Category Archives: Evolution

De quoi dépend la durée de vie de quelqu’un ?

Question : Qu’est-ce qui détermine l’espérance de vie de différentes personnes ?

Réponse : Cela a-t-il vraiment de l’importance ? Est-ce vraiment un cadeau de vivre longtemps ?

Cela vaut la peine de vivre tant que vous pouvez résoudre les problèmes graves pour lesquels la vie est donnée. Et dès que cette possibilité s’épuise et que vous n’existez que pour servir votre corps animal, alors cela ne vaut plus la peine de vivre. Mais nous ne nous débarrassons pas de cela ; par conséquent, il est interdit de réduire l’espérance de vie de quelque manière que ce soit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 31/12/2017

La responsabilité dans la société intégrale

Question : Si nous imaginons une société intégrale et analogique, alors les gens peuvent-ils être différents en fonction du niveau de responsabilité sociale ?

Réponse : Un système analogique est un système commun dans lequel toutes les entrées et sorties sont interconnectées et définies de telle sorte qu’il n’y ait pas de différence entre elles. Une certaine réaction se produit et tout le système se stabilise, atteignant un certain état. C’est un système analogique intégré.

Les gens diffèrent selon leur capacité naturelle : le pouvoir de la pensée et son développement, l’interaction les uns avec les autres, la personnalité et bien d’autres caractéristiques. Cependant, nous ne devrions jamais enseigner ou forcer une personne : nous devrions seulement l’élever graduellement. C’est un très long processus.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 20/08/2017

L’exil égyptien du 21ème siècle

Pourquoi Pharaon avait tout intérêt d’élever Moïse dans sa maison ? Si vous y réfléchissez un peu, le monde a grandement gagné grâce aux Juifs ? Le monde doit tout son développement aux Juifs parce que la Lumière supérieure est conduite à travers eux, à travers la qualité de Bina vers Malkhout, apportant tout : le début de toutes les religions, croyances et connaissances.

Même les désirs corporels pour la nourriture, le sexe et la famille se développent parce que la Lumière brille sur eux d’en haut, en plus du niveau animal. Et tout cela parce qu’il y a une intention de donner sans réserve, représentée par Israël. Par conséquent, plus de Lumière continue à parvenir et développe les désirs. Et le désir lui-même ne se développe pas, il est mort comme la poussière.

La seule raison pour laquelle un désir se développe est pour atteindre le degré suivant. Et si les quatre étapes (minérale, végétale, animale et humaine) sont toutes déjà atteintes, alors le développement ultérieur ne peut venir que d’en haut, à travers Israël.

Cela peut se voir par le déplacement du peuple juif en Europe au cours de l’histoire car ils ont été expulsés d’un pays à l’autre. Sans ce petit groupe dans notre monde qui est en quelque sorte connecté à la Lumière supérieure, le monde ne se serait pas développé. Pourquoi ? Tout le développement est fait dans le but d’atteindre le don sans réserve, l’adhésion et la fin de la correction.

Et s’il n’y a pas de tel groupe et aucune connexion entre la Lumière supérieure et Malkhout, alors Malkhout ne se développe pas. Par conséquent, le monde blâme les Juifs pour tous ses problèmes. Ce sont les Juifs qui ont provoqué le développement du monde qui est maintenant arrivé à la fin. Le monde se dresse contre un mur, les crises mondiales s’étendent et les Juifs vont évidemment être blâmés pour cela.

Les Juifs sont étonnés de ces accusations parce qu’ils ont donné au monde tant de bien, tant de nouvelles inventions. Mais c’est un malentendu sur notre rôle, car nous sommes destinés à quelque chose de complètement différent.

C’est semblable à l’histoire de l’exil en Égypte. Au début, les Juifs ont apporté beaucoup de choses à l’Égypte, et la vie a mal tourné. Ces parties de Bina sont censées commencer à s’élever à partir de Malkhout et l’élever au prochain niveau de développement. C’est comme une femme qui est prête à donner naissance, mais qui est incapable de le faire. Pouvez-vous imaginer ce qui arriverait à cet enfant ?

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « Préparation pour Pessah », Partie 1, du 11/03/2018

Le groupe comme un mini-modèle de l’humanité

Les kabbalistes nous conseillent de nous unir en groupes qui deviendront un modèle de mini-humanité, de mini-Adam, car alors les lois de la communication fonctionneront entre les gens comme avant le péché d’Adam HaRishon. Et de cette manière, nous attirerons la Lumière supérieure qui nous influencera encore plus et nous unira.

Nous voulons avancer. D’après les lois de l’évolution, la Lumière supérieure exercera une pression sur nous et nous unira que dans une centaine d’années. Mais nous, nous voulons que cela se produise maintenant !

C’est pourquoi nous effectuons toutes les actions qui nous sont demandées, comme les petits enfants qui jouent et se développent en jouant. Et de la même manière, nous voulons construire un groupe dans lequel les lois de la réparation finale s’appliquent.

La Lumière influence le groupe en réponse à nos efforts : nous l’obligeons. Selon les lois de la nature, nous éveillons la Lumière supérieure pour nous influencer davantage et avancer dans la mesure de nos tentatives et de la force de notre désir. De ce fait, nous accélérons le temps de notre développement. C’est l’essence de la méthode de la Kabbale.

Le désir d’aimer son prochain comme soi-même, qui est la loi de la réparation finale, devient notre objectif quotidien.

Extrait de la 3ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « Préparation à Pessah (Pâque) », Partie 2 du 06/03/2018

Pourquoi aimons-nous les films ?

Question : Pourquoi les gens adorent regarder des films et des émissions de télévision et s’identifient aux sentiments de parfaits inconnus ? Est-ce parce qu’ils n’ont pas de sentiments ni d’expériences personnelles ?

Réponse : Non. Ce ne sont pas les sentiments de quelqu’un d’autre. Je ressens moi-même les mêmes émotions, puis je m’identifie aux héros du film. Les gens sont prêts à payer une grosse somme pour ressentir des sentiments qui les font pleurer. Par exemple, les gens sont prêts à prendre l’avion pour aller à un concert, etc. Il y a un article du Rabash où il a écrit que les sentiments d’une personne ne sont pas vécus actuellement, mais soit elle les a déjà éprouvés dans le passé, soit ils viennent à elle dans un état appelé « empathie » venant de la compassion qu’elle ressent pour les autres, et bien que des sentiments amers puissent se réveiller en vous, c’est une amertume plaisante qui ne fait qu’amplifier la douceur. C’est pourquoi nous aimons pleurer un peu et avoir un peu de chagrin parce que cela accentue davantage la possibilité de plaisir et de bonheur.

Question : Par le passé, vous avez dit que les films ont été inventés comme un art de l’empathie. Qu’en est-il des films d’horreur ? Pourquoi une personne devrait-elle les regarder ?

Réponse : Ces films élargissent néanmoins les limites de l’imagination d’une personne et la secouent un peu. Nous avons très peu d’émotions dans la vie. Dans notre vie quotidienne, nous sommes « gelés ».

Remarque : Il y a une théorie selon laquelle si un petit enfant regarde des films d’action et d’horreur, ces expériences et impressions lui suffiront et il ne les réalisera pas dans la vie. Il y a une autre opinion qui prétend que cela influencera négativement les enfants et qu’ils deviendront violents.

Mon Commentaire : Certainement, ils s’habitueront à la cruauté. En effet, un mauvais exemple est contagieux. Je crois que cela devrait être interdit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/08/2017

L’importance des liens sociaux

Question : Comment pouvons-nous éduquer les gens afin qu’ils ressentent l’importance de construire des liens sociaux ?

Réponse : Le régime soviétique a essayé, mais ils ont échoué. Les personnes qui dirigeaient ces efforts étaient des égoïstes. Ils ont utilisé la méthode de la carotte et du bâton dans la poursuite de leurs objectifs et, par conséquent, leurs tentatives étaient coercitives.

L’éducation doit être guidée par des personnes qui perçoivent correctement le système global, qui savent guider les gens vers la connexion, qui peuvent travailler sur la connexion, voir la nature intégrale et comprendre qu’il est nécessaire d’être en adhésion avec elle.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 17/08/2017

La prédisposition à la spiritualité

Question : C’està partir de 1995, la Kabbale a commencé à être connue. Cela signifie-t-il que les enfants nés après 1995 ont un niveau spirituel plus élevé que nous et qu’ils sont plus sensibles à la spiritualité ? Ou sont-ils plus égoïstes, ce qui rend la chose plus difficile de se corriger eux-mêmes ?

Réponse : Peu importe quel égoïsme ils endurent, qu’il soit plus grand, plus petit ou quoi que ce soit. Cependant, chaque génération à venir est plus disposée aux concepts abstraits que la précédente.

Les âmes de plus en plus basses descendent constamment dans notre monde. Mais d’un autre côté, en travaillant sur elles-mêmes, elles atteignent des sommets encore plus grands.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/10/2017

Les vraies origines de la Kabbale

Question : Quelle est la différence entre l’école du Baal Shem Tov et celle du Gaon de Vilna ?

Réponse : C’est un système très complexe de deux tendances dans la sagesse de la Kabbale. En général, il y a quatre courants dans la sagesse de la Kabbale :

1 – La sagesse orientale de la Kabbale,

2 – La Kabbale du Baal HaSoulam, qui est une continuation de la sagesse de la Kabbale du Baal Shem Tov,

3 – La Kabbale du Gaon de Vilna, qui est une continuation de la sagesse de la Kabbale du Ramchal (Rabbi Moshe Chaim Luzzatto),

4 – La sagesse de la Kabbale du Ramak (Rabbi Moshe Cordovero).

Aujourd’hui cependant, il n’y a plus de courants uniques. Ils sont tous étudiés étant mélangés ensemble et différentes sources kabbalistiques sont utilisées. De nos jours, vous ne pouvez même pas comprendre lesquels sont vrais et lesquels ne le sont pas.

Je crois que les vraies sources sont Le livre du Zohar avec le commentaire du Soulam, les écrits du Ari et les écrits du Baal HaSoulam et du Rabash. Nous étudions selon eux.

Il y a des courants qui étudient selon d’autres courants, avec d’autres sources. Je ne peux rien dire à leur sujet, et je ne veux rien dire non plus les concernant. Chaque personne choisira en fonction de ses intérêts.

Notre tâche principale est de rendre la sagesse de la Kabbale accessible à tous dans toutes les langues et de la manière la plus simple possible afin que chaque personne dans le monde puisse l’utiliser et découvrir comment se corriger et découvrir le système de gouvernance supérieure.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/10/2017

La Kabbale et la psychologie sociale

Question : Je suis psychologue et je vois que la Kabbale et la psychologie sociale ont beaucoup en commun, par exemple, les règles de l’atelier. Les avez-vous pris de la psychologie ou avez-vous de telles méthodes dans la Kabbale ?

Réponse : La psychologie est apparue il y a un peu plus de 100 ans, à la fin du 19ème siècle.

La Kabbale est apparue il y a 5778 ans. De ce fait, ce n’est pas la Kabbale qui a pris quelque chose à la psychologie, mais c’est la psychologie et surtout la philosophie, comme l’écrivait le Baal HaSoulam, qui a emprunté beaucoup de la Kabbale. C’est pourquoi les psychologues pensent que la Kabbale leur a pris certaines méthodes.

Tout s’est passé dans l’autre sens parce que les livres kabbalistiques ont été écrits il y a deux, trois et quatre mille ans. De plus, si vous pénétrez dans ce que dit la Kabbale, qui ressemble à la psychologie sociale, vous découvrirez que c’est un système absolument différent.

Après tout, la méthode de la Kabbale conduit une personne à la correction sous l’influence de la force supérieure, la Lumière supérieure. Tous nos exercices, études, repas et tout le reste sont à cet effet.

La psychologie est différente. Elle utilise les forces égoïstes ordinaires et internes de la personne. Par conséquent, nous voyons qu’elle a commencé à disparaître aussi rapidement qu’elle est apparue.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/10/2017

Les conditions sociales vont-elles s’améliorer ?

Question : Nous constatons que les conditions sociales s’améliorent d’année en année. Les conditions de travail de la population active il y a 100 ans et aujourd’hui ne peuvent même pas être comparées. Les conditions sociales continueront-elles à s’améliorer davantage ?

Réponse : Le fait est que nous ne pouvons pas comparer les conditions actuelles avec ce qui existait il y a 100 ans, surtout en Afrique. Aujourd’hui, les Africains sont avides d’Europe et exigent qu’ils aient également un niveau de vie européen. Vous ne pouvez pas leur dire : « Comment pouvez-vous exiger cela ?! Vos pères vivaient dans des huttes avec leurs chèvres et ne connaissaient rien d’autre. »

Tout change, un changement est nécessaire. Les gens sont maintenant complètement différents. Ils ressentent l’humanité globale et leurs demandes sont déjà à un niveau différent. Par conséquent, suggérer qu’ils « vivent comme vos ancêtres » est impossible.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/12/2017

Page 1 des 3412345Dernière »