Category Archives: Kabbale

Un étudiant peut-il être supérieur à son professeur ?

Question : L’apparition d’un enseignant dans la vie d’une personne est-elle une manifestation explicite du Créateur, ce qui montre clairement à l’élève qu’il est prêt à être corrigé ?

Réponse : Oui, il s’agit d’un message du Créateur à une personne, et tout dépend de la personne elle-même.

Question : Un élève peut-il être plus élevé que son professeur sur le plan spirituel ?

Réponse : Certainement ! Un bon enseignant envierait-il son élève qui l’a dépassé ? Il serait juste fier de lui.

Question : Est-ce possible ? Est-ce que c’est déjà arrivé avant ?

Réponse : Bien sûr !

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/03/2018

Existe-t-il une atteinte absolue ?

Question : Si l’atteinte est toujours subjective, existe-t-il une atteinte absolue qui soit objective et pas simplement une vérité temporaire ?

Réponse : Toute atteinte spirituelle, en principe, est déjà quelque chose d’objectif car elle est construite sur la combinaison de différents désirs et objets. Cette objectivité est exprimée par le niveau de l’atteinte ou le pouvoir de la Lumière qui remplit ce niveau : NefeshRouakhNeshamaHaya ou Yékhida.

Par conséquent, l’atteinte spirituelle, en règle générale, est relativement objective. L’étape spirituelle absolument objective est le tout dernier niveau : le niveau d’atteinte complète et de correction complète.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/08/2018

L’action est la récompense

Question : Si le monde entier est à l’intérieur de moi, alors le temps est aussi en moi. Pouvez-vous expliquer comment gérer le temps à l’intérieur de soi ?

Réponse : Imaginez qu’il n’y a pas de temps. Il n’y a pas de moment suivant, comme on dit : « Ne bougez plus, c’est magnifique ! »

C’est comme cela que vous devriez agir : il n’y a pas de temps, seulement un instant de ma plus grande adhésion au Créateur. Le temps est un phénomène psychologique. Dans la Kabbale, le temps est la fréquence de changement des états spirituels, non pas le tic-tac de l’horloge. Plus les états changent rapidement, plus le temps passe vite.

Question : Donc, si je fais quelque chose et que je m’attends à être payé un mois ou un an plus tard, est-ce que l’attente elle-même est appelée temps ? Mais si je reçois le paiement immédiatement, au moment de l’action, alors le temps semble disparaître ?

Réponse : Lorsque la récompense survient au moment de l’action, ce qui signifie que l’action est la récompense, alors il n’y a pas de temps. C’est un moment magnifique.

Question : Il s’ensuit que ce moment est le meilleur dans la vie du kabbaliste ? Il ne pense jamais à l’avenir ?

Réponse : Le kabbaliste vit dans les deux états simultanément : aussi bien dans son état personnel que collectif. Il doit se préoccuper de la correction générale du monde. Pour lui, une action dirigée vers la correction du monde est la récompense. Si le Créateur lui donne cette opportunité, ce faisant Il le récompense.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/03/2018

L’étude de la Kabbale : sans limites

Question : À qui s’adresse l’étude de la Kabbale ?

Réponse : À tous sans exception car tous ceux qui sont nés sur cette terre peuvent atteindre leur état éternel et y rester en profitant de l’opportunité qui leur est offerte dans cette vie matérielle.

Question : Quel besoin peut-il y avoir pour la majorité des gens d’étudier cette sagesse exaltée ?

Réponse : Le besoin est de comprendre le sens de la vie et de l’atteindre, en s’élevant au prochain niveau d’existence avant même de mourir dans ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/03/2018

Le but du jeu appelé « la vie »

Question : Si notre vie entière est un jeu alors il devrait y avoir des règles du jeu. S’il vous plaît, énumérez ces règles.

Réponse : Le but du jeu nommé « la vie » est de se connecter les uns aux autres et de collecter le maximum de points. C’est le « mouvement » le plus important, bien qu’il y ait beaucoup plus d’actions spécifiques.

Question : Quelle est la particularité de la connexion ?

Réponse : Dans la connexion, on passe au niveau suivant de perception du monde. Chaque fois que cela arrive, l’esprit d’une personne est démultipliée.

Question : Comment peut-on révéler tous les états infinis du Créateur dans ce monde sans perdre la tête ?

Réponse : Ne vous inquiétez pas, vous ne pourrez rien atteindre à moins que vous étendiez d’abord vos organes sensoriels et mentaux. Par conséquent, vos sens seront toujours prêts pour quelque chose que vous ressentez. Ils ne recevront jamais plus que ce dont ils sont capables et prêts. De cette façon, il n’y a aucune chance de perdre la tête.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

Tout est relatif à l’observateur

Question : Que signifie s’élever au niveau de la gouvernance de notre monde ? La Kabbale dirige-t-elle notre monde ? De quoi s’agit-il ?

Réponse : La Kabbale ne gouverne pas notre monde.

Le fait est que tout ce que nous percevons est ce que nous appelons notre monde. Ceci est mon monde. Je ne sais pas ce qu’est vraiment le monde et en quoi il consiste. Je connais seulement ce que je ressens et ce que je perçois. C’est un point très important avec lequel nous devons commencer à parler à une personne et de l’endroit où elle se trouve.

Nous devons comprendre que notre monde est celui que nous construisons en nous. Par conséquent, ce concept ne peut pas être objectif. Tout est relatif à l’observateur. Par exemple, aujourd’hui on peut comprendre certaines choses d’une certaine façon, et demain les interpréter différemment. Il y a bien sûr des lois, des règles et des méthodes générales, mais à la fin, nous ne parlons que de la compréhension individuelle d’une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

Révéler l’inconnu

Question : Les scientifiques de notre monde sont constamment en conflit et en désaccord. Chacun favorise sa propre théorie. Comment cela fonctionne-t-il parmi les scientifiques kabbalistes ?

Réponse : Si un scientifique kabbaliste sait clairement où il existe et parle seulement à partir du niveau de ses atteintes sans traverser quelque chose qu’il n’a pas révélé, alors il est un vrai scientifique et ses conclusions peuvent être fiables.

Si un kabbaliste est incapable de définir clairement où il existe et qu’il peut légèrement « outrepasser » sa limite, alors ses atteintes dans ce domaine ne sont pas réellement vraies. Alors, il a toutes sortes de suppositions, de théories, d’hypothèses et parfois d’erreurs. Les kabbalistes eux-mêmes écrivent sur ce sujet.

En particulier, le Baal HaSoulam a écrit un livre sur un grand kabbaliste du 17ème siècle qui a incorrectement décrit toute une phase d’atteinte de la nature supérieure. Dans la Kabbale, comme dans toute autre science, cela a sa place.

Les kabbalistes, tout comme les autres scientifiques, peuvent avoir des différends et se critiquer. Cela peut s’exprimer à travers leurs connaissances, leurs hypothèses, leurs dessins ou bien d’autres choses.

En d’autres termes, la Kabbale est comme la science ordinaire où une personne est confrontée au fait de révéler quelque chose d’inconnu.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

Le compte à rebours a commencé

Chaque jour où le Temple n’est pas reconstruit, c’est comme s’il était à nouveau détruit. Après tout, depuis l’époque du Ari, nous devons corriger la brisure. Par conséquent, c’est à partir de cette date que nous pouvons commencer à compter les années de notre retard en ce qui concerne les corrections déjà effectuées et celles restantes.

En outre, chaque jour où aucune correction n’est faite est ajouté à la brisure. De plus en plus de désirs égoïstes se révèlent, qui auraient déjà dû être corrigés, et nous aurions dû être connectés au-dessus d’eux. Cependant, nous ne le faisons pas encore et par conséquent, nous renforçons le fardeau du cœur. (1)

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « La Période de ‘Entre les Difficultés’ » du 03/07/2018

(1) : à 1 minute et 40 secondes

L’ego ne peut pas être détruit

Question de Facebook : La Kabbale suggère-t-elle de détruire l’ego ?

Réponse : Non. La Kabbale est une méthode qui traite de comment travailler correctement avec l’égoïsme et utiliser pleinement son pouvoir. C’est pourquoi elle est appelée « la sagesse de la Kabbale » (« Kabbale » en hébreu signifie « réception »), du verbe « LéKabel » (« recevoir »).

Question : Il est donc impossible de détruire l’égoïsme ?

Réponse : C’est à la fois impossible et inutile.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 10/04/2018

Comment développer un gène spirituel ?

Question : Dans notre monde, une graine a besoin de soleil et d’eau pour croître. Et que sont le soleil et l’eau pour le développement d’un gène spirituel ?

Réponse : Le soleil et l’eau sont deux forces : le développement et le remplissage.

L’eau est la qualité du don sans réserve, la Lumière de Hassadim, et le soleil est la Lumière de la sagesse, la Lumière de Hokhma. Leur combinaison touche l’âme et la développe. La Lumière de Hassadim accroît et la Lumière de Hokhma remplit. C’est ainsi que les éléments spirituels se développent.

Si quelqu’un veut développer un gène spirituel, il devrait étudier la Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/02/2017