Category Archives: Israël

Niveaux d’atteinte : les rêves, les anges, les visions

275Question : Il y a des prophètes qui ont reçu des informations dans un rêve. Quelle est cette façon de communiquer avec la nature ?

Réponse : Il s’agit de tous les niveaux d’atteinte. En fait, il ne s’agit pas d’un rêve, d’une conversation ou d’une vision avec nos instruments habituels.

Il est souvent écrit dans les sources que les prophètes recevaient des informations non pas directement du Créateur mais par l’intermédiaire d’anges. Les anges sont un niveau de connexion à la force supérieure, à la nature.

Le niveau le plus élevé est l’adhésion au Créateur lorsque toutes les forces qui existent à l’intérieur d’une personne sont verrouillées sur le Créateur. Il n’y a plus de division de la communication en plusieurs niveaux, par exemple, la vision, l’ouïe ou les sensations. Tout est inclus dans ce niveau le plus élevé.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 21/12/2021

Quelle est la particularité des Juifs ?

232.1Question : Un individu, né dans notre monde en tant que juif, est-il spécial ?

Réponse : Oui car il a initialement un lien spécial avec son âme. Dans l’état animal (physique), il est plus proche de son âme qu’une personne qui n’est pas née juive.

Nous vivons dans notre corps et ressentons ce monde, mais notre âme existe dans le monde supérieur. Les personnes que l’on appelle juives sont beaucoup plus proches de leur âme, pratiquement, dans l’union de leurs niveaux animal et spirituel.

Par conséquent, elles sont davantage prédisposées à la recherche, aux découvertes et au développement spirituels, à quelque chose qui se situe au sommet des capacités humaines et au-delà, mais uniquement parce qu’elles sont plus proches de leur âme. Si l’humanité commence à s’engager dans le développement de l’âme, alors tout le reste de la population s’élèvera au même niveau. Il n’y a aucun doute là-dessus.

Question : S’agit-il d’une certaine prédisposition ?

Réponse : Le fait est que ce groupe de personnes s’est engagé dans le développement de l’âme et de la spiritualité pendant plusieurs milliers d’années. Ce n’est qu’au cours des deux derniers millénaires qu’un fossé profond s’est creusé entre leur développement spirituel et physique.

Extrait de « Gros Plan – Retour » sur KabTV, le 10/02/2019

Pourquoi n’y a-t-il pas de repos pour Israël ?

294.2Question : Que signifie endurcir le cœur des ennemis pour la guerre contre Israël ?

Réponse : Cela se produit lorsque le Créateur augmente les attributs égoïstes d’une personne et lui donne ainsi l’occasion et la nécessité de lutter contre l’égoïsme. Sinon, la personne s’endort. Le Créateur accentue délibérément les attributs égoïstes en nous, de telle sorte que nous commençons à les détester.

Exactement comme il est dit : « Je vais les endurcir, allez vous battre contre eux. » En raison de la qualité de l’amour, en raison du désir de pousser Israël en avant, le Créateur fait cela à leurs ennemis : Il endurcit, renforce, et ne laisse pas Israël tranquille.

Question : Les ennemis haïssent-ils Israël à cause du Créateur ?

Réponse : Bien sûr. Nous pouvons voir ce qui se passe dans le monde. Tout cela a pour but de forcer Israël à s’améliorer et à s’élever au-dessus de sa nature égoïste.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel « » sur KabTV, le 27/09/2021

Le chiffre magique sept

525Question : En cherchant des informations sur les miracles, le chiffre sept apparaissait dans toutes les listes. Par exemple : les sept merveilles du monde, etc. Pourquoi précisément sept ? En quoi ce chiffre est-il magique ?

Réponse : Sept est un chiffre magique qui souligne que nous parlons de quelque chose au-dessus de la nature.

La droite, la gauche, devant, derrière, en haut et en bas sont six côtés à l’intérieur desquels nous sommes enfermés comme dans un cube, et le septième est au-delà. C’est pourquoi le chiffre sept est si symbolique. Il définit quelque chose qui est au-delà de notre monde.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 30/11/2021

Les spécificités du caractère national

281.02Question : Croyez-vous que les dirigeants peuvent s’autolimiter à l’échelle planétaire comme cela se fait dans les pays scandinaves ? Par exemple, en Finlande, le premier ministre se rend au travail sans agents de sécurité, et parfois même à vélo.

Il est tout simplement impossible d’imaginer une telle chose dans certains pays du monde. Personne ne percevra cette personne comme un leader. Pensez-vous que les élites sont capables de se restreindre afin de se sauver elles-mêmes ?

Réponse : Pour se sauver elles-mêmes, oui ! Mais je ne sais pas si cette époque est arrivée.

Le fait que cela se passe dans les pays scandinaves s’explique par la relation spéciale entre les gens et la particularité du caractère national. C’est naturel pour eux. Je dirais qu’il s’agit d’une sorte d’état de gel qui, en général, est spécifique à ces gens.

Question : Est-ce possible en Israël ? Le caractère national israélien en est-il capable ?

Réponse : Non. Ce n’est possible nulle part ailleurs.

Remarque : Mais les Juifs sont les plus sensibles à la justice. Ils doivent être les premiers à réaliser l’amour et l’égalité.

Mon Commentaire : En même temps, ils sont les plus impértinents et ont le plus grand égoïsme, ce que nous ne voyons pas dans les nations scandinaves. Là-bas, les gens sont très équilibrés. Mais ici, les gens ne ressentent aucune limite. C’est leur état intérieur.

Extrait de « Conversations » sur KabTV, le 01/11/2021

La correction au stade le plus bas

273.02Question : Que signifie les « chaussures d’homme » du point de vue de la Kabbale ?

Réponse : Les chaussures sont comme un bouclier protecteur, qui devrait être au dernier degré du désir humain. Habituellement, si une personne se tient sur une terre sainte ou dans un endroit spécial, alors elle retire ses chaussures. Cela signifie qu’elle est corrigée et qu’il n’y a rien dans l’ensemble de ses désirs qui n’ait pas été corrigé.

Et lorsqu’elle a des désirs égoïstes, ils s’accumulent tous dans son degré le plus bas, dans ses jambes. Elle doit alors mettre des chaussures pour ne pas entrer en contact avec la terre sainte.

Si la Torah dit que l’ordre « enlève tes chaussures » arrive, cela signifie que vous devez vous examiner et vous corriger à votre degré le plus bas, le plus lourd. En d’autres termes, vous vérifiez si ce degré correspond à la terre sainte.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel » sur KabTV, le 27/04/2019

« La pierre » : une partie de Malkhout

741.02Question : La Torah et d’autres sources utilisent très souvent le mot « pierre » : des pierres prélevées dans le Jourdain, des pierres avec lesquelles on construit l’autel, des pierres placées sur les tombes. De quoi s’agit-il ?

Réponse : Les pierres sont des objets immuables de la nature. Une pierre est considérée comme quelque chose qui ne change pas, quelque chose d’inébranlable.

Du point de vue de la Kabbale, les pierres sont des parties de Malkhout avec lesquelles une personne travaille ; elle construit des bâtiments avec elles, les lance avec une fronde, etc.

Commentaire : Il est écrit dans la Torah que le Créateur a jeté des pierres sur leurs ennemis et a ainsi aidé les Israélites. Vous l’avez expliqué comme un alourdissement des désirs.

Ma Réponse : Ceci est également vrai. Cependant, une pierre elle-même est quelque chose d’inébranlable, une partie de Malkhout.

Le mot « pierre » (Even) vient du mot « Havana », compréhension. Si nous parlons de la partie de Malkhout qui s’élève jusqu’à Bina, alors nous parlons de compréhension lorsque nous réalisons déjà de quelle partie il s’agit.

Mais si nous parlons de poids, alors par pierre nous voulons dire ajout de désirs, ajout d’égoïsme.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel » sur KabTV, le 20/09/202

Le destin peut être contrôlé

557Question : Le destin est la totalité des événements et des circonstances qui sont prédéterminés et qui touchent principalement une personne, soit la nation entière. Êtes-vous d’accord avec cette définition ?

Réponse : Non, je ne suis pas d’accord car vous ne pouvez pas juste parler du destin comme d’une combinaison de certaines circonstances. Le destin est ce qui nous arrive dans nos sensations, dans notre vie, dans nos conditions, et est une conséquence de l’influence de la nature ou du Créateur (ce qui est la même chose) sur nous et de notre interaction avec elle.

Question : Il y a trois caractéristiques principales du destin selon ce que j’ai trouvé sur Internet : la totalité, l’insondabilité et l’indépendance de la volonté humaine. Pensez-vous que cela soit vrai ?

Réponse : Non. En ce qui concerne la totalité, je peux dire qu’il existe des destins particuliers et des destins communs, ainsi que des destins globaux. Quant à l’insondabilité et à l’indépendance, au contraire, nous pouvons connaître notre destin et le diriger si bien sûr nous le souhaitons, et y appliquer une certaine quantité et qualité d’efforts. Autrement dit, tant la compréhension que le contrôle peuvent être entre nos mains. Cela dépend de nous.

Commentaire : Si vous regardez l’histoire et la culture de différents peuples, alors dans la plupart des cas, le destin est défini comme négatif, sombre, sans signification, aveugle et impitoyable.

Ma Réponse : Nous parlons ainsi parce que nous ne comprenons pas l’essence et le but de ce qui se passe.

Commentaire : D’ailleurs, rien de bon n’est écrit dans la religion juive, ni dans les Prophètes.

Ma Réponse : Cela dépend de la manière de voir et par rapport à qui c’est dit. En principe, le sort de l’humanité dépend d’elle-même. On ne peut rien dire ici d’une quelconque prédestination fatale.

Question : Quel adjectif donneriez-vous au destin ?

Réponse : Dirigé.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 26/10/2021

La pertinence du Livre du Zohar

610.2Le Livre du Zohar a été écrit au IIe siècle par dix kabbalistes qui se sont réunis dans une grotte, l’ont rédigé pendant une longue période, puis l’ont caché. Le Livre a été retrouvé au XIe siècle, mais il n’a été véritablement révélé qu’au XXe siècle. Depuis lors, il peut être compris et utilisé par les kabbalistes. Avant cela, même les kabbalistes ne pouvaient pas le comprendre.

Le grand kabbaliste du XXe siècle, Yehouda Ashlag (le Baal HaSoulam), a écrit Soulam (l’Échelle) Commentaire du Livre du Zohar, et il est devenu un livre de travail pour nous. Pourquoi ? Si nous nous réunissons dans des dizaines, comme le faisaient ceux qui ont écrit Le Livre du Zohar, en essayant de nous unir les uns aux autres afin de découvrir le monde supérieur et de le décrire, nous agissons de la même manière qu’eux, et nous commençons alors à comprendre ce qu’ils ont écrit.

À notre époque, Le Livre du Zohar devient particulièrement pertinent pour nous, car les âmes qui sont capables et prêtes à une telle compréhension sont descendues dans notre monde. Et bien que ce livre ait traversé de nombreuses générations, c’est à notre génération qu’il est vraiment devenu un outil pour comprendre le véritable univers et diriger notre propre destin.

Extrait de « Conversation sur Le Livre du Zohar » sur KabTV

Les descendants d’Ismaël : une perturbation et une aide

547.05Question : Il est dit que le Créateur a multiplié la descendance d’Abraham et lui a donné Isaac. Mais il y avait aussi Ismaël. Pourquoi ne s’agit-il que d’Isaac ?

Réponse : Cela dépend de la racine de l’âme. Isaac est le contraire d’Abraham. Abraham est la ligne droite, Isaac celle de gauche, et Jacob est la ligne médiane.

Ismaël n’a pas eu cette semence, il est resté proche mais pas plus que cela.

Question : Et qu’est-ce que « Ismaël » en nous ?

Réponse : Ismaël en nous est quelqu’un qui cherche le but de la vie et le Créateur mais qui prend toujours des chemins détournés. C’est comme s’il lui manquait quelque chose. Il est constamment près d’Abraham ou de ses descendants et interfère avec eux tout le temps. D’un côté, il les aide, et de l’autre, il les dérange.

Il est écrit dans le Zohar qu’à la fin des temps, lorsque les enfants d’Israël retourneront en Terre Sainte où le Créateur a fait venir Abraham d’Ur des Chaldéens, cette terre sera d’abord remplie de descendants d’Ismaël, qui empêcheront les descendants d’Abraham d’y entrer. Et nous le ressentons encore aujourd’hui.

Question : Cela signifie-t-il qu’ils veulent quelque chose des descendants d’Abraham ?

Réponse : Oui, bien sûr. Ils veulent quelque chose, nous voulons quelque chose, et au final, tout se passera comme le veut le Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 06/09/2021