Category Archives: Groupe de dix

Enseigner l’union

Question : Quel est le rôle des kabbalistes, en tant que psychologues, dans la chaîne complexe de la perception de la réalité ? Réponse : Les kabbalistes devraient enseigner aux gens à s'unir. Par conséquent, nous construisons des dizaines (groupe de 10 personnes) et montrons un exemple pratique d'union.

Question : Quelles sont les qualités qu'une personne devrait avoir pour enseigner cela aux autres ? Réponse : Elle doit elle-même participer activement à l'union, apprendre de cette pratique, et alors elle pourra l'enseigner aux autres. La Kabbale est la science la plus pratique.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Pourquoi est-ce que je ne ressens pas la Lumière supérieure ?

Question : Qu'est-ce que la Lumière supérieure ? Réponse : La Lumière supérieure est l'énergie qui se propage et remplit tout le volume de la création et que nous utilisons également. À l'heure actuelle, nous disposons seulement de l'énergie que chacun peut saisir pour lui-même. Question : Pourquoi est-ce que je ne ressens pas la Lumière supérieure ? Réponse : Parce que vous ne vous connectez à personne à l'intérieur d'un système qui peut servir de capteur de la Lumière supérieure. Ce capteur est le groupe de dix. Question : Ne puis-je pas l'atteindre par moi-même, de façon indépendante, si je veux être heureux mentalement et spirituellement ? Réponse : Absolument pas puisque vous ne disposez pas des conditions préalables appropriées. Comment pouvez-vous être spirituellement heureux si vous êtes solitaire et égoïste ? Le terme « bonheur spirituel » désigne l'ascension au-dessus de vous-même, au-dessus de votre état corporel. Sortir de vous-même signifie entrer dans les autres. Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

La structure de l’âme de l’humanité

Question : Comment l'humanité est-elle divisée aujourd'hui selon la structure de l'âme générale ? Réponse : Selon le livre Shaar HaKavanot (La Porte des Intentions), l'âme est perçue comme un Partzouf (un corps spirituel) qui est composé de dix parties (dix Sefirot), dont sept sont les Sefirot principales.

Une âme est un Partzouf qui peut être petit ou grand, individuel ou général, mais c'est le même système, la même structure identique, qui peut être globale ou individuelle, et chacun des membres de la dizaine y est inclus.

Le système spirituel est constitué d'une tête (Keter, Hokhma et Bina) et des sept Sefirot inférieures (Hessed, Gevoura, Tifferet, Netzach, Hod, Yessod et Malkhout). Chaque Sefira inférieure est faite de dix Sefirot, et cela génère 70 racines spirituelles, dont proviennent les soixante-dix grandes nations dans le monde.

On peut dire qu'il y a beaucoup plus de nations dans le monde, mais elles ne comptent pas comme des nations majeures, puisqu'elles se sont séparées et se sont multipliées à partir des grandes nations et elles sont désormais incluses dans celles-ci, mais elles n'ont aucune racine propre autre que leur propre changement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Comment corriger le monde facilement?

Question : Est-ce que la Lumière que notre groupe mondial peut attirer est suffisante pour corriger le monde, ou devons-nous continuer à élargir notre groupe ? Réponse : Si nous continuons à élargir notre groupe mondial, nous serons en mesure d'atteindre la correction plus tôt, et la correction sera plus facile parce que faire passer une Lumière intense à travers un petit groupe est un gros problème.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/08/2017

Comment atteindre le monde supérieur ?

Question : Comment atteindre le monde supérieur ? Réponse : Lorsque dix personnes s'annulent et qu'elles le font ensemble par rapport au Créateur en voulant L'attirer en tant que Ohr Makif (Lumière Environnante) pour les corriger, c'est ainsi qu'elles créent la caractéristique du Créateur parmi elles.

Grâce à cette action, elles créent un Kli, qui est un dispositif sensoriel pour atteindre le niveau suivant. Dans cet unique désir, elles ressentent le Créateur. Ensuite, en s'unissant de plus en plus profondément, elles découvrent progressivement le Créateur.

Transmettre des pensées positives

Question : Il y a des gens qui se sont mis d'accord pour transmettre des pensées positives autour d'eux pendant un certain temps. Cela peut-il aider le monde ?

Réponse : S’assoir, se tenir la main, se regarder sincèrement et discuter gentiment est naïf.

C'est uniquement lorsque nous travaillons dans un groupe de dix précisément selon la méthode de la sagesse de la Kabbale que nous pouvons attirer la force positive de la nature. C'est le seul moyen d'avoir une influence positive sur l'environnement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Les principes de base pour réussir sur le chemin spirituel

Question : Comment un professeur qui est un kabbaliste peut m'aider ? Pouvez-vous donner quelques principes de base sur comment nous pouvons utiliser un tel cadeau de la force supérieure ? Réponse : Si un enseignant conseille quelque chose, vous devriez essayer de le réaliser. Mon conseil le plus important est d'assister à la leçon du matin que je donne tous les jours.

Mon deuxième conseil est de vous trouver un groupe de dix, de préférence un groupe physique, pas un virtuel, et d'essayer d'être en contact avec lui, d'étudier ensemble et de faire tout ce que nous faisons dans un groupe de dix.

En outre, s'il y a un congrès près de chez vous, vous devriez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour y assister et, bien sûr, participer à la diffusion autant que vous pouvez y consacrer votre temps.

En bref, la chose la plus importante est la leçon du matin, puis le travail dans le groupe de dix, la diffusion et la participation aux congrès. Il n'y a rien de plus que vous devez faire.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

L’unique enseignant

Dans notre monde, il n'y a qu'un seul enseignant, guide et Rav : le Créateur. Il n'y a personne d'autre ! Le Créateur, la force positive supérieure, gère tout et crée la relative force égoïste négative. Tous les autres sont des participants dans ce processus, quel que soit le rôle qu'ils jouent. Ils sont triés uniquement selon l'état relatif à cet enseignant : combien ils Le comprennent et accomplissent Son chemin ou l'inverse. Ceci uniquement reflète leur état et indique leur niveau. Je me nomme « un guide » parce que j'essaie d'expliquer aux gens comment je comprends mon professeur spirituel et comment je comprends l'enseignant, le Créateur. J'enseigne aux gens comment trouver le chemin de la force supérieure.

En général, je crois que chaque personne dans notre monde n'a pas d'autre mission que celle-ci parce que la chose la plus importante est de comprendre comment elle est associée au Créateur parce qu'Il gère tout.

Être connecté au Créateur n'est possible qu'à travers un groupe, une dizaine, avec plus de connexions, avec une plus grande réciprocité, en se dissolvant soi-même dans les autres et en attirant à l'intérieur en absorbant tout en soi.

C'est la manière dont nous devrions avancer. Et ainsi vous trouverez l'enseignant, le guide, l'ami et le Rav en une seule personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Comment pouvons-nous nous rapprocher du Créateur ?

Question : À quoi devrait penser une personne ou que devrait-elle faire dans le but de se rapprocher du Créateur si elle n'est pas encore dans un groupe ? Réponse : Il est important d'être dans un groupe de dix, pour établir la connexion à un groupe. Il peut s'agir d'un petit groupe de deux ou trois personnes ou même d'un groupe virtuel. Sans groupe, l'étude est simplement l'acquisition de connaissances, qui ne donne rien de bon. Vous devez apprendre à être connecté à d'autres personnes et à avancer ensemble avec elles.

Notre Centre d’Éducation pour étudier la sagesse de la Kabbale offre l'occasion d'établir une connexion à un tel groupe, qui finit par former une société virtuelle stable. Tous les diplômés du troisième semestre savent déjà où ils peuvent être en contact avec d'autres personnes.

Par conséquent, quiconque étudie la sagesse de la Kabbale devrait suivre un cycle de cours à travers le Centre d’Éducation de Kabbale de Bnei Baruch où vous apprendrez comment organiser un groupe en groupes de dix et selon quels principes ils devraient travailler ensemble.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/06/2016

La sagesse de la Kabbale est une étude en groupe

laitman_940Question : Que faut-il pour commencer à étudier la sagesse de la Kabbale ? Y a-t-il des limites ?
Réponse : Nous ne soumettons personne à un détecteur de mensonge, mais une personne qui veut étudier la sagesse de la Kabbale devrait être en bonne santé mentale. La raison en est que cette étude a besoin d'un certain niveau de concentration interne. C'est une étude sur la signification de la vie, sur l'homme, notre lien avec la nature, et sur la façon dont nous sommes tous connectés les uns aux autres, etc. La sagesse de la Kabbale traite des informations qui peuvent nécessiter un peu d'effort de la part d'une personne. Je suis tombé sur des cas où l'état d'un malade mental qui n'avait pas les nerfs solides a empiré en conséquence. Ces cas sont assez rares, mais cela peut encore se produire.
Question : Une personne peut-elle étudier la sagesse de la Kabbale par elle-même ou cela doit-il se faire dans le bon cadre ?
Réponse : Elle ne parviendra à rien si elle étudie par elle-même. Le fait est que l'étude de la sagesse de la Kabbale se divise en étude théorique et pratique. Une personne doit ressentir progressivement le plan dans lequel les instructions kabbalistiques opèrent et comment elle devrait travailler avec elles, se changer elle-même et son destin, et cela est seulement possible dans le cercle de ses amis.
Question : Est-ce que cela veut dire que la sagesse de la Kabbale est une étude en groupe ?
Réponse : Oui, selon la sagesse de la Kabbale, l'humanité tout entière est collective, vivant dans un espace absolument clos. Du Webinar sur Zahav.ru, le 10/02/16
Page 1 des 712345Dernière »