Category Archives: Education

L’entrée progressive dans la nouvelle société

Le Baal HaSulam, Les Écrits de la Dernière Génération : Il est important de faire une correction telle que personne ne réclamera ses besoins de la société. A la place, il y aura des personnes sélectionnées qui examineront les besoins de chaque personne et fourniront chaque personne. L’opinion publique dénoncera celui qui revendique quelque chose pour lui-même, comme le voleur et le scélérat d’aujourd’hui.

Ainsi, les pensées de chacun seront consacrées au don sans réserve à son prochain, comme la nature de toute édification qui le calcule, avant même que l’on ressente ses propres besoins.

Nous devons avoir foi dans la direction, en ce qu’elle sait tout, comprend tout, est plus intelligente que nous le sommes et qu’elle nous conduit correctement vers le véritable but. La société doit être consciente de cela et l’accepter volontairement.

Lorsqu’un individu est consciemment avisé du mal à l’intérieur de sa propre nature et de la nécessité d’accepter à la place la nature bienveillante du supérieur, alors il sera capable d’échanger toutes les formes d’actions physiques pour l’atteinte spirituel.

Question : Est-ce qu’une seule dizaine dans la société peut être prête pour cela, alors que le reste de la société ne l’est pas ?

Réponse : C’est l’entrée progressive. Le Baal HaSoulam écrit que la société va graduellement, dizaine par dizaine, entrer dans le nouvel état.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 31/07/2017

L’opportunité de choisir son destin, 4ème partie

Question : Si la vie entière d’une personne est entièrement programmée du début à la fin, pourquoi à chaque instant reçoit-elle le sentiment qu’elle choisit elle-même sa prochaine étape : avec qui se marier, où vivre, quoi faire ?

Réponse : D’une autre manière, une personne ne pourrait pas survivre ; elle se suiciderait si elle savait qu’elle vit comme un animal qui est contrôlé dans chacun de ses mouvements. Que resterait-il alors dans sa vie, seulement chercher à passer chaque instant le plus agréablement qui soit et à souffrir le moins possible ? Quelle est la signification d’une telle vie et qui en a besoin ?

Question : Donc, le fait que ma vie soit déjà complètement programmée dans tous ses détails m’est délibérément caché pour me permettre de continuer mon existence comme si je choisissais moi-même quelque chose, mais en fait, rien ne dépend de moi. Les animaux ont-ils de tels sentiments ?

Réponse : Non. Un animal obéit instinctivement aux ordres de la nature sans s’interroger, comme une machine biologique. Une personne, cependant, peut se demander : « Pour quelle raison je vis ? Pourquoi est-ce que j’existe de cette façon ? Puis-je changer mon destin ou non ? »

C’est déjà le début d’un être humain qui le sépare d’un animal. Il commence à s’élever au-dessus de son existence animale à un niveau plus élevé. Il ne souhaite plus vivre uniquement pour remplir ses besoins comme un animal, mais il cherche un but plus élevé.

Question : Qu’est-ce que cela signifie de devenir un élément positif du programme, ayant la possibilité d’influencer son destin ?

Réponse : Nous sommes autorisés à participer au programme de vie uniquement si nous lui ajoutions des forces positives, c’est-à-dire si nous élevons ce programme d’un niveau animal à un niveau humain, en lui faisant une « mise à niveau ». Si j’utilise ma vie dans le but d’influencer positivement le programme général qui nous fait fonctionner, ce qui est appelé la force supérieure, alors je reçois l’opportunité de le faire.

De ce fait, j’ai une influence positive sur mon propre destin, sur tous les autres et sur le programme dans son ensemble. Je peux changer le film de la vie et devenir un partenaire de la force supérieure, qui régit tout ce programme.

Extrait de KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 25/07/2017

Élever l’idéal au-dessus du niveau matériel

Le Baal HaSoulam, La Dernière Génération : L’éthique ne peut pas compter uniquement sur l’éducation et l’opinion publique, car l’opinion publique nécessite uniquement ce qui est en faveur du public. Par conséquent, si quelqu’un vient et prouve que la moralité nuit au public et que la vulgarité est plus avantageuse, ils élimineront immédiatement la moralité et choisiront la vulgarité, comme l’atteste Hitler.

C’est une attitude très simple et pratique. Nous devons élever l’idéal au-dessus du niveau matériel. L’humanité ne doit pas œuvrer pour elle-même et pour sa société parce que nous ne trouverons pas la vérité dans la société ni en nous-mêmes. Elle ne se trouve que dans l’élévation au-dessus de nous-mêmes, c’est-à-dire dans l’unité avec la force supérieure de la nature.

Si nous aspirons à l’idéal au niveau de notre monde, alors un nouvel Hitler viendra et tout le monde le suivra parce que dans notre monde, il n’y a pas d’idéal qui se trouve au-dessus de nous.

Question : Est-ce pareil si nous inondons la société d’idées éducatives et éthiques ?

Réponse : Il n’y a rien qui puisse vous aider. Nous n’avons besoin que de la Lumière supérieure et de son influence ; nous pouvons seulement l’attirer à travers la connexion correcte selon la méthode kabbalistique.

Question : Le Baal HaSoulam ne nie-t-il pas complètement l’éducation au niveau de ce monde ? Il croit que cela mènera toujours au Nazisme d’une manière ou d’une autre.

Réponse : Oui. Nous voyons qu’aujourd’hui tout recommence. Surtout à notre époque où l’égoïsme agit constamment et nous ramène au nazisme.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 26/06/2017

Le but des tribunaux

Question : Pourquoi aurons-nous besoin de tribunaux dans la société du futur ?

Réponse : Un tribunal est nécessaire pour diriger une personne vers le but supérieur. Étant donné qu’une personne est égoïste, elle a besoin d’un cadre strict qui la dirige toujours et ne la laisse pas s’égarer.

Comme nous prenons un enfant par les deux mains et lui enseignons comment marcher, lui montrant comment le faire, le limitant et l’observant constamment, ainsi nous devons enseigner une personne tout le long de sa vie.

Question : Disons que je quitte légèrement le cadre. Dans ce cas, quelle est la différence entre le tribunal et l’éducation ?

Réponse : Il n’y a pas de différence. Ils devraient être engagés dans l’éducation.

À la tête des tribunaux devraient se trouver les personnes les plus grandes, les plus instruites et les plus éclairées. Un juge est la position la plus élevée dans la nature et dans la société. Il a le droit de tout gérer parce qu’il est à un niveau spirituel élevé.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 12/06/2017

La punition pour de mauvaises actions

Question : Le Créateur punit-il les gens pour de mauvaises actions ?

Réponse : Le Créateur ne punit personne. Il corrige seulement.

Il n’y a pas de punition dans la nature. Selon les lois de la sagesse de la Kabbale, même dans notre monde, les punitions doivent être très limitées. Il n’y a pas de prison, la peine de mort peut être décrétée une fois toutes les décennies, et elle est néanmoins considérée comme exceptionnelle.

Il n’y a pas de châtiments venant d’en-haut. Il y a une intention et un soutien lorsqu’une personne est poussée de l’arrière vers les actes corrects. L’erreur est son châtiment.

En d’autres termes, la punition est un type de leçon : pourquoi vous avez fait cela et qu’est-ce qui était mal, afin que vous appreniez pour l’avenir. Mais la punition juste comme punition pour quelque chose que vous avez fait n’existe pas.

Il n’y a pas de lien entre ce que vous avez fait et ce que vous avez obtenu. A la place de ce que vous avez fait, il vous suffit d’apprendre comment œuvrer correctement. Réapprendre est considéré comme une punition dans notre monde.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/11/2017

Ne renoncez pas à ce monde

Question : Est-ce que je comprends correctement que la réticence des kabbalistes à parler de questions terrestres est due au fait que nous devons nous heurter au grand public et recevoir des « coups » sérieux ?

Réponse : Un kabbaliste ne renonce en aucune façon à ce monde. Au contraire, sa mission est d’expliquer à toute l’humanité comment atteindre la spiritualité depuis ce monde. Et sans connexion entre les deux mondes, sans être ensemble avec les gens, cela ne peut pas se faire.

Mes étudiants sont dispersés dans le monde entier et ils sont tous connectés aux sociétés dans lesquelles ils vivent.

Moi-même, chaque semaine, je rédige des articles sur les problèmes les plus récents qui sont publiés dans des dizaines de journaux sur Internet et sur papier, sur des blogs, et même sur Twitter.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

La France après l’élection : qu’adviendra-t-il de Macron ?

Question : Le nouveau Président de la France Emmanuel Macron promet de ramener toutes les caractéristiques de la France libre. On croit qu’il n’a pas été élu pour ses promesses mais pour s’opposer à Marine Le Pen. Le combat était contre elle. Qu’en pensez-vous? Quelle est votre prédiction kabbalistique ?

Réponse : Je peux dire seulement une chose : il est le centriste, car la gauche et la droite toutes les deux ont voté pour lui, les libéraux et les démocrates, les conservateurs et les républicains, juste pour ne pas laisser Le Pen gagner, car elle était vraiment redoutée.

Il convient de rappeler que 10 à 15% de la population française est composée d’immigrants de pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Tous ont repoussé Le Pen.

Ce qu’il y a, c’est que les gens qui ont amené Macron au pouvoir, se sont unis pour le laisser gagner. Mais s’unir pour gouverner le pays,ils ne pourront pas le faire.

Ils ne parviendront pas à s’élever au-dessus d’eux-mêmes malgré les vues opposées afin que les lignes gauche et droite fusionnent dans la ligne médiane, au-dessus des différences, ils ne sont pas kabbalistes. Et c’est pourquoi tout est condamné à un effondrement lent inévitable.

Question : Alors, ils vont donc s’en prendre à Macron ?

Réponse : Oui. Il va commencer à céder à certains, puis à d’autres, et en conséquence, la France s’affaiblira de plus en plus. Finalement, il sera dominé, comme l’a dit Le Pen, C’est probablement ce qui se passera.

Question : Alors, vous croyez que la gauche et la droite ne pourront pas s’unir autour de Macron ?

Réponse : Ils n’ont pas le système d’union des opposés où chacun, en conservant leur individualité, s’élève au-dessus et se connecte aux autres, opposés à eux-mêmes.

Dans notre monde, cette condition n’existe pas réellement. Nous devons apprendre aux gens à le faire. Par conséquent, nous observons actuellement une division du public en deux dans tous les pays avant les élections. Le résultat des élections est un avantage marginal d’un côté ou de l’autre.

Tout cela conduit à une polarisation écrasante de l’humanité dans le monde, et les gens seront obligés de trouver des moyens de coexistence pacifique. Sinon, cela entraînera une guerre.

Question : Vous dites donc qu’en fait, la science de la Kabbale sera nécessaire pour rassembler les opposés ?

Réponse : Assurément ! Soit avant soit après la guerre.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 11/05/2017

Le problème de l’éducation

Question : Je ne comprends pas très bien pourquoi je dois ressentir toute l’humanité. Je n’en ai pas besoin. Je suis même prêt à surmonter mon égoïsme, mais je ne peux pas dire que ce soit pour toute l’humanité.

Réponse : Vous avez tort. Pouvez-vous imaginer comment le monde entier changerait si l’Europe était constituée principalement de personnes instruites ?

A quoi ressembleraient non seulement l’Europe mais les autres pays et continents ? Il y aurait une coopération mutuelle, une entraide et un soutien mutuel. Le monde n’a pas besoin d’autre chose ! Notre seul problème aujourd’hui est l’éducation et rien que cela.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/01/2017

Uniquement l’éducation

Question : Quelles mesures devraient être prises en cas de comportements sociaux négatifs tels que le vol, l’agressivité ou la violence envers les autres, et ainsi de suite ?

Réponse : Aucune mesure ne devrait être prise, sauf éduquer.

Selon la Torah, l’humanité ne devrait utiliser aucune des punitions acceptées aujourd’hui dans la société, telles que l’envoi d’une personne en prison et ainsi de suite, mais à la place, éduquer seulement les gens.

Une personne qui a enfreint la loi devrait recevoir une certaine tâche, et si elle l’exécute, elle ne doit pas être punie.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/01/2017

Une question de la prison

Question : Je vais passer le reste de ma vie en prison. J’essaie d’oublier ce que j’ai fait, mais je ne peux pas. Que devrais-je faire ?

Réponse : Vous n’avez pas besoin d’oublier quoi que ce soit. Vous ne devriez pas du tout y penser. Nos étudiants enseignent la méthode de l’éducation intégrale dans les prisons. Essayez d’écouter ce qui vous est enseigné et de vous immerger complètement dans cette sagesse.

Vous allez vous hisser au niveau suivant de votre existence et vous ne ressentirez pas que vous êtes en prison. Au contraire, vous ressentirez que vous êtes libre et que le reste du monde est emprisonné.

Je vous conseille de le faire. C’est un état étonnant.

Vous remercierez le Créateur d’avoir commis tous ces méfaits. À la fin de la journée, ce n’est pas vous qui l’avez fait, mais le Créateur qui ainsi vous a donné cette opportunité d’atteindre maintenant et calmement le monde supérieur.

Par conséquent, vous pouvez transformer votre peine de prison en véritable liberté.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Dr. Laitman » du 15/02/2017

Page 1 des 1121234550Dernière »