Category Archives: Evolution

Que manque-t-il à l’Humanité ?

Question : Sur quoi devrions-nous nous concentrer en 2017 du point de vue de la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : L’Humanité n’a qu’une seule chose qui lui manque : trouver une méthode pour la bonne connexion entre nous. Tout le reste existe et sera toujours en abondance.

Notre tâche consiste à apprendre la façon de se connecter entre nous, pour transformer notre monde en un monde agréable et confortable pour nos corps et afin d’être préparé pour l’ascension de nos âmes. La méthode pour réaliser cela est la sagesse de la Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

Les connaissances traditionnelles et kabbalistiques

Question : Que dois-je faire des connaissances que j’ai acquises et accumulées avant de révéler la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Vous pouvez oublier toutes les connaissances que vous avez accumulées, mais il se peut que quelques-unes soient toujours utiles. Si, par exemple, vous avez étudié des méthodes d’enseignement, les compétences que vous avez acquises seront très utiles.

Vous pouvez toujours appliquer les connaissances kabbalistiques aux connaissances traditionnelles.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2017

Comment pouvons-nous développer notre sensibilité ?

Question : Peut-on développer notre sensibilité ? Est-ce possible ?

Réponse : Nous pouvons développer notre sensibilité uniquement sous l’influence de la Lumière Supérieure ; appelez-la le Créateur ou la Lumière Environnante. Aucune force dans notre monde ne peut nous aider à le faire. La Lumière Supérieure nous a créés et nous a donné naissance.

Elle nous développe, et nous pouvons stimuler son impact sur nous à tout moment, mais avant de le faire, nous devons comprendre comment le faire. La sagesse de la Kabbale nous enseigne la manière.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/08/2016

Quand les robots occupent nos postes

Quand les robots occupent nos postes

Pourquoi devrions-nous vivre jusqu’à 200 ans ?

laitman_760_3Question : La principale tâche que les dirigeants du monde ont décidée est de savoir comment prolonger leur vie et atteindre l’immortalité physique. De grands efforts sont faits et de grandes ressources sont investies dans la biologie moléculaire et la recherche génétique afin d’atteindre cet objectif.

Que pense la sagesse de la Kabbale sur la prolongation de la vie jusqu’à 200 ans ou plus ?

Réponse : Cette option existe, mais pourquoi en avons-nous besoin si nous pouvons atteindre la vie éternelle encore plus tôt ?

L’Homme du futur

Question : Selon quels critères la société évaluera-t-elle une personne dans l’avenir? Selon sa richesse, son apparence ou son statut ?

Réponse : Je ne pense pas que les gens s’intéressent à l’apparence physique dans le futur, pas même les hommes. Cela va progressivement disparaître de notre perception et il y sera inclus uniquement les attributs internes d’une personne et son équilibre interne correct.

Le comportement et le caractère d’une personne seront le résultat de son état interne, car non seulement elle commencera à se rapporter à toute chose correctement, mais elle aspirera également à amener le monde entier jusqu’à la ligne médiane.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Recevoir dans le but de donner sans réserve

Question : Je suis une personne normale et je veux seulement recevoir pour moi-même. Que signifie « la réception pour donner » ?

Réponse : En effet, une personne normale ne reçoit que pour elle-même. Mais la sagesse de la Kabbale dit qu’à la suite de notre développement évolutif, le fait de recevoir pour son propre bien ne fonctionne plus.

De nos jours, le monde est dans un tel état que recevoir simplement pour soi-même n’est plus possible parce que nous sommes devenus complets. Nous comprenons que lorsque nous nous détériorons au niveau de la « bête », nous nous volons nous-mêmes.

Nous ne pouvons pas atteindre le sens de la vie qui se trouve en dehors des limites de notre existence physique.

Dans cette vie, nous jouons avec toutes sortes de « jouets » technologiques, avec la mode et toutes les choses que la société humaine produit pour remplir son existence d’une manière ou d’une autre, mais en fait elle est complètement vide. Si une personne devait calculer la quantité de plaisir qu’elle a reçue dans la vie par rapport à l’énergie, à la force et à la souffrance qu’elle a dépensées pour eux, elle se rendrait bien sûr compte qu’il aurait été préférable de ne pas vivre.

Nous devons comprendre que dans la vie il y a des calculs complètement différents, selon lesquels nous n’avons pas été créés pour vivre contre notre désir. Si nous découvrons son sens, nous verrons que nous pouvons même être heureux dans cette vie et vivre aussi à l’infini en dehors de ses limites.

La méthode pour atteindre ce bonheur est appelée la sagesse de la Kabbale, la sagesse de la façon d’atteindre le vrai plaisir, non seulement depuis notre vie temporaire terrestre, aussi longtemps que notre corps existe, mais aussi au-delà du corps, dans la vie éternelle, que nous pouvons atteindre tandis que nous sommes encore dans ce monde. C’est ce que l’on appelle recevoir dans le but de donner sans réserve. Dans cet état, je continue d’exister en dehors de mon corps.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michaël Laitman » le 09/11/2016

Deux avis à propos de la vie et de la mort

laitman_760_2Question : Y a-t-il une vie après la mort ?

Réponse : Selon la compréhension du monde, la sensation de la vie dépend de la manière dont nous vivons, et après la mort il y a le sentiment qu’il n’y a pas de vie.

Mais selon la compréhension spirituelle, la vie continue pour toujours. Même ici tout dépend entièrement de la manière dont nous la réalisons et la découvrons.

Par conséquent, la mort n’existe pas réellement dans la spiritualité.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/06/2016

Pourquoi les tragédies se produisent-elles plus souvent aujourd’hui ?

laitman_547_06Question : Pourquoi les tragédies qui conduisent à la perte de la vie humaine se produisent-elles plus souvent dans notre monde d’aujourd’hui ?

Réponse : Une tragédie est en fait une correction également. Une personne corrige un certain type d’égoïsme qu’elle a et disparaît dans la mesure où cet égoïsme lui a été donné. Après avoir corrigé son ego jusqu’à un certain degré et avoir accompli son rôle dans une vie donnée, dans sa mission terrestre, elle décède à la suite d’une mort naturelle ou d’une mort accidentelle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/06/2016

N’ayez pas peur de vos désirs

laitman_600_04La Torah, Deutéronome 11:25 : Nul ne pourra tenir devant vous ; le Seigneur, votre Dieu, répandra votre terreur sur tous les lieux où vous porterez vos pas, ainsi qu’Il vous l’a déclaré.

Une personne ne devrait pas avoir peur de chaque désir qui monte en elle et qui lui semble irréalisable et terrifiant. Toutes les peurs et tout ce que l’égoïsme non corrigé lui dépeint ne valent rien. Ils sont seulement nécessaires pour veiller à ce qu’elle attire une apparence de la Lumière supérieure plus grande, qui équilibre les désirs non corrigés et qui s’élève même encore plus haut.

De tels désirs immenses qui sont très difficiles à corriger apparaissent exprès à l’intérieur d’une personne. Elle s’élève jusqu’au monde de l’Infini en les corrigeant.

Question : Est-ce que cela veut dire que si elle s’élève, toutes les nations lui dégagent la route ?

Réponse : Oui, cela arrive exactement lorsqu’elle comprend correctement comment attirer la Lumière supérieure.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 15/06/2016

Page 1 des 3112345Dernière »