Category Archives: Nature

Vers de bonnes relations

Question : De quoi l’humanité doit-elle désespérer ?

Réponse : Du fait qu’elle veuille construire une vie agréable en ayant des attitudes égoïstes. C’est impossible. L’humanité doit désespérer de cela et choisir un chemin complètement différent.

Question : Le Créateur ne veut-il pas que nous vivions bien ?

Réponse : Le Créateur veut que nous vivions bien à un niveau plus élevé, le plus parfait et éternel.

Question : Pour ce faire, avez-vous besoin d’atteindre le niveau le plus bas ? Après tout, dans le passé, l’humanité a progressé d’une façon ou d’une autre avec l’égoïsme.

Réponse : L’humanité a progressé en développant l’ego ; par conséquent, elle a ressenti qu’elle avançait et se développait. A présent, l’ego a atteint son état final. Le Baal HaSoulam a clairement dit que nous étions la dernière génération, et aujourd’hui nous sommes dans un processus de désintégration de l’égoïsme. Ce n’est qu’une question de temps.

J’espère qu’en 2018 nous découvrirons l’inadéquation complète de l’égoïsme et la nécessité de s’élever au-dessus de lui, et que nous choisirons une source complètement nouvelle d’existence, le don sans réserve.

Question : S’agit-il de la conscience intérieure ?

Réponse :
Le monde ne change en aucune façon. Cela a été même dit à l’époque de Maïmonide. Seules nos relations mutuelles changent.

Question : Cela signifie-t-il que nous pouvons vivre 200 ans et que les technologies continueront à se développer ?

Réponse : Tout va changer, mais uniquement si nous avons une bonne attitude entre nous et et pas comme maintenant ou nous sommes tous égoïstes. Alors, nous verrons un monde complètement nouveau. De ce fait, réfléchissons-y ensemble et mettons-le en œuvre en 2018.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/12/2017

Plaignez-vous à Celui qui nous a créé

Le monde commence à ressentir qu’il a atteint une impasse. Il s’avère qu’il n’y a pas de démocratie, pas de libéralisme. A quoi sommes-nous parvenus en laissant les médias et les oligarques s’imposer librement ?

Après une décennie, ils se réuniront de nouveau à Davos et proclameront : « Maintenant, 99% du capital total appartient à 1% de la population, et bientôt la totalité des 100% tombera entre nos mains. Tous les autres peuvent mourir de faim. Nous, bien sûr, nous sommes désolés pour eux, mais nous ne pouvons rien y faire. C’est un chemin de développement égoïste. Si vous ne l’aimez pas, allez vous plaindre au Créateur. »

Les riches eux-mêmes diront : « Vous voulez du changement, mais ce n’est pas entre nos mains. Nous ne sommes pas responsables; nous sommes aussi égoïstes que vous. Vous auriez fait la même chose à notre place. Nous avons accumulé tout cet argent parce que notre désir d’en profiter nous obligeait à agir de la sorte. Plaignez-vous à Celui qui nous a créés. » Peut-être alors, ces malheureuses personnes qui n’ont pas une miette comprendront qu’elles doivent se tourner vers le Créateur.

Extrait de la 3ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Introduction au Livre du Zohar », Point 60 du 25/01/2018

Faire partie de la nature

Question : Que pouvez-vous faire si vous voyez que les gens dans ce monde ne sont absolument pas connectés ?

Réponse : Malheureusement, c’est comme ça. Même toute la nature (minérale, végétale et animale) commence déjà à se fermer. Elle se révèle comme de plus en plus intégrale. Tout sans exception entre dans un seul système.

Et la nature a toujours été ainsi, mais maintenant elle se rapproche de l’homme, voulant l’inclure en elle mais sans succès. Nous nous opposons à tous ses degrés et ne pouvons pas en faire partie intégrante parce que nous ne réalisons qui nous sommes et les liens qui existent entre nous.

Il est possible d’être en désaccord avec cela et de dire : « Est-il vrai que la nature minérale, végétale et animale est intégrée ?  » Nous voyons comment les animaux s’entre-tuent, mais pour eux, c’est un moyen d’existence. Ils n’ont aucune intention de se faire du mal, ils le font pour survivre.

Mais nous ne le voyons pas parce que nous les regardons à travers notre point de vue égoïste. Si nous pouvions regarder la nature correctement, nous comprendrions qu’ils ne s’éliminent pas, mais agissent seulement en symbiose.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/08/2017

Il n’y a rien de mauvais dans la nature

Question : Si je vois une caractéristique négative chez un ami, je dois la compléter. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Réponse : La loi de la nature est telle qu’il n’y a rien qui fonctionne mal.  Et il n’y a rien de mauvais dans l’homme non plus, dans aucun d’entre nous ! Le « mal » est venu de notre brisure et de notre dispersion.

Si nous rassemblons ces caractéristiques, alors elles en forment une seule et complète qui consiste en un plus et un moins. En fait, lorsque l’âme s’est brisée, des propriétés négatives se sont formées, et même les positives ont l’air négatives car il n’y a rien qui puisse les compléter.

La sagesse de la correction est de corriger la séparation et la distance entre nous. Nous devons faire travailler notre cerveau dans cette direction : il n’y a ni mauvais ni bon. La séparation et la distance entre nous sont mauvaises. Par conséquent, nous voyons des propriétés brisées, qui nous semblent toujours négatives.

S’il n’y a rien pour s’opposer à une propriété brisée, peu importe qu’elle soit positive, elle semblera négative.

Extrait du congrès « Du Chaos à l’Harmonie » à Vilnius, Premier Jour, Leçon n°1 du 03/11/2017

Les deux forces de l’univers

Question : Si le Créateur est unique, alors pourquoi Son reflet se manifeste-t-il dans notre monde à travers une multitude de forces différentes ?

Réponse : Il y a deux forces dans l’univers : la force du Créateur (la force du don sans réserve) et la force qu’Il a créée opposée à Lui, appelée l’être créé (la force de la réception).

Tout le reste, ce sont toutes sortes d’émanations, de modifications de ces deux forces (le plus et le moins). A part ça, rien d’autre n’existe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/07/2017

Que peut-on obtenir de la Kabbale ?

Question : Que peut-on obtenir de la Kabbale ?

Réponse : De la Kabbale, on peut recevoir la révélation du Créateur, et cela explique tout. En effet, la révélation du Créateur est le dévoilement de cette force unique commune qui régit l’univers entier : les niveaux minéral, végétal, animal et humain de la nature de notre monde et l’ensemble des cinq mondes qui sont inclus dans le monde de l’Infini.

Par rapport à nous, cette seule force de contrôle commune est appelée le Créateur. Elle contient tous les plaisirs, tout le bonheur, tout ce qu’une personne désire. La Kabbale révèle cette force. Et tout le reste provient d’elle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/06/2017

L’opportunité de choisir son destin, 4ème partie

Question : Si la vie entière d’une personne est entièrement programmée du début à la fin, pourquoi à chaque instant reçoit-elle le sentiment qu’elle choisit elle-même sa prochaine étape : avec qui se marier, où vivre, quoi faire ?

Réponse : D’une autre manière, une personne ne pourrait pas survivre ; elle se suiciderait si elle savait qu’elle vit comme un animal qui est contrôlé dans chacun de ses mouvements. Que resterait-il alors dans sa vie, seulement chercher à passer chaque instant le plus agréablement qui soit et à souffrir le moins possible ? Quelle est la signification d’une telle vie et qui en a besoin ?

Question : Donc, le fait que ma vie soit déjà complètement programmée dans tous ses détails m’est délibérément caché pour me permettre de continuer mon existence comme si je choisissais moi-même quelque chose, mais en fait, rien ne dépend de moi. Les animaux ont-ils de tels sentiments ?

Réponse : Non. Un animal obéit instinctivement aux ordres de la nature sans s’interroger, comme une machine biologique. Une personne, cependant, peut se demander : « Pour quelle raison je vis ? Pourquoi est-ce que j’existe de cette façon ? Puis-je changer mon destin ou non ? »

C’est déjà le début d’un être humain qui le sépare d’un animal. Il commence à s’élever au-dessus de son existence animale à un niveau plus élevé. Il ne souhaite plus vivre uniquement pour remplir ses besoins comme un animal, mais il cherche un but plus élevé.

Question : Qu’est-ce que cela signifie de devenir un élément positif du programme, ayant la possibilité d’influencer son destin ?

Réponse : Nous sommes autorisés à participer au programme de vie uniquement si nous lui ajoutions des forces positives, c’est-à-dire si nous élevons ce programme d’un niveau animal à un niveau humain, en lui faisant une « mise à niveau ». Si j’utilise ma vie dans le but d’influencer positivement le programme général qui nous fait fonctionner, ce qui est appelé la force supérieure, alors je reçois l’opportunité de le faire.

De ce fait, j’ai une influence positive sur mon propre destin, sur tous les autres et sur le programme dans son ensemble. Je peux changer le film de la vie et devenir un partenaire de la force supérieure, qui régit tout ce programme.

Extrait de KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 25/07/2017

Le développement de l’humanité : de la matière aux forces

Tous les grands philosophes, d’une part, ont ressenti que l’humanité n’était pas en harmonie avec la nature. D’autre part, ils pensaient que l’organisation adéquat de la société conduirait à cette harmonie et un individu pourrait réaliser son potentiel créatif.

Il vous suffit pour cela de créer les bonnes lois, la bonne constitution. Cela a causé toutes les révolutions.

Question : Pourquoi l’humanité a-t-elle dû passer par tout cela pour devenir désespérée ?

Réponse : C’est ainsi que notre égoïsme a été créé ; il devait traverser toutes ces étapes, mûrir et découvrir son insignifiance et sa finitude. Tel est son développement. C’est dialectique.

Lorsque Adam a révélé la sagesse de la Kabbale, il lui est apparu que tout le processus était destiné pour une durée de 6 000 ans, pas moins que cela. Maintenant, c’est la 5777ème année selon le calendrier Judaïque. Il reste 223 ans jusqu’à la fin du développement humain, puis il y aura une transition vers un autre domaine, vers le champ de forces, de la matière vers les forces.

Voilà pourquoi peu importe ce que les philosophes ont écrit, même s’ils pouvaient voir le futur matériel de l’humanité et toutes les possibilités pour améliorer la vie. Mais ce n’est pas selon les lois de la nature.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 15/05/2017

Les animaux peuvent-ils ressentir le Créateur ?

Question : Les formes de vie intelligentes, différentes des humains, comme les dauphins, les éléphants, etc., sont-elles capables de ressentir la force supérieure, le Créateur ?

Réponse : Non. Ce ne sont pas des formes de vie intelligentes ; elles ont plutôt une forme instinctive d’existence. Une personne dans notre monde agit-elle de manière intelligente ? Une personne dans notre monde agit purement selon les instincts naturels, qui ne sont pas différents de ceux des animaux.

Question : Pourquoi une personne est-elle toujours offensée en entendant ces mots ?

Réponse : C’est parce que les mots la rabaissent au niveau d’une bête. Une personne pense qu’elle est à un niveau supérieur, au-dessus du niveau d’une bête, mais elle agit d’une manière qui est pire que celle des animaux. Il n’y a pas de partie de la création qui nuit à la nature, à elle-même et à ceux qui l’entourent, comme l’homme.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Aspirez aux forces cachées de la nature

Remarque : Dans l’article du Baal HaSoulam « La Dernière Génération », il est écrit que la loi qui unira les gens est la loi de « aime ton prochain comme toi-même ».

Réponse : C’est la loi innée de la nature qui commencera enfin à se manifester dans la société humaine.

Les gens vont réveiller de telles forces de la nature qui leur sont encore cachées aujourd’hui. Ces forces connecteront l’humanité comme un Rubik’s Cube, en un système intégral, global, interconnecté, complémentaire et rond.

En attirant les forces de la nature pour y aspirer, l’humanité deviendra autosuffisante et progressera en utilisant ces forces. Celles-ci existent dans la nature, mais puisque les gens ne les désirent pas, elles n’influent clairement pas et ne se manifestent pas dans l’humanité.

Cependant, en raison du désespoir concernant notre développement, nous allons de plus en plus nous tourner exactement vers ces forces et progressivement nous nous transformerons, ce qui s’appelle être rééduqué.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 05/06/2017

Page 1 des 1912345Dernière »