Category Archives: Général

Hommes, femmes et … chimpanzés

Laitman_420_02Question: Pourquoi les hommes et les femmes sont-ils toujours séparés quand ils étudient la Kabbale?

Réponse: L’opinion professionnelle des neurologues est que la différence entre un chimpanzé mâle et un homme est significativement inférieure à la différence entre un adulte homme et une adulte femme. Le dimorphisme génétique est beaucoup plus fort au sein de la race humaine qu’entre un homme et un chimpanzé mâle Bonobo.

Question: Le meilleur donneur pour des greffes humaines est considéré comme étant le cochon. Quel est le cerveau de l’animal qui ressemble le plus dans sa structure au cerveau humain?

Réponse: Si l’on prend en considération la composition en protéines et l’ADN, nous allons voir qu’il est très semblable au cerveau d’un chimpanzé. Par exemple, la différence de protéines de structure entre les chimpanzés bonobos qui peuplent l’Afrique occidentale et les êtres humains est inférieure à 1%.

L’ensemble du processus de l’évolution est en fait une mise en œuvre du désir d’égoïstes monstrueux qui ne veulent que consommer de la nourriture, propager (se elle ressemble à la façon dont une société humaine se construit, même dans les pays les plus démocratiques et civilisés.

Le Centre pour l’expansion de la lumière

bestowal.jpgNous pouvons voir que la science de la Kabbale se développe et entre dans le monde à partir du centre, de la source. Dans notre génération, la source de la connaissance et la méthode de correction est ici, dans le groupe central Bnei Baruch.S’il existe un groupe dans le monde ou toute personne qui pense qu’elle est capable de mener elle-même ou le groupe vers le but correctement, elle se fait des illusions en raison d’un malentendu, la structure du système d’âmes dans laquelle notre monde est revêtue. Le Baal HaSoulam écrit dans l’«Introduction au livre de Zohar » que tout se développe toujours de l’intériorité vers l’extériorité, ou du Niveau Supérieur vers celui du bas. La même chose s’applique à l’influence sur notre monde ainsi que sa réalisation: d’abord une personne qui monte au Niveau Supérieur, et de là, elle peut alors voir et influencer le niveau inférieur.

Par conséquent, la diffusion, l’influence, la correction, et les leçons ne doivent venir que d’ici, le centre. Le rôle des différents groupes est de prendre part à la création de matériaux et de les diffuser tout en les soumettant au centre de toutes les manières semblables à la façon dont toutes les pièces d’un organisme agissent , de façon coordonnée sous la gouvernance d’un chef partagée par tous. Rien ne peut commencer au milieu de l’échelle, de la pyramide, ou d’un groupe particulier, de même que la structure de l’univers est strictement déterminée et décrite.

Le Baal HaSoulam écrit au point 57 de l’ «Introduction au livre du Zohar » que si un millier de personnes aveugles sont dirigées par une seule personne qui peut voir, alors ils seront tous en mesure de le suivre, mais s’il n’y a pas de leader, ils vont tous périr. De même, on observe une mission spéciale de la part de l’humanité appelée « Isra-El »(Signifiant » Droit vers Dieu ») car la lumière de la correction passe par elle à l’ensemble de l’humanité. Le Baal HaSoulam décrit cette hiérarchie stricte et immuable dans l’article ci-dessous.

Par conséquent, chaque personne au sein de ce système doit être reliée au niveau supérieur ainsi qu’au niveau inférieur. Au-dessus de nous sont nos maîtres, les sources, les ancêtres et les kabbalistes des générations précédentes de qui nous apprenons et par les enseignements desquels nous vivons. Au-dessous de nous sont nos élèves, tous ceux qui viennent chez nous qui souhaitent se connecter à nous. Cette hiérarchie doit être maintenue parce que nous ne sommes tous en mesure de recevoir que du Haut (voir l’article du Baal HaSoulam « La foi dans le Maître »).

Toutefois, si une personne ou un groupe décide d’agir de façon indépendante, ils pourraient préférer l’extériorité à l’intériorité. Ils remplaceront ainsi le supérieur par l’inférieur, auquel cas il serait nécessaire de les corriger immédiatement ou de les exclure du système commun. De l’étude de la structure de l’univers, nous voyons qu’il n’y a pas de « démocratie », mais une soumission stricte au Niveau Supérieur, à celui d’En-Haut (le Créateur) par exemple.
Grâce à la connexion entre les groupes et leur structures,nous mettons en oeuvre actuellement la construction d’un système qui sera étendu au monde entier, comme le Baal HaSoulam a écrit dans l’article «La dernière génération ». Alors, notre monde deviendra similaire au Monde Supérieur. Alors où est la liberté de chaque personne? elle se trouve dans le choix de la bonne connexion avec l’environnement et de soumettre à ce dernier de manière à atteindre la similitude avec le Créateur. Ceci n’est atteint que si l’on est connecté au Seul Supérieur, que si on reçoit de Lui, et qu’on effectue ses mêmes actions, le long de la même chaîne de degrés. Ainsi, la liberté de la volonté de chaque personne réside dans dans la préférence de l’interioritéé sur l’extériorité en dépit de ses troubles personnels égoïstes ou de ceux se produisant envers le groupe.

Comme le Baal HaSoulam écrit dans le point 60 de l’«Introduction au Livre du Zohar, » l’action de chaque personne corrige ou ruine le système tout entier. Évidemment, c’est une dictature, mais elle vient d’En-Haut, à partir du Créateur, et nous devons tous l’accomplir en nous soumettant au Supérieur et en devenant semblable à Lui. En outre, nous attirons l’inférieur, selon une hiérarchie fixe. L’égalité absolue ne sort qu’à l’état final corrigé où tout le monde devient égal grâce au Don sans réserve mutuel.

L’intention qui fournit la force

solitudeLa science de la Kabbale parle beaucoup des intentions: ce que nous devrions penser, aspirer à, et désirer. Pourtant, en réalité, l’objectif est la correction de la brisure dans nos racines, la rupture qui a brisé la racine en de nombreuses parties ou âmes. Ainsi, la correction consiste à unir les âmes. Ceci est l’intention la plus importante, qui devrait être présente dans toutes nos actions.Pour ce faire, notre perception de la réalité va changer, ainsi que notre attitude devant la vie, ce monde, le monde spirituel, le Créateur, nous-mêmes et notre environnement. La chose la plus importante est le désir de s’unir et de se connecter les uns aux autres tout en corrigeant le lien entre nous, changer le rejet et la haine en union et amour, de sorte que le Créateur soit révélé à l’intérieur de la connexion.

Cela devrait également être l’objectif principal en étudiant Le Livre du Zohar parce qu’il nous donne la force avec laquelle nous pouvons vraiment corriger la brisure en nous

Que je sois ensemble avec tout le monde

beesBientôt, la science de la Kabbale sera très demandée parce que sans elle, un individu ne sera pas en mesure de survivre dans un monde complètement global. Il sera de plus en plus évident que nous n’avons pas les désirs ou les qualités qui correspondent ou sont appropriées au monde qui est actuellement en cours de nous être révélé.La lumière du Le Livre du Zohar crée en nous une sensation et une compréhension de l’unité globale. De là, nous recevons une occasion de comprendre ce monde, de le voir correctement à travers la matrice que la Lumière crée en nous. Puis plus tard, nous voulons que la force de la nature, qui a créé le monde global qui nous est révélé maintenant, nous touche de la même manière et nous fasse devenir appropriés à elle. Nous voulons que notre système interne soit similaire au système de la nature qui nous entoure.

Auparavant, il m’avait toujours semblé que j’étais au- dessus de la nature et que je la contrôlais. Cependant, je comprends maintenant que ce n’est pas le cas, et je tiens à m’unir avec la nature, qui est globale, intégrale, grande, entière, parfaite. Je veux utiliser sa force intégrale, son unicité. Maintenant, je vois que je suis le seul élément corrompu, sa seule partie qui n’est pas solidaire. Seul mon ego me sépare de la nature.

Alors que la force de la nature supprime mon égoïsme et me permettre d’être ensemble avec tout le monde! Je vois en ceci ma rédemption !

Se rapprocher du Créateur

aboveChaque âme est reliée au monde de l’Infini par une chaîne ou les barreaux d’une échelle spirituelle qui affaiblit graduellement les Lumières et les Kelim. J’éveille ce système au moment où j’établis une connexion avec l’infini. En fait, tout ce système est à l’intérieur, mais il me semble seulement à l’extérieur de moi.

Il y a deux entités dans l’univers: l’homme et le Créateur. L’homme a le sentiment qu’il existe en dehors du Créateur, afin de comprendre le sens de «la séparation d’avec le Créateur. » Il doit apprendre ce qu’est être opposé à Lui et ce que c’est d’être proche ou loin de Lui pour pouvoir ensuite faire l’expérience de l’adhésion avec Lui.

C’est pourquoi j’ai été délibérément créé avec une perception de la réalité qui est divisée en ce qui est à l’intérieur et hors de moi. Cela me permet de comprendre plus facilement ce que le Créateur est, et ce que je suis, ce que la rupture et l’adhésion sont, dans quel état d’inconscience (dissimulation) est aussi opposée à l’état d’être proches de Lui et celui de fusionner avec Lui en un seul tout.

Le Créateur jette à l’extérieur tout ce que je ressens  au fond de moi, et par conséquent, ma perception est divisée en deux parties: interne (qui est tout ce que je reçois), et externe (tout ce que je donne, mais sans intention correcte).

Le monde extérieur c’est mes Kelim qui sont délibérément représentés pour moi comme étrangers, et mon but et de comprendre ce que signifie le Don. Si je commence à me lier à eux  comme à des parties de moi, alors je vais comprendre combien je suis loin du Don, et combien cela m’est opposé et indésirable. Je vais ensuite voir que d’aimer mon prochain comme moi-même n’est pas si simple, en fait, je ne peux pas le faire. Et cela signifie que je ne peux pas donner ou m’approcher du Créateur.

« Mais attendez »,  vous pensez: je veux être proche du Créateur!  » Eh bien, si vous le voulez, alors vous devez le montrer, et le Don sans réserve est la seule façon de le faire.

Comment garantir un véritable futur optimiste à notre civilisation

economicsAux infos: (International futures Research Academy): A la table ronde en parallèle à la 64ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, « le futur des civilisations et une stratégie pour un partenariat des civilisations » les scientifiques russes et kasaques ont présenté une intiative audacieuse… Un résultat d’efforts ardus de force internationale qui a impliqué environ 50 scientifiques de Russie, Kazakhstan, des Etats-Unis, Royaume Uni, France, Allemagne, Japon, Ukraine, Liban et autres pays… Les scientifiques proposent leur vision à long terme du développement de l’humanité… Cette méthodologie a permis de prouver que les crises globales du début du 21ème siècle ne sont pas accidentelles mais gouvernées et nécessaires.

Ma réponse: Tant que nous ne changeons pas la nature humaine égoïste en son opposé – l’altruisme et l’harmonie avec la nature, nous ne verrons que la destruction dans tous les domaines. C’est pourquoi, les scientifiques perdent leur temps dans un domaine incorrect.

Mon blog en portugais

La version en portugais de mon blog Cabalá e o Significado da Vida (la Kabbale et le sens de la vie) est maintenant en ligne.

blog-na-portugalskom_w

Se sentir heureux signifie t-il être mentalement malade?

ravAux infos: (De MediaPortal.ru) Sergei Litvintzev, un psychiatre de St Pétersbourg, a suggéré que les russes qui se sentent heureux sont malades mentalement. En fait, 72% de le population de la Fédération Russe se considère comme heureuse.

Le Dr Litvintzev a remarqué que le sentiment de bonheur sans aucune raison est un symptôme connu de trouble mental. Par exemple il dit que: « les gens ayant le syndrôme d’obsession ressentent une euphorie sans raison ».

Mon commentaire: En fait, c’est peut-être mieux de se sentir ainsi. Mais l’égoïsme grandisant de l’humanité éliminera sûrement la sensation de bonheur en nous.

Cours du Centre d’Etude de Bnei Baruch maintenant en portugais

La session d’automne du Bnei Baruch learning Center a commencé! Pour la toute première fois, la leçon sera traduite simultanément en portugais. Merci à tous les amis qui ont rendu ceci possible.

 

learning-center_portugalsky_w

Il existe une sortie de la dépendance à la cocaïne: La satisfaction spirituelle

riseAux infos: (The Independent, UK): «  La cocaïne en Grande Bretagne:  en hausse de 25 pourcent l’année dernière ». Le nombre de consommateurs de cocaïne en Grande Bretagne a augmenté de 25% en un an pour arriver à un million. Martin Barnes, Le Président de l’oeuvre de charité DrugScope; a dit… Le prix de la drogue a également baissé, ce qui l’a rendu encore plus populaire… « La consommation de cocaïne est à présent à son plus haut niveau chez les adultes depuis 1996, avec une personne sur huit entre 16 et 24 ans qui a dit avoir consommé de la drogue. »

Mon commentaire: La nature de l’Homme est restée la même depuis les temps anciens: il ne désire que du « pain et des jeux ». Mais les drogues peuvent tout remplacer et personne n’arrive pas à les faire disparaitre. C’est une nécessité vitale pour échapper au vide de la vie.

Cependant, la vraie satisfaction n’est possible qu’en atteignant le niveau supérieur. C’est ce qu’offre la Kabbale à tous ceux qui le désire.

Page 11 des 12« Première89101112