Category Archives: Perception

Approcher et atteindre

276.02Question : Quel est le nom correct pour la force qui nous gouverne : le Créateur, Dieu, la pensée, la force supérieure ?

Réponse : Comme vous voulez. Ce qui vous convient le mieux dans chaque cas.

Question : Dans la Kabbale, il est écrit que « Boré » (le Créateur) est issu des mots « Bo » et «  » (viens et vois). Où aller et que voit-on là-bas ?

Réponse : Le Créateur est une qualité que nous pouvons approcher et atteindre. C’est pourquoi nous l’appelons Boré. Si vous vous rapprochez de Lui au niveau des qualités, alors vous comprendrez qui Il est, ce qu’Il est, et vous serez capable de L’explorer.

Question : Dans la sagesse de la Kabbale, il est dit : « Ce que nous n’atteignons pas, nous ne le connaissons pas par son nom. » Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Le fait est que nous atteignons tout dans nos sens et non en dehors d’eux, et de ce fait nous ne pouvons rien nommer sous une forme objective. Nous atteignons tout uniquement dans une condition limitée et prédéterminée. Par conséquent, le Créateur est appelé Bo-Re.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

Comprenons-nous ce qu’est l’amour ?

275Question : Le Créateur est une qualité de don sans réserve qui se manifeste en moi. Disons que la qualité du don sans réserve et de l’amour se manifeste en moi, et je la montre en quelque sorte en relation avec une autre personne ?

Réponse : Comment pouvez-vous mesurer cette qualité du don sans réserve et d’amour ? Uniquement dans votre égoïsme : dans quelle mesure vous vous élevez au-dessus de lui, comment, et dans quelles conditions exactement. Tout cela est très difficile. Mais en principe, la sagesse de la Kabbale parle de cela.

Commentaire : Lorsque l’on parle d’amour, on comprend ce qu’est l’amour.

Ma Réponse : Absolument pas ! C’est précisément la différence entre les hommes et les femmes. Regardez comment il comprend ce qu’est l’amour et comment elle le comprend, et quelles frictions il y a entre eux.

Commentaire : Mais il y a des principes généraux : se soucier, aider, etc.

Ma Réponse : En général, tout le monde est d’accord avec cela. Et lorsque vous commencez à entrer dans des définitions plus pratiques et plus détaillées, alors il y a déjà un problème parce que nous sommes tous différents. Il n’y a pas de personnes identiques.

Nous ne pouvons pas comparer nos impressions, mesurer nos sentiments, et déterminer réellement qui de nous est qui par rapport à l’autre.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

L’autisme comme phénomène naturel

270Commentaire : L’autisme est un phénomène très intéressant. Les autistes sont fortement attachés aux objets inanimés qui les entourent. Et ils ne se connectent pas avec les gens ; ils vivent dans leur propre monde fermé et ne laissent entrer personne.

Ma Réponse : Ce sont les états dans lesquels une personne est en transition. Je ne les trouve pas douloureux.

Le fait est que nous considérons même les maladies mentales comme des violations. Nous ne comprenons pas ce qu’elles sont. D’un point de vue terrestre, ce sont effectivement des violations. Les problèmes psychiatriques sont des décalages internes, mais ils se situent à la frontière entre les deux mondes, et c’est pourquoi ils sont ressentis par nous de cette manière.

Il n’y a pratiquement pas de traitement ici. La seule chose est que nous devons créer les conditions les plus favorables pour ces personnes, et elles peuvent être d’un grand bénéfice. Il existe dans le monde de nombreux professeurs et scientifiques qui d’une part sont diagnostiqués comme autistes, et d’autre part sont de grands scientifiques. Mais c’est précisément dans leur domaine restreint.

Et la communication avec d’autres personnes ou leur propre prise en charge est une énorme difficulté pour eux. Ils préfèrent qu’on leur donne leur propre territoire spécial et ils existent à l’intérieur.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Territoire spécial » du 17/05/2011

Un film nommé « La Vie »

Question : Quel est ce niveau de perception plus profond de l’univers où tous les objets sont infiniment interconnectés ?

Réponse : Nous existons à l’intérieur de nous-mêmes et regardons une sorte de film appelé « La Vie » à l’intérieur.

Pour comprendre cela, nous devons nous élever au-dessus de notre nature car elle représente l’égoïsme absolu. C’est ainsi que nous sommes faits, à l’opposé de la nature éternelle et parfaite du monde supérieur.

Par conséquent, nous ne ressentons que nous-mêmes, nous sommes enfermés à l’intérieur de nous-mêmes. Nos yeux sont tournés vers l’intérieur, nos oreilles sont tournées vers l’intérieur, et tout est tourné vers l’intérieur. Et le fait que je parle maintenant, que je vis dans ce monde, que j’ai une femme, des enfants, des petits-enfants, tout cela, y compris notre histoire, la géographie, l’univers, est perçu par moi dans ce rêve.

Que signifie « dans un rêve » ? C’est simplement que ce film se joue à l’intérieur de moi. C’est ce film que je perçois et auquel je participe.

Et je ne vois rien en dehors de moi. Je ne peux pas « extraire » mon œil et voir ce qui se passe à l’extérieur parce que je le ressens en moi. Comme s’il y avait un écran à l’arrière de notre cerveau et que j’y voyais ce qui est censé exister à l’extérieur de moi. Mais en fait, tout est à l’intérieur de moi.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Hologramme » du 28/07/2011

Vers de meilleurs résultats

764.3Question : Parfois, une personne ressent qu’elle a fait quelque chose de mal et qu’elle a immédiatement été punie et inversement, qu’elle a fait quelque chose de bien et a immédiatement été récompensée. Mais dans la plupart des cas, ce lien direct n’existe pas ; il est dissimulé. Pourquoi ne nous montre-t-on pas directement qu’il y a une punition pour les mauvaises actions ?

Réponse : On ne montre rien du tout à une personne, sauf ce qu’elle doit savoir pour sa prochaine action correcte. C’est ainsi qu’elle est guidée dans la vie.

Si elle ne le comprend pas et ne le ressent pas, le problème est en elle. Dans ce cas, selon la mesure où elle ne ressent pas qu’elle a prétendument fait une erreur, l’erreur elle-même la conduit progressivement à de meilleurs résultats.

Tout est arrangé pour que nous progressions par des tentatives et des erreurs.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Les bagages des vies antérieures

49.01Question : Existe-t-il des punitions provenant d’incarnations passées ? Existe-t-il une chose telle qu’une personne traîne des bagages à cause de certaines mauvaises actions dans des vies antérieures ?

Réponse : En principe oui, car notre vie et notre mort matérielles ne terminent rien et ne commencent rien. Nous devrions percevoir cette réalité comme un mouvement continu de notre ascension spirituelle vers le Créateur.

Question : Et vice versa, existe-t-il des mérites qui m’apportent un développement plus facile dans mes prochaines vies ? Même la Torah parle des mérites des ancêtres.

Réponse : Je ne dirais pas que c’est plus facile, mais plus efficace.

Question : D’une manière générale, est-il juste qu’une personne soit punie pour certaines vies antérieures alors que l’on ne sait pas qui y a vécu ?

Réponse : Mais ce sont les vôtres.

Commentaire : Mais ce n’est pas ce que je ressens.

Ma Réponse : Cela n’a pas d’importance. Cela est fait exprès pour ne pas vous libérer de n’importe quels problèmes ou vous les imposer. Tout cela est examiné et découle très clairement du système de providence. Ce n’est pas simplement une sorte de caprice ou d’accident, ou bien le corps humain qui est créé indépendamment de cette façon.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Punition méritée et imméritée

549.01Question : Existe-t-il quelque chose comme une récompense et une punition méritées et non méritées ?

Réponse : Tout dépend de la façon dont nous l’examinons. Il ne peut y avoir une telle chose de la part du Créateur, le contrôle absolu universel. Cela nous semble seulement ainsi. Et si cela nous semble ainsi, que devrions-nous penser ?!

Du point de vue humain, il est nécessaire d’accepter que tout ce qui arrive se fait selon la volonté, la force, l’autorité et le système absolus du Créateur ; par conséquent, il ne peut pas y avoir de problèmes ou d’erreurs. Nous devons accepter cela comme la vérité, la réalité et le bien absolus.

Question : Si je ressens que maintenant une force supérieure me punit, ne puis-je pas dire que c’est immérité ? Est-ce pour quelque chose ?

Réponse : Même si vous ne le savez pas, comme il est dit, une personne est obligée de bénir le Créateur pour tout ce qui est mauvais comme pour tout ce qui est bon.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels « » du 31/05/2022

Je veux ne pas être pire

552.02Question : Pourquoi une personne se mesure-t-elle toujours par rapport aux autres ? Quelle est la raison de cette perception ?

Réponse : Nous ne percevons rien d’autre ! Nous sommes sortis des cavernes. Et tout ce qui est au-dessus du niveau le plus nécessaire, nous le mesurons toujours par rapport aux autres.

Si j’ai une maison, une vache, un chien, un potager, si je ne vis et ne vois qu’un monde tel que le mien, alors je vois combien je ne suis pas pire que les autres. Et si c’est mieux, alors je suis déjà un homme important, riche et noble. C’est ainsi que je me mesure.

Si tout le monde a une voiture, du gazon, etc., alors je veux aussi ne pas être pire. Et s’il y a aussi un yacht, alors je compare déjà qui a le plus grand, l’oligarque ou moi. Le petit homme regarde tout uniquement comme cela. Comment peut-il avoir des mesures absolues ?

Extrait de KabTV, « Gros Plan – La branche de Sakura » du 15/05/2011

La Lumière est le fondement de la vie

294.1Question : Le plaisir est-il une sorte de substance spirituelle ?

Réponse : Le plaisir est la satisfaction par l’énergie supérieure.

Même dans notre monde, il nous vient d’en haut. La vie qui fait tourner les atomes, qui maintient les molécules, et toutes les transformations chimiques et biologiques qui nous remplissent et nous spiritualisent, tout cela est appelé Lumière dans la Kabbale.

Question : La Lumière dont parle la Kabbale et dont le Ari parle au tout début de son livre L’Arbre de vie, et la lumière dont Einstein parle comme d’une sorte de substance dans sa théorie de la relativité, sont-elles des concepts sans ambiguïté ?

Réponse : Dans notre monde aussi, la lumière est le fondement de la vie. Mais c’est une conséquence de la Lumière spirituelle dans le monde matériel, car notre monde est construit comme une empreinte du monde supérieur.

La Lumière est la plus haute énergie spirituelle à partir de laquelle une petite étincelle a fait irruption dans notre monde, dans notre univers vide, et a donné naissance à tout ce qui y existe aujourd’hui : tout ce que nous savons et ne savons pas encore.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Est-ce que Dieu existe ? »

La nature de l’égoïsme

239Commentaire : Nous sommes tous des égoïstes. Mais l’égoïsme de certains est fait de telle sorte qu’ils se félicitent si quelqu’un d’autre souffre.

Ma Réponse : Tel est notre égoïsme ! Personne n’est à blâmer pour cela. Mais s’avouer à soi-même que l’on est comme cela est très difficile pour une personne. Mais au fond, on se moque absolument de ce qui arrive aux autres quii sont à nos côtés. Et même s’il est au plus mal, je me sens mieux, de sorte que »le malheur des uns fait le bonheur des autres ». C’est notre égoïsme.

Lorsque de tels événements se produisent et que je sens que l’égoïsme s’éveille en moi, je dois comprendre que c’est le mal qui est en moi et je voudrais en quelque sorte m’en débarrasser, le corriger.

Et vous ne devriez pas vous réjouir des problèmes des autres. Les gens ne comprennent pas qu’ils ne font que se nuire à eux-mêmes en agissant ainsi.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – La branche de Sakura » du 15/05/2011