Category Archives: Nature

S’élever au-dessus de l’univers

Question : Si nous supposons que tout le monde deviendra un kabbaliste, à quoi ressemblera la structure sociale de la société ? Comment allons-nous distribuer le travail nécessaire, les postes de direction et les ressources de la planète ?

Réponse : D’une manière absolument parfaite et rationnelle. À travers l’épaisseur de la matière, de l’énergie et de l’information, nous verrons clairement comment interagir avec eux pour que, sur cette base, nous nous élevions de plus en plus dans les couches spirituelles.

De plus, nous n’aurons aucun problème. Tout ce qui nous est donné dans le monde matériel et spirituel, nous le réaliserons de manière optimale.

Question : Quelle sera alors la loi principale de la justice ?

Réponse : La loi principale est une attitude absolument égale à tous les niveaux de la nature dans notre monde et dans le monde spirituel, comme pour le Créateur.

Question : Est-ce que cela signifie qu’aucune catastrophe écologique ne peut se produire ici ?

Réponse : Non ! Si seulement nous pouvions imaginer ce qui a été préparé pour nous dans ce cas ! Cela élève vraiment une personne au-dessus de l’univers entier.

Nous existons dans cet état même maintenant. Ce n’est que pour nous y amener de manière réelle et sensée, avec nos désirs, que l’on nous a donné une sensation d’état opposé, notre monde actuel.

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/03/2018

Le goût pour la beauté subsiste

Question : Pourquoi le Créateur a-t-il créé autant de choses intéressantes, étonnantes et belles dans ce monde ? Une personne a le désir d’essayer et de goûter à tout. Le Créateur a donné à la fois des opportunités et des désirs. Pourquoi aller contre cela ?

Réponse : Nous n’avons pas besoin de résister. Mais lorsqu’une personne veut maîtriser sa mission exaltée, elle perd son intérêt pour tout le reste. Comme il est écrit (Le Zohar pour Tous, Chapitre « VaYikra », point 185) : « Le gros poisson avale les petits. »

Par conséquent, si je m’engage à atteindre le sens de la vie et à comprendre que j’ai besoin de l’atteindre par un certain chemin, alors tout le reste sur la route n’est rien de plus qu’un moyen.

Question : Le goût pour la beauté dans ce monde diminue-t-il chez une personne ?

Réponse : Rien ne diminue chez un kabbaliste. Au contraire, il obtient des goûts, des désirs et des aspirations encore plus grands. J’aime toujours la bonne musique, la beauté de la nature et les voyages. J’aime regarder la chaîne National Geographic, le monde animalier, ainsi que l’ethnographie et la culture des peuples du monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 28/01/2018

Les deux vecteurs de l’univers

Question : Comment l’égoïsme et l’altruisme sont-ils définis ?

Réponse : Le Baal HaSoulam définit l’égoïsme comme l’amour de soi, lorsqu’une personne veut se remplir autant que possible en dépit de tous les autres, sans prendre en compte personne.

L’altruisme est un désir de remplir une autre personne, en donnant tout ce que l’on peut, malgré soi, non pour se faire plaisir mais pour satisfaire le désir d’un ami.

Il n’y a que deux vecteurs dans l’univers : une force dirigée vers soi-même ou vers les autres. Leur combinaison génère tout ce qui existe dans la nature à tous les niveaux : inanimé, végétal, animal et humain.

Question : Pourquoi un tel système à plusieurs niveaux a-t-il été créé ?

Réponse : Quatre niveaux de la nature personnifient les quatre étapes du développement de la Lumière directe. La nature minérale, végétale, animale et humaine correspondent aux premier, deuxième, troisième et quatrième niveaux du désir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/02/2018

Le développement inconscient de l’humanité

Question : Quelle est la cause du développement inconscient de l’humanité depuis des dizaines de milliers d’années ?

Réponse : Il nous semble que c’est une très longue période de temps. L’univers et la nature minérale, végétale et animale se sont développés précisément dans le but de voir la différence entre la lumière et les ténèbres.

Cela a eu lieu initialement au niveau le plus bas, minéral, dans les atomes et les molécules, etc. Ensuite, cela a continué aux niveaux végétal et animal, dans diverses composantes biologiques et zoologiques de la nature. Par la suite, cela a eu lieu au niveau humain de notre monde, non seulement en physiologie, mais aussi dans la psychologie humaine.

C’est seulement après cela qu’une personne se rapproche du fait d’être plus digne d’entreprendre des recherches à un niveau spirituel.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

Les trois postulats de la Kabbale

Question : Quelles sont les trois lois fondamentales de la méthode de la Kabbale ?

Réponse : Le premier postulat est qu’il existe une seule force supérieure de la nature, appelée « le Créateur » ou « Nature ». Nous ne lui attribuons pas de propriétés spéciales autres que celle d’être une force générale qui inclut absolument tout ce qui existe dans la création.

Le second postulat est que la force supérieure a créé les niveaux minéral, végétal, animal et humain de la nature, qui sont automatiquement contrôlés par la force supérieure sans aucune possibilité de libre arbitre. Dans une telle situation, une personne est la partie de la nature qui peut consciemment et indépendamment réagir à ses signaux. « Humain » en hébreu est « Adam » (du mot « Domé » [« similaire »]), qui signifie « semblable au Créateur ».

De même que le Créateur a Sa liberté d’action, il existe une possibilité d’agir de façon indépendante lorsqu’une personne s’élève au-dessus de sa nature et peut agir au-dessus de sa propre nature.

Le troisième postulat est qu’à la suite d’actions et d’exercices spéciaux, tout le monde peut atteindre l’équivalence de forme avec le Créateur de manière à ce que nous ayons la liberté d’agir de la même façon que le Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/02/2018

Avec l’aide de l’intelligence artificielle

Question : Que pensent les kabbalistes de la science et de la technologie ?

Réponse : Les kabbalistes ont une opinion favorable à propos de la science et de la technologie, et de tout ce qui fait progresser le monde, afin que les gens voient le plus rapidement possible que tout cela ne nous donne rien.

Question : En d’autres termes, soutenez-vous les robots et l’intelligence artificielle ?

Réponse : Oui, que tout autour de nous soit artificiel : les médecins, les avocats, etc. C’est exactement ce qui aidera les gens à comprendre où se situe leur véritable but, ce qu’ils doivent réellement faire dans ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/01/2018

Un cadeau d’en haut

Question : Puis-je dire que ma grande déception dans ma vie quotidienne est un cadeau pour m’aider à parvenir à la vérité du monde supérieur ?

Réponse : Certainement ! C’est vraiment un cadeau. Après tout, il y a encore beaucoup de gens qui recherchent la satisfaction dans des objectifs matériels.

En même temps, les kabbalistes ne disent nullement qu’une personne doit devenir un ermite, se limiter, mourir de faim et ainsi de suite. Au contraire, profitez de la vie ! Donnez au corps ce qu’il veut. L’essentiel est que cela n’interfère pas avec vous, ne prenne pas trop de temps et d’efforts et vous donne l’occasion d’étudier la nature supérieure.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/01/2018

Vers de bonnes relations

Question : De quoi l’humanité doit-elle désespérer ?

Réponse : Du fait qu’elle veuille construire une vie agréable en ayant des attitudes égoïstes. C’est impossible. L’humanité doit désespérer de cela et choisir un chemin complètement différent.

Question : Le Créateur ne veut-il pas que nous vivions bien ?

Réponse : Le Créateur veut que nous vivions bien à un niveau plus élevé, le plus parfait et éternel.

Question : Pour ce faire, avez-vous besoin d’atteindre le niveau le plus bas ? Après tout, dans le passé, l’humanité a progressé d’une façon ou d’une autre avec l’égoïsme.

Réponse : L’humanité a progressé en développant l’ego ; par conséquent, elle a ressenti qu’elle avançait et se développait. A présent, l’ego a atteint son état final. Le Baal HaSoulam a clairement dit que nous étions la dernière génération, et aujourd’hui nous sommes dans un processus de désintégration de l’égoïsme. Ce n’est qu’une question de temps.

J’espère qu’en 2018 nous découvrirons l’inadéquation complète de l’égoïsme et la nécessité de s’élever au-dessus de lui, et que nous choisirons une source complètement nouvelle d’existence, le don sans réserve.

Question : S’agit-il de la conscience intérieure ?

Réponse :
Le monde ne change en aucune façon. Cela a été même dit à l’époque de Maïmonide. Seules nos relations mutuelles changent.

Question : Cela signifie-t-il que nous pouvons vivre 200 ans et que les technologies continueront à se développer ?

Réponse : Tout va changer, mais uniquement si nous avons une bonne attitude entre nous et et pas comme maintenant ou nous sommes tous égoïstes. Alors, nous verrons un monde complètement nouveau. De ce fait, réfléchissons-y ensemble et mettons-le en œuvre en 2018.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/12/2017

Plaignez-vous à Celui qui nous a créé

Le monde commence à ressentir qu’il a atteint une impasse. Il s’avère qu’il n’y a pas de démocratie, pas de libéralisme. A quoi sommes-nous parvenus en laissant les médias et les oligarques s’imposer librement ?

Après une décennie, ils se réuniront de nouveau à Davos et proclameront : « Maintenant, 99% du capital total appartient à 1% de la population, et bientôt la totalité des 100% tombera entre nos mains. Tous les autres peuvent mourir de faim. Nous, bien sûr, nous sommes désolés pour eux, mais nous ne pouvons rien y faire. C’est un chemin de développement égoïste. Si vous ne l’aimez pas, allez vous plaindre au Créateur. »

Les riches eux-mêmes diront : « Vous voulez du changement, mais ce n’est pas entre nos mains. Nous ne sommes pas responsables; nous sommes aussi égoïstes que vous. Vous auriez fait la même chose à notre place. Nous avons accumulé tout cet argent parce que notre désir d’en profiter nous obligeait à agir de la sorte. Plaignez-vous à Celui qui nous a créés. » Peut-être alors, ces malheureuses personnes qui n’ont pas une miette comprendront qu’elles doivent se tourner vers le Créateur.

Extrait de la 3ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Introduction au Livre du Zohar », Point 60 du 25/01/2018

Faire partie de la nature

Question : Que pouvez-vous faire si vous voyez que les gens dans ce monde ne sont absolument pas connectés ?

Réponse : Malheureusement, c’est comme ça. Même toute la nature (minérale, végétale et animale) commence déjà à se fermer. Elle se révèle comme de plus en plus intégrale. Tout sans exception entre dans un seul système.

Et la nature a toujours été ainsi, mais maintenant elle se rapproche de l’homme, voulant l’inclure en elle mais sans succès. Nous nous opposons à tous ses degrés et ne pouvons pas en faire partie intégrante parce que nous ne réalisons qui nous sommes et les liens qui existent entre nous.

Il est possible d’être en désaccord avec cela et de dire : « Est-il vrai que la nature minérale, végétale et animale est intégrée ?  » Nous voyons comment les animaux s’entre-tuent, mais pour eux, c’est un moyen d’existence. Ils n’ont aucune intention de se faire du mal, ils le font pour survivre.

Mais nous ne le voyons pas parce que nous les regardons à travers notre point de vue égoïste. Si nous pouvions regarder la nature correctement, nous comprendrions qu’ils ne s’éliminent pas, mais agissent seulement en symbiose.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/08/2017

Page 1 des 2012345Dernière »