Category Archives: Kabbale

Parlez aux cœurs

557Question : Le charisme est un talent spécial, une personnalité exceptionnelle sur le plan intellectuel, spirituel ou tout autre respect, une capacité à faire appel littéralement aux cœurs. Vous êtes une personne très charismatique. Pouvez-vous me dire comment être comme cela ?

Réponse : Je ne pense pas avoir la chance d’attirer les autres. Pas du tout.

Je m’appuie sur la science qui parle de l’univers, de tous les mondes combinés, y compris la force supérieure qui gouverne l’univers tout entier. Et j’ouvre légèrement la voie à cette énorme connaissance pour tous ceux qui le souhaitent.

Je n’ai aucun charisme, je ne veux pas commander, je ne veux pas attirer. Peut-être que parfois je peux être dur ou impoli, mais cela fait référence au désir d’être bien compris et de ne suivre que le chemin que je parcours.

Il me semble que si une personne a un objectif, elle peut captiver les autres avec celui-ci. En général, vous devez faire ce qui est le plus proche de vous, ce que votre âme désire. Et puis vous donnerez un bon exemple aux autres.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 06/11/2020

Les méthodes kabbalistiques pour accroître la motivation

632.3Question : Existe-t-il des méthodes kabbalistiques spéciales pour augmenter la motivation ?

Réponse : Nous devons placer une personne dans un environnement qui valorise le but que nous voulons lui inculquer et nous assurer que dans cette équipe, elle soit entourée de personnes qu’elle respecte. Alors, elles augmenteront sa motivation.

En principe, si une personne se trouve dans un environnement qu’elle ne respecte pas particulièrement, nous pouvons alors augmenter artificiellement l’importance des membres de l’équipe, et ainsi ils continueront à l’influencer.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 28/08/2020

Equilibrer deux forces

562.02Question : Votre professeur le Rabash a écrit que la création à partir du moment de la naissance se compose de deux opposés : le désir de recevoir et le désir de donner sans réserve.

Il n’y a pas d’opposition plus grande qu’entre ces phénomènes qui apparaissent l’un après l’autre. Et il y a une ligne médiane qui inclut les deux états : recevoir et donner.

Une personne doit-elle équilibrer les deux forces en elle-même ?

Réponse : Elle doit rassembler ces deux forces pour atteindre le but. Et le but est l’entraide, la solidarité, comme si chaque force se diminuait et faisait tout pour soutenir l’autre. Dans une telle direction mutuelle, elles travaillent entre elles.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 11/09/2020

La motivation pour agir

592.04Question : Le mot « motivation » vient de l’expression latine « envie d’agir ». La motivation est le processus qui consiste à encourager quelqu’un à agir pour atteindre un objectif spécifique. Il existe différents types de motivation, du plus égoïste au souci du monde entier.

Qu’est-ce que la motivation du point de vue de la science de la Kabbale ?

Réponse : La motivation est un désir intérieur qui pousse une personne à agir, ne laissant aucune possibilité de rester indifférent et poussant quelqu’un à atteindre un certain résultat, qui pour ainsi dire est déjà formé dans la motivation.

Selon la Kabbale, chaque personne devrait avoir une motivation vitale dont elle a besoin pour se réaliser. Sinon, toute la vie est dénuée de sens.

Question : Peut-on appeler la motivation un carburant sans lequel il est impossible de faire un seul pas ?

Réponse : Oui. Elle comprend également le carburant. Mais ce n’est pas assez. Il doit y avoir une direction, il doit y avoir un but pleinement formé chez une personne, une compréhension claire de celui-ci. Alors la vie tout entière prendra un sens et chaque mouvement sera délibérément motivé.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 28/08/2020

Podcast sur les fêtes de Kippour et Souccot

Je suis très content que mes étudiants diffusent la sagesse de la Kabbale via les podcast qu’ils font. Tous les podcasts sont sur ma chaine youtube

Voici le lien vers le dernier en date

Où est le sixième sens ?

273.02Question : Si les cinq sens sont à l’intérieur de moi, où est le sixième sens ?

Réponse : Le sixième sens est un désir de donner sans réserve, qui n’existe pas en vous pour le moment. C’est un sens qui est appelé conditionnellement le sixième sens, mais qui est en fait également composé de cinq sens spirituels.

Votre cœur est un égoïsme absolu, mais à l’intérieur de lui il y a un point qui vous tire vers le haut et aspire à sa source, au Créateur

Notre rôle est de donner sans réserve à ce point. Pour ce faire, nous devons attirer la Lumière directe de manière à ce qu’elle ait un impact sur lui, puis le point dans le cœur voudra s’étendre, sortir du corps et s’élever au-dessus de lui.

Lorsqu’il s’élargira, les 125 niveaux de développement y apparaitront, et c’est ainsi que nous grandissons spirituellement.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/11/2018

Conseils pour prendre des décisions

177.06Commentaire : Donnez des conseils à une personne ordinaire sur la façon de prendre la bonne décision à chaque moment de sa vie pour qu’elle se sente bien.

Ma Réponse : Assurez-vous que les gens l’approuvent.

Question : Et comment un manager devrait-il prendre des décisions, pour qu’elles soient bonnes pour lui et ses subordonnés ?

Réponse : Discutez-en avec vos subordonnés.

Question : Quels conseils donneriez-vous au président pour prendre les bonnes décisions ?

Réponse : Il devrait chercher des personnes intelligentes.

Question : Quels conseils donneriez-vous aux parents sur la manière de prendre la bonne décision dans la famille ?

Réponse : Comprenez l’enfant et donnez-lui des activités qui le captivent et font de lui une personne formidable.

Question : Et maintenant, donnez des conseils aux personnes qui recherchent le sens de la vie. Quel est le sens ? Où quelqu’un peut-il le trouver ?

Réponse : Venez à notre organisation. Je ne vois pas où le sens de la vie puisse se trouver ailleurs.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

À la fin de la correction spirituelle

760.4Question : Pourquoi y a-t-il tant de personnes dans le monde s’ils n’aspirent pas à la spiritualité selon la loi supérieure ?

Réponse : Parce que chaque personne doit accomplir au moins sa petite part de travail sur la quantité générale de travail.

Nous sommes déjà entrés dans la phase finale de développement. Nous sommes en fait à la correction finale qui dure depuis près de 6 000 ans, qui commença avec Adam.

Adam a été le premier kabbaliste à avoir commencé la correction. Aujourd’hui, nous approchons de sa fin, et peut-être pourrons-nous même achever la correction. Tout dépend uniquement de nous. Le monde est prêt.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 07/10/2018

Je ne décide de rien

565.01Question : Qui peut influencer votre opinion au moment de prendre une décision ?

Réponse : De quoi ? Je ne décide rien. Le Créateur résout les problèmes d’ordre supérieur pour moi et mes élèves résolvent les problèmes d’ordre inférieur.

Je demande à mes élèves quel est le meilleur sujet de discussion, je leur demande de sélectionner pour moi du matériel pour chaque leçon, etc. Et déjà sur la base de ces matériaux, je commence à leur expliquer et à les désorienter, afin qu’ils fassent par eux-mêmes certaines clarifications.

Question : Il y a donc des gens qui peuvent influencer votre décision ?

Réponse : Ce n’est pas une décision. Je pars avec une équipe qui veut avancer, et selon ma demande, dans le cadre de ma mission, ils sélectionnent du matériel pour leur avancement. Je pense que c’est la bonne manière.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Est-il possible d’avancer sans souffrir ?

514.04Question : Qu’est-ce que le chemin des souffrances ?

Réponse : Nous ne devons pas avancer vers le but de la création en souffrant, mais lorsque vous vous détournez du chemin spirituel, vous vous enfoncez dans les souffrances. Elles vous remettent sur les rails et vous faites un pas en avant.

Vous vous enfoncez alors dans votre égoïsme, vous vous détournez et ressentez à nouveau des souffrances qui vous remettent sur les rails, puis vous faites à nouveau un pas correct en avant.

Question : Alors, est-il impossible d’avancer sans souffrir ?

Réponse : Le fait est que nous faisons constamment des erreurs en cours de route car sans faire d’erreurs, nous ne pourrions pas comprendre comment fonctionner correctement. Par conséquent, nous avons la possibilité d’avancer vers le but afin que ce ne soient pas les souffrances, mais la réalisation de nos erreurs qui nous aideront à avancer. Cela signifie que travailler sur nos erreurs et avancer sera la même chose.

Dans ce cas, nous irons sans tomber ni monter, en faisant un pas en avant, en redescendant et remontant, en faisant un pas en avant, mais sur deux lignes : la gauche et la droite. Faisant l’expérience de certaines souffrances, problèmes et erreurs dans la ligne gauche, nous travaillons simultanément avec eux dans la ligne droite. Et ainsi on ne va pas alternativement à gauche et à droite, mais on avance avec les deux pieds vers le même but.

Fondamentalement, nous comprenons que nous ne pouvons pas avancer sans commettre d’erreurs puisque c’est ainsi que nous sommes construits. Mais si nous avançons égoïstement, nous assumons déjà la manière dont nous découvrirons nos erreurs, comment nous révélerons le mal, et nous nous efforçons de passer à la ligne droite.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 18/11/2018