Category Archives: Israël

Opposition à l’unité, partie n°3

laitman_621Question : Qu’est-ce que l’exil ? Quelle est cette relation entre les gens ?

Réponse : Dans la Kabbale, le terme « exil » fait référence à l’exil de la propriété du don sans réserve et de l’amour, de la connexion entre les uns les autres.

Si un groupe qui est dans une sorte de relation commence soudain à ressentir qu’il est saisi par des désirs égoïstes et que les gens s’éloignent intérieurement les uns des autres, cela signifie qu’ils sont gouvernés par Pharaon, leur égoïsme. Cette condition est appelée l’expulsion de la spiritualité. Ce n’est pas une sensation physique, mais une émotion.

Même d’après l’histoire, nous savons que durant ces périodes, les gens n’étaient pratiquement pas exilés physiquement, et pendant ce que l’on appelle l’exil babylonien et assyrien, les gens sont restés sur place et seule l’élite dirigeante a été exilée.

Extrait de KabTV, « L’Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 29/07/2019

Qui sont les kabbalistes Tanaïm ?

laitman_744Question : Qui sont les kabbalistes Tanaïm ?

Réponse : Nous ne verrons pas de kabbalistes tels que les Tanaïm et les Amoraïm. Ils ont vécu il y a des milliers d’années et étaient des gens importants. Chacun d’eux ressemblait beaucoup au Créateur.

Par exemple, Rabbi Shimon, l’auteur du Livre du Zohar, est appelé « Tana » parce qu’il appartenait au groupe des Tanaïm qui était de grands kabbalistes. Ensuite, ce que l’on appelle le déclin des générations s’est produit. Par conséquent, à notre époque, nous sommes les plus petits et les plus insignifiants par rapport à eux.

Grâce au fait que nous pouvons utiliser leur méthodologie et être connectés à eux, à travers leurs travaux et la mise en œuvre de leurs recommandations, nous pouvons également rejoindre la correction générale.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 08/03/2020

Terminologie kabbalistique : « les trois lignes »

552.02Les trois lignes sont le cœur du travail de Malkhout, le désir qui se construit à l’image du Créateur. La ligne droite est le don sans réserve, la ligne gauche est la réception et la ligne médiane est leur union en similitude avec le Créateur.

Question : On peut dire que la ligne gauche est mon désir naturel. La ligne droite est une force extérieure à moi que je dois attirer sur moi. Lorsqu’elles fusionnent, obtenez-vous la troisième ligne ?

Réponse : Il existe de nombreux types différents de ligne médiane. C’est l’une d’elles.

Question : Dans la Kabbale, il y a aussi le terme « 12 tribus ». En parlant des 12 tribus, tout le monde commence à imaginer certaines personnes divisées en tribus. Du point de vue kabbalistique, parlons-nous de trois lignes multipliées par les quatre lettres HaVaYaH (YodVav), ce qui donne finalement 12 ?

Réponse : Oui. C’est le HaVaYaH le plus complet : quatre étapes, trois lignes dans chacune, qui composent les 12 tribus ou un type spécial de travail de création.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 17/06/2019

Des profondeurs de la nature

laitman_245.09Question : Il existe une catégorie de gens qui adhèrent à diverses théories du complot, estimant que tous les virus n’apparaissent pas dans la nature, mais dans les laboratoires du Pentagone ou de Chine, et ont leurs propres objectifs spéciaux dans l’arène politique et économique.

Comment expliquez-vous à de telles personnes la connexion, l’intégralité, le fait que chacun de nous devrait changer dans ce système ?

Réponse : Habituellement, je ne m’adresse pas à ce genre de personnes. Je comprends d’où elles tirent ces pensées et je ne les blâme pas. Cela vient des profondeurs de la nature. De telles pensées sur l’Amérique, et plus encore sur les juifs, Israël, sur la conspiration et le secret mondial sont dans la nature humaine.

Cela vient du fait qu’un groupe de personnes, qui se font appeler « Israël », c’est-à-dire celles « qui veulent aller droit au Créateur », ont une compréhension de l’intégralité du monde. Elles ont continué à y penser, à en parler et à développer cette technique. Cela s’appelle la Kabbale.

Et l’humanité n’a pas voulu l’accepter, car cela les a forcés à s’élever au-dessus de leur égoïsme, au-dessus de leur nature. Par conséquent, elle a été divisé en deux parties : ceux qui aspirent à l’intégralité du monde, à la révélation d’un bon état parfait de la nature et de la société, et tous ceux qui sont prêts à n’écouter que leur égoïsme et à faire ce qu’il leur dicte.

Vous voyez ce qu’ils écrivent dans les journaux et comment ils pensent. Laissez-les rester comme cela, laissez le virus faire son travail.

Et nous parlerons de la totalité du monde, à travers une structure fermée et spéciale dont nous pouvons provoquer les bonnes forces de la nature, et les gens commenceront à penser différemment.

J’espère que  le virus restera dans l’air mais ne contaminera personne. Pour restez en bonne santé,nous devons penser les uns aux autres, nous voulons tous éclairer le monde et ainsi l’élever à un état spirituel.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/03/2020

Des étincelles d’aspiration au Créateur

laitman_961.2Question : Vous dites qu’il existe une haine naturelle des peuples du monde envers les juifs, les porteurs de la méthode de l’union.

Maintenant, si n’importe quelle personne des peuples du monde rejoint ce groupe de gens, commencera-t-elle automatiquement à être détestée aussi ?

Réponse : Non. Aujourd’hui, tout est tellement dilué que personne ne le remarque, ne le voit ou ne le sait.

Il s’agit d’un état complètement nouveau que nous introduisons seulement dans le monde. Mais progressivement, les gens commenceront à ressentir que quelque chose ne va pas chez eux. Les Américains, les Britanniques, les Européens, les Russes, peu importe qui, regarderont cette personne et diront : « Quelque chose ne va pas chez vous. » Ils verront en elle une étincelle de quelque chose de juif.

Question : Voulez-vous dire que cela se manifestera chez les gens des dix tribus perdues ?

Réponse : Non, ce n’est absolument pas nécessaire. Simplement chez n’importe quelle personne des nations du monde, un point dans le cœur, qui est en chacun, peut apparaître. Un point dans le cœur est une aspiration pour l’unité du monde, pour sa force unique, c’est-à-dire pour le Créateur. L’éveil commence à déranger une personne. Elle veut comprendre comment le monde existe, où se trouve cette unité, etc. C’est cette étincelle qui fait d’elle un juif.

Extrait de KabTV, « L’Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 22/07/2019

Tout le monde peut devenir juif

36Remarque : L’une des raisons de l’antisémitisme est le cosmopolitisme et le mondialisme, soutenus par les juifs.

Mon Commentaire : C’est dans la nature juive parce que l’approche même des juifs dans le monde a toujours été intégrale. Le monde est un système intégré qui est interconnecté à tous les niveaux. Cela vient de leur racine spirituelle.

Remarque : Il y a une autre assertion intéressante selon laquelle l’antisémitisme est comme un virus dans l’humanité, comme un nuage de haine qui a éclipsé la conscience des gens.

Mon Commentaire : Dès que l’État babylonien a été organisé, dans lequel les gens ont commencé à s’unir et où l’égoïsme a commencé à se manifester entre eux, la technique pour le corriger est immédiatement apparue. Tout est parti de là.

La technique d’unification s’appelle la Kabbale. Un groupe qui accepte de se connecter s’appelle « Juif » du mot « Yikhoud » (union/unité). Tous les autres qui sont contre cela sont les nations du monde.

Remarque : Vous prétendez souvent que cela n’a rien à voir avec la nationalité.

Mon Commentaire : En effet, il n’y a pas de nationalité en tant que Juif. Selon Maïmonide, Abraham a rassemblé en groupe des personnes venant de tout Babylone.

Question : Supposons, si quelqu’un rejoint maintenant la méthode de l’unité, deviendra-t-il juif ?

Réponse : Oui, n’importe qui. Les gens de différentes nationalités qui ont rejoint ce groupe à travers l’histoire, sont devenus en règle générale de très grands juifs. Par exemple, Rabbi Akiva, Onkelos et bien d’autres. Même la grand-mère du Roi David était une Moabite (Ruth).

Extrait de KabTV, « L’Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 22/07/2019

Le coronavirus change la réalité, Partie n°9

laitman_294.1Coronavirus et antisémitisme

Question : Jusqu’à récemment, vous avez traité des problèmes d’antisémitisme, vous avez écrit des articles et des livres sur ce sujet. Soudain, il y a ce virus, et maintenant vous êtes plus engagé à expliquer d’où vient ce coup. Pourquoi ?

Réponse : Non, je ne suis pas particulièrement engagé par rapport au virus. Je comprends pourquoi il nous a été donné. Il s’agit d’une tâche assez simple. Cela ne peut pas être résolu comme un antisémitisme où il faut tout expliquer au niveau idéologique.

Question : Y a-t-il un lien entre ce qui se passe actuellement et l’antisémitisme ?

Réponse : Il y en aura dans peu de temps. Bientôt, les juifs seront accusés d’avoir délibérément lancé ce virus à travers la Chine et l’Iran, c’est-à-dire à travers leurs détracteurs.

Commentaire : C’est déjà dans les médias iraniens.

Ma Réponse : En Iran, c’est compréhensible. Bientôt, ce sera partout dans les infos et les gens en parleront. Cependant, il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire. C’est à ce moment-là que je commencerai à expliquer de nouveau les raisons de l’antisémitisme.

Pour l’instant, il est très difficile d’expliquer aux gens le lien entre le virus et les juifs, entre leur rôle historique et le lien égoïste des différentes nations.

Extrait de KabTV, « Le Coronavirus Change la Réalité » du 12/04/2020

La sagesse du roi Salomon : « Deux valent mieux qu’un »

laitman_767.1Commentaire : Le synonyme de l’homme sage est, comme on le dit souvent, le roi Salomon.

C’était la meilleure époque de l’État juif. En son temps, le Temple a été construit. Il a écrit de grands livres. Il se préoccupait de l’éducation, et en général, il y avait une autorité sur toutes les questions.

Il y a des citations qui lui sont attribuées. Elles sont très profondes et en même temps très simples. Commentez-les s’il vous plaît.

« Deux valent mieux qu’un, car ils ont une bonne récompense pour leur labeur. »

« Car s’ils tombent, l’un soulèvera son ami, mais malheur à celui qui tombe et n’a pas quelqu’un pour le relever. »

« De plus, si deux se couchent, ils auront de la chaleur, mais comment un seul aura-t-il de la chaleur ? »

Tout est si simple.

Réponse : Non, ce n’est pas simple. Ce sont de grands faits apparemment simples, mais que le citoyen ordinaire ne peut pas simplement prendre et mettre en œuvre.

Cela fait référence à l’unité interne des gens, au-dessus de la haine, lorsque chacun d’eux est une entité distincte. C’est d’ailleurs un travail énorme d’une personne sur elle-même, selon une technique sérieuse.

Question : Pensez-vous qu’il n’est pas seulement dit : mieux vaut être ensemble et pas seul ?

Réponse : Non, il s’agit du roi Salomon. Dirait-il simplement cela ?

Question : Voulez-vous dire qu’il comprend clairement que les gens ne peuvent pas être ensemble ?

Réponse : Bien sûr. C’est la découverte de la haine interne qui est nécessaire pour découvrir l’étendue de ce que nous devons atteindre pour nous rapprocher les uns des autres, nous réchauffer mutuellement. Ce n’est pas un réchauffement corporel, c’est lorsque vous travaillez sur mon âme et que je travaille sur la vôtre.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 05/12/2019

Le Choix des Juifs : l’Unité ou l’Antisémitisme – Éveiller la miséricorde dans le monde

laitman_294.1Si nous nous unissons et révélons Hassadim (miséricorde) entre nous, alors rien de mauvais ne se produira. En effet, lorsque la Lumière supérieure se révèle sans être revêtue de Hassadim, elle est très douloureuse : comme un couteau tranchant ou le feu de l’enfer. Cependant, si l’on précède cette révélation avec la couverture de Hassadim, la Lumière se révèle comme une cascade de bonté.

A travers l’unité, nous éveillons la miséricorde dans le monde, Hassadim, et ensuite la Lumière qui vient pousser le peuple d’Israël et toute l’humanité vers la correction entre dans le Hassadim, préparé par nous d’en bas. Hassadim vient d’en bas et d’en haut vient la Lumière de Hokhma. Cela ne dépend que de nous, de notre connexion.

En nous unissant, nous attirons la Lumière qui répare, appelée Hassadim. Ces Hassadim se répandent parmi nous, et nous nous retrouvons dans un nuage de miséricorde. Ensuite, la Lumière supérieure de Hokhma, qui vient pour nous faire avancer, ne nous pénètre pas comme un couteau, mais elle est recouverte dans Hassadim et nous révèle le Créateur selon l’équivalence de forme entre notre don sans réserve (Hassadim) et la Lumière de Hokhma de Son côté.

Extrait de la 2ème partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Choix des Juifs : l’Unité ou l’Antisémitisme » du 04/01/2020

Le Choix des Juifs : l’Unité ou l’Antisémitisme – Effrayant même d’y penser

Dr Michael LaitmanIl est effrayant de penser à ce qui pourrait arriver au monde si nous ne parvenons pas à diffuser la méthode de la connexion. Une nouvelle guerre mondiale pourrait se produire, après quoi il faudrait encore plusieurs siècles à l’humanité pour s’en remettre et commencer à se rassembler pour appliquer la correction. Pourtant, la correction finale doit se manifester ici dans ce monde, dans le cadre corporel dans lequel nous vivons maintenant.

Ce monde n’existe pas mais la forme spirituelle, qui apparaît maintenant sous nos yeux comme le monde corporel, doit être exactement comme cela pour que le processus de correction commence et se termine en lui. Une fois que nous aurons terminé la correction au niveau de ce monde ensemble avec le monde spirituel, ce monde s’élèvera à un degré spirituel.

Nous pouvons éviter les troisième et quatrième guerres mondiales tant que cela est encore entre nos mains. Cependant, le temps alloué touche déjà à sa fin, nous devons donc nous dépêcher de réaliser notre mission.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Choix des Juifs : l’Unité ou l’Antisémitisme », Chapitre 6 du 09/01/2020