Category Archives: Perception

La délectation suprême de l’âme

La Torah, Deutéronome 23:07 : Ne t’intéresse donc jamais à leur bien-être et à leur prospérité, tant que tu vivras.

Les désirs égoïstes, appelés « Ammonites » ou « Moabites », se révèlent à chaque niveau de l’échelle que nous montons. Et à chaque fois ils sont nouveaux et plus puissants.

Tous les 125 niveaux se ressemblent ; ils ne diffèrent que de par la puissance et le volume des propriétés positives et négatives, des propriétés de la ligne droite et de la ligne gauche et du nombre de détails impliqués. En principe, la puissance du niveau dépend du nombre de désirs et d’intentions.

Lorsque nous montons, notre état devient très intégré et complexe, et c’est dans cette complexité, comprenant tous ses avantages, ses inconvénients, tout le pouvoir de notre connexion, que nous trouvons la perfection.

C’est à partir du regroupement de millions de divers types de forces, d’intentions et d’actes (depuis le début de la création, le milieu, à la fin, etc) que la perfection du Créateur est atteinte. La révélation complète de la mécanique de l’interaction du Créateur avec le désir qu’Il a créé est la délectation suprême de l’âme.

À ce propos, il est dit que « Le juste s’assoie et se délecte de l’éclat de la Shechina ». Après tout, la Lumière supérieure de la sagesse remplit toute la création, scintille et brille. Cette atteinte comprend le sens le plus élevé et le bonheur suprême que l’âme ressent.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/10/2016

Qu’attend de nous le Créateur ?

Question : Existe-t-il des formes supérieures de conscience ?

Réponse : Ce sont les seules formes qui existent. Dans notre monde, la conscience est subordonnée au petit désir égoïste et ne sert que ce désir. La conscience supérieure est celle qui sert le Créateur. Cette conscience provient de l’atteinte du Créateur, en Lui ressemblant, en travaillant avec Lui.

Question : Comment pouvons-nous comprendre ce que le Créateur attend de nous ?

Réponse : Le Créateur veut que nous soyons comme Lui, ainsi nous devons apprendre la méthode qui révèle le Créateur. Dans la mesure où nous l’apprenons, nous L’atteindrons et nous Lui ressemblerons.

Question : Cela signifie-t-il que tant que nous n’atteignons pas le Créateur, nous ne pourrons pas comprendre ce qu’Il veut ?

Réponse : Le Créateur veut que vous ayez du plaisir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/01/2017

La France après l’élection : qu’adviendra-t-il de Macron ?

Question : Le nouveau Président de la France Emmanuel Macron promet de ramener toutes les caractéristiques de la France libre. On croit qu’il n’a pas été élu pour ses promesses mais pour s’opposer à Marine Le Pen. Le combat était contre elle. Qu’en pensez-vous? Quelle est votre prédiction kabbalistique ?

Réponse : Je peux dire seulement une chose : il est le centriste, car la gauche et la droite toutes les deux ont voté pour lui, les libéraux et les démocrates, les conservateurs et les républicains, juste pour ne pas laisser Le Pen gagner, car elle était vraiment redoutée.

Il convient de rappeler que 10 à 15% de la population française est composée d’immigrants de pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Tous ont repoussé Le Pen.

Ce qu’il y a, c’est que les gens qui ont amené Macron au pouvoir, se sont unis pour le laisser gagner. Mais s’unir pour gouverner le pays,ils ne pourront pas le faire.

Ils ne parviendront pas à s’élever au-dessus d’eux-mêmes malgré les vues opposées afin que les lignes gauche et droite fusionnent dans la ligne médiane, au-dessus des différences, ils ne sont pas kabbalistes. Et c’est pourquoi tout est condamné à un effondrement lent inévitable.

Question : Alors, ils vont donc s’en prendre à Macron ?

Réponse : Oui. Il va commencer à céder à certains, puis à d’autres, et en conséquence, la France s’affaiblira de plus en plus. Finalement, il sera dominé, comme l’a dit Le Pen, C’est probablement ce qui se passera.

Question : Alors, vous croyez que la gauche et la droite ne pourront pas s’unir autour de Macron ?

Réponse : Ils n’ont pas le système d’union des opposés où chacun, en conservant leur individualité, s’élève au-dessus et se connecte aux autres, opposés à eux-mêmes.

Dans notre monde, cette condition n’existe pas réellement. Nous devons apprendre aux gens à le faire. Par conséquent, nous observons actuellement une division du public en deux dans tous les pays avant les élections. Le résultat des élections est un avantage marginal d’un côté ou de l’autre.

Tout cela conduit à une polarisation écrasante de l’humanité dans le monde, et les gens seront obligés de trouver des moyens de coexistence pacifique. Sinon, cela entraînera une guerre.

Question : Vous dites donc qu’en fait, la science de la Kabbale sera nécessaire pour rassembler les opposés ?

Réponse : Assurément ! Soit avant soit après la guerre.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 11/05/2017

Anesthésie spirituelle

Question : Comment est-il possible de contrôler le flux des pensées ?

Réponse : Il n’est pas nécessaire de contrôler quoi que ce soit ; sinon, une personne deviendrait folle avec toutes ses pensées. Il faut s concentrer sur une seule pensée : « Il n’y a rien hormis Lui » (Deutéronome 4:35) ; je suis connecté à Lui, et tout ce que je fais dans ce monde sert à ce que je ne me détache pas de Lui.

Commentaire : Lorsque vous dites cela, je suis immédiatement enveloppé de sérénité. Vous semblez vous abandonner à ce flux sans aucune résistance.

Réponse : C’est parce qu’il n’y a rien d’autre. Laissez-vous aller, et c’est tout ! C’est comme si vous étiez anesthésié.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/01/2017

Un kabbaliste et ses étudiants

Question : En tant que kabbaliste, ressentez-vous l’état actuel et l’état corrigé de chacun de vos élèves en même temps ?

Réponse : Non, je ne me penche pas trop profondément sur cette question parce que dans la leçon quotidienne, il y a environ 500 étudiants qui sont assis devant moi et quelque 2 000 autres sont connectés virtuellement.

Je ne peux pas ressentir chacun d’entre eux, et je ne le fais pas parce que j’ai une mission totalement différente. Je dois ressentir le récipient général et le guider vers le but, et c’est la mission sur laquelle je me concentre. Dans la mesure où chaque élève se connecte au récipient général, il est connecté à moi durant le cours.

Le mot « leçon », « shiour » en hébreu, signifie mesure, taille. Dans la mesure où les étudiants peuvent se connecter entre eux, ils peuvent recevoir ce que j’insère dans ce récipient.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Les livres d’un kabbaliste

Question : Le développement d’un kabbaliste comprend trois phases : la connaissance, la compréhension et l’atteinte. Vous avez trouvé votre professeur en 1979 et deux ans plus tard, vous avez commencé à écrire des livres. A quelle étape de développement étiez-vous à ce moment-là ?

Réponse : À la phase initiale de l’évolution, au stade de la connaissance.

Question : Cela signifie-t-il qu’il est possible d’écrire des livres aussi merveilleux que le Système de la Création avant même d’atteindre le niveau de l’atteinte ?

Réponse : Je n’étais pas encore parvenu à l’atteinte intérieure dans laquelle vous découvrez le système et le ressentez intérieurement. J’avais une certaine révélation mais pas l’atteinte. D’ailleurs, j’ai écrit ce que j’ai ressenti, ce que j’ai découvert dans les livres du Baal HaSoulam. J’ai simplement écrit mon impression intérieure de ses écrits. Mais le quatrième livre, Connaissances des mondes spirituels , qui est basé sur Shamati, m’avait déjà traversé.

Commentaire : Le Baal HaSoulam a écrit durant 30 à 40 ans de sa vie. Son atteinte a certainement changé constamment ?

Réponse : Il est difficile de parler de gens qui, même dans leurs premières atteintes, étaient beaucoup plus élevés que nous.

Question : Cela signifie-t-il que des étincelles spéciales passent à une personne dans le monde, même si elle n’est pas dans l’atteinte ?

Réponse : Oui, cela dépend de la personne. Je n’écrirai pas de tels livres aujourd’hui parce qu’ils contiennent trop d’informations, trop d’impressions, de sensations et d’atteintes. Je ne pourrai pas tout décrire si naïvement aujourd’hui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Pourquoi la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas considérée comme une religion ?

Question : Pourquoi la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas considérée comme une religion si elle parle de la force supérieure, du Créateur ?

Réponse : C’est parce que la sagesse de la Kabbale explore et étudie la force supérieure comme un physicien qui explore et étudie les forces physiques dans notre monde. La sagesse de la Kabbale explore et étudie la prochaine couche de la nature, les forces physiques du monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Une question de la prison

Question : Je vais passer le reste de ma vie en prison. J’essaie d’oublier ce que j’ai fait, mais je ne peux pas. Que devrais-je faire ?

Réponse : Vous n’avez pas besoin d’oublier quoi que ce soit. Vous ne devriez pas du tout y penser. Nos étudiants enseignent la méthode de l’éducation intégrale dans les prisons. Essayez d’écouter ce qui vous est enseigné et de vous immerger complètement dans cette sagesse.

Vous allez vous hisser au niveau suivant de votre existence et vous ne ressentirez pas que vous êtes en prison. Au contraire, vous ressentirez que vous êtes libre et que le reste du monde est emprisonné.

Je vous conseille de le faire. C’est un état étonnant.

Vous remercierez le Créateur d’avoir commis tous ces méfaits. À la fin de la journée, ce n’est pas vous qui l’avez fait, mais le Créateur qui ainsi vous a donné cette opportunité d’atteindre maintenant et calmement le monde supérieur.

Par conséquent, vous pouvez transformer votre peine de prison en véritable liberté.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Dr. Laitman » du 15/02/2017

Qui peut se considérer comme un kabbaliste ?

Question : J’ai vécu un changement important et je me considère comme un kabbaliste. Est-ce possible ?

Réponse : Tout d’abord, il faut déterminer et définir qui est un kabbaliste.

Un kabbaliste est une personne qui est connectée à un groupe de kabbalistes et qui, dans la connexion avec ses amis, découvre le Créateur. L’atteinte mutuelle du Créateur dans le groupe lui permet d’être un kabbaliste qui reçoit la révélation de la force supérieure.

Si vous avez vécu une certaine expérience personnelle, je dois vous dire que malheureusement ce n’est qu’une illusion et une idée fausse.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Comment ressentons-nous la révélation du Créateur ?

Question : Comment se manifeste la révélation du Créateur ? Est-ce en couple ou dans un groupe ?

Réponse : La révélation du Créateur est ressentie d’une manière complètement privée et individuelle. Ce n’est jamais en couple ou dans un groupe. C’est la révélation de la relation entre une personne et le Créateur. La relation d’une personne dans un couple ou dans un groupe est uniquement le moyen pour qu’advienne la révélation du Créateur à l’individu.

Question : Comment pouvons-nous décrire la révélation du Créateur ?

Réponse : Comme une mer infinie et éternelle de sensations chaleureuses.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Page 3 des 1411234550Dernière »