Category Archives: Kabbale

Surmonter la barrière intérieure

Question : Vous étiez avec votre professeur le Rabash pendant 12 ans. Après huit ou dix ans, vous en saviez déjà beaucoup, vous avez écrit des livres. Avez-vous eu le sentiment que vous n’aviez plus rien à apprendre de lui ?

Réponse : Oui, il y avait des états comme cela. Ils étaient accompagnés de tensions internes et de ressentiment.

Par exemple, l’enseignant explique, mais vous savez déjà que l’écoute d’une explication ne suffit pas. Nous devons en quelque sorte surmonter la barrière interne potentielle, mais vous ne pouvez pas la surmonter. Et bien sûr, il y a des problèmes. C’est ici que vous devez vous annuler, et cela est contraire au désir.

Question : Est-ce que le Rabash vous a dit comment il devait s’annuler devant le Baal HaSoulam ?

Réponse : Il ne l’a pas dit, mais il a mentionné à plusieurs reprises que c’était très difficile pour lui parce qu’il est encore plus difficile de vous annuler devant votre père.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/10/2017

La seule véritable Kabbale

Question : Pourquoi ne coopérez-vous pas avec d’autres organisations similaires ?

Réponse : Je ne connais aucune organisation qui s’engage réellement dans la Kabbale. Bien sûr, il y a des gens qui se font passer pour des kabbalistes, mais en réalité ce sont des adeptes religieux ou des psychologues. Il y a aussi ceux qui utilisent l’apparence de la Kabbale pour s’enrichir.

Quant à la vraie Kabbale, seule notre organisation et moi nous y engageons personnellement. Je n’essaie pas de me vanter en disant cela. Je dis seulement que je suis en train de suivre la méthode du Baal HaSoulam et du Rabash, et je considère cette méthode comme la seule véritable Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/09/2017

Étudiant et enseignant : la connexion à travers les mondes

Question : Un élève reste-t-il connecté à son professeur après la mort de ce dernier ?

Réponse : La connexion subsiste. Si l’étudiant est au niveau de l’atteinte, il comprend et maintient cette connexion. Selon le niveau auquel il se trouve, il n’y a pratiquement aucune différence dans le fait que l’enseignant soit physiquement à ses côtés ou non.

Mais si c’est un enseignant ordinaire, comme un physicien ou un mathématicien, il n’y a absolument aucune connexion. Et ici cependant, la connexion continue et n’est pas diminuée par la mort de l’enseignant. Au contraire, elle s’accroît même en force et est plus constante, pure, claire et brillante.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/10/2017

Une vie où chacun y trouve son compte

Question : Que peut faire une personne si après 15 ans d’études, elle se rend compte qu’elle n’aspirait pas à ce que la Kabbale enseigne ?

Réponse : Que pouvez-vous faire ? Les gens cherchent une profession, ils étudient et ont leur diplôme, et ensuite il s’avère que ce n’est pas ce qu’ils voulaient.

Lorsqu’une personne étudie la Kabbale, au moins cela est enregistré sur son « compte » parce qu’elle était engagée dans la correction de l’âme. Si elle avait étudié d’autres sciences, des théories ou des philosophies, elle n’aurait rien reçu d’elles. De ce fait, en étudiant la Kabbale, elle y trouve son compte.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/09/2017

Comment percevoir correctement la méthode de la Kabbale

Question : Comment percevons-nous correctement la méthode sans nous tromper ?

Réponse : Nous devons lire de plus en plus, pour faire en sorte que tout le matériel kabbalistique passe en nous, comme à travers un hachoir à viande.

De plus, écoutez systématiquement les cours en essayant de ne pas les manquer car chaque cours suivant, même s’il parle d’un sujet complètement différent, est toujours à un niveau plus avancé.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/01/2018

La foi au-dessus de la raison est l’atteinte

Question : D’une part, vous parlez de la foi au-dessus de la raison. D’autre part, dans la Kabbale il n’y a pas de foi du tout, seulement l’atteinte. Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : La foi au-dessus de la raison est l’atteinte. La foi est la qualité du don sans réserve, la qualité de Bina. Le don sans réserve au-dessus de l’égoïsme s’appelle la foi au-dessus de la raison. En remplissant cette condition, un individu découvre le monde supérieur.

Ce qui a déjà été fait dans notre monde pour mal interpréter la compréhension de la foi ne peut pas être changé. Dans notre monde, tout est corrompu.

Seul l’individu qui a atteint le niveau de la qualité du don sans réserve peut affirmer avoir la foi.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/09/2017

La Kabbale et la santé

Question : Comment la Kabbale se rapporte-t-elle à un mode de vie sain ?

Réponse : La Kabbale se réfère à la santé très simplement, de manière pratique et normale. Elle dit : « Si vous avez un esprit sain, alors vous aurez aussi un corps sain. » Après tout, le corps est une continuation de l’esprit. Cependant, cela est l’idéal.

Ce n’est pas facile parce que l’esprit unique, l’âme unique, nous connecte les uns les autres. Tant que l’humanité est dans un état brisé, même le plus grand kabbaliste, connecté au monde entier par le don sans réserve et l’amour, sera également malade et souffrira puisque le « corps commun » de l’humanité est frappé d’égoïsme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/08/2017

La différence entre la Kabbale et la psychologie

Remarque : Il y a beaucoup de psychologues qui suivent nos cours de Kabbale. L’une des conférences est même consacrée à expliquer la différence entre la Kabbale et la psychologie parce que ce n’est pas si évident.

Mon Commentaire : La psychologie traite du comportement d’une personne, d’un être égoïste de notre monde. Elle étudie la façon dont il réagit aux choses qui lui arrivent.

La Kabbale consiste à révéler qui influence une personne, ce qui lui arrive et ce qui est sous influence, comment elle devrait se préparer à sa réaction, et ainsi de suite. A savoir, c’est un niveau complètement différent.

Un kabbaliste et un psychologue ont non seulement des objectifs différents, mais aussi des publics différents. L’un s’occupe de gens ordinaires dans notre monde et l’autre s’occupe des gens qui étudient la Kabbale.

Question : Pensez-vous que celui qui est attiré par la psychologie matérielle ordinaire ne sera pas attiré par la Kabbale ?

Réponse : Laissez-le étudier la psychologie et ne l’embrouillez pas avec la Kabbale. Cela ne fera que lui nuire.

Extrait de la leçon de la Kabbale en russe, le 03/09/2017

Sports et santé

Question : Les sports améliorent-ils la santé ou sont-ils une perte de temps ?

Réponse : Mon professeur le Rabash faisait des exercices, le Baal HaSulam aimait le sport mais sous une forme limitée, afin de garder le corps en état de marche. Ce n’est pas du sport, mais de l’exercice physique.

Le Rabash a appris à nager à l’âge de 65 ans et nageait à la mer ou faisait du vélo.

Remarque : Le culte d’une vie saine est en plein essor depuis plusieurs années. Toute une industrie s’est développée rapportant des milliards.

Mon commentaire : D’abord, les gens ont besoin de quelque chose à faire. Deuxièmement, les sports aident vraiment, il est donc préférable que les gens fassent du sport plutôt qu’autre chose.

Cependant, nos sports d’égoïsme prennent des formes exagérées et la Kabbale n’y est pas favorable. Elle accueille les exercices uniquement dans la mesure où une personne se maintient en forme.

Tout gramme d’excès est dangereux pour la santé physique et mentale. Tout doit être très équilibrée.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/08/2017

La Kabbale nous aide-t-elle à comprendre nos actions ?

Question : La Kabbale nous aide-t-elle à comprendre les motivations et les intentions de nos actions et celles des autres ?

Réponse : Oui, bien sûr. Vous devez analyser toutes vos actions et vos désirs.

Et de plus, vous devez aussi parvenir à réaliser à quel point ces actions ne sont pas les vôtres. Tout ce qui vous arrive, vous ne le créez pas, vous ne le faites pas ; vous n’avez personne à qui demander pardon ni personne à blâmer, y compris vous-même. Tout cela a été fait par le Créateur. Il a même dit : « J’ai créé le mauvais penchant. » Et a immédiatement ajouté : « Et vous ai donné la Lumière, pour que vous corrigiez le mal. »

Commentaire : Pouvez-vous imaginer si au tribunal une personne disait : « Le Créateur a fait tout cela » ?

Réponse : Non, au tribunal, il n’y a personne à qui parler. Mais si vous vous parlez, vous devez admettre que vous n’avez rien fait de façon indépendante dans votre vie : rien de bon ni rien de mauvais.

Vos seules actions réelles seront celles que vous ferez lorsque vous commencerez à travailler au-dessus de l’écran, au-dessus du Machsom.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/09/2017

Page 3 des 551234550Dernière »