Category Archives: Monde

Au point de rupture

Dr. Michael LaitmanQuestion: Le mouvement de protestation en Israël est en pleine expansion. Quel serait le bon cap pour son développement?

Réponse: Bien sûr, à ce stade, il est nécessaire de se soucier du citoyen moyen.

Mais généralement, le problème est que le monde entier avait mis de grands espoirs sur la classe moyenne. Il y a des simples travailleurs qui sont satisfaits par des plaisirs simples de la vie, et opposés à cela, il y a une couche supérieure, qui constitue une très grande partie de la population. Elle comprend des jeunes qui n’ont pas encore choisi leur chemin de vie. Dans l’ensemble, nous parlons de gens qui veulent vivre, expérimenter le monde, et vivre une vie normale à travers les normes modernes.

Toutefois, en raison de la crise, qui a effectivement duré une vingtaine d’années maintenant, le monde commence à perdre l’impulsion du mouvement progressif. Le Japon, qui autrefois a fait un bond gigantesque, a réduit son chiffre d’affaires depuis longtemps. Et tout le monde également ralentit et même recule. Ce sont les processus systématiques qui correspondent au programme de la création, et vous ne pouvez rien faire à leur sujet.

En conséquence, la classe moyenne perd l’espoir d’une bonne vie et descendant au niveau du simple ouvrier. Cela était dû, en partie, par les technologies et, plus généralement, par la tournure nouvelle de développement. Mais la raison principale est que nous nous trouvons dans un monde global et les sociétés sont désormais imprégnées par une interconnexion intégrale. Aujourd’hui, une famille est à peine capable d’élever un seul enfant. Tous les domaines de nos vies sont plongés dans une crise qui exige de nouveaux investissements afin d’éviter l’effondrement total.

Ainsi, la classe moyenne, y compris les étudiants, n’a aucun espoir d’avenir. Et c’est une très grosse partie du peuple. Par exemple, le chômage en Espagne touche jusqu’à 50% de la jeunesse. Revenant à la maison, les diplômés des universités européennes ont découvert qu’il n’y avait rien à faire pour eux. Ils ne peuvent pas trouver du travail ou créer une famille. Le temps est venu pour cela mais il y a aucun espoir. Par ailleurs, ils ne voient pas d’amélioration se produire maintenant, ni dans plusieurs années. Ils n’ont même pas une chance de mettre en avant quelque chose pour l’avenir parce qu’au lieu de développement économique, nous passons à une baisse.

Alors, que devons-nous faire? Il y a juste un moyen pour réussir à l’étape suivante: en dirigeant le monde vers des relations intégrales. C’est la seule chose qui nous apportera le succès dans nos activités terrestres. Après tout, nous sommes tous dans un système intégré et il est donc nécessaire de donner à chacun l’éducation appropriée. On devrait dire aux gens, «Voici le budget du pays. C’est ce que nous pouvons faire. Nous allons progressivement redresser la situation, en commençant par le strict nécessaire, mais à condition que vous commenciez à étudier. »

Les gens doivent être enseignés sur le monde intégral dans une forme qui soit accessible et claire pour eux, en utilisant des exemples et des illustrations évidentes. Cet apprentissage doit se faire par la radio, la télévision et Internet, à travers la littérature, le théâtre, la musique et le cinéma, de sorte que chacun comprenne dans quel genre de monde est entrée l’humanité. Il est nécessaire de faire usage de la culture et des arts afin que les gens deviennent imprégnés de cela et se sentent où ils sont.

Ensuite, peu importe ce que nous faisons dans la nation et dans le monde, le succès viendra sur notre chemin. C’est parce que nos actions seront destinées vers la correction. D’une part, nous allons calmer les gens, en leur fournissant les nécessités, et d’autre part, nous allons les éduquer, et quelques mois plus tard, ils seront différents. Ils prendront conscience de ce qui se passe et vont commencer à sentir la globalité du monde, qui ne laisse pas d’autre solution en dehors d’un changement dans les relations.

Lorsque les masses des peuples apprendront cela, les résultats correspondront aux nouvelles conditions, car chaque personne est mentalement reliée aux autres et influence tous les uns les autres, même sans dire un mot. En outre, ce message est entendu partout. Il imprègne l’ensemble des médias de masse et conquiert Internet, «Tout le monde est global et il faut aussi devenir mondial. Sinon, vous n’avez pas aucunes  chances de réussir dans quoi que ce soit.  »

Ainsi, si nous parlons de la bonne façon de procéder pour l’explosion sociale, alors à la prochaine étape sera tout le monder rentrera à la maison à partir des manifestations, recevra des moyens supplémentaires par le gouvernement, sans lesquels ils ne peuvent rien faire pour l’instant, et commencera à étudier. Cela ne peut pas leur nuire éventuellement, nous allons donc voir si la science de la Kabbale est correcte. Voyons voir si nous allons vraiment changer en conséquence et en vertu de cela, alors le monde entier changera.

Après tout, la société et le monde sont un produit de notre attitude vis à vis de l’autre. Il suffit de travailler sur soi, et tout se transforme autour ainsi, devenant plus efficace et florissant. Alors nous allons essayer, surtout car nous voyons que l’humanité n’a pas d’autre solution.

Le problème, c’est nous: En combien de temps serons-nous capables d’expliquer à la nation et au monde que c’est le salut? D’une façon ou une autre, tous les pays sont à risque et la situation ne fera qu’empirer. Nuls autres que nous ne peut donner au monde une explication de la raison de la crise et la façon de s’en sortir. Personne ne va révéler la possibilité réelle de changer la situation et montrer que le point de rupture en cours s’inscrit dans le cadre du programme de développement humain qui nous est inculqué dès le début. Les kabbalistes ont discerné ce point il y a longtemps et ont décrit le calendrier exact de sa réalisation. Alors nous allons les écouter.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 29.07.11 , «un commandement»

Le rôle de l’échelle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que peut forcer les gens à commencer à étudier les lois d’un monde intégral?

Réponse: Ils doivent être poussés par l’environnement visant dans cette direction. Aujourd’hui, vous pouvez faire descendre les gens dans les rues en raison des prix élevés du fromage blanc ou du logement. Lorsque la manifestation s’épuise, vous aurez l’occasion de leur expliquer quels sont les problèmes.

Mais ils ne seront pas en mesure de réaliser quoique se soit parce que pour répondre à leurs demandes, le pays tout entier doit être secoué. Il n’est pas facile de commencer à construire des appartements à prix abordable. Ici, vous devez briser les systèmes ensemble, mener à bien les lois, et tout bouleverser.

La situation actuelle est contraire à la justice, mais c’est très difficile de corriger. Chaque personne est un égoïste, chacun tire la couverture à lui, et, par conséquent, tout restera comme avant. Pas un seul gouvernement, pas un seul membre du parlement n’est intéressé par autre chose que sa propre carrière.

Et c’est pourquoi il est impossible d’obtenir quelque chose de réel de leur part. Ils jetteront une bagatelle, dont l’effet sera annulé par d’autres facteurs. Il ne peut pas en être autrement: tel est notre monde. En réalité, les gens au pouvoir ne sont pas pires que nous, citoyens ordinaires.

Et par conséquent, notre tâche est d’éduquer le peuple. Des changements généraux parmi la population conduiront à corriger les changements à tous les autres niveaux.

Vous ne devriez pas penser que cela prendra trop de temps. Si le processus se déroule sur une grande échelle, il va gagner en puissance de façon complètement différente. Une autre loi agit ici: la loi d’un système fermé. Et le besoin est ici différent de la nécessité de vivre une vie normale. Mais voici une difficulté: L’État moderne est organisé de telle manière qu’il ne se soucie pas de cela.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 28.07.2011, « La Paix »

La globalisation n’est plus un processus, mais une condition

Editorial aux nouvelles (par Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial de Davos): «Nous vivons dans une réalité nouvelle où la globalisation n’est plus un processus, mais une condition. »

Par Igor Agamirzian , expert sur ​​la nouvelle économie, chef de la direction de la Société russe Venture: «Pour la première fois dans l’histoire, l’humanité vit dans une nouvelle réalité historique. La nouvelle technologie a emmené la communication au-delà de l’emplacement physique.

«Le développement des réseaux sociaux restructure radicalement l’organisation de la société et crée des collectivités au delà de la localisation géographique. Nous n’avons toujours pas compris ce qui se passe, mais nous allons voir ces changements dans les prochaines années.

«Dans l’ère du développement industriel, au milieu du XXe siècle, l’ordre de l’économie venait de grandes entreprises, alors qu’aujourd’hui il vient à partir des besoins de l’individu. L’ensemble de l’économie moderne est tiré par la demande et s’oriente vers la communauté. Cela conduit à la  mondialisation des entreprises technologiques et de la science, car les besoins des personnes ne dépendent pas de leur pays de résidence.

« Le processus de mondialisation est ordonné par la population de la planète. »

Cameron: Il est nécessaire « de réparer la société brisée» immédiatement

Dr. Michael LaitmanAux  nouvelles : « Le Premier ministre britannique David Cameron a promis une révision de toutes les politiques gouvernementales à la suite des émeutes de la semaine dernière en Angleterre et de s’assurer qu’elles sont assez audacieuses pour corriger ce qu’il a appelé une« société brisée »…. Il a dit que la réparation de la société était de retour  en haut de son agenda et que sa démarche serait «sans tabou».

« Il a dit qu’il passerait en revue toutes les politiques, accélérerait  les plans pour améliorer les compétences parentales et l’éducation et s’intéresserait à la vie des 120 000 familles« troublées ». Pour faire face à un « effondrement moral», il a promis une guerre des gangs …. S’exprimant dans sa circonscription, il a dit qu’il est déterminé à prendre et à vaincre les problèmes sociaux de longue date qui conduisent, croit-il,  à la violence. David Cameron estime que les résultats des examens vont aider son gouvernement à « réparer la société brisée ».

Commentaire: La société brisée ne peut être« réparée » que par quelqu’un qui comprend la maladie et comment la guérir. Il est impossible d’atteindre cet objectif par des méthodes égoïstes et énergiques, ou même au moyen de toutes perfusions d’argent. Ce qui est requis est une vaste discussion publique sur un plan de réaménagement et d’éducation pour tous les membres de la société dans l’esprit de la « garantie mutuelle» avec la participation des médias. (Pour plus de détails, voir ma « Lecture à Arosa »).

Les urgences naturelles cruciales induites par l’homme sont en augmentation

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (par Vladislav Bolov, chef du ministère russe des situations d’urgence): «Les changements climatiques observés au cours des dernières décennies sur le territoire russe ont conduit à une possibilité croissante de phénomènes extrêmes qui causent des urgences cruciales d’origine naturelle et technologique.

« L’afflux annuel de tels phénomènes, en considérant la dispersion statistique, s’élève à environ 6%, et cette tendance inquiétante devrait se poursuivre. Les conditions climatiques en Russie changent de façon significative, et continuent à le faire.

« Les changements climatiques sont caractérisés par une température nettement plus élevées durant les saisons froides, ce qui augmente la l’évaporation en diminuant les précipitations, donc la fréquence des sécheresses, et modifient la pluviométrie annuelle. »

Mon commentaire: Et surtout, il n’y a pas de dispositifs externes et technologiques qui puissent adoucir ces coups. C’est seulement si les gens se transforment à l’intérieur peu importe comme cela puisse paraître étrange et sans rapport avec les phénomènes extérieurs,  qu’ils seront-ils capables d’amener le climat et l’ensemble du système à l’équilibre.

Par ailleurs, cet équilibre se fera par rapport à l’homme, qui est le point central et le régulateur de ce système

La crise idéologique du capitalisme

Dr. Michael LaitmanOpinion: (Joseph Stiglitz, professeur à l’Université de Columbia, Chef Economiste de la Banque mondiale, lauréat du Prix Nobel Mémorial en sciences économiques (2001)): «Le médicament du jour est tout simplement des plans d’austérité et de privatisation vétustes, qui simplement laissera les pays devenir  plus pauvres et plus vulnérables. Ce médicament a échoué en Asie, en Amérique latine et ailleurs, et ce sera un échec en Europe aussi. En effet, il a déjà échoué en Irlande, en Lettonie et en Grèce.

« Il y a une alternative: une stratégie de croissance économique soutenu par l’Union européenne et le Fonds monétaire international ….

« Malheureusement, les marchés financiers et les économistes de droite ont eu le problème exactement à l’envers: ils croient que l’austérité produit la confiance, et que la confiance va produire de la croissance. Mais l’austérité sape la croissance ….

« Un échec de l’Europe ou les Etats-Unis dans le retour à une croissance robuste serait mauvais pour l’économie mondiale. L’échec des deux serait désastreux …. Malheureusement, à moins que les penseurs sages prévalent, c’est le chemin vers lequel le monde se dirige.  »

Mon commentaire: Le monde continue à aller dans cette direction parce que la stimulation artificielle de la croissance ou de l’épargne n’a pas de sens. Il est impossible de « stimuler la croissance» artificiellement: cela épuise les ressources, l’environnement, et augmente l’écart entre les pays riches et les pays pauvres et les peuples. Nous ne pouvons pas promettre du travail pour tout le monde: Il y aura moins de travail. Il est inutile de s’opposer à cette tendance, nous devons le comprendre. Par conséquent, une troisième direction apparait.

La solution est d’amener la société à un nouveau système de connexion interne:

  1. Raisonnable consommation de distribution qui fournit les nécessités de la vie à tous.
  2. Une formation obligatoire et constante et l’éducation pour tous dans la vision globale et intégrale du monde. Comme l’école pour les enfants, l’école doit être permanente et doit enseigner à tous  pour exister dans la nouvelle, intégrale, monde branché.

Éduquer tout le monde dans la possibilité de détecter un nouveau niveau de conscience et de perception du monde.

L’entêtement a toujours une limite

Dr. Michael LaitmanToute l’humanité est aujourd’hui confrontée à un choix. Nous avons avancé dans notre égoïsme jusqu’à ce qu’il nous ait enfermé à l’intérieur d’un système intégré où nous sommes totalement interdépendants. Par conséquent, le monde d’aujourd’hui est devenu global, ce qui signifie que le lien entre nous est devenu universel et mutuel, et nous ne pouvons rien faire pour le contourner.

C’est pourquoi nous perdons la capacité de contrôler ce genre de monde. Après tout, il devient semblable au système supérieur, et ces deux systèmes existent en parallèle l’un et l’autre. L’un est un système de connexions rigides réciproques, comme Malkhout du monde d’Atsilout ou le Monde de l’Infini, qui est déjà dans l’état corrigé  corrigée. Et le second système est l’état actuel où nous, les égoïstes, s’affrontons.

Si nous étions juste des égoïstes individuels, alors chacun d’entre nous expérimenterait les petits malheurs et les problèmes, mais nous saurions comment les corriger. Cependant, aujourd’hui, quand notre développement nous a amené ver un état où tout ce système est rigidement bloqué et fermé, nous ne savons pas quoi faire.

Chacun d’entre nous n’est plus en mesure de faire face aux problèmes de sa vie. La crise éclate partout: à partir de notre vie privée dans la famille, au travail, et avec nous-mêmes, de la crise mondiale de la société, la culture, l’éducation, et même l’écologie, ce qui signifie dans la nature qui nous entoure.

La crise est révélée partout, à l’intérieur de l’homme et à l’extérieur de lui. Et il ne sait pas comment y faire face, parce qu’il est dans un système fermé et intégral. Et maintenant, nous n’avons plus le choix : Sous la pression de la souffrance, il nous faudra trouver un lien entre nous qui sera similaire au système supérieur de sorte que ces deux mondes, le monde supérieur et ce monde, correspondent l’un avec l’autre, jusqu’à ce qu’ils s’unissent complètement, en un tout.

Maintenant nous mettons en place nos propres limites vers lesquelles nous voulons avancer dans le sens de cette correspondance. Mais dans la mesure où nous ne voulons  pas avancer, ce «refus» nous reviendra comme un boomerang sous la forme de souffrances. Par exemple, selon le programme de la création, à partir du chronomètre qui montre comment les commandes du développement  se révèlent, j’ai déjà à un certain niveau, par exemple, je suis arrivé « 10 centimètres » plus proche de la spiritualité maintenant.

Et tout le monde doit progresser de cette manière même s’il y a des gens différents en elle. Certains comprennent mieux les choses et d’autres, pire encore, et bien d’autres encore ne ressentent rien du tout. Après tout, comme toute la nature se compose de différents niveaux: minéral, végétal, animal et humain, la même division existe à l’intérieur de l’homme également.

Mais tout le monde, tous les peuples, doivent maintenant faire un pas en avant. Et si nous ne faisons pas cela, alors ce delta, le manque de nos progrès, se feront sentir par nous sous une forme négative, comme la souffrance. Mais la souffrance nous poussera toujours vers l’avant.

Cela signifie que vous ne serez pas capable de vous échapper de ce travail. Le moteur continue de tourner, et si vous ne voulez toujours pas à travailler, alors au lieu d’un « -1 », vous recevrez un «-2» puis un «-3», et ainsi de suite, jusqu’à atteindre d’énormes souffrances que vous ne serez plus en mesure de refuser de bouger.

L’entêtement a toujours une limite. En réalité, nous sommes très sensibles au plaisir et à la douleur parce que notre matière est la volonté d’en profiter. Par conséquent, il ne fait aucun doute que finalement, le monde avance.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 29/07/11, Shamati

Chaque personne doit se régler de l’intérieur

Dr. Michael LaitmanDes changements sont maintenant requis de l’homme. Il doit se changer à l’intérieur, plutôt que de changer quoi que ce soit en dehors de lui. Les systèmes que nous avons construits, l’économie, la société et l’éducation, ont été développés en fonction de notre égoïsme croissant. Mais maintenant il est temps d’arrêter parce que nous avons commencé à nous développer à l’intérieur d’une manière qui ne s’accorde pas avec notre égoïsme croissant, mais avec la forme correcte de notre ego, la forme du don sans réserve, de connexion mutuelle.

Aujourd’hui, le monde est révélateur de la forme spirituelle. C’est un miracle de voir comment l’humanité est en train d’acquérir la forme du don sans réserve, l’interconnexion totale.

Au début, nous étions séparés les uns des autres. Il y avait une rupture à l’échelle du système universel, et, par conséquent, personne n’a été raccordé. Mais maintenant, le système a commencé à se fermer et nous sommes de plus en plus étroitement liés les uns aux autres. C’est ce qu’on appelle «le monde intégral ».

Nous révélons le système qui est en nous et qui nous montre le monde corrigé. Cependant, c’est en train  de nous être montré de l’extérieur, alors que nous devons nous adapter à elle à l’intérieur.

En substance, c’est  le Créateur, la Lumière qui se révèle à nous! Si nous nous mettons en harmonie avec cette connexion et la globalisation universelle, et si nos désirs acquièrent la forme corrigée, la Lumière sera alors révélée à l’intérieur.

Nous devrions essayer de comprendre que les anciennes méthodes ne sont plus efficaces et qu’il n’y a rien que nous puissions faire avec elles. Cela doit être reconnu comme un fait. Rien ne nous aidera sauf réfléchir sur la connexion. Il n’y a pas d’autre moyen pour nous de corriger ce monde.

Nous n’aurons pas d’instruments à utiliser dans le système économique. Même dans l’armée, le héros qui gagne ne le fait pas par sa propre force. Rien ne va travailler dans notre monde sauf la puissance de la connexion! plus nous nous unirons, plus tôt nous réussirons, et tout se passera dans le monde et dans la société, de l’intérieur.

Nous avons atteint la mise en œuvre effective de la méthode de correction, et nous ne pouvons pas y échapper. Le temps nous oblige à cela.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 16/08/2011, « La nation »

Soutien et exemple

Dr. Michael LaitmanL’humanité est malade. Toutefois, il ne suffit pas pour nous de simplement guérir le patient sans qu’il le sache, de la façon dont cela se passe dans notre monde où une personne prend des médicaments sans savoir comment ils l’affectent. Sur le chemin spirituel, chaque personne doit acquérir la compréhension, la perception et à atteindre la profondeur de l’univers entier. Chaque personne doit connecter à elle -même en totalité, le désir énorme de toutes les âmes, en apprendre davantage sur le système commun, et commencer à leur donner sans réserve. En d’autres termes, nous devons arriver à la réalisation de l’ensemble de la réalité.

C’est pourquoi les objectifs primaires de notre organisation sont l’éducation et l’éveil. Nous devons construire une goutte de sperme dans une personne semblable à son Créateur. Nous devons l’aider, la soutenir, et lui fournir tous les outils et instruments nécessaires. Ensuite, chaque personne va se construire et acquérir la  similitude avec le Créateur dans  ses qualités.

Notre objectif est d’élever toutes les personnes, les ouvrir et les former, et les aider dans leur  développement. Il  leur  faut agir par elles –mêmes, mais nous les aidons et les soutenons.

Toutefois, pour l’instant, nous devons être patients avec tous ceux qui vont à notre encontre et leur fournir la preuve et des matériaux pour les familiariser avec la situation, en fonction de leur niveau de compréhension. Nous avons besoin de les faire sortir de leur état de « court-circuit » individuel, et leur donner une occasion de se regarder de côté. Tel est notre objectif.

Pour le réaliser correctement, nous devons d’abord nous unir au-dessus de toutes les différences, les désaccords, et la discorde, indépendamment de ce qui se passe à l’intérieur, comme il est écrit: «L’amour couvre tous les crimes. » Nous devons donner l’exemple aux gens et leur montrer comment nous travaillons les uns avec les autres en harmonie, avec amour et unité.

Tout cela est pour le bien du but. Rien d’autre ne peut nous unir. Si ce n’est pas pour le but, nous ne serions pas en contact  l’un avec l’autre. Cependant, l’objectif nous oblige. C’est pourquoi nous nous unissons tous et invitons le monde entier à faire de même. Des scientifiques découvrent en dehors les points de bon sens, et les tendances du monde montrent qu’il est seulement possible de bâtir un avenir sûr dans un monde intégré interconnecté à travers l’unité commune, et sans combat.

Du cours n°3, Convention en Allemagne, le 06/08/2011

Le développement peut-il avoir lieu sans destruction?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les nouvelles tendances semblent montrer que les nations du monde devaient se désintégrer de l’intérieur afin de se reconstruire à nouveau ….

Réponse: Le monde entier doit être détruit, mais la destruction peut soit se produire sur le plan physique ou sur le niveau de la compréhension et de la réalisation. Soit nous allons devoir nous détruire totalement dans le sens physique afin de comprendre que nous devons aussi détruire notre esprit égoïste, ou bien nous pouvons contourner la composante physique de l’effondrement et immédiatement commencer à travailler sur sa réalisation spirituelle pour ensuite corriger la situation.

D’une façon ou d’une autre, vous devez atteindre la cassure, la destruction intérieure. Et il est possible que pour y parvenir, vous aurez également besoin de l’effondrement externe.

Par exemple, aujourd’hui en Israël, nous essayons d’ajouter notre message à la vague de la protestation sociale sur la nécessité de l’unité et pour construire une société intégrale. La question est: quelle est l’efficacité de nos efforts? Peut-être une certaine quantité de souffrance sera également nécessaire ici pour que les gens comprennent que c’est la seule chose qui manque dans la réalité, et la seule façon de parvenir à une répartition équitable des ressources.

Les gens veulent vraiment la justice sociale, mais comment peut-elle être atteinte ? Cel  ne peut pas être fait en imposant ce que vous voulez alors que d’autres ne l’aiment pas. La justice sociale doit englober tout le monde, toute la société. Mais est-il vraiment possible d’actualiser cette réalisation sans la garantie mutuelle ?

Il serait bon que les gens la réalisent. Sinon des troubles vont être nécessaires. Il n’y a pas d’autres alternatives: soit le bon chemin, ou le chemin de la souffrance. Si nous ne réussissons pas sur le bon chemin, alors nous devrons rejoindre le deuxième chemin. C’est ce qui se passera dans tous les domaines de notre vie.

Cependant, plus nous pouvons influencer l’environnement, plus il y a de chances  de ne pas avoir à traverser  de véritables guerres, dont lesquelles le monde peut dégringoler dans le cas où les événements tournent mal, comme le Baal HaSoulam l’écrit.

De la 5ème partie du cours de Kabbale quotidien du 18/08/2011, « La nation »