Category Archives: Diffusion de la Kabbale

La terre entière sera remplie de la connaissance du Créateur

Dr. Michael LaitmanLe monde se développe et entre dans une nouvelle ère appelée  » Le temps du Messie », une époque où la science de la Kabbale est révélée au grand public. Beaucoup commencent à comprendre le plan de leur développement et celui du monde. Ce n’est plus l’époque où un kabbaliste développait des désirs sans le consentement des masses. Maintenant, les gens exigent un développement conscient de leur propre chef, comme des enfants qui ont grandi. La lumière de Hokhma (la révélation du Créateur à la créature) commence à être révélée dans le monde.Avant, il y avait juste un kabbaliste et de nombreuses autres personnes, mais maintenant elles commencent à se rapprocher les unes des autres. Dans le passé, un kabbaliste aurait corrigé les désirs des masses à son niveau, mais maintenant, afin de collaborer avec les gens, il a besoin de descendre à leur niveau. En raison de la correction préliminaire des désirs des Kabbalistes, les gens s’élèvent, et les kabbalistes descendent vers eux afin qu’ils puissent le comprendre.

Par exemple, dans sa prophétie, le Baal HaSoulam a demandé au Créateur de l’abaisser de son degré pour qu’il puisse parler dans une langue que les gens comprennent. Et bien que les masses et les kabbalistes soient maintenant reliés par un travail commun, la Lumière Supérieure ne vient encore que seulement par lui en raison d’une volonté consciente des masses. Par conséquent, des changements positifs se produisent dans le monde. Sans la Lumière Supérieure, le monde ne pourrait pas exister du tout. Par conséquent, de génération en génération, les kabbalistes (Yechidei Segoula) ont travaillé discrètement.

Cependant, maintenant tout est différent. En raison des préparations qui ont été faites au cours de toutes les générations jusqu’à aujourd’hui, nous avons besoin de commencer les actions de la conscience communes afin que « Tous Me connaîtront, du plus petit au plus grand ». L’humanité a besoin d’apprendre que la nation d’Israël a la science de la Kabbale. Nous devons aider à révéler tout cela ensemble afin que « les nations du monde, porteront les fils d’Israël sur leurs épaules pour construire le troisième Temple », l’âme commune brisée.

Nous avons besoin d’atteindre la méthode de correction (l’union) de nos âmes ensemble afin que le Créateur nous remplir de Sa révélation. Le travail commun est nécessaire pour cela, et, par conséquent, nous devons nous tourner vers toutes les nations du monde pour expliquer notre mission commune. Nous avons besoin de révéler la science secrète de la Kabbale, conformément à leur demande, et tous ensemble – ils sont en droit sur nous, et nous avons un droit sur eux – on réalisera cette méthode.

Par conséquent, il ya aujourd’hui une communauté mondiale de personnes qui étudie la Kabbale. En fait, ils vont nous amener à cette relation correcte dans l’ensemble du système du monde. Tout le monde qui étudie avec nous aujourd’hui est dénommé «Israël» («Yashar El- Droit à Dieu) puisque tout le monde a un point dans le cœur. Cependant, à travers eux, nous irons vers les véritables nations du monde, vers ceux qui sont incapables de s’éveiller à la spiritualité de leur propre chef. Comme le Baal HaSoulam le dit: « La sagesse de la Kabbale se répercutera sur les frontières d’Israël et remplira le monde entier. « 

Les kabbalistes sur le but de la Création, partie 10

Dr. Michael LaitmanLa réalisation du but de la création repose sur l’ensemble de l’humanité

Mais la fin de la correction du monde sera en amenant toutes les personnes dans le monde sous Son œuvre.
– Baal HaSoulam: Arvout (Garantie Mutuelle) », point 20

Toute personne est tenue d’atteindre la racine de son âme.
– Baal HaSoulam , »L’intellect actif »

 

Cela signifie que chaque personne est garantie … pour finalement atteindre tous les acquis merveilleux que le Créateur avait envisagés dans la Pensée de la création pour ravir toutes les créatures. Et celui à qui il n’a pas été attribué dans cette vie ; il lui sera accordé dans la prochaine vie, etc., jusqu’à ce que l’on est récompensé en complétant Sa Pensée, ce qui était prévu pour lui, comme écrit dans Le Livre du Zohar.
– Baal HaSoulam , Introduction à l’étude des dix Sefirot, point 155

L’amour est plus fort qu’une explosion nucléaire

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Pourquoi est-il dit que la force de la Lumière spirituelle apportée par la sagesse de la Kabbale est plus grande qu’une explosion atomique? 

Ma réponse: Nous savons que les plus puissantes forces dans notre monde sont obscures et cachées. La force musculaire, un bâton dans un poing fermé, ou un couteau dans une main sont éclipsées par les armes à feu et les explosifs. Toutefois, le principe reste le même: porter un coup.
Un impact encore plus fort existe quand nous ne sentons pas le coup en soi, mais plutôt ses conséquences telles que la radioactivité. Aujourd’hui,les armes psychotropes ont été inventées, elles n’impactent pas le corps humain, mais notre psyché. L’humanité utilise des niveaux plus élevés de l’énergie qui se développe. Nous ne les ressentons pas, et nous ne les percevons pas à travers nos cinq sens. Nous ne souffrons que de leurs conséquences quand ils nous font mal.
Le pouvoir spirituel est plus élevé que toutes les autres énergies. Il n’existe pas dans la matière, les vagues, ou même dans les pensées. Cette force ne peut être détectée par aucun instrument du monde. Il est impossible d’utiliser cette force avec l’intention du mal. La loi de la première restriction (Tsimtsoum Aleph) interdit une telle utilisation de cette énergie. Elle ne peut être utilisée que pour le don sans réserve, c’est-à-dire pour le bien de notre prochain.
Des milliers d’années de développement de l’humanité ont été nécessaires pour parvenir à la conclusion que nous ne devrions pas utiliser le pouvoir pour le mal. Nous devrions limiter notre égoïsme en ne l’utilisant que pour des raisons de don sans réserve, au profit d’autres personnes.

Les armes spirituelles sont l’armement de l’amour. Elles sont extrêmement solides et sont destinées à montrer à une personne qu’il faut passer à une perception différente de la réalité, du monde, et de sa vie. Il ne s’agit pas d’un autre bâton à la main « amélioré », mais c’est … une fleur. Il possède une force peu commune, à condition que nous sachions comment l’utiliser.
Quand nous commençons à utiliser cette puissance spirituelle, la Force Supérieure qui régit l’univers entier se met à agir de notre côté et commence à accomplir le travail avec nous. Tout ce que nous avons à faire est d’attirer ce pouvoir au lieu de le chercher en nous-mêmes. Nous devons attirer le Créateur afin qu’Il agisse pour nous. Tout dans ce monde dépend de la personne qui attire la Lumière Supérieure, et son «arme» est la diffusion de la sagesse de la Kabbale.

A propos de la nécessité de diffuser la sagesse de la Kabbale

Dr. Michael LaitmanIntroduction au livre, Panim Meirot ouMasbirot, point 5: Maintenant, vous allez comprendre ce qui est écrit dans le Zohar: «Avec cette composition, les enfants d’Israël seront rachetés de l’exil. Aussi, dans de nombreux autres livres, il est écrit que c’est seulement par la diffusion de la sagesse de la Kabbale dans les masses que nous obtiendrons le salut complet.
Les sages ont dit aussi: «La Lumière en elle-même le ramène vers le bien. » … A la fois l’individu et la nation ne pourront pas compléter l’objectif pour lequel ils ont été créés, sauf en réalisant l’intériorité de la Torah et de ses secrets. … Par conséquent, la diffusion de la sagesse et l’avènement de notre Messie sont interdépendants.

Autrement dit, il est impossible pour nous d’obtenir une correction sans la diffusion de la science de la Kabbale. Une personne est fabriquée de telle manière qu’elle est incapable de se connecter au Monde Supérieur de son propre chef, parce qu’il est opposé à elle. Elle ne peut le faire qu' »artificiellement ».

Nous vivons dans ce monde, dans un désir égoïste qui veut tout pour soi-même. Mais dans ce désir, il y a une possibilité pour un petite désir égoïste pour le Monde Supérieur, le point dans le cœur, de se réveiller. Dans notre cœur, c’est-à-dire les désirs de ce monde, nous ressentons le vide et la désillusion. Mais en plus de cette sensation de vide dans notre monde, un point dans le cœur s’éveille en nous, une vague aspiration qui aspire à quelque chose de supérieur.

Ces deux désirs ensemble, la vacuité de ce monde et l’aspiration pour le Monde Supérieur sont la préparation pour percevoir le Monde Supérieur. C’est le plus qu’une personne peut recevoir à l’intérieur d’elle dans ce monde pour poursuivre ses progrès spirituels. Elle reçoit le reste venant de l’extérieur, à partir de moyens artificiels, dans ce monde: un groupe kabbalistique, des enseignants et des livres. Ces moyens ont été préparés pour nous d’En Haut, et cette possibilité n’existe pas dans notre monde.

Il s’avère que l’embryon du futur, le point dans le cœur, est présent à l’intérieur d’une personne. En dehors de celui-ci émerge l’embryon du futur environnement: le groupe, l’enseignant et des livres. Grâce à cet environnement d’une personne se connecte au monde spirituel.
Abraham a révélé l’émergence de ce qui suit dans l’homme: un point de l’âme et de l’environnement (les livres, l’enseignant, et le groupe). Cela permet à quelqu’un d’attirer la Lumière du monde spirituel, qui développe l’âme à partir du point. Une fois que l’âme se développe, une personne est capable de s’élever dans la spiritualité.
Le point et son environnement constituent notre plus petit état spirituel qui a été brisé, ce qui signifie qu’il est devenu égoïste. En l’utilisant nous sommes en mesure de corriger le point – l’embryon brisé et égoïste de l’âme.
C’est pourquoi la diffusion de la science de la Kabbale est absolument nécessaire, puisque sans elle, aucun de nous ne saurait que faire et comment développer l’embryon de l’âme, le point, avec l’aide de l’environnement (les livres, l’enseignant, et le groupe).Lorsque nous le développons et nous le corrigeons, alors nous percevons le monde spirituel à l’intérieur de lui.

Le système de l’avenir, 2ème partie

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Nous avons beaucoup de sites qui fournissent déjà des informations sur nous. Mais vous avez récemment indiqué que maintenant nous entrons complètement dans une nouvelle étape au cours de laquelle notre utilisateur potentiel d’Internet obtiendra non seulement des informations, mais aussi « absorbera » l’atmosphère qui est présente dans notre organisation. 

Ma Réponse: Notre objectif est de transformer nos études de la nature qui nous entoure en jeu, quelque chose de semblable à Tamagotchi. Les gens sont devenus fous de ce jeu! Ils s’inquiètent de « ne pas nourrir » leur « animal » à l’heure, ou sur « ne pas le mettre au lit. » Les gens se troublaient et devenaient sauvages. Cet « égoïste  » (le Tamagotchi) exigeait de plus en plus d’eux.

Nous devons inventer un jeu similaire qui permettra de convertir mon environnement en peine , de le transformer en « mon bébé. » Je dois en dépendre, l’aimer et prendre soin de lui parce qu’il est la chose la plus importante au monde pour moi. C’est comme un enfant pour sa mère. Pour une mère personne n’ existe au monde sauf son bébé. Elle a été créée comme cela par la nature. Notre tâche est d’arriver à un semblable état de nous-même.

Cependant, nous ne pouvons pas atteindre ce niveau par nous-mêmes. Nous devons entrer dans un état où l’on souhaite atteindre ce niveau, mais aussi réaliser que nous sommes incapables de le faire seuls. Cela nécessitera l’attraction de la Lumière Supérieure qui à son tour nous corrigera.

Nous devrions atteindre cet état en jouant un jeu, qui, en soi, n’attire pas vraiment la Lumière Supérieure. La Lumière Supérieure est attirée par notre volonté. Le lien entre nous doit être mis «en forme» dans un jeu qui nous inspire et nous donne un sens de l’importance et de la nécessité de la spiritualité. D’autres personnes participant au jeu devraient attirer, alerter, et nous tirer vers le haut, nous devrons être confronté à la jalousie, la colère, la gourmandise et à l’égard de ce qui nous fait encore défaut et que d’autres ont déjà acquis (l’aspiration au Degré Supérieur).

Nous devons créer un système ordinaire qui n’a rien à voir avec la spiritualité. Ce devrait être une sorte de « structure logique/psychologique» semblable au Tamagotchi ou aux nombreux autres jeux qu’on pourrait trouver sur les réseaux sociaux. Bien sûr, ce devrait être un système «intelligent» qui puisse se réguler lui- même, faire des sondages auprès de ses utilisateurs, et savoir qui ils sont. Il est de notre devoir d’y travailler.

En général, c’est un modèle pour l’avenir de la société qui est déjà disponible pour notre communication. Mais il y a un gros problème. Comment pouvons-nous y attirer et y impliquer les gens ?

Les gens de notre groupe mondial sont extrêmement occupés. Ils travaillent, étudient la nuit, et ne dorment pas suffisamment. Où trouveront-ils le temps de traîner sur notre site? Quand créer une future société intégrale et harmonieuse ? Où trouver le temps d’y travailler ? Une personne ordinaire a-t-elle assez de temps pour visiter le site? Ou bien devons-nous les obliger à le visiter deux minutes par jour ? Sera-ce suffisant et utile?

Nous n’avons pas le temps de traiter avec cela. que nous devons inclure les leçons du matin (la méthode de base de communication entre nous) dans ce système? Ou devons-nous en quelque sorte « filtrer » notre travail, notre vie, et les liens entre nous à travers ce système? Jusqu’à présent, nous ne voyons pas comment nous pouvons atteindre cet objectif, car nous sommes tous trop occupés.

Les gens en dehors de nos groupes (la population en général) ont vraiment une chance d’utiliser le système. Mais même quand il s’agit de personnes non membres de Bnei Baruch, je ne suis pas sûr de savoir comment impliquer tout le monde dans notre système de communication. Voilà la question: COMMENT?

Lisez le blog personnel de Michaël Laitman n’importe où et partout

Dr. Michael LaitmanMaintenant, vous n’avez même pas besoin d’une connexion Internet pour lire les posts de ce blog. Pour votre confort, il existe une nouvelle version du blog sous Word (classés par thèmes, depuis le début du blog le 1er juin 2010). De plus, vous pouvez vous attendre à des mises à jour mensuelles. 

Comment pouvez-vous utiliser la version Word du blog?

 

1. Vous pouvez imprimer ces textes, les relier, ou simplement agrafer les pages et les lire comme un livre.

2. Vous pouvez les lire sur l’écran d’ordinateur sans entrer sur Internet.

3. Vous pouvez facilement trouver l’information dont vous avez besoin en utilisant la commande de recherche dans le fichier Word.

4. Vous pouvez les afficher sur d’autres sites Web, blogs, forums ou sous la forme d’articles ou de notes (vous pouvez aussi les utiliser pour créer des livres, à condition que la source soit référencée et le contenu soit inchangé).

Télécharger la version Word du blog en anglais

Pourquoi avant y avait-il une interdiction de la Kabbale ?

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Pourquoi les kabbalistes ont-ils interdit l’étude de la Kabbale à des tiers, jusqu’à très récemment?

Ma réponse: Il y avait plusieurs raisons à l’interdiction antérieure de l’étude de la Kabbale pour le grand public:

1. Les âmes d’Israël, qui était dans la réalisation spirituelle, se sont séparées aux fins de se mélanger avec les autres âmes qui sont restées inchangées depuis l’époque de Babylone. Les âmes d’Israël sont descendues au niveau de ce monde et sont devenues égales aux autres âmes. Autrement dit, les âmes d’Israël ont dû descendre au niveau de ce monde car le brassage donne aux autres âmes une occasion de se corriger.
2. L’humanité a dû passer par toutes les étapes jusqu’à ce qu’à atteindre la déception complète de son développement égoïste et se voir vide, sans valeur, et située au seuil de la destruction de tous ses systèmes par lesquels elle espérait atteindre le bonheur.
3. Pendant ce temps, les êtres humains se sont développés dans leur égoïsme intérieurement, intellectuellement et cela leur a donné la capacité de saisir des formes abstraites qui existent hors du temps, du mouvement et de l’espace. Nous avons seulement commencé à parler de ces choses au 20ème siècle. Bien qu’il a été écrit dans Le Livre du Zohar il y a près de deux millénaires que la Terre est une sphère ronde (Le Zohar, chapitre « Vayikra  » (le Seigneur a appelé), point 142), des gens ont été brûlés dans des feux de joie pour de tels mots, même il y a cinq cents ans.
Il a fallu du temps à l’humanité pour développer son esprit et ses sentiments, pour se rapprocher de la compréhension dont la science de la Kabbale nous parle: une dimension supérieure. Même maintenant, ce n’est pas facile à comprendre, mais la prochaine génération entrera dans une nouvelle vision du monde si nous préparons les fondements pour elle. Et la prochaine génération c’est nous dans notre nouvelle réincarnation. Une capacité à percevoir de cette façon commence déjà à émerger en nous. Le développement actuel a amené tout le monde au même niveau, et il est possible de révéler la science de la Kabbale à tout le monde en même temps. Les gens de toutes les nationalités viennent l’étudier.
Toutefois, afin de vraiment comprendre, nous devons nous unir. On peut d’abord comprendre et ressentir ce dont la Kabbale parle à travers nos esprits égoïstes et nos sentiments. Mais alors commence la réalisation, et elle est uniquement perçue dans l’unification des âmes. L’unification donne naissance à un nouvel organe de perception: l’âme. Si nous nous unissons, l’inclusion mutuelle donnera à chaque personne son âme pour percevoir le Monde Supérieur.

Si le Baal HaSoulam n’avait pas reçu toutes les indications d’En-Haut, il n’aurait pas divulgué la science de la Kabbale. Un kabbaliste vit en contact avec le Créateur et exécute ses ordres, agissant comme un lien obligatoire entre le Créateur et l’humanité. Par conséquent, les décisions des kabbalistes de cacher ou de révéler la science de la Kabbale viennent de la nécessité, de l’évidence (pour eux) de la connexion entre la Lumière Supérieure et l’empressement des désirs des gens pour la correction et la perception.
Aujourd’hui, il y a aussi certaines limites. Il y a une opportunité En-Haut pour ouvrir plus largement le flux de la Sagesse Supérieure Cependant, les gens ne sont pas encore prêts pour cela. Je ressens l’opposition à de nouvelles informations. C’est parce que c’est opposé à l’égoïsme et nous ne le voulons pas. Pour cette raison, il y a une loi dans la Kabbale: «Le désir doit précéder la satisfaction ». Notre tâche principale est de créer un récipient spirituel. Pendant ce temps, la Lumière Supérieure est déjà prête à être révélée en lui

Le libre arbitre et la diffusion

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous mettez vous parfois en colère contre quelqu’un et ensuite regardez-vous en arrière et vous regrettez, car vous vous souvenez de Qui c’est venu?

Réponse: Je ne me fâche pas tant que cela ne concerne pas le libre arbitre de quelqu’un. Si cela concerne la capacité de quelqu’un à exercer son libre arbitre, je pourrais devenir vraiment fou. Par «libre arbitre» je veux dire pour ce qui concerne la diffusion de la sagesse de la Kabbale. Dans ce cas, méfiez-vous: Cela n’a rien à voir avec le Créateur. Cela est directement relié au sens des responsabilités de chacun. Ici, je suis impitoyable.

Question: Mais tout vient du Créateur?

Réponse: Non, pas cela. Diffuser la Kabbale de manière efficace, correcte, et bien, se trouve dans le libre arbitre des gens, c’est un devoir et on doit y veiller. Sinon, pourquoi étudier la Kabbale? Pourquoi en avons-nous besoin? Nous restons juste comme des animaux. Nous ne sommes des êtres humains que dans la mesure où nous utilisons la sagesse de la correction qui nous a été accordée. Il est de notre devoir d’attirer la Lumière pour notre correction. Quand une personne ne fait pas sa part ou le fait mal, surtout quand elle en a l’occasion, je ne peux pas supporter ça.

C’est la seule chose qui provoque ma colère et rien d’autre. Dans tous les autres domaines, je n’ai même pas le pouvoir de forcer une personne à faire ou ne pas faire quelque chose. Je me réfère au libre arbitre et le fait qu’il est donné pour être utilisé par une personne.

Question : Le libre arbitre implique-t-il seulement la diffusion, mais aussi l’étude ?

Réponse: Il s’agit d’études, de l’attitude du groupe, des livres, de l’enseignant, et du Créateur: tout ce qui est lié à la promotion individuelle et générale vers le but.

Parfois, une personne a besoin de passer par de mauvais états. Il faut en faire l’expérience. Son libre arbitre se renforce quand elle souffre par eux, par elle-même. Je ne peux pas intervenir. Sinon je serais en train d’agir comme le Créateur, pour ainsi dire, à l’extérieur, d’En Haut, mais ce n’est pas droit et je n’y suis pas autorisé.

Question : Il y a donc deux types de libre arbitre : l’un avec une responsabilité (la diffusion) et l’autre sans (les états douloureux)?

Réponse : Non. Ce sont les mêmes pour ce qu’elles montrent de notre attitude à la croissance spirituelle. Ils sont entièrement connectés.

Qui doit être sauvé en premier?

Laitman_400Une question que j’ai reçue: J’ai entendu dire que vous êtes de plus en plus plus impliqué dans la diffusion interne et que vous travaillez à la construction d’un système de connexion virtuelle (Internet) qui permettra à ceux qui poursuivent la croissance spirituelle de rester connectés, de développer et de recevoir des rappels et des programmes pour leur développement spirituel.Qu’en est-il d’autres personnes qui n’ont jamais entendu parler de la possibilité du salut et n’ont jamais été exposées à l’idée que la souffrance est là pour nous aider à nous corriger et atteindre la lumière et le bonheur? N’êtes-vous pas en train de leur couper l’herbe sous les pieds?
Ma réponse: Nous ne ralentissons pas le rythme de la diffusion externe. Mais prenons l’exemple suivant: Nous sommes à bord d’un avion et un agent de bord annonce un atterrissage d’urgence. Elle nous rappelle tout d’abord de mettre nos propres masques à oxygène avant de les mettre sur nos enfants, ce qui pourrait être interprété comme une exigence cruelle.
Ici nous sommes dans « une situation d’accident d’avion » et nous devons mettre les masques à oxygène sur nous-mêmes avant que nos enfants puissent prendre une bouffée d’air (Lumière). Au lieu de cela, nous essayons de mettre les masques à oxygène sur les premiers enfants, et ne pas penser à notre mort imminente. Mais nos enfants resteront-ils en vie si nous succombons d’abord? Il n’y a aucune chance. Ils ne peuvent survivre qu’avec nous.

Le Baal HaSoulam écrit dans  »l’Introduction au Livre du Zohar, » Articles 66-71 que la diffusion de la Kabbale doit rayonner en vagues à partir du centre, de ceux qui sont intéressés à la Kabbale à ceux qui sont complètement indifférents. Toutes les personnes sont connectées en une seule âme d’Adam. Si ceux qui ont un point dans le cœur (sont intéressés à la révélation du Créateur) renforcent les liens spirituels entre eux et qu’ils découvrent le Créateur en lui, alors tout le monde commencera à sentir que nous avons acquis la force et la sagesse supérieure. Cela les attirera alors vers nous et vers la Source.

Nous ne diffusons que la Kabbale, la Lumière Supérieures fait le reste

Laitman_107Une question que j’ai reçue: Actuellement, un grand nombre de personnes dans le monde entier se joignent à notre étude de la Kabbale, de nouveaux groupes émergent dans différentes villes comme des champignons après la pluie. Comment devrions-nous prendre soin d’eux? 

Ma réponse: Il suffit de leur montrer l’exemple et nous allons grandir ensemble avec eux. Je ne prévois aucune difficulté avec cela. Il est impossible d’arrêter la vie. Nous avons tous vu un arbre qui brise un rocher. Rien ne l’arrête, il va trouver son chemin vers la lumière et grandir.

La même chose s’applique à notre situation. Si une personne désire recevoir un peu de Lumière à partir de sources kabbalistiques authentiques, elle va percer et commencer à se développer. Les gens se trouveront des centres d’apprentissage et des groupes d’étude, et ils prendront notre exemple et d’évolueront.

Nous avons seulement à propager la connaissance kabbalistique aussi largement que possible. Les formes ultérieures de son développement ne sont pas déterminées par nous. Il s’agit d’un libre développement. Notre seule tâche est de suivre les principes kabbalistiques de développer une personne et de construire un groupe. Nous ne diffusons que le matériel, la Lumière Supérieure fait le reste.

Nous créons la connexion avec la Lumière Supérieure en donnant des livres Kabbale aux gens. Ces livres passent la lumière qui réforme et les gens commencent à se développer. Cela va se passer dans le monde entier. Espérons que ce sera une croissance raide et exponentielle vers le haut.