Category Archives: Ame

Les commandements sont les désirs du Créateur

560Question : En s’approchant du Créateur, l’homme devrait-il comprendre qu’il accomplira les actions commandées même sans instructions d’en haut ?
Réponse : Non, sans instructions d’en haut on n’aurait pas observer les commandements. Ces instructions incitent une personne à entreprendre des actions spirituelles, car les commandements sont les désirs du Créateur qu’Il a commandés aux gens.

Question : Une personne doit-elle ressentir elle-même quelles actions lui sont commandées ?

Réponse : Non, elle obtient des connaissances à leur sujet à partir des sources primaires.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Et vous préserverez vos âmes » du 16/02/2024

Les leçons du Créateur

36Commentaire : Il existe une certaine perception de la réalité. Certaines parties de l’univers semblent nous prendre à part, tandis que d’autres au contraire nous guident.

Ma Réponse : Ce sont toutes des manifestations du Créateur. Il n’y a aucune différence entre ce qui vous éloigne, ce qui vous guide, quelles propriétés, sentiments, personnes ou raisons.

Tous ces éléments me dirigent vers le Créateur, ce sont les façons qui me conduisent à Lui. Il me guide en me confondant et en s’adressant à moi de diverses façons. Chaque minute, Il m’emmène ailleurs, et j’ai besoin de m’accrocher de plus en plus à la compréhension que tout cela c’est Lui, selon le principe « Il n’y a rien hormis Lui ».

Puis, petit à petit, je commencerai à voir à travers ces interférences, à travers tous Ses exercices avec moi, qu’Il veut m’apprendre à Le distinguer dans toutes ces scènes qu’Il joue devant moi, y compris en jouant Lui-même.

Le Créateur veut que j’atteigne Ses pensées, Son esprit, Ses désirs et Ses intentions concernant moi et tout le monde ; Il veut que j’atteigne le moteur interne qui contrôle l’univers entier.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Le Créateur est partout » du 24/12/2011

Les mots de la Torah sur le cœur vivant

282.02Question : Le Créateur nous a donné des tables et y a gravé le mot « liberté ». Cela signifie que le cœur est identique aux tables. Mais je ne peux pas faire moi-même cette gravure sur mon cœur. Comment mes amis m’aident-ils à faire cela, ou est-ce que je les aide ?

Réponse : Nous travaillons ensemble pour accepter de tout notre cœur ce que le Créateur attend de nous. Ainsi, on grave les mots de la Torah sur un cœur vivant.

Écrire sur mon cœur, c’est écrire sur mes sentiments. Tout comme les lettres sont gravées sur la pierre avec un marteau et un ciseau, il en va de même pour nous. Plus nous pouvons les creuser profondément, plus notre existence devient justifiée.

Question : Mais ce qui est écrit dans nos cœurs est effacé. Pouvons-nous faire quelque chose pour graver les mots de la Torah une fois pour toutes ?

Réponse : Non, seulement si nous sommes connectés aux amis, alors les enregistrements de notre cœur seront préservés.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, «  la liberté » du 04/02/2024

Augmentez le désir de donner sans réserve

562.02Question : Que signifie « quiconque ajoute, empire » ? Que pouvons-nous détériorer dans le travail spirituel ?

Réponse : Si le désir de recevoir augmente, cela aggrave la situation. Nous devrions seulement penser à la façon d’augmenter le désir de donner sans réserve.

Pour sortir du travail dans la raison, nous devons nous élever au-dessus d’elle dans la foi au-dessus de la raison et laisser le désir de recevoir rester au même endroit.

Vous êtes obligé de demander au Créateur la force du don sans réserve. Dans la mesure où vous commencez à l’acquérir de Lui, vous pouvez commencer à l’utiliser.

Question : Dans notre compréhension, pouvons-nous parvenir à une perception claire de la racine spirituelle de nos atteintes ?

Réponse : Bien sûr que nous le pouvons. Cela ne dépend que de nous.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Qu’est-ce que cela signifie que la Sitra Akhra est appelée « Malkhout sans couronne » ? » du 30/01/2024

Rejoignez la dizaine comme si c’était votre âme

235Question : Une personne est incluse dans la dizaine comme si c’était son âme. Qu’est-ce que cela signifie que l’honneur détruit l’âme d’une personne ?

Réponse : Une personne commence à s’imaginer comme étant unique et supérieure et, ce faisant, elle se détruit et se fait du mal.

Équilibrer l’égoïsme qui se manifeste dans le groupe est un gros problème. Nous devons traiter chacun et le groupe dans son ensemble comme le Créateur, et nous devons nous efforcer de nous mettre à l’entière disposition de la dizaine.

Le travail spirituel devrait créer une connexion entre nous afin que nous nous valorisions mutuellement et découvrions que chacun est apprécié. Tous dans la dizaine devraient être égaux. C’est ainsi que nous commençons à nous respecter et à nous valoriser les uns les autres.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Honneur » du 03/02/2024

Criez au Créateur

938.04Question : Quelle est le sentiment dans le cœur qui conduit à une vraie bassesse menant à la vraie prière ?

Réponse : Il arrive qu’une personne ne ressente aucune connexion avec les amis ou avec le Créateur. Elle se sent complètement coupée de la spiritualité et ne sait plus quoi faire ensuite.

Cette condition est d’une part très bonne, car elle secoue une personne, et d’autre part, elle est très aiguë. À ce stade, une personne doit rassembler toutes ses forces et appeler le Créateur.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Trois conditions dans la prière » du 23/01/2024

Écoutez la voix du juste en vous

527.03Question : Le juste en moi, c’est vous, mon professeur. Et ce que je reçois de vous comme connaissance, devrais-je l’exécuter dans la foi au-dessus de la raison jusqu’à ce que je l’atteigne ?

Réponse : Cela peut se faire différemment : le juste est à l’intérieur de vous, et vous devez l’extraire de vous-même, l’élever au-dessus de votre tête, et toujours vous laisser guider par ses pensées et ses désirs. Ce sera votre foi au-dessus de la raison. Par conséquent, vous devez déterminer si le juste est en vous, dans quelle mesure vous pouvez vous aligner sur lui, et vous comprendrez et réaliserez alors qui vous êtes ou ce que vous êtes.

Question : Comment peut-on pratiquement extraire le juste de soi-même ?

Réponse : Obéissez à tout ce que dit votre juste intérieur. Écoutez constamment sa voix.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Pourquoi nous devons étendre Hokhma » du 16/01/2024

Approchez-vous du Créateur

253Question : Que signifie être invité à un travail spirituel, et comment le vérifier ?

Réponse : Lorsqu’une personne reçoit un désir, même la plus petite opportunité de travail spirituel, on dit que le Créateur l’invite.

Question : Devrait-on ressentir de la souffrance sur le chemin et a-t-elle un rôle précis ?

Réponse : La souffrance joue un rôle très important puisqu’elle nous rapproche du but de la création.

Lorsque nous éprouvons de la souffrance, nous voulons y échapper. Mais c’est ainsi que le Créateur nous oriente progressivement vers Lui. Et pas à pas, nous nous rapprochons de Lui.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Chantez au Seigneur, car il a fait preuve d’orgueil » du 18/01/2024

Les Psaumes : la connexion avec l’infini

281.02Question : Lorsque vous lisez les Psaumes de David, il y a une connexion si forte que vous ressentez le sens de chaque mot. Est-ce la révélation des lettres ou une connexion avec l’auteur ?

Réponse : Il ne s’agit pas encore d’une connexion avec l’auteur ni de la révélation des lettres. Nous n’y sommes pas encore parvenus. Il s’agit simplement de la révélation d’un certain niveau suivant de connexion avec le Créateur, mais qui reste néanmoins très petit.

Question : Comment se fait la compréhension de la lecture ?

Réponse : Priez, demandez que le sens intérieur des mots vous soit révélé, que le Roi David vous révèle ce qu’il voulait dire. Il était un grand kabbaliste, c’est pourquoi il a atteint de tels sommets.

Tous les Psaumes, du début à la fin, peuvent être lus dans n’importe quel état. Ils sont très, très sensuels. Chacun d’eux contient un morceau d’infini.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Un commentaire sur le Psaume « Pour le chef des chantres des roses » » du 14/01/2024

L’étape parfaite

237Question : Rabbi Shimon et son fils ont fu ies Romains et se sont cachés dans une grotte pendant 13 ans. Que signifie « grotte » d’un point de vue spirituel ?

Réponse : Au sens spirituel, la « grotte » est cette partie de Malkhout qui possède des propriétés uniques qui peuvent être comprises au plus haut niveau.

C’est-à-dire qu’il s’agissait de conditions spéciales qui ont permis à Rabbi Shimon et à son fils de s’unir et, dans la connexion l’un avec l’autre, d’atteindre toute l’échelle de l’élévation spirituelle.

Question : Pourquoi sont-ils restés dans la grotte pendant 13 ans précisément ?

Réponse : Parce que 13 ans est une étape parfaite, ce qu’on appelle la Bar Mitzvah. On pense qu’un enfant qui a atteint l’âge de 13 ans devient un homme adulte et doit accomplir tous les commandements.

Extrait de KabTV, « Introduction au Livre du Zohar » du 24/12/203