Category Archives: Ame

L’Élément féminin

Question : Selon la sagesse de la Kabbale, un homme est composé de deux parties, masculine et féminine. Quelle est la signification de l’élément féminin chez un homme ?

Réponse : L’élément féminin dans un homme est la force qui le conduit de l’intérieur vers la recherche, l’envol spirituel. Pourquoi l’élément féminin donne-t-il à un homme une élévation mais pas à une femme ? C’est parce qu’elle s’appuie sur sa partie masculine. Mais dans l’élément féminin, le désir de recevoir, il n’y a pas d’élément masculin.

Question : S’il en est ainsi, la partie féminine d’un homme est-elle plus importante ?

Réponse : La partie féminine est plus importante partout. Si Eve n’avait pas existé, nous existerions sous la forme de matière spirituelle amorphe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/04/2017

Voir un époux qui en vaille la peine

Question : Comment une femme peut-elle s’élever à un degré spirituel pour voir un mari potentiel dans chaque célibataire ?

Réponse : Vous ne devez pas être à un degré spirituel élevé pour cela. Au contraire, regardez le monde matériel tel qu’il est et tout ira bien. Vous verrez immédiatement des hommes qui en valent la peine autour de vous.

Ne faites pas de suppositions, ce n’est pas bon. Vous serez perdante.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/12/2016

Le but spirituel des femmes

Question : L’amitié kabbalistique, l’amour et la responsabilité mutuelle sont-ils possibles entre les femmes ? Ou est-ce qu’une telle inclusion profonde spirituelle et mutuelle est plus typique des hommes ?

Réponse : Oui. Il est beaucoup plus difficile pour les femmes de devenir des amies. Elles peuvent s’unir uniquement pour aider les hommes. C’est leur but et c’est ainsi qu’elles devraient se comporter.

Il est pratiquement impossible pour une femme d’être une véritable amie d’une autre femme. Jusque là, pour atteindre le but supérieur, pour aider les hommes et pour se connecter au Créateur, elles peuvent s’unir parce qu’elles ont un objectif spécifique qui n’est pas entre elles, mais au-dessus d’elles.

Question : Qui est le plus égoïste, les hommes ou les femmes ?

Réponse : Ils ont un type différent d’égoïsme. Par conséquent, je ne peux pas dire qui est le plus égoïste. Il est plus facile pour les hommes de se connecter, et pour les femmes il est plus facile d’aspirer au but.

Extrait de la leçon de KabTV en russe, le 12/11/2016

L’Exode d’Égypte sans fin

La Torah, Deutéronome 16:01 : « Prends garde au mois de la germination, pour célébrer la Pâque en l’honneur du Seigneur, ton Dieu ; car c’est dans le mois de la germination que le Seigneur, ton Dieu, t’a fait sortir d’Égypte, la nuit. »

La Pâque est un état où une personne devrait ressentir qu’elle sort constamment de l’Égypte. Après tout, à chaque fois de grands désirs égoïstes se révèlent en elle, et elle essaie de s’élever au-dessus d’eux.

Nous sortons constamment de l’Égypte, petit à petit. Nous continuons ainsi jusqu’à la fin, jusqu’à ce que tous les désirs non corrigés soient épuisés. Jusqu’ici, nous en avons encore assez.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 10/08/2016

Étudier les écrits du Rabash

Question : Quelles sont les étapes les plus importantes pour construire un sens perceptif du ressenti du monde supérieur ?

Réponse : Les étapes les plus importantes dans la construction de l’âme sont écrites et décrites en détail par mon professeur le Rabash dans ses vingt premiers articles. Par conséquent, je vous conseille vivement de les étudier.

En fait, toutes les conditions requises pour créer un sens perceptif du ressenti du monde supérieur, du Créateur et de Son état éternel et parfait sont indiquées dans ces articles.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 27/11/2016

Le monde à l’extérieur de nous

Question : Vous dites que nous atteignons le monde à l’extérieur de nous. Mais qu’est-ce qui est à l’extérieur de nous ?

Réponse : A l’extérieur de nous signifie à l’intérieur de la qualité du don sans réserve.

Nous devons acquérir la propriété du Créateur, qui est précisément la qualité du don sans réserve. Nous ne savons pas ce que c’est : nous le comprendrons seulement lorsque nous l’atteindrons.

Le monde spirituel, la propriété du Créateur, la qualité du don sans réserve, la sortie de soi-même, tout cela nous est encore inconnu.

Question : Mais d’un autre côté, chaque personne a un point dans le cœur. Ainsi, il existe un gène spirituel, l’étincelle du Créateur sous la forme de ce point et par conséquent, une certaine compréhension de ce qu’est le don sans réserve ?

Réponse : Un point dans le cœur existe réellement. Mais ce n’est qu’un point ! Qu’en comprenons-nous, que pouvons-nous ressentir à l’intérieur de lui ? C’est un point noir opposé à l’état spirituel qui a atteint une taille minimale, se transformant en un point après la brisure.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Quels efforts seront couronnés de succès ?

Question : Dans le développement spirituel, comment est-il possible de comprendre quels efforts réussiront et lesquels non ?

Réponse : Dans les articles de mon professeur le Rabash, il est très clairement dit quels efforts on doit investir pour découvrir le prochain niveau d’existence, ce qui n’arrivera pas comme une théorie abstraite, mais précisément par l’élévation de la personne à ce niveau.

Néanmoins, le corps physique continuera à vivre dans notre monde au niveau animal, tandis que la personne atteindra le prochain niveau de l’existence intérieurement et s’établira là elle-même pour toujours, ressentant le flux éternel et complet de la nature supérieure. Il n’y a plus de temps, de mouvement, ni aucune des caractéristiques et des traits qui sont typiques de notre monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

Au-dessus du corps et de l’âme

Question : Une personne explore l’âme tout en étant dans un corps physique. Si le corps physique n’existait pas, n’y aurait-il personne pour explorer l’âme ?

Réponse : Non, le corps physique est une fiction dans laquelle nous existons. Le corps nous a seulement été donné pour commencer à donner forme à notre âme. Le corps, ainsi que le monde, est complètement imaginaire. L’âme est un état éternel que vous pouvez atteindre aujourd’hui. Tout dépend de vous. Le divin ou toute autre source n’aidera pas une personne en cela.

Question : Est-il possible de dire que notre corps n’est qu’un moyen de communication au niveau le plus bas ?

Réponse : Oui. Sur le plan matériel, nous nous connectons les uns aux autres à travers les corps.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

La structure de l’âme de l’humanité

Question : Comment l’humanité est-elle divisée aujourd’hui selon la structure de l’âme générale ?

Réponse : Selon le livre Shaar HaKavanot (La Porte des Intentions), l’âme est perçue comme un Partzouf (un corps spirituel) qui est composé de dix parties (dix Sefirot), dont sept sont les Sefirot principales.

Une âme est un Partzouf qui peut être petit ou grand, individuel ou général, mais c’est le même système, la même structure identique, qui peut être globale ou individuelle, et chacun des membres de la dizaine y est inclus.

Le système spirituel est constitué d’une tête (Keter, Hokhma et Bina) et des sept Sefirot inférieures (Hessed, Gevoura, Tifferet, Netzach, Hod, Yessod et Malkhout). Chaque Sefira inférieure est faite de dix Sefirot, et cela génère 70 racines spirituelles, dont proviennent les soixante-dix grandes nations dans le monde.

On peut dire qu’il y a beaucoup plus de nations dans le monde, mais elles ne comptent pas comme des nations majeures, puisqu’elles se sont séparées et se sont multipliées à partir des grandes nations et elles sont désormais incluses dans celles-ci, mais elles n’ont aucune racine propre autre que leur propre changement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

L’âme et le Créateur

Question : Le concept de Créateur est-il lié à l’âme ? L’humanité se trouve-t-elle à l’intérieur de l’âme ou du Créateur ?

Réponse : L’âme et le Créateur sont une même chose ; ils sont seulement divisés en plusieurs composants.

Le désir de l’âme est une substance créée par le Créateur ou la Lumière. Le remplissage de l’âme est la Lumière ou le Créateur. Et la connexion entre eux dépend de notre travail et de nos efforts.

Une âme est composée de deux parties : la substance, ce qui signifie le désir de recevoir avec l’intention de donner sans réserve aux autres, et finalement dans le but de donner au Créateur, et le remplissage qui est appelé la Lumière. Le remplissage absolu par la Lumière est appelé le Créateur.

Extrait de KabTV, « Une Nouvelle Vie » le 06/11/2016