Category Archives: Monde

Souhaitons-nous tous une douce année d’unité !

14441091_1109260905796153_254130108932629172_n

Perspectives de développement des nations

Dr. Michael LaitmanQuestion : Vous n’êtes évidemment pas un homme politique. Mais à votre avis, la sagesse de la Kabbale est impliquée dans tout, comme la science à propos du monde entier. Combien les nations sont-elles développées ?

Réponse : Le temps du développement égoïste est passé. Par conséquent, le temps des conflits entre les nations, qui tentent de dominer, est également révolu. Tout autour de nous, un réseau naturel intégré et supérieur et la direction du monde, y compris de l’univers tout entier, devient de plus en plus apparent.

De ce fait, il y aura nécessairement une aspiration vers un bénéfice mutuel, qui se déplacera progressivement du bénéfice mutuel égoïste vers le bénéfice mutuel partagé dans lequel le principe de l’échange cessera d’être le but et deviendra un moyen d’unification.

La classe moyenne s’oriente rapidement de plus en plus à droite

laitman_928Question : Partout dans le monde, les classes moyennes s’orientent rapidement et fortement toujours plus à droite. Les valeurs des classes moyennes sont celles du bon vieux temps, révolu depuis longtemps. Elles ne sont pas cosmopolites, pas ouvertes sur le reste du monde, et leur colère se transforme rapidement en haine.

Elles voient comment des milliards de fonds mal attribués sont gaspillés à résoudre les difficultés quotidiennes, et comment les chômeurs sont contraints de « peser sur les épaules » du pays. C’est une tendance qui ne va pas bien finir.

Réponse : Cela ne va pas bien finir ; c’est-à-dire que cela va se terminer par le fascisme.

Le fascisme est un contrôle exercé par l’égoïsme le plus fort, où la seule chose importante c’est nous et la nation dans laquelle tous sont unis et égaux, du plus élevé au plus bas, même si, en règle générale, le plus élevé est un dictateur ou son parti. Dans cette situation, la volonté du peuple est apparemment accomplie et devient la force de motivation.

Généralement, cette structure attire les gens parce qu’elle n’implique pas de bureaucratie. Il n’y a pas une armée de fonctionnaires qui « pèsent sur les épaules » des gens. Il n’y a pas de religion, car le fascisme lui-même devient une religion. C’est une société fermée sur elle-même qui fonctionne pour son propre bénéfice. C’est ce que tout le monde veut.

En règle générale, les sociétés comme celles-là s’enflamment égoïstement, en voulant avaler tout le monde.

Elles finissent mal, car leur structure est absolument contraire au but de la création : parvenir à l’unité globale.

Question : Qu’est-ce qui empêche l’humanité d’avancer directement vers le but de la création ?

Réponse : Cela dépend de la prise de conscience des gens. Le développement égoïste conduit seulement au fascisme et au national-socialisme et, par conséquent, à la prochaine guerre mondiale.

Les kabbalistes ont écrit à propos de deux options pour le développement continu de l’humanité : soit une guerre externe, soit une guerre interne à l’homme et à la société dans laquelle nous renaissons intérieurement sous l’influence de forces extérieures.

Personne ne peut prédire à l’avance comment cela se passera.

Le plus important est que ceux qui sont impliqués dans la correction de l’égoïsme attirent ce que l’on appelle Ohr Makif (la Lumière Environnante) dans notre monde. Il s’agit d’une force qui épanouit l’humanité de façon positive. Ainsi, si nous pouvons insérer une quantité suffisante de l’influence de la Lumière dans le monde, le monde évitera la guerre et continuera dans une bonne direction.

Extrait de KabTV, « L’actualité avec Michaël Laitman » du 29/05/2016

Comment faire face au terrorisme ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Si nous nous unissons, serons-nous en mesure de vaincre le terrorisme ?

Réponse : Selon la sagesse de la Kabbale, nous devons nous unir contre notre mal interne, notre égoïsme. Ce mal n’est pas chez une personne elle-même mais entre les gens. Si nous nous unissons, le terrorisme et tous les autres problèmes dans le monde disparaîtront.

Question : Combien de temps faudra-t-il pour tous les gens dans le monde afin de commencer à établir des relations amicales ? Vont-ils continuer à se tirer dessus les uns les autres jusque-là ?

Réponse : La nature a ses propres règles. Nous devons parvenir à une société intégrale, atteindre le nouveau niveau de notre évolution et découvrir le monde à venir, qui est supérieur à notre monde. Aujourd’hui, nous vivons au niveau des animaux, et non pas au niveau humain. Le mot « humain », Adam en hébreu, vient du mot « Domé« , ressembler (à la nature générale). Nous devons nous élever au-dessus de nous-mêmes.

Lorsque nous commençons à ressentir le monde en deux forces opposées qui s’équilibrent entre le bien et le mal, alors nous verrons une image totalement différente au-dessus de celle que nous voyons maintenant, un monde éternel parfait de forces et d’actions mutuelles. Tel est le monde que nous devrions découvrir maintenant tout en vivant dans notre corps, et c’est ce que nous enseigne la sagesse de la Kabbale.

Question : De ce fait, devrions-nous arrêter de bombarder l’État Islamique et nous engager seulement dans notre propre croissance personnelle ?

Réponse : Non, nous devrions continuer notre lutte contre l’État Islamique et les autres terroristes. Si vous êtes attaqué ou menacé, vous devez précéder vos ennemis et les tuer en premier.

Mais à travers des actions physiques seules, nous n’arriverons à rien. Nous devons établir de bonnes relations entre nous, les relations mutuelles correctes à travers lesquelles la bonne force qui est dissimulée dans la nature se révélera dans le monde. Ensuite, elle commencera à équilibrer la force du mal et des organisations comme l’État Islamique et tout ce qui est sous la forme du mal dans ce monde d’aujourd’hui vont disparaître.

En attendant, nous les restreignons simplement en les bombardant et en les combattant, mais ils ne disparaîtront pas jusqu’à ce que la bonne force de la nature les affecte.

C’est ce qui se passe en Europe, et nous sommes impuissants. Le terrorisme va s’emparer de plus en plus de parties du monde jusqu’à ce qu’il remplisse le monde entier. Voilà comment nous serons forcés d’accepter la méthode de correction.

Du Programme Radio « L’Écho de Moscou », le 25/11/15

Construisez dès maintenant votre monde à venir

Dr. Michael LaitmanQuestion : Est-ce qu’une personne qui a commencé à étudier la Kabbale sérieusement peut-elle être arrachée de ce monde à la suite d’une maladie ou d’un accident ou quelque chose comme cela ?

Réponse : Pourquoi pas ? Est-ce mal ?

Tout le monde maudit notre monde et se sent mal ici. En même temps, les gens ont peur de le quitter. C’est seulement parce que la personne ne connaît pas et ne voit pas ce qui suit.

Et elle n’a pas besoin de voir quoi que ce soit. Maintenant, il suffit de construire votre monde futur pour ne pas sentir la transition entre la vie dans ce corps et la vie en dehors du corps. En réalité, nos désirs égoïstes nous montrent la vie dans notre corps, mais si nous les neutralisons, nous ressentirons que nous sommes dans le monde spirituel.

Il existe des gens qui ont ressenti des phénomènes spirituels à la suite de grandes souffrances parce que lorsque l’on passe par de grandes douleurs, le corps peut se neutraliser et s’annuler.

Nous, d’autre part, nous l’atteignons plus facilement, avec l’aide du groupe où nous attirons l’effet de la Lumière Supérieure, ainsi nous ressentons comme si nous n’avions pas de corps, puisqu’il est incorporé dans les autres. Au lieu de nous ressentir, nous commençons à ressentir les autres : cela s’appelle sortir du corps.

De la leçon de Kabbale en russe, le 20/12/15

Vers le nouveau monde d’une façon raisonnable

laitman_600_02Question : Qu’arrivera-t-il au monde si l’humanité s’assoit simplement les bras croisés ?

Réponse : Si nous nous asseyons les mains jointes, alors une troisième guerre mondiale éclatera. Seule une petite quantité de personne survivrait et sera contraint d’accepter la méthode de la correcte coopération mutuelle entre elles pour atteindre un état dans lequel toute l’humanité passerait à un nouveau niveau de développement.

Nous avons déjà épuisé ce qui nous a été donné sur Terre au niveau de la nature minérale, végétale et animale, et maintenant nous avons besoin de nous élever au niveau d’Adam (Homme). Adam, similaire (Domé) à la force supérieure, est notre prochain niveau d’existence.

Nous voyons que nous sommes dans une impasse dans la science, la culture, les relations, la famille, et la coopération mutuelle entre nous. Le monde est tombé dans la drogue, ressentant la futilité et le vide de sens de l’existence. Le paradigme actuel s’est épuisé lui-même et doit être remplacé par un nouveau.

Question : Une troisième guerre mondiale est-elle vraiment nécessaire pour accomplir le processus de redémarrage ?

Réponse : Pourquoi ? Après tout, cela peut être fait sans guerre. Par exemple, un enfant méchant apprend par les coups, alors qu’un bon enfant comprend qu’il est préférable de tout faire de la meilleure et de la plus rapide des façons.

La sagesse de la Kabbale parle de ces deux possibilités, car il nous est possible d’atteindre la prochaine étape, pas automatiquement à travers des coups comme l’évolution nous l’a contraint à faire durant des milliers d’années, mais de façon raisonnable pour une intelligence honnête.

Du Programme Radio « L’Echo de Moscou », le 25/11/15

Une société sans concurrence

Selon la sagesse de la Kabbale, à la place des conflits, des révolutions et des guerres, le temps est venu de mettre au point un autre système de bonnes relations sociales, qui permettra de résoudre l’ensemble de ces situations terribles dans le monde. Le moyen essentiel est la cohésion correcte de la société, ce qui permet, avec notre négativité égoïste, d’activer la force positive de l’unité qui est de nature latente.

Pour cela, il est nécessaire de créer un système éducatif complet et de former les gens à suivre le format des ateliers autour d’une table ronde. Dans ces ateliers, les gens vont commencer à changer, non par la contrainte, mais d’eux-mêmes. Après tout, ils verront qu’il est possible d’établir une société qui ne repose pas sur la négativité de la concurrence égoïste où le plus fort gagne, mais sur l’unité.

Tout comme dans une famille unie, le fort n’opprime pas le faible. Au contraire, l’amour demeure parmi eux, et le petit reçoit plus de préoccupation et d’attention que ceux qui sont déjà en mesure de satisfaire leurs besoins dans une certaine mesure par eux-mêmes. Ainsi nous activons également deux forces dans une famille, mais ici notre amour est provoqué par la nature elle-même. D’autre part, que devons-nous faire dans les situations où les relations entre nous sont fondées sur des calculs individuels égoïstes et non sur l’amour ? Comment pouvons-nous transformer une société individualiste concurrentielle en une famille aimante ?

Certes, ce n’est pas à travers la pression, mais plus particulièrement avec l’aide de l’étude et d’une formation unique, dans laquelle les gens ressentiront un réel bénéfice à partir des nouvelles relations et remarqueront le succès qui leur est inhérent. Outre cela, il est souhaitable de se rappeler que la nature gère notre développement, et nous ne pouvons tout simplement pas agir en fonction de ce qui nous arrive. Quand nous sommes soumis aux impulsions naturelles du narcissisme, de nous-mêmes nous « sautons dans un feu flamboyant ».

Non, le développement de l’humanité est soumis à des lois strictes que nous n’avons pas choisies. Nous n’avons jamais eu de liberté de choix à ce sujet. Depuis le début de l’univers jusqu’à aujourd’hui, le « moteur » interne a poussé l’évolution en avant sans dépendre de nos souhaits. Cela vaut donc la peine pour nous d’étudier les processus naturels et de comprendre comment s’intégrer dans leur courant de la bonne manière.

De KabTV, « La Solution » du 06/05/15

Un congrès d’après la méthode d’Abraham

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-ce que celui qui vient au congrès trouve son âme et commencer la vie spirituelle?

Réponse: Il va essayer de le faire. Peut-être, cela ne se fera pas d’un seul coup, mais il va certainement aller dans la bonne direction.

Par conséquent, les kabbalistes invitent beaucoup de gens de partout pour leur congrès afin de s’unir. Nous chantons, dansons, écoutons les discussions, conférences, organisons des ateliers dans les cercles, et avons des réunions d’amis (Yeshiva Haverim). Des milliers de personnes se rassemblent du monde entier, d’endroits les plus reculés, comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Amérique du Sud, le Japon et la Chine.

Les kabbalistes rassemblent tous ces gens et leur apprennent à se connecter selon la même méthode, qui a été fondée par notre ancêtre Abraham.

Donc, nous augmentons la puissance de notre relation à chaque congrès. Peu à peu, nous arrivons à une telle connexion, ce qui sera suffisant pour révéler notre prochain état, le degré supérieur, le monde spirituel. Tel est le but des congrès kabbalistiques.
[154119]
De « une nouvelle vie » de KabTV 08/02/15

La force du bien et la force du mal, 5ème partie

Dr. Michael LaitmanUne formule pour le bien

Question : Quelle est cette force de réception et cette force du don sans réserve ? Est-ce que ces forces portent différentes énergies ?

Réponse : Ce sont des énergies différentes et l’une ne peut exister sans l’autre. Elles existent toujours ensemble l’une contre l’autre. Mais au niveau minéral, végétal et animal, elles existent automatiquement dans un état d’équilibre dès le début et tout au long du programme de la nature.

Et au niveau humain, nous devons comprendre ce programme et équilibrer ces forces nous-mêmes. A partir de là nous apprenons le programme de la nature, et nous atteignons et comprenons la nature de ce qui est supérieur. A cet effet, ces deux forces nous ont été données pour que nous puissions les apprendre et nous élever au niveau d’Adam, celui qui ressemble à la puissance supérieure.

Question : Quelle est la formule de l’équilibre ?

Réponse : La formule de l’équilibre est l’harmonie entre toutes les parties de la réalité : le minéral, le végétal, l’animal, et surtout au sein de la société humaine. L’harmonie indique que je suis connecté à tout le monde, tous sont interconnectés entre eux et avec moi. Nous sommes comme des frères. Nous ne ressentons pas que quelqu’un est supérieur à n’importe qui d’autre, plus ou moins proche. Ils sont tous plutôt comme un seul homme avec un seul cœur.

Nous devons atteindre un tel niveau. Ensuite, nous vivrons en équilibre entre les deux forces de la réception et du don sans réserve, et vivrons une véritable bonne vie. Et puis nous dirons qu’une seule et unique force existe dans le monde, la force de la bonté, au milieu et en équilibre !

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 03/06/14

Deux nouveaux livres sur la crise publiés à Taiwan

Deux livres sur la crise, écrit en caractères chinois traditionnels, sont publiés à Taiwan: La crise: Voulez-vous savoir pourquoi? et le salut: Comment survivre à la crise mondiale.

????

Page 3 des 631234550Dernière »