Category Archives: Egoïsme

Que faisons-nous dans un état d’ascension ?

laitman_560Question : Que faisons-nous dans un état d’ascension ?

Réponse : Dans une ascension, vous devez aider tout le monde ; c’est-à-dire que vous devez donner, réaliser ce désir sur les autres. C’est ainsi que vous prolongerez votre ascension, que vous continuerez à monter encore plus car en absorbant les désirs des autres, vous pourrez monter sur ces désirs.

Question : Existe-t-il un moyen de rester dans cet état ?

Réponse : Si vous absorbez constamment les désirs des autres et les attirez, si vous vous élevez au-dessus de vous à l’intérieur de leurs désirs, alors votre ascension deviendra continue et il n’y aura pas de chute.

Question : Si des gens qui étudient depuis plusieurs années dans leurs dizaines respectives ressentent la descente de la dizaine ? Que devraient-ils faire alors ?

Réponse : Si leur dizaine est en déclin, cela signifie que le Créateur l’a fait intentionnellement. Ils doivent alors chercher une autre dizaine qui pourrait les sortir de la chute ou le faire avec l’aide d’un leader car une personne ne se sauvera jamais seule. Comme indiqué précédemment, un prisonnier ne peut pas se libérer de prison.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 27/03/2019

Faire un pas dans un seul cœur

Dr Michael LaitmanLe virus nous sépare physiquement, mais à cause de cela, nous commençons à rechercher des moyens de nous connecter plus intérieurement. Le manque de connexion physique nous réveille et nous aide à comprendre que nous avons besoin d’une proximité intérieure.

Laissons une distance infinie entre nous, mais nous allons toujours la franchir et nous sentir comme « un seul homme avec un seul cœur », et pas seulement que nous sommes dans une même pièce. Puis, dans ce cœur commun, nous ressentirons le Créateur à l’intérieur de nous.

De la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, leçon sur le thème « Pessah (Pâque) » du 18/03/2020

Comment aider une personne quand son point dans le cœur s’éveille ?

laitman_293.1Question : Si je trouve soudainement des gens autour de moi avec un évident point dans le cœur qui s’éveille, quelle est la meilleure chose à faire ?

Réponse : Si le point dans le cœur s’éveille en vous, cela signifie que vous êtes attiré afin d’atteindre le système qui contrôle tout. Vous devez découvrir ce qu’est le destin, pourquoi vous existez, comment comprendre le système qui régit le monde. Vous devez vous engager dans votre développement spirituel.

Et si vous rencontrez des personnes ayant le même désir de spiritualité, invitez-les à un cours d’introduction ou à notre cours hebdomadaire. Vous devez les aider. Cela vous attirera encore plus vers la Kabbale, car ils recevront de l’énergie spirituelle à travers vous.

Même si vous ne les voyez plus, mais que vous rétablissez leur contact avec la source supérieure, alors leur connexion avec elle passera par vous, et grâce à eux vous avancerez. Donc, cela vaut la peine de le faire.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 02/02/2020

Faisons du Covid-19 une épidémie de gentillesse

laitman_567.04Le fardeau du cœur nous est donné afin d’assurer notre libre choix. La crise mondiale, qui a englouti le monde en raison de l’épidémie de coronavirus, montre comment la force supérieure traite chaque personne, nous laissant la possibilité de choisir librement afin d’équilibrer le bien et le mal, de construire une ligne médiane et de toujours pencher vers le bien.

Le coronavirus révèle à chaque personne, à chaque pays et au monde entier la vérité sur nos relations. Cela nous oblige à rester confiné chez nous et à réfléchir à la raison pour laquelle cela se produit et dans quel but.

Si nous réalisons nous-mêmes que nous pouvons vivre différemment, non pas comme nous le faisions auparavant, mais en harmonie avec la nature, en bonnes relations les uns avec les autres, en s’élevant au-dessus de notre égoïsme, alors nous n’aurons pas à traverser une crise longue et douloureuse. Nous pouvons sortir de cette épidémie très rapidement. Le virus nous montre combien nous avons déséquilibré le monde.

A chaque fois le Créateur arrange une situation qui est plus efficace pour notre correction. Par conséquent, l’épidémie de coronavirus et le confinement sont bénéfiques pour la correction du monde. Le virus nous montre que nous sommes incapables d’être ensemble.

Au lieu de se transmettre des choses bonnes et utiles, nous transmettons la maladie et nous nous condamnons mutuellement à mort. Apprenons de ce fait à nous connecter avec de bonnes connexions afin de nous transmettre mutuellement de bonnes émotions, du plaisir, de la joie, de l’amour, l’unité et la chaleur. C’est ce qui est censé se passer entre les gens.

Examinons pourquoi nous nous transmettons les uns les autres un virus mortel et comment transformer ce mal en bien afin d’avancer vers un nouveau monde. J’espère vraiment que nous comprendrons cela nous-mêmes et que nous pourrons l’expliquer à tout le monde.

Extrait de la 2ème partie de la Leçon Quotidienne de Kabbale, leçon sur le thème « Pessah » (Pâque) du 17/03/2020

La Kabbale : la seule méthode pour découvrir le Créateur

laitman_567.04Question : Pourquoi n’y a-t-il qu’une seule vérité et qu’elle réside dans la Kabbale ? Pourquoi n’y a-t-il pas d’autres chemins différents pour découvrir le monde spirituel ?

Réponse : L’égoïsme est créé par opposition à la Lumière supérieure. Il n’y a rien hormis le Créateur (la Lumière, la qualité de l’amour et du don sans réserve) et l’être créé (la qualité de la réception, le souci de soi, les sensations en soi-même).

Ainsi, il suffit de construire la bonne connexion entre eux pour que l’égoïsme (le désir d’avoir du plaisir) acquière la forme du Créateur. C’est aussi simple qu’un plus un, rien de plus. Il ne peut donc pas y avoir plusieurs méthodologies.

De par sa nature, la méthode de la Kabbale est très rigide et catégorique. Elle dit : « Faites ceci, et c’est tout ! » Par conséquent, nous ne pouvons pas l’offrir de cette manière aux autres. Pour l’instant, nous devons l’adoucir, la structurer, la placer dans certains paramètres socialement acceptables afin qu’elle soit plus agréable au goût, comme une pilule amère avec un enrobage sucré.

Question : Mais toutes les autres méthodologies viennent aussi du Créateur : « Il n’y a rien hormis Lui. » Il existe environ 3800 pratiques spirituelles diverses. Est-ce un jeu de Sa part pour que l’humanité entière se rapproche de Lui ?

Réponse : Il y a un nombre énorme d’âmes différentes qui s’approchent différemment de leur correction finale. Cependant, leur correction finale se fera toujours à l’aide de la méthode de la Kabbale.

Elles doivent nécessairement acquérir un écran sur leur égoïsme et devenir similaires au Créateur. Mais pour l’instant, elles n’y sont pas attirées. Il y a tellement de religions, de croyances, de philosophies et de pratiques mystiques pour elles.

Question : De ce fait, pour établir une connexion avec le Créateur, une personne doit « habiller » son désir, acquérir un écran sur son égoïsme ?

Réponse : Oui. Comme dans la technologie : il devrait y avoir un plus, un moins et une résistance entre eux. Sinon, un court-circuit se produira.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 25/03/2019

Deux types de souffrance

laitman_527.03Question : La souffrance est-elle une manifestation de l’égoïsme ?

Réponse : Naturellement. Que signifie la souffrance ? Je veux quelque chose que je n’ai pas. Il s’avère que l’égoïsme insatisfait cause de la souffrance.

Il y a un autre type de souffrance : la souffrance de l’amour, lorsque je veux quelque chose de bon pour autrui et que je souffre si je ne peux pas le réaliser. Ce n’est pas pour que l’autre m’aime et me réponde, mais parce que je veux le lui donner sans condition.

Il y a donc une souffrance égoïste et altruiste. Elles doivent être triées.

Nous passons d’une souffrance à l’autre : souffrir pour nous-mêmes à souffrir pour les autres.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/01/2020

Qu’est-ce qui est le plus proche du monde spirituel : le cœur ou l’esprit ?

laitman_962.5Question : Pourquoi le désir de spiritualité est-il appelé le point dans le cœur et non le point dans le cerveau ? Le cœur est-il plus proche du monde spirituel ?

Réponse : Toute la nature est le désir de recevoir, d’être rempli, d’avoir du plaisir. C’est le fondement de la nature. L’esprit nous est donné afin d’utiliser correctement ce désir. Par conséquent, l’esprit sert le désir.

Le cœur est notre point de départ le plus central, le désir le plus central. De ce fait, le désir qui s’éveille pour la spiritualité est appelé « point dans le cœur ».

Extrait de KabTV, «Les Fondamentaux de la Kabbale » du 02/02/2020

La raison du Coronavirus Covid -19

Réévaluer les désirs

laitman_258Commentaire : Après avoir commencé à étudier la Kabbale, beaucoup de choses ont changé dans ma vie. J’ai réévalué mes valeurs et mes désirs.

Ma Réponse : En effet, une personne qui commence à étudier la Kabbale est prête à abaisser ses attentes de cette vie à un niveau minimal normal. La nourriture, le logement et la famille sont tout ce dont on a besoin au niveau physique.

Vous ne devez pas vous précipiter vers des objectifs matériels. Vous devriez aspirer à l’atteinte de l’état parfait et éternel, que vous voyez devant vous comme une possibilité à atteindre.

Tout le reste est temporaire et disparaîtra dans tous les cas. À cet égard, la sagesse de la Kabbale aide une personne à se positionner correctement par rapport aux valeurs qu’elle peut acquérir dans notre monde.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/01/2020

Qui suis-je ?

laitman_229Question : J’ai commencé à m’analyser et je suis arrivé à la conclusion que maintenant je ne sais pas qui je suis. La Kabbale m’aidera-t-elle à le découvrir ?

Réponse : La Kabbale vous aidera certainement à comprendre cela. Mais est-il si important de savoir qui vous êtes ?

Je n’essaierais pas de le découvrir même si, comme l’indique la Kabbale, une personne cherche à connaître la racine de son âme.

En principe, nous devrions la découvrir, mais pas qui je suis maintenant, car il n’y a rien à dire sur le corps animal ; ce ne sont que de petits instincts compacts, rien de plus.

Qui je suis vraiment, nous y arriverons à la toute fin de notre correction lorsque nous corrigerons tout notre égoïsme, qui nous est spécifiquement donné pour cela.

En fait, nous sommes d’énormes, de grandes créatures spirituellement très élevées, nous n’avons qu’à découvrir cela. Et nous allons le faire.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 05/01/2020