Category Archives: Kabbale

En quoi le désir de recevoir est-il différent de l’égoïsme ?

Question : Quelle est la différence entre le désir de recevoir et l’égoïsme ?

Réponse : Le désir de recevoir est un désir naturel, et l’égoïsme fait référence au plaisir qui est aux dépens d’un autre. Par exemple, si un lion affamé attaque un mouton et le tue pour qu’il mange, cela s’appelle le désir.

Une personne veut humilier les autres, en tirer profit, gagner à leurs dépens. Elle n’apprécie pas le processus de réception lui-même, mais le fait qu’à travers cela elle domine les autres. Ceci est l’égoïsme.

En d’autres termes, il y a un désir naturel de satiété, d’être rempli et il y a un désir égoïste. Si je veux simplement recevoir du plaisir, alors c’est une nécessité fondamentale pour mon existence. Si, cependant, je désire recevoir quelque chose spécifiquement aux dépens des autres, contre eux, afin de m’élever plus haut qu’eux, alors c’est de l’égoïsme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 16/09/2018

Congrès de Kabbale 2019

Pour plus d’informations cliquez ici

L’échelle de l’atteinte est constante

Question : Quels kabbalistes avez-vous déjà rencontrés et ressentez-vous le mieux ? Quelle est votre expérience personnelle sur ce chemin ?

Réponse : Le fait est que tous les kabbalistes ont franchi des étapes très importantes sur l’échelle de l’ascension spirituelle jusqu’à l’atteinte complète pour s’incorporer pleinement les uns aux autres.

Je ne suis pas aussi élevé qu’eux, donc je ne peux pas dire ce qu’ils ont déjà vécu.

C’est mon professeur le Rabash que je ressens le plus. Ce qui compte le plus pour moi est de me cramponner à lui constamment. Je reçois la Lumière supérieure de lui. Toute révélation, atteinte, me parvient uniquement à travers lui.

Au-dessus du Rabash, sur la hiérarchie spirituelle, se trouvent son père, le Baal HaSoulam, puis le Ramchal, le Ari et d’autres kabbalistes. Mais en pratique, je reçois la Lumière du Rabash. Les marches de l’échelle de l’atteinte spirituelle sont constantes.

Extrait de la leçon en russe, le 16/09/2019

Contraire à la raison

Question : Pourquoi la Kabbale me parle-t-elle intellectuellement même si je ne comprends rien ? Pourquoi faut-il changer et travailler au niveau des sensations même si je ne ressens pas le monde supérieur ?

Réponse : C’est parce que nos sensations conduisent à une nouvelle compréhension. La raison est le résultat de nouveaux désirs et sensations.

Pour une raison quelconque, nous croyons que le coeur et la raison sont opposés. Ce n’est pas le cas ! Mes sensations, c’est-à-dire mes désirs et ce que je ressens en eux, déterminent pratiquement mes pensées. Être détermine la conscience.

En changeant les désirs et leurs directions, mes pensées changent. Et si non, alors je peux aller par la foi au-dessus de la raison. L’intelligence n’est pas sacrée pour moi, mais parfois elle est plus importante que les sensations car elle me donne un certain degré, et je supprime mon esprit et je vais au-dessus.

La raison dit : « Développe tes connaissances, tes désirs et travaille avec eux. » Et je réponds : « Non, je ne veux pas travailler avec parce qu’ils ne me donnent pas la réponse. Je dois prendre un chemin différent. »

Qu’est-ce qu’aller à l’encontre de la raison signifie ? Je ne détruis pas mon intelligence ; je dis seulement que ce que je vois ne me limite pas. Je dois monter un pas plus haut que cela.

Qu’est-ce qu’un pas au-dessus de la raison, je ne sais pas. Puis-je penser à quelque chose de plus élevé que moi ? Je fais donc appel à mes sensations et dis : « Mes sensations égoïstes sont fausses. Je vais aller avec les propriétés du don sans réserve, pas la réception. C’est la seule façon pour moi d’atteindre le résultat. Et ainsi, mon opinion va changer. »

Nous sommes influencés par l’esprit d’en haut, et j’en appelle aux sensations et vais au-dessus d’elles vers la propriété du don sans réserve. Et puis, j’atteins un nouveau niveau : de nouvelles sensations et un nouvel esprit.

Extrait de la leçon en russe, le 26/08/2018

Faites qu’aujourd’hui soit comme demain

La Lumière intérieure et la Lumière environnante nous influencent de manière opposée. La Lumière intérieure nous donne la sensation du présent et la Lumière environnante nous donne la sensation du futur. Et de cette façon, nous existons entre ces deux influences opposées.

Vous devez être capable de les utiliser. Après tout, si je me sens mal aujourd’hui, c’est peut-être mieux pour l’avenir, et inversement, si aujourd’hui je me sens bien, alors dans le futur cela peut avoir de mauvaises conséquences. Comment pouvez-vous connecter « du bien au mal » et « du mal au bien », « d’aujourd’hui à demain » et « de demain à aujourd’hui » ? Nous pouvons réussir si nous savons comment travailler avec AHAP de Aliya (Ozen, Hotem, Péh de l’élévation).

En élevant AHAP et en le transformant en action, nous égalons aujourd’hui avec demain. Et ainsi il n’y aura de mal ni aujourd’hui ni demain. Après tout, les désirs selon lesquels nous séparons aujourd’hui de demain sont corrigés par la Lumière et sont remplis de celle-ci. Il se trouve que nous nous trouvons dans un monde plein de Lumière, dans la lueur de la Lumière, de jour comme de nuit, comme il est écrit : « Les ténèbres brilleront comme la Lumière. »

Cette opportunité nous est fournie par le Tsimtsoum Bet (seconde restriction). Grâce à cela, nous nous trouvons dans le système de Lumières opposées : intérieure et environnante. Et en raison de l’élévation des AHAP, nous pouvons transformer les ténèbres en Lumière permanente. (1)

Extrait de la 2ème partie de la leçon quotidienne de Kabbale, L’Étude des Dix Sefirot, Volume 6, Partie 16, « Tableau des Réponses pour la Signification des Mots », Point 260, le 08/01/2019

(1) : à 13 minutes et 20 secondes

Congrès international de Kabbale

Nous vous invitons à venir participer à notre congrès annuel de Kabbale qui se tiendra du 19 au 21 février au parc des expositions de Tel-Aviv.

 

 

Pour vous inscrire pour le congrès un et/ou trois jours cliquez ici 

Pour vous inscrire aux soirées:

1ère soirée: Découvrez la Kabbale, cliquez ici (en hébreu)

2ème soirée:  La place des femmes dans la société, cliquez ici (en hébreu)

3ème soirée:  Un monde solidaire, cliquez ici (en hébreu)

Les horaires sont identiques chaque jour: (heures d’Israël)

 

Accueil 08:00-09:30
Cours 09:30-12:00
Déjeuner/pause 12:00-13:30
Cours 13:30-15:15
Pause 15:15-16:00
Cours 16:00-17:30
Dîner/Pause 17:30-18:30
Accueil 18:30-19:30
Soirée à thème/cours 19:30-21:30

Le congrès sera également retransmis en direct et en français sur kab.tv/live

 

 

 

Mes sites de Kabbale

En plus de ce blog, je vous invite à aller sur mes autres sites en français:

Michaellaitman.com/fr

Ma page Facebook: Michael Laitman-français

Académie de Kabbale :  Pour les nouveaux étudiants

Youtube 

Télévision de Kabbale en français où sont retransmis en direct mes cours quotidiens de 2h à 5h  du matin, heure de Paris

Site de Kabbale

Bibliothèque de Kabbale: Textes authentiques de Kabbale du Baal HaSoulam et du Rabash

Archives: Tous les programmes en plus de 10 langues sont archivés, et peuvent être téléchargés ou visionnés gratuitement en audio et/ou vidéo. Choisissez le signe FR

Tout est contenu à l’intérieur d’une personne

Le Livre du Zohar« Tazrya » : Tous les mondes, le Supérieur et l’Inférieur, sont à l’intérieur de l’homme. Tout ce qui est créé dans le monde est pour l’homme et tout vit et se développe à cause de l’homme.

Il semble à la personne qu’elle existe parmi d’autres personnes, des animaux, des plantes et une nature inanimée, y compris l’univers entier. En fait, tous ces niveaux de désir ne sont qu’un seul désir. Il s’appelle « humain ».

Tout se trouve à l’intérieur de chacun de nous : les mondes égoïstes et altruistes, le Créateur et l’ensemble de la création.

L’humain est le désir créé par le Créateur, qui inclut tout.

Notre tâche est de devenir comme le Créateur, en changeant l’application de nos propriétés égoïstes de recevoir en celle de donner.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/08/2018

Adam est-il une personne ou un degré spirituel ?

Question : Adam est-il le premier kabbaliste ou un degré dans l’atteinte spirituelle ?

Réponse : Adam est le système spirituel que nous devons maîtriser, corriger et rejoindre.

En outre, il y a 5779 ans vivait un homme qui fut le premier à atteindre ce système. Il s’appelait aussi Adam. Ce n’est pas un hasard si ses parents lui ont donné ce nom ; il n’y a pas de coïncidences dans la nature. Il a écrit le livre L’Ange Secret (Raziel HaMalach), qui peut être acheté dans les magasins, même aujourd’hui.

Question : L’année 5779 avant notre ère était-elle l’année de sa naissance physique ou spirituelle ?

Réponse : C’est l’année où il a atteint le monde supérieur et est devenu un homme (Adam).

Question : Est-ce que tous les kabbalistes sont d’accord avec cela ?

Réponse : Il n’y a aucune raison de débattre. Celui qui atteint le monde supérieur le voit et le ressent. Nous devons acquérir uniquement les propriétés qui permettent de découvrir qu’il en est ainsi.

Question : Les personnes qui atteignent le monde spirituel peuvent-elles ressentir non seulement le système d’Adam HaRishon, mais également l’existence d’un tel homme ?

Réponse : En révélant le système spirituel, le long du chemin, une personne devient une partie de tous les kabbalistes avant elle ; d’une manière ou d’une autre, vous êtes inclus en eux et vous comprenez et ressentez même ce qu’ils ont dit, comment ils ont étudié et comment ils ont compris le système. On ne comprend pas la personne elle-même, mais son essence intérieure, ses qualités, son degré.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 16/09/2018

Comment ressentez-vous le Créateur comme étant votre partenaire ?

Question : Comment puis-je ressentir que le Créateur est mon partenaire dans le travail spirituel ?

Réponse : Je dois l’accepter a priori, et donc faire appel à Lui. Et alors je verrai qu’Il répond immédiatement à mes demandes. Le Créateur n’est pas une personne vivante, mais un système qui répond à mes demandes quand elles sont correctes.

Elles le sont uniquement si je prends de Lui ce dont le monde a besoin et si je le transmets de façon désintéressée à tout le Kli (âme/récipient) à travers moi-même. Et chacun de nous devrait faire la même chose.

En deux mots, je veux devenir un relai de Lui au monde et du monde à Lui. Pour cela, je dois éprouver toutes les souffrances du monde et les former correctement en moi-même, afin que toutes visent à s’unir à Lui.

Je réenregistre en moi tous les désirs égoïstes du monde, je les enveloppe avec l’intention en faveur du Créateur et je fais appel à Lui. Et ensuite je reçois de Lui certaines propriétés et connaissances, et je peux, en les changeant positivement, les donner au monde de telle sorte que le monde avance un peu plus à travers son égoïsme vers le Créateur.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 06/06/2018