Category Archives: Général

Devez-vous restreindre vos besoins immédiats ?

765.1Question : Y a-t-il des désirs qui n’ont pas besoin d’être limités ?

Réponse : Je dirais que non. Mais afin de nous rapprocher des états spirituels, nous pouvons dire que je peux utiliser tout ce dont j’ai besoin pour l’existence physique sans même penser que je l’utilise de manière égoïste car ma nature me contraint de le faire.

Question : Y a-t-il un lien entre la restriction spirituelle et le jeûne dans notre monde ?

Réponse : En principe, lorsqu’une personne commence à réduire ses désirs égoïstes, des pensées lui viennent qu’il est peut-être moins intéressant d’utiliser toutes sortes de satisfactions de notre monde. Peut-être sera-t-elle alors plus proche de l’état spirituel ? Ce sont des questions naturelles pour les débutants.

Question : Dans de nombreuses pratiques spirituelles et religions, il existe des coutumes de jeûne, ce qui signifie ne pas manger de nourriture et même ne pas boire d’eau pendant un certain temps. Cela a-t-il quelque chose à voir avec les racines de la restriction?

Réponse : Oui, c’est lié, mais ce n’est pas une conséquence directe. Je dirais que ce sont des coutumes.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 16/11/2021

Il suffit de demander

294.4Nous essayons de nous rapprocher de plus en plus de nos amis parce que nous comprenons que si nous ne parvenons pas à établir une connexion, nous ne ressentirons rien d’autre que ce monde. Nous n’échapperons pas à la perception individuelle de la réalité dans laquelle nous ne ressentons rien d’autre que nous-mêmes.

Au lieu de la vraie réalité, une personne ne ressent, ne voit et ne comprend que ce qui est en elle, dans son désir de recevoir. Et ceci est une image de ce monde qui est trompeuse et opposée à la vraie réalité.

Par conséquent, nous devons comprendre trois choses. La première est que sans connexion entre nous, nous ne pourrons pas ressentir le monde supérieur. La deuxième est que nous ne pourrons jamais atteindre cette connexion. Et la troisième est que cela n’est possible qu’avec l’aide de la force supérieure, la force du don sans réserve et de l’unité. Dans la mesure où la force supérieure nous donne Sa force, nous parviendrons à une connexion dans laquelle nous pourrons ressentir le monde spirituel et le Créateur.

Et le fait que nous ne voulions pas nous rapprocher nous est donné pour nous aider à commencer à comprendre ce qui nous manque et ce qui nous entrave. Ensuite, pour inverser cette résistance à la connexion et la transformer en son contraire (se rapprocher de la spiritualité), nous avons besoin de la prière.

Nous devons demander au Créateur de transformer la force de notre égoïsme, de notre rejet, de notre haine, de notre passion, de notre orgueil, de notre ambition, de toutes nos aspirations à nous éloigner des autres, en son contraire, en connexion. Le Créateur est capable de le faire ! Il suffit de demander.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Shamati n°20 « Lishma (en Son nom) » du 15/10/2021

Nouvelle session d’étude de la Kabbale- 4 Novembre 2021

Nous sommes heureux de vous inviter à vous inscrire gratuitement à la prochaine session d’étude de la Kabbale qui débutera le 4 novembre à 19h heure de Paris.

Pour s’inscrire cliquez ici

Être ou ne pas être comme le Créateur

610.2Question: Que me donnera de ressembler au Créateur ?

Réponse: Beaucoup. Être comme le Créateur.

Question: Est-ce que ça en vaut la peine?

Réponse: Ils disent que oui 🙂

Commentaire: C’est simplement parce que très peu de choses ont été écrites à ce sujet ni publiées

Ma réponse: Pourquoi en faire la publicité, car que pouvez-vous offrir maintenant, à l’avance, avant qu’une personne ne commence à faire quelque chose en faveur d’une autre?

Commentaire: Pouvez-vous décrire quel état c’est d’être comme le Créateur? Tant de livres différents ont été écrits, mais rien à ce sujet.

Ma réponse: Beaucoup de choses ont été écrites. Mais tout cela ne nous donnera rien et ne nous aidera en rien.

Commentaire: Disons qu’une personne comprenne ce que signifie être millionnaire. On a beaucoup écrit à ce sujet.

Ma réponse: Oui, et en plus, elle voit des exemples devant elle. Ici, il n’y a pas d’exemples, car la similitude avec le Créateur ne rentre pas dans notre conscience ou dans aucun exemple de notre monde.

Question: Comment devons-nous, (les gens), être? Quelque chose nous est demandé, mais nous ne comprenons pas ce que c’est.

Réponse: C’est pourquoi le Créateur nous fait avancer progressivement vers un état tel, où nous sentons que nous ne pouvons vivre dans aucun système de lois, sauf en aimant notre prochain. Après tout, toutes les autres lois ne nous donnent tout simplement pas la possibilité d’exister.

Question: Nous développons nous par la méthode de l’état opposé au notre ? A partir du déni?

Réponse: Bien sûr.

Question: Devons-nous renoncer à notre état actuel?

Réponse: Vous y renoncerez en temps voulu.

Question: Où est le libre choix ici?

Réponse: Il n’est pas là! Il est ailleurs, plus loin.

Question: Alors, à ce niveau, est-ce que la nature nous permet d’être libre?

Réponse: Non. Ici, nous sommes poussés, comme on dit avec un bâton, à rechercher le bonheur comme de petits animaux. Ressembler ou ne pas ressembler au Créateur ne dépend pas de nous. Tout cela est inscrit dans notre programme. De toute manière, nous arriverons à cet état. Il n’y a que deux façons: rapide et agréable ou longue avec de la souffrance. Alors choisissez!

Tiré des «États spirituels» de KabTV 26/12/19

Qu’est-ce que la véritable unité ?

laitman_943Question : Qu’est-ce que la véritable unité ?

Réponse :  Par la véritable unité, nous créons une force qui nous est extérieure. Si je me connecte à vous, une force commune qui n’existe pas en chacun de nous apparaît entre nous.

C’est vraiment grâce au fait que chacun de nous est un égoïste que, lorsque nous rejetons chacun notre égoïsmeil entre dans l’espace entre nous et là, une force commune est créée à partir de nos forces égoïstes, et nous nous concentrons en elle et découvrons le Créateur.

Il s’agit d’une action interne.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/08/2018

Pourquoi sommes-nous facilement influencés par la société ?

226

Question : Tous les gens sont conformistes par nature. Ils sont plus disposés à suivre la société qu’à montrer leur indépendance.

Le psychologue renommé du XXème siècle Erich Fromm écrit : « La plupart des gens ne sont même pas conscients de leur besoin de conformisme. Ils vivent avec l’illusion qu’ils suivent leurs propres idées et penchants, que les opinions auxquelles ils sont arrivés représentent l’aboutissement de leur propre réflexion, qu’il s’avère que leur idées rejoignent celles de la majorité. »

Pourquoi sommes-nous si facilement influencés par la société ?

Réponse : Parce que nous sommes entièrement le résultat de la société environnante. Entièrement ! Et qu’est-ce qui peut être propre à une personne ?

Remarque : Cela peut être une illusion, mais tout le monde se ressent comme quelqu’un de particulier.

Mon Commentaire : Ceci nous est donné par la nature. Et ensuite ?

Remarque : Demandez à n’importe quelle personne et elle vous dira : « J’ai pris la décision d’aller dans ce pays. C’est moi qui ai décidé de faire tel ou tel métier », etc.

Mon Commentaire : Bien sûr, elle a pris la décision. Et c’est ce que tout le monde pense. Mais d’où vient cette décision ? C’est une conséquence de quoi ?

Si nous creusons, nous arriverons au fond du fait qu’une personne n’a rien qui lui soit propre.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 30/04/2020

Nouvelle session d’étude de la Kabbale- 7 janvier 2021

Bonjour et bonne année 2021

Nous sommes heureux de vous inviter à une nouvelle session d’étude de la Kabbale qui commencera par une série de  conférences sur des sujets généraux. Le cours aura lieu tous les jeudis de 19h à 20h heure de Paris.

Pour plus d’infos et inscription , cliquez sur le lien

Vivre sa vie spirituelle

Question : Que signifie vivre sa vie spirituelle ? Qu’y a-t-il à faire ?

Réponse : Vivre sa vie spirituelle signifie renforcer progressivement la connexion entre les gens jusqu’à ce qu’ils commencent à découvrir la force supérieure, le Créateur entre eux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/12/2017

Est-ce que le temps dure ?

Question : Dans les articles du Rabash, il est écrit que la durée du temps le long de la racine spirituelle est liée aux Klipot (forces impures). Qu’est-ce que ça signifie ?

Réponse : En réalité, le temps n’existe pas. Tout ce que nous faisons dans le moment présent est préprogrammé et est déjà connu.

De plus, tout comme il y a un mouvement en ligne droite du passé vers le futur, il y a aussi un mouvement dans le sens inverse du futur vers le passé.

En principe, nous pouvons changer le passé à partir du futur, tout comme dans notre monde nous sommes habitués à changer le futur depuis le passé. Ce sont des processus interconnectés et interchangeables qui circulent dans les deux sens.

En physique par exemple, si nous choisissons de mesurer soit l’électron soit l’onde, alors par ce choix nous prédéterminons s’il s’agit d’un électron ou d’une onde.

En d’autres termes, je choisis un instrument de mesure maintenant, et ce que j’ai l’intention d’étudier sait déjà, depuis le passé, ce que je pense et se réarrange. Et ensuite je le mesure soit comme une onde, soit comme une particule discrète. Mais dans la Kabbale, cela se passe dans l’action.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/07/2017

Un homme d’improvisation

Commentaire : Je vous connais depuis plus de vingt ans. Vous répondez toujours spontanément aux questions sans les connaître à l’avance.

 

Ma réponse : Je suis un homme d’improvisation, non pas parce que je sais tout, mais parce que je ne peux pas faire les choses différemment.

Lorsque quelqu’un me pose une question par surprise, un niveau de conscience différent est activé en moi. Selon la sagesse de la Kabbale, cela ne peut pas être autrement. Il ne s’agit pas uniquement de moi, mais c’est pareil pour tout autre kabbaliste. A chaque fois une image différente naît à l’intérieur d’un kabbaliste à partir de laquelle il développe sa pensée.

Je ne dis jamais quelque chose que je n’ai pas lu quelque part. Je peux apporter de tels faits pour soutenir mes idées, mais je dois toujours parler de ce qui est né à l’intérieur de moi à ce moment précis sortant d’un nouveau Partsouf, 10 Sefirot, avec tous ses attributs et connexions internes. Si cela n’existe pas, vous êtes mort.

Parfois, lorsque je dois donner une conférence devant un public très exigeant, comme par exemple devant un public de professeurs, de conférenciers et d’étudiants, un public de 1 500 personnes, je me prépare à l’avance. Mais je ne lis pas les notes que j’ai préparées. Les notes ne sont que les lignes directrices générales de ma conférence.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017