Category Archives: Nazisme

Unis par l’amour ou la haine

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il y a des mouvements qui rassemblent jusqu’à deux mille personnes dans leurs réunions et également appellent à l’amour et à l’union, en ne mentionnant pas un mot de la Kabbale. Une telle union est-elle possible sans employer les sources?Réponse: Vous ne voyez pas qu’ils n’y réussissent pas? Peut-être, deux à trois milliers peuvent se réunir comme ça. Une grande catastrophe peut aussi forcer les gens à s’unir. Mais l’union véritable n’est possible qu’avec l’aide de la Lumière Supérieure, la force que nous ne possédons pas. Où, nous pouvons le faire s’ils sont présentés avec des avantages égoïstes énormes, comme la peur de l’invasion ou une récompense formidable.

C’est pourquoi, une telle unité est temporaire. Dès que la cause qui l’a créée, se dissout, la connexion se dissipe immédiatement. Par conséquent, l’unité ne peut être atteinte.

Il y a toujours eu diverses organisations «altruistes». Le Baal HaSoulam écrit qu’il y a 10% d’altruistes naturels dans le monde qui souhaitent s’unir, mais c’est tout à fait égoïste. En examinant de l’intérieur, derrière toute la conversation sur l’unité, vous pourrez voir un égoïsme solide. Nous avons de nombreux exemples de ce qui suit: la Russie communiste (jadis), qui approche maintenant le fascisme, et les kibboutzim en Israël.

Toute tentative visant à créer l’unité sans avoir recours à la Lumière va échouer. Laissé sans choix, ils seront obligés d’employer la force violente et la dictature, sinon, un tel système ne sera pas en mesure de durer.

Nous sommes constamment confrontés à un dilemme: soit nous réformons la nature de l’homme ou nous l’obligeons à s’unifier par la force. Et toute conformité forcée, le régime nazi, conduira inévitablement à la guerre. Le Baal HaSoulam a écrit à ce sujet, même quand il était encore en vie. Et la Russie n’aura pas d’autre choix que de continuer à se développer selon le même scénario. La correction ne devient possible qu’à une condition: si les gens utilisent la sagesse de la Kabbale.

Si nous ne nous corrigeons pas nous-mêmes et ne nous unissons pas grâce à la Lumière, nous allons être unis d’une manière différente: Le monde sera submergé par les régimes fascistes. Après tout, le nazisme est une autre forme d’unification, bien qu’étant l’unité d’un groupe contre l’autre.

Les gens vont sentir qu’ils doivent s’unir, que l’unité apporte le salut et l’ascension, et c’est correct. Mais ils ne seront pas en mesure de s’élever et de se sauver sans la force extérieure qui sera la haine de quelqu’un d’autre. Sinon, ils n’auront pas de raison pour s’unir ! Pour ce faire, ils ont besoin d’un ennemi visible et haï qui les unissent ensemble contre lui.

C’est ainsi que l’ego fonctionne ou bien il ne ressent pas la nécessité de s’unir. Par conséquent, la société commence à pencher vers le nazisme et le fascisme. Si les dirigeants du monde n’accepte pas la méthode de correction par la Lumière et de révéler la source, en mettant leurs citoyens « au bureau » pour l’étudier, alors très vite, ils devront faire face à un régime nazi qui va immédiatement conduire à la guerre.
De la 4e partie du cours de Kabbale quotidien 12/19/10″une servante qui hérite de sa maîtresse »

Nazisme le futur de l’humanité ?

Dans les pays développés la mondialisation est déjà impopulaire.

La droite défend l’économie et l’industrie commerciale contre les produits étrangers.

La gauche soutient des syndicats qui voient la compétition internationale comme une menace de chômage, et les marchandises importées ainsi que les immigrants provoquent des salaires inférieurs.

Puisque les partis politiques recherchent les votes des électeurs, ils commencent à montrer l’aspect négatif de la mondialisation, les sociétés multinationales et les banques internationales. L’anti mondialisation apparaît, et un mouvement vers la résurgence des nations et contre les marchandises internationales et les immigrants. Ce processus aboutit immanquablement au fascisme et au Nazisme juste comme cela avait apparu en Allemagne au début du 20ème siècle