Category Archives: Créateur

Deux parties d’une même source

Dr. Michael LaitmanQuestion: L’être créé est la partie non corrigée de notre désir et  tout ce qui nous arrive n’est que pour nous demandions au Créateur de le corriger. Est-ce que se soucier des problèmes corporels est également nécessaire pour se tourner vers le Créateur?

Réponse: Oui, la partie corporelle doit aussi être axée sur le Créateur, puisque tout vient de la même source, de la Lumière. Une partie de cela nous remplit et nous permet de vivre, de nous sentir, pour soutenir notre existence physique et une partie de la lumière doit être établie par nous selon nos efforts.

Dans l’ensemble, nous ne pensons pas à la partie qui nous remplit de la force de la vitalité, tant que le Créateur nous donne. Cela se réfère au minéral, végétal et animé. Et la partie qui peut être développée par le grand désir pour le Créateur, pour s’élever, appartient à la sagesse de la Kabbale, au monde spirituel.

D’une discussion sur le Groupe et diffusion 23/10/13

Une transformation des sens

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce qui nous est caché ? Qu’est-ce qu’exactement nous commençons à sentir lors de la révélation ?

Réponse: Rien d’autre n’existe que deux forces, le Créateur/don et la créature/réception, qui nous mettent en action. Différentes combinaisons de ces forces forment un système, appelé Malkhout, rien d’autre n’existe à part elle et nous existons en elle.

La révélation de ce système, plein de lumière, donne le sentiment d’atteinte, de sagesse et de réalisation, fournit des réponses à toutes les questions et remplit tout le vide.

D’ailleurs, la vie que l’on obtient de l’expérience dans ce flux est sans limite. Vous cessez d’être contrôlé par le corps et vous arrêtez de penser que vous êtes en train de perdre la vie à chaque battement de votre pouls.

Vous sentez la perfection parce que les forces opposées ne font pas seulement que se connecter, mais elles se complètent les. Cela engendre de la joie et le plaisir de l’atteinte, ce qui révèle le monde d’un bout à l’autre de l’homme, la nature entière et pas seulement le monde matériel.

Et puis, l’homme commence à percevoir le monde d’une manière différente. Avant il avait l’habitude de voir la souffrance, les problèmes et les relations malheureuses entre les gens. Maintenant, il voit que les gens sont corrigés et se traitent avec amour.

Cette transformation se produit en l’homme selon ses propriétés : Il voit que le monde en est une copie et tout ce qu’il voit est une projection de ses propriétés internes. Plus elles sont corrigées, plus il voit le monde corrigé et maintenant il peut le justifier.

Puis il découvre que ce monde se rapporte également au spirituel et il comprend que tous les gens sont dans la dissimulation, alors qu’il a atteint la révélation. Il s’avère que la révélation est quand l’homme voit le vrai visage de ce monde : Avant cela semblait être absolument vrai, mais maintenant, il le perçoit comme un film projeté en l’air qui dépend de l’évolution de ses propriétés. L’homme perçoit les gens autour de lui comme les organes internes de son âme et ils changent aussi en fonction de sa correction. Puis il comprend que le monde n’est pas en dehors de lui, mais en lui.  Tout le monde commencera à voir ainsi.

De  » La Kabbale pour débutants  » Kab TV 29/11/10

Que veut dire être le Créateur?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous dites qu’a la fin chaque personne doit révéler la formule de l’équilibre avec la nature.

Est-ce que la Kabbale a vraiment envie de faire de chaque personne un chercheur, la forçant à découvrir les formules de la nature?

Réponse: Mais c’est une formule très simple ! Chacun de nous est dans la nature et tend vers le confort.

L’équilibre est la solution de l’équation, la découverte de la formule d’un des état les plus confortables, le genre de choses dont j’ai besoin comme la chaleur, l’humidité, la nourriture, le logement, la famille et les enfants, un lieu de travail sûr et un salaire, etc Dans notre monde présent c’est cela atteindre l’équilibre avec la nature et de satisfaire tous les désirs .

Mais la nature me développe pour que je derange cet équilibre constamment et j’ai besoin de continuer à essayer de le retrouver quand j’avance.

Nous cherchons constamment l’équilibre. Même quand les gens aspirent au pouvoir ou à poursuivre des millions de dollars, ils le font parce qu’ils sentent ce besoin et veulent accomplir cela les amenera à l’équilibre afin de se calmer.

Pour cette raison, le développement dont la Kabbale parle est le développement le plus normal et naturel pour toute personne en ce monde. La seule chose, c’est que chaque personne a une formule individuelle pour atteindre cet équilibre. L’équilibre signifie que je me sens si bien qu’il n’est pas possible de se sentir mieux!

Lorsque tous les désirs sont corrigés, en d’autres termes, quand ils sont complètement remplis avec tout ce dont ils veulent être remplix, c’est ce qu’on appelle la fin de la correction (Gmar Tikoun) !

Je n’ai pas besoin de chercher une formule farfelue de la nature! Quand j’atteins un état absolument confortable où je ne voudrais rien changer, cela signifie que j’ai découvert la formule commune de l’équilibre avec la nature !

En d’autres termes, je révèle que je peux être grand et couronné de succès et cette forme, où je me dévoile aujourd’hui est appelée «le Créateur» ou la nature. C’est comme si je cessais de croître et j’ai finalement grandi et suis devenu un roi et je vois : Voici mon château, voici mon armée et ici ce sont les gens.

Quand une personne sent qu’elle a atteint la satisfaction complète, cela signifie qu’elle a découvert la formule de ce que veut dire être le Créateur.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 8/12/10 , Écrits du Baal HaSoulam

Comment faire plaisir au Créateur?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment devons-nous nous préparer au cours matinal aujourd’hui, après le congrès ?

Réponse: Nous demandons la Lumière qui est contenue dans la profondeur de notre pouvoir collectif, notre désir commun de la révéler. Nous recherchons la révélation de la Lumière ! Je ne sais pas ce qu’est la lumière environnante. Les Nekoudot ( points représentant les voyelles) environnnantes, intérieures, extérieures, Taamin (goûts) , je ne sais pas la différence entre eux, je sais seulement que si nous parvenons à atteindre l’unité entre nous dans une faible mesure, nous pourrons dévoiler la lumière cachée à l’intérieur de cette unité.

Par conséquent , j’applique une pression sur notre unité car je la vois dans le but de trouver la lumière en elle. Qu’est-ce que la lumière? C’est la propriété du don ! Je souhaite avoir l’attribut de don révélé entre nous. Il y a un désir commun où tous les désirs sont réunis en un seul, tous les points dans les cœurs, et je tiens à dévoiler la Lumière reposant en eux, la Lumière de l’unité, de la garantie mutuelle et de l’amour.

Je n’évalue pas encore les échelons spirituels, mais souhaite juste trouver la spiritualité, découvrir la lumière, l’attribut du don mutuel, le Créateur, afin de Lui faire plaisir. C’est comme si j’avais un petit enfant et pensais à la façon de le rendre heureux, quoi lui acheter, quel cadeau lui donner. Je pense et je m’en soucie. De la même façon, je pense au Créateur que je souhaite trouver dans la connexion entre nous et par conséquent, notre unité est l’endroit où je peux révéler le Créateur révélé et l’état dans lequel je peux Lui faire plaisir.

De la 3eme partie du cours quotidien de Kabbale 10/12/10, « Introduction à l’étude des dix Sefirot »

Nous vivons à une époque de révélation du dissimulé

Dr. Michael LaitmanToutes les religions et la philosophie sont basées sur des connaissances découlant de la Kabbale. Les interdictions et les dissimulations de la sagesse de la Kabbale ont été imposées par les kabbalistes. Une telle dissimulation a permis à d’autres de vendre des connaissances volées comme si c’était les leurs.

D’autre part, cependant, lorsque la Kabbale a finalement été révélée, tout le monde s’y est opposé inévitablement, parce que c’est une révélation de la source de tous les autres enseignements. Après tout, leur existence repose sur le fait que la Kabbale ait été cachée.

Toutes les religions sont basées sur la dissimulation. Si le Créateur était révélé, y- aurait-il encore une place pour les religions et les croyances ?En quoi pouvez-vous croire, si tout est clair pour tous ?

En d’autres termes , il n’y a que 3 états :

1 . L’état de la révélation qui existait à l’ époque duPremier et du Deuxième Temple, quand les gens ressentaient clairement le Créateur, et que tout le monde savait quoi faire.

2 . L’état de la dissimulation qui est divisé en deux:

1) une période où même la méthode de la révélation du Créateur était caché.

2) une période de révélation de la méthode de la Kabbale afin de révéler le Créateur.

Du cours quotidien de Kabbale 12/16/2010 , «La servante qui hérite de sa maîtresse « 

Que signifie vaincre le Créateur ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Qu’est-ce que « Mes fils m’ont vaincu » signifie si nous ne sommes jamais élevés au-dessus du Créateur ?

Réponse : « Mes fils m’ont vaincu » signifie qu’ils ont vaincu toutes les épreuves, ils ont surmonté toutes les difficultés que le Créateur leur a envoyés. Dans la situation de l’invité et de l’hôte, je n’ai pas seulement vaincu le Créateur, mais je l’utilise Lui aussi. La victoire n’est pas dans le fait de Le vaincre et de Le faire taire, mais plutôt de l’utiliser Lui, en recevant de Lui tout l’amour et le don sans réserve qu’Il stimule en moi maintenant au sommet de la honte que je commence à ressentir.

D’abord j’avais honte que je puisse être surpris comme si j’avais volé quelque chose. Ensuite, il s’est avéré que je ne suis pas un voleur, mais que j’ai pris un cadeau qui m’appartenait, que l’Hôte m’a donné par Son grand amour pour moi. Cela provoque déjà deux types de sensations en moi : Bina et Malkhout.

La sensation de l’Hôte est le commencement de Bina, sans cela l’être créé ne peut pas exister. La sensation de Malkhout est la même depuis que je veux recevoir, mais si je ressens l’amour de l’hôte et la honte à l’intérieur de Malkhout, je dois calculer comment élever Bina au-dessus de Malkhout.

Mais si j’élève Bina au-dessus de Malkhout, je ne vais pas ressentir la honte et recevoir du plaisir, c’est déjà une écorce, puisque Bina a commencé à servir Malkhout. D’autre part, si j’utilise Malkhout avec son désir de jouir ensemble avec le sentiment de honte et si je veux accomplir le désir de Bina, Malkhout s’élève à Bina apportant son Aviout (épaisseur) à Bina, la force de son désir. En conséquence, Bina se développe et se renforce. Avec l’aide de la force qui aide Bina, le niveau de Moïse se développe, j’essaye d’atteindre l’état de Keter, l’adhésion, et puis je commence à corriger Malkhout.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 11/09/13, Écrits du Baal HaSoulam

La sagesse pour révéler le monde

Dr. Michael LaitmanL’origine de l’homme vient du singe et il s’est développé progressivement comme le grand kabbaliste Ari a dit  300 ans avant Darwin. Le Ari dit que le corps physique d’une personne provient du singe, tandis que le contenu spirituel intérieur est déterminé par une combinaison des forces supérieures. La Kabbale traite de la personne elle-même et non de son corps physique .
Chaque personne se développe grâce à sa relation avec son environnement car elle absorbe les attributs et les opinions des autres. Une personne ne peut se développer si elle vivait seule dans les bois. Nous nous développons grâce à notre intégration mutuelle.
Il est dit: « Allez et gagnez votre vie les uns des autres », ce qui, dans la spiritualité, signifie que tout le monde comprend tout le monde à l’intérieur de lui et se développe ainsi. Dans la mesure où une personne absorbe les désirs des autres, les connaissances et le code de comportement, elle se développe. Personne ne peut se développer par lui-même. Une personne ne se développe pas parce qu’elle devient plus intelligente, mais en absorbant des autres.
Dans la mesure où nous sommes enrichis par notre incorporation mutuelle, nous atteignons de nouvelles découvertes scientifiques et découvrons une nouvelle société. Il n’existe aucun autre facteur avec lequel nous pouvons découvrir la nouvelle réalité, à la fois dans le sens corporel et dans le sens spirituel, à l’exception de la quantité de notre constitution et des connexions entre les gens. Ainsi, nous élargissons nos récipients de perception et tout le monde s’enrichit grâce aux autres et nous commençons à voir une image qui est de plus en plus complexe. Cela inclut la révélation de nouvelles forces et des lois, le développement de la science et de tout, cela est révélé à une personne en fonction de la complexité de son incorporation dans tout le monde.
Nous vivons dans une réalité parfaite et tout ce qu’il y a à savoir sur ce qui existe déjà. Toutefois, afin de découvrir cela, nous devons être incorporé et nous relier plus fortement avec toutes les parties qui sont en chacun de nous. Quand nous commençons à rassembler ces pièces après la brisure, cette connexion permet de découvrir la sagesse de la réalité, la vraie forme que l’on appelle le développement de la science.
Nous la découvrons de plus en plus parce que chacun de nous est incorporé dans tout le monde. Cette complexité, cette connexion, nous permet de comprendre l’ image de la réalité malgré la séparation, en comparant le plus et le moins, en comparant les conditions et les qualités opposées.
Donc, même à tous les niveaux du monde corporel, notre succès dépend uniquement de la connexion entre toutes les parties étrangères. Cela détermine notre développement mental et émotionnel, à la fois le corporel et le spirituel, à la suite de la brisure et de sa correction.
Ce n’est qu’en connectant et la bonne complémentation mutuelle que nous allons découvrir l’essence générale de la réalité que l’on appelle le Créateur, la force qui est au-delà de toute réalité. Comme il est écrit: « Par Tes actions nous Te connaitrons », ce qui signifie que nous atteindrons l’idée originale que tout a été créé par Lui à la suite de la découverte de la réalité, de ses forces et de ses différents phénomènes.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 22/09/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Un conseil en qui la lumière est cachée

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam «Un commandement « : Il n’y a pas à servir le Créateur ni de garder les Mitsvot ( commandements ) sauf dans Lishma (En Son nom), apportant ainsi satisfaction à son Créateur.
«Servir le Créateur» est pur don et «garder les Mitsvot » (commandements) est l’auto- correction vers le don par la Lumière qui ramène vers le bien ou la « Torah».
J’agirai dans le seul but de donner, sans aucun intérêt personnel. C’est pourquoi j’ai besoin de la Lumière Supérieure,grâce à elle, je peux effectuer des actions pas sur mon « carburant » égoïste « , ni basées sur l’intérêt personnel. J’ai besoin de la force supérieure qui va me donner la possibilité de donner sans aucune raison, sans justification du point de vue de ma nature, ma logique. Et alors je peux donner  » pour faire plaisir au Créateur. « 
Le «Créateur» est quelque chose en dehors de moi, que ce soit une personne, toute l’humanité, ou le Créateur. Je ne m’inquiète pas qui exactement : Tout ce qui sort de mon «corps» disparaît apparemment et n’existe plus à mes yeux. C’est ce que je ressens. Il s’avère que « donner du plaisir au Créateur « , c’est comme jeter quelque chose, quelque chose de perdu pour toujours.
Pourtant , nos sages ont déjà introduit la pratique de s’engager dans la Torah et les Mitsvot même dans Lo Lishma ( pas enson nom) , car « de Lo Lishma il viendra à Lishma  » …
Autrement dit, même si je suis incapable de donner maintenant, je dois agir au mieux de mes capacités, faire ce que je peux dans le groupe, en classe, etc Et alors, après avoir passé une série d’états, j’atteindrai le don. Pourquoi ? Parce que les actions que les sages me recommandent, même sans la bonne intention, attire à moi la Lumière qui ramène vers le bien.
 Comment cela pourrait être possible? Pourquoi en appliquant le conseil des sages , je peux attirer la lumière? En fait, je viens de lire dans un livre et d’entendre de la part de l’enseignant que je dois faire ceci et cela. Comment puis -je obtenir que cette force spirituelle me change ? Comment fonctionne excatement ce mécanisme ?
Le fait est qu’en suivant les instructions des grands sages, j’établis un lien avec eux et ensuite obtiens l’atteinte spirituelle de leur part. Je sens juste cela comme la lumière environnante parce que je ne peux pas encore la tolérer dans mes désirs. En fait, elle me remplit, elle est avec moi, mais je ne peux pas la «traiter» encore dans des récipients clairs, pour vraiment travailler avec elle. Néanmoins, elle me corrige et me «formate.
Ainsi, en suivant les conseils de professeurs, je me connecte à travers eux à Malkhout du monde de l’infini.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 22/09/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Nous ne pouvons pas comprendre ni évaluer le Créateur

Dr. Michael LaitmanIl est dit dans le Zohar : «Il n’y a personne comme toi parmi tous les sages des nations du monde.  » Nous parlons ici de discernements intérieurs d’une personne. Cohen (prêtre), Lévi et Israël sont appelés Juifs, car ils sont attirés par l’unité (qui a la même racine en hébreu). Les scientifiques et les philosophes ont le désir humain d’atteindre la même chose, mais c’est purement théorique sans aspirations pour le changement et l’auto-correction.
Ce travail est que dans l’esprit et non dans le coeur. Mais nous devons corriger le cœur, ce qui signifie les désirs d’une personne. Les philosophes, d’autre part, veulent faire la même chose mais dans leur esprit et donc se trompent et se livrent à  » l’idolâtrie « , créant toutes sortes de fantasmes dans leur esprit.
Toutes les propriétés, sauf pour Israël (ceux qui visent Yashar El, droit à Dieu) sont appelées les nations du monde, car elles ne sont pas attirées par l’adhésion au Créateur afin de Le ravir. Les nations du monde sont divisées en soixante-dix nations et Israël est divisé en 12 tribus et en de nombreuses autres parties, ce qui signifie que la division est infinie. Dans le même temps, chacun de nous est incorporé dans tout le monde. Cela se produit en raison de la brisure des récipients, comme une préparation pour nous.
Alors, quand nous lisons dans le Livre du Zohar sur un philosophe ou d’un droit nous devons les considérer des propriétés en nous. Toute la Torah est écrite à propos d’une personne qui comprend le monde entier à l’intérieur d’elle. La question est de savoir si cette personne est créée comme quelqu’un pouvant atteindre le Créateur avec les récipients internes qui lui ont été donnés : son désir de recevoir et la sagesse de l’esprit.
Bien sûr que non ! L’expansion de nos récipients avec lesquels nous atteignons le Créateur et non pas pour philosopher à son propos, comme les sages de toutes les nations du monde, se fait uniquement par la force supérieure qui nous fournit un Massakh ( écran) et la lumière réfléchie. C’est un tout autre élargissement des récipients par rapport à ceux que nous pouvons développer par la sagesse.
Si une personne études quelque chose de logique, elle acquiert la sagesse, l’esprit et les connaissances générales. Mais ses récipients de perception pour atteindre le système divin, le système de la gouvernance supérieure, ne sont pas développés par elle. Elle n’apprend pas les forces qui opèrent sur elle, elle n’étudie pas le Créateur. Après tout, le Créateur ne peut être saisi que par l’acquisition de Ses attributs. Si une personne ne change pas ses propriétés, alors elle est toujours celle qui reçoit sous la domination de son désir de recevoir et de l’esprit qui sert le désir de recevoir, en essayant de le remplir.
C’est ainsi que nous fonctionnons dans ce monde et il n’y a rien que nous puissions faire à ce sujet. Si nous ne recevons pas de l’aide d’en haut qui élargit nos récipients de perception et nous donne de nouveaux récipients du don, nous ne pourrons pas atteindre le Créateur. Nous n’aurons aucune idée de ce qu’est la divinité ou le monde spirituel.
De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 18/08/13 , Le Livre du Zohar – Introduction

Comme si nous nous tenions devant un roi

Dr. Michael LaitmanLe but de la création est de ravir les êtres créés par la révélation du Créateur. La révélation est selon l’équivalence de forme. Les êtres créés doivent atteindre la révélation du Créateur dans leur compréhension, sentir et  percevoir  la profondeur totale du système supérieureà partir d’un état opposé comme la supériorité de la lumière sur les ténèbres.
Ainsi, nous devons commencer notre travail à partir de l’état le plus bas et isolé qui est si sombre que nous ne sentons même pas cette obscurité ni notre confusion. Nous vivons simplement comme des animaux qui sont tombés sur une certaine planète dans l’espace, en rampant comme des cafards qui essaient de gérer aussi bien que possible dans le laps de temps qui leur a été alloué.
Mais il y a des gens qui ont reçu un désir particulier d’en haut qui les appelle à s’élever au-dessus de cette vie et tentent de séparer de la vie quotidienne, dont nous faisons tous partie,  de la vie spirituelle, de diviser notre vie en deux parties. Ensuite, ils déterminent que les besoins de base sont suffisants pour la vie corporelle et ils veulent consacrer tout le reste à la vie spirituelle éternelle au-dessus de la surface matérielle, à un autre niveau d’existence.
Avec l’aide de livres spéciaux, un environnement, un enseignant et un groupe, nous essayons d’élever l’importance de la vie spirituelle et son avantage par rapport à la vie corporelle. Selon notre nature et celle de l’environnement dans lequel nous vivons, qui nous oblige à être comme tout le monde, nous serons toujours attirés par les valeurs corporelles puisque c’est ainsi que l’environnement dans lequel nous vivons nous influence, que cela nous plaise ou non, car cette l’attitude est dans l’air.
Cependant, nous devons être sous l’influence d’un environnement spécial qui va nous impressionner et nous amener à un état dans lequel nous nous sentirons comme si nous nous trouvions devant un roi, que nous voulons découvrir et à qui ressembler et de le forcer à être en contact avec nous et d’être en contact avec lui. C’est tout notre travail.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale 23/08/13