Category Archives: Garantie mutuelle

La loi de la création

Dr. Michael LaitmanQuestion : La sagesse de la Kabbale parle de la force unique qui connecte toutes les forces de la nature en son sein, qui gère l’ensemble de ce jeu appelé notre vie. Comment cette loi est-elle ressentie lorsqu’une personne commence à la reconnaître et à l’atteindre ?

Réponse :
Cette loi générale est appelée Arvout (solidarité). Toutes les parties de la nature, le minéral, le végétal, l’animal et le parlant, toutes les forces, toute la nature dans sa plénitude et son exhaustivité, sont connectées au sein d’un système unique, et toutes les parties se soutiennent mutuellement pour construire une forme complète.

Question :
Cette loi agit aussi au niveau humain ?

Réponse :
Oui. Mais le problème est que l’humanité a besoin d’occuper ce créneau. Cela est fait intentionnellement pour que nous puissions atteindre le niveau de ce pouvoir unique, en devenant ses partenaires.

Ce pouvoir unique contient toute la réalité en son sein, tous les temps et tous les mondes, excepté notre monde. Il est au-dessus du temps, du lieu, du mouvement et surtout de notre conscience, une immense sphère dans laquelle seule une force unique opère. Nous ne pouvons pas seulement découvrir cette force, mais nous pouvons également nous élever à son niveau.

Nous devons atteindre cet objectif ici dans nos vies. Ainsi nous devenons libres de toutes les limites du temps et des distances, de la vie et de la mort ; pour nous, rien de tout cela n’existe. Nous atteignons notre monde dans cette vie.

D’un Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 18/01/15

Sur un petit radeau

Laitman_716_01Question : Si chaque personne qui nous quitte fait un trou dans notre connexion, notre bateau n’est-il pas plein de trous ?

Réponse : Non, ces gens n’ont pas participé à la connexion et n’ont pas eu l’intention d’être intégré à l’intérieur de celle-ci. De ce fait, nous les rejetons loin de nous ; il suffit de les jeter à la mer, dans notre mer égoïste collective appelée Malkhout.

Question : Qui est dans ce bateau ?

Réponse : Sur le bateau se trouvent ceux qui veulent être sur le navire. Le navire est le Massakh (écran) qui nous connecte, qui nous réunit tous ensemble. Ce navire est le commencement du Kli, la première condition de notre présence sur le navire afin de ne pas se noyer dans la grande mer de nos forces impures (Sitra Akhra).

Dans le bateau se trouvent les « points dans le cœur », et en dessous se trouve la grande mer de notre ego. Et le navire est utilisé comme un Massakh protecteur, comme un radeau sur lequel nous nous unissons avec nos points dans le cœur et qui ne coule pas. Et autour de nous, les vagues déferlantes de la tempête de mer de la Sitra Akhra font rage.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 02/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

45 minutes pour la garantie mutuelle

laitman_528_01Question : Les particularités de mon travail impliquent mon interaction constante avec beaucoup de gens. Comment puis-je éviter les conflits et renforcer la coopération ? Après tout, nous sommes si différents…

Réponse : Il faut manifester une sagesse spéciale. Il y a des sociétés fermées où il est nécessaire pour les gens de se parler en privé les uns avec les autres au début.

Il existe des exercices spéciaux et des techniques très difficiles. Par exemple, des personnes exécutent une mission spatiale pendant six mois ou partent pour un long déploiement en sous-marin.

Bien entendu, sur chaque lieu de travail, il y a toujours des gens avec qui nous collaborons facilement, nous les comprenons et ils nous comprennent. Comment établir la bonne relation elle-même est ce que l’humanité essaye encore d’apprendre.

Question : Quels sont les critères d’une coopération réussie ? Comment la similitude des gens  devrait-elle se manifester ?

Réponse : Ils devraient être semblables l’un à l’autre. Cela se produit partout allant du goût commun pour la nourriture, la musique, les sports, et se terminant avec les habitudes. Je parle des gens ordinaires et non pas de ceux qui surmontent eux-mêmes quelque chose délibérément.

Question :
Comment pouvons-nous nous enrichir intérieurement en utilisant nos traits distinctifs, nos différents points de vue ?

Réponse :
Il n’y a qu’une seule solution qui vous permet de connecter des personnes différentes, lointaines, divergentes, où chacune d’entre elles est en soi le monde entier. Ceci, cependant, n’implique pas de creuser à l’intérieur de chacune d’elles.

Chaque jour, ils devraient discuter de certains sujets dans leurs cercles. Par exemple, cela devrait durer une heure ou 45 minutes au moins. De cette façon, ils peuvent mutuellement s’engager les uns les autres.

Question :
Supposons que nous soyons dans un groupe de travail et qu’ensemble nous devions produire quelque chose. Tout le monde a sa propre opinion, ses qualités, l’un voit l’ensemble du processus différemment et s’efforce de l’emporter sur le reste. Comment ce type d’interconnexion peut-il nous aider à récolter le fruit de notre travail coopératif et à obtenir le meilleur résultat ?

Réponse :
Si le « Hitkalelout » (interconnexion) a lieu selon les principes de l’éducation intégrale, avec les membres du groupe de travail construisant une certaine plateforme au-dessus des uns des autres (de chacun d’entre eux), appelée garantie mutuelle, perméation mutuelle, bref, c’est une unité correcte.

Bien que chacun d’entre eux, en effet, vient d’un environnement différent : la maison parentale, l’école maternelle, l’école, la culture et la mentalité différente ; à ce stade, ils semblent s’élever au-dessus de toutes les différences entre eux, comme s’ils allaient vers une nouvelle « mère », la mère générale pour tous, qui est appelée « la Divinité ».

Bien sûr, vous devez commencer avec les règles du séminaire. Il n’est pas nécessaire de s’interrompre l’un l’autre, d’être en désaccord et d’argumenter. Cette forme de communication est encore mal connue de l’humanité, mais elle doit être apprise.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 11/07/14

Les personnes incompétentes ne sont pas conscientes de leur incompétence

Dr. Michael Laitman

Dans les Nouvelles (Psychologies): «Les gens qui ont une faible intelligence, une qualification moyenne, une vision réduite – précisément en raison de leurs capacités modestes ne peuvent pas comprendre que leurs décisions ont fausses,elles pensent avoir des talents qu’ils n’ont pas. C’est pourquoi ils pensent qu’ils ont raison dans toutes leurs actions et comprennent mieux la situation que lesautres.

«Les gens talentueux sont caractérisés par l’effet inverse: ils comprennent comment les lois de la réalité sont compliquées et que champ de la connaissance est étendu ce qui peuvt être acquis avec le temps, ceciles amène à sous-estimer leurs propres capacités, à sous-estimer leur place dans société.

« Le résultat est que ceux qui ont confiance sont stupides, et ceux qui ont une compréhension doutent et sont indécis. »

Mon commentaire: Le monde va progressivement reconnaître la perfection, précisément dans l’opinion du collectif. La Kabbale enseigne que seule une équipe soudée de 10 spécialistes solidaire est en mesure d’éviter les erreurs et de parvenir à l’opinion correcte.

Le temps est venu de faire ses valises

laitman_930Question: Les Juifs en France ont été choqués par les dernières attaques terroristes. Certains d’entre eux aimeraient émigrer en Israël, mais ils ont peur que notre solidarité soit juste pourqu’ils viennent ici. Dans cette situation, que pouvons-nous leur dire, que devrions-nous leurs conseiller?

Réponse: Pour autant que je comprenne, ils sont confrontés à un choix: soit de rester ou aller au Québec, où le français est la langue officielle, ou aller à Israël. Quelques-uns vont émigrer aux États-Unis.

Certes, je ne peux pas prendre une décision pour eux. Je suis très familier avec Montréal, la plus grande ville francophone en dehors de la France. Quelle que soit la ville, c’est encore l’exil. Mais les Juifs de France y sont habitués et dans l’intervalle, c’est un endroit où il fait bon vivre et qui leur convient.

Si Israël leur ouvre grand les bras vers et ouvre son cœur, il se pourrait que cela vaille la peine de venir ici. La question est, sommes-nous prêts à leur organiser des emplois et plus généralement à les accepter correctement. Sans aucun doute, nous avons beaucoup à corriger pour devenir vraiment un endroit attrayant pour les Juifs de la Diaspora.

D’une façon ou une autre, j’espère qu’ils comprendront que le temps est venu de faire leurs valises et de partir.

De KabTV « s » Comme une gerbe de blé « 11/01/15

Découvrir la force de l’amour

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment nos efforts dans notre développement spirituel correspondent au plan de la création?

Réponse: Sans demander notre permission, ce plan nous aide à avancer par les forces de la nature, tout comme les niveaux minéral, végétal et animal.

Mais d’autre part, on nous a donné la Torah, la sagesse de la Kabbale, et nous comprenons ce processus et savons quelles phases et les é qui tats-nous attendent. Chacun d’eux est l’essence de la révélation du mal dans la nature humaine. Il finira par se révéler, mais la question est de savoir comment?

S’il se révèle sans ma préparation, je deviens pire par rapport à tout le monde, et la même chose pour tout le monde.

Mais si j’utilise la sagesse de la Kabbale et écoute et accepte l’aide des enseignants, sages et grands kabbalistes qui continuent à nous enseigner, je découvre le mal d’une manière différente.

Je sais que le mal va maintenant grandir, et avec les autres, je me prépare et je me concentre sur cela à l’avance, de sorte que la haine n’éclatera pas ni ‘apparaitra. Elle est en ébullition, mais nous la contrôlons et nous savons pourquoi et dans quel but ceci se passe. Nous travaillons sur nous-mêmes afin de la retenir.

Alors la révélation inévitable du mal se déroule d’une manière différente, et contrairement à elle, nous découvrons la force de l’amour. Il est écrit que «l’amour couvre tous les crimes. » Ainsi nous corrigeons tout le mal en nous d’une bonne et pôsitive manière.

Cela est possible si nous comprenons ce qui se passe et que chaque côté s’empêche de tomber dans la haine. Mais pour ce faire, nous devons unir la nation, renforcer la bonne connexion mutuelle entre les gens, écouter les sages, et être bien organisé.

De « une nouvelle vie » de KabTV 25/12/14

Des expériences scientifiques avec la force supérieure

laitman_934

Nous devons reconnaître que nous sommes égoïstes. Donc, si nous voulons réaliser quelque chose dans cette vie, nous devons attirer à nous la Lumière qui ramène vers le bien. Nous ne pouvons pas faire des corrections dans ce monde de nous-mêmes.

La seule chose que nous avons réussi à faire de nous-mêmes est d’arriver à un point final de notre développement égoïste. Ce chemin est fini maintenant. De ce point, nous ne pouvons avancer que vers le haut. Nous sommes devant un mur. Tout ce que nous pouvons faire est d’avancer vers l’étage suivant. Ce n’est possible qu’avec l’aide de la lumière réfléchie qui nous donne la force potentielle qui peut nous élever.

Afin que la lumière réfléchie agisse, nous devons nous unir. Asseyons-nous et signons un contrat entre nous. Rappelons nous cet accord tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Nous allons voir que cela fonctionne.

Voyons à quel point la Lumière Supérieure est efficace  et apprenons à l’attirer. Voyons quelle est la meilleure façon d’étudier et parlons en. C’est un véritable laboratoire où nous en tant que scientifiques explorons et faisons des expériences avec la force supérieure. Nous arrivons à des conclusions et enregistrons chaque test.

Essayez et vous verrez quelle est la meilleure façon de procéder et comment ne pas se comporter. Cela sera clair dès le début. Le problème est que nous n’avons pas ce désir. Le Créateur nous désoriente intentionnellement afin que nous n’ayons pas le choix. Finalement, nous acceptons que nous devons nous unir; Sinon, rien ne sortira de notre expérience. C’est seulement une barrière psychologique, mais elle est très difficile à surmonter.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 12/12/14, écrits du Baal HaSoulam

Soldats spirituels

laitman_547_06Question: Aujourd’hui, il y a un terrible conflit entre la Russie et l’Ukraine. Les résidents de Lugansk et de Donetsk doivent faire face à une question de savoir s’ils doivent défendre leurs terresce qui conduira à de la souffrance et à des pertes énormes ou bien prendre d’autres mesures. Comment la Kabbale voit ce problème?

Réponse: Malheureusement, tous les conflits dans le monde sont liés à nous. Et en règle générale, ils s’accumulent et se retournent contre nous parce que nous ne faisons rien, même si nous sommes la seule force en mesure d’équilibrer tout le négatif et le positif dans le monde.

Par conséquent, Lugansk, Donetsk, et la bande de Gaza, et tous les conflits internes familiaux, où qu’ils soient, sont tous liés dans un seul nœud.

Tout est lié dans un système à partir de petits conflits qui surgissent au sein de notre corps comme des maladies différentes, et se terminant par une crise dans la société humaine à tous les niveaux: économique, politique, spirituel, et  familial. Seul le peuple juif peut l’équilibrer si il commence à s’unir correctement à autrui selon la méthode de la Kabbale.

Donc, je ne peux rien dire de bon pour Donetsk et Lugansk tant que nous ne prenons pas en main le sujet.

Commentaire: Nous pouvons comprendre la nécéssité pour la force de défense israélienne d’y mettre de l’ordre.

Réponse: Non, nous n’avons pas besoin de force de défense! Nous avons juste besoin que le peuple juif parvienne à un accord mutuel entre lui, à une relation correcte avec l’autre, ce qui est la vraie Torah qui est exigée de nous. Et c’est ce qui compte et doit être. Nous sommes le peuple juif, et le monde entier est au seuil d’événements critiques et je ne peux pas me retenir en trompant les gens en donnant l’espoir que tout ira bien.

Notre Académie se compose d’étudiants qui ne sont pas seulement juifs. Par conséquent, ils peuvent être porteurs de l’esprit de la Kabbale. Cela signifie que la paix sera portée sur le territoire ukrainien, non seulement par le peuple juif, mais aussi par le peuple ukrainien qui étudie la Kabbale.

L’exil spirituel et physique

Dr. Michael Laitman

De l’ancienne Babylone à la destruction du Temple, le groupe d’Abraham est passé par de nombreux différents états, montées et descentes. Cela est due à l’égoïsme qui les a forcé à s’unir  et ainsi ils ont révélé les lois anti-égoïstes intérieures de la nature qu’ils ont écrit dans le livre appelé la Torah. La Torah est le guide d’après lequel nous devons vivre aujourd’hui.

En cultivant de bonnes relations avec autrui, la considération, la confiance mutuelle, et le soutien, ils ont révélé une force spéciale d’union au sein de cette unité, qui est la force de la nature. Cette force porte en elle l’univers entier et provoque son mouvement vers l’harmonie.

Cela a été la découverte majeure des descendants du groupe d’Abraham. Ayant compris la force fondamentale de la nature qui provoque le développement de l’humanité, ils ont vu le processus selon lequel il se développe.

Au fil du temps, en sortant de l’esclavage d’Egypte, ils sont retournés  dans leur pays appelé Israël, la terre de ceux qui cherchent le Créateur, où ils ont construit un État fondé sur l’amour des autres et les lois de la confiance mutuelle.

Ces lois ont été introduites dans la vie quotidienne par le Sanhédrin, qui était un conseil de sages qui avaient atteint un niveau élevé de l’altruisme qui leur a clairement dit comment aller de l’avant et ce qu’il fallait faire. Ainsi, les sages traitaient les problèmes de la population et faisaient qu’elle avançait. Les personnes existaient dans cet état avant l’heure appelé la destruction du Temple.

Pendant plusieurs centaines d’années et à chaque génération en luttant contre leur ego et en s’élevant au-dessus, ils sont arrivés à un état où une poussée inattendue de l’égoïsme s’est produite en eux et ils ne pouvaient y faire face en se rapprochant de l’autre. A cause de cet égoïsme, la société s’est effondrée.

C’est alors que les guerres intestines, la méfiance, et le désaccord ont commencé, menant aux invasions par les Grecs puis les Romains. Ainsi le chemin de l’Etat d’Israël a pris fin. Le groupe entier de personnes est passé de son état spirituel à l’exil, d’un état de «aime ton prochain comme toi-même» à une descente à l’égoïsme normal de tous les jours.

Dans leur vie physique, l’exil spirituel s’est manifestée sous la forme de l’exil physique. Les Romains qui ont conquis la terre d’Israël ont expulsé les Juifs qui ont été forcés de commencer leurs siècles d’errance.

Ils se sont maintenus de façon purement égoïste pour ne pas périr et pour survivre en quelque sorte, ils ont dû aller de pays en pays où ils ont reçu un abri temporaire. C’est ainsi que les 2000 ans d’exil du peuple juif s’est déroulé.

De «Histoires courtes» de KabTV 24/10/14

Histoires courtes: Traverser la frontière de l’Egypte

Dr laitmanAprès que le groupe d’Abraham ait travaillé sur l’unité, il a commencé à découvrir un nouveau niveau de l’ego et a commencé à s’en séparer comme il l’a fait à Babylone.

Il a été dominé par la puissance de Pharaon, un ego géant que par les pressions, les relations entre eux, est devenu « l’esclavage en Egypte. »

C’était à ce moment-là que le prochain chef de la nation Moïse est apparu. Moïse a été élevé dans la maison de Pharaon à un très jeune âge, mais tout de même, un grand désir de s’élever au-dessus de son éducation se réveilla en lui. Il a fui Pharaon et s’est tourné vers son peuple, en les appelant à quitter l’Egypte.

Les gens, cependant, étaient très faibles. D’une part, ils ont compris qu’ils devaient quitter l’esclavage égoïste, sinon il n’y aurait aucune chance qu’ils se connecter et s’unisse pour reproduire l’idée d’Abraham qui les aidera à progresser dans la connexion entre eux, révéler le Créateur.

D’autre part, le Créateur est caché de leurs sentiments. Donc l’esclavage en Egypte est comme la nuit pour eux, car ils ne sentent pas la vie spirituelle. Mais ils ont déjà goûté et senti ce que signifie un état spirituel: la vie sans aucune limitation, un sentiment de l’espace, une autre dimension.

Par conséquent, ils étaient plutôt passifs au début et Moïse a dû augmenter Pharaon (l’ego) au point où les gens sentiraient sa domination rigide. Alors seulement ils verraient les souffrances, que l’ego en est la raison,et ils seraient alors prêt à quitter l’Egypte parce qu’ils ne voulaient plus d’identifier avec leur ego. Ils n’avaient pas le pouvoir de s’en défaire, mais ils ont soudain ressenti le désir de le faire.

En leur montrant la cruauté et la ruse de l’ego, Moïse élève les personnes et les fait sortir de l’état égoïste. Maintenant, ils sont prêts à surmonter tous les combats, les différends et les conflits et à remonter au-dessus d’eux d’après la condition de «l’amour couvrira toutes les crimes. » Ensuite, ils se détachent de l’esclavage en Egypte, s’élèvent au-dessus, et quittent l’Egypte.

Chaque niveau spirituel est constitué de dix sous-niveaux. Chaque sous niveau doit être considéré comme une source de perte, de douleur, desouffrances et de maladies terribles. Les souffrances qui s’accumulent progressivement par la reconnaissance de l’esclavage égoïste et convainquent les gens de se détacher de l’ego (même la nuit, dans l’obscurité, quand on ne comprend rien et ne voit rien); la chose principale est de garder le lien entre eux.

La situation avant l’exode d’Egypte et par la suite est similaire à franchir une frontière. En Égypte, nous dépendons les uns des autres,se  haïssant, mais dès le moment où nous éveillons sur nous la loi de la miséricorde, du don altruiste, d’incorporation mutuelle, nous pouvons passer la frontière et nous détacher de l’Egypte.

De «Histoires courtes» de KabTV 22/10/14

Page 2 des 621234550Dernière »