Category Archives: Nature

Le monde entier est nourri par moi

Dr. Michael LaitmanLa garantie mutuelle est la loi de la connexion entre les récipients, entre les âmes. Aucun de nous ne peut faire son travail si les autres ne l’aident pas et ne le soutiennent pas. C’est une structure qui existe seulement grâce à ses connexions. Dès que quelqu’un coupe la connexion, toute la structure s’effondre.

La loi générale de la connexion et de l’interdépendance est appelée la garantie mutuelle. J’existe maintenant dans la forme la plus simple qui n’a rien à voir avec la spiritualité, car c’est la seule forme qui puisse exister sans la loi de garantie mutuelle.

Au moment où je commence à me mélanger aux autres et me connecter à eux, je me détache de ma forme actuelle et sens que j’appartiens au système, et dans cette mesure, je sens la force dans le système qui est appelé le Créateur.

Tout le monde est connecté à un système de connexion de garantie mutuelle. Et c’est en fait la raison pour laquelle nous pouvons nous connecter car tout le monde se connecte afin de travailler pour les autres.

La garantie mutuelle est notre réussite. Le sentiment que je suis responsable de tous les niveaux de la nature minérale, végétal, animale, et parlante c’est-à-dire que je sens que je suis égal au Créateur. C’est la seule façon dont je peux être comme Lui: C’est comme si je donnais naissance à tout le monde, les élevais, les soutenais et les faisais tous revivre. Le monde entier est nourri par moi. C’est ce qu’on appelle la force de la garantie mutuelle.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale 13/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

L’exode d’Egypte au 21ème siécle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Sous quelle forme doit se réaliser l’exode de l’Egypte aujourd’hui?

Réponse: L’exode signifie que de nouvelles connaissances, de nouvelles pensées, de nouveaux désirs et une nouvelle compréhension apparaîssent. Une personne change intérieurement, elle s’élève. C’est ce qu’on appelle la libération. Elle commence à voir que le monde entier est connecté. C’est la préparation à la libération et aujourd’hui l’humanité commence déjà à le comprendre.

Nous sommes tous connectés, bien que nous ne le voulions pas et que c’est tout à fait le contraire de nos désirs. D’une part, de nombreux scientifiques, politiciens, économistes nous disent que le monde est un système global unique. D’autre part, ils ne peuvent que le constater sans savoir quoi en faire. Comment arriver à couper tous ces liens indésireux?

La connexion se révéle d’une manière de plus en plus évidente et nous sentons qu’elle nous nuit. Nous aimerions rompre ces liens entre nous, mais nous n’arriverons jamais à le faire. Nous allons donc découvrir le pouvoir de pharaon. Et après il ne nous restera rien d’autre à faire à part accepter que notre connexion provient de la nature.

Pour la première fois dans l’histoire, l’humanité commencera à se rendre compte que c’est la nature qui la dirige et que l’humanité se trouve à l’intérieur de la nature et non pas au-dessus d’elle. Les gens vont comprendre que c’est la nature qui les dirige et non pas le contraire. Ce sera un changement global dans l’ensemle de la mentalité humaine.

Nous devrons nous incliner et admettre que nous sommes semblables au monde minéral, végétal et animal. Nous sommes comme les animaux dirigés pas la nature et nous devons entreprendre quelque chose avec nous-mêmes, nous devons nous changer.

L’humanité doit encore atteindre la compréhension et accepter le fait que nous sommes tenus de modifier notre nature, qui a été créée exprès en contradiction avec l’ensemble de la nature intégrale. La compréhension du véritable état de l’humanité sera appelée « les années d’exil égyptien ».

Au début, il semblait que cet exil était bon et tout à fait supportable, mais finalement on découvrira qu’il est très mauvais et que nous sommes obligés de changer. Nous devrons alors commencer à travailler sur ce changement et nous verrons à quel point ce travail est irréalisable. Ansi nous découvrirons le pouvoir du pharaon comme une force maléfique. Nous aimerions le fuir, mais nous ne pourrons pas le faire. Ce sera un long chemin à parcourir.

Mais je pense que nous – ceux qui tendent à la correction, nous passerons ce processus de la même manière que nos ancêtres. Et tout le reste de l’humanité le passera moyennant l’inclusion mutuelle et le soutien de notre travail. Elle naura pas à passer toutes ces étapes, car elle n’appartient pas à Israël, mais au désir de recevoir du plaisir – aux « peuples du monde. » Par conséquent, elle n’a pas besoin de faire de grandes corrections – elle recevra tout grâce à leur adhésion à nous.

De la leçon sur l’article Ceci est pour Juda du 27.03.2014

 

Nous produisons suffisament de nourriture pour 10 milliards de personnes – néanmoins la famine demeure

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (de The Huffington Post): «La faim est causée par la pauvreté et les inégalités, non pas par la pénurie. Pour les deux dernières décennies, le taux de la production alimentaire mondiale a augmenté plus rapidement que le taux de croissance de la population mondiale. Le monde produit déjà plus de 1 ½ fois assez de nourriture pour nourrir tout le monde sur la planète. C’est assez pour nourrir 10 milliards de personnes, le pic de population que nous attendons d’ici 2050. Mais les gens qui gagnent moins de 2 dollars par jour – dont la plupart sont des agriculteurs pauvres en ressources cultivent  de petites parcelles de terre – ne peuvent pas se permettre d’acheter cette nourriture.

« En réalité, la majeure partie des céréales produites industriellement va aux biocarburants et est octroyé aux parcs d’engraissement animal plutôt qu’à la nourriture pour 1 milliard d’affamés. »

Mon commentaire: Cette situation ne changera pas jusqu’à ce que l’humanité se rend compte qu’elle doit elle-même corriger une inégalité créée par notre nature égoïste, et que ce n’est qu’en atteignant l’égalité, d’abord entre nous, puis avec le Créateur, que nous pourrons parvenir à la prospérité pour tous.

L’immunité à Facebook

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles ( de Marketwatch) :  » Facebook pourrait finir par perdre une grande partie de ses 1,2 milliards d’utilisateurs en trois ans selon une étude de l’Université de Princeton qui a cité « la dynamique de la maladie comme une catastrophe à venir du réseau social .

 » L’étude menée par deux docteurs Joshua Spechler et John Cannarella de Princeton, a créé la surprise en spéculant que le plus grand réseau social du monde pourrait perdre ’80 % de sa base d’utilisateurs de pointe »entre 2015 et 2017. …

 » Facebook, affirment-ils, est une idée, une mode qui, comme une maladie, peut se propager – et puis finalement disparaître. Ils ont cité la montée et la chute de MySpace.

« Les idées, comme les maladies, sont montrées pour devenir contagieuses entre les gens avant de finalement s’éteindre », écrivent-ils. …

«Si le modèle de la maladie tient à penser que Facebook devra évoluer/muter afin de commencer une autre courbe ou il s’éteindra. Il doit vaincre le cycle d’immunisation » .

Mon commentaire: Par son plan, la nature nous pousse à l’objectif ultime, à la forme de l’unité, de la similitude à elle. Ce n’est que de cette manière que les futurs moyens intégraux de communication survivront et prospérerons

Des exercices élémentaires de la nature

Dr. Michael LaitmanQuestion: Dans tout système , il y a des écarts qui sont considérés comme la norme et par conséquent, il est peu probable que tout peut être idéal dans un système intégral.

Réponse: Quand nous commençons à être impliqué dans l’équilibre du système par le biais d’une société solidaire, nous découvrons que la nature entre dans un équilibre dynamique interne avec nous. Elle nous donne les exercices nécessaires à notre développement, pas à notre détriment mais à notre avantage. C’est comme les parents qui donnent à un enfant toutes sortes de jeux qui lui présentent un objectif particulier : l’assemblage d’un puzzle, une série Lego et ainsi de suite.

Il devient clair pour nous que la nature joue intentionnellement avec nous afin de nous développer. De là à partir de conditions menaçantes nous commençons à voir sa relation subtile envers nous.

Question: Quels sont les problèmes et les exercices que la nature peut nous présenter ?

Réponse: Ceux-ci peuvent être de toutes sortes. Tout ce qui arrive aujourd’hui sont aussi des exercices. Ils nous semblent être trop sévères parce que nous ne sommes pas prêts pour eux, nous sommes tellement en retard dans notre développement intégral que nous ne pouvons pas résoudre les exercices les plus simples. Nous sommes comme les étudiants qui ont été laissés dans une classe et raté toutes les matières ; nous examinons les dossiers que la nature nous présente  sous la forme de photos et ne comprenons rien. Une personne dans le groupe comprend tout parce qu’elle regarde le monde d’un seul tenant et correctement par le centre du groupe. Pour elle c’est un jeu .

Et ce jeu a déjà une nature qui est sympathique et bonne et pas dangereuse! Ce qui nous semblait menaçant et mortel dans le passé, nous découvrons maintenant l’amour et le grand souci de la nature pour notre développement.

De Kab TV  » Un monde intégral  » 26/10/13

Les guerres et les conflits sont des besoins psychologiques

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles ( de ScienceDaily ) :  » Ecrivant dans le numéro récent de « psychologie de la paix » d’American Psychologist, les principaux auteurs Bernhard Leidner, Linda Tropp et Brian Lickel de l’ Université du Massachusetts Amherst, programme de psychologie  de la violence de la paix, disent que si la recherche de la psychologie sociale se concentre uniquement sur la façon d’atténuer les conséquences négatives de la guerre et de la violence », cela serait loin de son potentiel et de sa valeur pour la société.  »

« En résumant les perspectives psychologiques sur les conditions et les motivations qui sous-tendent les conflits violents, dit Tropp , « nous constatons que les contributions de la psychologie peuvent s’étendre au-delà de la compréhension des origines et da nature de la violence pour promouvoir la non-violence et de paix. ‘ Elle ajoute: « Nous nous opposons à voir que la guerre est inévitable et faisons valoir que la compréhension des racines psychologiques des conflits peut augmenter la probabilité d’éviter la violence comme moyen de résoudre les conflits avec les autres ». …

 » Les auteurs reconnaissent que les conflits et la violence entre les groupes persistent car ils donnent souvent aux gens les moyens de répondre aux besoins psychologiques d’identité, de sécurité et de pouvoir.  »

Mon commentaire: La cause de tous les conflits est notre nature : l’égoïsme, le désir de nous épanouir au détriment des autres. Jusqu’à ce que nous corrigions, nous nous battrons pour une raison quelconque, jusqu’à arriver à la destruction mutuelle sans cause parce que le besoin psychologique naturel de conflit nous motive à agir.

Il ne nous reste plus que de nous diriger vers une destruction mutuelle ou vers la correction de notre nature à l’opposé  de sorte que cette connexion, l’unité et l’intérêt commun deviennent notre besoin psychologique. Cette transformation ne peut être faite que par la lumière supérieure.

Empêcher la regression de l’humanité

Dr. Michael LaitmanJe l’ai souvent dit et aujourd’hui, nous pouvons voir que des millions de personnes se retrouvent en dehors du cercle de la vie active. Ils reçoivent des prestations minimales, restent à la maison et ne savent pas quoi faire.

Une personne régresse et se dégrade ! Si elle ne travaille pas pendant plusieurs mois, sans parler de plusieurs années, elle est incapable de faire quoi que ce soit. Elle devient une partie improductive de la société car elle perd la capacité de travailler. Le travail soutient une personne ! La recherche, la tension et l’étude !

Donc, elle régresse progressivement et se dégrade et devient tout simplement une masse de protéines  Que devrions-nous faire à ce sujet ? Elles vont descendre dans les rues et tout détruire. Nous voyons déjà cela.

Qui plus est, la prochaine phase la plus effrayante commence maintenant : La classe moyenne, l’épine dorsale de la société est en train de disparaître. Les usines seront fermées, la production s’arrêtera et tout commencera à diminuer. Qu’est-ce qui va se passer ensuite? Elles recevront également des rations alimentaires. Mais elles se sont habituées à un niveau de vie différent! Est-ce qu’un milliard d’or, ou même moins, restera à flot et tout le reste vivra avec des bons d’alimentation (pour les familles nécessiteuses à faible revenu) avec des « repas gratuit  » ? Qu’est-ce qui va arriver à ces gens ? Après tout, il n’existe pas de système qui puisse s’en occuper !

Peut-être les gouvernements croient  nourrir les gens avec des médicaments en rendant la marijuana légale, etc. Ce n’est pas une solution !

Je ne regarde pas cela d’un point de vue humaniste ou sympathique : « Que vont devenir les six milliards de personnes ? » Je regarde les choses du point de vue de la non- conformité avec la loi de la nature du développement !

La régression de l’humanité apportera plus de souffrances. Une personne ne sera pas autorisé à s’asseoir juste sur le canapé à regarder un programme de télévision, fumer de la marijuana tout en recevant son repas hebdomadaire.

Nature ne permettront pas que, puisque le plan de la nature est d’apporter toute la nature à l’état intégral, qui est la loi de développement qui ne peut pas être annulée. La nature doit nous amener à un état de devenir égale à elle, à nous transformer en membres à part entière dans une société solidaire, chacun par lui-même et nous tous ensemble. Donc vous ne pouvez pas vous débarrasser de six milliards de personnes en leur donnant des médicaments et des rations alimentaires. la nature va les conduire en avant. Elle doit amener l’homme à un état d’être égal à elle ! Une personne doit devenir un être humain.

Cela ne peut arriver qu’en équilibrant tous les systèmes. Les différentes parties de notre monde, comme la natre minérale, végétale, animale et parlrante, doit atteindre un état d’équilibre, ce qui signifie un soutien mutuel, l’homéostasie.

Amener une personne à l’état le plus bas, cependant, n’est pas l’homéostasie. La chose la plus importante est de nous élever consciemment au niveau d’un être humain qui est fait de deux attributs opposés : un égoïste et un altruiste et opérant dans la coopération mutuelle par les équilibrer.

De Kab TV  » Un monde Integral  » 24/10/13

Les caprices onéreux de la nature

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (RBC Daily): « Un changement inattendu dans des conditions climatiques habituelles, un fort refroidissement ou un réchauffement, apporte aux entreprises des pertes plus élevées que les catastrophes naturelles les plus graves.

« Les dégâts annuel des caprices météorologiques coûtent aux entreprises de l’UE plus de 400 milliards d’euros. Les pertes de plus de 900 catastrophes naturelles en 2012 étaient seulement 126 milliards d’euros.  »

Mon commentaire: L’amplitude des changements climatiques va augmenter, les pertes se développeront, alors des problèmes aux niveaux de la nature minérale, végétale et animale commenceront. Et il n’y aura pas de protection contre elles … Le salut est seulement dans la ressemblance de l’être humain avec la nature, en atteignant l’attribut du don et la connexion. Ceci peut être réalisé uniquement par la mise en oeuvre de la méthode de l’éducation intégrale à la population générale.

Manger sans réfléchir

Dr. Michael LaitmanAux infos: De l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.  Le gaspillage effarant de 1,3 milliard de tonnes de nourriture chaque année n’est pas juste une gigantesque perte économique, il porte aussi un grave préjudice aux ressources naturelles dont l’humanité dépend pour se nourrir, indique un nouveau rapport de la FAO paru aujourd’hui.

Chaque année, la nourriture produite sans être consommée engloutit un volume d’eau équivalant au débit annuel du fleuve Volga en Russie et est responsable du rejet dans l’atmosphère de 3,3 gigatonnes de gaz à effet de serre.

Outre ses impacts environnementaux, ses conséquences économiques directes pour les producteurs (à l’exclusion du poisson et des fruits de mer) sont de l’ordre de 750 milliards de dollars par an, estime le rapport de la FAO…

« Nous ne pouvons tout simplement pas permettre qu’un tiers de toute la nourriture que nous produisons soit gaspillée ou perdue à cause de partiques inadéquates lorsque 870 millions d’êtres humains sont affamés chaque jour « , a déclaré le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva…

Où se produisent les pertes et gaspillages alimentaires?

Selon l’étude de la FAO, le gaspillage alimentaire à l’échelle mondiale a lieu, pour 54 pour cent, « en amont », c’est-à-dire durant les phases de production et de manutention et stockage après-récolte, et pour 46 pour cent « en aval », soit aux stades de la transformation, de la distribution et de la consommation.

En règle générale, les pays en développement sont plus touchés par les pertes alimentaires durant la production agricole; en revanche, les régions à revenus moyens et élevés connaissent davantage de gaspillage au niveau de la vente au détail et des consommateurs (où il représente 31-39 pour cent des pertes et gaspillages totaux) que les régions à faible revenu (4-16 pour cent).

Plus la perte d’un aliment se produit tard dans la chaîne, plus l’impact environnemental est élevé, fait remarquer le rapport de la FAO, car les coûts environnementaux occasionnés durant la transformation, le transport, le stockage et la préparation doivent être ajoutés aux coûts initiaux de production.

Mon commentaire: Tout cela ne dit qu’une seule chose: Tant que nous ne changeons pas, notre nature égoïste, nous n’arrêterons pas de souffrir de la faim ni la destruction de l’autre. Nous devons décider où la racine du mal est et chercher les moyens de le résoudre, ce qui nous amène à la conscience de la nécessité d’utiliser la méthode de l’éducation intégrale.

Il est possible d’apporter une éducation intégrale à l’ensemble de la planète par les moyens modernes de communication et la technologie. Après tout, nous parlons de sauver l’humanité. Baal HaSoulam écrit que sinon, nous arriverons à une guerre d’extermination et après un petit nombre de personnes restantes parviendra à l’unité et à l’égalité,deviendront semblable à la nature et passeront à la prochaine étape de développement.

Produire les lois intégrales ensemble

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quand nous commençons à travailler avec des gens dans le domaine de l’éducation intégrale, devons-nous mettre l’accent sur la méthode elle-même ou sur le groupe de dix dans lequel la force intégrale est révélée?

Réponse: Le Groupe des dix dans lequel les personnes qui reçoivent une éducation et une formation intégrale commencent à découvrir cette méthode eux-mêmes. Après tout, nous savons combien elle peut entrer et demeurer dans une personne. Ainsi, l’importance de la communication verbale et conceptuelle disparaît.

Les gens doivent sentir tout eux-mêmes et arriver à ces conclusions que nous voulons leur apprendre par eux-mêmes. Par conséquent, toutes les questions que nous posons au cours de l’atelier doivent être adressées dans ce sens, pour que cela produise le résultat le plus fiable.

Ils vont soudain commencent à comprendre : «Oui, ce doit être le cas « et nous leur demandons immédiatement «Et pourquoi pas autrement?  » Et ils seront eux-mêmes et nous convaincre avec la conclusion intégrale qu’ils ont atteint : Il est certainement nécessaire d’être d’accord avec ce que l’autre personne dit et je ne fais que la compléter et celui qui vient après moi me complète et ainsi de suite.

En d’autres termes, nous devons tous arriver à une sorte d’opinion commune que nous acceptons, non pas qu’elle nous soit imposée ni donnéeau cours du processus de certains dialogues rusés ou d’une certaine persuasion politique, mais plutôt, c’est l’avis de tout le monde sans exception. Comment est-il possible de trouver une opinion de ce genre en qui tout le monde sentira vraiment que c’est ma solution ? Je ne fais pas de concession et  ils ne me convainquent pas non plus, mais plutôt elle existe dans la même forme car je l’exprime. Et puis ce sera l’unité intégrale.

Après cela tout le monde arrivera à une opinion commune que nous devrions tout résoudre  sur un pied d’égalité en fonction de caractéristiques que la nature a donné à chacun. C’est -à-dire l’égalité des personnes ne peut être que conditionnelle. Et ainsi de suite. Ainsi, les étudiants doivent produire toutes les lois intégrles communes par eux mêmes.

De  Kabtv  » au fil du temps  » 17/09/2013