Category Archives: Créateur

La racine de la différence entre les hommes et les femmes

Question : Où la racine de la différence entre les hommes et les femmes dans le monde physique commence-t-elle selon la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Dans le monde physique, tout est divisé en plus et en moins, entre l’attribut de l’être créé et l’attribut du Créateur, entre l’attribut du désir et l’attribut du Massach (écran), entre le Reshimo de Aviut (le gène informatif du désir) et le Reshimo de Hitlabshut (le gène informatif de la Lumière).

Tout est précisément constitué d’une partie masculine et féminine parce que la création est divisée entre le Créateur (la partie masculine) et la création qu’Il a créée (la partie féminine).

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/12/2016

Ressentir la véritable réalité

Question : Quelle est la différence entre la réalité se trouvant en dehors de moi et la perception de la réalité dépeinte par mes cinq sens ?

Réponse : La réalité qu’une personne perçoit est représentée à l’intérieur d’elle par le Créateur et non par quelqu’un d’autre. Même s’il lui semble qu’elle est dans un monde physique ou spirituel spécifique, elle se trouve en fait dans un champ supérieur, le Créateur.

Le Créateur organise au sein de la personne des hypothèses, des préconditions, des caractéristiques et des limites particulières en ce qui Le concerne ; et pour le moment, une personne perçoit le Créateur sous la forme de ce monde.

Il est souhaitable de commencer à percevoir le Créateur de la manière dont Il existe et non dans une forme déformée par les limites de son propre égoïsme. Cela résume le travail de chaque personne. L’essentiel est de commencer à comprendre que tout ce qui nous arrive se réalise sous l’influence de la force supérieure sur nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 27/11/2016

L’âme et le Créateur

Question : Le concept de Créateur est-il lié à l’âme ? L’humanité se trouve-t-elle à l’intérieur de l’âme ou du Créateur ?

Réponse : L’âme et le Créateur sont une même chose ; ils sont seulement divisés en plusieurs composants.

Le désir de l’âme est une substance créée par le Créateur ou la Lumière. Le remplissage de l’âme est la Lumière ou le Créateur. Et la connexion entre eux dépend de notre travail et de nos efforts.

Une âme est composée de deux parties : la substance, ce qui signifie le désir de recevoir avec l’intention de donner sans réserve aux autres, et finalement dans le but de donner au Créateur, et le remplissage qui est appelé la Lumière. Le remplissage absolu par la Lumière est appelé le Créateur.

Extrait de KabTV, « Une Nouvelle Vie » le 06/11/2016

Une âme éternelle

Question : L’âme est-elle permanente ?

Réponse : Nous vivons en permanence à ‘intérieur de l’âme, même maintenant, mais nous ne le ressentons pas dans notre état actuel. Nous devons nous rassembler et nous unir afin de révéler l’âme, pour commencer à la ressentir et pour vivre en elle.

Question : Quelle est la différence entre l’âme et le Créateur ?

Réponse : Le Créateur est ce qui remplit l’âme, la Lumière Supérieure, et nous sommes des particules de l’âme.

Question : Y a-t-il une particule de la Lumière en nous ?

Réponse : Maintenant, pratiquement pas sauf une minuscule étincelle appelée Kista Dechayouta, qui nous permet de vivre une vie animale, matérielle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Traverser le mur

Par le passé, les kabbalistes ont fait subir à leurs corps des tourments physiques afin de révéler la spiritualité, comme il est dit : « Mangez du pain avec du sel, buvez de l’eau plate, dormez sur le sol nu et étudiez la Torah, et ainsi vous réussirez ! » De nos jours, vous pouvez dormir sur un matelas en plumes, comme une « Princesse », manger ce que vous voulez et autant que vous voulez.

La question est : où résident nos intentions ? Nous sommes parvenus à un état où nous ne devrions pas nous concentrer sur nos actions mais plutôt sur nos intentions. Après tout, les actions sont faciles, tandis que la correction de l’intention est l’acte le plus détestable et le plus difficile. C’est le destin de notre génération, c’est le degré final de correction.

En ce moment même, nous nous tenons debout devant un mur. Nous devons changer notre attitude envers le Créateur, la seule force de la Nature. Ce mur ne s’effondrera que lorsque nous déciderons, dans au moins l’une des dizaines, de le traverser. Le monde matériel commencera alors à disparaître de notre perception.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 19/09/2016

À quoi sert un kabbaliste ?

Question : Sur quoi un kabbaliste compte-t-il s’il ne peut pas faire confiance à son esprit et à ses sensations ?

Réponse : Un kabbaliste ne dépend que de la méthode par laquelle il peut invoquer et attirer la Lumière Supérieure.

Il y a des milliards de personnes autour de nous qui comptent sur leurs esprits et leurs sensations, et à quoi cela leur sert-il ? Il est temps d’arrêter de se comporter comme des chatons aveugles et de commencer à penser clairement.

Une personne ne doit en aucun cas compter sur elle-même et se faire confiance. Après tout, une personne ne sait pas ce qui se passe maintenant en elle et à plus forte raison, ce qui est bon pour elle. Nous pouvons voir ce qui s’est passé tout au long de l’histoire humaine. Nous ne savons même pas comment vivre.

Nous sommes tous le résultat de l’effet du système des forces supérieures sur nous. Il s’agit essentiellement d’une seule force, mais c’est comme si elle fonctionnait et nous affectait à travers de nombreuses forces. Nous devons comprendre que notre travail est d’attirer à nous la force supérieure et de commencer à l’utiliser intensivement afin de se développer spirituellement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/08/2016

Dépasser l’enseignant

Question : Un élève peut-il surpasser le niveau de son professeur ?

Réponse : Oui. Il y a beaucoup d’exemple dans l’histoire. Ainsi le Baal HaSoulam a dépassé son professeur venant de Poursov, une petite ville près de Varsovie. Lorsque le Baal HaSoulam s’est rendu compte qu’il n’apprendrait plus rien de son maître et que son maître percevait le Créateur, il est parti en Israël.

Je souhaite à tous de dépasser leur professeur et de continuer à avancer, et que vous ayez des étudiants qui vous surpassent.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Entendre l’enseignant

Question : Comment une personne peut-elle non seulement écouter l’enseignant, mais aussi entendre ce qu’il dit ?

Réponse : Entendre ce que l’enseignant dit est un problème. Pour ce faire, vous devez être connecté à l’enseignant d’une certaine manière ou au Créateur.

Entendre est le niveau de Bina, lorsqu’une personne peut être absolument neutre, peu importe ce qu’elle entend de l’enseignant ou du Créateur. C’est un niveau auquel on veut seulement entendre et ensuite mettre en pratique autant que possible, mais pas nécessairement puisque cela dépend de ce qu’est le niveau de Bina.

Le niveau de Hokhma, d’autre part, est le niveau de la réalisation.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Aspirer à se connecter à la Source

Question : Si nous lisons une source kabbalistique et ne comprenons rien, la Lumière agira-t-elle et nous influencera-t-elle de toute façon ? Dans un cas comme celui-ci, est-ce que nous avançons ?

Réponse : Oui, vous avancez de toute façon, mais il est souhaitable de lire des parties qui sont quelque peu compréhensibles afin que vous ayez une connexion avec la source.

Question : Peut-être qu’il est préférable de faire un effort pour comprendre quelque chose ?

Réponse : Il faut toujours faire un effort.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/07/2016

Il existe de nombreux chemins menant au Créateur…

Question : Vous avez dit une fois qu’il y avait de nombreux chemins menant à Dieu. Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Il est dit dans la Torah qu’il y a douze tribus et que chaque tribu a sa propre façon de se rapprocher des autres.

Chaque personne, homme ou femme, a sa propre façon de se rapprocher des autres.

Une personne est un petit monde qui comprend en fait tout ce qui existe dans le monde. C’est pourquoi nous devons valoriser tous les attributs qu’une personne possède, les préserver, ne pas les éliminer, ne pas les tuer, ne pas les forcer à renoncer, mais seulement chercher un moyen de les utiliser correctement..

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016