Category Archives: Perception

Le monde à l’extérieur de nous

Question : Vous dites que nous atteignons le monde à l’extérieur de nous. Mais qu’est-ce qui est à l’extérieur de nous ?

Réponse : A l’extérieur de nous signifie à l’intérieur de la qualité du don sans réserve.

Nous devons acquérir la propriété du Créateur, qui est précisément la qualité du don sans réserve. Nous ne savons pas ce que c’est : nous le comprendrons seulement lorsque nous l’atteindrons.

Le monde spirituel, la propriété du Créateur, la qualité du don sans réserve, la sortie de soi-même, tout cela nous est encore inconnu.

Question : Mais d’un autre côté, chaque personne a un point dans le cœur. Ainsi, il existe un gène spirituel, l’étincelle du Créateur sous la forme de ce point et par conséquent, une certaine compréhension de ce qu’est le don sans réserve ?

Réponse : Un point dans le cœur existe réellement. Mais ce n’est qu’un point ! Qu’en comprenons-nous, que pouvons-nous ressentir à l’intérieur de lui ? C’est un point noir opposé à l’état spirituel qui a atteint une taille minimale, se transformant en un point après la brisure.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Quels efforts seront couronnés de succès ?

Question : Dans le développement spirituel, comment est-il possible de comprendre quels efforts réussiront et lesquels non ?

Réponse : Dans les articles de mon professeur le Rabash, il est très clairement dit quels efforts on doit investir pour découvrir le prochain niveau d’existence, ce qui n’arrivera pas comme une théorie abstraite, mais précisément par l’élévation de la personne à ce niveau.

Néanmoins, le corps physique continuera à vivre dans notre monde au niveau animal, tandis que la personne atteindra le prochain niveau de l’existence intérieurement et s’établira là elle-même pour toujours, ressentant le flux éternel et complet de la nature supérieure. Il n’y a plus de temps, de mouvement, ni aucune des caractéristiques et des traits qui sont typiques de notre monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

Ressentir la véritable réalité

Question : Quelle est la différence entre la réalité se trouvant en dehors de moi et la perception de la réalité dépeinte par mes cinq sens ?

Réponse : La réalité qu’une personne perçoit est représentée à l’intérieur d’elle par le Créateur et non par quelqu’un d’autre. Même s’il lui semble qu’elle est dans un monde physique ou spirituel spécifique, elle se trouve en fait dans un champ supérieur, le Créateur.

Le Créateur organise au sein de la personne des hypothèses, des préconditions, des caractéristiques et des limites particulières en ce qui Le concerne ; et pour le moment, une personne perçoit le Créateur sous la forme de ce monde.

Il est souhaitable de commencer à percevoir le Créateur de la manière dont Il existe et non dans une forme déformée par les limites de son propre égoïsme. Cela résume le travail de chaque personne. L’essentiel est de commencer à comprendre que tout ce qui nous arrive se réalise sous l’influence de la force supérieure sur nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 27/11/2016

Au-dessus du corps et de l’âme

Question : Une personne explore l’âme tout en étant dans un corps physique. Si le corps physique n’existait pas, n’y aurait-il personne pour explorer l’âme ?

Réponse : Non, le corps physique est une fiction dans laquelle nous existons. Le corps nous a seulement été donné pour commencer à donner forme à notre âme. Le corps, ainsi que le monde, est complètement imaginaire. L’âme est un état éternel que vous pouvez atteindre aujourd’hui. Tout dépend de vous. Le divin ou toute autre source n’aidera pas une personne en cela.

Question : Est-il possible de dire que notre corps n’est qu’un moyen de communication au niveau le plus bas ?

Réponse : Oui. Sur le plan matériel, nous nous connectons les uns aux autres à travers les corps.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Question : Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Réponse : Le goût du plaisir spirituel est avant tout de s’élever au-dessus de votre nature, lorsque vous ne vous sentez pas limité par les limites à l’intérieur desquelles vous existez.

Nous vivons comme dans une cage de fer, courant ça et là et nous heurtant contre ses coins et ses bords. Mais lorsque nous en sortons, nous commençons à ressentir notre existence à l’intérieur du Créateur, une adhésion mutuelle illimitée. Il est en nous, et nous sommes en Lui.

Notre monde a des frontières spécifiques : la droite, la gauche, l’intérieur et l’extérieur. Mais il n’y a pas de bords dans les sens spirituels et c’est pourquoi ils sont inexprimables. D’abord et avant tout, c’est le goût de la liberté.

Question : Mais pourquoi parlons-nous tant de l’unité et de l’intégration ?

Réponse : Parce que c’est le moyen d’atteindre la qualité du don sans réserve, l’infini et la liberté lorsque vous pouvez sortir de vous-même.

Question : Un kabbaliste ressent-il le goût de la nourriture terrestre, le froid et la chaleur ?

Réponse : Un kabbaliste ressent beaucoup plus que les autres.

Dans le passé, ma femme a cuisiné pour mon professeur le Rabash, et il a écrit des notes pour elle sur exactement quoi ajouter à la nourriture, quelles épices.

Question : Est-ce que tous les goûts de la spiritualité ont déjà été enregistrés ?

Réponse : Bien sûr. Les goûts sont la diffusion de la Lumière Supérieure à l’intérieur de nos désirs.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

L’atteinte spirituelle et le destin d’une personne

Question : Qu’est-ce qui donne à une personne la sensation et l’atteinte de l’image complète du monde qui nous entoure ? Comment cela change-t-il sa vie et son destin ?

Réponse : Comment percevriez-vous votre vie si vous saviez laquelle de vos actions a un bon impact et laquelle a un impact négatif sur le monde entier, si vous aviez la perspective de tout ce qui est dans notre vie, même les années infinies à venir, comme si le temps n’existait pas, et si vous étiez dans un processus de développement continu, ressentant ce qui est bénéfique pour ce développement et ce qui est nocif, comment cette sensation vous affecterait-elle ?

Vous découvririez soudainement qu’il s’agit d’une interaction intéressante, d’une symbiose, de la connexion de vos parties corporelles et spirituelles, qui se touchent l’une l’autre avec une interdépendance si incroyable avec laquelle l’on peut faire de telles découvertes incroyables et atteindre des réalisations et des hauteurs assez difficiles à atteindre à l’extérieur du corps corporel.

La sagesse de la Kabbale nous donne cette occasion de l’utiliser ici dans ce monde. Par conséquent, agissez maintenant parce que vous serez dans le monde supérieur pour toujours puisque le temps n’existe pas là-bas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Traverser le mur

Par le passé, les kabbalistes ont fait subir à leurs corps des tourments physiques afin de révéler la spiritualité, comme il est dit : « Mangez du pain avec du sel, buvez de l’eau plate, dormez sur le sol nu et étudiez la Torah, et ainsi vous réussirez ! » De nos jours, vous pouvez dormir sur un matelas en plumes, comme une « Princesse », manger ce que vous voulez et autant que vous voulez.

La question est : où résident nos intentions ? Nous sommes parvenus à un état où nous ne devrions pas nous concentrer sur nos actions mais plutôt sur nos intentions. Après tout, les actions sont faciles, tandis que la correction de l’intention est l’acte le plus détestable et le plus difficile. C’est le destin de notre génération, c’est le degré final de correction.

En ce moment même, nous nous tenons debout devant un mur. Nous devons changer notre attitude envers le Créateur, la seule force de la Nature. Ce mur ne s’effondrera que lorsque nous déciderons, dans au moins l’une des dizaines, de le traverser. Le monde matériel commencera alors à disparaître de notre perception.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 19/09/2016

D’un monde de matière vers un monde de forces

Question : Existe-t-il des formes de vie dans l’univers autres que le monde matériel ? Que dit la Kabbale à ce sujet ?

Réponse : Vous pouvez arrêter de chercher ! Il n’y a pas d’autres formes de vie dans l’univers tout entier. Nous sommes uniques dans ce petit monde.

Tout ce que nous devons faire, c’est de nous unir le plus rapidement possible jusqu’à ce que nous atteignions le niveau spirituel minimal afin de nous élever vers la prochaine dimension.

Lorsqu’une personne monte jusqu’à la dimension suivante, l’univers entier se volatilise et disparaît, et elle entre dans le monde des forces, quittant le monde de la matière.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/08/2016

Le but de la vie

Question : Quel est le but de la vie ?

Réponse : Le but de la vie est d’atteindre le centre de la connexion entre nous afin de ressentir la sortie dans la prochaine dimension.

Question : Qui détermine le but de notre développement ?

Réponse : La nature nous pousse à atteindre le but. La Kabbale aide à le révéler, à nous faire davantage avancer afin que nous accomplissions notre mission plus rapidement sans que la nature ait à nous pousser dans ce système en nous frappant avec un bâton.

Extrait d’une leçon virtuelle, le 30/10/2016

Comment atteindre le monde supérieur ?

Question : Comment atteindre le monde supérieur ?

Réponse : Lorsque dix personnes s’annulent et qu’elles le font ensemble par rapport au Créateur en voulant L’attirer en tant que Ohr Makif (Lumière Environnante) pour les corriger, c’est ainsi qu’elles créent la caractéristique du Créateur parmi elles.

Grâce à cette action, elles créent un Kli, qui est un dispositif sensoriel pour atteindre le niveau suivant. Dans cet unique désir, elles ressentent le Créateur. Ensuite, en s’unissant de plus en plus profondément, elles découvrent progressivement le Créateur.

Page 1 des 1361234550Dernière »