Category Archives: Ame

Connectez-vous à la Shechina

Si vous faites une bonne et véritable estimation, cela deviendra immédiatement évident que vous ne pouvez pas demander pour vous-même.Après tout, en cela je me sépare de l’âme commune dans laquelle réside le Créateur, de la Shechina. En demandant pour moi-même, je me coupe de la Shechina. Il est nécessaire de demander pour tout le monde, et dans la mesure où je peux me connecter à la Shechina et m’immerger dans cette union, je ressentirai que la Shechina est l’endroit où vit le Créateur, et je peux Le révéler, me rapprocher et même adhérer à Lui. Tout dépend uniquement de mon attachement grandissant au Kli général.

Par conséquent, demander pour soi-même revient à se couper de la source de la vie. Nous ne le ressentons pas et nous nous trompons. Mais une personne qui voit le système comprend qu’il est très simple et que le Créateur s’y trouve à l’intérieur. Nous devons demander qu’une seule chose : appartenir à cette Shechina, au système dans lequel nous sommes tous inclus, mais nous ne le réalisons pas à cause de la dissimulation. C’est stupide de demander pour soi-même, car par cette demande une personne s’éloigne du bien. (1)

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, La Dizaine est un seul HaVaYaH  [Seigneur] général, le 01/07/2019

(1) : à 1 minute et 50 secondes

Pourquoi les juifs sont-ils considérés comme intelligents ?

Remarque : Vous avez dit que pour qu’une personne devienne aristocrate, il faut l’éducation de plusieurs générations.

Mon commentaire : Ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, les gens ont beaucoup de temps libre à consacrer à l’étude. Plusieurs générations de personnes qui étudient beaucoup et pendant longtemps deviendront des personnes complètement différentes.

Pourquoi croit-on que les juifs sont intelligents ? En fait, ils ne sont pas plus intelligents que les autres. Mais ils encouragent l’étude de la Torah et du Talmud depuis plusieurs milliers d’années.

Il n’y avait pas un seul enfant qui n’apprenait pas à lire, qui ne savait ni lire ni écrire et qui n’étudiait pas ces livres tout le temps. Ces livres exposaient les lois judiciaires, toutes sortes de problèmes à résoudre. C’était leur formation intellectuelle.

Je suis sûr que dans 100 à 200 ans, nous verrons que l’humanité sera pareil. Le fait est que, quoi qu’un pays ait traversé en 2000 ou 3000 ans, d’autres le feront en 200 ans.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/03/2019

La source de toutes les pensées

Question : Qu’est-ce qu’un filtre pour transmettre mes pensées et recevoir les pensées des autres ?

Réponse : Je dois voir non seulement mes pensées, mais aussi celles des autres comme venant du Créateur. En même temps, je ne prends pas en compte de qui j’ai reçu ces influences, parmi ceux autour de moi, car elles ne proviennent que du Créateur.

J’existe dans le Créateur et reçois de Lui tout ce que j’entends et vois. Le fait qu’il y ait des milliards de personnes autour de moi, tout cela n’existe pas. C’est juste une apparence du Créateur pour moi au niveau de « l’homme ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/02/2019

La puissance de la pensée et la résolution des problèmes

Question : Est-il possible de guérir du cancer ou d’autres maladies en changeant vos pensées ?

Réponse : Je préférerais ne pas répondre à des questions spécifiques concernant des maladies et de tels sujets. Il est possible de tout faire. Pouvons-nous le faire aujourd’hui ? Je ne peux pas le dire. Je ne pense pas, mais bientôt nous le pourrons.

Cela dépend seulement de la façon dont nos pensées seront en harmonie ensemble. Nous pourrons alors influencer les phénomènes négatifs les plus profonds de notre nature. Tout dépend uniquement de nous.

Il existe de nombreuses histoires intéressantes sur les kabbalistes et leurs supposés miracles. Mais ce ne sont pas des miracles. Ce ne sont que de petites corrections, pas une intervention, mais une correction des lois de la nature à certains niveaux que nous ne pouvons faire seulement si nous les corrigeons correctement.

Je peux entrer dans n’importe quel système, à n’importe quel niveau, depuis moi-même jusqu’au monde de l’Infini, à condition que j’ajoute des forces positives d’influence à ce système. Je pense que nous atteindrons l’état où nous serons vraiment capables de nous soigner nous-mêmes, l’humanité, la Terre, l’écologie et l’univers de tous les problèmes.

Vous ne pouvez même pas imaginer à quel point notre influence est négative sur l’univers. Ce qui se passe sur Terre ne représente qu’une petite fraction de ce qui se passe à l’échelle de l’univers venant de notre mal, car sur Terre, nous ne considérons que l’impact humain. À l’échelle de l’univers, l’impact négatif de nos pensées et de nos sentiments a des conséquences dévastatrices. Mais espérons que nous pourrons les corriger rapidement.

Extrait de de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 03/02/2019

De quoi dépendent les bonnes pensées ?

Question : Si les pensées viennent d’en haut, alors qu’est-ce qui dépend de moi pour que de bonnes et correctes pensées me parviennent ?

Réponse : Cela dépend de votre préparation. La pensée qui vous vient d’en haut n’est en réalité ni bonne ni mauvaise. Selon la façon dont vous êtes réglé, cela vous incite à faire le bien ou le mal. Seulement de cette façon.

Il n’y a pas d’impact spécifique d’en haut. Nous disons simplement cela parce que c’est plus facile pour nous. Vous déterminez cet impact en vous-même.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/02/2019

Devenez le partenaire du Créateur

Question : Le Créateur me contrôle-t-il par des plaisirs ou par l’insertion d’un désir en moi, comme un nouveau jeton dans une machine, et commence-t-Il à le transformer ?

Répondez : La seconde assertion est vraie. Chaque fois que le Créateur place un nouveau désir en vous, Il est Celui qui le développe.

Cependant, vous devez encore prendre part à ce processus et devenir un partenaire du Créateur. Ensuite, vous découvrez comment vous travaillez ensemble avec Lui en synchronie. C’est l’état spirituel le plus correct.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/02/2019

Le point commun de bonté

Question : Si le Créateur est toujours différent pour chaque personne, comment peut-Il être un point de connexion pour les gens ?

Réponse : Le fait est que la connexion se produit au point de bonté du Créateur envers nous. Nous commençons à comprendre que tout ce qu’Il fait est absolument juste, raisonnable et bon.

C’est à ce moment de notre impression de Lui que nous nous unissons et devenons comme Lui. Par conséquent, ce point de bonté devient commun à nous.

Ensuite, nous nous dispersons à nouveau dans des directions différentes, avec un nouvel égoïsme, nous nous haïssons à nouveau et recommençons à nous rassembler, mais à un niveau supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/02/2019

Pourquoi ne pouvons-nous pas percevoir l’essence du Créateur ?

Question : Pourquoi ne pouvons-nous pas ressentir l’essence du Créateur ?

Réponse : Nous ne pouvons pas comprendre l’essence du Créateur car nous n’avons pas les outils pour cela.

Tout comme un animal ne peut pas comprendre le niveau humain, un humain ne peut pas comprendre le niveau du Créateur. Pour ce faire, nous manquons des outils nécessaires, c’est-à-dire des qualités.

Nos propriétés, construites sur le plus et le moins, ont été créées par le Créateur dans un tel volume et à un tel niveau que nous pouvons Le comprendre, mais uniquement sur la base des qualités dans lesquelles Il nous a créés. Au-dessus d’elles, nous ne pouvons pas comprendre.

Question : Est-ce vraiment le cas ou peut-être est-ce autre chose ?

Réponse : Il y a peut-être autre chose.

Lorsqu’au bout de 6000 ans, et peut-être même plus tôt, nous corrigerons complètement nos qualités et utiliserons correctement les propriétés positives et négatives, nous atteindrons enfin le niveau que le Créateur nous a fixé : L’atteindre au cours de ces 6000 ans.

Actuellement nous sommes en 5779. Il nous reste donc 221 ans pour arriver à la réparation finale. Après ces 6000 ans, rien n’est écrit. Il y a des suppositions, mais ce ne sont que des suppositions.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/02/2019

Chacun a sa place dans le système général d’Adam

Question : Vous avez dit qu’il était très important d’étudier les mondes supérieurs et la structure de l’âme, car cela est très important pour l’avancement spirituel. Mais si nous avons des amis dans le groupe qui ne veulent pas étudier la structure de l’âme, qui ne s’y intéressent pas, peuvent-ils encore avancer ? S’ils n’ont aucun désir, peuvent-ils atteindre le monde spirituel ?

Réponse : Il y a des gens très différents dans notre monde et chacun a sa place dans la création achevée. Chaque personne qui est née possède un point en elle qui a sa place dans l’âme générale.

Par conséquent, vous ne pouvez rejeter personne. Pas une seule personne. Ce peut être le plus grand sauvage de l’humanité ; néanmoins, il doit encore être corrigé et se voir attribuer sa place dans le système commun, Adam (l’âme commune).

De ce fait, si une personne ne veut pas ou ne peut pas étudier la structure de l’âme, elle n’est pas attirée par elle et ne la comprend pas, tant qu’elle n’intervient pas, car il existe une condition de « non contrainte » dans la Kabbale, alors vous la laissez seule.

Que signifie pas de contrainte ? La personne ne vous pousse pas à être comme elle, elle accepte de rester assise en silence et de se dissoudre dans le groupe ; ainsi elle est comme un germe en vous, vous devez donc la laisser tranquille. Tant qu’elle ne fait aucun mal.

De telles personnes devraient être gardées à proximité. Peu à peu, elles vont commencer à s’y habituer, à ressentir les choses. Rien ne peut être fait ici. C’est très difficile. Moi aussi, j’étais comme ça : je ne l’acceptais pas, je n’en avais aucune envie, jusqu’à ce que je comprenne peu à peu que c’était précisément la manière d’avancer.

On ne peut pas connaître les voies du Créateur et nous devons donc avancer. J’ai traversé de nombreux états différents et, par conséquent, je dis qu’il faut être patient et si une personne ne nuit pas, qu’elle reste avec nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/04/2019

Combien de temps reste-t-il jusqu’à la réparation finale ?

Question : S’il n’y a pas de temps dans la spiritualité, qu’est-ce que le chemin direct ? Est-il plus court ?

Réponse : Il n’y a pas de temps dans la spiritualité. Cela n’a rien à voir avec notre monde. Il reste 6 000 ans avant la réparation finale. Maintenant, d’après le calendrier hébraïque, nous sommes en 5779. Il reste donc 221 années jusqu’à la réparation finale.

Cependant, nous pouvons y arriver plus tôt. En général, tout ce que la science de la Kabbale a prédit s’est produit précisément à l’heure exacte. Après la réparation finale, le monde entier s’élèvera jusqu’au niveau du monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 02/12/2018