Category Archives: Evolution

De fardeau en fardeau

525Commentaire : Vous avez dit que si une personne n’a pas réalisé son rôle à temps, alors dans le futur cela devient un fardeau une lourdeur et une incapacité à faire quoi que ce soit. Mais il y a aussi une sorte de poids lorsqu’elle a fait tout ce qui était possible, mais qu’une nouvelle Aviout (désir) lui a été ajoutée.

Ma Réponse : Cet ajout, elle le comprend, et sait ce qu’elle doit faire ensuite. Elle est comme un athlète qui a sauté en hauteur deux mètres et maintenant deux centimètres supplémentaires sont ajoutés.

Question : Et quelle est la différence ?

Réponse : Il comprend de quelle manière et pourquoi c’est nécessaire. S’il a correctement accompli la tâche précédente, s’est élevé et s’est développé, alors il comprend parfaitement où il va ensuite.

Question : Et quelle est la différence entre le poids initialement fixé et celui qui est ajouté ?

Réponse : Tout d’abord, la personne est satisfaite du poids. Si elle a accompli correctement l’état précédent, le suivant est souhaitable. Comme ce sauteur qui sait qu’il doit franchir deux mètres et deux centimètres.

Mais si elle a commencé à se relâcher à cause de l’atteinte précédente, c’est-à-dire qu’elle ne l’a pas terminée, qu’elle l’a mal faite ou qu’elle a tardé, et ainsi de suite, alors pour elle les deux mètres et deux centimètres, qui de toute façon sont là, deviennent négatifs et indésirables.

Elle les ressent comme un énorme stress, comme un fardeau dans la vie sous forme de problèmes au travail, à la maison, de maladies, venant de l’environnement, peu importe, tous ensemble. Après tout, l’image intégrale commence à exercer une pression sur elle avec tout ce dont elle dépend. Son égoïsme, son désir d’avoir du plaisir ressent des émotions négatives au lieu d’émotions positives qu’elle aurait dû obtenir.

Si une personne qui avance avec l’aide d’une méthodologie intégrale prend du retard et qu’elle ne fait pas ce qu’elle aurait dû faire à l’étape précédente, alors toutes sortes de haine se retournent contre elle, le harcèlement commence et ainsi de suite. Cela est même arrivé aux plus grands kabbalistes.

Cependant, ne vous rassurez pas en vous disant que vous êtes grand et que c’est pour cela que vous êtes harcelé, essayez de faire tout ce que vous pouvez.

Question : Que se serait-il passé si elle avait tout mis en œuvre à temps ?

Réponse : Elle avancerait plus facilement et plus rapidement.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Les variétés de souffrance » du 05/10/2013

Les conditions pour former une nouvelle personne

961.2Très souvent, les personnes qui commencent à étudier la Kabbale arrivent avec une approche de notre monde selon laquelle nous allons maintenant mettre en place un système, il va commencer à fonctionner et tout ira bien. Et puis elles sont confrontées au fait que cette approche ne fonctionne pas ici, et par conséquent elles partent.

Elles se fient à leur cerveau et ne comprennent pas que l’atteinte spirituelle exige un nouvel esprit, de nouvelles sensations et une intériorité humaine complètement différente.

Elle doit changer tout le programme de son « ordinateur », augmenter la mémoire, augmenter la vitesse, faire une mise à jour complète et installer un nouveau programme, alors la personne changera complètement.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – La victoire est un signe de défaite » du 02/08/2013

Pourquoi y a-t-il une accélération ?

292Question : Le rythme du changement dans le monde est considéré comme un problème pour les entreprises, les dirigeants mondiaux et la population en général. Beaucoup ne sont pas capables de s’y adapter et ne peuvent tout simplement pas suivre l’évolution du monde.

Pourquoi cette accélération ? Pourquoi sommes-nous poussés de plus en plus fort ?

Réponse : C’est pour nous donner une sensation de vie et de mouvement. Si la vitesse était constante, nous ne remarquerions tout simplement pas ce mouvement et le fait que quelque chose se passe. Nous ne ressentons que les changements d’états.

Question : Si les gens ressentent qu’il y a un changement, une accélération, peuvent-ils en quelque sorte l’évaluer, l’influencer ou le contrôler ?

Réponse : Ils vont essayer de comprendre la nature de la matière et vers où elle se dirige. Si nous nous déplaçons du point A au point B, ainsi nous verrons ce qui nous attend.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Voir l’image complète du monde

764.2Question : Il est très difficile pour une personne de prévoir tout changement en elle-même et dans le monde, même si elle fait un effort. Et pour ce qui est de la société, cette image est généralement floue. Pourquoi les changements et leurs conséquences sont-ils imprévisibles et nous sont-ils cachés ?

Réponse : Ils ne sont pas cachés. Simplement, nous ne voyons pas l’image globale du monde. Mais si nous le voulions, nous le verrions avec tous ses changements et nous pourrions même les influencer de nous-mêmes.

Question : En principe, est-il possible pour une personne de ressentir l’image globale du monde, de connaître les lois qui régissent son fonctionnement, d’accomplir des actions et de voir comment tout change ?

Réponse : Oui. Cela doit être appris. C’est possible.

Question : D’une manière générale, peut-il y avoir une vie sans changement ? Un tel état existe-t-il dans la nature ?

Réponse : Non. Alors ce ne serait pas la vie ni même la mort. La mort est l’un des états de la vie. Un mouvement perpétuel.

Question : Peut-il y avoir un mouvement inverse ?

Réponse : Dans n’importe quelle direction.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Ne pas résister aux changements intérieurs

232.05Question : Un très grand nombre de personnes a choisi de résister aux changements à l’intérieur d’elles-mêmes depuis des siècles. La plupart du temps, cela se fait par des restrictions et l’isolement comme dans certains types de yoga, l’auto-isolement des pays, etc.

Qu’arrive-t-il à la personne ou aux gens qui se limitent ou s’isolent ? S’agit-il également d’un changement ?

Réponse : Il s’agit d’un certain type de changement dans la vision du monde. Mais en même temps, une personne doit comprendre dans quel état elle se trouve. Si elle a fixé son mode de vie, alors en conséquence, le monde entier sera déterminé en elle de cette manière et elle ne se sentira plus dans un monde mouvant et changeant.

Question : Est-ce que c’est bon ou mauvais ?

Réponse : Tout est relatif. Est-ce que je veux vivre dans un monde qui bouge selon certaines lois qui me sont propres ou est-ce que je veux apporter des changements à ces lois ? Est-ce que je souhaite, si je le peux, arrêter le mouvement du monde, m’arrêter moi-même par rapport au monde ? C’est-à-dire qu’il y a ici de nombreuses variantes ; toutes cependant ne s’élèvent pas encore au-dessus du niveau de la philosophie.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Qu’est-ce que le bonheur ?

537Le bonheur se ressent lorsque la Lumière Supérieure descend sur l’homme et le remplit de la sensation d’une existence éternelle et parfaite.

Un des mots pour dire bonheur en hébreu est Mazal [aussi chance], et il tient sa racine du mot Nozel [goutte]. Lorsque la Lumière Supérieure descend sur l’homme, elle se déverse et le remplit d’atteintes, de connaissances et de sentiment d’existence extrêmement nette, parfaite et éternelle. C’est le bonheur.

Un homme peut-il atteindre cet état sans faire aucun effort ? Nous voyons des personnes qui ont plus de chance que d’autres dans la vie.

Dans notre existence matérielle limitée, oui bien sûr. Il se peut qu’une personne sente que tout va bien et qu’elle n’ait besoin de rien de plus. Elle vit alors simplement une vie vide. C’est possible oui. Trouvez-vous une cabane dans un village isolé, installez-vous y faites-en un foyer chaleureux et accueillant et soyez-y heureux si vous le pouvez.

Mais la vérité c’est que l’ego est en constante évolution. Il a en permanence de nouveaux besoins à satisfaire. Et si une personne ne satisfait pas ces besoins, elle se sent alors de nouveau insatisfaite.

Comment pouvons-nous donc faire en sorte que les sensations qui arrivent dans notre ego soient satisfaites sans problème? Il n’y a qu’en concentrant notre désir sur le don, vers l’extérieur, que nous ne nous sentirons pas vide. En développant des sens extérieurs à nous, nous réussirons à être heureux.

Pour atteindre le bonheur, la plupart des gens pensent qu’il faut de l’harmonie, de l’équilibre des qualités, mais de quelles qualités parlons-nous ?

Il n’y a qu’en devenant un seul et même tout avec le monde qui l’entoure, qu’une personne peut réussir à vivre en harmonie avec ce monde. Elle doit sentir le monde comme elle-même et se préoccuper de lui comme si elle se souciait d’elle-même.

Extrait d’un entretien avec Michael Laitman.

Est-il possible d’influencer l’intensité de nos sentiments ?

626Question : Vous avez dit qu’une personne ne ressent pas la plupart des changements. Une personne peut-elle, d’une manière ou d’une autre, influencer ce processus ?

Réponse : En aucun cas une personne ne peut influencer ce qu’elle ne ressent pas ! Elle n’en a aucune approche. Par conséquent, nous sommes complètement impuissants ici.

Question : En principe, une personne ne ressent aucune science. Mais elle va à l’université, on lui donne une approche, elle commence à l’appliquer, et progressivement ses sentiments se construisent de la même manière que la compréhension.

Peut-il y avoir ici une approche permettant de ressentir correctement les changements, les prochains états et le prochain objectif ? Ou sommes-nous simplement en train de fonctionner comme nous l’avons toujours fait et c’est tout ?

Réponse : Nous nous précipitons dans l’inconnu à une vitesse énorme, et tout cela se passe sans que personne ne sache où. Nous ne savons pas comment, pourquoi et ce qui se passera à l’instant suivant. Par conséquent, tous nos mouvements sont basés uniquement sur l’hypothèse que le futur sera approximativement le même que le passé, avec une petite marge d’erreur. C’est ainsi que nous vivons.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Devenir le maître de l’univers entier

707Commentaire : Disons que vous regardez les infos et que vous vous rendez compte que le monde se dirige vers certaines choses ; en d’autres termes, l’homme ne fait que des choses stupides et des actions inutiles.

Ma Réponse : Pourquoi sont-elles inutiles ? Ce ne sont pas des choses stupides mais des étapes de croissance. L’humanité doit grandir.

Question : ces étapes de croissance ne voius gènent-elles pas?

Réponse : Vous parlez comme un petit enfant qui pense : « Sautons simplement, je veux être un grand garçon ! » Cependant, moi qui sais tout ce qu’un enfant doit accumuler au cours des nombreuses années de son développement, je comprends qu’il ne peut pas devenir immédiatement un adulte. Il doit grandir et accumuler un grand nombre de connaissances et de compétences, et ce n’est qu’après cela qu’il deviendra un adulte.

Il n’y a rien que nous puissions faire. Je comprends quel grand système se cache derrière chacun de nous, quel genre de travail une personne doit accomplir pour que ce système s’ouvre à elle et qu’elle commence enfin à y travailler réellement, à prendre sur elle les fonctions du Créateur. C’est le travail futur de chacun d’entre nous.

Un kabbaliste est quelqu’un qui commence déjà à assumer les fonctions du Créateur, qui comprend une certaine partie du système et qui apprend de Lui. C’est pourquoi d’une part on l’appelle un travailleur du Créateur ou Son disciple. En substance, l’humanité entière doit assumer cette fonction, c’est-à-dire devenir le maître de l’univers entier, de tous les mondes. Pour ce faire, nous avons beaucoup à apprendre.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Les étapes de développement » du 05/07/2013

Le temps viendra…

281.02Question : Dans notre monde, nous produisons certains produits, par exemple, des téléphones ou des appareils électroménagers, et tout le monde les utilise. Pourquoi n’avons-nous pas la même attitude envers la Kabbale, à savoir qu’il s’agit de la « production » d’une sorte de force et que nous l’utilisons ? Y aura-t-il un quelconque penchant pour la Kabbale ?

Réponse : Il y aura sans aucun doute une inclination mais seulement lorsque tout le monde comprendra que la Kabbale parle de choses terrestres, normales, et non de mysticisme. Cela m’a également pris beaucoup de temps avant de pouvoir tout adapter aux choses simples et terrestres.

Mais les gens veulent toujours aller dans une autre zone et y « nager », puisqu’il est très difficile d’appliquer les principes kabbalistiques sur terre car il faut travailler sur soi. Il est préférable de « s’envoler » quelque part vers le domaine de la cartomancie, des prédictions, et ainsi de suite.

Le temps viendra où la Kabbale reconstruira son langage. Ce sera l’éducation intégrale. Ainsi, nous offrirons ce système au monde, et il l’acceptera et deviendra meilleur et plus sûr. Sinon, il ne sortira pas de la crise. C’est pourquoi nous devons travailler là-dessus.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Les conduits d’informations spirituelles » du 18/05/2013

S’éloigner de la matière

610.2Commentaire : Si vous regardez comment la société dans son ensemble s’est développée, alors en principe, les gens ont toujours été occupés dans les champs, etc. Ils se sont toujours fait un travail physique.

Ma Réponse : Et maintenant, le travail est différent : il s’écoule dans le travail spirituel. Nous pouvons faire tout le reste sans effort grâce à l’automatisation, aux machines, aux imprimantes 3D, etc., à tel point que cela ne sera difficile pour personne.

Les gens vivent dans un environnement complètement différent, dans un processus de production différent, un processus spirituel.

Si nous pouvons tout faire par nous-mêmes à l’aide de l’information, des médias, de toutes sortes d’imprimantes volumétriques, de l’interaction avec les autres et de tout le reste, alors pouvez-vous imaginer où est en train de nous mener notre développement ? En général, nous nous dirigeons vers un mode d’existence complètement différent. Nous nous éloignons de la matière.

Bientôt, cette matière devrait disparaître complètement. Tout passera dans le monde des forces. Vous vivrez au niveau des forces qui vous lient aux autres. Et toutes sortes de volumes matériels ne prendront plus de place dans vos sens. Les organes sensoriels prendront de plus en plus conscience des manifestations du pouvoir des interconnexions au niveau des forces, et non plus au niveau des objets.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Si vous avez perdu votre emploi » du 13/03/2014