Category Archives: Groupe de dix

Qu’est-ce qui active le mécanisme de la foi au-dessus de la raison?

962.6Question: Le souci d’une mère pour son bébé est-il une manifestation de la foi au-dessus de la raison ou cela n’a-t-il rien à voir avec cela? Qu’est-ce qui déclenche le mécanisme de la foi au-dessus de la raison?

Réponse: Il n’y a rien de spirituel dans aucun mécanisme dans les relations entre les gens, et surtout physiquement, comme entre une mère et un bébé, dans lequel il n’y a rien de spirituel. Cela peut se résumer à une attirance égoïste d’une mère pour son bébé. Cette attraction existe à la fois chez les animaux et les humains et n’est rien de plus.

Le mécanisme de la foi au-dessus de la raison s’active en se retrouvant autant que possible dans un groupe dont les membres ont une seule opinion et pensée dans laquelle vous vous poussez mutuellement vers des activités qui ressemblent à la spiritualité, et progressivement, selon vos efforts, l’Ohr Makif (la lumière environnante) vous influence et développe en vous la caractéristique de Bina (la caractéristique du don sans réserve, la foi au-dessus de la raison). La foi est la caractéristique de Bina, la connaissance est Malkhout – la foi au-dessus de la raison.

Question: Une personne sait-elle comment et quand la lumière l’influencera?

Réponse: Non, une personne ne sait pas. Mais si quelqu’un étudie la sagesse de la Kabbale et participe avec ses amis à cette étude, à l’organisation d’événements, alors on pensera constamment à la manière dont la lumière supérieure les influencera. Elle a besoin de la lumière; par conséquent, elle s’efforcera de l’attirer.

Extrait des «Fundamentaux de la Kabbale» de KabTV 23/12/18

L’effet de synergie

962.2Commentaire : L’effet de synergie se produit lorsque les gens sont unis dans un groupe intégral et par conséquent, l’énergie intellectuelle augmente entre eux.

Dans la Kabbale, il est également dit que si une personne est incluse dans un groupe de dix personnes, elle reçoit une force qui n’est pas dix fois plus grande mais mille fois plus grande.

Ma Réponse : Bien sûr, car elle commence en même temps à attirer l’énergie supérieure.

Si quelqu’un s’annule et s’aligne avec la source supérieure, alors il ne reçoit plus une réaction égoïste du groupe mais une réaction altruiste venant de la source supérieure. Il réussit grâce à cela.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 25/09/2020

Et la roue tourne en avant

294.2Si plusieurs amis parmi la dizaine sont en ascension et que d’autres ressentent la lourdeur et la descente, c’est comme un rouet : une partie monte et l’autre chute, mais la roue avance. Et si nous élevons une prière commune, alors une partie de celle-ci consistera en un remerciement et l’autre partie en une demande.

L’une ne peut exister sans l’autre, tout comme les deux faces d’une même médaille. Par conséquent, il est bon que nous nous sentions de cette façon ; c’est un signe que nos dizaines sont complètes, parfaites, et contiennent les deux côtés.

Même lorsque nous atteignons la fin de la correction, notre désir de recevoir ne disparaît pas, il ne change pas. Seule l’intention au-dessus de lui est corrigée. Si le désir de recevoir disparaissait, l’intention de donner sans réserve disparaîtrait également et la création elle-même disparaîtrait.

Par conséquent, rien n’est perdu : nous avons juste besoin de changer notre intention, d’atteindre de plus en plus de connexion et de préserver toutes nos qualités. De la profondeur du désir et de l’écran avec la Lumière réfléchie, de ces deux forces opposées, un Kli (récipient) parfait sera construit.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 23/11/2020

Le précieux germe de l’âme

962.8La raison ne nous oblige pas à travailler dans le don sans réserve. Nous constatons que nous ne sommes absolument pas préparés à le demander, pas prêts pour le don sans réserve et l’unité. Nous devons encore faire grandir ce désir en nous-mêmes parce qu’au départ nous ne sommes que des égoïstes, et ne différons pas en cela des animaux.

Si nous voulons découvrir le point dans notre cœur, la partie divine d’en haut, le germe du don sans réserve, nous devons faire beaucoup d’efforts et nous entraider dans le groupe. Nous cultivons la force du don sans réserve à l’intérieur de nous comme s’il s’agissait d’une goutte de sperme incrustée en nous jusqu’à sa pleine mesure, qui est appelée âme.

Le Créateur ne se révèle pas comme s’Il était quelque part au loin et que finalement j’y aille et Le trouve là-bas. Je dois ressentir le Créateur en moi, ressentir cette qualité en moi. À un moment donné, je veux recevoir pour moi-même, puis je veux donner ; ces qualités se révèlent à l’intérieur d’une personne.

Le Créateur est « proche » de moi ou « loin » : cela signifie que je veux être comme Lui ou non, que je veux ou non que la qualité du don sans réserve me gouverne.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 22/11/2020

Les méthodes kabbalistiques pour accroître la motivation

632.3Question : Existe-t-il des méthodes kabbalistiques spéciales pour augmenter la motivation ?

Réponse : Nous devons placer une personne dans un environnement qui valorise le but que nous voulons lui inculquer et nous assurer que dans cette équipe, elle soit entourée de personnes qu’elle respecte. Alors, elles augmenteront sa motivation.

En principe, si une personne se trouve dans un environnement qu’elle ne respecte pas particulièrement, nous pouvons alors augmenter artificiellement l’importance des membres de l’équipe, et ainsi ils continueront à l’influencer.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 28/08/2020

Devrais-je parler de mes problèmes à mon groupe ?

235Question : Supposons que quelque chose se passe dans ma vie que je considère comme un impact négatif. Je viens au groupe et partage les détails de cet événement avec lui. Que devrait faire le groupe ? Comment puis-je ressentir le soutien du groupe ? Les amis devraient-ils se tourner intérieurement vers le Créateur pour m’aider ?

Réponse : Vous ne devriez même pas parler de vos problèmes au groupe. Vous devriez simplement obtenir la confiance du groupe que tout est fait par le Créateur afin de vous lier au groupe et à travers le groupe, à Lui.

Il n’y a aucune autre raison pour qu’Il vous cause ce désagrément. Le Créateur ne le fait que dans un seul but : pour que vous ressentiez le besoin du groupe et de Lui parce que dans le groupe, vous travaillez sur la bonne attitude en dehors de vous-même envers Lui afin que vous Le révéliez plus tard entre vous.

Il n’est donc pas nécessaire de parler au groupe de vos problèmes. L’essentiel est d’essayer de révéler le Créateur dans le groupe, puis de se tourner vers Lui à travers le groupe.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 14/10/2018

La capacité à gérer le bien et le mal

627.2Question : Puis-je gérer le bien et le mal si je travaille dans le groupe ?

Réponse : Oui, et c’est en fait parce que vous êtes dans un groupe. Il peut s’agir d’un groupe virtuel et pas nécessairement physique, mais vous devez être connecté à d’autres. En établissant la bonne connexion entre vous, vous pouvez fonctionner en mutualité avec le Créateur. Le Créateur est la force supérieure qui nous influence régulièrement, tandis que le groupe est le système minimal qui peut percevoir correctement Son impact.

S’il y a des déséquilibres dans les relations entre les amis du groupe, vous ressentirez l’influence du Créateur comme étant négatif. Si vous n’établissez pas la bonne connexion entre vous, vous serez toujours soumis à une telle influence. Mais si la connexion au sein du groupe est correcte, vous ressentirez l’influence du Créateur comme bonne, comme une influence qui vous mène vers le but.

Vous atteindrez un état dans lequel vous, le groupe et le Créateur êtes en contact continu, en connexion mutuelle, vous déplaçant vers le but. Ceci est votre travail spirituel commun.

Le groupe change tout le temps en raison de toutes les impressions des amis du groupe, qui proviennent toujours de la direction du Créateur car « il n’y a rien hormis Lui ». C’est ainsi que vous vous rapprochez constamment de Lui en essayant de vous connecter autant que vous le pouvez à chaque instant afin de justifier l’impact du Créateur sur vous.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 14/10/2018

Reconnaître votre mauvais penchant ?

laitman_267.02Question : Comment pouvez-vous reconnaître votre mal si votre nature même ne le permet pas ? À chaque instant, une personne justifie ses actions.

Réponse : C’est absolument juste. Par conséquent, la force avec laquelle nous avançons et nous développons spirituellement est appelée « la foi au-dessus de la raison », c’est-à-dire l’ascension au-dessus de notre égoïsme.

Comment fait-on cela ? En me plaçant dans le groupe, dans la dizaine, et en essayant de m’y dissoudre. De cette façon, je m’élève au-dessus de moi-même. Uniquement de cette façon ! Si vous n’avez pas de groupe, vous ne pourrez pas le faire, et c’est là que sera votre problème.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/04/2020

Symphonie pour Zeir Anpin et Malkhout

Laitman_049.03Il n’est pas encore possible d’expliquer où se trouvent Zeir AnpinMalkhout et les autres Sefirot dans la dizaine. Une dizaine ne ressent toujours pas cela, n’a pas de telles capacités. Pour travailler avec des concepts spirituels, il faut déjà incorporer les propriétés du don sans réserve et s’engager dans l’amour des amis au-dessus du désir d’avoir du plaisir, au-dessus de l’amour pour soi. Ainsi, nous acquerrons les propriétés de Zeir Anpin et serons en mesure d’accroître Malkhout, sinon c’est impossible.

Par conséquent, tout notre travail consiste à attirer la Lumière supérieure qui nous touchera. Nous devons demander au Créateur de faire briller la Lumière réfléchie sur nous, ce qui nous donnera la qualité du don sans réserve. Dans la mesure où la Lumière supérieure nous parvient, nous voudrons aimer notre prochain et lui donner sans réserve. Nous avons seulement besoin d’attirer la Lumière et pour cela nous avons besoin d’une prière commune.

Si ensemble, en tant que dizaine, nous demandons et exigeons que la Lumière vienne, elle viendra et nous unira en un seul corps appelé Zeir Anpin ou Malkhout. Ensuite, nous comprendrons la connexion et ce que le Baal HaSoulam a écrit dans son article « Talmud des Dix Sefirot ». Pour l’instant, nous ne comprenons pas cela ; nous lisons seulement « Zeir Anpin et Malkhout », mais nous n’avons pas de tels fonctionnements en nous et, par conséquent, le texte reste mort. Ce sont simplement des lettres sans vie pour nous.

Mais après la correction, nous pourrons lire et effectuer ces actions internes, dans nos sensations. Ce texte deviendra pour nous comme des notes pour un musicien qui peut les jouer ou même chanter une mélodie à l’oreille. Après tout, il ressent ces notes.

Si une personne ne connaît pas les notes, elle ne comprend pas comment les chanter et les jouer. Elle regarde les notes de musique et ne sait pas ce que signifie chaque note. Ainsi nous ne savons pas ce que signifie la structure des mondes supérieurs. Tant que nous n’aurons pas acquis les qualités du don sans réserve, nous ne pourrons effectuer aucune des actions décrites dans les livres kabbalistiques.

Extrait de la leçon quotidienne de Kabbale, le 30/03/2020

Ne vous adaptez pas à une norme commune

Laitman_419Question : Pour établir une relation avec les amis, est-il impératif qu’ils ressentent, comprennent et ressentent la même chose que moi ?

Réponse : Non, ce n’est pas du tout nécessaire. Dans un groupe, vous pouvez être à des niveaux complètement différents. Mais cela ne veut toujours rien dire. Ne vous efforcez pas de vous adapter à une mesure commune.

Chaque personne devrait, autant que possible, influencer positivement les autres, les unir, les remplir à travers elle-même et, plus important encore, élever MAN (Mey Noukvin, les eaux féminines) de tous les amis du groupe vers le Créateur. Dans ce cas, nous avançons.

Nous ne devrions pas comparer qui est plus, qui est moins. Après nous être rapprochés un peu plus, nous commencerons à nous ressentir dans un seul système (dans la dizaine) où la combinaison mutuelle des forces a lieu. Par conséquent, il a tout en commun : une révélation commune du Créateur, une Lumière commune et une tension commune.

Et bien que chacun de nous soit différent des autres, l’un est plus sensible aux sensations, l’autre a une sensibilité aux connaissances, etc., mais comme toutes sortes d’ajouts et de calculs ont lieu ici, à la fois sensoriels et physiques, ceux-ci sont éliminés dans la dizaine supérieure, pour chacun. Tout se passe de la même manière, et pour tout le monde : un unique Créateur se révèle.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 01/01/2020