Category Archives: Diffusion de la Kabbale

Pour la première fois en 6000 ans

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que devons-nous faire s’il y a des amis forts et très expérimentés dans le groupe qui avaient l’habitude d’être très actifs dans la diffusion dans le passé, mais n’y participent pas maintenant? C’est un très mauvais exemple. Devrions-nous tout simplement attendre?
Réponse: Vous pouvez attendre et vous pouvez également les intéresser à un autre type de diffusion.
Après tout, quel est le problème? Dans l’ensemble, quand une personne vient au groupe, elle accepte de participer à tout. Puis elle commence à comprendre qu’il s’agit en réalité de l’ego. « Oh, je ne veux pas. » Je peux crier: «Brisons la Makhsom (barrière)« Mais quand vient le temps de réellement percer et d’aller à la rencontre du grand public, j’ai peur. Cela signifie que je n’avance plus.
Il faut être persistant. Je comprends que cela ne dépend pas d’une personne et qu’elle reçoit un tel état, mais dans l’ensemble, les gens devrait être invités à participer à ce qu’ils savent faire de mieux et où ils peuvent être plus actifs. Sinon, ils n’avanceront pas.
Vous ne pouvez pas imaginer les possibilités que nous avons aujourd’hui. Allez à la rencontres des masses est la réalisation pratique de la sagesse de la Kabbale pour la première fois en près de 6000 ans depuis son existence. Nous sommes à la veille de la phase pour laquelle toute la nature a été créée, toute la création.
Ce que le Créateur a fait à l’égard de toute Sa création est maintenant fait par la création elle-même, nous devons réaliser cela. Pouvez-vous imaginer de quelle  occasion il s’agit! Mais, soudain, nous baissons les bras et disons: «ça va passer en quelque sorte, c’est difficile …. » C’est le manque d’importance et d’une grande myopie.
Du cours quotidien de Kabbale 25/08/13, Questions et Réponses avec Dr. Laitman

Une occasion unique de progresser

congrès, groupeQuestion : Faut-il clarifier les désirs de ceux que nous rencontrons à l’extérieur après notre connexion du matin, et les inclure dans la discussion de notre groupe de dix et les traiter ensemble avec notre connexion, les amenant au Créateur ? Est-ce qu’un tel exercice pour déterminer la connexion mutuelle est significatif ?

Réponse : Qu’entendez-vous par « pour clarifier les désirs des personnes que nous rencontrons à l’extérieur » ? Bien sûr, vous pouvez les écouter. Pourtant, l’essentiel n’est pas leurs désirs, mais comment vous convainquez les gens et leur prouvez qu’ils peuvent satisfaire leurs désirs. Chaque désir est créé par le Créateur. Il n’y a pas de désir qui ne soit pas passé par différentes phases de développement, puis a été rempli de Lumière. Donc, vous devez prouver à une personne que tout est possible et qu’il suffit de créer les conditions pour satisfaire son désir.

Cela se produit avec l’aide d’une force spéciale qui existe dans le monde, dans la nature. C’est ce qu’on appelle la force de la connexion. Donc, essayons de nous connecter et ainsi nous découvrirons cette force car cela se trouve dans notre unité. Nous allons la faire sortir, prenez-la et utilisez-la. Tout est réel et en notre pouvoir.

Essayons de nous réunir et d’avoir un atelier et voir si c’est vrai ou non. Il n’en coûte rien, vous n’avez pas besoin de dépenser de l’argent avec cela, juste un peu de temps. A quoi passons-nous habituellement notre temps ? Est-ce à nous torturer nous-mêmes ? Donc, il est préférable de trouver réellement cette force spéciale, cet attribut spécial, la capacité spéciale de satisfaire nos désirs, de corriger notre état de telle manière que personne dans le monde ne résistera dans notre chemin. Nous sommes responsables de notre propre bonheur.

Lorsque vous commencez à parler aux gens de cette façon et non pas en écrivant juste ce qu’ils veulent (comme un serveur qui prend une commande d’un client), des récipients totalement nouveaux se forment en vous. C’est ainsi que l’éducation intégrale diffère des travaux théoriques dans le groupe. De ce fait, ce que vous proposez n’est pas suffisant du tout !

Nous voyons que nous avons été occupés seulement par nous-mêmes depuis des années et que cela n’a mené à rien. Maintenant, ayant une telle opportunité, nous devons comprendre son caractère unique et la saisir !

Du cours quotidien de Kabbale du 25/08/13, Questions et Réponses avec le Dr. Laitman

Réveiller l’Europe

Dr. Michael LaitmanQuestion: En Europe, les gens vivent paisiblement, dans l’attente, ils n’ont pas besoin de l’éducation intégrale. Avons-nous besoin de préparer une sorte de place pour eux afin d’être prêt quand ils «tomberont»?
Réponse: en aucune manière ou façon il est nécessaire d’attendre que quelqu’un tombe.
Si nous parlons de l’amour pour l’autre, d’un lien réciproque, de la connexion et de l’unité, comment est-il possible d’attendre la chute de quelqu’un? Nous devons essayer aujourd’hui de toutes nos forces de montrer clairement notre chemin aux gens, même s’ils ne sont pas intéressés à nous écouter, comme des enfants qui ne veulent pas écouter leurs parents, mais en dépit de tout cela, les parents les guident et les diriger sur le bon chemin de toutes les façons possibles , avec des mots, des arguments et des exhortations.
Du congrès  « Joie dans l’unité» Stockholm 1er jour 30/08/13, Leçon 1

Où le Créateur se cache-t-Il?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je comprends l’importance de la diffusion, mais je n’arrive pas à franchir la barrière psychologique. Je me sens mal à l’aise debout dans les rues, à parler …
Réponse: Donc, vous manquez de l’importance de la diffusion, de la grandeur du Créateur et l’importance de ce que vous révélez maintenant le Créateur. Vous ne  sentez pas que le Créateur se cache dans la personne en face de vous.
Ceci est fait exprès: Le Créateur, étant en elle, stimulr un certain sentiment de honte, d’embarras en vous, juste pour que vous surmontiez votre égoïsme. Une fois que vous y remédier, vous verrez que c’e n’est qu’un jeu, une pièce de théâtre. Essayez et vous serez immédiatement convaincus !
[115760]
De la leçon quotidienne de Kabbale 25/08/13, Questions et Réponses avec Dr. Laitman

Un moyen de renforcer la connexion dans le groupe

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment pouvons-nous renforcer la connexion avec les amis dans le groupe et dans le groupe des dix, afin de conserver la force de l’unité dans notre travail quotidien reliant le monde qui nous entoure ?

Réponse : Comment pouvez-vous renforcer la connexion dans le groupe des dix et dans le groupe ? Seulement si vous en ressentez le besoin, si vous sentez que c’est essentiel !

Quand la Lumière se propage de haut en bas, elle crée un désir. Dans la quatrième phase du développement du désir, il commence à réagir à la Lumière, à se restreindre pour former un Massakh (écran), la Lumière Réfléchie, etc…

Comme nous venons du désir et non de la Lumière, nous avons besoin d’une raison pour faire quelque chose. Vous demandez : « Comment pouvons-nous renforcer la connexion entre les amis du groupe ? » Mais existe-t-il un besoin pour cela ?

Si je sors pour diffuser, me connecter à d’autres personnes dans le monde extérieur, je vois que j’ai besoin du soutien du groupe et de m’accrocher à ce groupe. Je ressens le besoin pour la connexion avec les amis et je me connecte à eux. Mais si je n’ai aucune envie de réussir dans le monde extérieur, je n’ai pas besoin de la connexion avec le groupe.

Nous diffusons l’éducation intégrale en Israël au travers d’une campagne très intense et tous nos gens sont impliqués dans ce travail externe. Partout où ils sont, ils parlent de la nécessité de s’unir afin de résoudre les problèmes quotidiens et ils ressentent un besoin accru pour la connexion avec le groupe ! Quand ils reviennent, ils sentent à quel point les amis sont importants pour eux et combien ils sont importants en leur fournissant le pouvoir de convaincre les autres.

Donc, continuez à resserrer la connexion avec le monde qui nous entoure, entrez-y, diffusez et amenez-le à la connexion et à l’unité. Ainsi, vous renforcerez la connexion avec vos amis qualitativement.

De la leçon quotidienne de Kabbale du 25/08/13, Questions et Réponses avec le Dr. Laitman

L’embrayage avec la nature

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam , «La Paix : »Parce que le but est indubitablement construit au-dessus de toutes les lois de la nature, aucune n’est exclue , … celui qui altère même une seule méfaits de la loi et endommage dans un but délibéré que le Créateur a créé et sera donc puni par la nature. C’est pourquoi, nous aussi, les créatures du Créateur, ne devons pas avoir pitié de lui parce qu’il profane les lois de la nature et souille le but du Créateur.

De là , il est clair pour nous que si je vois que quelqu’un agit contre les lois de la nature je dois l’arrêter, car nous nous trouvons dans un système, et si une personne va à l’encontre d’une de ses lois, alors forcément elle a une mauvaise influence sur l’ensemble de la nature et sur tout le monde.

En règle générale, toutes vos actions doivent être accompagnées d’une compréhension de ce que vous faites. C’est parce que vous influencez un grand mécanisme collectif, la connexion mutuelle d’une multitude de parties, intégralement et globalement. Si vous ne connaissez pas les lois de la nature, cela ne signifie pas que vous ne lui causerez pas néanmoins de préjudice.

La Nature accepte votre action comme elle est, et si l’intention est bonne ou mauvaise ou il y a un manque de volonté, ceci est déjà superflu. Cependant, quel qu’il soit, d’un point de vue matérialiste, nous devons comprendre que nous sommes essentiellement dans un système fermé et par conséquent, chacun d’entre nous dépend les uns des autres. Personne ne peut se sentir lui-même exempt de l’obligation de ne pas nuire au système.

Après cela, il est possible de continuer. Je suis aussi libre de profiter du système. Et, si vous y réfléchissez bien, vous ne l’êtespas. C’est parce que dans un système fermé, chacun a sa place et sa fonction et par conséquent, chacun est obligé de ne pas nuire au système et est tenu également d’en bénéficier, et personne n’a le libre choix à ce sujet. Au contraire, nous sommes tous obligés d’être des parties corrigées à l’intérieur, bénéfiques pour le système .

Cependant, parmi toutes les parties du système, il y a encore un autre mécanisme appelé « embrayage. » Plus nous sommes poussés ensemble, plus nous sommes soudés dans le système et le degré de notre respect mutuel général, cette « pédale »progressivement se libère de plus en plus, ce qui élève la dépendance mutuelle, et nous sommes obligés d’agir en conséquence, ne pas nuire et en apportant des avantages en fonction des « commandements négatifs » et des « commandements positifs .  »

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 28/08/13, Les Écrits du Baal HaSoulam «La Paix»

L’unité est le nouveau format de l’Humanité

Dr. Michael LaitmanQuestion : Qu’est-ce que la diffusion de la sagesse aux masses ?

Réponse : Quand un élève vient me voir, il veut se sentir bien. Mais il comprend que ce qui est bon pour lui signifie atteindre le sens de la vie, ce qui est au-dessus de la vie. Il veut s’élever au niveau où il peut atteindre cette signification dans son cœur et son esprit.

Pour sept milliards de personnes, le sens de la vie est de parvenir au niveau de richesse, de respect, de domination, de santé et de connaissance, tout ce qui est un remplissage de leurs désirs. Ils essaient de le faire par tous les moyens possibles : religieux, scientifique, philosophique, psychologique, technologique, financier et économique, mais cela ne mène à rien et ne fonctionne pas. C’est ce qu’ils appellent une crise.

Pour nous, cependant, la crise signifie la naissance. Le mot crise a un double sens : il désigne à la fois une chute et la naissance de quelque chose de nouveau, mais le public ne comprend pas cela.

Après avoir totalement désespéré de toutes leurs tentatives, nous pouvons déclarer que nous avons la méthode pour atteindre ce qu’ils veulent : le contrôle de la santé, la richesse, la nourriture, la famille et l’amour. Ils auront tout ce dont ils ont besoin dans cette vie, un Paradis terrestre. Mais pour l’atteindre ils doivent s’unir.

Ils vont commencer à s’unir tout simplement parce qu’ils n’ont pas le choix et ils vont le faire progressivement, dans de petits cercles, sans même s’en rendre compte. En même temps, ils vont immédiatement commencer à ressentir un résultat positif.

En s’unissant, ils établiront une société totalement différente, puisque l’unité entre eux est le nouveau format de l’humanité. Une toute nouvelle civilisation émergera, étant globale, intégrale et analogique. Comme résultat de cette unité, ils vont commencer à sentir la révélation de la force intégrale, qui est ce qu’il leur semble avoir été créée.

En fait, ils n’aspirent qu’à la connexion entre eux et cette force se révèle comme un résultat de leurs efforts pour s’unir. C’est la même force supérieure qui nous influence, mais ils le font en raison de leurs propres aspirations et nous le faisons en raison de nos aspirations. Par conséquent, notre travail collectif est plus précis et se compose de montées et de descentes, alors que pour eux il n’y a pas une telle chose, ils avancent simplement.

Ils se sentiront dans un état constant d’ascension, car ils n’ont pas une ligne gauche ou une ligne droite. Ils sentiront des mouvements relatifs à ce point, mais se sentiront constamment bien. Ils seront attirés vers nous, car ce sera clair pour eux qu’ils ne seront pas en mesure d’avancer sans ateliers réguliers et l’étude de l’éducation intégrale, mais en avançant, ils vont tout à coup commencer à voir la lumière devant au lieu de sombres descentes et destructions. Cela continuera jusqu’à la fin de la correction.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 24/06/13

Choisir le fort en esprit

congrès, groupeQuestion: Si la majorité des gens vous dit soudain que vous avez raison sur tout, considérez-vous cela comme un mauvais signe?
Réponse: Si la majorité est venue à moi, j’essayerai de m’éloigner d’elle en espèrerant que j’aurai assez de force pour le faire. Ne vous promettez jamais rien jusqu’à la fin de la correction.
Plus vous serez critiqués, plus les gens diffameront contre vous publiquement, plus vous serez en sécurité et mieux protégés  sur le chemin spirituel. Cela signifie que les jugements et accusations, calomnies et les étudiants qui partent, ne font que vous rendre plus fort. C’est ainsi que la clarification progressive de la voie spirituelle a lieu.
Plus nous avançons, nous grandissons de moins en moins en quantité. De grands cercles seront créés autour de nous et ils  se répandront en vagues, mais le groupe lui-même restera faible, seulement quelques centaines de personnes. Le Sanhédrin était de 120 personnes et un chef. Je crois que c’est ce qui va également se produire dans l’avenir.
En tout cas, il y a un tamisage constant du sable doré, la recherche de rares individus. Les mines d’or qui restent, c’est-à-dire ceux sont qui se joignent à nous.
De « les secrets du livre éternel » de KabTV 24/06/13

Les deux façons de révéler le point dans le coeur

congrès, groupeQuestion: Qu’est-ce que cela signifie de ne pas placer un obstacle devant un aveugle?
Réponse: Cela signifie que vous ne devriez pas dire à un élève ce qu’il ne peut pas encore surmonter.
Il ne s’agit pas des masses, mais des élèves, bien que le grand public rattrape aussi et ce lentement son retard.
La différence est que les personnes qui ont un point dans le coeur avancent sur la voie droite en révélant ce point individuellement, tandis que le public suit son propre chemin et découvre le point dans le cœur parmi en lui. Ainsi, notre chemin est indépendant des autres et nous créeons l’influence d’un petit environnement qui nous entoure. Le public, cependant, avance vers le Créateur (l’attribut de l’amour et du don) par la connexion entre ses membres.
Question: Ya t-il une illumination sortant de ce point dans le cœur?
Réponse: Cela dépend de la connexion. Dans le cas de la population générale, le point dans le cœur est créé dans le centre du cercle, alors que dans notre cas, il est en chacun de nous et ces points se connectent au centre de notre cercle. Donc, dans notre cas, le mouvement est individuel, dans un groupe, alors que pour la population, ce n’est que dans une masse, dans un groupe et non personnel. Par conséquent, nous devons éduquer et les servir.
De « les secrets du livre éternel » de KabTV 24/06/13

Un vaccin spirituel

Dr. Michael LaitmanNotre travail spirituel selon la méthode que nous recevons de l’étude de la Kabbale est semblable à un vaccin contre une maladie médicale, quand il est « donné » un corps sain un peu de maladie: Le corps produit des anticorps et peut résister à la maladie.
De même, notre désir est vacciné contre l’égoïsme: Nous  révélons son mal à l’avance avant sa pleine manifestation. Cela se fait par le travail en groupe, entirant la lumière supérieure qui corrige dans laquelle nous découvrons peu à peu nos propriétés égoïstes comme le mal. Et une personne ne va pas sur le chemin de la souffrance de l’égoïsme à la santé, la propriété du don et de l’amour des autres, mais en limitant son égoïsme à l’avance, travaillant  contre elle dans le groupe et l’étude, sous l’influence de l’OM, elle va vers l’objectif, la similitude avec le Créateur, c’est la révélation du Créateur à l’intérieur d’elle-même, par un court chemin de la correction Akhishena,en faisant  l’expérience de la maladie dans sa petite manifestation à l’intérieur d’elle-même, volontairement.
L’humanité a besoin de reconnaître son égoïsme naturel comme une maladie. La nature nous montre son défaut sur nous-mêmes. De longues souffrances sont nécessaires pour identifier la maladie et comment y remédier.
La Kabbale propose un chemin court et le type de correction à la place de ce chemin long et cruel. Mais même à l’avance, encore au stade précoce de son développement, nous devons le reconnaître comme étant mauvais, dont nous devons nous en débarrasser, réaliser la nécessité de se faire vacciner, c’est-à-dire passer par là à petite dose et ne jamais retomber malade, pour être en bonne santé, construire une nouvelle vie.
L’essence de diffusion est d’expliquer aux gens que peu à peu la cause de leurs problèmes est notre nature égoïste et comment la guérir au moyen de la méthode par un simple «vaccin».