Category Archives: Globalisation

L’égoïsme détruit la planète

115.06Il n’y a aucune preuve que c’est l’activité humaine qui a provoqué les changements climatiques critiques qui ont lieu aujourd’hui. Le globe est tellement énorme et complexe qu’il est impossible de prouver que par nos actions nous pouvons influencer la détérioration du climat.

Nous essayons de blâmer l’augmentation de la teneur en dioxyde de carbone dans l’atmosphère et d’autres phénomènes similaires, mais peut-être que le problème n’est pas là. La raison principale est la relation égoïste entre les gens. Mais cette dépendance ne peut pas être clairement démontrée à tout le monde et prouvée.

Nous tomberons progressivement de plus en plus bas, et nous nous éloignerons des conditions de la vie normale à tel point que notre vie deviendra vraiment anormale. Et peut-être alors les gens conviendront-ils qu’il est impossible de continuer ainsi, que nous devons commencer à changer.

Il n’y a pas d’autre moyen d’arranger la situation, le Créateur ne nous le permettra pas. Il veut que nous devenions plus aimables les uns envers les autres, et alors la nature entière changera pour le mieux. Et le fait que nous rendions l’air plus pur ne réglera pas le problème du climat. Le Créateur veut nous révéler que notre vie dépend de nos relations, pas de l’air frais.

Nous devons tenir compte des conseils des kabbalistes qui nous disent que tout le problème réside dans nos relations égoïstes, et que si nous les corrigeons, notre vie entière changera pour le mieux.

Extrait de KabTV, « Conversation avec les journalistes » du 31/10/2022

Une force spéciale d’unité

032.01Il existe une force spéciale dans notre unité. Lorsque nous nous unissons au-dessus de nous, de l’état de « moi » à celui de « nous », nous révélons une nouvelle force dans la nature que l’on l’appelle la « sagesse de la foule » ou intelligence colelctive. L’intégralité est celle qui nous la donne.

Plus encore, cette force est au-dessus de toutes les autres forces. Nous pouvons corriger tous les problèmes de notre monde avec son aide dans notre vie, notre santé, nos relations familiales et notre sécurité, et nous pouvons calmer les gens et les nations et corriger l’écologie.

Cette force existe dans la nature, elle n’a rien de surnaturel. Elle est au-dessus de notre nature ordinaire et égoïste, mais en général elle n’est pas surnaturelle. Nous l’approchons avec réalisme.

Commençons à nous connecter les uns aux autres, aidons-nous les uns les autres à nous élever et nous ressentirons comment elle plane au-dessus de nous. Si nous commençons à agir de cette manière, nous verrons soudainement que nous pouvons tout corriger.

Dans le monde d’aujourd’hui, il y a un nombre colossal de « bombes à retardement ». Que se passe-t-il avec le pétrole dans l’Atlantique ? Que se passe-t-il dans l’océan avec la pollution ? Que se passe-t-il dans l’atmosphère qui nous entoure ? Nous vivons assis sur des « bombes à retardement », sans savoir quand elles vont exploser.

Commençons à équilibrer progressivement tout cela, à nous calmer, à diminuer ce rythme et cette tension. Nous n’avons pas d’autre choix. Après tout, il est possible de l’équilibrer. Voyez comme c’est simple : lorsque nous nous connectons les uns aux autres, nous révélons la force qui est au-dessus de nous.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Faire bon usage des autres » du 03/09/2013

L’avantage de l’éducation intégrale

269Il y a un grand nombre de professions inutiles dans le monde. Une personne devrait les quitter, sinon elle polluera complètement la terre. Elle devrait suivre l’éducation intégrale.

On estime que 75% des personnes actives font un travail complètement inutile. Il serait préférable que plus de 90 % de la population mondiale cesse de faire quoi que ce soit et se contente de s’asseoir et de consommer. Les gens et l’environnement s’en porteraient mieux.

La méthode de l’éducation intégrale est donc nécessaire et urgente pour mettre de l’ordre dans l’économie, pour la rendre normale, profitable, et afin de libérer les gens pour ce qui est vraiment nécessaire.

Notre conformité à la nature, qui peut être obtenue par l’éducation intégrale, mettra toute la nature et nous-mêmes en ordre, c’est-à-dire en harmonie, et tous les problèmes que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui et que nous appelons une crise deviendront en fait la naissance d’une nouvelle humanité. En principe, le vrai sens du mot « crise » est la naissance, et non pas quelque chose de négatif que nous entendons par ce terme.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Investissez une partie de vous-même » du 24/08/2013

Un désir irrépressible

79.01D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu tendance à penser globalement et à comprendre l’image globale du monde, à quel point tout y est interconnecté. C’était très difficile pour moi de m’en passer.

Je n’aimais pas les choses séparées, par exemple, me retirer dans le garage et être un bon mécanicien, élever des abeilles ou faire pousser des pommes de terre dans le jardin.

Bien sûr, je peux exister ainsi physiquement, mais j’ai besoin de tout savoir intérieurement. Je me sens mal sans cela. C’est mon défaut intérieur. Je dois étreindre l’univers entier à l’intérieur de moi. Pas la profondeur de toute chose : la physiologie, la biologie, les mathématiques, la physique ou autre, pas même le système du monde supérieur, mais son interaction.

Je voulais consommer, absorber la sensation et la compréhension de la façon dont tout cela bouge afin d’être conscient de tout cela, de le comprendre et de le ressentir pour que tout cela vive en moi. Cela a toujours été une telle passion, je dirais même une nécessité.

À cause de ceci, je ne me trouvais pas et je déprimais.  Ma vie était relativement simple et facile. Bien sûr, elle était parfois difficile, mais littéralement pendant quelques années. J’ai une famille merveilleuse et une épouse dévouée qui a élevé nos enfants, car je n’ai pas fait grand-chose avec eux. Tout le temps, j’étais juste consumé par le désir de tout ressentir.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Un homme dans un état d’atteinte » du 21/07/2013

Le point critique du développement humain

600.01L’état vers lequel nous nous dirigeons est prédéterminé par la nature. Il devrait être tel qu’à partir de la reconnaissance de l’inévitabilité et de l’impuissance absolue, nous arriverions à la conclusion que nous n’avons nulle part où aller. Il ne nous reste plus qu’à sauter hors de notre essence, hors de notre nature, à nous en sortir, à nous élever au-dessus d’elle.

L’égoïsme, qui nous apporte tous ces problèmes, qui rend notre vie sans valeur et inutile (et dernièrement insupportable tout simplement) est comme il est dit dans la Torah (Bible) « une aide à votre encontre ». Ainsi, il nous pousse hors de lui-même, comme les plaies égyptiennes qui traversaient les gens et les poussaient hors d’Égypte. C’est ainsi que le développement de l’humanité est présenté de manière figurative dans la Torah.

C’est-à-dire que le fait d’atteindre notre égoïsme et de révéler quel énorme problème il représente pour notre existence nous obligera à l’abandonner et à passer à un état différent, où nous serons reliés les uns aux autres par d’autres liens de fraternité, d’assistance mutuelle et de bonté.

En conséquence, que ce soit par une bonne ou une mauvaise voie, par la guerre ou par la prise de conscience, nous atteindrons toujours le niveau d’interconnexion complète, nous serons en harmonie avec la nature et parfaitement équilibrés avec elle.

Alors, dans cet état idéal d’équilibre, nous parviendrons à exister sous une forme complètement différente, à un niveau où l’éternité et la perfection, comme la nature elle-même, nous seront révélées. Nous y arriverons de toute façon, mais peut-être par un mauvais développement. Voici un point très critique dans le développement de l’humanité où la Kabbale peut ou non jouer son rôle positif.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – L’Europe Aujourd’hui » du 26/01/2011

Une nouvelle forme de pouvoir sur l’individu

448.8Question : Aujourd’hui, à l’ère du néolibéralisme, le pouvoir de l’État sur l’individu s’amenuise progressivement. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose pour le développement de l’humanité ?

Réponse : Je ne pense pas que le pouvoir diminue car l’État n’abandonne pas ses positions, son pouvoir, et ne les transfère pas à l’individu.

Commentaire : Mais l’individu se sent plus libre qu’il y a quelques centaines d’années.

Ma Réponse : Il se sent ainsi uniquement parce qu’il invente sans cesse toutes sortes de machines mécaniques, de jouets, d’outils qui lui donnent l’illusion de la liberté, mais rien de plus. Sommes-nous libres ? Aujourd’hui, je dépends de tout le monde : on m’écoute, tout le monde peut voir où je suis, ce que je suis, etc. Où est cette liberté ?

Commentaire : De toute façon, il y a quelques centaines d’années, tout dirigeant pouvait faire ce qu’il voulait d’un individu sans aucune sanction. De nos jours, cela n’existe pas dans les pays démocratiques.

Ma Réponse : Cela ne veut rien dire. La liberté que nous avions auparavant a pris une forme différente aujourd’hui. Mais cela ne signifie pas que nous sommes libres. De même que vous laissez un enfant s’échapper de vos bras, il court sur la pelouse et il lui semble qu’il est libre. Mais vous le surveillez.

En d’autres termes, la nature de l’homme n’a pas changé, seul le pouvoir sur les gens a pris d’autres formes, encore plus définies, rigides et restrictives. Ils vous observent, ils voient clair dans votre jeu !

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 22/03/2022

Une guerre : deux objectifs

961.2Question : La guerre forme un type particulier de personnalité, un type particulier de psychologie chez un soldat au combat. Pensez-vous que quelqu’un qui a participé à une guerre est plus prédisposé au développement spirituel ?

Réponse : Cela peut être l’inverse. Il comprend déjà ce que c’est et elle n’en veut vraiment pas, contrairement à un garçon qui est prêt à tout essayer.

Commentaire : Il y a toujours un esprit d’unité dans la guerre, et plus tard les gens se souviennent de ces états.

Ma Réponse : Nous pouvons dire que c’est un sous-produit. C’est nécessaire pour gagner.

Commentaire : La nature nous pousse à nous rapprocher les uns des autres, à nous unir.

Ma Réponse : C’est un sujet complètement différente. Il y a une cause et il y a un effet. Si la raison est que je pars en guerre pour m’unir aux autres et créer un certain état collectif, une communauté, alors c’est une guerre différente. C’est une guerre contre nous-mêmes, contre l’égoïsme qui est en nous et qui ne nous donne pas la possibilité de nous unir.

En revanche, si nous allons tuer ou conquérir quelqu’un, alors notre connexion est égoïste et vise à vaincre quelqu’un. C’est un objectif complètement différent.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 01/03/2022

Quand tous les besoins perdent de leur valeur

538Question : Nous vivons à une époque où la plupart des gens ont tout ce dont ils ont besoin. Puisque nos besoins de base sont initialement couverts, il n’est plus nécessaire de monétiser le travail de votre vie, n’est-ce pas ?

Réponse : Après une certaine période historique, peut-être dans quelques décennies, nous arriverons à un état tel que les robots travailleront à notre place, et les gens, en principe, n’auront plus besoin d’argent, de célébrité ou même de connaissances, car tout cela perdra de la valeur en raison du manque de sens.

Peu à peu, nous ne voyons plus le sens de notre développement physique et nous comprenons que toute chose arrive à une impasse, y compris la science. Ce que nous révélons dans la nature est en fait un chemin qui nous mène à l’impasse du développement, à une crise globale. Tout est beaucoup plus vaste et se situe à un autre niveau.

L’égoïsme se développe selon certains degrés, et maintenant il est arrivé à un point où il s’est fermé. Il se replie, devient un petit village, et finalement il nous forcera à nous connecter même si nous ne le voulons pas.

Ici, nous pouvons arriver à la connexion soit en étant poussés par diverses souffrances, y compris les guerres et la destruction, soit en réalisant qu’elle est nécessaire parce qu’elle est la mise en œuvre du programme de la création.

Extrait de « Vidéoconférence » sur KabTV

La dernière étape est devant nous

537Question : Une prophétie fonctionne-t-elle par elle-même ou faut-il des personnes qui la soutiennent et l’expliquent ? Est-il possible de se tourner vers la prophétie et de savoir ce qui va se passer ? Comment ce système fonctionne-t-il ?

Réponse : Je ne peux pas dire comment ce système fonctionne. Cependant, le fait est que les principes généraux du monde spirituel, ses lois, sont expliqués dans les livres kabbalistiques. Je les ai au moins tous décrits, et depuis de nombreuses années je donne chaque jour des cours sur ces sujets. Je n’ai donc pas grand-chose à ajouter ici.

En ce qui concerne le futur, en principe il est déjà possible d’en parler à notre époque car nous sommes dans les derniers jours, à la fin des temps. Je pense qu’il n’y a rien de spécial ici à ajouter non plus.

Il s’agit seulement de savoir comment s’élever au dernier degré : soit par des forces bonnes, que nous devons développer et invoquer nous-mêmes depuis la nature, soit par des forces mauvaises. Si nous n’invoquons pas les bonnes forces, ce sont les forces mauvaises, les forces égoïstes qui nous y pousseront « par le bâton ou la carotte », comme on dit.

Question : Cela signifie-t-il que l’humanité est confrontée au dernier degré ?

Réponse : En général, oui. Il se compose de plusieurs étapes : la préparation, l’action, puis la réception, la conscience et la sensation. Nous sommes actuellement dans la période de préparation.

Extrait de « La Kabbale Expresse » sur KabTV, le 13/06/2021

Nous avons besoin d’une troisième force

962.6Le Créateur fait délibérément entrer en collision les opposés, afin que nous ayons besoin d’une troisième force pour connecter le bien et le mal, la droite et la gauche, soit toute contradiction à tous les niveaux et sous toutes les formes. Cette troisième force, c’est-à-dire la force du Créateur, apparait en réconciliant tous les opposés.

Nous verrons comment la haine dans notre monde s’accroît de jour en jour. Tous les liens que les gens ont établis jusqu’à notre époque vont maintenant commencer à se briser, à s’effriter, et mettront en lumière notre séparation et notre haine.

Cette révélation sera si importante qu’il deviendra clair que nous ne pouvons pas de nous-mêmes établir de liens entre nous. Il n’y a qu’une seule force supérieure qui empêche notre connexion et la bonne existence de toute l’humanité, de chaque famille. Les relations entre les pays, entre les personnes et l’homme avec lui-même exploseront, révélant de plus en plus la brisure, de sorte qu’il deviendra évident que ce n’est qu’avec l’aide de la force supérieure qu’il est possible de connecter tout le monde et de couvrir tous les crimes avec l’amour.

Pourtant, nous ne savons pas comment le faire car du point de vue de notre bon sens, c’est illogique puisque c’est au-dessus de notre degré. Seule la sagesse de la Kabbale explique comment établir une telle connexion, comment se rapprocher les uns des autres et établir la paix afin que l’humanité ne s’effondre pas et ne se disperse pas dans différentes directions comme des animaux fuyant les coups.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Justifier le Créateur », le 20/05/2021