Category Archives: Créateur

Une préparation pour l’arrivée d’un invité tant attentdu!

Dr. Michael LaitmanNous essayons simplement de comprendre toutes les composantes de la notion de garantie mutuelle. Le garant de cette garantie est le Créateur, la Force Supérieure. Et cette force devrait se manifester dans chaque action : à son début , au milieu et à la fin. Le Créateur est très  » jaloux  » et si nous l’oublions, il nous abandonne immédiatement et on tombe tout de suite car tous nos progrès se produisent uniquement à cause de Lui.

Quelle est la différence ? Après tout, le Créateur prend en charge toute la nature : les niveaux minéral, végétal et animal. Mais nous n’avons pas à participer à notre relation avec Lui consciemment. Mais à notre degré humain du développement , nous devons nous diriger vers le Créateur tout le temps. Sinon, quel genre d’homme est Adam s’il ne rêve pas de devenir comme ( Domé ) le Créateur ?

Ainsi, nous avons besoin de nous soucier de l’élément manquant dans notre avancement : le Créateur ! Nous ne pouvons pas réussir immédiatement et dans un premier temps, nous aurons le sentiment que nous manquons de quelque chose pour maintenir notre unité. En effet, nous commençons toujours par la révélation de notre rupture. Mais le Créateur doit être au début et à la fin de toute action et à chaque moment.

Il doit nous relier comme la force de la garantie, la force de correction, l’exemple que nous voulons voir devant nous, le système de référence. Je le vois dans tous les amis et l’intérieur de la boule de framboise : le point de notre unité. Je comprends que c’est Lui qui réalise notre connexion et l’unité. Je ne vois que lui – Lui – Lui!

En substance,que  travaillons-nous avec les amis? Nous travaillons ensemble sur la révélation du Créateur entre nous! Il est le plus important, l’invité d’honneur, nous L’attendons, nous préparons pour son arrivée ! Nous préparons une telle connexion entre nous, une telle attente et espèrons qu’Il vienne!

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 02/01/14 , Leçon sur le sujet :  » 9 étapes

Une science « sèche » ne remplacera pas l’atteinte du monde supérieur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je n’ai aucun désir de simplifier la sagesse de la Kabbale dans le cadre de diffusion aux masses. Je veux être impliqué dans une science méthodique sèche et la transmettre sous une telle forme. Cela me préoccupe beaucoup. A quoi cela est dû ?

Réponse: Cela est dû au fait que vous ne comprenez pas combien la sagesse de la Kabbale est une science pratique. Tous les calculs et les croquis ne sont bons que quand vous voyez des actions claires et précises derrière eux : Comment l’humanité va s’élever au niveau du Créateur, révéler l’autre monde, la dimension suivante, pour elle-même.

Quand vous commencerez vraiment à voir cela dans la pratique et la sagesse de la Kabbale est une science absolument pratique, alors vous n’aurez pas de contradictions ni d’opposition entre elle et le travail avec les masses. C’est un travail, tout comme prendre soin d’un nouveau-né, quand vous lui donnez et le nettoyer, le nourrissez et le nettoyer après et ce tout le temps. Et vous le faites pendant plusieurs mois, jusqu’à ce qu’il devienne une personne de petite taille.

Initialement, ce travail vous semble être malheureux, désagréable, repoussant et même inutile. Mais cela va passer.

Dans la mesure où vous entrez dans la science de la Kabbale, vous sentirez de plus en plus combien il est impossible d’avancer sans atteinte et tout ce calcul sera vide, il ne remplacera pas la découverte du monde supérieur. Le monde d’en haut ne peut être découvert que lorsque vous agissez dans la participation mutuelle avec les amis et à travers eux avec le Créateur et en même temps l’apportez aux masses de la société.

Du congrès virtuel de Moscou  » unité sans frontières  » 1er jour 13/12/13 , Leçon 1

Le groupe comme une enveloppe du Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si le monde extérieur est le reflet de mon monde intérieur, est -ce à dire que le groupe kabbalistique est aussi une partie de la réflexion de l’âme, de l’état intérieur ? Si oui, pourquoi exactement il est important de travailler dans un groupe ? Et quelle est l’importance du monde extérieur dans tout cela ?

Réponse: L’importance du monde extérieur est secondaire par rapport au groupe. Parce que vous avez un groupe, vos réflexions apparaissent, le travail commun est fait avec vous. Vous travaillez avec des gens, vous les influencer réciproquement et vous sentez comment le Créateur les met en face de vous. Il se pourrait que vous ne sachiez pas exactement pourquoi Il vous a mis ainsi en  face d’eux et eux contre vous. Mais au moins c’est le résultat de votre interaction avec le Créateur.

En quoi est l’unicité, la spécificité de notre monde ? Illustrons cela dans une esquisse. Il y a le Créateur , il y a ce monde, en son sein est un groupe et il ya moi. En principe, je dois trouver le Créateur. Je dois être en contact avec Lui, je dois être comme Lui, pour être équivalent à Lui. Par conséquent, je m’appelle Adam, du mot  » Domé  » (semblable ). Je dois atteindre le Créateur.

Et donc ce monde a été créé de telle sorte que par une immense quantité de personnes, le groupe, je peux trouver le Créateur. Aujourd’hui, je ne Le vois pas et ne Le découvre pas parce que je suis opposé à Lui : j’ai « moins » et avec Lui il est le « plus », nous ne comprenons pas et ne sentons pas l’autre. Il se sent bien et me comprend, vous voyez, Il a créé tout cela, alors que je ne comprends pas et je ne Le sens pas.

Alors, comment puis-je Le trouver ? De quelle manière alambiquée que je peux passer du «moins» au «plus» ?

Pour cela, il m’a été donné « information » intéressante appelée «ce monde» et le «groupe». Si je me dirige pour m’adapter à eux, en allant à l’extérieur de moi-même pour eux, avec ce la, je dirige mes désirs, les surveille, supervise spécifiquement mes intentions à leur égard, j’aborde le Créateur de cette manière.

J’ai seulement besoin d’être sûr que je vais à l’extérieur de moi-même et entre dans ce monde, que je me consacre à des amis, je suis préoccupé par eux.

Mais comment est-il possible d’atteindre cela ? Comment surveiller mon départ de l’intention  » pour moi-même  » à l’intention  » pour l’amour du Créateur »?

Par conséquent, il est dit : Faites tout non pas pour le bien du Créateur, mais pour l’amour de ce monde. Donc spécifiquement à ce point, je m’approche du Créateur. Mais essentiellement, Il est dissimulé derrière les amis et dès le moment où je me positionne correctement par rapport à ce monde, je vais immédiatement Le découvrir.

Mon intégration dans ce monde en 125 niveaux est absolument identique à l’approche du Créateur en 125 niveaux. Dès le moment où je m’élève au premier niveau de connexion à ce monde, je vais tout de suite commencer à découvrir le Créateur. Il se révélera à moi dans notre monde ! Il ne peut pas se révèler dans n’importe où de lui-même.

The Group As An Envelope Of The Creator

Par conséquent, il est dit:  » De l’amour des créations à l’amour du Créateur.  » Ce n’est pas un type de maladie de bienfaisance. C’est parce que le Créateur est situé derrière ce monde et est lié à lui spécifiquement avec une connexion de ce genre. Il s’ensuit que par le travail en groupe, j’efface les frontières qui existaient entre le Créateur et ce monde.

Pourquoi ? Il en est ainsi pour que je Le  trouve indépendamment etavance indépendamment, je vais  » adhérer  » à Lui. Ce n’est que pour cela qu’il m’a été donné l’enveloppe externe du Créateur, qui est appelé «ce monde» et le «groupe».

De là, les mots sont compris, que l’ami doit être aussi important pour moi que le Créateur. Le groupe doit être important à mes yeux au même degré qu’Il est. En d’autres termes, tout ce qui est en dehors de moi, je dois l’attribuer au Créateur

Du congrès virtuel de Moscou «Unité sans frontières  » deuxième jour 14/12/13 , Leçon 2

Nous créeons nous-mêmes le Créateur

Dr. Michael LaitmanUn idolâtre est celui qui travaille dans l’intérêt de son égoïsme et le transforme en une idole.

Les nations du monde qui créent des images et construisent des statues ne sont pas considérées comme des idolâtres parce qu’elles ne sont pas conscientes que leur nature originelle est le désir de recevoir. En d’autres termes, il y a ceux qui créent des images corporelles et il y a d’autres personnes qui créent des images imaginaires.

Demandez à n’importe quel Juif pourquoi il ferme les yeux quand il dit  » Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu, Le seigneur est Un.  » Il ne sait pas. Il ne comprend même pas ce qu’il fait, car il est interdit à une personne d’imaginer une image!

Le Créateur est l’attribut de don et de l’amour et il n’existe que dans notre désir intérieur correct et nous permet de découvrir cet attribut que selon notre désir. Sinon, il n’existe pas! Il n’existe pas dans n’importe quel endroit, pas même la lumière environnante. Simplement, nous parlons de cette façon pour exprimer d’une certaine façon l’attribut spirituel dans notre langue corporelle.

Le Créateur, ( Bo – Ré) signifie « viens voir » et si vous atteignez votre récipient, vous pouvez Le découvrir. Et Il n’existe pas en dehors du récipient. Il est impossible d’expliquer cela à une personne simple. Elle pense que si elle croit , cela signifie qu’il y a un Créateur.

En fait , il n’existe aucune base pour cela. Nous créons nous-mêmes le Créateur, qui se pose en nous, une sorte de dimension transcendantale selon nos propriétés.

D’une discussion sur le Groupe et la diffusion 23/10/13

Un canal de lumière

Dr. Michael LatimanNos amis sont des parties de nos âmes. Le fait que nous ayons rejoint le groupe n’est pas un hasard : C’est le supérieur qui nous a fait arrivé au groupe. Nous devons réaliser que c’est le Créateur qui nous a donné cet ensemble particulier d’amis. Il est celui qui  » placé nos mains  » sur un bon destin et dit:  » Prenez-le !  » A partir de maintenant, tout ce que nous avons à faire est de renforcer notre lien et l’unité avec les autres.

Nous créons des règles de base de l’unité qui comprennent des ateliers, des repas communs et des activités. Nous nous réunissons au moins plusieurs fois par semaine. En faisant cela, nous établissons et étendons les fils qui nous relient. Cependant, peu importe combien nous nous efforçons d’augmenter notre connexion, nous ne serons pas en mesure de créer une force qui soit assez forte pour révéler la Lumière Supérieure. Nous allons tout simplement atteindre une  » tension  » suffisante pour « l’allumer ».

Pourquoi en est-il ainsi?

Les générations antérieures de kabbalistes étaient intégrées dans des groupes plus petits, parfois moins de dix personnes. C’est ainsi qu’ils ont révélé le Créateur entre eux. Cependant, notre situation est très différente. Aujourd’hui, toute l’humanité est dans un état corrompu ; tout le récipient de l’âme commune a été brisé.

Cela explique pourquoi nous avons à recevoir autant que possible les désirs et  besoins de chaque fragment cassé. Ensuite, nous devrons  à les  » digérer « , les élever au Créateur, et exiger qu’Il se révèle à nous. Nous devons le faire non pas pour notre propre bien  (1 %), mais pour le public externe (99  %).

Ainsi, nous devons être le canal de guidage de lumière afin que la Lumière du Créateur se révèle en nous et nous la transmetons à d’autres.

Pour ce faire, tout d’abord, nous devons nous renforcer (1), puis, nous nous tournons vers les besoins du grand public (2), après cela, nous lançons un appel au Créateur (3). Puis, la lumière et l’abondance descendront du Créateur pour nous (4) et nous les transmettons en bas (5).

Nous étudions la Kabbale et pour le public externe nous présenter l’éducation intégrale (EI). En conséquence , nous devons apprendre à traiter le grand public, sous quelle forme et style nous devrions présenter les matières de l’EI et un ensemble de termes à utiliser lorsque l’on parle avec eux.

Il est dit :  » Eduque le jeune selon sa voie  » En d’autres termes, nous éduquons les gens d’une manière où ils peuvent comprendre de sorte qu’ils soient attirés vers nous et pas repoussés. Et alors, si beaucoup de personnes seront attirées à nous, nous pouvons impliquer certains d’entre elles dans les groupes. Nous devrions être très doux avec elles afin de ne pas effrayer celles qui ne sont pas prêtes à nous rejoindre.

Les kabbalistes ont toujours parlé de travailler en petits groupes plutôt que de diffuser aux masse pour ceux qui sont loin de l’étude de la science de la Kabbale. Parce que jusqu’à maintenant, le monde n’avait jamais connu une crise mondiale et les kabbalistes n’ont pas eu à prendre cette mesure, ce qui n’a pas été révélé en eux. Toutefois, le Baal HaSoulam a écrit à propos de  » la dernière génération  » et des problèmes contemporains, il a publié le journal  » La Nation « , mais tout cela n’était que le début, un «projet ».

D’autre part, nous assistons à la crise et nous sommes obligés de nous adresser au monde entier. Sinon, nous n’atteindrons pas la spiritualité, nous ne sentirons pas la nécessité de faire appel au Créateur. Après tout, nous sommes Galgalta ve Eynaim ( GE ), Hafetz Hessed, une très petite partie avec très peu de «profondeur» du désir qui est limité aux niveaux zéro et  un, alors que l’humanité tout entière représente le AHP des deuxième, troisième et quatrième degrés.

Donc, si nous ne recevons pas cette «épaisseur» des désirs du reste du monde, nous n’aurons rien avec quoi nous adresser au Créateur. Il n’y a pas d’autre choix. Contrairement aux générations précédentes, nous sommes tout simplement obligés de «passer par le grand public  » accepter leurs besoins et de les élever au-dessus.

Pipeline of the Light

Dans ses articles «L’Arvout ( Garantie mutuelle ) » et « Matan Torah (Le don de la Torah ),  » le Baal HaSoulam écrit que nous devons servir le monde entier comme un canal de transmission entre le Créateur et les nations. Il n’y a pas de temps à perdre pour apprendre à le faire, nous développons constamment la méthodologie appelée éducation intégrale. Le développement est en cours, et de jour en jour on avance régulièrement.

Du congrès virtuel d’Amérique Deuxième jour 17/11/13 , Leçon 3

Oeil pour oeil

Dr. Michael LaitmanQuestion: La plupart d’entre nous souhaite participer à de nouveaux projets, mais nous perdons un intérêt très rapidement. Comment pouvons-nous maintenir la motivation des gens afin qu’ils continuent à travailler sur le projet qu’ils ont choisi ?

Réponse: Travailler sur un projet est votre obligation collective envers l’autre et vous devez l’accomplir.

Notez que l’obligation de l’autre n’est pas différente de l’obligation au Créateur. Si je prends sur moi de m’engager dans un certain projet, alors le néglige, alors que Rabash et le Baal HaSoulam disent , le Créateur nous rembourse de la même manière et notre action est également mesurée par en haut de la même manière exactement.

Si je néglige mon projet à cause de ma paresse ou à cause d’autres circonstances, alors j’appelle sur moi l’influence de la lumière en conséquence. Ce n’est pas parce que c’est souhaitable ou non en haut, le Créateur n’a pas de tels sentiments comme  » Je veux  » ou  » je ne veux pas.  »

Il est la force supérieure et Il nous influence en fonction de notre effort. Ainsi, lorsque nous arrêtons le fort désir d’avancer , son désir pour nous s’arrête aussi de la même manière exactement. C’est une action automatique de deux forces opposées : Notre désir et la lumière supérieure.

D’une discussion sur le Groupe et diffusion 23/10/13

Les obstacles du Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi le Créateur ne se révèle pas aussi bon et bienveillant, mais met également des obstacles ?

Réponse: Le Créateur n’a pas seulement mis en place des obstacles pour vous, Il a créé le mal en vous depuis le début. Il est dit : «J’ai créé le mauvais penchant .  » Cela signifie, tu es mon enfant bien-aimé, rien de bon ne sortira avant, sauf le plus grand et le plus méprisable mal. C’est ainsi que je t’ai donné naissance.

Mais en même temps, je te donne un guide et souhaite te faire découvrir combien Je t’ai fait nuisible, jaloux, paresseux et dégoûtant . Il n’y a pas de bonnes caractéristiques en toi! Chaque dégoût répulsion, haine et ce qui est mal, tout ce qui est opposé à moi , je l’ai mis en toi.

Mais je te donne un point à travers lequel tu  peux sortir de cette boue , le « point dans le cœur », et la possibilité d’être connecté à moi à lui.

Et maintenant, nous allons voir si le vous voulez ou non. Si vous ouvrez l’amour pour moi en vous-même, vous quitterez ce tas d’ordures. Ensuite, vous pourrez monter à moi. Et si vous me demandez coorectement, de sorte que vous appréciez mes caractéristiques supérieures plus que les vôtres, alors je vous aiderai.

Il ne suffit pas que vous vous asseyez dans votre mal et souffriez. Est- ce que cela indique que vous voulez vous débarrasser de ces ordures juste pour être libre de la souffrance ? Ce que je veux, c’est que vous m’apprécier et voulez être comme moi . Alors je vous aiderai . Faites-le !

D’une discussion sur le Groupe et diffusion 22/10/13

Deux parties d’une même source

Dr. Michael LaitmanQuestion: L’être créé est la partie non corrigée de notre désir et  tout ce qui nous arrive n’est que pour nous demandions au Créateur de le corriger. Est-ce que se soucier des problèmes corporels est également nécessaire pour se tourner vers le Créateur?

Réponse: Oui, la partie corporelle doit aussi être axée sur le Créateur, puisque tout vient de la même source, de la Lumière. Une partie de cela nous remplit et nous permet de vivre, de nous sentir, pour soutenir notre existence physique et une partie de la lumière doit être établie par nous selon nos efforts.

Dans l’ensemble, nous ne pensons pas à la partie qui nous remplit de la force de la vitalité, tant que le Créateur nous donne. Cela se réfère au minéral, végétal et animé. Et la partie qui peut être développée par le grand désir pour le Créateur, pour s’élever, appartient à la sagesse de la Kabbale, au monde spirituel.

D’une discussion sur le Groupe et diffusion 23/10/13

Une transformation des sens

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce qui nous est caché ? Qu’est-ce qu’exactement nous commençons à sentir lors de la révélation ?

Réponse: Rien d’autre n’existe que deux forces, le Créateur/don et la créature/réception, qui nous mettent en action. Différentes combinaisons de ces forces forment un système, appelé Malkhout, rien d’autre n’existe à part elle et nous existons en elle.

La révélation de ce système, plein de lumière, donne le sentiment d’atteinte, de sagesse et de réalisation, fournit des réponses à toutes les questions et remplit tout le vide.

D’ailleurs, la vie que l’on obtient de l’expérience dans ce flux est sans limite. Vous cessez d’être contrôlé par le corps et vous arrêtez de penser que vous êtes en train de perdre la vie à chaque battement de votre pouls.

Vous sentez la perfection parce que les forces opposées ne font pas seulement que se connecter, mais elles se complètent les. Cela engendre de la joie et le plaisir de l’atteinte, ce qui révèle le monde d’un bout à l’autre de l’homme, la nature entière et pas seulement le monde matériel.

Et puis, l’homme commence à percevoir le monde d’une manière différente. Avant il avait l’habitude de voir la souffrance, les problèmes et les relations malheureuses entre les gens. Maintenant, il voit que les gens sont corrigés et se traitent avec amour.

Cette transformation se produit en l’homme selon ses propriétés : Il voit que le monde en est une copie et tout ce qu’il voit est une projection de ses propriétés internes. Plus elles sont corrigées, plus il voit le monde corrigé et maintenant il peut le justifier.

Puis il découvre que ce monde se rapporte également au spirituel et il comprend que tous les gens sont dans la dissimulation, alors qu’il a atteint la révélation. Il s’avère que la révélation est quand l’homme voit le vrai visage de ce monde : Avant cela semblait être absolument vrai, mais maintenant, il le perçoit comme un film projeté en l’air qui dépend de l’évolution de ses propriétés. L’homme perçoit les gens autour de lui comme les organes internes de son âme et ils changent aussi en fonction de sa correction. Puis il comprend que le monde n’est pas en dehors de lui, mais en lui.  Tout le monde commencera à voir ainsi.

De  » La Kabbale pour débutants  » Kab TV 29/11/10

Que veut dire être le Créateur?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous dites qu’a la fin chaque personne doit révéler la formule de l’équilibre avec la nature.

Est-ce que la Kabbale a vraiment envie de faire de chaque personne un chercheur, la forçant à découvrir les formules de la nature?

Réponse: Mais c’est une formule très simple ! Chacun de nous est dans la nature et tend vers le confort.

L’équilibre est la solution de l’équation, la découverte de la formule d’un des état les plus confortables, le genre de choses dont j’ai besoin comme la chaleur, l’humidité, la nourriture, le logement, la famille et les enfants, un lieu de travail sûr et un salaire, etc Dans notre monde présent c’est cela atteindre l’équilibre avec la nature et de satisfaire tous les désirs .

Mais la nature me développe pour que je derange cet équilibre constamment et j’ai besoin de continuer à essayer de le retrouver quand j’avance.

Nous cherchons constamment l’équilibre. Même quand les gens aspirent au pouvoir ou à poursuivre des millions de dollars, ils le font parce qu’ils sentent ce besoin et veulent accomplir cela les amenera à l’équilibre afin de se calmer.

Pour cette raison, le développement dont la Kabbale parle est le développement le plus normal et naturel pour toute personne en ce monde. La seule chose, c’est que chaque personne a une formule individuelle pour atteindre cet équilibre. L’équilibre signifie que je me sens si bien qu’il n’est pas possible de se sentir mieux!

Lorsque tous les désirs sont corrigés, en d’autres termes, quand ils sont complètement remplis avec tout ce dont ils veulent être remplix, c’est ce qu’on appelle la fin de la correction (Gmar Tikoun) !

Je n’ai pas besoin de chercher une formule farfelue de la nature! Quand j’atteins un état absolument confortable où je ne voudrais rien changer, cela signifie que j’ai découvert la formule commune de l’équilibre avec la nature !

En d’autres termes, je révèle que je peux être grand et couronné de succès et cette forme, où je me dévoile aujourd’hui est appelée «le Créateur» ou la nature. C’est comme si je cessais de croître et j’ai finalement grandi et suis devenu un roi et je vois : Voici mon château, voici mon armée et ici ce sont les gens.

Quand une personne sent qu’elle a atteint la satisfaction complète, cela signifie qu’elle a découvert la formule de ce que veut dire être le Créateur.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 8/12/10 , Écrits du Baal HaSoulam