Category Archives: Garantie mutuelle

Quand les robots occupent nos postes

Quand les robots occupent nos postes

Laissez tomber les opioïdes, « planez » grâce à la connexion

Laissez tomber les opioïdes, « planez » grâce à la connexion

Dans son effort pour éradiquer l’antisémitisme, Theresa May a besoin de nous

Dans son effort pour éradiquer l’antisémitisme, Theresa May a besoin de nous

Faites attention à vous

laitman_629_4Question : Quelle est la signification du verset « Faites attention à vous » selon la Kabbale ?

Réponse : Cela signifie qu’une personne doit faire attention de ne pas tomber dans ses désirs égoïstes.

Elle doit veiller à ce qu’elle soit constamment entourée par le bon groupe qui lui permettra de rester dans la bonne direction altruiste et de ressentir que le développement dans la spiritualité est important. L’environnement fera toujours en sorte qu’elle perçoive la sensation du Créateur dans la Lumière de Hassadim, qui est une force très spéciale, l’attribut du don sans réserve.

Si une personne renouvelle constamment cette force à l’intérieur d’elle, elle commencera à s’élever dans la spiritualité et à ressentir le Créateur de plus en plus proche, à chaque instant. Cela s’appelle « Faites attention à vous ».

De la leçon de Kabbale en russe, le 11/10/15

Qu’est-ce qui détermine notre durée de vie ?

laitman_571_02Question : Qu’est-ce qui détermine l’espérance de vie de personnes différentes ? Après tout, les personnes merveilleuses et les tueurs ignobles meurent tous les deux jeunes. Se pourrait-il que, du point de vue de la maturation de l’âme dans cette vie actuelle, les premières âmes soient déjà montées plus haut, tandis que les dernières sont désespérées, et ainsi elles sont emmenées dans le but de renaître ?

Réponse : Tout cela concerne les réincarnations. Aucun calcul n’est fait ici concernant les corps. Vous pouvez être une personne bonne ou mauvaise, mais en termes d’égoïsme, cela n’a pas d’importance.

Le calcul se focalise uniquement sur le système général afin de l’amener de façon optimale à la correction complète. Par conséquent, il s’agit seulement de l’accomplissement de l’âme d’une personne. Le corps est donné à une personne afin que par son libre-arbitre elle se place elle-même dans l’âme générale, dans la connexion avec les autres dans l’amour total et le don sans réserve.

Si elle peut le faire, elle trouve son âme. Ensuite, le calcul est fonction de son état à n’importe quel moment donné.

Si elle ne peut pas le faire, il lui est donné une certaine quantité de temps pour être incorporée volontairement dans le groupe général et peut-être même dans le monde spirituel. Si elle n’utilise pas cette occasion, cela s’éloigne d’elle et elle passe à la prochaine vie. Le même gène spirituel sera revêtu dans un autre corps avec de nouvelles données dans un nouvel environnement, et on lui donnera encore l’opportunité de remplir sa mission.

De la leçon de Kabbale en russe, le 01/11/15

Ne pas nuire au groupe

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment est-il possible d’atteindre une sensation si grande de l’importance du groupe qu’une crainte réelle de ne pas lui nuire se réveille ? Comment puis-je développer cette sensation de sorte qu’elle ne me quitte plus ? Ou est-ce aussi « au-dessus de la raison » ?

Réponse :
Le souci de ne pas nuire au groupe vient progressivement sous l’influence de la Lumière Environnante (Ohr Makif) et non pas sous toute autre forme.

La crainte pour le groupe, qu’il soit en mesure de se maintenir et de travailler pour le Créateur, et le mouvement vers le Créateur, la sensation de la responsabilité que cela dépend de moi, tout cela s’éveille sous l’influence de la Lumière Supérieure.

Je ne peux pas la construire en moi de manière artificielle. Je peux essayer de faire certaines actions, mais pas plus.

Nos efforts vont nous y amener progressivement, mais l’homme doit chercher constamment à l’intérieur de lui-même si cet état se réveille déjà en lui.

Du cours quotidien de Kabbale du 17/02/14

Les guerres : terrestres ou spirituelles ?

laitman_570Question : Qu’apportent les voisins islamiques d’Israël ?

Réponse :
L’idée est que même parmi les prophètes, il est indiqué qu’à la fin du monde, lorsque l’humanité devra s’élever au prochain niveau, à la dimension suivante, le moteur de ce processus sera les Arabes. Cela sera révélé à la fin de l’histoire et ils commenceront de grandes guerres sur terre, dans l’air et dans la mer.

Malheureusement, comme toute l’humanité et le peuple d’Israël sont de grands égoïstes, ainsi la connexion entre eux ne peut qu’être égoïste. Et voilà ce que symbolise la guerre : avec l’égoïsme, il ne peut y avoir aucune autre connexion. De ce fait, la connexion mutuelle entre les peuples doit être découverte avant leur correction, réalisée à travers un processus impliquant plusieurs guerres. Celles-ci pourraient être des guerres physiques et elles pourraient être des guerres spirituelles. Sur le plan spirituel, elles se produiront beaucoup plus rapidement, sans effusion de sang, sans destruction et reconstruction. Mais pour cela, il doit y avoir une direction de ce processus ; c’est cela que le peuple d’Israël doit prendre sur lui-même.

Si nous pouvons nous connecter entre nous, et avec cette connexion et l’union les montrer au monde entier, et ainsi lui donner un exemple ; alors il y aura des guerres entre les forces de la Lumière et l’obscurité sur un plan idéologique sous la forme d’explications et de discussions, mais pas sous forme de guerre physique. Dans le cas contraire, ce sera un long processus qui durera avec beaucoup de souffrances. Mais cela pose un problème : comment pouvons-nous l’atteindre ? L’idée est que ce n’est pas avec les représentants du Christianisme ou de l’Islam, mais seulement avec le peuple d’Israël, combien ils peuvent s’unir, se présentant eux-mêmes comme une unité complète unique, et montrer au monde un exemple d’union. Et quand cela sera proclamé, alors tous les affrontements cesseront.

De KabTV, « La Dernière Génération » du 09/07/15

Tout commence avec Pessah

laitman_740_02En ce moment, nous nous approchons d’un état où l’humanité fait face à un besoin de changer son attitude par rapport à la vie, à elle-même, à ses objectifs de développement. Les êtres humains doivent se rendre compte qu’il y a un but dans la vie et que la nature nous dirige afin d’y parvenir.

Nous avancerons vers la compréhension mutuelle, l’accomplissement bienveillant, et l’existence confortable à la mesure de notre correspondance avec le programme qui nous guide.

L’objectif que nous devons atteindre est au-dessus de ce monde, au-delà de la vie et de la mort. Finalement, nous allons passer au niveau de l’immortalité. Ce monde va progressivement se dissoudre et nous allons entrer dans une dimension totalement nouvelle. Par ailleurs, de nos jours toutes les sciences temporelles confirment ce fait. Nous traversons ce processus dont nous parlons.

Tout commence avec Pessah, c’est-à-dire, lorsque nous réalisons que nous sommes capables de s’élever au-dessus de notre égoïsme et que nous passons à l’unité et à la réciprocité en observant la règle « d’aimer notre prochain comme nous-mêmes », ou au moins en suivant la règle de « ne pas faire aux autres ce que nous ne volons pas que l’on nous fasse ». En d’autres termes, lorsque nous nous sentons comme des frères et maintenons la solidarité. Cette fête concerne le fait de réaliser que la sortie de l’ego est possible.

Quand on « quitte l’Égypte » et que l’on s’élève à un niveau supérieur, on considère l’état antérieur comme de la méchanceté absolue et nous voyons clairement comment il peut être utilisé correctement. Cela explique pourquoi il est dit que l’atteinte arrive au pied du Mont Sinaï (dérivé de « Sina« , la haine) lorsque toutes les propriétés humaines « se tiennent autour de la montagne », alors que nos aspirations, le point de Moïse, monte à son sommet.

Le Mont Sinaï personnifie un énorme égoïsme et est absolument essentiel pour nous faire monter au-dessus de nos qualités qui représentent l’ensemble de la nation réunie autour de la Montagne.

L’objectif final de l’avancement humain est d’atteindre le sommet de la Montagne où Moïse et le Créateur se trouvent.

De KabTV, « Une Discussion à Propos de Pâque » du 18/03/15

La loi de la création

Dr. Michael LaitmanQuestion : La sagesse de la Kabbale parle de la force unique qui connecte toutes les forces de la nature en son sein, qui gère l’ensemble de ce jeu appelé notre vie. Comment cette loi est-elle ressentie lorsqu’une personne commence à la reconnaître et à l’atteindre ?

Réponse :
Cette loi générale est appelée Arvout (solidarité). Toutes les parties de la nature, le minéral, le végétal, l’animal et le parlant, toutes les forces, toute la nature dans sa plénitude et son exhaustivité, sont connectées au sein d’un système unique, et toutes les parties se soutiennent mutuellement pour construire une forme complète.

Question :
Cette loi agit aussi au niveau humain ?

Réponse :
Oui. Mais le problème est que l’humanité a besoin d’occuper ce créneau. Cela est fait intentionnellement pour que nous puissions atteindre le niveau de ce pouvoir unique, en devenant ses partenaires.

Ce pouvoir unique contient toute la réalité en son sein, tous les temps et tous les mondes, excepté notre monde. Il est au-dessus du temps, du lieu, du mouvement et surtout de notre conscience, une immense sphère dans laquelle seule une force unique opère. Nous ne pouvons pas seulement découvrir cette force, mais nous pouvons également nous élever à son niveau.

Nous devons atteindre cet objectif ici dans nos vies. Ainsi nous devenons libres de toutes les limites du temps et des distances, de la vie et de la mort ; pour nous, rien de tout cela n’existe. Nous atteignons notre monde dans cette vie.

D’un Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 18/01/15

Sur un petit radeau

Laitman_716_01Question : Si chaque personne qui nous quitte fait un trou dans notre connexion, notre bateau n’est-il pas plein de trous ?

Réponse : Non, ces gens n’ont pas participé à la connexion et n’ont pas eu l’intention d’être intégré à l’intérieur de celle-ci. De ce fait, nous les rejetons loin de nous ; il suffit de les jeter à la mer, dans notre mer égoïste collective appelée Malkhout.

Question : Qui est dans ce bateau ?

Réponse : Sur le bateau se trouvent ceux qui veulent être sur le navire. Le navire est le Massakh (écran) qui nous connecte, qui nous réunit tous ensemble. Ce navire est le commencement du Kli, la première condition de notre présence sur le navire afin de ne pas se noyer dans la grande mer de nos forces impures (Sitra Akhra).

Dans le bateau se trouvent les « points dans le cœur », et en dessous se trouve la grande mer de notre ego. Et le navire est utilisé comme un Massakh protecteur, comme un radeau sur lequel nous nous unissons avec nos points dans le cœur et qui ne coule pas. Et autour de nous, les vagues déferlantes de la tempête de mer de la Sitra Akhra font rage.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 02/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

Page 1 des 621234550Dernière »