Category Archives: Education

Pour le bien de la famille, je suis prêt à tout

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il y a le concept de «motivation» qui signifie les désirs intérieurs d’une personne. Et il y a la notion «d’influence» qui est quand nous influençons un collègue pour éveiller les différents types de désirs en lui. Dans tous les cas, d’où la motivation des travailleurs et des responsables doit provenir: de l’intérieur ou de l’extérieur?

Réponse: Cela ne devrait pas provenir des travailleurs ou des gestionnaires, mais des experts dans l’étude de l’éducation intégrale qui travaillent pour cette entreprise et de mieux comprendre ce qu’ils peuvent faire de plus pour créer la satisfaction dans une équipe. L’homme a besoin de sentir une récompense non à la fin du mois quand il reçoit un salaire, mais directement pendant qu’il travaille.

«Je travaille avec tout le monde. Des événements intéressants sont mis en place pour nous, des bonbons sont distribués pendant le travail, des cadeaux sont envoyés à ma femme et mes enfants », etc.

Tous ces éléments sont de petites choses. Mais avec cela, une personne ressent la chaleur, se sent récompensée. Pour elle, le travail se transforme en un prolongement de la famille. Et comme cette famille est la mienne, je suis prêt à lui donner! Je travaille pour elle! Et plus je travaille, plus de plaisir je reçois de mon don à celle-ci. Et même en coupant loin de moi-même! Il y a un effet additionnel, un sens, l’effet de l’autosacrifice. Il y a quelque chose de ce genre dans une personne, notamment en Russie.

Mais il faut l’utiliser avec une extrême prudence, délicatement, de sorte que cela crée ces satisfactions et l’abondance dans une personne pour qu’elle apprécie les travaux grâce à son sentiment intérieur, qui pourrait attirer une personne et le relier à un endroit. Cela lui donnerait la motivation de sentir qu’elle travaille dans une famille et dans l’intérêt de la famille. Peut-être que c’est un faux sentiment, mais s’il apparaît, alors la personne ne fait pas obstacle à ses collègues de travail, ne ruine pas l’équipement de la société, économise de l’électricité, etc.

Tout à coup, nous découvrons ces réservoirs et les opportunités dans cela, que nous n’avons même pas besoin de le forcer à économiser ou faire autre chose en suivant les instructions. cela ne fonctionnera pas de cette façon!

Et alors, tout se fait automatiquement. La chose principale est d’éveiller cette motivation chez une personne, ce sentiment qu’elle fonctionne dans l’environnement, tout comme elle le fait à la maison! Ce sentiment appelle d’énormes ressources.

Du programme de KabTV “Secrets Professionnels”du 06/02/13

Les concessions sont un signe de force et non de faiblesse

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous parlez de l’annulation de soi comme un moyen pour la croissance et l’avancement. Cependant, est-ce que je ne fais de concessions lors d’un argument qui souvent montre que je suis faible?

Réponse: Je n’ai certainement pas concédé en raison de faiblesse, mais parce que je veux avancer dans ma relation conjugale et dans la vie en général.

De cette façon, je me développe et m’approche d’un état positif. Je gagne étant donné que, par là, je me développe et ressens la vie plus finement.

Je donne à mon conjoint une tasse de thé, mais je ne perds pas, plutôt, je reçois une tasse qui est deux fois plus grande. Après tout, en ce que, j’acquiers ses désirs, ses aspirations, ses rêves et ses sentiments!

Je me réjouis du plaisir qu’elle reçoit comme une mère qui a le plaisir de donner à son bébé. Nous savons tous que la mère bénéficie de la douceur qu’elle amène son enfant à faire et beaucoup plus que le bébé ne fait.

Merci à mes concessions, j’acquiers de nouveaux récipients, les possibilités d’éprouver du plaisir. Vous pouvez demander pourquoi les gens vont dans les stades pour encourager leur équipe favorite s’ils peuvent regarder le match tranquillement chez eux à la télévision.

Mais dans le stade, vous êtes entouré par des milliers de personnes et vous prenez plaisir à l’excitation collective, l’incorporation. Cela élargit les récipients de perception, vos sens. Vous devenez aussi gros que des milliers autour de vous qui acclament et sautent.

Je suis sûr que vous êtes d’accord que ce n’est pas la même chose que de rester à la maison, allongé sur le canapé et regarder un match de foot à la télé.

Question: Quelles seront les concessions à la maison qui m’apporteront mon succès?

Réponse: Si vous rentrez du travail affamé, assis pour dîner et que votre enfant vous demande un morceau de ce qui est dans votre assiette, vous le lui donnez volontiers, ce n’est pas une concession.

Après tout, vous agissez selon votre volonté. Une mère ne doit-elle pas aller contre sa volonté afin de prendre soin de son bébé? S’il en était ainsi, il faudrait placer un policier à côté de chaque mère pour s’assurer que l’enfant ne meurt pas de faim.

Ainsi, de telles actions ne sont pas appelées l’annulation de soi. Toutefois, si votre femme vous demande de faire quelque chose et que vous êtes réticent, c’est une chose différente. Dans le premier cas, l’annulation de soi vous apporte le plaisir, et dans le second cas, c’est un fardeau.

Il n’est pas nécessaire d’apprendre aux gens à concéder à leurs enfants bien-aimés. C’est naturel.

Cependant, vous devez apprendre à concéder à votre conjoint afin de ne pas agir instinctivement, mais plutôt de commencer à gérer votre propre développement par vous-même.

Question: Mais si je concède, cela signifie que je ne contrôle pas, mais c’est ma femme.

Réponse: Vous allez le percevoir d’une manière totalement différente. Tout dépend de l’importance que vous ressentez que cela a. Si un bébé étaient moins important pour une mère, qu’elle-même, elle refuserait de prendre soin de lui et penserait qu’à elle-même. Cependant, parce que la nature a fait le bébé plus important pour elle, qu’elle-même, la mère est prête à faire n’importe quoi pour lui.

Maintenant, nous devons penser à la façon dont nous devons faire des concessions et accepter la volonté de notre conjoint au-dessus de nos propres désirs. Pour ce faire, la récompense que vous obtiendrez doit être supérieure afin qu’elle fasse pencher la balance.

 

Supposons qu’elle dise, « Si tu laves la vaisselle maintenant à ma place, nous irons ensemble à l’endroit où tu voulais aller. » Ensuite, vous l’admettez, lavez la vaisselle, et vous sortez ensemble. Cela signifie que la fin justifie les moyens. Si c’est le cas, nous aurons augmenter l’objectif de sorte que ce sera la justification de nos actions.

Nous avons besoin d’un environnement qui favorise l’objectif et qui nous montre les avantages d’avancer dans cette direction. En plus de cela, nous verrons aussi qu’en suivant cette voie nous pouvons éviter des problèmes différents qui ne cessent de nous troubler.

Toutes ces revendications devraient former un tel lien que je ne sois plus en mesure de briser la volonté d’accomplir cela. Il doit avoir une pression sociale constante qui me soutient et me rappelle que cela vaut la peine d’agir de cette façon.

Ainsi, j’avance dans tous les aspects: Intérieurement, je développe ma personnalité et améliore ma relation avec l’environnement, au travail et avec le monde entier. L’essentiel dans tout ce processus, c’est l’influence de l’environnement car une personne a du mal à lever le petit doigt, même lorsque sa femme le lui demande.

S’il avait fait quelque chose pour lui-même, il n’aurait pas rencontrer de tels problèmes. Il serait prêt à se servir. Cependant, pour servir quelqu’un d’autre et accepter sa volonté c’est déjà un gros problème. Cependant, il faut penser tout de suite à ce qu’il fait pour et ce qu’il gagne. Le gain doit être réciproque. Donc, soyons d’accord et agissons constamment l’un par rapport à l’autre. Je suis pour toi, et tu es pour moi.

D’une « Discussion sur la nouvelle vie » du 25/07/12

Les hommes où êtes vous?

Dr. Michael LaitmanOpinion (M.Reshetnikov, recteur de l’Institut de Psychanalyse, Professeur.): Les scientifiques parlent d’un problème social – l’apparition d’un nouveau type d’hommes: un hybride d’un fils gâté avec un cowboy qui se bat pour sa place sous le soleil. Le problème n’est pas leur infantilisme, mais une tendance à être agressif dans le désir de réussir.

En URSS, l’Etat pensait, décidait et faisait presque tout pour les gens. Depuis que l’Etat a cessé d’être un « parent » puissant, tout le fardeau d’arrangement de sa propre vie, les hommes doivent résoudre eux-mêmes. Tout était arrangé de la même façon dans le monde occidental avant la crise.

Mais aujourd’hui, l’éducation familiale disparaît, 50% des familles – sont incomplètes, les parents et les éducateurs sont remplacés par la télévision et l’Internet – et ils favorisent un comportement agressif, le désir d’obtenir tout par la force et à tout prix. Les jeunes n’ont pas une image positive de l’avenir. Dans la crise de la société moderne, nous avons perdu la compréhension de l’échelle sociale – des diplômes, des connaissances ne permettent pas grimper l’échelle sociale. Et dans l’avenir – la crise encore plus grande!

Mon commentaire: Seule l’éducation peut nous aider à soutenir les jeunes, les remplir de la bonne attitude envers la vie et le monde, de leurs montrer des valeurs différentes de celles matérielles, leurs donner le désir de se remplir de la communication avec les autres, en créant une répartition juste et équitable, dans laquelle la lutte et la concurrence n’existent pas. La nature nous laissera uniquement la possibilité de ce scénario de vie. Notre succès dépend de comment nous pouvons entrer dans ce modèle.

Il en sera ainsi

Dr. Michael LaitmanQuestion: Arrivera t-il un moment où les salaires seront liés non seulement aux résultats mais aux besoins du travailleur comme chez Marx, « à chacun selon ses besoins »?

Réponse: C’est la façon dont il sera. Cependant, cela arrivera quand une personne sera satisfaite avec seulement des besoins matériels normaux, sans luxe. Ce sera quand elle ne recevra plus de satisfaction à la pensée qu’elle possède des usines et des entreprises. Ce désir disparaîtra de chez elle.

Nous devons atteindre ce genre d’état. Ainsi, soit il faut attendre pour cela ou nous devons éduquer la nation. Avec l’aide de l’éducation intégrale, nous accélérons le mouvement et rapidement passons par ces étapes, même si nous ne les supprimons pas comme la Russie essaye de faire en se déplaçant du servage du socialisme en passant au capitalisme. C’est pourquoi que la Russie connaît maintenant une reprise.

Le prochain état de l’humanité est de fournir le niveau normal de matériel et tout le reste n’est que le développement spirituel.

Un maximum de 10% de l’humanité s’efforcera de fournir tout ce qui est nécessaire: nourriture, vêtements, construire des maisons, etc., et le reste peut être appelé, en langage moderne, des chômeurs. Ils seront étroitement associés à la loi intégrale de la nature et ensemble avec cela ils ressentiront constamment un vaste et grand vide, de nouveaux accomplissements intérieurs. Ils passeront progressivement à la connexion entre eux, ressentiront la Noosphère (la sphère de la pensée humaine), qui se développera dans les habitudes complètement nouvelles, de nouveaux sentiments et émotions. Ils n’auront pas besoin de téléphones, de téléphones cellulaires, de modems et de connexions informatiques. Ils seront connectés en interne.

Ce n’est pas la télépathie que l’on imagine pour nous-mêmes comme quelque chose de surnaturel. Il s’agit d’un sens supplémentaire qui se développera en nous sous l’influence de la coopération intégrale mutuelle entre nous.

Il en est ainsi parce que nous constituons un seul système intégral. Seulement, nous ne le ressentons pas. Par nature, tout est nécessairement connecté mutuellement à tout, mais ces lois sont obligatoires aux niveaux du minéral, végétal et animé. Et à notre niveau, elles doivent être reconnues. Et puis nous ressentirons tout l’univers d’un bout à l’autre, nous ressentirons intérieurement comment il respire et vit.

De KabTV les « secrets professionnels » du 06/02/13

L’épanouissement affectif au premier rang

Dr. Michael LaitmanQuestion : Est-ce qu’un critère de récompense pour des employés au travail peut provenir, non pas d’un résultat, mais des qualités personnelles d’une personne, qui est en mesure de connecter les gens ensemble dans une équipe ? Peut-être ne donnent-ils pas de résultats visibles qui pourraient figurer dans un tableau, mais tout de même, l’humeur d’une équipe dépend d’eux.

Réponse : L’ambiance générale et l’état de santé général d’une équipe, qui est ressenti comme un accomplissement, dépend de ceux qui peuvent se lier ensemble à l’équipe. « Pas seulement de pain l’homme vivra ». Ces personnes, les diplômés de la formation dans nos centres, sont plus que nécessaires aux postes de travail. Une personne a besoin d’épanouissement affectif.

L’autre jour, je parlais à nos représentants d’Italie. Actuellement, il y a un taux de chômage énorme. Que font les gens ? Ils se rassemblent, achètent des maisons, les rénovent pour en faire des appartements, et les transforment en communautés. Il s’avère que de cette manière, il est beaucoup plus facile de survivre à la crise, aux problèmes, et à tout le reste. En outre, ils éprouvent un confort émotionnel parce qu’ils sont ensemble : les maris, les épouses et les enfants.

Un sentiment d’entraide donne soudain à une personne un tel sentiment d’accomplissement qu’elle n’a pas besoin d’articles de luxe, de vacances dans des endroits exotiques, etc… Il s’avère que de cette manière, la nature nous amène à une autre forme de contentement.

Aujourd’hui, les travailleurs en Espagne et en Italie sont déjà d’accord pour travailler pour la moitié d’un salaire, mais ils sont plus unis entre eux, ils ont des éléments de vie communautaire là-bas.

Nous voyons que, par ce moyen, la nature pousse les gens à s’unir. L’intégration avance. Soit nous y venons le long de la bonne voie, en comprenant ce qui nous attend dans l’avenir, et ainsi nous n’avons pas besoin de problèmes ni de crises, soit nous allons encore y arriver à travers la souffrance, les problèmes, le chômage, la misère.

De KabTV, les « Secrets Professionnels » du 06/02/13

Une entreprise tournée vers l’avenir

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-ce qu’un directeur d’une entreprise peut révéler l’interconnexion intégrale à l’intérieur de son entreprise individuelle?
Réponse: Bien sûr! L’éducation intégrale implique l’interaction et le développement des gens dans de petits groupes.

Pouvez-vous imaginer quelle connexion sera atteinte dans cette entreprise? Quelle énergie elle libérera? Quelle vision des perspectives lointaines cela donnera, et chacun comprendra ce qu’il fait correctement et ce qu’il fait incorrectement? Il s’agira d’une société tournée vers l’avenir, et tout ce qu’elle produira atteindra des gens comme des tartes fraîches.

Question: Mais en attendant il faut payer le salaire des travailleurs comme  il est d’usage dans la société d’aujourd’hui?

Réponse: Il sera obligé de payer ce que les travailleurs exigeront. Et ils ne demanderont pas beaucoup. L’interconnexion entre eux, l’interaction collective leur donneront un sentiment de grande satisfaction intérieure, de récompense, et ils n’auront pas plus des désirs que des besoins normaux et physiques.

De KabTV les “secrets professionnels” du 06.02.2013

Une nécessité universelle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Aujourd’hui, les propriétaires d’entreprises ont déjà deviné que le capital le plus précieux de l’homme est la connaissance collective et les compétences, et ils veulent l’utiliser. Ils comprennent que pour l’esprit de réaliser cela même, des structures hiérarchiques rigides doivent céder la place à des douces, qui se réguleraient d’elles-mêmes.

Mais en Russie, par exemple, les gens sont habitués à une hiérarchie très rigide: le « tsar-père », le soutien de famille, le chef d’entreprise. Est-il utile de passer à une nouvelle structure? Est-ce que les gens veulent l’auto-régulation?

Réponse: Que les gens veuillent ou non, ça ne dépend pas d’eux. La nature transforme progressivement les besoins humains et c’est pourquoi ils devront toujours y venir.

C’est maintenant le temps d’établir ces valeurs. Les gens voient qu’ils ne savent pas comment organiser la vie, il y a la dévastation, la lutte pour survivre, des factures énormes, les frictions, la puissance et la pression. Tout ce qui peut être remplacé par des relations normales est contrôlé par les structures du pouvoir de la criminalité ou de l’état.

Je ne blâme personne, c’est juste une période de transition. Mais, en principe, le chemin vers l’avenir réside dans le choix: ou bien nous attendons que la nature impitoyable fasse pression sur nous, nous obligeant à changer ou nous correspondons consciemment au système intégral de la nature.

Par ailleurs, à cet égard, la Russie n’est pas loin de l’Amérique. Les américains sont de grands individualistes. Ils ne prennent pas en compte les autres personnes et font ouvertement ce qu’ils leur fait plaisir. Si c’est rentable de le faire, alors je le ferai, j’utiliserai même les autres comme des tremplins juste pour gagner. Et le côté qui perd tout comprend que c’est la loi de la dure entreprise, qui a également pris racine en Russie.

Donc, à cet égard, ces deux pays sont similaires l’un pour l’autre. C’est pourquoi ils devront subir un sérieux réajustement des valeurs et entrer dans un nouveau système. Ce sera très difficile, surtout pour l’Amérique.

Ce sera un peu plus facile pour l’Europe, car elle a une culture différente, il existe un lien entre les gens et il les adoucit.

Les Russes ont aussi une connexion intérieure, « Nous sommes un peuple, nous sommes une communauté », et c’est pourquoi leur transition pourrait être plus facile. Mais encore ils auront besoin de l’éducation intégrale.

Je dois dire que les russes sont très ouverts à ce sujet. Ils sont enclins à l’éducation. La télévision, les médias, tout cela est prêt à être dirigé d’en haut. Si le gouvernement avait accepté l’idée d’aller vers une similitude avec la nature comme une nécessité universelle et avaient commencé à mettre en œuvre ceci, alors les Russes auraient réussi rapidement et facilement ; elle aurait été déclarée en haut et acceptée par le bas.

De KabTV les « secrets professionnels » du 05/02/13

L’automatisation contre l’homme

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles: A chaque hausse du chômage, la haine se réveille contre l’automatisation de la production et la mise en œuvre active de la robotique. Au début du XIX siècle David Ricardo a supposé que dans l’avenir les machines  pourront remplacer le travail humain, Marx l’a accepté, et en même temps « destructeurs de machines » (luddites) ont détruit de machines textiles, qui prenaient leurs emplois.

Un peu plus tard, la peur devant le travail des machines est passée, elle  n’était pas fausse: tôt ou tard nous serons sans travail. Les progrès technologiques touchent également des emplois «intellectuels». Même dans les secteurs tels que la santé et l’éducation, la technologie cause déjà une réduction de la demande de main-d’œuvre qualifiée. La traduction, l’analyse des données, l’étude du droit et l’application du droit – un ensemble de postes qui exigent un personnel hautement qualifié – peuvent disparaître. Alors, que faut-il enseigner à la prochaine génération de travailleurs?

Plusieurs techniciens remplaceront une masse énorme de chauffeurs de taxi et de camions, un petit groupe d’ingénieurs soutiendra le travail des robots, et un analyste de données avec le logiciel fonctionnera au lieu du grand nombre d’experts.

Cependant, Il est faux de dire que l’automatisation a provoqué l’augmentation du chômage à partir de l’année 2008. Si la lutte contre la pauvreté est l’objectif, le chômage caché est un mauvais facteur. Mais si les machines ont développé déjà un moyen de sortir de la pauvreté, alors la repartition du travail dans les conditions de la diminution de la charge est un moyen raisonnable de «l’expansion du travail».
Si une machine peut réduire de moitié le travail humain, pourquoi rejeter la moitié de la main-d’œuvre au lieu d’utiliser le même nombre d’employés dans la moitié du temps? Pourquoi ne pas profiter de l’automatisation afin de réduire la semaine de travail de 40 heures à 30, à 20, à 10 heures, pour que chacune unité réduit de temps de travail sera comptée comme une journée complète de travail? Cela serait possible si les avantages de l’automatisation n’étaient pas capturés par des riches et puissants, mais seraient distribués partout également.
Plutôt que se défendre contre les machines, nous devons nous préparer pour l’avenir, où on aura plus de temps libre. L’automatisation le permet. Mais pour le faire, nous avons d’abord besoin d’une révolution de la conscience sociale.

Mon commentaire: La révolution de la conscience sociale ne peut se faire que par l’introduction de l’éducation universelle d’un nouveau type de société, relations avec les autres, relations au travail,  la répartition du travail, c’est-à-dire l’apprentissage des conditions de l’existence dans la société intégrale.

Les conséquences de la connaissance

Dr. Michael LaitmanAvis (Michael Khazin, économiste): « 2012 est devenue une année cruciale pour l’élite financière, économique et politique du monde: Ils ont pris conscience du caractère inévitable de la persistance de la crise et qu’ils ne peuvent pas maintenir la base de la stabilité sociale et politique de la société occidentale moderne (libérale-démocrate), le modèle actuel du gouvernement ne peut être sauvé car l’économie sera trop détruite et le niveau de vie diminuera de façon excessif. Autrement dit, un nouveau modèle de gouvernement est nécessaire.

« A qui l’élite mondiale confiera le développement de nouveaux concepts du gouvernement et de la société? Ils devraient être marginaux, mentalement préparés à devenir les leaders de la majorité. Ces personnes doivent être des conformistes raisonnables, ne niant pas l’élite et son statut, nul besoin de révolutionnaires, même si elles sont les scientifiques les plus brillants. En plus de ces innovateurs, il devrait y avoir des organisateurs et des administrateurs qui transforment les idées dans les écoles, les universités et les méthodes de la pratique.

Dans ce cas, dès que quelque chose d’intéressant apparaît, tout le courant dominant entier le pressera, sinon il ne serait plus le courant dominant, cela veut dire que la marge brute d’auto-financement chutera de façon drastique.

La compréhension que l’état actuel de l’économie devrait être changé existe déjà, mais il n’y a pas de mesures actives en ce sens. Dans les pays développés, de sérieux changements dans le personnel ont commencé, ce qui signifie que l’heure ‘spéciale’ se rapproche…  »

Mon commentaire: Vous ne pouvez pas construire un nouveau système socio-économique à l’insu des véritables lois de la nature et de la société que seul un kabbaliste peut connaître. Le monde se heurtera à un mur de nouveau et une crise encore plus grande et plus décevante, jusqu’à que inévitablement, notre diffusion révèle à l’élite la nécessité d’une restructuration selon les lois de la nature et non pas de leurs innovateurs.

De quel côté est le succès?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi les hommes d’affaires qui ont été peu ou pas scolarisés ont tant de succès ces derniers temps? Quelle est leur force? Pourquoi de meilleurs résultats sont obtenus parfois par des dirigeants qui n’ont pas d’expérience ou même de connaissance?

Réponse: Cela se produit parce que la connexion linéaire, connexion égoïste de « toi pour moi et moi pour toi », qui est le système du capitalisme pur qui a cessé de fonctionner. Le monde est entré dans une connexion intégrale où tout le monde est connecté à tout le monde, puisque, à travers une chaîne de cinq personnes qui connaissent chaque autre personne sur la Terre est reliée à tout le reste.

Dans ce système, les anciennes connexions ne fonctionnent plus, et les autres connexions sont nécessaires, qui sont fondées sur la compréhension et le sentiment de connexion et d’unité entre les gens. Ainsi, la première place est prise non par des principes de Staline de pression rigide, et non sur les principes américains construits sur la compétitivité, mais sur les principes de connexion mutuelle.

Ceux qui gagnent sont ceux qui peuvent construire de bonnes et correctes relations humaines et non aux dépends de la finance, du commerce, des affaires, etc.

Ainsi, le succès sera désormais du côté de ces personnes, même si elles ne sont pas de grands professionnels. Et si maintenant si je devais choisir un directeur d’usine, alors je prendrais quelqu’un qui connaît tout simplement la façon de travailler avec les gens, et à ses côtés, je serais toujours un spécialiste.

Aujourd’hui, ce qui est important, c’est la synergie, la connexion entre les gens et la capacité de rassembler une bonne équipe sympathique qui sera comme un tout afin que que tous se sentent bien, y compris les familles des travailleurs, leurs enfants, leurs femmes et leurs maris.

Si les gens se connectent entre eux, alors ils trouveront une plus grande similitude avec tous les systèmes et immédiatement commenceront à réussir. Cette situation découle de la nature elle-même, quelque part dans les racines d’où vient la force vitale, la nourriture, l’eau, et alors une connexion mutuelle grandit.

Si une personne a la bonne approche avec l’équipe, de la réciprocité, de la connexion intégrale avec les gens, alors elle peut diriger n’importe qui. Elle sera toujours en mesure de trouver un expert dans chaque domaine, et si ces spécialistes travaillent de façon cohérente et amicale avec l’équipe, alors ils réussiront.

Aujourd’hui, c’est l’essentiel du travail dans une entreprise, le rôle principal! Mais fondamentalement, il y a un besoin de beaucoup de ces gens qui ne cessent de maintenir le groupe ensemble dans un esprit d’intégration pour s’élever au-dessus des démonstrations égoïstes de chacun.

 

De KabTV les « secrets professionnels » du 05/02/13