Category Archives: Evolution

Le compte à rebours a commencé

Chaque jour où le Temple n’est pas reconstruit, c’est comme s’il était à nouveau détruit. Après tout, depuis l’époque du Ari, nous devons corriger la brisure. Par conséquent, c’est à partir de cette date que nous pouvons commencer à compter les années de notre retard en ce qui concerne les corrections déjà effectuées et celles restantes.

En outre, chaque jour où aucune correction n’est faite est ajouté à la brisure. De plus en plus de désirs égoïstes se révèlent, qui auraient déjà dû être corrigés, et nous aurions dû être connectés au-dessus d’eux. Cependant, nous ne le faisons pas encore et par conséquent, nous renforçons le fardeau du cœur. (1)

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « La Période de ‘Entre les Difficultés’ » du 03/07/2018

(1) : à 1 minute et 40 secondes

Comment développer un gène spirituel ?

Question : Dans notre monde, une graine a besoin de soleil et d’eau pour croître. Et que sont le soleil et l’eau pour le développement d’un gène spirituel ?

Réponse : Le soleil et l’eau sont deux forces : le développement et le remplissage.

L’eau est la qualité du don sans réserve, la Lumière de Hassadim, et le soleil est la Lumière de la sagesse, la Lumière de Hokhma. Leur combinaison touche l’âme et la développe. La Lumière de Hassadim accroît et la Lumière de Hokhma remplit. C’est ainsi que les éléments spirituels se développent.

Si quelqu’un veut développer un gène spirituel, il devrait étudier la Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/02/2017

Les deux vecteurs de l’univers

Question : Comment l’égoïsme et l’altruisme sont-ils définis ?

Réponse : Le Baal HaSoulam définit l’égoïsme comme l’amour de soi, lorsqu’une personne veut se remplir autant que possible en dépit de tous les autres, sans prendre en compte personne.

L’altruisme est un désir de remplir une autre personne, en donnant tout ce que l’on peut, malgré soi, non pour se faire plaisir mais pour satisfaire le désir d’un ami.

Il n’y a que deux vecteurs dans l’univers : une force dirigée vers soi-même ou vers les autres. Leur combinaison génère tout ce qui existe dans la nature à tous les niveaux : inanimé, végétal, animal et humain.

Question : Pourquoi un tel système à plusieurs niveaux a-t-il été créé ?

Réponse : Quatre niveaux de la nature personnifient les quatre étapes du développement de la Lumière directe. La nature minérale, végétale, animale et humaine correspondent aux premier, deuxième, troisième et quatrième niveaux du désir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/02/2018

Le développement inconscient de l’humanité

Question : Quelle est la cause du développement inconscient de l’humanité depuis des dizaines de milliers d’années ?

Réponse : Il nous semble que c’est une très longue période de temps. L’univers et la nature minérale, végétale et animale se sont développés précisément dans le but de voir la différence entre la lumière et les ténèbres.

Cela a eu lieu initialement au niveau le plus bas, minéral, dans les atomes et les molécules, etc. Ensuite, cela a continué aux niveaux végétal et animal, dans diverses composantes biologiques et zoologiques de la nature. Par la suite, cela a eu lieu au niveau humain de notre monde, non seulement en physiologie, mais aussi dans la psychologie humaine.

C’est seulement après cela qu’une personne se rapproche du fait d’être plus digne d’entreprendre des recherches à un niveau spirituel.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

De quoi dépend la durée de vie de quelqu’un ?

Question : Qu’est-ce qui détermine l’espérance de vie de différentes personnes ?

Réponse : Cela a-t-il vraiment de l’importance ? Est-ce vraiment un cadeau de vivre longtemps ?

Cela vaut la peine de vivre tant que vous pouvez résoudre les problèmes graves pour lesquels la vie est donnée. Et dès que cette possibilité s’épuise et que vous n’existez que pour servir votre corps animal, alors cela ne vaut plus la peine de vivre. Mais nous ne nous débarrassons pas de cela ; par conséquent, il est interdit de réduire l’espérance de vie de quelque manière que ce soit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 31/12/2017

La responsabilité dans la société intégrale

Question : Si nous imaginons une société intégrale et analogique, alors les gens peuvent-ils être différents en fonction du niveau de responsabilité sociale ?

Réponse : Un système analogique est un système commun dans lequel toutes les entrées et sorties sont interconnectées et définies de telle sorte qu’il n’y ait pas de différence entre elles. Une certaine réaction se produit et tout le système se stabilise, atteignant un certain état. C’est un système analogique intégré.

Les gens diffèrent selon leur capacité naturelle : le pouvoir de la pensée et son développement, l’interaction les uns avec les autres, la personnalité et bien d’autres caractéristiques. Cependant, nous ne devrions jamais enseigner ou forcer une personne : nous devrions seulement l’élever graduellement. C’est un très long processus.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 20/08/2017

L’exil égyptien du 21ème siècle

Pourquoi Pharaon avait tout intérêt d’élever Moïse dans sa maison ? Si vous y réfléchissez un peu, le monde a grandement gagné grâce aux Juifs ? Le monde doit tout son développement aux Juifs parce que la Lumière supérieure est conduite à travers eux, à travers la qualité de Bina vers Malkhout, apportant tout : le début de toutes les religions, croyances et connaissances.

Même les désirs corporels pour la nourriture, le sexe et la famille se développent parce que la Lumière brille sur eux d’en haut, en plus du niveau animal. Et tout cela parce qu’il y a une intention de donner sans réserve, représentée par Israël. Par conséquent, plus de Lumière continue à parvenir et développe les désirs. Et le désir lui-même ne se développe pas, il est mort comme la poussière.

La seule raison pour laquelle un désir se développe est pour atteindre le degré suivant. Et si les quatre étapes (minérale, végétale, animale et humaine) sont toutes déjà atteintes, alors le développement ultérieur ne peut venir que d’en haut, à travers Israël.

Cela peut se voir par le déplacement du peuple juif en Europe au cours de l’histoire car ils ont été expulsés d’un pays à l’autre. Sans ce petit groupe dans notre monde qui est en quelque sorte connecté à la Lumière supérieure, le monde ne se serait pas développé. Pourquoi ? Tout le développement est fait dans le but d’atteindre le don sans réserve, l’adhésion et la fin de la correction.

Et s’il n’y a pas de tel groupe et aucune connexion entre la Lumière supérieure et Malkhout, alors Malkhout ne se développe pas. Par conséquent, le monde blâme les Juifs pour tous ses problèmes. Ce sont les Juifs qui ont provoqué le développement du monde qui est maintenant arrivé à la fin. Le monde se dresse contre un mur, les crises mondiales s’étendent et les Juifs vont évidemment être blâmés pour cela.

Les Juifs sont étonnés de ces accusations parce qu’ils ont donné au monde tant de bien, tant de nouvelles inventions. Mais c’est un malentendu sur notre rôle, car nous sommes destinés à quelque chose de complètement différent.

C’est semblable à l’histoire de l’exil en Égypte. Au début, les Juifs ont apporté beaucoup de choses à l’Égypte, et la vie a mal tourné. Ces parties de Bina sont censées commencer à s’élever à partir de Malkhout et l’élever au prochain niveau de développement. C’est comme une femme qui est prête à donner naissance, mais qui est incapable de le faire. Pouvez-vous imaginer ce qui arriverait à cet enfant ?

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « Préparation pour Pessah », Partie 1, du 11/03/2018

Le groupe comme un mini-modèle de l’humanité

Les kabbalistes nous conseillent de nous unir en groupes qui deviendront un modèle de mini-humanité, de mini-Adam, car alors les lois de la communication fonctionneront entre les gens comme avant le péché d’Adam HaRishon. Et de cette manière, nous attirerons la Lumière supérieure qui nous influencera encore plus et nous unira.

Nous voulons avancer. D’après les lois de l’évolution, la Lumière supérieure exercera une pression sur nous et nous unira que dans une centaine d’années. Mais nous, nous voulons que cela se produise maintenant !

C’est pourquoi nous effectuons toutes les actions qui nous sont demandées, comme les petits enfants qui jouent et se développent en jouant. Et de la même manière, nous voulons construire un groupe dans lequel les lois de la réparation finale s’appliquent.

La Lumière influence le groupe en réponse à nos efforts : nous l’obligeons. Selon les lois de la nature, nous éveillons la Lumière supérieure pour nous influencer davantage et avancer dans la mesure de nos tentatives et de la force de notre désir. De ce fait, nous accélérons le temps de notre développement. C’est l’essence de la méthode de la Kabbale.

Le désir d’aimer son prochain comme soi-même, qui est la loi de la réparation finale, devient notre objectif quotidien.

Extrait de la 3ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « Préparation à Pessah (Pâque) », Partie 2 du 06/03/2018

Pourquoi aimons-nous les films ?

Question : Pourquoi les gens adorent regarder des films et des émissions de télévision et s’identifient aux sentiments de parfaits inconnus ? Est-ce parce qu’ils n’ont pas de sentiments ni d’expériences personnelles ?

Réponse : Non. Ce ne sont pas les sentiments de quelqu’un d’autre. Je ressens moi-même les mêmes émotions, puis je m’identifie aux héros du film. Les gens sont prêts à payer une grosse somme pour ressentir des sentiments qui les font pleurer. Par exemple, les gens sont prêts à prendre l’avion pour aller à un concert, etc. Il y a un article du Rabash où il a écrit que les sentiments d’une personne ne sont pas vécus actuellement, mais soit elle les a déjà éprouvés dans le passé, soit ils viennent à elle dans un état appelé « empathie » venant de la compassion qu’elle ressent pour les autres, et bien que des sentiments amers puissent se réveiller en vous, c’est une amertume plaisante qui ne fait qu’amplifier la douceur. C’est pourquoi nous aimons pleurer un peu et avoir un peu de chagrin parce que cela accentue davantage la possibilité de plaisir et de bonheur.

Question : Par le passé, vous avez dit que les films ont été inventés comme un art de l’empathie. Qu’en est-il des films d’horreur ? Pourquoi une personne devrait-elle les regarder ?

Réponse : Ces films élargissent néanmoins les limites de l’imagination d’une personne et la secouent un peu. Nous avons très peu d’émotions dans la vie. Dans notre vie quotidienne, nous sommes « gelés ».

Remarque : Il y a une théorie selon laquelle si un petit enfant regarde des films d’action et d’horreur, ces expériences et impressions lui suffiront et il ne les réalisera pas dans la vie. Il y a une autre opinion qui prétend que cela influencera négativement les enfants et qu’ils deviendront violents.

Mon Commentaire : Certainement, ils s’habitueront à la cruauté. En effet, un mauvais exemple est contagieux. Je crois que cela devrait être interdit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/08/2017

L’importance des liens sociaux

Question : Comment pouvons-nous éduquer les gens afin qu’ils ressentent l’importance de construire des liens sociaux ?

Réponse : Le régime soviétique a essayé, mais ils ont échoué. Les personnes qui dirigeaient ces efforts étaient des égoïstes. Ils ont utilisé la méthode de la carotte et du bâton dans la poursuite de leurs objectifs et, par conséquent, leurs tentatives étaient coercitives.

L’éducation doit être guidée par des personnes qui perçoivent correctement le système global, qui savent guider les gens vers la connexion, qui peuvent travailler sur la connexion, voir la nature intégrale et comprendre qu’il est nécessaire d’être en adhésion avec elle.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 17/08/2017

Page 1 des 3412345Dernière »