Category Archives: Mondialisation

Un travail général sur nos erreurs

Dr. Michael LaitmanBaal Ha Soulam, « La paix »:…tout le monde peut voir comment une société importante telle la Russie, avec une population de centaines de millions d’hommes, avec à sa disposition plus de terre que l’Europe entière, possédant des matières premières comme peu en dispose dans le monde, a accepté de vivre une vie collective et a pratiquement aboli la propriété privée, où chacun ne s’inquiète seulement que du bien-être de la société, ayant acquis en apparence la mesure totale de la vertu du «don aux autres» dans sa pleine essence, autant que l’esprit humain peut le comprendre.
 
Cependant, allez voir ce qu’il est advenu d’eux: au lieu de s’élever et de dépasser les performances des pays capitalistes, ils ont décliné, toujours plus, au point que non seulement ils n’ont pas amélioré la vie des travailleurs qui travaillent plus dur que dans les pays capitalistes mais même ils ne peuvent pas assurer à ceux-ci le pain quotidien et des vêtements. En effet, ce fait établi nous pose un problème. Parce que, jugeant la richesse de ce pays, il n’aurait pas dû arriver cela.
 
Mais ils ont péché d’un seul péché, pour lequel le Seigneur ne leur pardonnera pas. Ce péché est que tout ce travail précieux et exalté, qui est le «don aux autres», qu’ils ont commencé à accomplir, nécessite de l’être au nom du Seigneur et non pour l’humanité. 

Question: Qu’est-ce que ça veut dire, «Le Créateur ne pardonnera pas»?


Réponse: Il s’agit de la loi, dont les effets  peuvent se révéler sous la forme d’éclatement et de destruction prolongés. Il faudra beaucoup de temps à la Russie pour comprendre la faille dans sa tentative. Il a déjà vingt ans que ce pays a traversé une sorte de période de transition, à la suite de laquelle il a commencé un pseudo-retour à l’époque précédente, à l’époque de Staline avec l’intention d’analyser exactement les corruptions et leur ampleur. Voir ce qu’est un grand demi-tour, ils auront à faire afin de réaliser et de reconnaître comment avancer.


Les Américains et les Européens devront également travailler sérieusement sur leurs erreurs, jusqu’à ce que finalement tout le monde parvenienne à une décision commune. En attendant, ils suivent chacun des directions différentes et le monde est de retour à l’époque de la guerre froide, avec toutes ses particularités.

D’autre part, cependant, ce siècle est différent du dernier: Aujourd’hui, il n’y a aucune crainte de grandes guerres entre les superpuissances. Ceci est improbable car cela conduirait certainement à la catastrophe et l’anéantissement total. Donc, il y aura des conflits et des guerres régionales, il y aura des troubles et ennuis, jusqu’à ce que toutes les parties se rendent compte qu’elles n’ont pas d’autre choix que de coopérer intégralement.

Qui plus est, le prochain coup viendra d’une autre direction: social, économique, etc
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 08/09/13, Écrits du Baal HaSoulam, «La Paix»

Pourquoi notre époque est-elle si spéciale?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi la diffusion à notre époque est considérée comme un vrai travail spirituel?
Réponse: Le monde a changé et s’apprète à cela. Nous nous sommes préparés pour ce moment et aurions pu continuer d’étudier sans aller à la rencontre du public, en restant dans un état d’attente comme un moteur au point mort. Cela signifie que le moteur est en marche, mais à une vitesse très faible et ralentie. Il y a à peine un west de vie en lui.
Nous pourrions pu exister dans cet état jusqu’à la fin de nos vies comme les kabbalistes du passé l’ont fait, mais ils vivaient à  une époque différente où ils pouvaient révéler toutes ces propriétés sans aucun lien avec la partie inférieure. Cependant, nous sommes dans une situation où nous ne pouvons pas atteindre notre récipient spirituel sans connexion avec les gens, car il a besoin de communiquer avec les désirs du grand public.
Par conséquent, sans diffusion, nous n’arriverons à rien en plus de ce que nous avons déjà. Nous pourrions passer encore cinq à dix ans avec peu de progrès. Nous nous développons, en ajoutant de nouveaux groupes, mais cela ajoute peu de désir même avec lequel nous pourrions travailler et à partir duquel nous serions en mesure d’atteindre le Créateur. Pour ce faire, nous avons besoin de la volonté du degré inférieur, ne venant pas du point dans le cœur: Le désir qui vient d’une connexion intégrale.
Si la connexion n’a pas été révélée – maintenant on la voit entre toutes les parties de l’humanité:  un terrible protectionniste, plein de haine et de rejet de l’autre avec le désir de l’exploiter-nous n’aurions pas été en mesure d’obtenir les désirs du peuple. L’humanité a souffert tout au long de l’ensemble des millénaires et même beaucoup plus que maintenant. Cependant, aujourd’hui, sa volonté a acquis une nouvelle qualité qui provient du réseau corrompu de connexion entre les gens.
C’est pourquoi nous pouvons prendre leur désir et les élever vers le Créateur. Ils ont déjà ce qui doit être corrigé! Il n’est pas nécessaire de corriger le désir de toute personne. Il est nécessaire de corriger simplement le lien entre eux, l’ensemble du réseau.  Dans le passé, cela était caché et c’est pourquoi les kabbalistes ne pouvaient pas s’approchaient des gens. De nos jours, la crise se manifeste comme une conséquence du réseau cassé de connexions révélant la cause de la crise. Ainsi, nous pouvons prendre les connexions endommagées entre les gens et les corriger.
Nous travaillons uniquement sur les connexions et non pas sur les désirs causés par un manque d’argent, la santé, les problèmes familiaux, les enfants et le travail. Peu importe ce que  sont les désirs individuels dans le monde, la chose principale est que, de nos jours, ils se révèlent sous une forme telle qu’ils ne peuvent pas être résolus par des méthodes conventionnelles. Cela fut le cas dans le passé, mais pas aujourd’hui.
Nous voyons que la science, la psychologie, la médecine, les relations humaines, les compétences parentales et l’attitude à l’égard du travail, tout s’écroule parce que l’on découvre qu’il y a un réseau corrompu des liens entre nous. La cause de tous les maux nosu est révélée. Leskabbalistes sont conscients de cela, mais, selon les études, la science ordinaire aussi est en train d’en venir à ces conclusions.
C’est pourquoi nous pouvons prendre ce réseau corrompu et demander qu’il soit corrigé. C’est ce qui doit être corrigé, car lors de la rupture, aucun récipient n’était cassé. Ses liens avec les autres ont été brisés. Par conséquent, toutes les corrections sont faites dans vos relations avec les autres. Comme il est écrit: «Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on vous fasse », «Tu aimeras ton prochain comme toi-même» et «Tu aimeras ton Créateur. » Tous les corrections s’appliquent uniquement aux connexions.
De la préparation du cours quotidien de Kabbale 15/08/13

Quelle communauté internationale?

Dr. Michael LaitmanOpinion (Richard N. Haass, président du Conseil des relations étrangères, USA): «Dès qu’unmalheur se produit – Iran qui se rapproche de l’acquisition d’armes nucléaires, … certain fonctionnaire ou un observateur inviteront la communauté internationale à intervenir. Il n’y a qu’un seul problème: il n’y a pas de «communauté internationale».
«L’Assemblée générale des Nations Unies s’en rapproche le plus, mais on ne peut guère attendre d’une organisation qui met sur le même pied  les Etats-Unis ou la Chine que, disons, Fidji ou la Guinée-Bissau. …
Nulle réforme de l’ONU ne pourrait changer fondamentalement les choses. Aujourd’hui, les grandes puissances ne s’entendent pas sur les règles qui devraient mener le monde, encore moins sur les sanctions en cas de leur non-respect. Même là où un accord de principe existe, personne n’est vraiment d’accord en pratique avec pour résultat un monde qui est plus chaotique et dangereux qu’il ne le devrait ».
« 
Mon commentaire: L’ensemble de l’avancement vers la perfection vient de la « reconnaissance du mal»: la révélation de l’imperfection de notre nature égoïste. Ce n’est que lorsque l’être humain, les gens, et le monde seront finalement convaincus de la corruption totale de cette nature, que l’individu et le monde se feront un plaisir d’y renoncer. Ensuite, la force supérieure de la nature sera révélée dans leurs sensations. Les gens lui demanderont de les changer, et elle les corrigera. Tout ce qui nous arrive n’est que pour nous amener à cet événement.

Le pétrole pas cher et la mondialisation finiront ensemble !

Dr. Michael LaitmanAvis (de Chris Rhodes, professeur, écrivain et chercheur) : « L’offre mondiale de pétrole brut ne va pas manquer de si tôt, et nous allons produire du pétrole pour les décennies à venir. Cependant, ce que nous ne ferons pas, c’est la production de pétrole brut, au rythme actuel d’environ 30 milliards de barils par an. Pour une civilisation mondiale qui repose presque entièrement sur une offre abondante de pétrole brut pas cher, cela va représenter des difficultés considérables. Si l’on regarde sur une période de 40 ans, de 1965 à 2005, nous voyons qu’à la fin de celle-ci, l’humanité a utilisé deux fois et demi plus de pétrole, deux fois plus de charbon et trois fois plus de gaz naturel, qu’au début et dans l’ensemble, environ trois fois plus d’énergie : ceci pour une population qui avait « seulement » doublé…

Si nous ne pouvons pas résoudre le problème du côté de l’offre, nous devons freiner notre demande. En l’absence de transport pas cher et largement accessible, nous aurons besoin de produire beaucoup plus d’aliments et matériaux à l’échelle locale. Une telle métamorphose de la civilisation humaine du global au local, sera soutenue par l’édification de communautés fortes et résistantes dans lesquelles les gens partageront leurs compétences et leurs connaissances, afin de fournir autant que possible au niveau local, au niveau populaire de base. Telle est la philosophie qui sous-tend le réseau croissant de Villes de Transition. Bien que tout cela soit effrayant, nous pouvons évoluer vers un état plus heureux et plus épanouissant de la vie qu’un statu quo perçu, qui en vérité nous échappe trop rapidement entre les doigts. »

Mon commentaire :
La nature s' »approche » de nous de tous les côtés, nous forçant à accepter ses conditions, à nous calmer, nous assoir et à réfléchir à la signification de la vie.

La crise est une des tentacules du monstre de la mondialisation

Dr. Michael LaitmanOpinion (Peter Koenig, ancien économiste de la Banque mondiale): «Il ya  une crise globale imposée artificiellement. Holistique signifie que c’est un pas vers la domination du spectre complet de l’hégémonie américaine et de ses alliés européens cooptés. C’est l’une des nombreuses tentacules à travers le globe, probablement la plus puissante, le monstre de la mondialisation – vers un nouvel ordre mondial (New World Order) – un terme déjà inventé et utilisé alors par le Premier ministre britannique Gordon Brown lors du sommet du G20 à Londres en 2009. Idéalement, le nouvel ordre mondial finirait par être dirigé par une élite servi par une classe de serfs. La classe moyenne disparaitrait essentiellement.
« D’autres tentacules, comme l’OTAN et la guerre éternelle contre le« terrorisme »inventé ; les organismes génétiquement modifiés – les OGM alimentaires, le cartel du pétrole, les industries pharmaceutiques non-transparentes et autres – aideraient à limiter ou réduire la population mondiale, de sorte que l’élite pourrait profiter de ressources limitées et non renouvelables de la Terre avec un confort de vie beaucoup plus long que si ces ressources devaient être partagées avec 7 ou 8 milliards de personnes.
Mon commentaire: Il existe plusieurs versions quant à la nature de la crise, et même si nous connaissons la «plus correcte», il faudrait ajouter à cela la version du Créateur: Son programme de création, son plan et son but. Ainsi, sans connaître les calculs cachés des «grands» de ce monde qui sont gouvernés par le Créateur, nous saurons directement de Lui ce qu’il adviendra!

Qu’est-ce qui est impliqué dans le conflit des civilisations?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi l’âme collective est divisée en autant de parties différentes et extrêmement disparates? Pourquoi le monde est rempli de contradictions insolubles? Et comment toutes ces parties peuvent être connectées à l’unité et à l’égalité?
Réponse: En effet, l’âme est divisée en d’innombrables morceaux, des Sefirot personnelles. Et donc, à travers chaque action, même la plus petite, nous activons immédiatement de nombreux composants, toutes les caractéristiques, aussi simple que celapuisse paraitre, mais à chaque fois dans une combinaison différente.
En général, le désir de «l’âme d’Adam HaRishon » qui a été brisé est insondable. C’est la vraie Behina Dalet(quatrième étape) avec son «cœur de pierre» et elle n’est plus au niveau minéral, végétal, ou animal, mais est au niveau de l’homme (Adam). En d’autres termes, elle est absolument différente, c’est une strate plus profonde de l’âme. Nous voyons que la nature du minéral, végétal, et animal se trouve sous le contrôle direct du Créateur, tandis que l’homme après la brisure est son contraire.
Ainsi, après la Lumière Supérieure pénètre l’âme brisée d’Adam, elle divise les êtres humains en groupes qui sont très éloignés les uns des autres. Et à partir de là, le processus de correction a lieu du facile au difficile. Un petit « couac » a commencé dans l’ancienne Babylone, et ce fut assez pour que les gens se dispersent. Et puis le désir a grandi et les guerres impériales de la Grèce antique et de Rome ont commencé.
Au début, les gens vivaient dans une forme très simple et primitive, mais quand le désir a grandi dans certaines parties, l’état a changé. Par exemple, lorsque Cortés conquis l’Amérique du Sud, il se tenait contre une civilisation qui n’était tout simplement pas au courant de la guerre. Les Indiens du continent américain, en général, résolvent les problèmes sans les amener à une confrontation militaire.
Cependant, Cortés, qui n’avait pas assez de soldats, a provoqué le trouble parmi les tribus amérindiennes, comme le serpent biblique, en injectant un « poison » eneux, ce qui signifie l’ajout du mauvais penchant. Et ils commencèrent à s’entre-tuer au profit de Cortés. De cette façon, plusieurs centaines de personnes ont conquis le continent.
La morale est que l’espace formé au contact entre les différentes civilisations créé de grandes opportunités, et en particulier pour la correction.
Nous sommes tout simplement inconscient des processus qui se déroulent dans le monde moderne. Par exemple, il n’ya pas longtemps, la Chine était un pays fermé, mais les Américains ont commencé à «flirter» avec elle, et l’état a radicalement changé. Le Japon était également isolé du monde pendant une longue période, et l’Asie « dormait » jusqu’au siècle dernier. Aujourd’hui, en revanche, les contacts entre les cultures active des mécanismes plus significatifs que les guerres de Cortés. Mais maintenant, ce sont des guerres internes. L’exemple vivant est l’Europe qui a changé de visage en raison de l’immigration de masse.
Et donc nous avons besoin d’expliquer la situation aux gens et la méthode de la connexion correcte. Qu’ils comprennent notre explication dans dix ou vingt ans n’est pas important. Nous devons les aider et ils vont peu à peu comprendre ce qui se passe.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 25/07/13, Écrits du Baal HaSoulam

Pourquoi est-ce devenu difficile d’élever des enfants ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : J’étudie toute votre série d’entretiens « Une Nouvelle Vie ». Je vous remercie. En quoi voyez-vous la cause de la difficulté d’éduquer les enfants modernes ?

Réponse : Pour la première fois dans l’histoire, nous entrons dans un monde complètement nouveau, ne sachant pas ce qu’il est ou ne le ressentant pas, parce que nos sens sont égoïstes, et nous ne pouvons pas sentir le monde futur tant que nous ne les avons pas corrigé. Dans le passé, nous avons toujours été en mesure d’anticiper, d’imaginer une sorte de monde à venir, une sorte de « lendemain » qui nous attend.

Cela suscite des défis particuliers pour la transition vers une nouvelle vie. C’est connu de personne, à part les kabbalistes. C’est ce que j’enseigne à mes étudiants. S’informer sur le nouveau monde et y entrer, c’est-à-dire en corrigeant la nature humaine, voilà qui est un processus long et difficile.

Le problème est dans l’éducation de la nouvelle génération, à la fois les jeunes et les adultes. Dans le passé, les parents préparaient les enfants pour l’entrée dans un monde avec lequel ils étaient bien familier, c’est-à-dire qu’ils étaient prêts à transmettre aux enfants des habitudes nécessaires à la vie, mais les parents d’aujourd’hui ne peuvent pas préparer leurs enfants à la vie future parce qu’eux-mêmes ne comprennent rien à ce sujet. Conclusion : les deux doivent passer par le système d’éducation intégrale.

Le problème de la demande

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (de Reuters): «Le groupe de 20 pays se sont engagés samedi à mettre la croissance avant austérité, cherchant à relancer une économie mondiale qui« reste trop faible »et à ajuster des politiques de relance avec soin afin que la reprise ne déraille pas à cause de la volatilité financière des marchés. …
« Les États-Unis ont choisi de poursuivre des politiques macroéconomiques qui encouragent la croissance économique et l’emploi, avec la correction budgétaire alors que la demande privée était assez forte pour être autonome. Le G-20 a reconnu l’importance d’obtenir le bon équilibre « .
Mon commentaire: L’augmentation de la demande ne se fera pas, à cause de la crise,  la tendance s’oriente vers une nouvelle formation, et les «goûts» de la société évoluent vers une indifférence croissante jusqu’à l’excès.

Dès l’année prochaine- une période glaciaire

Dr. Michael LaitmanOpinion (V.Bashkin, R.Galiulin, L’Académie russe des sciences): Dans les années à venir commencera la période du refroidissement global. «Le petit âge glaciaire» débutera déjà en 2014 et atteindra son apogée des températures minimales au milieu du siècle. Au début l’abaissement de la température sera très lent, et après des décennies – plus actif. Le  réchauffement de la planète – est la sortie naturelle du «petit âge glaciaire», puis suivra une nouvelle période de refroidissement.

Mon commentaire: Par refroidissement, ou par d’autres influences climatiques, mais la nature nous obligera à comprendre la nécessité d’intervenir dans la régulation de notre monde. Et cela n’est possible que dans la mesure de notre influence, c’est-à-dire au fur et à mesure de notre entrée dans ce système. L’entrée est possible dans la mesure de la similitude avec ses propriétés et ses lois. Les propriétés du système de contrôle – est le don sans réserve sur les désirs égoïstes, pour l’amour de l’harmonie du système. Le règlement de l’influence sur le système de la nature est expliqué par la science de la Kabbale.

A propos de la mondialisation

Dr. Michael LaitmanLe terme «mondialisation» est interprété à tort en tant que commerce international croissant, échange internationale de technologies, d’informations et d’idées, et en tant que personnes se déplaçant d’un endroit à un autre dans une économie mondiale ouverte. Certains considèrent cela comme un progrès, et d’autres y voient une menace sérieuse pour l’économie mondiale.

Mais la mondialisation ne traite pas seulement d’échange universel, mais plutôt d’une intégration à un point tel, qu’elle entraînera une fusion totale et l’effacement de toutes les frontières. La mondialisation n’est pas l’expression du progrès économique, mais plutôt du progrès social et de la voie vers une nouvelle humanité. Les crises que nous vivons sont un défi pour toute l’humanité, un ajustement.

La mondialisation n’est pas une concurrence, mais une connexion, et elle ne fonctionnera que si l’objectif est d’atteindre une consommation sensiblement égale. Sinon, la mondialisation «involontaire» nous conduira à l’effondrement (une connexion entre égoïstes est mauvaise pour eux-mêmes et pour le monde).

Aujourd’hui, il n’y a pas de mondialisation parce qu’il y a encore des barrières entre les pays et il n’y a pas de lois qui soutiennent la connexion de toute une société unifiée. La mondialisation peut être réalisée seulement ensemble, dans une garantie mutuelle. Sinon, c’est la connexion entre une meute de requins capitalistes.

Les fusions d’entreprises, l’interaction économique en dehors des frontières politiques, le tourisme international, les relations internationales, le nombre d’utilisateurs d’Internet, et les différentes organisations internationales, tout cela ne doit pas nous induire en erreur.

La mondialisation est un processus neutre de notre évolution, déterminé par la nature. C’est un processus inévitable d’interdépendance (garantie mutuelle) de chacun vis-à-vis chacun, en un seul système intégral et analogue d’humanité et de nature, considéré comme un tout. Ceci nous oblige à créer immédiatement une nouvelle forme d’éducation intégrale, afin de préparer l’humanité au nouveau monde qui se rapproche