Category Archives: Média

Mon interview avec EFE News À Moscou

Dr. Michael LaitmanMon interview avec l’agence EFE News à Moscou a été publiée sur un certain nombre de portails internationaux dans le monde entier. EFE est la première agence d’informations de langue espagnole et la quatrième plus grande agence d’informations dans le monde.

Moscou, Juin 16 (EFE). Dr. Michael Laitman, chercheur et professeur de l’authentique sagesse de la Kabbale, aujourd’hui mobilise plus de 2.000 personnes dans la capitale russe.

« Nous avons environ 70 000 étudiants russophones dans notre Académie Internationale de la Kabbale, y compris ceux qui vivent en Chine, au Japon, en Scandinavie et en Europe de l’Est», explique Dr M.Laitman à EFE.

Né à Vitebsk (Biélorussie), le fondateur de l’Académie Internationale de la Kabbale « Bnei Baruch » maintient un lien fort avec la culture russe, présente tout au long de l’ancienne Union soviétique.

Professeur d’ontologie et d’épistémologie, avec une maîtrise en biocybernétique, et auteur de plus de 40 livres, Dr M. Laitman développe un changement majeur dans la conscience de l’humanité.

L’Académie fondée par Dr. M.Laitman, avec 2 millions d’étudiants dans le monde entier, traite de la crise actuelle comme d’un phénomène économique et financier, mais surtout, comme un effondrement moral avec des répercussions culturelles et sociales sur l’ensemble de l’humanité.

« Cette crise n’est pas un phénomène négatif, mais un tournant pour nous afin d’atteindre un niveau supérieur dans notre développement en tant que civilisation », explique t-il.

Dans un monde globalisé et une crise mondiale, Dr M. Laitman insiste sur le fait que l’humanité doit « aspirer à l’unité et l’harmonie pour répondre aux défis du moment historique » et trouver une «solution globale et complète. »

«Au lieu de manifester dans les rues, comme en Espagne », dit Dr M. Laitman, les gens devraient « commencer à étudier, se préparer pour un nouveau monde intégré. » Pendant ce temps, les pouvoirs politiques et économiques « devraient fournir aux gens un salaire minimum. »

Dr M. Laitman se décrit comme un scientifique, « réaliste », pas un mystique. Il est convaincu que ses idées ne sont pas utopiques et peuvent devenir une réalité.

Des Portails internationaux ont publié l’interview: Yahoo USA / International, Univision (le plus grand réseau de télévision en langue espagnole aux Etats-Unis), Terra Portail international, un certain nombre de sites en Espagne, Mexique, Venezuela, Colombie, Pérou, et d’autres.

Nouvelles en direct: Treize minutes pour la chose la plus importante

Dr. Michael LaitmanLa crise qui a embrasé le monde était très évidente lors des récentes conventions, que nous avons organisées, y compris celle qui s’est tenue en Italie il y a trois semaines et surtout il y a une semaine à Madrid, en Espagne. Là, la crise est très visible. Les masses sont en plein désarroi, et le taux de chômage des jeunes est de 40%. Les choses ne font qu’empirer chaque jour. Il y a des manifestations et des protestations dans la rue, et plus encore.
 

J’ai délibérément marché dans les rues et parlé aux gens. Ils ne savent pas quoi faire et organisent des manifestations devant les bâtiments du gouvernement. Mais le gouvernement ne sait pas non plus que faire. Tout le monde est confus et personne n’est coupable. Et tout ça, parce que nous nous faisons face au défi de la nature.

Les places de travail ne peuvent pas être créées à partir d’un espace vide. Et pour quoi faire ? En faisant ainsi, nous épuiserions les ressources naturelles restantes encore plus rapidement, nous ruinerions le sol et polluerions l’environnement encore d’avantage. Nos ressources en eau et en air diminueraient encore plus vite. Alors, pourquoi devrions-nous stimuler une économie qui détériore ? Juste pour donner du travail aux gens ? Avec de telles conséquences, il est préférable de ne pas leur en donner !

En Espagne, je me suis présenté à la chaîne de télévision la plus populaire en « prime time ». Au lieu de parler pendant plusieurs minutes, tel que le programme le prévoyait, l’interview a duré treize minutes. Pouvez-vous imaginer – treize minutes durant les nouvelles du matin, sur les événements actuels les plus importants ! Ils ne pouvaient tout simplement pas mettre fin à l’entrevue.

Ma suggestion étais simple et se réduisait à un seul conseil pratique : Nous devons mettre les personnes à l’étude. Elles devraient recevoir des allocations de chômage (ce qui serait également la stratégie la plus efficace pour économiser de l’argent) et elles devraient apprendre dans quel genre de monde nous vivons, ce qui existe en face de nous, et quel genre de défi la nature nous lance.

Ce n’est pas le caprice de quelqu’un ou les intérêts d’un parti ou les chefs de gouvernement. Ce n’est autre que la nature, qui nous met au défi. Et le défi est pour nous de changer. Nous ne devons rien changer d’autre que nous-mêmes.

Nous devons devenir intégral et global, conformément à la crise actuelle. Après tout, la crise est la sensation de son manque de conformité avec la nature environnante. Par conséquent, si nous nous corrigions de cette façon, tout deviendrait équilibré et atteindrait l’harmonie. C’est ce que l’on devrait enseigner aux gens.

L’entrevue a reçu une réponse positive dans toute l’Espagne, ainsi qu’en Amérique latine et en Amérique du Nord, et c’est parce que c’est vraiment la seule façon raisonnable de sortir de la situation qui s’est formée. Et l’Espagne n’est pas seule. La Grèce, l’Islande, l’Italie et d’autres sont dans une situation similaire, et il y a beaucoup d’autres pays entrant peu à peu dans cette crise. Et en d’autres endroits, la crise arrive de façons différentes.

C’est ainsi que la nature nous place devant une tâche claire : Nous devons changer. Nous devons être solidaires avec la nature, comme l’est tout ce qu’elle contient – le niveau inanimé, végétal, et animal. L’homme ne doit pas penser qu’il est supérieur à la nature et qu’il peut faire ce qu’il souhaite. Sa tâche la plus importante est de devenir consciemment une partie intégrante du tout.

En devenant partie intégrante de la nature, il commence à comprendre ce qu’elle est, et découvre tout à coup de nouvelles profondeurs en elle : les mondes d’Assiya, de Bryia, de Yetsira, d’Atsilout, d’Adam Kadmon, et le monde de l’Infini. Il ne fait plus obstacle à la nature par son égoïsme, mais commence à sentir la nature comme transparente. Il comprend enfin et prend conscience des forces qui contrôlent tout, y compris lui-même.

C’est la tâche, à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui. Par conséquent, si nous le voulons et si nous utilisons la force de l’aspiration vers l’avant qui existe chez de nombreuses personnes dans le monde, alors nous allons réellement aspirer à l’auto-correction, à la révélation du monde, à sortir de l’état de rêve, de l’inconscience. Puis, nous atteindrons l’égalité totale avec la nature, le niveau du Créateur.

De la 1ère leçon à la Convention de Moscou 10/6/11

Entretien Pour l’Agence de Presse EFE

Dr. Michael LaitmanL’interview que j’ai donné à l’EFE Agence De Presse en Espagne fut publiée sur les portails internationaux dans plusieurs pays. L’EFE est la première agence de presse en langue espagnole de nouvelles et la quatrième agence de nouvelles dans le monde.

La liste des portails et sites internationaux, qui a placé l’entrevue comprend  les Nouvelles sur YahooMSN Latino (USA), Terra (Nouvelles et sections des sciences), Yahoo du BrésilUOLGlobo, et autres. L’interview fut publiée sur plusieurs sites Internet au Mexique, en Bolivie, en Colombie, en Argentine et en Espagne.

Offrir une solution au monde

Dr. Michael LaitmanQuestion: Des millions de personnes dans le monde entier souhaitent grandir spirituellement. Mais qu’en est-il du reste?

Réponse: Tout le monde souffre, tout le monde se sent mal. Regardez comment l’agitation se développe partout dans le monde. N’est-il pas évident que nous sommes sur le versant de l’adversité? Ce processus s’accélère à une vitesse remarquable. J’ai récemment reçu une lettre d’Espagne où les gens ordinaires sont confrontés à des problèmes graves. Le chômage est vertigineux.
C’est ainsi que le Créateur est en train de pousser et de tourner tout le monde à Lui faire face. Qu’ils le veuillent ou non, les gens commencent à se demander: «Que faisons-nous? ? Comment pouvons-nous sortir des difficultés ? » Tout d’abord, voici la clé pour éviter la crise : si une personne n’a rien à manger et pas d’argent pour payer le loyer, si il ou elle n’a pas les premières nécessités, les choses spirituelles ne l’intéresseront guère. Mais vous pouvez leur montrer quelle est la solution.
Lisez ce que les analystes écrivent, cherchez où vous voulez: aujourd’hui, personne n’a de solutions aux problèmes auxquels le monde est confronté. Au moins, c’est déjà bien évident. Ceux qui sont encore au pouvoir ainsi que les commentateurs politiques sont pleinement conscients que nous sommes arrivés dans une impasse. Personne n’a le courage de lever la main pour offrir une solution venant de lui. Il est effectivement bien évident que tout ce qu’il pourrait offrir est irréaliste et impraticable. Dans ce type de situation, c’est à nous de parler. Et nous devons nous dépêcher de le faire.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 25/05/2011, «Préface à la sagesse de la Kabbale »

Sur NTV : la Kabbale ou « les douleurs de croissance » de l’humanité

Dr. Michael LaitmanQuestion: Avez-vous vu une émission de télévision sur la Kabbale diffusée sur NTV, une chaîne de télévision russe? Que pouvez-vous dire à ce sujet?
Réponse: Nous avons été approchés à trois reprises par les producteurs de NTV, nous demandant de participer à ce programme. Mais ayant découvert qui étaient les autres participants, nous avons dû refuser: Vous devez choisir à qui vous parlez.
Compter les nœuds sur un bracelet rouge et croire en sa force magique est au-delà de ma compréhension. Et des sorts magiques tels que « Poulsa de Noura » ne font rien d’autre que de susciter de la tristesse sur le développement tardif des gens.
Mais ce ne sont que des «douleurs de croissance ». Cela va passer. Pauvres enfants! Pourquoi sont-ils si haineux? La Kabbale parle de l’amour, et non de l’amour comme une marchandise (20 $ pour un bracelet). Mais je suis d’accord pour une interview à nos conditions.

Découvrez les secrets des Sages

Lecture in ManhathanLe 29 Mars, 19:30 à l’Espace Symphony, un centre artistique dans Manhathan, je vais donner une conférence publique intitulée « Le Zohar, les lois de la nature, et l’avenir de l’homme. » L’événement commence avec un spectacle de musique kabbalistique par l’Ensemble. Pour plus d’informations cliquez ici.

 Extraits de l’annonce de l’évènement:

 

« Une soirée de musique et de sagesse avec le plus grand kabbaliste au monde venant d’Israël le Dr Michaël Laitman.

Ouvrez la porte intérieure à la beauté et à l’importance de l’ancienne sagesse des sages kabbalistes. Profitez d’un concert spécial de musiques autrefois cachées, profondes et envoûtantes, apportant des sensations ineffables venant des plus hautes sphères de l’amour.  Alors, écoutez comment le plus fameux des kabbalistes  au monde révèle le message de la sagesse en ce moment difficile et décisif de l’histoire humaine. « 

La communication virtuelle est plus proche de la spirituelle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous avez mentionné que les réseaux sociaux de communication sur Internet correspondent aux lois naturelles du développement. En effet, Facebook est un succès phénoménal: Il a un demi-milliard d’utilisateurs. Il devient un attribut essentiel de la vie moderne. Pourquoi l’homme aime tant la communication virtuelle? Qu’a-t-elle de si spéciale?

Réponse:  Notre nature est le désir de recevoir du plaisir, de se  satisfaire, de percevoir, de comprendre et d’entendre quelque chose de nouveau. Comme on le voit, la télévision d’aujourd’hui offre des milliers de chaines, mais si vous allez sur Internet, vous y trouvez absolument tout ce que vous voulez, une quantité infinie d’informations. Et tout cela découle de notre désir de recevoir.

Si ce désir peut être satisfait, c’est bien. Mais si nous ne pouvons pas le satisfaire nous développons alors des réseaux de communication, tel Internet, pour trouver de plus grandes satisfactions. Cela continue jusqu’à ce que, progressivement, nous nous rendons compte de ce qu’il se passe vraiment, et ensuite, tout ce qui ne satisfait pas complètement notre ego, notre désir évolué, perd peu à peu sa popularité et s’éteind.

Même l’ego peut voit qu’être connecté aux autres lui apporte un bénéfice. Bien que le chemin soit encore long, peu à peu, non seulement les individus mais des pays entiers, qui habituellement se considèrent comme rivaux, se mettent à réaliser qu’aujourd’hui, ils n’ont pas beaucoup de choix. Nous ne pouvons pas combattre pour toujours, ou cela vaut-il la peine de le faire jusqu’à ce que nous nous détruisions mutuellement? Et nous ne pouvons qu’être d’accord qu’il est à notre avantage d’établir certains liens et de communiquer. Ainsi, la vie nous apprend à nous unir.

Par conséquent, Facebok est un phénomène tout à fait exemplaire. Il est accessible à tout ceux. qui sur terre veulent être visible, du président d’un pays au simple portier. A titre d’exemple, le président des États-unis, Barak Obama, a 17 millions « d’amis » sur Facebook. Et n’importe qui peut faire la même chose. Dans une certaine mesure, c’est bien, car cela répond à la demande de parvenir à une union intérieure. Et je pense que cela va nous apprendre comment développer des liens plus intérieurs, remplaçant les liens matériels,.

A partir d’un programme TV « Demandez au kabbaliste» 20/01/2011

Que la Lumière Supérieure devienne votre professeur

Dr. Michael LaitmanPourquoi devrions-nous nous traiter gentiment les uns les autres ? Nous devons le faire dans le seul but d’atteindre l’adhésion avec le Créateur. Pourquoi suis-je venu au groupe? C’est seulement pour le bien du Créateur.Si j’ai d’autres raisons, alors je suis pareil aux communistes en Russie qui construisaient la société de l’avenir pour eux-mêmes. C’est pourquoi ils sont toujours aux prises avec les conséquences à ce jour. La seule façon de les corriger est le « feu par le feu», qui signifie avec le bon type de communisme -la Kabbale.

Le Créateur doit être notre objectif ! Sinon, il ya des coups terribles qui nous attendent. L’exemple est celui de la Russie, qui avait investi des efforts gigantesques, des moyens et de l’argent, et en fit le sujet de discussion partout: à la radio et la télévision, dans les jardins d’enfants, les écoles, les chansons, pièces de théâtre, et tout ce que les gens faisaient. Tout appelait les gens à ne faire qu’une seule chose: Unissons-nous et soyons amis!

Mais regardez ce qui s’est passé. L’homme n’a rien accepté et tout a immédiatement tourné à l’égoïsme, même si l’éducation enseignée à tout le monde semblait bonne : vivons en paix tous ensemble comme une seule famille.

Si le Créateur ne se tient pas à la tête de tout, étant la source de la Lumière qui change une personne, alors à quoi sert d’utiliser des mots vides de sens? Ils ne correspondent pas aux faits réels!

En conséquence, il devient nécessaire de les faire à une personne par la contrainte, par la punition, la répression, et la force. Nous devons en tirer des conclusions sur le choix de la bonne éducation et comment elle s’applique dans les moindres détails.

 

La seule façon d’éduquer quelqu’un est par l’exemple. Et vous ne devez pas seulement montrer votre exemple personnel, parce que si un enfant apprend à se comporter comme vous le faites, ce ne sera pas une correction intérieure, il ne fera tout simplement que vous imiter. Demain, il verra un mauvais exemple et le copiera aussi bien.

Par ailleurs, s’il s’est corrigé de lui-même et l’a bien compris, alors il est déjà protégé jusqu’à ce niveau.

Le besoin d’une chaîne TV de Kabbale

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (De Kursor.co.il) : M. Mordechai (Moti) Shklar, PDG, de l’autorité de la télévision Israélienne, a déclaré lors de son discours à l’École des communications Sammy Ofer, IDC, Israël [résumé]: Nous avons tourné dans une société qui détruit toutes les valeurs, une société d’individus aliénés par la société, où l’individualité se trouve au centre et il n’y a pas de place pour les valeurs collectives. 

La télévision commerciale éduque la société sur les basses émotions nues, et une telle société n’a pas d’avenir, pas le droit à l’existence. Aujourd’hui, on sent déjà une réaction inverse: un nombre croissant de personnes cherchent un sens à leur vie, et avec des programmes de divertissement, veulent voir des chaînes de télévision payantes significatives.

Nous avons besoin d’une chaîne alternative à la télévision commerciale. Peut-être que le contenu de telles émissions ne conviendra pas au jeune public, mais il conviendra aux personnes d’âge mûr au-dessus de 40 ans. De cette façon, nous devons d’abord conquérir le public de plus de 40 ans et, finalement, les jeunes commenceront également à chercher des alternatives.

Mon commentaire: M. Shklar n’est apparemment pas au courant de la Chaine 66, notre chaîne de télévision de Kabbale en Israël. Sinon, il aurait remplacé la chaîne n°1de la télévision Israélienne par celle-ci !

Ma rencontre avec Judith Regan à New York

Cette semaine, j’ai rencontré Judith Regan, une éditrice américaine très connue, qui est devenue célèbre en étant l’une des premières à publier des autobiographies de célébrités.

laitman_2009-05-08_judith-regan_w