Category Archives: Femme

Pourquoi un kabbaliste a-t-il besoin d’un famille ?

laitman_273_02Question : Pourquoi un kabbaliste doit-il avoir une famille ?

Réponse : Avant toute chose, il est obligatoire pour chaque kabbaliste d’avoir une famille parce que s’oocuper d’une famille façonne une personne.

Dans la sagesse de la Kabbale, il est dit : qu’est-ce qu’un homme obtient lorsqu’il se marie ? Il obtient un désir égoïste de plus. Ainsi, quand un homme se marie, il a deux désirs égoïstes, et il peut maintenant étudier en toute sécurité à la sagesse de la Kabbale.

Il nous appartient d’être comme nos racines supérieures où Zeir Anpin et Malkhout se trouvent, entre lesquelles toutes les corrections se produisent, la naissance de nouveaux Partsoufim et de nouvelles âmes. La même chose se trouve ici dans notre monde aussi. De ce fait, il est obligatoire de se marier. Nous devons donner naissance et élever des enfants pour se développer. La prochaine génération continue à travers nous. En fait, ils sont nous, mais sous une forme nouvelle.

Question : Lorsqu’une femme apparaît dans la vie d’un homme, il pense à elle plus qu’au Créateur ; ainsi il ressent de la gêne, la peur et la distance du Créateur. Comment est-il possible d’équilibrer les deux ?

Réponse : Un homme doit diviser clairement et précisément sa vie en deux parties. La partie en lui qui aspire à Dieu, à Dieu et celle matérielle à lui, il faut rendre au divin ce qui Lui appartient, et à l’homme ce qui lui appartient. En d’autres termes, tout ce qui appartient au corps appartient au corps, et tout ce qui appartient à l’âme appartient à l’âme. Un homme doit travailler, effectuer des tâches ménagères, consacrer du temps à sa femme et à ses enfants, et s’engager à y allouer un temps spécifique. Cependant, la plupart de son temps, il doit se consacrer au but de sa vie, le développement de son âme.

La chose principale est qu’il doit préparer un emploi du temps et diviser son temps. Si une personne utilise le temps correctement, elle commencera à voir que la bonne division de ses forces le conduira vers le but.

De la leçon de Kabbale en russe, le 31/01/16

Qui est le plus proche de la sagesse de la Kabbale ?

laitman_599_02Question : Qui est le plus proche de la sagesse de la Kabbale, les hommes ou les femmes ?

Réponse : Les hommes. Les femmes la ressentent plus instinctivement tandis que les hommes doivent la traverser et transférer ces connaissances par le biais de leur tête, leur esprit et leurs pensées.

Leur besoin de correction de l’ego est beaucoup plus grand qu’il ne l’est avec les femmes. Ainsi, une femme peut étudier moins ; elle n’a pas besoin de se lever à trois heures du matin pour une leçon, tandis que cela est obligatoire pour les hommes. Voilà comment la nature nous a créés.

L’ego masculin est différent de l’ego féminin, il requiert une plus grande correction. Parce qu’il dévie du chemin, il est déchiré en morceaux.

Les femmes ne sont pas inférieures aux hommes ; leur ego est simplement plus terrestre dans un sens pratique de tous les jours. Elles sont plus corrigées que les hommes. Si une femme dirigeait le monde, le monde serait meilleur.

Commentaire : Mais encore, parfois les femmes sont dirigées par les hommes.

Réponse : Si elles reprenaient partout la relève des choses et que les hommes allaient à la pêche, cela irait mieux pour tout le monde.

Du Webinar sur Zahav.ru, 10/02/16

Écoutez ce que dit une femme…

Laitman_201_01Question : Pourquoi me semble-t-il que les femmes sont plus intelligentes que les hommes ?

Réponse : C’est parce qu’elles sont plus pratiques et plus connectées à notre monde. Elles le ressentent davantage et ne flottent pas dans les nuages comme les hommes. Ainsi, je recommande que les hommes les écoutent.

Question : Il semble que les femmes comprennent beaucoup mieux la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Les femmes sont loin de comprendre la sagesse de la Kabbale plus que les hommes. Elles sentent tout simplement ce qui est instinctivement le mieux pour elles afin d’atteindre un maximum de confort, de tranquillité et d’harmonie dans la vie parce que le corps féminin les y oblige. De ce fait, si un homme veut atteindre l’état normal et correct de la vie de famille le plus rapidement, il est souhaitable d’écouter une femme.

De la leçon de Kabbale en russe, le 06/12/15

Une enveloppe corporelle et une essence spirituelle

Laitman_201_01Question : Comment peut-on devenir un véritable homme ou une vraie femme ? A quoi devraient ressembler un homme et une femme dans l’état idéal ?

Réponse : Un état idéal pour un homme et une femme est lorsqu’ils sont totalement compatibles avec le groupe, chacun selon sa situation et sans distinction de sexe.

Lorsqu’une personne se fond totalement dans le groupe et prend sur elle tous les problèmes et les soucis du groupe, elle se transforme de ce fait en la partie qui donne sans réserve dans le groupe, ce qui signifie la partie mâle.

Cela n’a rien à voir avec la physiologie, l’apparence extérieure d’une personne ou le sexe.

Question : Alors pourquoi est-ce que tout dans notre monde est si compliqué ?

Réponse : Parce que d’une part, notre monde a été créé à l’image des discernements spirituels, et d’autre part, notre image physique est fixe. Dans ce monde, une personne ne peut pas changer et devenir une femme le lendemain si elle est un homme aujourd’hui, tandis que dans la spiritualité c’est possible, et ainsi notre enveloppe terrestre n’a rien à voir avec notre niveau spirituel.

De la leçon de Kabbale en russe, le 06/12/15

Pourquoi n’y a-t-il pas de femmes profs dans la Kabbale ?

laitman_629_3Question : Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de femmes qui soient des professeurs dans la sagesse de la Kabbale moderne ?

Réponse : Dans les temps anciens, il y avait beaucoup de femmes qui étaient kabbalistes, comme Sarah, Rebecca, Rachel, Leah, Miriam, et ainsi de suite. Cependant, dans les 700 dernières années, je ne peux désigner aucune femme qui était à ce niveau.

Question : Mais la sagesse de la Kabbale donne des chances égales à tous.
Réponse : Il fut un temps où il n’y avait pas d’égalité des chances parce que le Judaïsme était dans l’obscurité, en exil. Le véritable Judaïsme est dérivé d’une aspiration à atteindre et à révéler le Créateur, le désir de Lui ressembler (des choses qui sont atteintes à travers la connexion entre nous). Après la destruction du Beit HaMikdach (Temple), nous étions dans l’obscurité, dans la haine sans fondement, éloignés et manquant de la compréhension de l’endroit où nous étions. Nous avons effectué des actions mécaniques sans savoir pourquoi et comment. Aujourd’hui, ces actions sont appelées Judaïsme.

Nous avons échangé le véritable apprentissage, la Lumière, pour des besoins complètement dépourvus de Lumière et d’atteinte du monde supérieur, pour des interprétations incompréhensibles.

Depuis 2000 ans, nous vivions dans une période qui était comme le Moyen Âge, et c’est seulement dans les vingt dernières années que la sagesse de la Kabbale a commencé à être progressivement révélée. Un programme identique pour les hommes et les femmes existe chez nous, le groupe Bnei Baruch. Les deux groupes étudient des cours identiques. Il est clair que le monde entier a besoin de connaître le système de connexion ; autrement, nous ne pouvons pas survivre. Ainsi, les femmes doivent participer  car les femmes influencent les hommes, et il est nécessaire d’utiliser cela pour les réveiller.

Un homme est comme un petit enfant. Il est intéressé par le football et quelques autres choses, alors que la femme semble plus sérieuse par rapport à la vie. De ce fait, nous voulons voir une participation sérieuse venant des femmes.

De l’Exposé au Centre Culturel Juif de Moscou, le 24/11/15

A propos des hommes et des femmes dans le monde spirituel

 

Laitman_632_2Question : Comment la sagesse de la Kabbale est-elle liée aux hommes et aux femmes ? Est-ce selon le sexe, selon la façon dont ils pensent, ou est-ce autre chose ?

Réponse : Les hommes et les femmes sont tous les deux la partie réceptrice féminine par rapport à la Lumière Supérieure. Dans le monde spirituel, un mâle (homme) est quelqu’un qui reçoit dans le but de donner sans réserve. Le don sans réserve est la partie mâle parce que nous transformons notre partie femelle en une partie mâle et la partie femelle continue de recevoir. Une force qui résiste à l’ego, qui est appelée un Massakh (Écran), est créée à la suite du développement spirituel, puis la résistance est sous la forme du masculin ou du féminin quel que soit son sexe.

De la leçon de Kabbale en russe, le 06/12/15

La femme moderne et la Kabbale

laitman_622_02Question : J’ai entendu dire que l’étude de la Kabbale est interdite pour les hommes de moins de 40 ans et qu’elle est totalement interdite pour les femmes. Comment est-ce possible ?

Réponse : Le Baal HaSoulam répond à cette question de manière détaillée dans l’Introduction à l’Étude des Dix Sefirot. Il dit qu’il n’y a pas de limites, ni pour les hommes ni pour les femmes. Il n’y a pas de limites d’âge ou de sexe.

Il y a eu des femmes qui étaient de grandes kabbalistes tout au long de notre histoire comme Sarah, Léa et Miriam, par rapport auxquelles les hommes étaient comme de petits enfants. Il y a beaucoup de femmes qui ont laissé leur marque dans l’histoire en s’élevant spirituellement.

Il y avait des femmes kabbalistes qui étaient au niveau des prophètes. Un prophète est un niveau spirituel sur lequel une personne se connecte avec le Créateur dans une matière totalement révélée. Il y avait de telles femmes vers qui les autres, y compris les sages, les personnes âgées et expérimentées venaient pour obtenir des conseils au sujet de leur ascension spirituelle. Cela signifie qu’elles étaient au-dessus des hommes !

Question : Dans les temps modernes, les femmes étudient également la sagesse de la Kabbale de même qu’elles aspirent à atteindre des postes élevés dans le monde des affaires et au gouvernement. Cela veut-il dire que les hommes ne gèrent pas leur rôle, et par conséquent les femmes se développent dans cette direction ?

Réponse : Oui, cela indique que nous approchons de la fin du monde. Je ne dis pas cela dans un sens péjoratif. C’est un état dans lequel les hommes perdent totalement le désir de gérer notre monde, tandis que ce désir est éveillé chez les femmes, ce qui est un signe que notre monde a essentiellement atteint son état final.

De la leçon de Kabbale en russe, le 27/09/15

La Kabbale est pour la famille

laitman_551_0Question : Quel est le sens de la vie pour une femme qui n’a pas de famille ou d’enfants ? Est-ce qu’il se pourrait qu’elle puisse trouver le sens de la vie en se remplissant elle-même au sein de la société ?

Réponse :
Aujourd’hui, la plupart des femmes se posent à peine cette question. Avoir un enfant est la norme, et l’institution de la famille devient de plus en plus faible parce que le taux de divorce dans les pays développés est désormais au-dessus de 50%.

Aujourd’hui, nous sommes moins capables d’entretenir une famille et de s’occuper des enfants. En même temps, une femme a toujours l’instinct maternel et le désir d’avoir des enfants, bien que selon les statistiques, il n’y en ait pas tant que ça. En outre, si l’état cessait d’encourager les femmes à avoir des enfants, il y en aurait encore moins.

Je crois qu’à peine plus de 30% de la population a le désir d’avoir des enfants. Les autres en ont automatiquement sous l’influence de la pression sociale guidée par l’hypothèse que, si tout le monde a des enfants et moi pas, il est temps de me marier aussi.

Selon la sagesse de la Kabbale, une femme doit se réaliser normalement : aimer la vie de famille, avoir des enfants, et s’occuper de sa famille. C’est en fait à partir de ce cadre qu’elle devrait grandir spirituellement tandis qu’elle apprend la méthode du remplissage correct de tout ce qu’il lui a été donné dans ce monde.

Question :
Est-ce pas la sagesse de la Kabbale ne conduit-elle pas à la solitude ?

Réponse :
Au contraire, selon la sagesse de la Kabbale, un homme doit se marier, avoir des enfants, travailler et s’occuper de sa famille, et la méthode kabbalistique lui apprend à soutenir sa famille correctement et à y ressentir un grand plaisir et le bonheur pendant de nombreuses années.

La sagesse de la Kabbale nous raconte comment le monde se développe et ce qui est déterminé par la nature, et comment nous devons remplir, utiliser et gérer toute chose correctement et ne pas déformer notre vie en aucune façon.

De la leçon de Kabbale du 20/09/15

Comment pouvons-nous surmonter la dépression ?

laitman_570Question : Nous avons regardé votre vidéo où vous parlez de la dépression avec intérêt. Vous dites que pour surmonter la dépression on doit trouver un but sublime, vouloir voir la Lumière, s’élever au-dessus du matérialisme, etc.

Ma femme souffre de dépression depuis maintenant trois ans, elle pleure souvent, ressentant le découragement, le chagrin, la tristesse et la douleur. Que devrions-nous faire ?

Réponse :
Laissez-la regarder nos autres vidéos qui parlent du sens de la vie et de notre existence. Si possible, amenez-la à l’un de nos congrès.

Chaque femme peut être belle

Laitman_201_01Question : La beauté spirituelle est-elle une qualité féminine ?

Réponse :
La beauté spirituelle est uniquement une qualité féminine, car une personne qui sait comment atteindre cette Lumière Intérieure a un désir de l’obtenir dans le but de donner sans réserve.

Le désir de recevoir est considéré comme la propriété d’une femme, et le désir de donner cette Lumière aux autres est la propriété d’un homme. Autrement dit, une telle personne combine deux qualités spirituelles : mâle et femelle.

La beauté spirituelle est née à la suite de notre désir de parvenir à un immense don sans réserve. Et puis une personne cesse de prêter attention à la beauté extérieure.

Question :
Que devrait faire une femme pour irradier de beauté intérieure ?

Réponse :
Si une femme veut préserver la jeunesse et la beauté éternelle, elle doit s’occuper de sa beauté intérieure, c’est-à-dire réfléchir sur la façon d’aider les autres, comment aimer tous les gens et leur montrer un bon exemple. Alors elle sera très belle.

Question :
Est-ce que les gens ordinaires voient cette beauté spirituelle en la regardant ?

Réponse :
Si un vrai homme (Adam) qui ressemble (Domé) au Créateur regardait cette femme, il verrait sa beauté intérieure. Nous ne parlons pas du corps physique.

Peu importe quelles méthodes nous utilisons pour le rajeunir, il continuera encore à vieillir. Même si nous pouvions prolonger la vie jusqu’à 200 ans, jusqu’à 100 ans une personne semblera et se sentira jeune, puis elle vivra comme un vieil homme encore 100 ans.

La médecine peut relativement et facilement prolonger la vie humaine jusqu’à des centaines d’années, mais y a-t-il un sens à cela ? Ne vaut-il pas mieux développer son âme dans ce corps physique durant la plus courte période possible et commencer à vivre en elle ?

Je peux atteindre ma correction générale en 20-30 ans, construire mon corps spirituel et commencer à vivre dans le monde spirituel. Pourquoi avons-nous besoin d’étirer notre existence dans ce monde, le plus bas et le pire de tous les mondes ? Nous devons effectuer notre tâche en lui et nous débarrasser de lui, ayant obtenu la vie éternelle. Alors la jeunesse et la beauté seront considérées comme quelque chose de complètement différent.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 02/06/15

Page 3 des 2512345Dernière »