Category Archives: Education

Une société fondée sur les lois du Créateur

571.03Le Baal HaSoulam, « La Dernière Génération » : De plus, un gouvernement communiste dictateur est totalement insoutenable, puisqu’un gouvernement dépendant de la baïonnette ne peut pas persister, et la majorité finira par se soulever contre lui et l’abolir. Les dix pour cent idéalistes ne pourront pas régner à jamais sur les quatre-vingt-dix pour cent égoïstes et les anticommunistes, comme on le trouve dans les pays soviétiques et orientaux.

Le Baal HaSoulam a écrit cet article dans les années 30 au 20ème siècle, alors que les idéalistes existaient encore. Mais tout cela est passé très vite. L’éducation est essentielle ici pour amener la société à un état similaire aux lois du Créateur.

Question : L’humanité doit parvenir à de telles relations sociales où il existe des droits généraux : chacun travaille selon ses capacités et reçoit selon ses besoins. Cela devrait-il être une décision consciente de chaque personne ?

Réponse : Tout cela vient de la propriété du don sans réserve. C’est ce que l’homme doit protéger et développer. Une telle attitude d’un individu envers un autre amène tout le monde à un nouveau niveau d’existence, lorsque nous commençons à ressentir le Créateur dans notre relation d’où émane la Lumière supérieure et qui remplit les gens.

Extrait de KabTV, « Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 25/11/2019

Quel est l’intérêt de l’auto-persuasion ?

229Question : Quel est l’intérêt de l’auto-persuasion par les efforts artificiels d’une personne qu’il existe une force bonne et  bienfaisante qui gère tout ? N’est-ce pas là de la psychologie ?

Réponse : Si par cette affirmation je commence à ressentir que je change ma philosophie de vie, mon attitude face à ce qui se passe, et que tout cela me change, vous pouvez l’appeler comme vous voulez. L’essentiel est qu’il y ait des changements à l’intérieur de moi, qui mènent à des changements dans ma vie, et c’est ce qui compte.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 18/11/2018

Comment résister au stress ?

032.01Question : Le stress est appelé une maladie du 21ème siècle. Selon certaines recherches, 40% de la population de la Terre a besoin d’aide pour lutter contre le stress, l’anxiété, etc. Comment une personne peut-elle éviter ou supporter le stress, l’anxiété et l’incertitude quant à l’avenir ?

Réponse : Cela se produit généralement lorsqu’une personne comprend qui la contrôle, qui la dirige et dans quelle mesure elle peut se positionner correctement avec la force qui la développe. Alors elle n’aura plus de soucis ni de problèmes. Elle sera complètement à l’intérieur du système qui le contrôle et elle le suivra.

Remarque : Mais lorsqu’une personne attend quelque chose de bien, elle est toujours stressée.

Mon Commentaire : Elle doit comprendre ce que signifie attendre du bien ou du mal, de qui l’attendre, quand et comment. On ne peut le découvrir qu’en étudiant la méthode de contrôle de la nature. Par conséquent, rien n’aidera ici sauf une éducation sérieuse qui est donnée dans nos cours.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 01/09/2020

Tout le monde peut se tromper

254.01Question : Est-il important pour un leader de pouvoir admettre ses erreurs ?

Réponse : Un leader peut difficilement faire des erreurs. Mais s’il juge nécessaire de montrer qu’il a commis une erreur, il doit le faire publiquement et d’une manière qui est considérée comme une vertu.

Question : Donc, ce n’est pas un problème pour un manager de montrer ses erreurs et ses faiblesses, mais c’est plus difficile pour un leader ?

Réponse : Ce n’est pas un problème pour un manager ou un leader parce que nous tous, comme on dit, marchons sous Dieu, et tout le monde peut se tromper.

Question : Un leader doit-il être capable de prendre des risques ?

Réponse : Non. Un leader doit choisir le meilleur chemin et le plus fiable, car c’est ainsi qu’il conduit son troupeau vers le but le plus élevé et il n’a pas le droit de prendre des risques avec lui.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Un leader est donné d’en haut

200.02Remarque : On dit qu’un leader est quelqu’un qui peut ériger un autre leader.

Réponse : Non, je ne suis pas d’accord avec cela. Même les dirigeants bibliques ne s’y sont pas beaucoup engagés et n’étaient pas très bons dans ce domaine.

Question : Un leader ne devrait-il pas se soucier de qui viendra après lui ?

Réponse : Un leader est une personne qui regarde loin devant lui. Il essaie de transmettre ses idées à ses subordonnés, mais s’il est compris et s’il peut se trouver des successeurs, c’est un problème. Après tout, tout est donné d’en haut et, par conséquent, peu de choses dépendent de lui.

Remarque : Du point de vue de la direction, il est très important pour chaque chef de projet ou organisation de pouvoir former des personnes qui peuvent le remplacer à tout moment.

Réponse : Cela ne s’applique pas à un leader. Tout comme il a été nommé d’en haut, celui qui le remplacera l’est aussi.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Au pic des émotions

511.01Question : S’il y a conflit, vaut-il la peine d’éteindre la vague d’émotions en acceptant les revendications et en partant ?

Réponse : Non. Il faut essayer de noter sur un papier toutes les émotions contradictoires de telle sorte qu’en les utilisant plus tard, il sera possible de s’élever de plus en plus haut vers une solution commune au conflit.

Question : Autrement dit, si une personne est au pic de ses émotions, alors il est conseillé que l’autre partie arrête la conversation et continue plus tard ?

Réponse : Ce n’est pas cela qui est important, mais que nous comprenions clairement l’ampleur du désaccord entre eux, qu’il s’agisse d’un seul ou de plusieurs, et alors nous pourrions résoudre ce problème. Et si les gens se crient dessus, rien ne peut être résolu.

Par conséquent, vous devez leur donner un morceau de papier et un crayon pour qu’ils expriment ce qu’ils crient. Laissez-les noter leurs émotions.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 16/07/2020

L’essence des conflits

239Remarque : Selon la Kabbale, deux forces existent dans la nature : la force du don sans réserve et la force de la réception. La force du don sans réserve émane et se développe. La force de la réception différencie, elle est responsable de la diversité. La collision de ces deux forces chez l’homme est l’essence des conflits.

Mon Commentaire : Oui. Mais sans cela, c’est impossible. S’il n’y avait pas de force égoïste en chacun de nous, alors cette seule force altruiste qui agirait sur nous serait très monotone. Elle ne pourrait pas nous développer. Nous nous développons à partir d’opposés.

Par conséquent, d’une part la force de la brisure est nécessaire. Et d’autre part, la force d’unification et d’intégration est nécessaire.

Question : Cela signifie-t-il que le conflit est un état naturel ?

Réponse : La chose la plus importante est ce que nous voulons atteindre à travers les conflits. Si ces conflits sont appropriés, s’ils sont organisés par nous de manière telle que nous nous développons correctement, et apprenons d’eux comment il est possible d’exister d’une meilleure manière en s’élevant au-dessus d’eux, alors nous verrions la force positive en eux, une force positive qui nous brise pour que nous nous élevions encore plus haut au-dessus d’eux.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 16/07/2020

Conseils pour prendre des décisions

177.06Commentaire : Donnez des conseils à une personne ordinaire sur la façon de prendre la bonne décision à chaque moment de sa vie pour qu’elle se sente bien.

Ma Réponse : Assurez-vous que les gens l’approuvent.

Question : Et comment un manager devrait-il prendre des décisions, pour qu’elles soient bonnes pour lui et ses subordonnés ?

Réponse : Discutez-en avec vos subordonnés.

Question : Quels conseils donneriez-vous au président pour prendre les bonnes décisions ?

Réponse : Il devrait chercher des personnes intelligentes.

Question : Quels conseils donneriez-vous aux parents sur la manière de prendre la bonne décision dans la famille ?

Réponse : Comprenez l’enfant et donnez-lui des activités qui le captivent et font de lui une personne formidable.

Question : Et maintenant, donnez des conseils aux personnes qui recherchent le sens de la vie. Quel est le sens ? Où quelqu’un peut-il le trouver ?

Réponse : Venez à notre organisation. Je ne vois pas où le sens de la vie puisse se trouver ailleurs.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Les jobs post-coronavirus

528.03Question : Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes, en particulier à l’ère post-coronavirus ? Quels métiers resteront et où concentrer leurs efforts ?

Réponse : Je pense que la chose la plus importante à l’avenir sera ce dont toute la société aura besoin. Ce sera le point central.

Chacun devrait savoir ce dont la société aura besoin pour se garantir le bon emploi, les bonnes compétences et la bonne éducation. Par conséquent, il n’y a rien de plus important que de bien s’éduquer et de devenir une personne capable d’éduquer les autres.

En d’autres termes, le travail social visant à consolider tous les membres de la société, à faire de la société un système intégral et correct est la chose la plus importante. De telles personnes seront toujours nécessaires. Je conseillerais aux jeunes et aux personnes de tout âge d’apprendre précisément cela.

C’est une profession dont chacun a besoin personnellement, pas seulement pour le travail, mais pour sa propre participation et son intégration dans la société, et celle de tous les autres.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 04/06/2020

Résolution de conflit

232.05Question : Que signifie résoudre un conflit ?

Réponse : Résoudre un conflit signifie s’élever au niveau supérieur de notre développement avec son aide, non pas pour atténuer le conflit, mais pour l’utiliser de manière rationnelle.

Question : Est-ce mauvais de garder le silence pour éviter les conflits ?

Réponse : Mais cela ne résoudra pas le problème. Alors, quel est l’intérêt de le faire ?

Question : On dit que la preuve qu’un conflit a été résolu est lorsque les deux parties sont satisfaites. Est-ce un indicateur ?

Réponse : Non. Ce n’est pas correct. On ne sait pas dans quelle mesure les deux parties comprennent si elles sont satisfaites ou il semble à chaque partie qu’elle a vaincu l’autre.

La résolution des conflits, c’est lorsqu’elles s’unissent dans leur solution commune et que personne ne pense que cette solution est meilleure ou pire pour elle.

Question : Autrement dit, l’indicateur n’est pas la satisfaction des deux parties mais l’élévation au-dessus du conflit ?

Réponse : C’est la satisfaction des deux côtés avec une ascension vers un nouveau point commun où elles sont absolument et clairement connectées ensemble dans la ligne médiane.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 16/07/2020