Category Archives: Israël

Les fêtes : les étapes de la correction

La Torah, Deutéronome 31:10-11 : Et Moïse leur ordonna ce qui suit : « A la fin de chaque septième année, à l’époque de l’année de la jachère, lors de la Fête des Tentes, alors que tout Israël vient comparaître devant le Seigneur, ton Dieu, dans l’endroit qu’Il aura élu, tu feras lecture de cette loi en présence de tout Israël, qui écoutera attentivement. »

L’auto-examen, l’examen de vos propres désirs négatifs et égoïstes, se produit avant le Nouvel An (Rosh HaShana).
Rosh HaShana est le début de la correction ; le Jour du Jugement (Yom Kippour) est la prochaine étape.

Et la correction finale se produit à Souccot. C’est « hibouk smol » (étreinte de gauche) et « hibouk yamin » (étreinte du côté droit), c’est-à-dire le rapprochement du Créateur et de l’être créé. Leur union complète est symbolisée par le dernier jour de la fête de Souccot appelé Simchat Torah (Joie de la Torah).

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 23/01/2017

Les secrets d’une sagesse glorieuse

Le Baal HaSoulam, Les Écrits de la Dernière Génération : Ce concept est clarifié sur près de 2000 pages qui expliquent tous les secrets de la Torah que l’œil humain ne peut pas voir. Cela fera en sorte que chaque personne croit en sa véracité, comme ils verront que ce sont les paroles du Seigneur, car les secrets d’une sagesse glorieuse attribuée à la prophétie témoignent de leur véracité.

La sagesse de la Kabbale est une grande connaissance du système de gouvernance, la force supérieure, et de la manière dont nous pouvons être inclus dans cette gouvernance, comment nous pouvons l’influencer et comment elle peut nous influencer. C’est-à-dire qu’une personne s’élève au niveau du Créateur. Il est écrit : « Montez vers moi. »

Je pense que l’humanité n’aura pas à traverser de terribles souffrances pour reconnaître cette merveilleuse opportunité et commencer à gravir cette échelle.

Question : Lorsque le Baal HaSoulam parle des « secrets de la Torah que l’œil humain ne peut pas voir », est-ce qu’il veut dire que la Lumière qui ramène vers le bien « fera en sorte que chaque personne croit en sa véracité » en éveillant progressivement une personne à cela ? C’est-à-dire, d’une façon ou d’une autre, est-ce un passage au point dans le cœur ?

Réponse : Oui. Uniquement à travers des sensations progressives.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 10/07/2017

Que peut-on obtenir de la Kabbale ?

Question : Que peut-on obtenir de la Kabbale ?

Réponse : De la Kabbale, on peut recevoir la révélation du Créateur, et cela explique tout. En effet, la révélation du Créateur est le dévoilement de cette force unique commune qui régit l’univers entier : les niveaux minéral, végétal, animal et humain de la nature de notre monde et l’ensemble des cinq mondes qui sont inclus dans le monde de l’Infini.

Par rapport à nous, cette seule force de contrôle commune est appelée le Créateur. Elle contient tous les plaisirs, tout le bonheur, tout ce qu’une personne désire. La Kabbale révèle cette force. Et tout le reste provient d’elle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/06/2017

Yom Kippour (Le Jour du Jugement)

Yom Kippour est le Jour du Jugement. Qui juge ? Qui est jugé ? Que doit faire une personne ce jour-là ? Que se passera-t-il si une personne fait tout correctement ?

Au Jour du Jugement, une personne se juge elle-même, s’élevant au-dessus de l’égoïsme personnel et révélant le monde comme un système unifié. Ce n’est pas par hasard si le peuple juif a toujours été critiqué pour son cosmopolitisme ; même si toutes les frontières sont arbitraires, notre essence interne innée a toujours fait de nous des étrangers.

Aujourd’hui, alors que le monde a désespérément besoin d’unité, la nation juive est brisée en morceaux. Cependant, les autres nations ne peuvent pas nous mentir : instinctivement, même sans en avoir conscience, elles exigent de nous d’assumer la responsabilité de la mission d’unification, pour fondre tous les cœurs en un seul cœur.

C’est l’essence même de notre Jour du Jugement.

Les trois phases de l’évolution humaine

Question : Comment Abraham a-t-il atteint la spiritualité par lui-même, sans aucune aide, alors que nous avons besoin d’un groupe, de livres et d’un enseignant pour atteindre les forces supérieures ?

Réponse : A l’époque, d’Adam à Moïse, les gens l’ont tous atteinte d’une manière complètement différente.

Au cours des 2 000 premières années de l’évolution humaine, il y avait des âmes spéciales avec une illumination spéciale, appelées Chabad.

Au cours des 2 000 ans qui ont suivi, les âmes étaient plus grossières et sont appelées HGT, ce qui se réfère à la génération de l’Égypte, puis à la génération du désert et à la génération du Premier et du Second Temple.

Maintenant, ce sont les 2 000 dernières années où les âmes les plus basses descendent dans notre monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/03/2017

La Torah révèle l’éternité

La Torah présente des conditions très complexes et sérieuses pour corriger l’égoïsme. Mais nous devons tout faire pour les remplir. Leur réalisation se produit à l’intérieur d’une personne par la correction de sa nature égoïste afin qu’elle puisse parvenir à se connecter aux autres, et montrer au monde entier la possibilité d’une unité dont l’humanité a tant besoin aujourd’hui.

Alors nous apporterons vraiment la Lumière supérieure au monde. Tout en existant encore dans le monde corporel, nous nous élèverons et révélerons le monde à venir, comme il est écrit : « Révélez votre monde pendant que vous êtes encore dans cette vie », et nous commencerons à vivre en lui.

Une fois que cela se produit, le concept psychologique de la vie et de la mort disparaîtra. Tout deviendra une unique existence éternelle au-delà du temps, de l’espace et du mouvement. Nous devons y arriver. La Torah nous révèle l’éternité.

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 28/12/2016

Le développement de l’humanité : de la matière aux forces

Tous les grands philosophes, d’une part, ont ressenti que l’humanité n’était pas en harmonie avec la nature. D’autre part, ils pensaient que l’organisation adéquat de la société conduirait à cette harmonie et un individu pourrait réaliser son potentiel créatif.

Il vous suffit pour cela de créer les bonnes lois, la bonne constitution. Cela a causé toutes les révolutions.

Question : Pourquoi l’humanité a-t-elle dû passer par tout cela pour devenir désespérée ?

Réponse : C’est ainsi que notre égoïsme a été créé ; il devait traverser toutes ces étapes, mûrir et découvrir son insignifiance et sa finitude. Tel est son développement. C’est dialectique.

Lorsque Adam a révélé la sagesse de la Kabbale, il lui est apparu que tout le processus était destiné pour une durée de 6 000 ans, pas moins que cela. Maintenant, c’est la 5777ème année selon le calendrier Judaïque. Il reste 223 ans jusqu’à la fin du développement humain, puis il y aura une transition vers un autre domaine, vers le champ de forces, de la matière vers les forces.

Voilà pourquoi peu importe ce que les philosophes ont écrit, même s’ils pouvaient voir le futur matériel de l’humanité et toutes les possibilités pour améliorer la vie. Mais ce n’est pas selon les lois de la nature.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 15/05/2017

Et tu iras tâtonnant en plein midi

La Torah, Deutéronome 28:29 : « Et tu iras tâtonnant en plein midi comme fait l’aveugle dans les ténèbres, tu ne mèneras pas à bonne fin tes entreprises, tu seras opprimé et spolié incessamment, sans trouver un défenseur. »

C’est un état d’obscurité lorsque vous ne voyez rien, comme dans la parabole du coq et de la chauve-souris : pour la chauve-souris, l’obscurité est la lumière, et pour le coq, l’obscurité est l’obscurité et la lumière est la lumière.

Au milieu du jour, vous marchez comme un aveugle dans l’obscurité parce que vous ne révélez pas la lumière dans la lumière, c’est-à-dire dans l’intention du don sans réserve et de l’amour. Vous ne voyez que des choses négatives en cela. Comment pouvons-nous franchir cet état en nous rapprochant des autres et découvrir le salut dans l’unité ?

Nous sommes toujours dans la Lumière, mais nous ne la comprenons pas et ne la ressentons pas. Pour nous, c’est l’inverse et c’est pourquoi nous nous enfuyons.

Notre tâche est d’atteindre le fait que la Lumière existe constamment dans la connexion, qui devrait se révéler de plus en plus entre nous.

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 07/12/2016

Devenir le Peuple Saint

La Torah, Deutéronome, 28:09 : Le Seigneur te maintiendra comme Sa nation sainte, ainsi qu’Il te l’a juré, tant que tu garderas les commandements du Seigneur, ton Dieu, et que tu marcheras dans Ses voies.

La qualité du don sans réserve et de l’amour s’appelle la sainteté parce que la sainteté est l’essence du Créateur.

Le Créateur est Kadosh (Celui qui est Saint) parce qu’il y a la qualité du don sans réserve en Lui. Par conséquent, une personne est appelée sainte lorsqu’elle reçoit une influence spéciale du Créateur qui lui fait donner et aimer, et cela touche tout le monde autour d’elle.

Si vous aspirez à cela, vous recevrez une telle réponse du Créateur et vous deviendrez saint, c’est-à-dire quelqu’un de béni, donnant et aimant autrui.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 05/12/2016

Les deux forces de la Création

Question : Si nous prenons n’importe quelle lettre de l’alphabet hébreu, ses composantes sont-elles un point et deux lignes ? N’y a-t-il pas d’autres formes ?

Réponse : Un point et des lignes horizontales et verticales créent une grande variété de combinaisons entre les deux forces qui créent tout ce que nous pouvons voir, ressentir, saisir et sentir, tout ce qui existe, non seulement dans notre monde, mais dans tous les mondes.

Question : Le Premier Homme (Adam HaRishon) a-t-il ressenti la force horizontale comme le pouvoir du don sans réserve et la force verticale comme le pouvoir de la réception, c’est-à-dire, a-t-il ressenti ces deux forces à l’intérieur de lui ?

Réponse : Certainement, et par conséquent il les a découvertes. Rien n’existe dans le monde sauf ces deux forces. Le plus et le moins, l’électron et le positron, et tout le reste : ils proviennent des mêmes deux forces.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/03/2017

Page 3 des 1001234550Dernière »