Category Archives: Monde

Pourquoi n’y a-t-il pas de progrès dans les relations entre les gens ?

Question : Pourquoi y a-t-il des progrès dans tous les domaines sauf dans les relations humaines et qu’il y a toujours des guerres  ?

Réponse : Il y a des progrès dans tout à l’exception des relations humaines parce que nous devenons de plus en plus égoïstes et intelligents. D’autre part néanmoins, nous comprenons également que nous ne pouvons pas vivre comme nous l’avons fait par le passé.

Le monde devient plus global. Notre dépendance mutuelle nous impose de nouvelles formes de communication. Nous sommes devenus des consommateurs d’une culture singulière. Regardez ce qui se passe dans le monde aujourd’hui : certains achètent, d’autres vendent. Le monde entier est devenu comme un seul grand marché. Personne ne peut être séparé des autres.

C’est pourquoi nous avons inévitablement besoin d’établir des relations positives, nous ne pouvons pas y échapper. Au contraire, il est préférable pour nous d’arriver à un état d’interdépendance totale et ainsi, espérons-le, cela obligera notre monde à faire quelque chose.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/04/2018

Bill Gates et les moustiques

Question : Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a investi plus de quatre millions de dollars dans un projet visant à créer des moustiques génétiquement modifiés qui tueront leur propre espèce. C’est ainsi qu’il a l’intention de tuer tous les moustiques qui propagent le paludisme. Est-ce une approche correcte ? Après tout, nous violons l’équilibre de la nature.

Réponse : Bien sûr, il peut y avoir des conséquences irréversibles ici. Il s’agit d’un problème très grave car nous interférons avec le système interne de la nature.

Où cela mène-t-il ? Comme tout le reste, à la reconnaissance du mal : nous devons nous changer nous-mêmes et ensuite tout changera dans la nature.

Si nous cessons de nous piquer les uns les autres, les moustiques cesseront de nous piquer.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 26/06/2018

Quel monde est réel ?

Question : Est-il possible que le monde spirituel existe seulement dans l’imagination des kabbalistes ? Quelle est la garantie qu’il soit réel ?

Réponse : Personne ne peut vous promettre et vous donner des garanties que le monde spirituel existe de façon plus réaliste que notre monde.

Cependant, le fait que notre monde n’est pas réel a déjà été révélé par les kabbalistes. Ils ressentent cela en étant au-dessus de notre monde illusoire, et ils comprennent que ce monde est créé d’une telle manière intentionnellement, de sorte que nous nous en éloignions et que nous sortions dans le monde réel.

Le monde spirituel supérieur est réel parce que nous atteignons le Créateur en lui, la seule force motrice, « Il n’y a rien hormis Lui ». En révélant dans le monde spirituel la force qui gouverne tout, nous déterminons qu’il existe réellement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/02/2018

Le monde futur

Question : Qu’est-ce que le « futur » ou le « monde à venir » dans la Kabbale ?

Réponse : Le monde futur est celui que j’atteindrai en étudiant la Kabbale. C’est le monde à venir parce qu’il est au prochain niveau de perception.

Cependant, c’est un monde réel. J’ai seulement besoin de changer un peu mes qualités, de la réception au don sans réserve, et je verrai un monde inversé.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/03/2018

Qu’est-ce que Bnei Baruch ?

Question : Qu’est-ce que Bnei Baruch (Fils de Baruch) ?

Réponse : Bnei Baruch sont les personnes qui utilisent la méthode de mon professeur, le grand kabbaliste Rav Baruch Shalom HaLevi Ashlag. Elles réalisent cette méthode sur elles-mêmes et ressentent ou essaient de ressentir que c’est lui qui les guide.

Question : Qu’est-ce que Bnei Baruch aujourd’hui ?

Réponse : Bnei Baruch est un groupe de personnes dispersées dans le monde entier, avec des langues différentes, avec diverses prédispositions et mentalités naturelles, qui étudient les œuvres du Baal HaSoulam et du Rabash, et essayent de les réaliser.

Question : Pourquoi Bnei Baruch est-elle une organisation internationale ?

Réponse : Le Baal HaSoulam a écrit à ce sujet dans son article principal : « L’Arvout » (La Garantie Mutuelle/solidarité). La réalisation principale de la Kabbale doit se produire dans le monde entier, pas seulement dans la nation d’Israël. Le peuple d’Israël n’est qu’un conduit. En principe, toute la Torah est donnée dans le but d’amener le monde entier, toute cette création brisée, au Créateur.

Question : Quel est le but de Bnei Baruch ?

Réponse : L’objectif du groupe Bnei Baruch est de révéler en eux-mêmes et de montrer au monde entier un exemple d’union de tous en un seul ensemble où le Créateur sera révélé.

Pourquoi y a-t-il si peu de kabbalistes dans le monde ?

Question : Pourquoi y a-t-il si peu de kabbalistes dans le monde ?

Réponse : Pour découvrir le monde supérieur, un ou deux kabbalistes suffisent, et après cela quelques dizaines de plus, et d’autres doivent adhérer à eux. Tout descend et s’abaisse dans une pyramide.

Aujourd’hui, ceux qui étudient méthodiquement la sagesse de la Kabbale dans notre communauté mondiale sont assez pour être prêts à apporter la Lumière supérieure dans notre monde. Ce qu’il nous reste, c’est seulement que le reste du monde nous rejoigne d’une manière ou d’une autre.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/09/2017

Que doit-on faire si le monde a perdu sa valeur ?

Question : Que faire si le monde a perdu sa valeur et si tout ce que vous pouvez voir autour de nous est une agitation inutile ?

Réponse : Vous devez remercier le Créateur de vous avoir montré que notre monde n’a aucune valeur. Cela a toujours été comme ça, et maintenant il a finalement perdu sa valeur à vos yeux. Vous avez clarifié ceci. Ainsi, vous devez l’admettre.

Question : Qu’est-ce qui se passe à l’intérieur d’une personne lorsqu’elle a une telle sensation ?

Réponse : Elle comprend que cela ne vaut pas la peine de vivre pour l’intérêt de notre monde physique. Cependant, il y a le monde supérieur suivant pour lequel il vaut la peine de vivre, et vous pouvez le découvrir et l’atteindre aujourd’hui !

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/09/2017

Créer un nouveau monde

Question : Dans une société développée qui commence à comprendre la nature, y aura-t-il « une voix maternelle » qui avertira des dangers ?

Réponse : Notre voix intérieure retentira en nous parce que nous ressentirons tout à travers notre connexion.

Ce n’est pas l’intuition, mais l’atteinte et la révélation parce que nous construisons entre nous un système qui est similaire à la force dirigeante, et par conséquent, nous la révélons dans notre système à un point tel que nous entrons en contact avec elle.

Ce contact est mutuel et en constante progression. Nous voyons, ressentons et comprenons tout ce dont nous avons besoin. C’est notre mère, notre enseignante, notre nounou, c’est tout pour nous. Grâce à notre système de connexion, nous influençons la force supérieure qui régit l’univers et se manifeste elle-même dans la connexion entre nous.

Nous entrons ici dans des relations complètement différentes : plus réelles, plus mûres, et plus internes. Nous commençons à étudier les lois de la commutation, les lois du comportement et les lois de la connexion.

C’est le travail le plus fascinant parce qu’une personne commence à créer un monde totalement nouveau. En outre, elle se contrôle elle-même et la société en conformité avec la force supérieure jusqu’à ce que toute l’humanité arrive à un tel état.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 16/08/2017

L’illusion de notre monde

Question : La guerre a-t-elle une racine spirituelle ?

Réponse : Il n’y a rien dans notre monde qui n’ait pas de racine spirituelle, sinon l’objet ou le phénomène n’existerait pas. Les forces qui sont descendues du monde spirituel, du système supérieur de gouvernance et d’intégration des forces, se sont matérialisées peu à peu et ont formé divers objets dans notre monde.

C’est pourquoi il est écrit : « Vous n’avez pas un brin d’herbe en bas qui n’ait pas une étoile et un garde en haut qui le frappe et qui lui dise : ‘Pousse !’ » C’est évident.

Les forces supérieures qui descendent du monde de l’Infini à travers les mondes d’Adam Kadmon, Atsilout, Briya, Yetzira et Assiya atteignent notre monde et se matérialisent ici.

Cependant, si nous parlons de la racine supérieure, par rapport à sa branche dans notre monde, alors il est difficile d’expliquer quoi que ce soit parce que le système est complètement désorienté. Par exemple, comment pouvez-vous relier une tasse ou une main humaine à un équivalent supérieur ?

De plus, notre monde n’a pas de tels équivalents ! Ce sont simplement les forces qui les représentent dans notre conscience, dans nos perceptions. Bien que nous pensons que ce sont des objets matériels, ce sont des illusions.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/07/2017

Un endroit est un désir

Question : Comment la création a-t-elle été créée et établie ?

Réponse : Lorsque j’étais étudiant, on m’a enseigné que l’univers est éternel et qu’il n’a pas de commencement ni de fin, pas de dimensions et pas de temps. C’était un point de vue scientifique.

Puis soudain, à un moment donné, tout a commencé à s’effondrer et les scientifiques ont commencé à dire que l’univers n’avait que 14 milliards d’années. Les physiciens disaient qu’il n’y avait rien avant et que nous devons les croire. Alors qu’y avait-il à la place de l’univers ? Rien. Y avait-il un endroit ? Non.

Donc d’où est-ce que cela vient ? Peut-être qu’il y avait un vide et ensuite les étoiles sont apparues ? Non, il n’y avait pas de vide non plus.

C’est quelque chose qui n’a pas de sens.

Question : Et que dit la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : La sagesse de la Kabbale dit la même chose. Les scientifiques se rapprochent dans leurs points de vue de la sagesse de la Kabbale parce que l’ego s’est développé et s’en rapproche.

Question : Alors qu’y avait-il avant la création, le désir de recevoir ?

Réponse : Avant l’apparition du désir de recevoir, il y avait seulement un désir de donner sans réserve, le Créateur, la Lumière.

Le désir n’a pas d’endroit. Il s’appelle en fait le lieu lui-même. Si j’ai un désir de manger maintenant par exemple, si vous gâchez ce désir, je sentirai que j’ai perdu l’appétit. Est-ce que le désir a un endroit ou pas ?

Si j’ai perdu le désir, je ne serai pas capable de me forcer à manger même si j’ai très faim. Cela signifie que le désir est l’endroit et non mon estomac vide.

Question : Où est le désir ?

Réponse : Nulle part. Je peux examiner mon ventre et dire qu’il est vide. Il veut manger, mais si je ne veux rien, pas même un petit morceau n’entrera dans ma bouche ! Cela signifie que dans le monde corporel, vous ne pouvez pas indiquer l’endroit qui contient un désir.

Extrait de la leçon de la Kabbale en russe, le 12/03/2017