Category Archives: Egoïsme

Pas besoin d’avoir peur, le Créateur nous fera avancer

610.2Le Créateur s’est réduit Lui-même à l’intérieur d’un point noir pour nous faire de la place. Cet espace vide est rempli de l’anti-Créateur, le manque de Lumière, que nous révélons comme une force égoïste.

Le Créateur se retourne Lui-même comme un vêtement et nous montre Son dos. Lorsque nous ressentons ce côté inverse de la force supérieure, nous l’appelons ténèbres, mauvais esprits, et toutes sortes d’épithètes négatives aux degrés minéral, végétal, animal et humain.

C’est-à-dire que contre chaque bon état sur les échelons de l’échelle spirituelle, il y a un mauvais état. Dans le contraste entre ces deux états, nous avons la possibilité de développer des sensations pour évaluer l’avantage de la Lumière sur les ténèbres.

Tout ne se révèle qu’à partir de son contraire. C’est pourquoi notre progression doit se faire de cette manière et nous ne devrions pas avoir peur des états négatifs. Chaque fois que nous chutons, nous devons comprendre qu’il nous manque une connexion plus forte entre nous. Le Créateur, qui se cache à l’intérieur de cette connexion, nous tirera en avant.

À chaque fois, nous devons nous doter de plus en plus de l’aide du Créateur, Le représenter entre nous et nous assurer qu’Il est présent dans toutes nos pensées et nos actions. Le moyen le plus efficace d’attirer le Créateur est notre prière.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Demander au Créateur de remplir le lieu entre nous » du 03/01/2022

La Lumière nous guide vers la guérison

627.1Le sentiment de votre insignifiance est grand et honorable car une personne s’incline devant une force supérieure. Et bien sûr, dans quel but et par quels moyens elle le fait, cela est important.

D’un autre côté, il est écrit : « Et son cœur était élevé dans les voies du Seigneur. » C’est-à-dire qu’il semble que l’on devrait être fier, accroître ses désirs, ses chances et les moyens d’avancer. Comment ces deux directions s’accordent-elles ?

En fait, les deux nous guident vers le même but. Il n’y a pas une seule propriété à l’intérieur d’une personne qui contredirait l’accomplissement du but. Après tout, nous partons d’un état parfait, de la fusion avec le Créateur, où nous étions au tout premier point de la création.

Le Créateur nous a donné naissance en tant que point noir immergé dans la Lumière supérieure infinie. Et à partir de ce point, nous avons commencé à nous développer du fait que la Lumière est entrée dans ce point noir opposé à elle, « créé ex-nihilo ».

Toutes les propriétés qui nous sont inhérentes se sont formées à partir de la collision entre la Lumière et le désir égoïste. Et par conséquent, dans toute la réalité il n’y a rien d’autre que cette opposition entre l’égoïsme et le don sans réserve, la Lumière et les ténèbres, les propriétés du Créateur et celles de la création.

Il nous suffit donc de corriger notre attitude à cet égard et de revenir à l’état antérieur. Et pour cela, nous arrivons à comprendre notre fragmentation, le contraire de la Lumière, et nous nous sentons distants et désorientés. Mais en même temps, nous avons toutes les données pour collecter cela, comme un jeu d’enfant qui consiste à assembler un jeu de Lego, et à mettre chaque pièce à sa place.

Et en plus, nous avons une force supérieure qui nous influence et tous les kabbalistes du passé autour de nous qui nous aident, avec ce que nous allons encore révéler. Et à l’intérieur de ce cercle se trouve notre groupe mondial Bnei Baruch, et à l’intérieur de celui-ci se trouvent nos petites dizaines. Et tout cela à l’intérieur d’un système qui fonctionne, guérit et se restaure lui-même.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Shamati n°230, « Le Seigneur est haut et l’humble verra – 2 » du 27/12/2021

Déplacer tous les problèmes vers le monde spirituel

527.11Si je ne ressens pas de résistance à la spiritualité, alors je ne suis pas dans la spiritualité. C’est la même chose lorsque je monte dans une voiture : je dois démarrer le moteur et consommer du carburant, de l’énergie, afin de me déplacer.

Il en va de même pour la spiritualité ; je ne peux pas rester allongé et attendre d’être élevé vers la correction finale (Gmar Tikkoun) en même temps que mon lit.

Cela ne se passe pas ainsi. La correction ne se produit que par nos efforts, et les efforts sont mesurés par la sensation de souffrance, la force de résistance. Nous parlons donc de deux destructeurs, les obstacles physiques et les obstacles spirituels, qui entravent notre progression.

Les obstacles physiques sont les problèmes de ce monde : dans la famille, au travail, avec la santé. Et les obstacles spirituels sont cachés à l’intérieur d’eux. Nous ne pouvons pas creuser profondément dans les obstacles, mais nous devons les clarifier tous les deux afin de voir dans quelle mesure ils nous dirigent vers le but.

Et si je me concentre plus précisément sur le but intérieurement, alors je verrai comment les obstacles commencent à changer parce qu’ils viennent du Créateur. Et si auparavant je ressentais des obstacles physiques et qu’il me semblait que je ne pouvais rien y faire, maintenant grâce à mon attitude envers le but, je peux les éliminer. Les problèmes dans la famille, avec les enfants, au travail, disparaîtront ; tout se transformera en problèmes spirituels.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Shamati n°104 – « Et le saboteur était assis » du 21/12/2021

La bonne connexion entre les hommes et les femmes

765.1La connexion correcte entre les hommes et les femmes signifie que la femme donne à l’homme son désir et que l’homme peut le réaliser correctement.

Lorsqu’ils créent ensemble une famille, la partie féminine, le désir de créer, de gérer et de perpétuer l’espèce, provoque le besoin d’action chez l’homme. Il en va de même dans la spiritualité : la partie féminine, en s’attachant à l’homme, lui donne la possibilité d’aller de l’avant, car ce n’est que pour cela qu’il est prêt à travailler et à faire quelque chose.

Dans notre monde, cela se produit sous des formes un peu égoïstes et distordues. Mais s’il n’y avait pas eu de femmes, les hommes auraient joué toute leur vie à des jeux ou à la guerre, rien d’autre. Et grâce aux femmes, le monde avance en quelque sorte de manière plus rationnelle.

Il n’y a donc pas lieu de se plaindre des hommes ou des femmes, ni d’accuser les hommes de rechercher une partie externe et animale chez une femme, tandis qu’une femme recherche la fiabilité, l’avenir, etc., chez un homme. Ces relations entre eux viennent de la nature.

Les biologistes, les généticiens et les psychologues en parlent. C’est-à-dire que la partie féminine est plus rationnelle et que la partie masculine est plus déconnectée de la vie. Et leur équilibre correct n’est possible que si nous empoignons la Kabbale.

Extrait de « Gros Plan – Les Centaures » sur KabTV, le 15/01/2010

Pourquoi n’y a-t-il pas de repos pour Israël ?

294.2Question : Que signifie endurcir le cœur des ennemis pour la guerre contre Israël ?

Réponse : Cela se produit lorsque le Créateur augmente les attributs égoïstes d’une personne et lui donne ainsi l’occasion et la nécessité de lutter contre l’égoïsme. Sinon, la personne s’endort. Le Créateur accentue délibérément les attributs égoïstes en nous, de telle sorte que nous commençons à les détester.

Exactement comme il est dit : « Je vais les endurcir, allez vous battre contre eux. » En raison de la qualité de l’amour, en raison du désir de pousser Israël en avant, le Créateur fait cela à leurs ennemis : Il endurcit, renforce, et ne laisse pas Israël tranquille.

Question : Les ennemis haïssent-ils Israël à cause du Créateur ?

Réponse : Bien sûr. Nous pouvons voir ce qui se passe dans le monde. Tout cela a pour but de forcer Israël à s’améliorer et à s’élever au-dessus de sa nature égoïste.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel « » sur KabTV, le 27/09/2021

La façon dont la vérité est révélée

627.1Question : Pourquoi la poursuite de la vérité, même si elle est fausse, est-elle limitée par la censure ? En fait, le monde entier est censuré.

Réponse : Le monde entier est un champ totalement égoïste, uniquement occupé à planter de mauvaises herbes au niveau minéral, végétal, animal et humain, essayant de créer quelque chose à partir d’elles pour conquérir le monde, le gagner, le vaincre et le briser. C’est naturel. Notre monde entier est construit sur une nature complètement différente.

Si une entreprise crée un site web où les gens prônent une direction idéologiquement correcte du développement humain, alors bien sûr, ils devront venir à la Kabbale.

Question : Pourrait-il y avoir des conflits et des opinions divergentes ?

Réponse : Bien entendu. Il peut y avoir des différends dans la révélation de la vérité. Mais il ne s’agit pas de disputes sur qui a raison et qui a tort, mais sur ce qu’est la vérité. L’essentiel est d’avoir une idéologie correcte. Peu m’importe qui a raison ou tort. Nous devons découvrir la loi de la nature qui est en dehors de vous et de moi. Nous l’examinons et nous nous efforçons de l’atteindre ensemble.

Question : Nous savons que les kabbalistes du passé ont toujours eu des opinions différentes. Ces disputes avaient-elles pour but d’identifier un niveau supérieur ?

Réponse : Bien sûr ! Ils encourageaient grandement la différence et la variété d’opinions. C’est ainsi que la vérité se révèle. Comme il est dit : « La vérité naît dans la dispute. » Mais pas dans les disputes qui ont lieu actuellement dans les parlements de différents pays.

Extrait de « La Kabbale Expresse » sur KabTV, le 06/12/2021

Une nature humaine insidieuse

584.03Question : Qu’est-ce qu’une personne devrait exactement reconnaître comme étant le mal ?

Réponse : Notre égoïsme, notre attitude les uns envers les autres.

À tous les stades de développement, nous avons utilisé notre désir de recevoir car c’est notre nature. Mais maintenant, il se manifeste comme égoïste, comme particulièrement mauvais par rapport à autrui.

Tout ce qui existe dans le monde est construit dans le but de recevoir du plaisir, pas seulement aux dépens d’un autre lorsque nous réussissons ensemble en tant que partenaires ou que nous nous faisons plaisir en tant qu’époux.

Une personne reçoit du plaisir précisément lorsqu’elle s’élève au-dessus de l’autre, humilie l’autre. C’est là que se manifeste la dernière forme égoïste, et la définir comme un mal, comme la prochaine forme qui devrait lui être opposée (le bien, l’amour, la connexion au-dessus de l’égoïsme, au-dessus de la haine) est une transition très difficile.

La sagesse de la Kabbale devrait nous aider à le comprendre et à traverser cela rapidement et sans douleur.

Commentaire : Je pense que beaucoup de gens ne seront pas d’accord avec vous pour dire que nous utilisons les autres et les humilions.

Ma Réponse : Nous le faisons automatiquement. Nous sommes accordés de cette manière et nous ne nous rendons même pas compte de ce que nous faisons.

Même lors d’une conversation agréable, chacun d’entre nous essaie d’être au-dessus de l’autre, essaie de se positionner de manière à paraître mieux, de se présenter plus favorablement afin de capter l’attention des autres, même juste un peu. Notre nature entière est constituée de ces formes voilées.

Extrait de « Gros Plan » sur KabTV

La différence entre une restriction et un écran

527.01Question : Quelle est la différence entre une restriction (Tsimtsoum) et un écran (Massach) ?

Réponse : La restriction, c’est lorsque je réduis simplement la réception d’une source extérieure, peut-être des gens ou de la nature, peu importe laquelle. Autrement dit, le désir demeure, mais je le coupe de l’utilisation, de la satisfaction.

Et l’écran n’est plus seulement une réduction de l’utilisation de ses propres désirs, mais leur conversion en don sans réserve, en l’opposé, non pas pour recevoir en soi-même, mais pour donner aux autres.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 16/11/2021

Égoïsme ou infraction?

424.02Question : Est-ce de l’égoïsme ou une infraction lorsque je fais du mal aux autres pour me sentir bien ?

Réponse : L’égoïsme en soi n’est pas une infraction, c’est notre nature. L’infraction, c’est lorsque nous l’utilisons au détriment des autres.

C’est très simple. Si vous faites quelque chose pour vous sentir bien mais qu’en même temps cela est mauvais pour les autres, alors c’est une infraction. Et vice versa, si vous le faites juste pour vous sentir bien sans nuire aux autres, alors c’est correct.

Question : En niant le libre arbitre initial, la Kabbale donne à une personne la possibilité de choisir entre des forces égoïstes et altruistes. Comment pouvons-nous comprendre cela ?

Réponse : C’est notre libre arbitre. Je dois m’élever au-dessus de mon égoïsme et essayer d’agir uniquement pour le bien de mon prochain, ce qui est appelé au nom de l’altruisme.

Extrait de « Conversations » sur KabTV, le 01/11/2021

Les spécificités du caractère national

281.02Question : Croyez-vous que les dirigeants peuvent s’autolimiter à l’échelle planétaire comme cela se fait dans les pays scandinaves ? Par exemple, en Finlande, le premier ministre se rend au travail sans agents de sécurité, et parfois même à vélo.

Il est tout simplement impossible d’imaginer une telle chose dans certains pays du monde. Personne ne percevra cette personne comme un leader. Pensez-vous que les élites sont capables de se restreindre afin de se sauver elles-mêmes ?

Réponse : Pour se sauver elles-mêmes, oui ! Mais je ne sais pas si cette époque est arrivée.

Le fait que cela se passe dans les pays scandinaves s’explique par la relation spéciale entre les gens et la particularité du caractère national. C’est naturel pour eux. Je dirais qu’il s’agit d’une sorte d’état de gel qui, en général, est spécifique à ces gens.

Question : Est-ce possible en Israël ? Le caractère national israélien en est-il capable ?

Réponse : Non. Ce n’est possible nulle part ailleurs.

Remarque : Mais les Juifs sont les plus sensibles à la justice. Ils doivent être les premiers à réaliser l’amour et l’égalité.

Mon Commentaire : En même temps, ils sont les plus impértinents et ont le plus grand égoïsme, ce que nous ne voyons pas dans les nations scandinaves. Là-bas, les gens sont très équilibrés. Mais ici, les gens ne ressentent aucune limite. C’est leur état intérieur.

Extrait de « Conversations » sur KabTV, le 01/11/2021