Category Archives: Mondialisation

Qu’est-ce qui comblera le fossé entre les générations ?

961.1Question : Qu’est-ce qui peut combler le fossé entre les générations ?

Réponse : J’espère que la génération précédente sera plus intelligente et plus gentille avec la nouvelle génération, et que la nouvelle génération se rendra compte qu’elle doit faire face à une tâche très sérieuse pour décider du sens de la vie. Ils doivent décider eux-mêmes, car la génération précédente ne pourra pas leur montrer le chemin, mais les soutiendra.

Nous sommes à un stade où une nouvelle génération doit acquérir une nouvelle méthodologie, une nouvelle idéologie, une nouvelle attitude face au monde et à la vie. Je leur souhaite cela.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 21/05/2020

Le dernier jour de l’été

243.07Le dernier jour de l’été est arrivé. Nous entrons dans la période automne-hiver, et bien sûr, la pandémie de coronavirus se poursuivra. C’est une bonne chose que jour après jour, nous réalisions de plus en plus clairement que le virus ne s’en ira pas aussi vite. La pandémie entraîne non seulement la maladie, mais change toute notre existence : le travail, la maison, notre communication les uns avec les autres et l’attitude d’une personne face à la vie.

Il n’y a jamais eu d’épidémie aussi étendue, aussi profonde et aussi durable, et qui a apporté de tels changements qualitatifs chez une personne. L’humanité a encore du mal à comprendre quels changements sont exigés d’elle, mais dans les deux ou trois prochains mois, nous sentirons que ce coup nous oblige à changer, à modifier notre attitude envers la vie et la société. Le coronavirus change les gens et il nous sera plus facile de comprendre quel genre de personnes nous devrions être.

L’automne commence et les gens retournent au travail après les grandes vacances, les enfants retournent à l’école, les étudiants à l’université. Tout commence à reprendre sa routine, et ici nous sentirons à quel point nous sommes incapables d’y revenir.

Nous n’avons nulle part où retourner ! Nous ne serons plus en mesure de prendre en charge les systèmes que nous avions auparavant. Pour l’instant, nous ne savons pas comment continuer le parcours précédent. Quelle devrait être notre attitude vis-à-vis du travail, des études, de la vie dans les nouvelles conditions qui nous sont révélées par la pandémie ? Nous devrons tout comprendre à nouveau.

Nous ressentirons que nous voulons de moins en moins lutter contre ces phénomènes, mais nous devons comprendre leur essence profonde et nous transformer en conséquence.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 31/08/2020

Les crises changent la conscience d’une personne

283.01Question : Des millions de personnes comprennent aujourd’hui de quoi vous parlez, mais seuls les politiciens qui établissent des lois peuvent changer l’opinion publique et ils sont choisis par les médias. De plus, les médias sont entre les mains des riches et les riches ne veulent rien changer. Il s’avère que c’est un cercle vicieux. Y a-t-il un moyen de sortir de cette situation ?

Réponse : La nature nous indique la sortie. Cela nous mènera toujours à un big bang, à l’égoïsme, à la frustration. Et alors nous pourrons tout changer. Aucune force basée sur le pouvoir et l’argent ne peut gouverner le monde plus que ce que ne veulent les gens eux-mêmes.

Et les gens commencent progressivement à comprendre que continuer à exister comme cela signifie détruire la nature, eux-mêmes et leurs enfants, et qu’il faut faire quelque chose à ce sujet.

Je crois que nous vivons dans une telle génération et à une époque où les attaques globales et intégrales que le virus mène sur nous changeront rapidement l’opinion de l’humanité sur la façon dont elle devrait regarder le monde, la vie, la nature et elle-même. En fin de compte, tout va changer.

Les crises modifient la conscience d’une personne et il est impossible de se développer plus sans elles.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 30/05/2020

Gérer le stress, partie n°8

80Les causes du stress

Question : Le stress peut être causé par diverses circonstances. Cependant, la chose la plus terrible pour une personne est le stress causé par le rejet de la société. Pourquoi ?

Réponse : C’est parce qu’une personne se trouve entièrement à l’intérieur de la société. Par conséquent, lorsqu’elle sent que la société la rejette, elle n’a aucune raison de s’accrocher à la vie. Elle ne sait pas où elle existera.

Question : Qu’est-ce qui cause généralement du stress, le fait qu’une personne soit trop satisfaite de la vie ou qu’elle se sente vide ?

Réponse : Le stress est causé par le fait qu’une personne perd son orientation. Peu importe l’état dans lequel on se trouve lorsque l’on perd pieds, on se sent alors stressé.

Question : Ils disent que la solitude cause du stress. Une socialisation excessive peut-elle être stressante ?

Réponse : Oui, bien sûr ! Plus encore que la solitude. La solitude, au contraire, peut suggérer la réflexion et le calme. Cependant, lorsqu’une personne est au milieu du tourbillon bouillonnant des gens, elle est affectée par d’énormes vibrations qui peuvent causer un stress très fort.

Question : Il existe de nombreuses méthodes différentes pour gérer le stress. Comment éviter le stress lié à la prise de conscience de la nature limitée de la vie ?

Réponse : En aucune façon. Une personne devrait simplement réfléchir à la façon dont la vie devrait se terminer, si elle la termine correctement et bien. Dans notre psyché, il y a une condition spéciale qui coupe le moment où une personne se sépare de la vie, et elle accepte de s’en séparer. Elle accepte de s’endormir.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 25/06/2020

Santé et médecine, partie n°2

628.2De quoi dépend la santé humaine ?

Question : Il existe deux types d’impact de la société sur une personne.

Le premier est un impact indirect et inconscient. Par exemple : la pollution de l’atmosphère, de l’eau, des expériences génétiques effectuées sur des animaux pour l’alimentation, etc. Tout cela nous affecte naturellement.

Le second est l’impact direct et conscient de la société : les médias, toutes sortes de leviers économiques et les normes sociales.

Pensez-vous que, dans la plupart des cas, la santé humaine dépend davantage de la société ou de la génétique ?

Réponse : La santé dépend des deux.

Sans aucun doute, de la génétique surtout. Mais encore, comme on dit, l’existence détermine la conscience. Par conséquent, il est impératif de réfléchir au type d’environnement que l’on donne à une personne, bien que dans le même environnement il y ait des gens qui le tolèrent relativement bien et il y a ceux qui périssent.

Remarque : Les médecins disent que la santé humaine dépend à 10 % des soins de santé, à 20 % de l’hérédité, et à 20 % de l’environnement, c’est-à-dire des activités des personnes. Et 50 % est déterminé par le mode de vie d’une personne. Et le mode de vie est dicté par les médias et par la période historique dans laquelle vit une personne.

Autrement dit, en principe, on peut dire que 80 % de la santé dépend toujours de la société.

Mon Commentaire : Bien sûr, l’espérance de vie et sa qualité dépendent de la relation entre les gens, de leur communication.

Extrait de KabTV, « L’Ère après le Coronavirus » du 14/05/2020

Trouvez un juste milieu

laitman_600.04Commentaire : Mon mode de vie habituel me tire vers le bas. Et tous ceux avec qui je suis en contact ne croient pas en la possibilité d’un changement. De là, je baisse les bras et le désir d’avancer disparaît.

Ma Réponse : Et alors ? Vous ne voulez pas avancer, vous ne bougez pas. Malgré tout, la vie vous y forcera.

Vous avez juste besoin de trouver un juste milieu pour vous-même. Ne vous précipitez pas pour sauter la tête la première dans quelque chose, mais marchez avec prudence, clairvoyance, et avec l’aide de la Kabbale, analysez tout ce que vous rencontrez dans la vie. Cela vous apprendra très rapidement la bonne approche du monde.

Question : Mais y a-t-il un chemin de vie qui mène au succès, ou est-ce un concept vague ?

Réponse : Bien sûr, il y en a un. Mais il vous est déjà destiné, et vous le découvrez soit de la bonne, soit de la mauvaise façon. Ce sont des chemins si différents qu’il vous semble que ce sont des vies différentes.

Commentaire : Il s’avère que dans cette vie, nous pouvons soit marcher sur notre chemin de spiritualité et comprendre quelque chose, soit finir nos jours dans l’ignorance.

Ma Réponse : Vous devrez alors vous réincarner.

Extrait de KabTV, « Ensemble à propos de Choses importantes » du 14/07/2020

La propagation mondiale du virus

laitman_963.8Question : En Arabie saoudite, la situation liée au coronavirus est très mauvaise. Le pays est riche, les gens ne manquent de rien et ils ne violent pas la quarantaine. Mais le virus semble se manifester de lui-même. Comment peut-on expliquer cela  ?

Réponse : Il n’y a aucun moyen. Les virus ne proviennent pas du fait que nous les transmettons les uns aux autres. Ils sautent d’une personne à une autre parce que nous nous comportons mal. Et rien ne peut être fait à ce sujet. Cela se produit en Arabie saoudite, en Israël et en Russie, partout.

Tant que nous ne changerons pas d’attitude, le virus ne partira pas. Cela s’applique à toutes les régions du monde.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 17/05/2020

Coronavirus : telle est la réalité

627.2Commentaire : Beaucoup de gens disent que les problèmes unissent les gens. Il en existe de nombreux exemples dans l’histoire.

Maintenant, les gens voient le contraire : non seulement le coronavirus ne nous a pas unis, mais il a exacerbé la conscience de notre inégalité.

Il y a des familles qui sont confinées dans de petits appartements et il y a celles qui logent dans des villas de 500 mètres carrés. Il y a une grande inégalité.

Ma Réponse : Cela n’a pas d’importance. Elles sont toutes les deux confinées. Quoi qu’il en soit, les gens comprennent que le virus les a éloignés les uns des autres. Comme une mère dont les enfants se conduisent mal et se battent, et elle les envoie dans des pièces séparées et dit : « Je vous sépare ! Chacun va et reste dans sa chambre ! »

C’est ce que le virus a fait avec nous : « Vous ne savez pas comment travailler correctement entre vous, vous créez des entreprises inutiles, vous polluez l’environnement. Maintenant, restez tranquille ! C’est ça ! »

N’est-ce pas une bonne chose ? Voyez comment il nous traite paternellement. Je crois qu’il nous a rendu un grand service. Il a éloigné toutes les personnes nuisibles et mesquines et a dit : « Arrêtez de faire des choses stupides ! Arrêtez de polluer l’environnement ! Arrêtez de vous faire du mal ! Faites une pause. Apprenez à rester seul et taisez-vous. C’est la meilleure chose à faire. »

C’est ce qui s’est produit. Le monde est devenu plus propre. Le monde est devenu plus calme.

Commentaire : Je ne pense pas que beaucoup seront d’accord avec vous.

Ma Réponse : Peu importe. Après tout, c’est la réalité qui est donnée. Vous pouvez parler des raisons, mais vous ne pouvez pas nier qu’il en est ainsi, c’est un fait.

Extrait de KabTV, «Le Coronavirus Change la Réalité » du  26/03/2020

Prévision de l’épidémie de coronavirus

laitman_220Quelles prévisions peuvent être données pour le développement de l’épidémie de coronavirus, va-t-elle se propager dans le monde ou peut-elle être stoppée ? Il existe ici plusieurs niveaux de protection.

Tout d’abord, cela dépend de la diffusion de la science de la Kabbale, du fait que les gens entendront parler au moins de l’équilibre et de l’harmonie du monde, des liens positifs dans la société humaine, de ce que la nature nous oblige à faire, et que notre inadéquation aux lois de la nature donne naissance à tous ces virus. Cela doit être expliqué et diffusé sur tous les réseaux sociaux. Tout est entre nos mains.

N’ayez pas peur d’être petit et de pensez que rien ne dépend de vous. Il est de notre responsabilité de faire notre travail, d’expliquer que la nature nous dirige vers notre but, et nous devons commencer à agir en conséquence. Nous ne pouvons pas nous débarrasser du coronavirus ; si ce n’est ce virus, alors d’autres apparaîtront. L’ère de la correction finale est l’époque des coups intensifiés.

La Kabbale enseigne que le meilleur remède contre le virus est l’unité entre les gens. Mais l’humanité a trouvé un remède différent et opposé contre l’épidémie : le confinement, pour ne pas se contaminer. Il semble qu’il y ait ici une contradiction, mais en réalité il n’y en a pas : dans de telles conditions, l’union s’exprime par le confinement.

Prendre soin des autres dans une telle épidémie s’exprime dans la séparation, le confinement. Mon amour pour mon prochain se manifeste par la distance physique qui me sépare des autres. Pour cette raison, je me rapproche d’eux intérieurement, mentalement ; après tout, je prends soin d’eux et par conséquent je m’éloigne physiquement. Mon action d’aliénation est en fait une connexion.

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « La Paix », le 05/03/2020

La trajectoire virale

laitman_571.08Le coronavirus me montre mon égoïsme : où je dois l’apprivoiser et où m’en servir correctement.

Et en utilisant les restrictions que le virus m’impose correctement et en suivant les instructions du Ministère de la Santé et du gouvernement, je montre au Créateur que je suis prêt et capable de réaliser Son programme de gestion des soins et qu’à travers cela, je veux créer de nouvelles relations dans la société. C’est ainsi que j’avance réellement vers les gens.

Essayez de le faire et vous verrez comment cela vous organisera de l’intérieur, vous redressera et vous dirigera. Les gens ne sont pas à blâmer pour la pandémie, pas plus que les virus, les gouvernements ou les médecins. C’est le Créateur qui nous guide à travers toutes ces restrictions vers la trajectoire précise qui mène à Lui. C’est ce qui se passe actuellement.

De la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, leçon sur le thème « Pessah (Pâque) » du 18/03/2020