Category Archives: Egoïsme

Apprendre à écouter le professeur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quand une personne est-elle considérée comme un élève de son maître ?

Réponse: Un étudiant est appelé quelqu’un qui adhère à son professeur (c’est-à-dire intérieurement ) et tente de  » sucer » tout de lui. Comme un bébé qui tète le lait de sa mère, un étudiant tente d’aspirer à son maître tout ce qu’il a et de croître, ce qui signifie développer ce qu’il reçoit.

Il n’est pas capable de recevoir toutes les connaissances, la réalisation et la sensation instantanément, mais il ne peut obtenir que les outils pour développer tout en lui-même. Après tout, un enfant qui reçoit le lait de sa mère ne digère pas à l’intérieur de lui, mais il le transforme en viande, en muscles et os. Il construit son organisme et se développe. La même chose se passe ici.

Nous devons comprendre que  nous recevons d’un enseignant quelque chose que nous souhaitons recevoir et seulement dans la forme et dans la mesure où nous faisons des efforts. Nous n’entendons pas ce que dit l’enseignant; on n’entend que ce que nous voulons entendre. Le travail d’un étudiant est d’annuler ses obstacles psychologiques et de commencer à écouter le professeur. En d’autres termes, le travail d’un étudiant est l’annulation de son ego.

D’une discussion sur le groupe et la diffusion 20/10/13

Exploitez les ressources cachées

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que pouvons-nous faire si tout le monde dans le groupe est d’accord quant à l’ importance de la diffusion, mais que personne ne fait rien ?

Réponse: La diffusion est nécessaire non pas que pour ceux à qui vous diffusez, mais afin qu’ils vous donnent un Kli supplémentaire, un récipient, des souffrances supplémentaires et une occasion supplémentaire de vous unir. Si vous commencez à diffuser, vous commencez à ressentir la douleur des gens auprès de qui vous sortez, leur état terrible, même s’ils vivent derrière une porte métallique dans un bel appartement avec toutes les commodités et qu’il y a une limousine devant leur maison.

Après tout, quand vous leur parlez, vous sentez leur vide. Et si vous creusez plus profond, vous verrez qu’ils le sentent, seulement ils se le cachent, rien n’est normal pour eux, tout le monde n’est pas gentil. Vous devez faire preuve d’empathie avec leurs souffrances en l’absence de nourriture, de famille, de vie normale, de logement, de travail et l’interaction avec d’autres personnes, un peu de chaleur, la santé et l’éducation appropriée des enfants : tout ce dont les gens manque dans une vie humaine normale .

Si vous sentez et vous êtes sûr de le sentir, peu importe combien vous êtes égoïste, cela va commencer à vous affecter et forcera à vous unir les uns aux autres. Et quand vous leur promettez que vous pouvez les faire sortir de cet état au moyen de la participation conjointe à des ateliers, des réunions, des activités communes et de commencer à les organiser dans la pratique, vous commencerez à vraiment mettre en oeuvre ce que la Kabbale dit, pour vous et pour eux.

Sinon, comment allez-vous être en mesure de révéler le Créateur, si vous n’avez pas organisé une formation pratique ? Tous ceux qui ont étudié dans un collège, une université, savent que la formation pratique est cruciale. Quel est votre but en écoutant les conférences tout le temps? Cela ne fait que vous désorienter, vous bloque, et vous n’allez nulle part, ni dans les sentiments, les pensées ou les pratiques qui sont déjà vôtre. Si vous ne sortez pas vers les masses, vous périrez.

En tout temps, la saignée étati  considérée comme le traitement le plus efficace, pas les perfusions, mais la saignée. Cela déclenche le travail de l’ensemble du corps. Vous devez aller à l’extérieur ! Vous devez diffuser ! faites sortir la théorie  comme la saignée, vous vous engagez dans ces ressources cachées qui ne fonctionnent pas encore en vous. Maintenant, vous êtes rempli de théorie, mais n’avez rien en main. C’est dommage.

D’une discusion sur la diffusion 17/10/13

Si seulement je ne me sentais pas…

Dr. Michael LaitmanNotre désir est créé par le sceau inversé de la Lumière et c’est la raison pour laquelle il ne ressent que lui-même uniquement, ce qui est une horrible sensation, un sentiment de vide vacant, un abîme. Je ne peux tout simplement que me sentir moi-même car je ne peux pas vivre sans être rempli ! Ceci s’appelle Noukva, de « Nekev » (un trou), un désir creux de recevoir, qui doit être comblé.

Le Créateur est la perfection et n’a besoin de personne. Il est au repos complet et dans l’inaction. Il est absolument immuable, Il n’a pas besoin de se déplacer et d’agir. Mais la pauvre créature (la volonté de recevoir du plaisir, le désir, le besoin de la Lumière) se sent totalement misérable et ne peut pas trouver le repos jusqu’à ce qu’elle reçoive la sensation de perfection. Elle existe dans la peur et la crainte constante, et est à la recherche du remplissage qui lui manque.

Après tout, la Lumière (la perfection, le Créateur) s’est affranchie elle-même de la matière (le désir) sous une forme inversée, comme un sceau et son moule, ayant produit ainsi dans le désir de recevoir la nécessité de la Lumière. Notre forme est opposée au Créateur, et de ce fait la nature de l’être créé est si misérable : si seulement il n’avait pas à se ressentir lui-même et tous ses désirs, les aspirations et les pensées, qui sont tous concernés par le remplissage.

Nous sommes toujours en train de courir après le Créateur, la Lumière. Mais quand un désir se révèle en nous à son niveau infime et le plus bas, nous, au lieu de la Lumière, envisageons la réalisation matérielle à travers la richesse, le pouvoir, la gloire, le sexe, la nourriture et la famille. Et si un plus grand désir s’éveille en nous, d’un niveau supérieur, nous aspirons à la connaissance et à l’évolution. Et quand un encore plus grand désir se révèle à l’intérieur, je commence à sentir que je manque de spiritualité.

Nous agissons toujours dans le désir de recevoir, des désirs de notre monde à l’équivalence avec le Créateur.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 08/10/10, Écrits du Baal HaSoulam

Encore à propos de l’intention

Dr. Michael LaitmanQuestion: Au cours de l’une des leçons du matin vous avez dit qu’une personne qui assiste aux leçons, qui participe aux tâches du groupe et travaille à la diffusion n’existe pas nécessairement dans le système. D’autre part, vous avez dit que lorsque nous grandissons, nous devons assister aux leçons, travailler à la diffusion, participer aux tâches du groupe et en assumer la responsabilité. Comment pouvons-nous aligner ces déclarations?

Réponse: le système de la nature est corrigé en lui-même. Nous ne parlons que de ma participation consciente et de mon désir de suivre ses lois. C’est l’essence même de l’ensemble de notre travail : apprendre à connaître les lois de la nature et les suivre. Par conséquent, si une personne est physiquement parmi nous cela ne signifie pas qu’elle participe encore dans le système. Peut-être qu’elle effectue toutes les actions, mais un «commandement sans intention est comme un corps sans âme.  » La chose principale est le désir de l’exécuter, ce qui signifie l’intention. Cependant, est-il suffisant d’avoir une intention pour une personne qui a la possibilité de réaliser physiquement une action? Si elle n’effectue pas une action qu’elle est capable de faire, alors non. Cela montre qu’elle n’a pas l’intention.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 15/10/10 , Écrits du Baal HaSoulam

Résoudre le problème universel

Dr. Michael LaitmanQuestion: La cause des affrontements et des conflits entre les couples mariés est une collision entre leurs caractéristiques égoïstes. Comment est-il nécessaire qu’ils apprennent le mécanisme de ces caractéristiques afin de comprendre la raison pour laquelle ils ont des conflits et d’avoir la capacité de s’élever au -dessus d’eux ?

Réponse: Les gens ont besoin de connaître le mécanisme de l’interaction des caractéristiques égoïstes, de l’étudier et de le contrôler. Puisque les gens ne sont pas seulement des artistes, ils ont besoin de créer l’état suivant en eux-mêmes. Par conséquent, la formation intégrale est une étude sérieuse qui comprend non seulement l’éducation, mais aussi la formation. Nous leur parlons de l’évolution de la famille : Pourquoi cela est nécessaire, pourquoi elle se divise en deux entités, en deux forces opposées, pourquoi ces objets se connectent ensemble et comment, malgré leur ego mutuel et ainsi de suite.

Ici, nous travaillons sur un problème universel dans le cas des deux jeunes gens : un garçon et une fille. Ce qui les pousse l’un vers l’ autre ? Ce sont hormones. Mais si vous approchez cette question judicieusement, alors certainement un grand problème de la cosmogonie est résolu ici, une ascension vers le prochain niveau de toute l’humanité, par le biais d’un couple régulier. Et cela ne dépend que de leur prise de conscience de ce qui peut les regrouper ensemble.

Ils peuvent venir à nous précisément parce qu’en ce moment la nature prépare toutes sortes de conflits en eux et nous avons besoin de donner un nouveau sens à leur existence, un nouveau niveau de signification. Donc prenez cela très au sérieux, car ils finiront par devenir les créateurs du prochain niveau en eux. Comme on dit , « Un homme et une femme, la Shekhina entre eux », c’est le prochain niveau de la nature.

Et ensuite, ils s’élèveront tout le temps. Si nous établissons une norme pour eux et nous les soutenons, alors le concept de la famille acquerra un sens complètement différent. Lorsque l’opinion publique est créée dans la société va les unir ainsi, cela va obliger et les soutiendra un peu, alors les relations complètement différentes apparaitront entre les gens.

Qu’est-ce qui les tient ensemble ? D’abord ce sont les hormones et aprèscela et pour un certain temps ce sont des obligations réciproques. Alors que dans la société intégrale qui leur permet d’atteindre un objectif plus élevé, ils ne seront plus en mesure de se séparer. Ilscommenceront à se regarder les uns les autres tout à fait différemment. Tout sera à un niveau tout à fait différent entre eux : à la fois la maison, le sexe et les conversations, tout, parce qu’ils commenceront à obtenir une satisfaction complètement différente.

Je voudrais leur expliquer tout cela  non pas du point de vue de la psychologie ordinaire, mais du point de vue de la psychologie égoïste que cela conduit très simplement et résume tout en  une source, l’ego, qui doit être surmonté sans le détruire, mais plutôt, en l’utilisant pour les besoins de l’élévation au niveau suivant. La psychologie ordinaire donne à une personne un « tranquillisant », alors que l’éducation et l’information intégrale donnent la possibilité d’utiliser cet ego afin de s’élever au-dessus sans l’anéantir. De cette manière, la personne peut grandir spirituellement. Et quand elle s’élève spirituellement, elle créee une nouvelle société, une nouvelle communauté et une nouvelle terre.

De Kab TV  » Au fil du temps  » 21/09/13

Un magasin avec une porte qui ne ferme jamais

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment les groupes partout dans le monde peuvent-ils être connectés en permanence au centre afin qu’ils puissent recevoir constamment leur pouvoir du centre ?

Réponse : Je ne sais pas ce que nous pouvons faire d’autre. Si vous ressentez qu’il n’y a pas de connexion, vous devez essayer de trouver une façon de la renouveler. Mon professeur le Rabash avait l’habitude de dire : « Mon magasin est toujours ouvert », tout comme la boutique du Créateur l’est, comme il est dit « le magasin est ouvert et le commerçant vend à crédit, et le cahier est ouvert et la main écrit et celui qui veut emprunter peut venir emprunter. »

La main invisible note tout et ensuite le propriétaire vous demandera de rembourser votre dette, mais vous pouvez toujours entrer. Cela signifie que le propriétaire ne sort pas crier en appelant les clients. Il ouvre seulement la porte de son magasin et c’est tout. Quiconque veut entrer peut le faire.

Ceci est un exemple à propos de la façon dont nous devons aller vers le monde. Nous devons être prêts pour les ventes les plus massives partout, de sorte que tout le monde se sentira à l’aise pour entrer dans notre magasin. Mais cela ne signifie pas que nous devons sauter sur tous les passants, frapper à la porte des gens, les forcer ou en nous imposant à eux en espérant qu’ils achètent notre produit.

Donc, c’est à vous de décider si vous serez en mesure de rester en contact avec le centre. N’attendez pas après nous, faites-le. Nous sommes trop occupés et nous avons tellement de choses à faire dans la diffusion, dans le traitement et la publication des matériaux de l’éducation intégrale, en nous déplaçant dans notre nouvelle maison, et en préparant la convention internationale en février 2014.

Nous ne pouvons pas suivre tout ce qui arrive aux individus à Moscou, Saint-Pétersbourg, New York ou San Francisco, en plus de ce que nous faisons. Nous n’avons pas les pouvoirs pour cela et ce serait également incorrect si nous commencions à fonctionner de cette façon. Si vous étiez des gens ordinaires sans point dans le cœur, alors nous devrions mieux prendre soin de vous. Mais puisque vous aspirez à la spiritualité et avez un point dans le cœur, tout dépend de son développement.

Vous devez faire vos propres efforts, en utilisant vos propres pouvoirs, et la connexion avec nous dépend de vous. Vous devez vous exercer afin de ne pas perdre le contact avec le centre et vous assurez constamment que vous le gardez. Au moment où vous perdez cette connexion, la connexion vous perd.

De la discussion pendant le repas du 25/10/13

Ne détruisez pas!

Dr. Michael LaitmanDans les nouvelles (de project syndicate): Chaque année, nous gaspillons ou perdons 1,3 milliard de tonnes de nourriture, soit un tiers de la production annuelle mondiale de nourriture. La mesure proprement colossale de ce chiffre le rend presque impossible à envisager, quelle que soit la manière de l’aborder. Essayez d’imaginer que 143 000 Tours Eiffel empilées les unes sur les autres, ou bien un tas de 10 trillions de bananes.

Ce chiffre est tout simplement inimaginable, étant donné qu’à côté de ce gaspillage et de cette perte énorme, 840 millions de personnes souffrent de faim chronique chaque jour. Des millions d’autres souffrent de la « faim silencieuse », à savoir de malnutrition et de carences en micronutriments.

Pour ceux plus sensibles à une approche économique de ce problème, voici un autre chiffre : le gaspillage et la perte de nourriture, exprimés en prix à la production, coûtent approximativement 750 milliards de dollars par an. Si nous devions considérer les prix au détail et les impacts plus larges sur l’environnement, y compris sur le changement climatique, ce chiffre serait bien plus important…

La perte de nourriture – dans les fermes, pendant le traitement, le transport et sur les marchés – mine la sécurité alimentaire de la plupart des pays en voie de développement, où les pertes après récolte peuvent s’élever jusqu’à 40% de la production. L’investissement en infrastructure pour le transport, le stockage et la vente de nourriture est un mal nécessaire, de même que les programmes pour former les fermiers à de meilleures pratiques.

Dans les pays développés, les méthodes de vente au détail de nourriture doivent être révisées.

Mon commentaire: Il y a un principe religieux dans le judaïsme « Baal Tashchit »: Ne détruisez pas l’utile, tout ce qui peut être utile à d’autres. Il est interdit de jeter les restes, cela vaut pour l’alimentation humaine et animale, les déchets industriels qui pourraient être encore consommés, etc parce que tout est donné par le Créateur pour la correction du monde, donc nous devons l’utiliser, précisément pour corriger le monde. Il n’est possible de l’utiliser correctement que dans la mesure de la correction de l’être humain, quand il pense naturellement, instinctivement au bien commun.

Surmonter la dernière résistance de l’ego matériel

congrès, groupeSi une personne est laissée à l’écart des autres, les différentes peurs, les inquiétudes, les angoisses, les déceptions et les doutes la surmonteront immédiatement. Elle se sent perdue et ne sait pas quoi faire. Tout est fait pour qu’elle apprenne qu’elle doit travailler dessus de la raison, au-dessus de sa tête et d’intégrer immédiatement le centre du groupe parmi les amis et accepter leur opinion. C’est la seule manière peut être sauvée.

Personne ne peut faire face à ces obstacles avec courage par lui-même, aucun homme ou femme. Donc, si vous avez des doutes, des craintes ou des inquiétudes au sujet de la voie que nous suivons et le travail et vous sentez l’envie de fuir, c’est une indication de votre connexion faible au groupe. Vous ne serez jamais en mesure de surmonter ces craintes par vous-même, mais seulement en vous cachant dans le groupe et en acceptant l’avis des amis, comme un petit enfant se cachant dans la jupe de sa mère. C’est la seule façon dont on peut être sauvé et d’être récompensé du droit d’ être inscrit dans le livre de vie.

Tout le monde va encore rencontrer de nombreux doutes, des peurs, des pensées pour et contre et la honte. Dans ce cas, nous avons simplement besoin d’intégrer le groupe et de prendre l’esprit et les sens des amis en s’annulant totalement soi-même. Prenez tout ce qu’ils ont et ce vous conduira sûrement au but. Ne comptez pas sur ce que vous avez puisque vous n’avez rien, sauf votre ego. Changez-le à l’opinion générale du groupe et vous réussirez.

Vous ne pouvez être sauvés que dans le centre du groupe, qui est l’endroit où une personne entre les yeux fermés, acceptant l’opinion des autres et leur vie de cette façon. Il n’y a pas d’autre moyen. Toute la résistance de notre ego, les problèmes et les doutes ont pour but de nous forcer à s’incorporer dans le centre du groupe. Donc,  n’oublions pas cela et soutenons-nous mutuellement. La chose principale est que chacun sache notre connexion et l’unité. Ainsi, nous allons acquérir un esprit commun général et atteindrons la garantie mutuelle .

Quand j’entends parler de la résistance que nous rencontrons, je suis heureux ! Que la résistance soit encore plus forte et plus cruelle. Laissez les critiques nous attaquer comme une meute de chiens qui ont attrapé nos vêtements avec leurs dents, mais qui ne peuvent pas mordre la chair. Cela montre combien nous sommes forts et puissants et la nécessité de cette forte résistance sera la dernière poussée qui va nous aider à faire les derniers efforts pour atteindre l’unité dont nous avons besoin pour sortir de l’esclavage en Egypte.

Grâce à elle, on peut sauter au-dessus du niveau sur lequel notre ego et toutes les critiques fonctionnent. Ils ne seront pas en mesure de s’accrocher à notre désir de don, car ils ne voient pas ni ne ressententpas . Ils ne remarquent que notre ego, essayant de mordre là où il demeure, mais si nous nous élevons au-dessus, audon, tous les chiens disparaîtront et il n’y aura plus de résistance.

C’est comme un missile qui est lancé tout en faisant un bruit terrible, des explosions, une colonne de feu et de grands efforts pour quitter l’atmosphère de la Terre. Soudain, le missile transcende la force gravitationnelle de la terre et tout se calme. La résistance se termine et nous retrouvons en train de voler librement dans l’espace.

D’un discours pendant le repas du 18/10/13

Vérifiez la pureté des intentions

Dr. Michael LaitmanNous devons nous réjouir de l’action du don parce que le but de la création du côté du Créateur est de ravir les êtres créés. Les êtres créés sont conçus pour ravir le Créateur comme l’hôte reconnaissant de l’accueil. C’est pourquoi nous devons constamment viser le plaisir, la découverte de la façon d’être en mesure d’apporter de la joie au Créateur en acceptant de lui toutes les friandises. La chose principale est que tout cela soit pour son plaisir.

Seul ceci devrait être l’objectif de toutes nos actions incluses dans la pensée originale. Sur cette base , je dois demander comment je peux apporter du plaisir au Créateur. Quels sont les outils spécifiques dontj’ai besoin pour cela, pas seulement mon imagination? Que puis-je faire pour Lui dans mon état aujourd’hui, maintenant? Sous quelle forme et par qui : la nature inanimée, les plantes, les animaux, les gens, et moi-même? Comment dois-je m’organiser pour cette intériorité, dans mes pensées et mes désirs ?

Ainsi je commence à concentrer la réalité que je perçois en un seul faisceau, dans un sens, en essayant de l’orienter vers le service du Créateur. Ces pensées sont appelées l’intention, la pureté de ce que je dois vérifier. Que faire si je me trompe ?

Je dois examiner toutes mes pensées et les intentions correctement à travers le groupe. Ensuite, je ne serai pas capable de me mentir à moi-même et verrai mon véritable attitude envers les amis, combien je les évite ou suis d’accord de m’unir avec eux. Suis-je prêt à m’unir avec leurs coeurs et me préoccuper des autres plus que de moi-même ? Dois-je considéré notre unité comme une occasion de ravir le Créateur en Le laissant Se révèler dans nos points dans le cœur ?

Ainsi, peu à peu, toute la réalité se concentre dans le centre du groupe et il n’y a rien à s’inquiéter sauf d’apporter de la joie au Créateur à travers notre unité. Dans la mesure où nous voulons Lui faire plaisir, nous révélons le Créateur dans le cœur de notre unité.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale 18/10/13

Une unité sociale qui se concentre sur tout

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que doit être la relation entre les partenaires dans une famille intégrale?

Réponse: Les relations dans une famille sont déterminées par l’objectif que nous nous fixons en face de nous. Dans le passé, quand les gens se mariaient leur but était un ménage commun et l’amour physique. Considérant que, dans la société intégrale ils seront principalement à la recherche d’une similitude de propriétés entre eux : Est-ce ue nous nous correspondons pour nous unir pour former l’unité ayant plus de succès – une famille?

Je suis sûr que les gens vont se pencher sur une autre base de ces propriétés plutôt que celles physiologiques. Les propriétés physiques seront certainement prises en compte parce que notre monde ne disparaît pas. Cependant, la base de la création d’une famille deviendra justement l’occasion de l’unité intérieure.

Il y aura besoin de penser à des tests, aux problèmes et aux possibilités de recherche de chacun des partenaires. Ce travail est très sérieux parce que la famille est l’unité naturelle le plus petit et la plus naturelle de la société qui se concentre sur tout : la connexion des mondes matériel et spirituel.

De Kab TV  » Au fil du temps,  » 21/09/13