Category Archives: Humour

Nous avons probablement été épargnés, pour l’instant…

400px-Michael_Laitman_Teaching-medium Lien vers l'article : http://frblogs.timesofisrael.com/nous-avons-probablement-ete-epargnes-pour-linstant/

Les rois et les bouffons

Dr. Michael LaitmanQuestion : Dans mon environnement, il est de coutume de raconter des blagues afin de détendre l'atmosphère. Mais que dois-je faire si, par nature, je n'aime pas les blagues ? Réponse : Les blagues privilégient l'incorporation mutuelle. Seulement, elles doivent être des blagues intelligentes, pleines d'humour subtil. Par exemple, dans la cour de chaque roi il y avait un bouffon. Il était même autorisé à faire tout ce qui lui plaisait, même se moquer du roi. N'importe qui d'autre aurait eu la tête coupée en faisant ainsi, mais pas le bouffon. Bien que les rois étaient des hommes très sérieux, déterminés, ils gardaient toujours un bouffon à leurs côtés. Pourquoi avaient-ils besoin d'un bouffon ? Il se trouve que les gens qui étaient couronnés pour être rois étaient au-dessus de tout le monde autour d'eux. Ainsi, qui aurait-pu les influencer ? A cette époque, c'était en fait le bouffon qui pouvait remonter le moral du roi et de ce fait, l'aider à faire face à de nombreux problèmes. Si quelque chose de désagréable arrivait ou s'il y avait certains problèmes, le bouffon commençait à divertir le roi et le roi se détendait et commencer à penser différemment quant à ce qui se passait. Ce sont des points très profonds et importants. De KabTV, "Une Nouvelle Vie" du 21/10/14

Le but de la Kabbale

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi êtes-vous tellement impliqués dans ce qui se passe dans le monde et la société? Est-ce une partie de la Kabbale ? La Kabbale décrit le monde supérieur, mais pas la société de notre monde. Réponse: Dans l'article " L' essence de la sagesse Kabbale, " le Baal HaSoulam définit la Kabbale comme " la méthode de révéler le Créateur aux créatures dans ce monde », c'est-à-dire, à ceux qui sont à un niveau naturel ( égoïste ) de développement. Le but et l'objectif de la Kabbale est de les amener au niveau de la connexion entre eux ( pour corriger la brisure de la seule âme, la chute d'Adam ), de sorte que le Créateur se révèle en eux. Ceci est réalisé par l'éducation intégrale afin d'unir les gens dans un ensemble, comme dans un bateau, dans la garantie mutuelle ( Arvout ). C'est un travail intérieur de chacun sur lui-même, réalisé dans le collectif. C'est pourquoi la Kabbale est appelée la Torah intérieure ou la vraie Torah. Et la Torah est un remède contre l'égoïsme, comme il est dit: « J'ai créé le mauvais penchant, j'ai créé la Torah comme une épice. " Par conséquent , la Kabbale est révélée en ce moment pour la réalisation du projet spirituel mondial- correction de la mauvause nature humaine. Dans la mesure de la correction de l'égoïsme, dans sa partie corrigée, l'être humain sent au lieu de l'égoïsme et de la haine sans fondement, " la propriété du don et de l'amour pour l'autre ", dans laquelle la haute direction, le monde supérieur, se fait sentir  et dans l'administration supérieure, la force correctrice  et  qui remlit du Créateur.

S’élever pour tout justifier

Dr. Michael LaitmanDans la lettre du Baal HaSoulam # 1, il y a  une fable à propos d'un roi dont l'amitié  pour son serviteur avait  tellement grandi qu'il voulait l'élever au-dessus de tous les ministres .... Il a nommé le serviteur  garde à la porte de la ville, et dit à un ministre qui était un farceur intelligent de faire semblant de se rebeller contre le royaume ... Le ministre fit ce que le roi avait ordonné, et avec une grande sagesse et ruse, fit semblant de se rebeller contre la maison du roi. Le serviteur a risqué sa vie et sauvé le roi, en combattant  avec dévouement et courage contre le ministre, à tel point que  son grand amour pour le roi  fut évident pour tous. Ensuite, le ministre enleva son costume et il y eu de grands rires car il avait combattu si âprement, et maintenant il réalisait que ce n'était qu'une fiction, ici, pas la réalité. ... Chaque élément unique dans cette terrible guerre devint une ronde de rires et de  grande joie. ... [Puis une deuxième fois le roi] a dit à ce ministre qu'il devait  se déguiser en voleur et en  meurtrier, et mener une  guerre acharnée contre lui. Le roi  savait que dans la deuxième guerre, il allait montrer une  merveilleuse sagesse (Hokhma), et  mériterait d'être à la tête de tous les ministres. Dans l'intervalle, le serviteur a hérité de  la "sagesse" (Hokhma) de l'après-connaissance, et «l'amour»  à partir de la prescience, et a ensuite été érigé pour l'éternité. Il est vrai que toutes les guerres  de cet  l'exil  sont un spectacle merveilleux, et chacun sait en son for intérieur  que tout cela est une sorte d'humour et de joie qui n'apporte que du bien. Pourtant, il n'y a pas de tactique pour alléger le poids de la guerre et de la menace sur soi. Nous ne savons pas vraiment pourquoi nous avons à passer par toutes les souffrances, les problèmes, les guerres et la confusion, et de l'autre côté de cela, la clarification, les réussites et les échecs .... Quelle est l'utilité de toute cette souffrance? Mais plus tard, sur ce chemin nous allons  progressivement réaliser à quel point à partir de cela nous acquérons des connaissances, la sagesse, la puissance et la compréhension du système général. Nous étudions les actions du Créateur qui nous ont été faites, et en conséquence nous L'atteignons et Le comprenons, comme il est écrit: «Par Tes actions nous Te connaîtrons  » Dans la mesure où nous Le comprenons, nous commençons à Le ressentir. Pourtant, la raison pour laquelle nous  devions  certainement atteindre ceci par un tel chemin difficile n'est pas claire pour nous. Et maintenant, alors que nous sommes toujours sur le chemin de la correction, nous ne sommes pas capables de le comprendre, mais seulement quand nous nous élèverons au-dessus de ses limites à l'état de la  perfection. Puis nous gagnerons l'esprit et les sentiments nécessaires, les moyens nous permettant de découvrir la justification de cette voie. De la 1ère partie du cours  quotidien de  Kabbale du  26/06/11, «une fable à propos d'un roi »

Croyez-vous à la vie après la naissance ?

Dr. Michael LaitmanUne blague que j'ai reçue:Dans le ventre d'une femme enceinte, deux bébés ont une conversation. L'un d'eux est un croyant et l'autre est un athée. L'athée: Crois-tu à une vie après la naissance? Le croyant: Bien sûr. Tout le monde sait qu'il y a une vie après la naissance. Nous sommes ici pour grandir et être assez forts et préparés pour ce qui nous attend après. L'athée: Allons donc! Il ne peut pas y avoir de vie après la naissance! Peux-tu imaginer comment cette vie serait? Le croyant: je ne connais pas tous les détails, mais je crois qu'il y a plus de lumière, et peut-être que nous nous promènerons et nous nous nourrirons là-bas. L'athée: N'importe quoi ! Il est impossible de marcher et de nous nous nourrir! Ridicule! Nous avons le cordon ombilical qui nous nourrit. Je veux simplement te faire remarquer : la vie après la naissance ne peut pas exister parce que notre vie, le cordon, est déjà trop courte. Le croyant: je suis sûr que c'est possible. Ce sera juste un peu différent. Je peux l'imaginer. L'athée: Mais il n'ya personne qui n'est jamais revenu de là! La vie se termine simplement par la naissance. Et franchement, la vie est une grande souffrance dans l'obscurité. Le croyant: Non, non! Je ne sais pas comment sera exactement la vie après la naissance, mais en tout cas, nous allons rencontrer notre mère et elle prendra soin de nous! L'athée: Mère? Tu penses que nous avons une mère? Alors, où est-elle donc? Le croyant: Elle est partout autour de nous, et nous sommes en elle! Nous bougeons à cause d'elle et grâce à elle, nous nous déplaçons et nous vivons ! Sans elle, nous n'existerions pas. L'athée: Absurdité ! Je n'ai jamais vu une telle mère; donc, il n'y a personne. Le croyant: je ne peux pas être d'accord avec toi. En fait, parfois, quand tout se calme, on peut l'entendre chanter et sentir comment elle caresse notre monde. Je crois fermement que notre vraie vie commence seulement après la naissance. Et vous, cher lecteur?

La Kabbale avec le sourire

Dr. Michael LaitmanLes gens commencent à faire des blagues sur la Kabbale:Un homme est assis et pleure. En voyant sa douleur, un ami lui demande: «Pourquoi tout cela? » «C'est que je suis foutu. Une diseuse de bonne aventure m'a dit que j'avais un mois à vivre. C'est le destin, dit-elle. On ne peut rien y faire. " "Ça c'est si vous ne faites rien, mais si vous étudiez la Kabbale, vous pouvez contrôler votre destin. " "Et vous vous attendez sérieusement à ce que je crois à ces balivernes?