Category Archives: Ame

Un désir pour du plaisir n’est pas l’égoïsme

Question : Si le Créateur nous a créés comme un désir de recevoir et veut nous donner du plaisir, ne sommes-nous pas essentiellement opposés à Son désir en voulant Lui ressembler et devenir des donneurs sans réserve ?

Réponse : Nous ne nous opposons pas à Son désir puisque nous ne nous retenons pas d’utiliser notre désir. Nous changeons uniquement son intention. Tous nos désirs restent et commencent à travailler sur le fait de recevoir encore plus. Je ne fais que changer l’intention d’une intention pour moi, une intention pour l’amour de mon ego, en une intention pour le bien des autres, en cela mon intention va vers l’extérieur, parce qu’un désir n’est pas en lui-même l’ego.

Un désir égoïste est un désir avec une intention dans son propre intérêt. Un désir altruiste est le même désir, mais avec une intention pour le bien des autres. C’est seulement lorsque j’utilise tous mes désirs et que je sors de moi-même que je les réalise correctement.

Une personne ne peut pas changer l’intention, le changement ne se produit que dans un groupe sous l’influence de l’Ohr Makif (Lumière Environnante).

Seule la bonne méthode stimule et attire l’Ohr Makif, qui change l’intention d’une intention pour mon propre bien en une intention pour l’amour des autres. À ce degré, nous commençons à ressentir le monde qui se trouve en dehors de nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

Les quatre langues et les quatre lettres du nom de Dieu

Question : Les quatre langues (Tanakh, Halakha, Aggadah, Kabbale) correspondent-elles aux niveaux du nom HaVaYaH (tétragramme) ?

Réponse : Tout à fait. Le nom de quatre lettres du Créateur, « Youd-Hey-Vav-Hey » ou HaVaYaH, inclut en lui absolument tous les éléments du monde, à la fois le monde spirituel et notre monde.

Ainsi les quatre lettres du nom de Dieu caractérisent les quatre niveaux de l’évolution de la matière sous l’influence de la Lumière Supérieure et correspondent aux quatre langues principales.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/07/2016

La vérité à propos des Juifs et des non-Juifs

Question : Le mot « anti-sémitisme » est composé de « anti » (contre) et « sémite » qui est une personne (Shem, un fils de Noé). Pourquoi quelqu’un s’opposerait-il à cela. Est-ce que quelqu’un a le droit d’être contre cela ?

Les livres juifs contiennent des textes sans « humanité » à l’égard des non-juifs ; la raison pour laquelle ils sont contre nous est donc compréhensible.

Réponse : Tout ce qui est écrit à propos des « non-juifs » se réfère à notre égoïsme, qui est appelé « goy », venant du langage du peuple. Le mot « Juif » (Yéhoudi) est dérivé du mot « union » (Yichoud), l’unité parmi le peuple qui doit être atteinte par tout le monde. Il n’y a pas de lien entre ces mots et les termes de « Goy » ou « Juif » dans le sens qui nous est familier, mais ce n’est qu’une différenciation à l’intérieur d’une personne entre un « non-juif », un égoïste et un « Juif », un altruiste, indépendamment de la nationalité ou de la race.

Des actions altruistes

Question : Comment est-il possible de savoir si des actions sont altruistes ou pas ?

Réponse : Dès qu’une action altruiste est faite par une personne, le Créateur se révèle. Si une intention de donner sans réserve apparaît chez une personne, elle révèle immédiatement le Créateur conformément au principe de l’équivalence de forme selon l’intensité de cette intention.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

Hanoukka, un jour de fête pour les enfants

Question : Pourquoi Hanoukka est-elle considérée comme un jour de fête pour les enfants ?

Réponse : C’est parce qu’un bébé qui commence à percevoir le monde est fondamentalement un petit enfant. Nous aussi, nous nous trouvons dans une situation comme des enfants lorsque nous révélons le monde supérieur.

En d’autres termes, lorsque nous atteignons la fête spirituelle de Hanoukka, notre état est appelé un état de Katnout (enfance) de l’âme (« Galgalta ve Eynaim »).

Ainsi, dans notre monde nous chantons avec les enfants et mangeons des beignets à la confiture (soufganiyot). En général, la fête est très gaie, douce et enfantine parce que c’est ainsi que nous commençons à révéler le monde supérieur : dans l’atteinte spirituelle nous sommes encore des enfants.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 19/12/2016

Pourquoi devrions-nous vivre jusqu’à 200 ans ?

laitman_760_3Question : La principale tâche que les dirigeants du monde ont décidée est de savoir comment prolonger leur vie et atteindre l’immortalité physique. De grands efforts sont faits et de grandes ressources sont investies dans la biologie moléculaire et la recherche génétique afin d’atteindre cet objectif.

Que pense la sagesse de la Kabbale sur la prolongation de la vie jusqu’à 200 ans ou plus ?

Réponse : Cette option existe, mais pourquoi en avons-nous besoin si nous pouvons atteindre la vie éternelle encore plus tôt ?

L’hébreu, la clé du monde spirituel

Question : Les lignes horizontales et verticales des lettres de l’alphabet hébraïque montrent la direction de la diffusion de la Lumière et elles ont une signification spirituelle. Les lettres dans d’autres langues symbolisent-elles des attributs spirituels ?

Réponse : Chaque langue, non seulement les langues humaines, mais aussi le langage des animaux, a sa propre source spirituelle, sa propre racine spirituelle, mais nous n’en avons pas le code clé.

Nous découvrons la langue hébraïque lorsque nous entrons dans le monde spirituel. Par conséquent, des scientifiques comme Newton ont étudié l’hébreu, se rendant compte que c’était la façon de gagner un aperçu de l ‘« ordinateur spirituel » de l’univers.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/07/2016

L’Homme du futur

Question : Selon quels critères la société évaluera-t-elle une personne dans l’avenir? Selon sa richesse, son apparence ou son statut ?

Réponse : Je ne pense pas que les gens s’intéressent à l’apparence physique dans le futur, pas même les hommes. Cela va progressivement disparaître de notre perception et il y sera inclus uniquement les attributs internes d’une personne et son équilibre interne correct.

Le comportement et le caractère d’une personne seront le résultat de son état interne, car non seulement elle commencera à se rapporter à toute chose correctement, mais elle aspirera également à amener le monde entier jusqu’à la ligne médiane.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Qu’est-ce qui détermine le sexe d’un bébé ?

Question : Qu’est-ce qui détermine le sexe d’un futur enfant ? Comment est-ce lié à la spiritualité ?

Réponse : Cela dépend des propriétés de l’âme qui sont nécessaires pour la correction.

Je ne recommande pas d’intervenir et d’encourager le génie génétique pour déterminer le sexe des futurs enfants. Nous ne devrions pas faire cela.

De toute façon, vous ne pouvez pas tromper le Créateur. Le sexe de l’enfant et ses caractéristiques sont déterminés par le Kli général (récipient) de l’âme qui doit être connecté en une seule chose.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/06/2016

Chaque personne a-t-elle un point dans le cœur ?

Question : Chaque personne a-t-elle un point dans le cœur ?

Réponse :
 Oui, mais il y a des gens dont le point dans le cœur ne sera pas révélé en eux durant 200 ans, et il y a ceux en qui il s’est déjà révélé aujourd’hui.

Nous ne savons pas quand le point dans le cœur se révèlera dans une personne, donc nous diffusons la sagesse de la Kabbale sans coercition, sans aucune pression. Quelqu’un qui le veut, quelqu’un à qui cette méthode parle, viendra apprendre.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 28/08/2016