Category Archives: internet

Aurons-nous besoin du monde physique ?

630.2Question : Au cours des dernières décennies, nous avons vu que la technologie est en avance sur nos normes morales. Pourquoi la nature nous permet-elle de développer la technologie plus vite que nos valeurs morales ne croissent ?

Réponse : Afin de reconnaître le mal de la nature humaine et de commencer à le corriger.

Question : De plus en plus de jeunes préfèrent vivre dans la réalité virtuelle. Ne pensez-vous pas qu’il soit possible de plus du tout avoir besoin du monde physique dans un proche avenir ?

Réponse : Non, nous en aurons besoin. Nous ne pouvons pas appuyer sur un bouton et dire que nous annulons ce monde physique. Même si nous le voulions, nous ne pourrions pas le faire. Nous aurions encore à maintenir notre existence physique d’une manière ou d’une autre.

En principe, toutes nos pensées peuvent être concentrées dans le monde virtuel. Cependant, cela ne prendra qu’une courte période de temps dans le processus de reconnaissance du mal de notre nature afin de comprendre où il nous a conduits. Nous sortirons de cet état et arriverons à la forme correcte.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/10/2020

Séparés par des écrans d’ordinateur

962.7Question : Actuellement, la nature nous a séparés avec le coronavirus ainsi que les écrans d’ordinateurs. Nous développons une sorte de réalité virtuelle. Quelle est la prochaine étape du niveau de communication entre nous ?

Réponse : Lorsque nous comprenons que dans la connexion correcte entre nous, pas la connexion Internet, mais avec des sentiments corrigés, nous pouvons créer une forme d’unité qui nous permettra de ressentir la couche cachée de la nature, alors nous commencerons à découvrir la nature sous sa vraie forme.

Question : Il est clair que la communication physique entre les personnes est beaucoup plus difficile que celle virtuelle car elle nécessite de l’énergie et de l’attention. Il est beaucoup plus facile de contacter les autres via des écrans. Une fois que nous apprendrons à communiquer à travers les écrans, serons-nous capables de communiquer physiquement à un niveau différent ?

Réponse : Peut-être. J’espère que c’est ce qui va se passer. Je peux voir d’après la diffusion de la Kabbale dans le monde que c’est ainsi que nous nous développons.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/10/2020

Les sondages sont-ils efficaces pour la prise de décision ?

275Question : Vaut-il la peine d’utiliser des sondages publics pour prendre certaines décisions au niveau gouvernemental ?

Réponse : Non. Nous n’arriverons à aucune décision de cette manière. L’opinion d’une foule ordinaire, non recueillie selon certaines lois, ne donnera rien. Leur opinion générale ne peut être plus grande que l’opinion de chacun d’eux. Nous avons déjà vu tout cela.

Si nous voulons vraiment atteindre l’opinion supérieure, nous devons nous élever au-dessus de notre égoïsme et nous connecter pour que nos désirs anti-égoïstes ne fassent qu’un. Ensuite, nous pouvons résoudre le problème à ce nouveau niveau qui est supérieur au niveau humain.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 25/09/2020

Dialoguer avec soi-même

568.01Question : Ce n’est un secret pour personne que 95 à 99% du temps, nous le passons dans le dialogue interne avec nous-mêmes. Les scientifiques affirment que, d’une part, c’est mauvais parce qu’une personne y dépense une énorme quantité d’énergie. En revanche, sans une telle réflexion, il est impossible d’absorber l’expérience qu’une personne acquiert tout au long de sa vie.

Comment peut-on arrêter ce dialogue interne ?

Réponse : Il n’est pas nécessaire de l’arrêter. Au contraire, c’est ce dialogue interne qui favorise la croissance de l’homme en un être humain. La seule chose que nous devons faire est de vérifier d’où nous obtenons de la motivation, de quelles sources, livres, télévision, etc.

Je suis favorable à ce qu’une personne vérifie toujours ce qui la touche, quelles sources d’informations scientifiques, sensorielles, techniques ou autres peuvent en fin de compte la former et l’influencer correctement.

Et le plus important est l’environnement : les amis, les collègues et les connaissances. Il faut bien vérifier avec qui on communique afin de pouvoir se développer sous la bonne influence qui lui montre le chemin vers une bonne connexion avec les autres. Quoi que ce soit, c’est ce qui prévaut.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 27/09/2020

L’opacité des réseaux sociaux

laitman_592.03Question : Pourquoi pensez-vous qu’un milliard de personnes sur Facebook signifient que les gens comprennent qu’il y a une corrélation entre leurs relations entre eux et la nature ?

Réponse : Nous ressemblons beaucoup aux animaux sauvages, qui se battent constamment entre eux. Mais les gens ne se préoccupent que de leur attitude envers autrui, et c’est ce que nous voyons sur Facebook. Tout fonctionne selon le principe : « Vous êtes un idiot. »

Je ne vois pas les gens devenir plus sages et meilleurs grâce à une telle communication. Malheureusement, les réseaux sociaux sont toujours dans un état dormant.

Question : Que voulez-vous dire lorsque vous parlez du développement des relations entre les gens ? S’agit-il d’un autre tribunal, d’autres lois ou d’autres valeurs ?

Réponse : Tout cela et encore plus : la bonne relation entre les gens, lorsqu’une personne poursuit un seul but dans ses intentions, afin que l’autre se sente bien.

Notre système fermé et intégral de la société humaine est adapté à cela. Si tout le monde interagit avec les autres comme cela, alors tout ira bien pour nous.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 12/04/2020

Le coronavirus nettoie l’humanité

laitman_276.02Question : Le coronavirus est-il une gouvernance individuelle ou générale du Créateur ?

Réponse : Le coronavirus est la manifestation de la gouvernance générale du Créateur parce que nous sommes entrés dans un état de développement appelé « la dernière génération ». Je le clarifierais en l’appelant la dernière génération égoïste qui doit passer du niveau de développement égoïste à celui altruiste.

Question : Il est dit que tout dans le monde se passe pour le bien de l’homme. Pensez-vous que le virus est venu pour votre bien ?

Réponse : Je pense que le virus est une bénédiction qui nettoie toute l’humanité. Notre monde était comme l’enfer, et maintenant nous traversons le purgatoire. La prochaine étape est le paradis lorsque nous serons pleinement unis les uns aux autres par des connexions aimables, qui seront la forme finale de l’existence humaine.

Question : Quels changements intérieurs le virus a-t-il provoqué dans votre vie ?

Réponse : Cela a provoqué la restructuration de la communication avec mes étudiants. Je vois combien cela est pour le mieux. Maintenant, je suis connecté avec eux de manière plus égale.

Avant, j’avais 300 à 400 étudiants présents physiquement et le reste était virtuel. Le virus a rendu virtuels tous mes élèves. Je vous parle maintenant depuis mon bureau et je suis heureux de continuer à conduire mes leçons de cette façon pour les années restantes. Que les étudiants, qui sont des millions, m’écoutent à travers les systèmes d’Internet.

Extrait de KabTV, « Le Coronavirus Change la Réalité » du 26/03/2020

La foi dans le monde futur rend-elle la vie plus facile ?

Question : Si tout le monde disait que l’âme est la chose la plus importante et que le corps n’est rien, les gens auraient probablement une attitude différente face à la mort ?

Réponse : Il n’y a pas de doute.

Question : Pourquoi ne le font-ils pas ?

Réponse : Premièrement, parce que personne dans la population en général ne ressent cela, et deuxièmement, cela est anti-égoïste. Après tout, si c’est dirigé contre l’égoïsme, alors qui veut s’y opposer ?

Ici, il est nécessaire de penser, de faire des efforts, d’agir d’une manière ou d’une autre, d’organiser quelque chose. Que vais-je en tirer ? Rien dans ce monde : pas de nourriture, pas de sexe, pas de famille, pas de gloire, pas de connaissance.

Question : Il est probablement plus facile pour une personne de vivre avec ce que les religions pensent à propos de l’existence d’un monde futur. Mais à quel point l’espoir qu’il y ait quelque chose quelque part améliore-t-il psychologiquement la vie d’une personne ?

Réponse : Aujourd’hui, pour améliorer psychologiquement la vie d’une personne, il n’est pas nécessaire d’être religieux.

Nous voyons les religions s’estomper progressivement. Récemment, de nombreuses personnes non religieuses sont apparues qui méprisent les différentes croyances populaires, car les religions ne répondent pas spécifiquement à nos questions.

Si une personne a besoin de transformer un peu cette vie, elle a Hollywood, Internet ou autre chose. C’est suffisant pour elle. Elle se créera n’importe quel monde illusoire.

Qu’y a-t-il après la mort ? Personne ne le sait. Par conséquent, une personne ne croit plus en cela. Son ego a dépassé ces récits et ne peut plus croire, encore moins sacrifier son temps et son intelligence.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/12/2018

Quel est l’avenir des villes ?

Question : Quel avenir attend les villes ?

Réponse : Dans le futur, grâce au développement des technologies de la communication, l’humanité ne se concentrera pas dans de grandes villes mais se répandra.

De nombreuses personnes pourront travailler à domicile et tous leurs biens seront livrés. La maison sera une chambre à coucher, un bureau et, en général, un endroit où une personne passe le plus clair de sa vie. Les concepts de « centre ville » et de « cœur de la ville » disparaîtront du monde et nos villes prendront une forme large et équilibrée.

En outre, j’espère beaucoup ceci : dès que l’humanité réalisera que ses relations universelles devraient être altruistes, les villes seront également réformées selon cette nouvelle voie ; tout ira dans l’intérêt d’une personne afin qu’elle puisse se préoccuper de la société et la société s’occupera de tout le monde. Cela entraînera de très grands changements dans les structures de la ville.

Extrait de La Table Ronde des Opinions Indépendantes, Berlin, le 09/09/2006

De chiens de garde à chiens tout court : comment les médias sont devenus une imposture

128Lien vers l’article :
http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/11/20/de-chiens-de-garde-a-chiens-tout-court-comment-les-medias-sont-devenus-une-imposture/

L’immunité à Facebook

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles ( de Marketwatch) :  » Facebook pourrait finir par perdre une grande partie de ses 1,2 milliards d’utilisateurs en trois ans selon une étude de l’Université de Princeton qui a cité « la dynamique de la maladie comme une catastrophe à venir du réseau social .

 » L’étude menée par deux docteurs Joshua Spechler et John Cannarella de Princeton, a créé la surprise en spéculant que le plus grand réseau social du monde pourrait perdre ’80 % de sa base d’utilisateurs de pointe »entre 2015 et 2017. …

 » Facebook, affirment-ils, est une idée, une mode qui, comme une maladie, peut se propager – et puis finalement disparaître. Ils ont cité la montée et la chute de MySpace.

« Les idées, comme les maladies, sont montrées pour devenir contagieuses entre les gens avant de finalement s’éteindre », écrivent-ils. …

«Si le modèle de la maladie tient à penser que Facebook devra évoluer/muter afin de commencer une autre courbe ou il s’éteindra. Il doit vaincre le cycle d’immunisation » .

Mon commentaire: Par son plan, la nature nous pousse à l’objectif ultime, à la forme de l’unité, de la similitude à elle. Ce n’est que de cette manière que les futurs moyens intégraux de communication survivront et prospérerons