Category Archives: Monde

L’égoïsme détruit la planète

115.06Il n’y a aucune preuve que c’est l’activité humaine qui a provoqué les changements climatiques critiques qui ont lieu aujourd’hui. Le globe est tellement énorme et complexe qu’il est impossible de prouver que par nos actions nous pouvons influencer la détérioration du climat.

Nous essayons de blâmer l’augmentation de la teneur en dioxyde de carbone dans l’atmosphère et d’autres phénomènes similaires, mais peut-être que le problème n’est pas là. La raison principale est la relation égoïste entre les gens. Mais cette dépendance ne peut pas être clairement démontrée à tout le monde et prouvée.

Nous tomberons progressivement de plus en plus bas, et nous nous éloignerons des conditions de la vie normale à tel point que notre vie deviendra vraiment anormale. Et peut-être alors les gens conviendront-ils qu’il est impossible de continuer ainsi, que nous devons commencer à changer.

Il n’y a pas d’autre moyen d’arranger la situation, le Créateur ne nous le permettra pas. Il veut que nous devenions plus aimables les uns envers les autres, et alors la nature entière changera pour le mieux. Et le fait que nous rendions l’air plus pur ne réglera pas le problème du climat. Le Créateur veut nous révéler que notre vie dépend de nos relations, pas de l’air frais.

Nous devons tenir compte des conseils des kabbalistes qui nous disent que tout le problème réside dans nos relations égoïstes, et que si nous les corrigeons, notre vie entière changera pour le mieux.

Extrait de KabTV, « Conversation avec les journalistes » du 31/10/2022

Une force spéciale d’unité

032.01Il existe une force spéciale dans notre unité. Lorsque nous nous unissons au-dessus de nous, de l’état de « moi » à celui de « nous », nous révélons une nouvelle force dans la nature que l’on l’appelle la « sagesse de la foule » ou intelligence colelctive. L’intégralité est celle qui nous la donne.

Plus encore, cette force est au-dessus de toutes les autres forces. Nous pouvons corriger tous les problèmes de notre monde avec son aide dans notre vie, notre santé, nos relations familiales et notre sécurité, et nous pouvons calmer les gens et les nations et corriger l’écologie.

Cette force existe dans la nature, elle n’a rien de surnaturel. Elle est au-dessus de notre nature ordinaire et égoïste, mais en général elle n’est pas surnaturelle. Nous l’approchons avec réalisme.

Commençons à nous connecter les uns aux autres, aidons-nous les uns les autres à nous élever et nous ressentirons comment elle plane au-dessus de nous. Si nous commençons à agir de cette manière, nous verrons soudainement que nous pouvons tout corriger.

Dans le monde d’aujourd’hui, il y a un nombre colossal de « bombes à retardement ». Que se passe-t-il avec le pétrole dans l’Atlantique ? Que se passe-t-il dans l’océan avec la pollution ? Que se passe-t-il dans l’atmosphère qui nous entoure ? Nous vivons assis sur des « bombes à retardement », sans savoir quand elles vont exploser.

Commençons à équilibrer progressivement tout cela, à nous calmer, à diminuer ce rythme et cette tension. Nous n’avons pas d’autre choix. Après tout, il est possible de l’équilibrer. Voyez comme c’est simple : lorsque nous nous connectons les uns aux autres, nous révélons la force qui est au-dessus de nous.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Faire bon usage des autres » du 03/09/2013

Pourquoi y a-t-il une accélération ?

292Question : Le rythme du changement dans le monde est considéré comme un problème pour les entreprises, les dirigeants mondiaux et la population en général. Beaucoup ne sont pas capables de s’y adapter et ne peuvent tout simplement pas suivre l’évolution du monde.

Pourquoi cette accélération ? Pourquoi sommes-nous poussés de plus en plus fort ?

Réponse : C’est pour nous donner une sensation de vie et de mouvement. Si la vitesse était constante, nous ne remarquerions tout simplement pas ce mouvement et le fait que quelque chose se passe. Nous ne ressentons que les changements d’états.

Question : Si les gens ressentent qu’il y a un changement, une accélération, peuvent-ils en quelque sorte l’évaluer, l’influencer ou le contrôler ?

Réponse : Ils vont essayer de comprendre la nature de la matière et vers où elle se dirige. Si nous nous déplaçons du point A au point B, ainsi nous verrons ce qui nous attend.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Voir l’image complète du monde

764.2Question : Il est très difficile pour une personne de prévoir tout changement en elle-même et dans le monde, même si elle fait un effort. Et pour ce qui est de la société, cette image est généralement floue. Pourquoi les changements et leurs conséquences sont-ils imprévisibles et nous sont-ils cachés ?

Réponse : Ils ne sont pas cachés. Simplement, nous ne voyons pas l’image globale du monde. Mais si nous le voulions, nous le verrions avec tous ses changements et nous pourrions même les influencer de nous-mêmes.

Question : En principe, est-il possible pour une personne de ressentir l’image globale du monde, de connaître les lois qui régissent son fonctionnement, d’accomplir des actions et de voir comment tout change ?

Réponse : Oui. Cela doit être appris. C’est possible.

Question : D’une manière générale, peut-il y avoir une vie sans changement ? Un tel état existe-t-il dans la nature ?

Réponse : Non. Alors ce ne serait pas la vie ni même la mort. La mort est l’un des états de la vie. Un mouvement perpétuel.

Question : Peut-il y avoir un mouvement inverse ?

Réponse : Dans n’importe quelle direction.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Le Soleil, la Lune et la Terre

293.1Question : Que sont la Lune et le Soleil par rapport à notre perception ? Du point de vue de la Kabbale, qu’est-ce que la Terre par rapport à ces deux objets ?

Réponse : La Terre est la partie réceptrice. Elle reçoit la lumière du Soleil ; elle tourne autour de son axe et expose chaque fois son autre face au Soleil. La Terre se trouve entre le Soleil et la Lune et cache donc la Lune au Soleil. Cela détermine la phase de la Lune.

Puisque tout est disposé de telle sorte que la Lune tourne autour de la Terre avec une certaine périodicité, nous avons un calendrier lunaire. La Terre, en tournant autour de son axe, crée un calendrier terrestre, circadien, et en tournant avec la Lune autour du Soleil, elle crée un calendrier annuel.

En outre, la rotation de l’ensemble du système solaire crée des périodes spéciales qui sont marquées dans le calendrier juif (29 ans, etc.).

Du point de vue de la Kabbale, le Soleil représente Zeir Anpin, la Terre représente Malkhout, et la Lune montre le degré de connexion entre eux. La mesure selon laquelle la Terre possède un écran peut être vue dans les phases de la Lune. La mesure selon laquelle la Terre peut protéger la Lune de la lumière du soleil nous montre la taille de l’écran.

Nous le voyons dans les phases de la Lune à l’envers, car je ne me vois pas, sauf dans mon reflet. La lune croissante signifie que mon écran commence à grandir et qu’il grandit jusqu’à la pleine lune, puis commence à diminuer. Par conséquent, sur les quatre étapes du développement, deux sont en croissance et deux en décroissance, puis il y a une nouvelle période. C’est exactement ce qui se passe dans le développement de l’instrument spirituel, le Kli (récipient).

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Soleil, Lune, Terre » du 26/05/2013

Concept abstrait : le bien

508.2Question : Comment pouvons-nous construire l’image du Créateur ? Quelle est Son image ?

Réponse : Lorsque le bien se manifeste entre les gens, là on peut apparaitre le Créateur.

Commentaire : Le bien semble quelque peu abstrait. Après tout, chacun comprend le bien à sa manière.

Ma Réponse : Il ne s’agit pas du bien pour vous, mais du bien pour les autres. Lorsque vous faites ce que les autres veulent, dans leur intérêt, c’est-à-dire pas ce qu’ils veulent, mais précisément dans leur intérêt, alors vous découvrez la propriété du Créateur.

Commentaire : Cela semble très simple. Lorsque vous regardez le cosmos, vous voyez un nombre énorme d’étoiles, tant de lois, et tout ce qu’il y a là !

Ma Réponse : Ce sont tous des objets inanimés.

Commentaire : Mais lorsque nous disons que le Créateur n’est qu’amour et don sans réserve, il semble que cela soit très simplifié.

Ma Réponse : Ce n’est pas simplifié, au contraire, c’est très difficile. Pour reproduire juste une seule sensation, il faudrait des millions de cosmos.

Question : En principe, le Créateur a créé en nous tous les spectres de nos sensations depuis des milliards d’années. Afin de Lui ressembler, nous devons les reproduire par nous-mêmes, n’est-ce pas ?

Réponse : Il suffit d’un seul petit mouvement entre eux pour que les gens reproduisent ces forces énormes qui existent entre toutes sortes de corps cosmiques.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

L’éducation dans la société future

537Question : Qui est la force motrice derrière les changements dans la société du futur : les dirigeants, les jeunes, les scientifiques ou les gens ?

Réponse : L’éducation qui imprègne toutes les couches de la société. Elle devrait être élaborée de manière à ce que chacun se soucie de l’équilibre entre la réception et le don sans réserve.

Toutes les personnes sont différentes, et par conséquent chacune a la possibilité de se réaliser autant que possible dans l’intérêt des autres.

Question : Une personne ressent-elle ces différences ? Si je suis à 100% dans le désir de donner sans réserve, alors en théorie je ne devrais même pas les ressentir.

Réponse : Chacun se sent égal aux autres, même si on peut travailler beaucoup moins que les autres. Après tout, chacun est tenu de participer à l’œuvre commune dans la limite de ses capacités.

Une personne ne se sent pas plus grande ou plus petite que les autres et ne se sent pas mal à l’aise dans cette différence.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 24/06/2022

Quel chemin de développement l’humanité va-t-elle choisir ?

962.3Question : Peut-on appeler l’état actuel du monde un point de référence lorsque l’humanité est proche de choisir un nouveau chemin de développement ?

Réponse : Sans aucun doute. La sagesse de la Kabbale en parle. Nous entrons actuellement dans le dernier état de l’humanité, ce que l’on appelle la « dernière génération ».

Cet état peut être long, incluant des guerres et toutes sortes de destructions. Mais il peut aussi être basé sur un développement pacifique le long du chemin vers le haut. Cela dépend des gens.

La formation sociale finale consistera à reconnaître notre égoïsme comme un mal et à s’élever au-dessus de lui vers la connexion, vers le rapprochement de toutes les nations autour d’un noyau commun, qui est le principe de « aime ton prochain comme toi-même ».

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 24/06/2022

L’image du monde est faite en nous

214Question : Comment le cerveau est-il capable de traduire une telle avalanche de fréquences qu’il perçoit avec différents sens : les fréquences de la lumière, les fréquences du son, nos perceptions spécifiques du monde ? Comment produisons-nous cette avalanche à partir du flux général d’informations ?

Réponse : Tous nos sens ne sont que des conducteurs, rien de plus. Ce sont des terminaisons nerveuses qui sont censées être impliquées et exercer une sorte d’influence à l’intérieur. En fait, elles ne reçoivent rien de l’extérieur.

Une telle innervation nous est donnée pour que nous nous ressentions nous-mêmes et que nous créions cette image en nous-mêmes. En pratique, nous sommes les receveurs finaux des informations que nous recevons de l’extérieur. Ces informations existent tout autour de nous. Et chacun s’en fait une image à l’intérieur de lui-même.

Cette image est prétendument créée par nos yeux, nos oreilles, avec nos cinq sens. En fait, elle est créée à partir des informations que nous recevons. Nous nous faisons une image du monde à l’intérieur de nous.

Il nous semble que ce monde est à l’extérieur et que nos sens reçoivent toutes les informations de l’extérieur. C’est une chose tellement trompeuse. Dans le futur, l’humanité découvrira tout cela.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Hologramme » du 28/07/2011

Coïncidence ou déterminisme ?

232.07Question : L’origine de l’homme est-elle la conséquence de quelques changements aléatoires dans la nature ou le résultat d’un processus évolutif ?

Réponse : Rien n’arrive par hasard dans la nature. Si nous ne voyons pas quelque chose, ne l’attribuons pas au hasard. Nous devons l’attribuer à notre ignorance, à notre incapacité à atteindre un certain phénomène pour le moment. Mais plus nous dévoilons la nature, plus nous y voyons un chemin de développement déterministe clair, des connexions sans fin et leurs formes en elles.

Tous sont construits sur une seule et unique loi du bénéfice maximal : être dans l’état de la plus faible dépense d’énergie et de la plus grande satisfaction égoïste à chaque instant.

Les lois de la nature sont basées sur le fait que toute la matière de la nature est le désir de recevoir, qui se développe constamment et qui cherche sans cesse de nouvelles formes de développement pour lui-même.

La méthode de développement du désir se situe à l’intérieur de la matière elle-même, à l’intérieur du désir lui-même. En même temps, le développement quantitatif conduit au développement qualitatif de la nature minérale, végétale, animale, et de l’homme.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Le futur de l’humanité » du 17/07/2011