Category Archives: Monde

Que verrons-nous en 2015?

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (Globes): « La planète est entrée dans une période de découverte de la vérité et des Lumières de l’humanité». C4est la période de Pluton Elle a commencé en 2014 et se terminera en 2016. Pluton symbolise la mort et la renaissance, la révolution dans la conscience de masse.

« La découverte de sources d’énergie inépuisables, la supraconductivité, et de la communication mondiale y seront connectées. Tout cela va changer radicalement la vie humaine et l’ordre du monde. L’humanité est à un qui peut être appelé l’Apocalypse, quand le vieil ordre mondial s’effondre et le nouveau est en train de naître. Le mot «apocalypse peut être traduit comme« la découverte de la vérité ».

« Nous sommes confrontés à la période de Lumières de l’humanité, quand le voile tombera des yeux de centaines de millions de personnes. Bien sûr, une telle révolution des consciences sera accompagnée par des décisions politiques et économiques capitales, la réalisation d’idées brillantes et éblouissantes, et l’émergence de personnalités charismatiques « .

Mon commentaire: La sagesse de la Kabbale est entièrement d’accord avec l’affirmation que « la planète est entrée dans une période de découverte de la vérité et des Lumières de l’humanité. » Ce n’est tout simplement pas par des grandes découvertes de la science et de la technologie, mais à travers le changement spirituel des êtres humains.

Le monde entier est l’ancienne Babylone

laitman_944Question : Récemment, vous avez donné une série de conférences aux États-Unis. Qui était votre public ?

Réponse : Mon public est l’ancienne Babylone d’où Abraham a voulu prendre tous les gens et les amener au prochain niveau de l’existence.

Nous ne divisons personne selon sa couleur de peau, ni aucun autre motif ; nous nous adressons à toute l’humanité exactement de la même manière. Après tout, qui sont les Juifs ? Ce sont ceux qui, dans leur désir d’essayer de trouver le sens de la vie, ont suivi Abraham. Il y a des millions de personnes comme cela aujourd’hui.

Question : Croyez-vous que le peuple Juif ait été choisi ?

Réponse : Par peuple Juif, je veux dire ceux qui sont les descendants des Babyloniens qui ont suivi Abraham et ont créé le peuple sur la base de la règle « aime ton prochain comme toi-même », c’est-à-dire, ceux qui se sont connectés les uns avec les autres, et ceux qui aspirent aujourd’hui à atteindre l’existence supérieure, comme les disciples d’Abraham l’ont fait autrefois. Et cela ne dépend pas de la couleur de peau.

De KabTV, « Un Avis Spécial » du 17/08/14

La planète Terre est notre maison commune

Dr laitmanA notre époque, fonder une famille « pour le bien de la famille » est périmé. Ce genre de vie de famille à propos duquel on disait « ma maison est mon château » n’existe plus. Aujourd’hui, personne ne peut s’isoler de la société et se couper de tout le monde avec une haute clôture. Cette situation n’existe plus.

De grandes masses de gens se déplacent librement à travers le monde, interagissant, s’entremêlant. Ils ne ressentent plus qu’ils appartiennent à un endroit, un peuple ou une société particulière.

Un sentiment apparaît chez les gens qu’ils sont des citoyens du monde. Ils peuvent vivre dans tous les coins du globe, sans se connecter à aucun cadre, surtout maintenant, quand la langue anglaise est devenue la langue générale de la communication. Nous ne sommes plus limités par quoi que ce soit : ni par la région, ni par la famille et ni par le pays. Aujourd’hui, nous devons examiner toute l’humanité comme une seule famille, et l’ensemble de la planète Terre comme notre maison commune.

Ainsi le rôle de la sagesse de la Kabbale est de changer la pensée d’une personne. Elle doit vraiment devenir un citoyen du monde. Et tandis qu’il y a maintenant certaines nations qui sont encore dans l’isolement et le détachement, affirmant qu’elles agissent à leur guise, dans l’avenir cela leur reviendra comme une situation très désagréable.

Car elles vont à l’encontre des lois de la nature qui aspire à être globale, à être solidaire, à l’union et à l’unité, à l’effacement de toutes les frontières, à ce qu’elle était avant la brisure de l’âme collective. Il est impossible de vous arrêter et de vous retarder vis-à-vis de cette intégration générale. Peu importe quel genre d’intégration ce sera, pour le meilleur ou pour le pire, c’est l’intégration, et nous devons aller vers elle, autrement la nation ou le peuple seront ignorés et seront condamnés à de grandes souffrances et plus tard auront besoin de se disperser.

De KabTV, « Histoires Courtes » du 23/10/14

D’une famille pastorale à une unité sociale spirituelle

Dr laitmanLa vie nous montre que le mode de vie basé sur une vie familiale solide a disparu. Les familles où le mari est le chef de la famille, où la femme est impliquée dans le travail domestique, et l’éducation des enfants, avec jardin doté de chiens et chats,n’existent plus et c’est un fait.

Maintenant, un sentiment absolument différent de famille est apparu. Il doit être vu et perçu comme une partie d’un macrocosme sans limite, ressenti comme un élément qui a été correctement intégré dans un système immense, comme un train qui doit trouver l’endroitqui lui a été préparé, et y entrer avec sa cargaison.

Chaque famille se transforme ainsi en une unité de la famille et travaille sur elle-même en son sein, commence à sentir, en dépit d’elle-même, le type d’environnement qui lui est propre. La création d’un tel environnement sera réalisée progressivement, jusqu’à ce qu’à partir de très nombreuses petites cellules intégrantes, un immense champ intégral, un système intégré soit créé.

Donc, nous devons constamment participer à l’éducation, à la fois des enfants et des adultes, dans toutes les directions. Notre rôle et mission est de les amener à sentir leur unité familiale comme un tout qui a fusionné en un seul tout avec l’ensemble de la société, toute l’humanité.

Nous devons organiser des ateliers familiaux pour les parents, pour les enfants, et les grands-pères et grands-mères en les dirigeant vers l’intégration mutuelle entre eux. Précisément dans cette bonne intégration, ils vont commencer à sentir la force de la nature que nous appelons le Créateur, la puissance du don, le pouvoir de l’amour. Et  seule la bonne éducation peut amener une personne à ce niveau, pas sa connaissance et non des diplomes universitaires.

De «Histoires courtes» de KabTV 23/10/14

Les kabbalistes à propos du peuple d’Israël et des nations du monde

La mission du peuple d’Israël

Mais la réparation finale du monde se fera en mettant tous les peuples du monde à Son travail…

 Mais le rôle d’Israël envers le monde ressemble au rôle de nos saints pères envers la nation d’Israël, c’est-à-dire que de la même façon que la vertu de nos pères a rejailli sur nous et nous a aidé à nous développer et à nous purifier jusqu’à ce que nous devenions dignes de recevoir la Torah. Sans nos pères, qui ont observé la Torah avant qu’elle ne soit donnée, nous ne serions pas meilleurs que toutes les autres nations (cf. point 19).
C’est ainsi que la nation d’Israël a l’obligation, en observant la Torah et les commandements en Son nom, de se préparer elle-même et de préparer tous les peuples du monde, et de les faire évoluer de façon à ce qu’ils prennent sur eux ce travail sublime d’amour du prochain, qui est l’échelle pour atteindre le but de la création, l’adhésion avec Lui.
De cette manière, chaque commandement que chacun des membres d’Israël accomplit pour apporter satisfaction à son Créateur, sans aucune contrepartie ni égoïsme, aide dans une certaine mesure, au développement de tous les peuples du monde, car ceci ne se fait pas d’un seul coup, mais par un développement progressif jusqu’à ce qu’il atteigne une quantité suffisante pour amener le monde entier à la pureté désirée. C’est ce que nos Sages appellent: changer favorablement, c’est à dire que la purification nécessaire a été atteinte. Et ils comparent cela à la pesée sur une balance, où le changement dans l’équilibre des plateaux indique que le poids désiré a été atteint.
Baal HaSoulam, Arvout, point 20

La maternité dans un monde interconnecté

Laitman_198Question : Comment voyez-vous la maternité dans un monde interconnecté ?

Réponse : La maternité dans un monde interconnecté suggère que nous enseignions aux mères d’être reliées entre elles et de créer ainsi le réseau correct de connexions pour le monde, que les hommes rejoindront par la suite. Nous utilisons la force d’une mère qui prend soin d’un enfant afin qu’il aille bien. Cela l’encourage et l’oblige à construire un monde interconnecté avec nous.

Question : Quel est le rôle de la mère dans un monde interconnecté ?

Réponse : Dans un monde interconnecté, la mère est à l’intérieur du système général, à l’intérieur du réseau qui nous relie et connecte tout. Elle est la fondation. Elle attire un homme et construit l’ensemble du système interconnecté pour sa progéniture.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 15/05/14

Les enfants de l’univers, 1ère Partie

Dr laitmanQuestion : Allons dans l’espace ouvert, dans l’univers qui en fait nous a donné la vie. L’univers est le système de création qui est fait de matière et d’énergie. Il englobe le monde que nous connaissons, y compris l’espace et le temps.

L’univers est dynamique et selon la théorie du Big Bang, il se développe à partir d’un point de départ et s’étend progressivement. Les processus universels ont des milliards d’années et sont soumis aux lois que la science moderne étudie. Dans l’ensemble, que pouvons-nous tirer de ce que nous savons de l’univers ?

Réponse : Tout d’abord, en étudiant une chose nous avons à déterminer l’essence des chercheurs. Le chercheur est une personne qui fait également partie de la nature, de l’univers, du système global.

Nous devrions comprendre les outils de recherche dont nous disposons ; c’est la manifestation de notre première erreur : nous supposons que nous pouvons étudier la nature objectivement.

Mais en attendant, comme nous l’avons déjà dit, nous en faisons partie, et nous sommes une partie tout à fait défectueuse et très subjective. Nous estimons et louons ce qui est bon pour nous, et d’autre part, nous sous-estimons et minimisons ce qui est mauvais pour nous. Tout cela se déroule dans notre subconscient.

En outre, nous sommes très limités dans nos sensations, nos ressentis et dans nos sens ; nous ne savons pas où ils nous font défaut et lorsqu’ils nous trompent. Nous ne pouvons pas percevoir les erreurs que nous faisons dans nos attributs analytiques et nos capacités à clarifier et à comparer les choses. Cela n’est pas en notre pouvoir parce qu’il nous manque les critères pour examiner les choses et nous n’avons rien tout simplement qui permette de comparer notre esprit et nos sensations.

Si nous sommes au moins prêts à reconnaître nos limites, c’est une bonne chose. Depuis lors, nous comprenons qu’il n’y a rien d’absolu dans notre perception et que nous ne saurons et n’obtiendrons jamais l’Absolu. Même si nous pouvons étudier quelque chose, il s’agit seulement des niveaux en dessous de nous : le minéral, le végétal et l’animé. Ils ne sont pas aussi développés que nous sommes et de ce fait nous pouvons les étudier dans une certaine mesure.

D’autre part, nous ne pouvons pas nous étudier nous-mêmes. Cela parce que tout est atteint uniquement à partir d’un niveau plus élevé. C’est la seule façon pour nous d’atteindre la racine, et en conséquence nous ne nous connaissons pas nous-mêmes parce que notre racine, le pouvoir, le plan, est à un niveau plus élevé que nous. Les raisons qui sous-tendent notre essence restent inaccessibles.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 02/03/14

D’après le programme de la nature

Dr. Michael LaitmanQuestion: Récemment, dans le monde et particulièrement aux Etats-Unis, des manifestations anti-israéliennes agressives ont eu lieu. Est-ce une manifestation d’un antisémitisme moderne caché?

Réponse: Je ne pense pas que l’antisémitisme soit caché; il est encore plus à jour. L’antisémitisme est au programme de la nature parce que le groupe de personnes qui a quitté l’ancienne Babylone et forme une communauté basée sur l’amour et l’assistance mutuelle doit continuer à exister et être un exemple de comment nous pouvons organiser notre monde.

S’il vous plaît, regardez, nous produisons de la nourriture en abondance, et la moitié du monde est affamée; nous pouvons guérir toutes les maladies, mais faisons tout pour les aggraver et faire de l’argent sur ​​les soins de santé, et ainsi de suite. C’est-à-dire, le monde ne peut pas continuer à exister de cette manière, surtout à l’ère des nouvelles technologies. Par conséquent, près de 90% des gens vont se retrouver au chômage. Que pouvons-nous faire?

Le monde a besoin d’une méthode de l’unité. Bien sûr, l’antisémitisme augmente, surtout en Amérique, parce que, par rapport aux autres pays, la société américaine est beaucoup plus égoïste, et la prochaine vague de grave antisémitisme, à la fois nationale et publique, se manifestera surtout là-bas.

D’une entrevue aux Etats-Unis, 06/08/14

Qu’est-ce qui nous arrive ?

Dr. Michael LaitmanDe nos jours, les gens ont besoin de savoir ce qui leur arrive, pour quelle raison cela se passe, et comment ils peuvent changer la situation.

Nous voyons de jour en jour l’accélération des événements qui nous rapprochent plus rapidement vers de nouveaux états. Nous pouvons seulement détecter cette séquence dans laquelle un impératif punitif est apparemment inhérent.

Partout dans le monde, nous assistons à l’accroissement de l’antisémitisme, aux flambées de haine envers les Juifs, à l’antagonisme contre l’État d’Israël, et à toutes sortes de manifestations. Divers médias essaient de déformer les faits, fabriquant les nouvelles et les analyses quotidiennes dans une lumière anti-Israël.

Nous voyons le monde entier comme s’il découvrait en cela une force commune, un esprit qui imprègne l’atmosphère de haine envers les Juifs et Israël.

Lorsque l’être humain reconnaît cette tendance générale qui déferle sur le monde en quelques semaines, on se demande naturellement : comment est-ce possible qu’il y ait une telle réaction puissante à cette petite guerre, en comparaison avec les centaines de milliers de personnes qui ont été tuées en Syrie, en Irak, en Ukraine, en Afrique, en Afghanistan, etc. ?

Ici se trouve en effet le destin ultime, et seule la sagesse secrète, la science de la Kabbale, est capable d’expliquer ce qui nous arrive et comment agir correctement dans cette situation.

La Lumière pour toutes les nations

Dr. Michael LaitmanQuestion : Est-ce que les amis du Kli mondial ont besoin de chercher des occasions de se joindre à nos activités en Israël au cours de cette période d’hostilité ?

Réponse : Il s’agit d’une situation unique ici. Prenons un exemple de la Russie, comment nos amis sont en train de créer des contacts avec toutes sortes d’organisations, en collaboration avec les usines, les instituts, se rassemblant pour des projets à long terme, organisant de grands pique-niques, se réunissant entre groupes et ainsi de suite. Il y a quelque chose à apprendre d’eux.

En outre, leur nation prospérera même grâce à leurs efforts. J’ai l’impression qu’ils préparent un développement remarquable pour elle.

Alors que l’Amérique et l’Europe sont en déclin, la Russie est en hausse. Un certain nombre de groupes forts et consolidés travaillent très activement à la diffusion. Ils font un très bon service, un grand bien pour leur nation, et cela ouvrira nécessairement les conduits du don sans réserve.

Nos amis sont vraiment bien connectés là-bas ; la nation recevra et ressentira certainement plus de calme de cela, plus de stabilité, de meilleures relations entre les gens. Soudain, la situation va commencer à changer, comme par elle-même, sans aucunes actions directes. Il n’y a pas de programmes gouvernementaux ; il n’y a pas de nouveaux programmes dans le domaine de l’éducation, il n’y a rien à côté des aspects positifs qui viennent de nos groupes. C’est précisément notre travail avec le public plus large qui apportera le changement.

Fait intéressant, alors que le monde entier est « rond » et qu’aucune nation ne peut vivre seule, si nos amis fournissent un meilleur accès à ces conduits de don sans réserve et de la Lumière Supérieure, et ce sera un peu plus proche de cela, alors la nation vivra de la force interne, de l’illumination qui se révèlera parmi le peuple.

C’est incroyable ce qu’il est possible de vivre, « … l’homme ne vivra pas de pain seulement.. (Deutéronome 08:03)

Les Américains ne sont pas prêts pour cela, l’Europe doit encore y travailler plus. Peut-être qu’il y a une chance pour l’Amérique du Sud, car ils sont un peu comme les Russes dans leur mentalité et leur volonté de comprendre cela.

En Israël, nous espérons également que des changements pour le mieux dériveront de notre travail. Il est souhaitable que ce ne soit pas lent ; au contraire, nous voulons entendre jour après jour de plus en plus de gens qui parlent avec nos mots, qui acquiescent avec nous plus rapidement, étant tirés vers nous et n’ayant pas peur de la sagesse de la Kabbale. Ce sont des gens qui comprennent que la sagesse de la Kabbale est le plan correct pour notre correction.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 24/07/14, Écrits du Baal HaSoulam