Category Archives: Evolution

Qui est le plus enclin à commander ?

294.3Question : Qui, à votre avis, est le plus enclin à commander : un homme ou une femme ?

Réponse : Cela dépend à quel niveau. Au niveau de la vie quotidienne, une femme, tandis qu’un homme ne le ressent pas ou ne le comprend pas du tout. Mais il est plus enclin à commander au niveau de la compréhension, de l’exécution et de la direction.

Question : L’attitude envers le commandement change-t-elle avec l’âge ?

Réponse : Légèrement, mais en évoluant. Cela ne dépend peut-être même pas de l’âge, mais de la profession, de la nature de l’occupation.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 02/07/2020

Le principe de la vie : l’amour

523Question : Pouvons-nous dire que l’amour est un sentiment qui est une conséquence des bonnes relations entre les gens ?

Réponse : Je le décrirais différemment. Aimer signifie ressentir les autres et essayer de tout faire pour satisfaire leurs désirs.

Question : Pensez-vous que c’est la loi fondamentale de la société humaine et que nous devons la découvrir de la même manière que nous avons révélé toutes les lois physiques ?

Réponse : Nous devons non seulement la révéler, mais aussi la mettre constamment en pratique. Cette loi devrait devenir notre principe dans la vie.

Question : Et ainsi toutes les croyances et les pays existeront également, mais prendront des formes différentes ?

Réponse : Naturellement. Elles découleront toutes de cette loi : le rapprochement constant de toutes les parties de la création les unes avec les autres, l’élévation constante au-dessus de l’égoïsme et le passage vers un état absolu et parfait.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 07/05/2020

Trouvez un juste milieu

laitman_600.04Commentaire : Mon mode de vie habituel me tire vers le bas. Et tous ceux avec qui je suis en contact ne croient pas en la possibilité d’un changement. De là, je baisse les bras et le désir d’avancer disparaît.

Ma Réponse : Et alors ? Vous ne voulez pas avancer, vous ne bougez pas. Malgré tout, la vie vous y forcera.

Vous avez juste besoin de trouver un juste milieu pour vous-même. Ne vous précipitez pas pour sauter la tête la première dans quelque chose, mais marchez avec prudence, clairvoyance, et avec l’aide de la Kabbale, analysez tout ce que vous rencontrez dans la vie. Cela vous apprendra très rapidement la bonne approche du monde.

Question : Mais y a-t-il un chemin de vie qui mène au succès, ou est-ce un concept vague ?

Réponse : Bien sûr, il y en a un. Mais il vous est déjà destiné, et vous le découvrez soit de la bonne, soit de la mauvaise façon. Ce sont des chemins si différents qu’il vous semble que ce sont des vies différentes.

Commentaire : Il s’avère que dans cette vie, nous pouvons soit marcher sur notre chemin de spiritualité et comprendre quelque chose, soit finir nos jours dans l’ignorance.

Ma Réponse : Vous devrez alors vous réincarner.

Extrait de KabTV, « Ensemble à propos de Choses importantes » du 14/07/2020

Mon environnement d’aujourd’hui est mon futur moi

laitman_600.01Question : On dit que mon environnement d’aujourd’hui est mon futur moi. Êtes-vous d’accord avec ce constat ?

Réponse : Bien sûr. Nous voyons comment l’environnement nous influence.

L’homme naît comme un tout petit animal sauvage, impuissant. Peu à peu, sous l’influence des parents puis d’un cercle plus large, il se développe, à l’école, dans la rue, dans son quartier, etc.

Il regarde beaucoup de programmes à la télévision, sur son ordinateur, et devient finalement la forme que nous voyons dans la société. S’il ne recevait pas cette influence de l’environnement, il ne serait pas du tout apte à vivre dans notre monde.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 07/05/2020

Un combat dans lequel nous sommes tous

laitman_220Question : Dans la lutte contre le coronavirus, il est clair que nous avons déjà reçu un cerveau mondial : les informations et l’expérience divergent dans tous les pays.

Comment pouvons-nous atteindre un cœur mondial ? Comment ressentons-nous les autres ? Et de quels sentiments parlez-vous ? Les médecins qui sauvent des vies en travaillant 16 heures par jour ne le font-ils pas par sentiment ? Après tout, de nombreuses personnes ont le choix de ne pas travailler.

Réponse : Je ne pense pas que les médecins aient le choix de travailler ou pas. Je ne pense pas qu’ils décident eux-mêmes de rester à la maison. En principe, leur profession et les circonstances n’excluent pas le sacrifice de soi.

Mais le fait est que le moment est venu de comprendre que nous sommes connectés les uns aux autres, et que chaque pays ne peut pas se préoccuper uniquement de lui car le virus n’a pratiquement pas de frontières.

Comment il se transmet et comment il survient, nous ne le savons toujours pas. Par conséquent, tout le monde doit participer à lutter contre lui. Jusqu’à présent, c’est le meilleur résultat que la pandémie nous ait apporté.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 30/04/2020

Vers une existence optimale

laitman_530Question : Nous disons souvent que la surproduction épuise les ressources naturelles et détruit le monde. Ce dernier s’est un peu mieux porté durant la première vague de la pandémie. On entend dire que l’eau des canaux vénitiens n’a jamais été aussi propre. Il y avait là encore des dauphins qui n’avaient pas été vus depuis de nombreuses années.

Le problème de la surproduction doit être résolu de manière pratique. Bien sûr, la rééducation des gens et l’apprentissage des bases du monde intégral sont importants, mais vous devez manger ; quelqu’un doit produire de la nourriture. Que devrions-nous faire ?

Réponse : Je ne me préoccupe pas de la production des biens nécessaires à la vie (la nourriture, les vêtements, les machines qui produisent ces produits) mais seulement dans la mesure où ils sont vitaux.

La nature globale dans laquelle nous existons ne nous permettra toujours pas de produire plus que ce qui est nécessaire à notre existence normale. Nous ferons des allers-retours, essayerons de repousser les limites, et cela nous ramènera à notre existence optimale.

Nous n’avons pas besoin de bijouteries, de la bourse aux diamants et de boutiques de luxe. Tout cela disparaitra. Nous verrons comment elles vont toutes fermer. Les gens n’auront pas d’argent et n’en auront pas besoin, le monde réfléchira plutôt à comment vivre demain et à la manière de parvenir à un futur optimal et normal.

Extrait de KabTV, « La Situation Internationale Actuelle » du 18/06/2020

Si l’ego n’est pas nuisible…

laitman_592.04Question : Que signifie l’égoïsme ?

Réponse : L’égoïsme est l’amour de soi. Ce n’est pas l’amour comme lorsque je pense simplement à exister, mais lorsque je m’aime au-delà de ce qui est nécessaire pour vivre.

Question : Mais si le Créateur m’envoie toutes les pensées, alors qu’est-ce que mon égoïsme ?

Réponse : Naturellement, le Créateur vous envoie des pensées égoïstes. Il ne le cache pas. Il dit : « J’ai créé l’égoïsme. » Et puis Il ajoute : « Et j’ai donné une technique pour le corriger. »

Question : D’où vient la racine du besoin de repos ?

Réponse : Du même égoïsme. L’égoïsme ne veut pas de problèmes. Ils sont un gaspillage de calories, de force mentale et physique. Il ne fait appel à aucun organisme vivant puisque toute créature vivante recherche un état de repos. Tout aspire au repos.

Question : Qu’arrivera-t-il à des villes comme Las Vegas qui ne sont construites que pour recevoir des plaisirs physiques?

Réponse : En principe, il n’y a rien de mal à cela. Si je ne fais pas de mal aux autres et qu’en même temps je ne les hais, alors tous ces jeux peuvent être totalement inoffensifs.

Comme les enfants jouant constamment à des jeux, ainsi les adultes jouent aux mêmes jeux. Seuls les adultes aiment à jouer ensemble pour de l’argent, car il y a une certaine excitation, une tension, du suspens ce qui active l’adrénaline, hormone des émotions fortes.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 10/05/2020

Le sens profond de la crise

Laitman_632.3Question : Quels sont les aspects négatifs et positifs d’une crise, la crise elle-même ou notre réaction à celle-ci ?

Réponse : Lors d’une crise, le plus important est de la comprendre et de réagir correctement pour qu’elle nous soulève.

Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, « crise » (mashber) signifie en hébreu « naissance », le lieu où une nouvelle personne nait.

En fait, le sens profond de la crise est la naissance de quelque chose de nouveau. Seulement nous ne le ressentons pas, nous ne le comprenons pas encore. Mais je suis sûr que nous y arriverons.

Nous verrons comment une nouvelle humanité intégralement connectée est en train de naître sous nos yeux, qui comprend mieux qu’elle doit vivre selon d’autres lois et non plus comme avant.

Question : Après la crise, allons-nous passer à un nouveau niveau spirituel ?

Réponse : Nous avons atteint ce stade, mais nous ne l’avons pas encore franchi. Nous avons plusieurs étapes devant nous. Mais cette nouvelle étape sérieuse que nous traversons actuellement doit beaucoup nous apprendre.

Question : Si la crise est la naissance de quelque chose de nouveau, cela signifie-t-il que les personnes décédées du coronavirus ne pourraient tout simplement pas vivre dans les nouvelles conditions, en harmonie avec la nature ? Mais tout est entre les mains du Créateur.

Réponse : Quant aux morts, ceux qui ne sont pas encore nés et à ceux qui vont naître, nous en parlerons séparément. C’est tout un système que nous devrons maîtriser et nous devons voir où se trouve le libre arbitre, pourquoi telles et telles âmes naissent, ce qui en est fait, etc. Nous devons étudier cela dans un système mondial commun.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 10/05/2020

Eviter la souffrance de l’humanité

laitman_259.02Question : Est-il possible que dans un avenir proche, disons peut-être dans un an, un pays puisse se tourner vers les kabbalistes afin d’introduire un nouveau système d’éducation et d’instruction ? Ou est-ce impossible du point de vue des lois spirituelles ?

Réponse : Peu importe qu’ils s’adressent à nous ou pas. Nous devons être prêts et diffuser nos connaissances à tous. Alors dans chaque pays, il y aura des gens intelligents, y compris vous qui étudiez la Kabbale, qui pourront participer à la transformation de leur pays et de la société.

Pour ce faire, il suffit d’attirer des scientifiques et de leur montrer que tout devrait être en accord avec le système intégral de l’humanité, de la société et de la nature.

L’humanité a besoin de se changer elle-même, de se recréer en partie intégrale de la nature. Aujourd’hui, elle est opposée à la nature et de ce fait elle souffre. Cette souffrance doit être évitée. Si la société devient intégrale, alors tout ira bien. Sinon, elle s’engagera dans une troisième guerre mondiale et disparaîtra pratiquement. Cela est indiqué dans la Kabbale.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 03/05/2020

Reconnaître votre mauvais penchant ?

laitman_267.02Question : Comment pouvez-vous reconnaître votre mal si votre nature même ne le permet pas ? À chaque instant, une personne justifie ses actions.

Réponse : C’est absolument juste. Par conséquent, la force avec laquelle nous avançons et nous développons spirituellement est appelée « la foi au-dessus de la raison », c’est-à-dire l’ascension au-dessus de notre égoïsme.

Comment fait-on cela ? En me plaçant dans le groupe, dans la dizaine, et en essayant de m’y dissoudre. De cette façon, je m’élève au-dessus de moi-même. Uniquement de cette façon ! Si vous n’avez pas de groupe, vous ne pourrez pas le faire, et c’est là que sera votre problème.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/04/2020