Category Archives: Egoïsme

Après l’obscurité vient l’aube

Question : Quels états, quels plaisirs terrestres et quelles souffrances avez-vous personnellement éprouvés avant d’avoir découvert le Créateur ?

Réponse : J’ai traversé beaucoup de choses. Vous aussi. C’est pareil pour tout le monde.

Question : Avez-vous ressenti le vide ou la dépression ?

Réponse : Comment ne peuvent-ils pas être ressentis si ce sont des états nécessaires avant même d’avoir reçu une quelconque connaissance ? Vous devez ressentir que vous manquez de cette connaissance, que vous ne comprenez pas quelque chose et que vous êtes dans un état de confusion.

C’est la même chose avec l’atteinte spirituelle. Avant de révéler quelque chose de spirituel, vous devez avoir la sensation que vous ne comprenez rien, que vous êtes dans une sorte de prostration. Il vous semble que vous ne réaliserez jamais ce que vous désirez et que toutes vos études sont absolument inutiles, sans but et stupides. Vous commencez à vous maudire, vous, moi et tout le monde.

Ensuite, cet état change. Un nouveau jour vient, une nouvelle lumière et tout se manifeste d’une manière nouvelle, uniquement à un niveau supérieur.

Chaque fois les ténèbres et la lumière tournent, nuit et jour, jusqu’à ce que vous accumuliez suffisamment d’impressions pour en faire une sensation constante : la connaissance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

À quoi réagit la Lumière supérieure ?

Question : Comment puis-je attirer la Lumière environnante : avec mon effort ou mon désir ? A quoi répond-elle ?

Réponse : Le désir et l’effort sont des notions très proches. Mais en général, la Lumière environnante répond à nos efforts.

Dans la mesure où j’essaie de sortir de moi-même, de me connecter aux amis et d’atteindre une propriété opposée à mon égoïsme, je commence à ressentir depuis le centre du groupe l’impact d’une propriété spéciale appelée « la foi au-dessus de la raison ».

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 23/12/2018

Les mauvaises actions et le développement spirituel

Question : Comment mes mauvaises actions dans la vie quotidienne affectent-elles ma vie spirituelle ?

Réponse : Aucune action dans votre vie n’influence la spiritualité, car elles sont toutes dictées par l’égoïsme, qui est contrôlé d’en haut.

La seule chose qui touche la spiritualité, c’est à quel point vous faites des efforts pour vous connecter à vos amis et atteindre la qualité du don sans réserve. Juste cela ! Tout le reste, ce sont nos jouets dans ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Viser le point d’équilibre

Question : La vérité est révélée dans le point d’équilibre. Alors, pourquoi l’esprit essaie-t-il constamment de nous faire perdre ce point ?

Réponse : L’esprit n’essaie pas de nous faire tomber de ce point, mais d’éveiller le sens du déséquilibre, comme chez un équilibriste en équilibre sur une corde.

Notre vie entière est censée nous donner un sentiment de déséquilibre, nous poussant à rechercher un point d’équilibre supérieur et donc à nous élever.

Ce point d’équilibre est constamment renouvelé, non pas en quantité, mais en qualité. Nous devons ressentir cela nous-mêmes.

Extrait d’une leçon de Kabbale en russe, le 16/12/2018

Pourquoi ce monde existe-t-il ?

Question : Comment déterminez-vous le monde dans lequel nous vivons ? Pourquoi ce monde inférieur existe-t-il ?

Réponse : Nous sommes dans l’égoïsme. C’est ce que l’on appelle notre monde, que nous ressentons en nous-mêmes.

Notre monde inférieur existe uniquement pour que nous puissions nous élever à partir de lui, afin de nous donner un point de départ sur lequel nous pouvons tomber et remonter de nouveau, chaque fois en rebondissant depuis lui vers le plus haut degré du monde supérieur.

Question : Si nous vivons dans le monde de l’égoïsme, comment pouvons-nous l’utiliser plus efficacement pour parvenir à la spiritualité ?

Réponse : Nous devons utiliser notre monde égoïste car nous devons y exister physiquement. Cependant, le reste de notre attention devrait être tourné vers notre état dans le groupe. C’est précisément de notre connexion les uns avec les autres que dépend la création du Kli spirituel, le récipient, le réseau spirituel de forces dans lequel le Créateur sera révélé.

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 23/12/2018

Avons-nous besoin d’approfondir la signification du texte ?

Question : Lorsque nous lisons les sources originales avec un ami ou en groupe, devons-nous animer des ateliers afin de mieux comprendre le sens du texte ?

Réponse : Oui et non. Le fait est que parfois, nous plonger dans la signification du texte nous induit en erreur et au lieu d’entrer dans des sensations et la connexion entre nous, nous commençons à disséquer le texte en éléments et propriétés phonétiques, orthographiques ou linguistiques. Je pense que c’est inutile.

Il est possible de l’analyser uniquement du point de vue de nos atteintes spécifiques dans ce texte : ce qu’il devrait donner à notre connexion pour révéler le Créateur. Cela suffit. Le reste viendra.

Dès que nous commencerons à découvrir la manifestation du Créateur entre nous, nous entrerons dans la Kabbale pratique, et ensuite tout ce qui est écrit dans le livre deviendra clair. Nous commencerons à comprendre ce qui est écrit dans le Talmud des Dix Sefirot et dans d’autres sources.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/02/2019

La conséquence de l’avancement

Question : Certains nouveaux étudiants qui font face à des problèmes soudains pensent que ceux-ci sont liés à l’étude de la Kabbale. Est-ce vrai ?

Réponse : Non. Les problèmes liés à l’étude de la Kabbale ne surviennent que dans un groupe lorsque des amis commencent à ressentir le rejet et l’hostilité. Cela résulte de l’avancement, de sorte que chaque fois on surmonte ces obstacles, rien de plus.

Question : D’où vient le sentiment que quelque chose est sur le point d’arriver ? Peut-être que la sensibilité augmente ?

Réponse : La sensibilité augmente également. Sinon, comment pouvons-nous surmonter toutes sortes d’obstacles afin de s’élever au-dessus d’eux encore plus haut et définir davantage le spirituel si nous ne les ressentons pas ? Les obstacles existaient auparavant, ils se manifestent davantage maintenant parce que nous le méritons et que nous pouvons nous élever au-dessus.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/11/2018

Comment un kabbaliste échappe-t-il aux mauvaises pensées ?

Question : Comment un kabbaliste échappe-t-il aux mauvaises pensées ? Quelles méthodes avons-nous pour travailler avec elles ?

Réponse : Un kabbaliste ne fuit jamais rien. Il doit tout utiliser pour l’équilibre et le meilleur. Tout ce qui vient d’en haut est donné pour une raison ; par conséquent, rien ne devrait être écarté d’emblée. Nous devons juste savoir comment l’équilibrer. C’est le sens commun de la vie.

Question : Quelles sont mes actions si j’ai une mauvaise pensée ?

Réponse : Ce n’est pas une mauvaise pensée, mais plutôt une pensée que vous devez traiter correctement. Cela peut être dégoûtant, désagréable ou grossier. Quoi qu’il en soit, dans chaque cas cela provient de la même source, du Créateur, d’où émanent à la fois notre égoïsme et notre altruisme. Nous devons comprendre que notre objectif n’est que l’équilibre entre eux.

Par conséquent, ne repoussez jamais une quelconque pensée ni aucun des désirs les plus immondes qui vous gêne. Dans un premier temps, vous voudrez instinctivement vous en débarrasser, mais à l’instant suivant, vous vous direz : « Non, cela vient du Créateur. » Si je rejette ce désir, je ne m’élèverai pas au-dessus de lui. Je dois le prendre, même si je suis dégoûté, et en s’élevant au-dessus, je dois l’équilibrer correctement.

Tout vient de la racine de mon âme, qui est un mal absolu puisque nous sommes tous le résultat de la brisure de l’âme commune. De ce fait, toute la brisure est révélée en nous progressivement. La raison pour laquelle les désirs les plus fous et les pensées et les pires inclinations apparaissent en moi maintenant se trouve à la racine de mon âme à la suite de la brisure.

Si je ne corrige pas ce désir, plus tard, après quelques degrés, il me reviendra sous une forme différente. Ainsi, nous ne devrions rien fuir ; nous devrions plutôt tout accepter consciemment et agir en conséquence.

Ainsi, un kabbaliste apprend progressivement à ne pas se prendre personnellement à tout ce qui le dépasse. Ce n’est pas moi. Cela vient des qualités opposées dans ma racine. Au début, j’étais en état d’adhésion au Créateur. Puis c’est devenu l’inverse, complètement opposé au Créateur. C’est ce que je vis maintenant.

Pourquoi devrais-je rejeter cela ? Le Créateur éveille spécifiquement le niveau suivant de ma corruption en moi afin que je puisse la corriger et m’élever au degré suivant.

Extrait de la leçon hebdomadaire de kabbale en russe, le 16/12/2018

Maîtriser l’état spirituel

Question : Quels sont les degrés de contrôle du cœur et des états spirituels ?

Réponse : Maîtriser l’état spirituel réside dans le fait de dominer l’égoïsme, car il nous sépare du spirituel. Il est possible de maîtriser l’égoïsme uniquement à l’aide de la Lumière supérieure. Cela ne dépend pas de notre volonté, de la force de notre caractère ni des serments stricts que nous faisons avec nous-mêmes.

Tout dépend de la mesure selon laquelle une personne s’inclut dans le groupe et peut s’y dissoudre. Dans cette mesure, elle correspondra davantage à la Lumière supérieure, la propriété du Créateur, et elle se rapprochera progressivement de Lui.

Le Créateur ne se cache pas toujours. Je peux Le découvrir à un moment donné et Il disparaîtra immédiatement pour que je puisse aller plus loin et me concentrer davantage sur Lui. Supposons que je L’attrape avec mes nouvelles propriétés plus corrigées et qu’Il disparaisse encore, pour que je me concentre à nouveau sur Lui avec mes propriétés plus généreuses que je développe encore plus en harmonie avec le groupe, et ainsi de suite.

Si je fais partie d’une dizaine, nous devrions faire de telles intersections mutuelles les uns avec les autres afin qu’un champ uniforme apparaisse entre nous.

Lorsque nous nous efforçons de créer ce champ, le Créateur apparaît à l’intérieur de celui-ci. En d’autres termes, le Créateur est le résultat du désir de la dizaine d’être un tout. C’est la condition principale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, 09/12/2018

Est-ce que nier la gouvernance du Créateur cause du tort ?

Question : Comment puis-je savoir si je nie la gouvernance du Créateur ? Cela peut-il me nuire matériellement ou spirituellement ?

Réponse : Vous ne pouvez pas le savoir. Si vous pouviez le savoir, vous ne sortiriez jamais de l’égoïsme, vous feriez tout pour obtenir le maximum de récompenses égoïstes pour vous-même et vous vous blesseriez spirituellement en faisant de la sorte.

Vous ne pouvez pas obtenir cette connaissance avant d’avoir commencé à agir de manière altruiste, au-dessus de vous-même.

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 25/11/2018