Category Archives: Créateur

Sept milliards d’exilés

congrès, groupeAujourd’hui, nous sommes à la fois dans l’exil spirituel et matériel, car il n’y a pas de connexion entre nous, aucune lumière de la rédemption ne brille parmi nous, et le Créateur ne se révèle pas dans aucune connexion entre nous. Il ne fait aucun doute que cela est considéré comme l’exil. Le fait que nous sommes sur le territoire de l’Etat d’Israël n’indique rien. La terre d’Israël est un peuple lié à un désir partagé directement au Créateur ( Yashar – El ). Nous sommes en exil , mais en dépit de tout cela, nous essayons d’atteindre la rédemption, ce qui signifie corriger nos désirs afin de donner et de découvrir la lumière en eux.

Le monde entier, tous les sept milliards, est en exil par rapport à l’état futur de la rédemption. C’est parce qu’ils attendent de découvrir la lumière de la rédemption, de découvrir le Créateur, et de voir la totalité de la réalité infinie, tous les mondes . Mais en attendant, ils sont en exil.

Il y a des gens comme nous qui sentent qu’ils sont en exil, mais tout le reste ne le sent pas. Comme en Egypte , il y avait des gens comme eux et il y en avait d’autres. Certaines personnes ne se trouvaient pas un exil et voulaient y rester.

L’essentiel est de comprendre que nous sommes un désir de recevoir, qui est dans un état ​​de destruction, l’exil . Par le degré de la correction et de l’élévation de l’étincelle au-dessus du désir de recevoir, la rédemption arrive. Il est nécessaire d’interpréter ces concepts de cette façon et de ne pas les attribuer à notre corps, à ce monde imaginaire .

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 27/03/14 , Écrits du Baal HaSoulam

Les enfants gâtés du Créateur

congrès, groupeQuestion: Que faire si je suis consient de la grandeur du Rav, du groupe, des amis, du but, mais malgré tout je n’arrive pas à surmonter ma résistance interne ?

Réponse: Aucun étudiant n’est capable de surmonter sa résistance tout seul. Ce sont des état naturels, et cela ne peut pas se passer autrement.

Personne d’entre nous n’a de force suffisante – toute la force est dans le groupe. Il existe mille zéros, et si ces zéros n’élèvent pas le rav et le Créateur comme une entité unique en les plaçant au-dessus d’eux-mêmes, s’ils ne sont pas connectés à l’idée reçue d’en haut, ils ne se transformeront jamais les zéros en un.

Tout dépend de la place où vous mettez votre zéro: avant le un ou après, ce qui reflète votre attitude envers le rav et le groupe. Ce discernement est indispensable et fait partie de la méthode de la connexion.

On vous a conduit dans le groupe et on vous a dit: Prenez-le pour vous! » – ce n’est qu’en ça que consiste votre choix libre. Si vous voulez – vous pouvez l’utiliser et le réaliser vous-mêmes ainsi. Et si non, alors c’est non.

Si vous vous plaignez que vous n’arrivez pas à surmonter vous-même – alors vous avez déjà compris que vous n’arriverez pas à atteindre cet l’objectif tout seul. Et personne ne pourra le faire tout seul.

Par exemple, sur le dollar américain il y a un aigle qui tient 13 flèches.

C’est le symbole du pouvoir que donne l’union. Un jour les Indiens ont donné cet exemple au président américain en lui montrant qu’il était très facile de casser une flèche, mais qu’il était impossible d’en casser plusieures si on les mettait  ensemble. Ce symbole reste toujours gravé sur le billet d’un dollar.

Une personne n’a aucun espace pour la mise en oeuvre de la qualité du don.

Elle n’a pas de forces nécessaires. Si nous parlons de don, à qui allez-vous donner et qui va vous donner en retour ? Vous avez besoin d’avoir encore au moins une personne pour que vous soyez deux.

Vous avez reçu un groupe et toutes les conditions, qui n’existaient pas auparavant. Il n’y avait jamais eu dans l’histoire de conditions meilleures que celles dans lesquelles nous nous trouvons. Le monde entier est cassé, personne n’a plus ni de but ni d’idéologie comme cela était le cas il y a cinquante ou cent ans, quand il y avait des idées du capitalisme, du socialisme ou du communisme.

L’humanité n’a plus d’idée – chacun ne se préoccupe que de son bien-être.

Les séparatistes veulent diviser le monde en une centaine de pays, chacun caché dans son coin. Tel est le visage du monde moderne. Et nous au contraire, nous affirmons que le traitement, le reméde, la correction ne consiste que dans l’union.

Je ne vois pas d’obstacles devant nous pour avancer. Nous sommes entourés de sollicitude exceptionnelle et sans précédent venant d’en haut. Tout au long des générations les personnes pratiquant la Kabbale n’ont jamais eu de meilleures conditions que nous. Vous avez des amis, la méthode où tout est défini et expliqué clairement.

Si avec tout ça vous restez inactif et vous n’arrivez à vous forcer de travailler, cela n’indique que le manque de connexion au groupe. Il est nécessaire de définir l’espace de travail entre nous et de le remplir avec vos propres efforts. Vous êtes obligés de faire un effort!

On vous a donné tous les moyens pour le faire: le nouveau bâtiment du centre, la possibilité de diffusion moyennant la télévision et Internet.

Qu’est-ce qui vous manque pour apporter une contribution, pour investir votre part dans la connexion entre nous? Pourquoi vous ne pouvez pas vous joindre à nous ?

Réplique : J’avais beaucoup de forces auparavant et puis  là tout d’un coup je n’en ai plus …

Réponse: S’il n’y a pas de forces, il faut les demander ! Il y a une prière qui précède la prière – il faut bien commencer par quelque chose. Il faut jouer malgré le fait que vous n’avez pas de forces et de désir. D’en haut on nous traite avec clémence, tandis qu’on aurait pu nous endurcir le jugement et nous envoyer des souffrances. Alors on se serait tous précipité à étudier et à chercher des réponses pour éviter des coups menaçants.

Cependant on nous donne la possibilité de nous développer d’une façon charitable, comme à un enfant gâté, qui peut prendre la tête des parents mais ils continuent de l’aimer et de lui faire du bien. De quelle manière peut-on encore aider ? On ne peut rien vous donner d’en haut si vous n’avez pas de désir et si vous ne faites aucun effort .

De la préparation à la leçon du 26.03.2014

 

Un espace vivant

Dr. Michael LaitmanNous devons imaginer le monde spirituel comme un espace vide . D’un côté de cet espace vide est la personne et de l’autre côté est le Créateur , et dans ce vide qui nous sépare, nous commençons à construire toutes sortes de connexions, de sections et formes qui nous relient au Créateur.

Nous remplissons cet espace avec nos pensées, désirs et intentions concernant le Créateur de toutes sortes d’observations de la force du désir : Shoresh ( 0 ), Aleph ( 1 ) , Bet ( 2 ) , Guimel ( 3 ), Dalet ( 4 ) . Cela signifie que nous construisons différentes sections au sein de cet espace, des formes plus proches du Créateur, comme une spirale interne, cubes, pyramides, et toutes sortes de formes géométriques.

Toutes ces formes sont construites à partir de la pensée, nous avons l’intention d’atteindre le Créateur de toutes sortes de façons puisque dans tous les phénomènes se trouvent quatre phases, toutes les restrictions. Dans le même temps , nous ne sommes pas prêts à nous élever au-dessus, de façon à créer la forme de HaVaYaH.

Cependant, après nous arrivons à la fin de la correction, toutes ces formes distinctes disparaissent en ce qu’elles sont reliées dans une forme intégrale qui remplit cet espace avec une connexion infini au Créateur, qui n’est plus sous diverses formes distinctes, mais fusionne en un seul ensemble.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 16/03/14 , Le Zohar

J’ai besoin du monde entier

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-ce que l’accélération de la fin de la correction ( Gmar Tikoun ) dépend de notre connexion ou du monde entier ?

Réponse: Tout dépend uniquement de la connexion entre nous, ce qui est suffisant. Et à partir de cette connexion, nous sentons la nécessité de tout le reste des étapes.

La chose principale est le lien entre nous , et si nous parvenons à un certain stade , alors tout à coup, nous découvrirons que nous avons besoin de connecter une autre partie autrement nous ne pourons pas avancer. Nous avons besoin de forces supplémentaires et de problèmes pour avancer.

Donc, vous clarifiez que vous en avez besoin de plus en plus jusqu’à ce que vous compreniez que vous avez besoin du monde entier , qu’il est mien. Comme il est dit : «Le monde entier est fait pour moi  » , c’est- à-dire me transmet tous ses problèmes , problèmes et désirs pour que je les corrige.  » Et je suis destiné à faire ce qu’on me demande  » parce que je prends tous leurs désirs et les élève au Créateur. Il n’a besoin que de cela.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale 10/03/14

Le compteur tourne

Dr. Michael LaitmanIl n’y a rien de plus important que la diffusion. A part ça il n’y a rien d’autre à faire – rien ne pourra aider, ni toutes nos bonnes intentions, ni nos danses avec des amis. Il n’y a aucune autre action à part la diffusion qui restera après votre mort et sera inscrite à votre compte. Et maintenant choisissez ce que vous faites.

La vie passe: chaque jour, chaque seconde, chaque instant le compteur tourne. Et si vous ne la dirigez pas à la diffusion de la connaissance du Créateur dans ce monde, à la révélation du Créateur aux créatures qui est à la base de la science de la Kabbale, alors vous n’êtes pas dans la spiritualité. Il existe un certain corps protéinique matériel a qui on a donné la possibilité de développer en lui une personnalité, mais il n’utilise pas cette chance.

Et il ne faut pas penser aussi que si vous faites des choses pour la diffusion

– ce sont vos propres actions. Tout cela se fait grâce au groupe, aux conditions externes quivous ‘attirent et vous obligent. Alors après qu’un grand travail soit fait, quel sera l’intérêt inscrit sur votrecompte?

Mais il n’existe pas d’autre possibilité de révélation pratique du Créateur au créatures à part la diffusion. Et peu importe que nous la faisons sous une forme implicite d’éducation intégrale, du moment où il y a la connexion entre les gens – tout fonctionne dans la bonne direction et sous la bonne forme et nous pouvons donc nous adresser aux gens avec ça. Pour cette raison, je recommande vivement de le faire .

Sinon, pour quelle raison devrais-je lier toute sorte d’événements dans ce monde à des phénomènes du monde supérieur et les l’expliquer à ce niveau comme à des enfants. Il est déjà clair que tous les problèmes viennent de l’égoïsme humain. Où est la différence comment agit ce petit homme? Mais justement la similitude à ce petit homme d’en haut représente la révélation du Créateur.

De la leçon sur le livre du Zohar. Introduction 20.03.2014

Le monde spirituel est juste ici

Dr. Michael LaitmanToute la création est dans un état fixe, immuable, mais nous percevons et découvrons la création selon les attributs qui se révèlent en nous, tout comme une personne peut regarder la même chose sans lunettes, avec des lunettes, avec des jumelles ou avec un microscope. A savoir, tout dépend des récipients de notre perception à travers lesquels nous regardons la création.

Tout est évalué uniquement selon la personne. Nous sommes vraiment dans le monde de l’Infini. Je me souviens d’avoir entendu un exposé d’un rabbin local à Rehovot dans les années 70, qui m’a étonné quand il a étendu ses bras et a dit : « Voici le monde à venir, voici le monde spirituel. » Je ne comprenais pas ce dont il était en train de parler et ce qu’il regardait. Il était un kabbaliste qui avait atteint la spiritualité.

Je ne pouvais pas comprendre ce qu’il voulait dire alors : comment le monde à venir peut-il être ici ? Il n’a rien expliqué de plus que cela, mais ça m’a vraiment impressionné.

Ainsi, nous sommes dans le monde de l’Infini, dans le seul état qui a été créé, et nous devons découvrir ces récipients de perception. C’est tout notre travail.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 13/03/14, Écrits du Baal HaSoulam

Les quatre étapes de l’amour

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si nous arrivons à ressentir la crainte envers Créateur, l’amour viendra-t-il automatiquement?

Réponse: L’amour exige un travail permanent. Les degrés de notre rapprochement au but de la création sont appelés « les quatre étapes de l’amour. » Il est dit: «Aime ton prochain comme toi-même. » Il n’est pas dit qu’il faut d’abord avoir peur du prochain pour arriver à l’aimer.

 

«Aime ton prochain! »  veut dire que nous nous dirigeons toujours vers l’unité, tandis que la peur n’amène pas à la connexion. Nous tendons toujours à l’union et à l’amour, et donc nous nous trouvons constamment dans un processus de compréhension de ses quatre étapes.

S’il ne s’agit pas d’une peur au niveau matériel afin que le Créateur nous donne la santé, l’argent, le succès, une vie heureuse dans ce monde et dans le monde futur, mais d’une attitude correcte envers le Créateur en tant que système supérieur, dont nous recevons des réactions et travaillons en commun, alors ici il ne s’agit que de retrouver la force de don et d’amour.

Et la peur nous y amène. C’est une peur de ne pas arriver à aimer.

Par contre si je suis déjà arrivé à atteindre un certain niveau d’amour, j’ai peur de le perdre, de ne pas avancer, ne pas atteindre un niveau de don encore plus important. Nous devons toujours aspirer à atteindre l’amour du côté de la miséricorde et non pas du côté de la justice.

De la préparation à la leçon du 14.03.2014

 

Des changements dans le groupe font plaisir au Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que signifie travailler avec «la foi au-dessus de la raison » ?

Réponse: Travailler avec «la foi au-dessus de la raison » signifie un effort d’investissement, en utilisant toutes sortes de stratégies pour obtenir un récipient qui est appelé «la foi», ce qui signifie un désir qui est entièrement don sans réserve. La foi est le don.

Ce qui est appellé le don est quandje fais un Tsimtsoum, arrête de penser à moi-même, et utilise toutes les possibilités que j’ai pour faire des changements dans le groupe, dans le lien entre nous, pour donner satisfaction au Créateur à travers cette connexion.

Un groupe est un dispositif unique qui se trouve entre moi et le Créateur. Selon la façon dont je le change, je donnerais au Créateur. Par conséquent, je pense que ce genre de changements doivent être apportés dans la société, dans mon environnement, dans le but de donner satisfaction au Créateur. Je réalise l’action dans la société, mais je pense que le plaisir que je vais faire sera pour le Créateur.

De la préparation de cours quotidien de Kabbale 12/03/14

Comment pouvons-nous éveiller le Créateur ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment l’inférieur peut-il hâter son propre développement et contraindre le supérieur à fonctionner en permanence sur lui ?

Réponse : D’une part, tout ce qui arrive à l’inférieur vient du supérieur, comme il est dit : « Je suis le premier et Je suis le dernier. » Si Il est le premier et le dernier, alors qu’est-ce que je dois faire ? Comment puis-je m’accorder à Lui ?

La seule façon de s’accorder au supérieur se fait à travers le groupe et non par soi-même. Je ne peux pas le faire par moi-même. Le groupe est mon supérieur et si j’éveille les amis, j’éveille aussi le Créateur de cette façon. C’est notre unique travail. Si je veux accélérer ma progression, mon développement, et améliorer mon état, je ne peux le faire qu’à travers le groupe.

Tant que je suis tout seul, il n’y a aucun moyen que je puisse donner au Créateur. Quand je suis seul, je reste passif dans ma relation avec le Créateur, tout comme les parties minérale, végétale et animée de la nature. Si j’essaie de me connecter au Créateur par moi-même et que j’étudie la sagesse de la Kabbale dans le but d’y arriver, je reste au niveau du minéral, du végétal et de l’animé.

Si je veux éveiller le Créateur et Le forcer à prendre soin de moi, je dois le faire à travers le groupe parce que le récipient du don sans réserve sur le Créateur est la connexion entre les gens. La même chose se produit dans le passage d’un niveau à l’autre. Au niveau suivant, je vais devoir atteindre une connexion avec tout le monde « au carré » par rapport au niveau précédent. Sur les niveaux supplémentaires, la connexion se développe dans le troisième degré, le quatrième degré, etc…

Cela signifie qu’à chaque fois je dois éveiller le Créateur par mon propre pouvoir, qui est plus étroitement connecté au groupe. Si je ne l’augmente pas à chaque fois, je reste tout seul, et ainsi je suis complètement dirigé par le Créateur, par différentes illuminations, ce qui est le niveau du minéral, du végétal et de l’animé, tout comme Il exploite l’ensemble de la nature et des gens dans ce monde.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 21/02/14, Talmud Esser Sefirot

Vivre avec des pensées relatives au Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce qui maintient un lien avec le Créateur? Que doit-on imaginer dans son esprit?

Réponse: Le maintien d’un lien avec le Créateur veut dire essayer tout le temps de Le voir en tout, en vous et autour de vous.

Question: Comment puis-je maintenir un lien avec le Créateur tout au long de la journée de travail si mon travail est éprouvant mentalement?

Réponse: C’est un problème. Essayez de nettoyer et de vider une petite zone dans l’esprit où vous pensez toujours au Créateur tout le temps, même si vous êtes impliqués dans votre travail, et essayer tout le temps de vivre sur cette toile de fond.