Category Archives: Nature

Une nuit de sommeil est la suite des activités quotidiennes

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment la nature nous développe-t-elle avec l’aide des rêves ?

Réponse : Un état vigoureux et énergique s’appelle un jour. Lorsque nous sommes endormis, nous sortons de notre état antérieur et nous nous connectons avec le suivant qui est actif. Un rêve est un petit état (VAK – Vav Ktzavot), à travers lequel notre état de veille précédent se connecte avec le prochain état actif.

Cela est similaire à la vitesse au point mort d’une transmission de voiture qui est utilisée entre les vitesses quand on passe de la première vitesse à la seconde, puis à la troisième vitesse. Elles sont séparées par un point mort, c’est le rêve de nuit.

Sinon sans point mort, nous ne serions pas en mesure de passer du premier au second, puis au troisième état. Nous ne pouvons pas monter vers d’autres états sans sommeil.

Cela explique pourquoi le sommeil est si important et pourquoi il faut autant de temps : 8 heures ! Lorsque nous sommes encore dans notre nature égoïste, c’est-à-dire, si nos intentions naturelles sont orientées vers notre propre bien, nous devons juste suivre les demandes de nos besoins physiques. Maïmonide écrit qu’une personne ordinaire doit avoir suffisamment de sommeil.

Tandis que nous vivons dans ce monde matériel, nous devons nous comporter normalement, et le repos de la nuit est un processus physiologique simple, qui contribue à rendre cela possible. Si une personne a déjà atteint un niveau spirituel et agit pour le bien du don sans réserve, alors pourquoi a-t-elle besoin d’une nuit de repos ? Qu’est-ce que cela signifie pour nous ?

Les rêves peuvent être des conséquences des événements que nous vivons pendant la journée. Notre aspiration à atteindre des états spirituels supérieurs durant la journée nous permet de faire une ascension spirituelle pendant que nous dormons, ou au moins de faire des clarifications pertinentes.

La sagesse de la Kabbale se réfère au sommeil la nuit comme une continuation de la journée, un état vigoureux continu. Le sommeil est physiologiquement essentiel, à la fois pour ceux qui ne vivent que dans les limites de ce monde et pour ceux qui demeurent dans le monde supérieur, à un niveau spirituel.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 11/01/15

L’esprit supérieur qui est caché dans la nature

Dr. Michael LaitmanQuestion : Vous dites que le peuple d’Israël a été choisi par le Créateur afin d’aider toute l’humanité à se rapprocher de Lui. Mais nous ne vivons plus dans le passé ou au Moyen Âge, et nous ne voyons pas que le monde moderne ait besoin du Créateur. Seules les personnes religieuses parlent du Créateur, pas les gens dans le monde ordinaire, et personne ne ressent Sa nécessité.

Réponse : Le Créateur est équivalent à la nature. L’ensemble de l’immense système de la nature, l’immense pouvoir qui inclut et soutient toute la création s’appelle le Créateur. Cette définition est totalement différente de la définition religieuse commune.

Le problème est que puisque notre esprit et nos sensations sont tellement limités, nous ne pouvons pas reconnaître le fait que la force supérieure a aussi des sensations, la compréhension, un plan, et qu’elle organise le processus qui mène à un certain objectif.

Nous nous représentons cette force comme une force stationnaire, comme la force de gravité qui attire tout simplement et c’est tout. Nous pensons que nous seuls, les humains, avons des esprits et des pensées et pas la nature.

Mais aujourd’hui, il existe de nombreuses publications scientifiques qui parlent de la force supérieure qui développe toute la matière. Cette force a un plan et un but qui sont prédéterminés, et elle nous fait avancer conformément à ce plan. Notre situation n’est pas un hasard et rien dans le monde n’arrive par chance.

Même l’évolution ordinaire, qui nous semble arbitraire, est en fait prédéterminée. Chaque fois différents désirs se connectent et il y a une lutte entre eux, ils réalisent le plan précis qui est prédéterminé. La seule chose est que nous ne le savons pas, mais aujourd’hui les scientifiques sont déjà en train de commencer à en parler.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 28/12/14

La sphère supérieure de la nature

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que le Créateur selon la sagesse de la Kabbale, la force supérieure?

Réponse: Le Créateur est le plus élevé de la nature. La nature a de nombreux niveaux, et le niveau le plus élevé comprend tout ce que nous sommes en mesure de découvrir avec l’aide de toutes les sciences et la science de la Kabbale, qui révèle le mécanisme de la force du don. Tout cela ensemble est appelé le Créateur.

En effet, tout cela est sous le contrôle des propriétés de Bina, la force du don général, qui est appelé Elohim, le Créateur. Existe t-il quelque chose que nous ne connaissons pas? La sagesse de la Kabbale nous donne une réponse claire, comme dans toute science: nous ne savons pas ce qui est au dessus de la force du don et ne sommes pas en mesure de le révéler.

Peut-être que c’est seulement une restriction temporaire. LEs générations se suivent, révélant la nature et la correction. Il se peut qu’après avoir corrigé toute la réalité et atteind la fin de la correction de toutes les générations, de nouvelles possibilités seront ouvertes.

Mais pour le moment, nous n’avons pas le moindre contact avec ce qui est au-dessus de la qualité du don. La nature y existe peut-être de différentes manières,car  notre structure, n’est pas en mesure de comprendre ni de sentir. Lorsque nous arrivons à la fin de la correction, alors nous pouvons parler de ce qui suit. Les kabbalistes y font légèrement allusion dans leurs livres, mais nous ne peuvons toujours pas les comprendre.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 12/12/12, Écrits du Baal HaSoulam

L’envol de l’âme

Dr. Michael LaitmanQuestion : Nous savons qu’une action spirituelle se réalise par l’intention. Comment devrions-nous aborder correctement la performance de la musique des mondes supérieurs afin d’atteindre le but dans les plus brefs délais possible, afin que, ensemble avec cela, nous continuions d’avancer spirituellement ?

Réponse : Je pense que la chose principale est la guidance constante de la providence supérieure avec la joie.

Il y a 20 ans environ, j’ai mené une expérience dans une maison de retraite, et j’ai donné les musiques de « Qui est le Secret de la Vie » aux résidents là-bas. Ensuite, j’ai mené une enquête. Les personnes de plus de 65 ans m’ont dit qu’elles avaient pleuré quand elles ont écouté la musique.

Je les comprends. Tout d’abord, une personne âgée qui écoute cette chanson plonge immédiatement dans ses souvenirs et la vie qu’elle a vécue, mais ces expériences sont fondamentalement différentes de ce que ce genre de musique devrait transmettre.

Il est question de la joie, de la Lumière supérieure, d’un état très clair. C’est un sentiment de crainte mêlée d’admiration, d’inspiration, une ascension et un envol de l’âme ! Elle nage dans la Lumière blanche, et un tel état ​​glorieux s’incarne dans notre monde lorsque la mariée se revêt d’une robe blanche.

Par conséquent, la chose principale est d’au moins comprendre et ressentir autant que possible ce qu’est la musique en se concentrant sur la joie et en essayant de ressembler à la personne qui l’a écrite. C’est parce qu’elle l’a écrite de par son atteinte des mondes supérieurs, l’état supérieur, et la force supérieure. Là, on découvre uniquement la joie de l’atteinte éternelle, la plénitude et l’harmonie qui provoque et remplit tout !

Nous devrions essayer de nous détacher de notre ego, de ce qu’il fait avec nous dans notre monde, de sa déformation, et en nous élevant au-dessus de l’ego, nous devrions essayer de vivre dans une dimension de l’amour totalement différente, le don sans réserve, et une bonne connexion mutuelle. Alors, les mélodies des mondes spirituels se ressentiraient d’une manière totalement différente.

Il s’agit d’une petite révélation pour chaque étudiant. Je pense que s’il se souvient constamment de cela, il sera en mesure de commencer à ressentir le monde spirituel sans étudier autre chose que l’ensemble de l’énorme méthode de l’atteinte des mondes spirituels que le Baal HaSoulam a écrit. Il n’y a pas besoin de mots ! Si une personne s’ouvre à ces sons et à leurs sources internes, elle commencera à tout comprendre.

De KabTV, « Conversations avec Michael Laitman » du 09/02/14

Une méthode simple

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment pouvons-nous accélérer l’avancement spirituel, nous unir, mettre tous les morceaux ensemble, et adhérer au Créateur plus rapidement?

Réponse: Comment accélérer le temps de correction? En fait, c’est ce que nous faisons.

Il peut être étiré sur des décennies, voire des siècles, ce qui entraîne le retour à plusieurs reprises dans cette vie jusqu’à ce que nous nous élevions au degré suivant. L’accélération ne peut être atteinte qu’en attirant la Lumière Supérieure à nous; il n’y a pas d’autre moyen! Nous avons une méthode très simple, très primitive de travail, que nous devons utiliser. Vous pouvez lire des milliers de livres de Kabbale, mais croyez-moi, vous ne trouverez rien de différent.

Après tout, qu’est-ce que nous apprenons à partir du modèle de la création elle-même, à partir du système de gouvernance? Seulement comment évoquer la lumière supérieure, qui va progressivement nous corriger par son influence. Et c’est seulement possible de l’attirer à travers l’équivalence avec elle.

Je donne souvent des exemples de la façon dont les enfants jouent en imitant les adultes et progressivement ils deviennent plus intelligents et deviennent comme eux. Cela, aussi, est l’influence de la lumière supérieure.

Tout est réalisé uniquement par équivalence! Lorsqu’a votre niveau actuel, vous vous efforcez de devenir semblable à quelque chose, le prochain degré agit sur vous et vous y accéder progressivement. Les plantes, les animaux, les cellules et les systèmes se développent selon ce principe. Nous devons nous développer selon ce principe, aussi bien aux niveaux mental que spirituel.

De la 2e leçon du congrès en Bulgarie. 11/07/14

Toute la réalité est une loi

Dr. Michael LaitmanTous les articles écrits par les kabbalistes sur  la « garantie mutuelle» représentent le résultat de leur perception de la réalité supérieure et la transmission de ses lois. De toute évidence, ces lois peuvent être exprimées par des formules et des graphiques comme cela est acceptée dans toute autre science. Cependant, comme ils équilibrent d’autres lois de la nature et qui peuvent être ressenties et non obtenues sous la forme de connaissances sèche, grâce à notre intelligence, elles sont écrites sous la forme d’histoires, des lettres et des paraboles.

Nous devons garder à l’esprit que les kabbalistes n’écrivent jamais à propos des admonestations morales ni ne nous donnent des conseils, ils nous ont expliqué un loi inviolable qu’ils ont présenté d’une manière qui nous permette de la sentir et de nous ajuster à son niveau.

L’ensemble de la nature de ce monde (la façon dont nous le percevons) représente une certaine loi. Lorsque nous éduquons des jeunes enfants, nous les familiarisons avec ce monde très progressivement.

Étape par étape, nous leur dévoilons ce monde et  construisons leurs systèmes de défense, qui n’existent pas naturellement; il n’y a pas une telle chose comme des restrictions naturelles, nous les créons nous-mêmes.

De même, notre «père et mère» spirituels (Aba ve Ima) travaillent avec nous alors qu’ils nous présentent le monde supérieur. Les systèmes auxiliaires qui nous ont été initialement cachées, à un moment donné, progressivement nous révélent et nous montrent que toute la réalité est une loi.

Le monde entier est nourri par moi

Dr. Michael LaitmanLa garantie mutuelle est la loi de la connexion entre les récipients, entre les âmes. Aucun de nous ne peut faire son travail si les autres ne l’aident pas et ne le soutiennent pas. C’est une structure qui existe seulement grâce à ses connexions. Dès que quelqu’un coupe la connexion, toute la structure s’effondre.

La loi générale de la connexion et de l’interdépendance est appelée la garantie mutuelle. J’existe maintenant dans la forme la plus simple qui n’a rien à voir avec la spiritualité, car c’est la seule forme qui puisse exister sans la loi de garantie mutuelle.

Au moment où je commence à me mélanger aux autres et me connecter à eux, je me détache de ma forme actuelle et sens que j’appartiens au système, et dans cette mesure, je sens la force dans le système qui est appelé le Créateur.

Tout le monde est connecté à un système de connexion de garantie mutuelle. Et c’est en fait la raison pour laquelle nous pouvons nous connecter car tout le monde se connecte afin de travailler pour les autres.

La garantie mutuelle est notre réussite. Le sentiment que je suis responsable de tous les niveaux de la nature minérale, végétal, animale, et parlante c’est-à-dire que je sens que je suis égal au Créateur. C’est la seule façon dont je peux être comme Lui: C’est comme si je donnais naissance à tout le monde, les élevais, les soutenais et les faisais tous revivre. Le monde entier est nourri par moi. C’est ce qu’on appelle la force de la garantie mutuelle.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale 13/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

L’exode d’Egypte au 21ème siécle

Dr. Michael LaitmanQuestion: Sous quelle forme doit se réaliser l’exode de l’Egypte aujourd’hui?

Réponse: L’exode signifie que de nouvelles connaissances, de nouvelles pensées, de nouveaux désirs et une nouvelle compréhension apparaîssent. Une personne change intérieurement, elle s’élève. C’est ce qu’on appelle la libération. Elle commence à voir que le monde entier est connecté. C’est la préparation à la libération et aujourd’hui l’humanité commence déjà à le comprendre.

Nous sommes tous connectés, bien que nous ne le voulions pas et que c’est tout à fait le contraire de nos désirs. D’une part, de nombreux scientifiques, politiciens, économistes nous disent que le monde est un système global unique. D’autre part, ils ne peuvent que le constater sans savoir quoi en faire. Comment arriver à couper tous ces liens indésireux?

La connexion se révéle d’une manière de plus en plus évidente et nous sentons qu’elle nous nuit. Nous aimerions rompre ces liens entre nous, mais nous n’arriverons jamais à le faire. Nous allons donc découvrir le pouvoir de pharaon. Et après il ne nous restera rien d’autre à faire à part accepter que notre connexion provient de la nature.

Pour la première fois dans l’histoire, l’humanité commencera à se rendre compte que c’est la nature qui la dirige et que l’humanité se trouve à l’intérieur de la nature et non pas au-dessus d’elle. Les gens vont comprendre que c’est la nature qui les dirige et non pas le contraire. Ce sera un changement global dans l’ensemle de la mentalité humaine.

Nous devrons nous incliner et admettre que nous sommes semblables au monde minéral, végétal et animal. Nous sommes comme les animaux dirigés pas la nature et nous devons entreprendre quelque chose avec nous-mêmes, nous devons nous changer.

L’humanité doit encore atteindre la compréhension et accepter le fait que nous sommes tenus de modifier notre nature, qui a été créée exprès en contradiction avec l’ensemble de la nature intégrale. La compréhension du véritable état de l’humanité sera appelée « les années d’exil égyptien ».

Au début, il semblait que cet exil était bon et tout à fait supportable, mais finalement on découvrira qu’il est très mauvais et que nous sommes obligés de changer. Nous devrons alors commencer à travailler sur ce changement et nous verrons à quel point ce travail est irréalisable. Ansi nous découvrirons le pouvoir du pharaon comme une force maléfique. Nous aimerions le fuir, mais nous ne pourrons pas le faire. Ce sera un long chemin à parcourir.

Mais je pense que nous – ceux qui tendent à la correction, nous passerons ce processus de la même manière que nos ancêtres. Et tout le reste de l’humanité le passera moyennant l’inclusion mutuelle et le soutien de notre travail. Elle naura pas à passer toutes ces étapes, car elle n’appartient pas à Israël, mais au désir de recevoir du plaisir – aux « peuples du monde. » Par conséquent, elle n’a pas besoin de faire de grandes corrections – elle recevra tout grâce à leur adhésion à nous.

De la leçon sur l’article Ceci est pour Juda du 27.03.2014

 

Nous produisons suffisament de nourriture pour 10 milliards de personnes – néanmoins la famine demeure

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (de The Huffington Post): «La faim est causée par la pauvreté et les inégalités, non pas par la pénurie. Pour les deux dernières décennies, le taux de la production alimentaire mondiale a augmenté plus rapidement que le taux de croissance de la population mondiale. Le monde produit déjà plus de 1 ½ fois assez de nourriture pour nourrir tout le monde sur la planète. C’est assez pour nourrir 10 milliards de personnes, le pic de population que nous attendons d’ici 2050. Mais les gens qui gagnent moins de 2 dollars par jour – dont la plupart sont des agriculteurs pauvres en ressources cultivent  de petites parcelles de terre – ne peuvent pas se permettre d’acheter cette nourriture.

« En réalité, la majeure partie des céréales produites industriellement va aux biocarburants et est octroyé aux parcs d’engraissement animal plutôt qu’à la nourriture pour 1 milliard d’affamés. »

Mon commentaire: Cette situation ne changera pas jusqu’à ce que l’humanité se rend compte qu’elle doit elle-même corriger une inégalité créée par notre nature égoïste, et que ce n’est qu’en atteignant l’égalité, d’abord entre nous, puis avec le Créateur, que nous pourrons parvenir à la prospérité pour tous.

L’immunité à Facebook

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles ( de Marketwatch) :  » Facebook pourrait finir par perdre une grande partie de ses 1,2 milliards d’utilisateurs en trois ans selon une étude de l’Université de Princeton qui a cité « la dynamique de la maladie comme une catastrophe à venir du réseau social .

 » L’étude menée par deux docteurs Joshua Spechler et John Cannarella de Princeton, a créé la surprise en spéculant que le plus grand réseau social du monde pourrait perdre ’80 % de sa base d’utilisateurs de pointe »entre 2015 et 2017. …

 » Facebook, affirment-ils, est une idée, une mode qui, comme une maladie, peut se propager – et puis finalement disparaître. Ils ont cité la montée et la chute de MySpace.

« Les idées, comme les maladies, sont montrées pour devenir contagieuses entre les gens avant de finalement s’éteindre », écrivent-ils. …

«Si le modèle de la maladie tient à penser que Facebook devra évoluer/muter afin de commencer une autre courbe ou il s’éteindra. Il doit vaincre le cycle d’immunisation » .

Mon commentaire: Par son plan, la nature nous pousse à l’objectif ultime, à la forme de l’unité, de la similitude à elle. Ce n’est que de cette manière que les futurs moyens intégraux de communication survivront et prospérerons