Category Archives: Perception

Conscience et subjectivité du monde

592.01Commentaire: Au sujet de la définition de la conscience, vous avez dit que c’est une image du champ d’information qui nous influence.

Ma réponse: Bien sûr, après tout, je suis un produit de ce domaine. Cela vient en premier, et je ne suis qu’un dérivé.

En gros, qui suis-je? Nous disons que tout ce qui existe dans mes sensations est ce que je ressens, et c’est pourquoi cela existe. Sans moi, il n’existerait pas car ce qui n’existe n’est que par rapport à moi. Il s’avère que le monde est absolument subjectif. Ainsi, nous parlons de nous-mêmes comme n’étant que conscience et rien de plus.

Question: Alors pouvons-nous dire que ma conscience travaille contre la conscience qui est représentée par le champ d’information?

Réponse: D’une certaine manière, oui parce que, à la fin, ce champ veut que nous utilisions la conscience qu’il créée en nous pour interagir correctement avec lui.

Tiré des «Rencontres avec la Kabbale» de KabTV, le 03/01/19

Sensations spirituelles

592.01Remarque: Ces dernières années, des scientifiques du monde entier ont activement étudié le phénomène des sensations spirituelles.

Du point de vue des neurosciences, il est lié à l’activité du lobe pariétal inférieur du cerveau. Tous les sous-groupes testés ont un signe similaire de cette sensation, lorsque dans la conscience d’une personne, la frontière entre sa personnalité et le reste du monde environnant est floue et qu’un sentiment de connexion avec quelque chose de beaucoup plus grand qu’elle-même apparaît.

Ma réponse: C’est exact. Sur le plan de notre psychologie matérielle, c’est exactement ce qui se passe.

Question: Comment pouvons-nous évoquer des sensations spirituelles, quelque chose qui est défini dans le monde matériel comme l’illumination?

Réponse: Les vraies sensations spirituelles ne dépendent pas d’efforts mentaux, physiques ou moraux. Ils ne dépendent que des interactions de la personne avec son entourage lorsque, par l’influence positive directe sur les autres, elle parvient à la révélation de l‘union avec la force supérieure de la gouvernance, mais seulement dans la mesure où elle est capable de s’élever au-dessus de son ego.

Question: Le cerveau est-il activé de quelque manière que ce soit?

Réponse: Non. Cela peut être une personne très simple ou un grand sage, peu importe.

D la «Kabbale Expresse» de KabTV le 16/02/21

Sortir de ce monde

622.01Question: Pour explorer la réalité spirituelle, avez-vous commencé à comprendre les processus physiques, leur signification et leurs sources, à un niveau complètement différent?

Réponse: Vous commencez à comprendre les sources kabbalistiques. J’ai aussi compris les sources physiques de cette façon, car j’ai un esprit sain. Je ne suis pas Einstein, bien sûr, mais j’ai mon bac et un doctorat et j’ai fait différentes recherches intéressantes au cours de mes études. Mais cela n’a rien à voir avec la sagesse de la Kabbale.

Lorsque vous commencez à étudier la sagesse de la Kabbale, un changement se produit en vous.

Lorsqu’elle étudie la science ordinaire, une personne atteint et absorbe différents faits qui s’accumulent simplement en elle. Mais quand on étudie la sagesse de la Kabbale, l’absorption de la connaissance kabbalistique change une personne.

Question: Cela signifie-t-il qu’une personne a une analyse différente, par exemple, sa perspective de l’histoire humaine pourrait-elle changer?

Réponse: Même le point de vue d’une personne ordinaire sur l’histoire humaine peut changer quand elle l’étudie. Mais dans la spiritualité, c’est la personne elle-même qui change. À partir de là, on commence à percevoir, ressentir et absorber tout ce qui existe en soi selon son nouveau niveau. Au lieu de la propriété de réception, il acquiert la propriété du don sans réserve.

Dans cette nouvelle propriété du don sans réserve, qui se manifeste de plus en plus en elle, elle commence à voir le monde d’une manière différente: de bout en bout, au-dessus du temps, de l’espace et du mouvement. Elle commence à regarder le monde précisément du point de vue d’une compacité toujours plus grande, de la dépendance mutuelle de tous les éléments de la création, jusqu’à ce qu’elle passe de la matière à sa qualité intérieure et sort de ce monde.

Extrait des «Fondamentaux de Kabbale» de KabTV 20/01/19

Chanter en chœur

583.01Même s’il me semble que tout ce qui m’arrive dépend de moi-même, de mes amis ou d’autres raisons aléatoires, en réalité tout vient du Créateur.

Si je le perçois de cette façon, cela signifie que je me tiens toujours devant le Créateur et non devant Pharaon ou toute autre force. C’est ce dont j’ai besoin: m’imaginer toujours debout devant le Créateur.

Alors ce que je devrais faire, c’est essayer de Le voir à travers toutes les choses qu’Il éveille en moi, pour comprendre que tout vient de la force supérieure, qu’il n’y a rien d’autre hormis Lui. En adoptant cette attitude face à tout ce qui se passe, je saurai déjà comment y répondre. Je dois me connecter autant que possible aux amis et me connecter au Créateur avec eux, jusqu’à ce que nous Le révélions entre nous. Alors le Créateur corrigera la connexion entre nous et Il la remplira.

C’est notre travail à chaque instant. Les états qui surgissent entre nous sur ce chemin peuvent être appelés l’Égypte, l’exil, la sortie d’Égypte, etc. Cependant, en substance, ce sont les dix amis, qui doivent constamment renforcer notre connexion, avancer de plus en plus afin de découvrir le Créateur dans l’union entre nous, la force supérieure, qui est la seule qui contrôle tout.

Cette force nous apparaît sous la forme de Pharaon, ou du Créateur, ou de divers méchants et justes. Cependant, c’est le Créateur qui joue avec nous tout le temps afin d’éveiller la dizaine et chacun de nous pour la connexion au-dessus de tous les changements qu’Il a provoqués en nous, surtout les perturbations.

Ensuite, nous commençons à comprendre le langage du Créateur, à reconnaître ce qu’Il attend de nous, comment Il s’adresse à nous, comment Il joue avec nous comme avec un instrument de musique. Nous ressentons les changements qu’Il fait en nous et comment Ses lumières se propagent à l’intérieur de nos connexions dans la dizaine, c’est-à-dire remplissent notre Partsouf.

En conséquence, nous pouvons répondre à son appel et lui répondre. Nous avons un langage commun, comme il est écrit: «Je suis pour mon bien-aimé, et mon bien-aimé est pour moi.» Le Créateur nous parle en changeant nos désirs spécifiques dans la dizaine, et nous voulons nous connecter au-dessus de tous les états; c’est notre réponse à Lui. De ce fait, nous obtenons une vraie chanson, Il nous parle, et nous Lui parlons, et nous chantons la chanson ensemble.

L’essentiel est d’imaginer que tout est à l’intérieur de la dizaine et ne pas s’en échapper, mais combiner tous les états ensembles, en un seul système: sept ans de satiété et sept ans de famine, Pharaon, le Créateur et Moïse. Ensuite, tout se mettra en place comme il se doit et facilement.

Extrait de la leçon quotidienne de la Kabbale 16/03/21, «Pessakh (Pâque)»

L’étrange processus de la naissance

239Question: Même si je ne comprends pas ce qui est écrit dans le livre du Zohar et que je le lis, serai-je capable de découvrir le degré au-dessus de moi? Cela semble étrange à une personne moderne.

Réponse: Oui, c’est étrange. Mais, néanmoins, c’est exactement la condition nécessaire pour y parvenir.

Tout est étrange dans notre monde. Qu’en est-il de l’accouchement? N’est-ce pas un processus étrange? Nous y sommes simplement habitués et nous pensons donc: « C’est comme ça. » Mais en fait, comment est-ce possible?

Prenez une créature prétendument d’un monde différent et montrez-lui ce que nous avons dans notre monde: beaucoup de phénomènes inconnus, incompréhensibles et étranges qui n’ont pas de développement clair de cause à effet. Nous nous sommes juste habitués au fait qu’une chose vienne après l’autre parce que c’est ainsi que nous l’avons découverte, comment nous l’avons apprise. C’est la même chose dans la spiritualité.

Le développement se fait toujours selon la loi de négation de la négation. Lorsqu’un degré supérieur naît, il naît comme opposé au précédent, par négation, par chute du degré précédent, malgré lui. C’est donc toujours étrange comme le processus de la naissance dans notre monde et c’est plus encore plus le cas dans le monde spirituel.

D’un autre côté, cela ne peut pas être différent parce que l’ascension au degré suivant est un changement dans tout le paradigme de l’existence, un changement dans toute la philosophie, la méthodologie et l’attitude envers le monde.

Par conséquent, s’élever au degré suivant signifie renaître complètement. Cela se produit uniquement sous l’influence de la lumière supérieure.

Tiré de «la force du livre du Zohar» de KabTV # 7

 

Le temps de la correction universelle

506.1Commentaire: Aujourd’hui, l’intelligence artificielle se développe avec succès et peut être enseignée à la fois par les principes éthiques, la philosophie et même le choix moral. Mais si les machines sont programmées par un sadique, elles surpasseront toutes les atrocités humaines. En même temps, elles ne seront pas tourmentées par la conscience, elles exécuteront parfaitement n’importe quel ordre.

Ma réponse: Mais les gens n’ont pas de problème de conscience. Cela ne nécessite pas nécessairement une machine. Nous ne savons pas ce que les programmeurs nous font par le biais des ordinateurs. Leurs objectifs sont loin d’être bons.

Question: Où cela peut-il conduire si une personne continue à suivre cette voie dans son développement naturel?

Réponse: A la réalisation du mal de notre nature, que nous devons corriger.

Si nous ne nous corrigeons pas, nous rencontrerons constamment des problèmes personnels très douloureux, de plus en plus nombreux, que nous ne pourrons plus ignorer. Les gens disent que c’est la faute de la société, de l’État, du monde, mais pas la leur. Si nous ne traitons pas cela immédiatement, nous irons droit à la mort à petit feu, par de grandes souffrances.

Tout problème affectera chacun de nous de plus en plus, jusqu’à ce que nous décidions finalement que nous devons corriger notre nature. Seulement ça! Rien d’autre n’est nécessaire. Notre nature est la source de tous nos problèmes.

Nous ne devons pas voir tout cela à travers l’informatisation, les programmeurs ou l’élite. Nous devons corriger la nature de toute l’humanité et de chaque être humain.

Tiré des «Défis du XXIe siècle» de KabTV. Introduction »24/04/19

Est-il possible de déclencher une prise de conscience soudaine?

527.02Question: Parfois, un problème complexe nous laisse perplexe. Vous avez du mal à trouver une solution, alors qu’il n’y en a pas. Parfois en n‘étant pas concentré,  une révélation vous tombe dessus, et tout est soudainement résolu. Les scientifiques disent que près d’un tiers des gens ne résolvent les problèmes qu’avec l’aide d’une illumination.

Du point de vue de la biologie, une trouvaille est la formation d’une nouvelle connexion neuronale dans le cerveau. Vous ne pouvez pas la créer directement, sauf à l’aide de l’effort, en créant certaines conditions, elle apparaît simplement, et dans l’esprit d’une personne, elle apparaît comme une solution.

Pensez-vous qu’il soit possible de provoquer une telle prise de conscience?

Réponse: Oui. Cela peut être fait par un effort moral et mental, en vous plaçant dans un certain environnement extérieur avec certaines personnes ou avec la nature.

Une personne qui recherche son nouvel état spirituel a besoin de cette illumination. Elle comprend qu’il y a des forces autour de nous, et elle aimerait qu’elle l’influence. Elle essaie de le faire.

Il existe même toutes sortes de techniques, à la fois spirituelles et scientifiques, qui expliquent comment le faire. Essayez-les.

Commentaire: Même la physique quantique dit qu’une personne se déplace de manière progressive, d’un niveau à l’autre. Autrement dit, il y a un saut à travers la différence de potentiel, et la personne bouge, s’élève.

Ma réponse: Il y a un processus cumulatif, puis un saut.

Question: Une prise de conscience soudaine peut-elle être assimilée à un tel saut?

Réponse: Oui, mais cela se fait sur un plan différent, pas dans l’esprit. La prise de conscience ne se prévoit pas, mais il faut faire un certain effort pour que cela se produise.

De la «Kabbale Expresse » de KabTV le 16/02/21

 

Se comprendre soi-même

88Commentaire : Beaucoup de jeunes se sentent désorientés. On leur dit qu’ils sont déprimés et ils pensent qu’ils ne peuvent tout simplement pas faire face au monde et qu’ils ne peuvent pas comprendre ce qu’ils doivent faire d’eux-mêmes dans la vie.

Ma réponse : Cela dépend de la manière dont on voit la dépression. Peut-être est-ce la recherche de quelque chose de spécial, supérieur, et la personne est dans une sorte d’attente, peut-être une anticipation, dans une réflexion intérieure.

Des personnes lui disent : « Pourquoi faites-vous une introspection? Sortez. Regardez comme le monde est intéressant et beau. » Mais ce qu’il voit ici, c’est du bruit et de la puanteur.

Je pense que l’on ne devrait pas être particulièrement impressionné par le monde et la façon dont-il nous fait réagir. Laissez  le monde seul ainsi que la personne. Elle doit réfléchir sérieusement à son avenir, car aujourd’hui, elle décide de son avenir.

Tout d’abord, elle doit réfléchir de manière concrète, pragmatique et sérieuse à quelle sera la source de ses revenus. Ce devrait être plus important qu’un passe-temps.

L’essentiel est de donner aux jeunes une orientation pour qu’ils aient une spécialité, grâce à laquelle ils pourront gagner de l’argent demain. De plus, une spécialité claire et voulue.

Du “Monde Intégral” de KabTV 17/13/18

Quand le bien se revêt dans le mal

207Zohar Pour Tous, VaYera, Point 375: « De même, un jour où il y a le jugement dans le monde et où le Créateur est assis sur le trône du jugement, Satan est là calomniant en haut et en bas. Il est là pour détruire le monde et prendre l’âme des gens, car il est Satan, l’ange de la mort. »

Commentaire: Nous disons qu’il n’y a personne au monde à part le Créateur. Pourtant, il s’avère qu’il y a aussi Satan.

Ma réponse: Dans «l’entrepôt» du Créateur, il y a non seulement Satan mais aussi Pharaon, des anges bons et mauvais, l’ange de la mort, etc.

Question: Qu’en est-il de «Il n’y a rien hormis Lui»?

Réponse: C’est pourquoi ils sont dans Son «entrepôt», et Il les utilise, envoie ces forces dans toutes les directions, et Il les contrôle simplement, tire les ficelles. Nous sommes sous l’influence à la fois de bonnes et de mauvaises forces. De plus, elles sont apparemment mauvaises parce qu’en fait, tout est pour le bien.

Après tout, pour nous faire avancer, il est nécessaire de nous pousser du côté opposé. Ici, il nous apparait sous ses différentes formes, avec des visages différents: gentil et méchant, mauvais et bon.

Tout cela pour montrer à l’homme le sens intérieur, pour lui montrer la vie, l’histoire, la géographie, tout le développement de l’humanité, le monde intérieur de chacun, etc. Nous devons découvrir cela à partir de deux qualités opposées.

Que fait le Créateur? Il prend le contrôle de Satan et agit à travers lui. Le bien est revêtu dans mal afin d’influencer notre mal à nous et par cette contre-attaque nous conduire au bien. Sinon, nous, égoïstes, prendrions le bien égoïstement.

Cependant, lorsque ce bien est revêtu dans le mal c’est comme si le mal extérieur du Créateur s’oppose à notre mal, alors notre mécontentement se manifeste et des problèmes surgissent. Nous sommes obligés de faire quelque chose avec nous-mêmes.

Peu à peu, nous devenons plus doux, nous nous ouvrons et nous devenons prêts pour la découverte du bien. Ensuite, le Créateur libère le bien de Lui-même, et nous fusionnons les uns avec les autres. C’est la seule façon dont nous pouvons nous influencer mutuellement: le bien par le bien et le mal par le mal.

Cela ne fonctionnera pas autrement parce que les autres ne vous comprendront pas. Essayez de bien traiter ceux qui vous traitent mal, et vous verrez que ce faisant, vous ne réveillerez qu’un mal encore plus grand. Mais intérieurement, il faut encore agir avec amour et gentillesse.

À l’extérieur, vous devez vous comporter comme ils le font car ce n’est qu’ainsi que vous pouvez forcer le côté opposé à accepter la méthode de la correction. C’est une psychologie physique élémentaire. Le Créateur travaille également avec nous selon ce principe.

Il n’y a rien de compliqué à cela. Vous avez juste besoin d’approfondir un peu plus le système de relations qui existe entre nous, de voir qu’il fonctionne et de l’utiliser précisément pour comprendre le système interne de l’univers et atteindre votre ascension spirituelle.

Tiré de «la force du livre du Zohar» de KabTV, n°7

L’humanité contre Adam

537Commentaire: Les nations du monde accusent toujours Adam d’avoir péché, et maintenant nous souffrons à cause de ce qu’il a fait sur Terre.

Ma réponse: Nous ne parlons pas d’une personne dans notre monde, mais de la construction spirituelle d’Adam HaRishon. Nous sommes sa conséquence, ses parties, car son âme s’est brisée en plusieurs âmes et ces fragments existent en chacun de nous.

Commentaire: Autrement dit, l’humanité se trompe sur le fait qu’il est responsable de tous nos problèmes. En fait, tout ce qui s’est passé aurait dû se produire.

 Ma réponse: Qui peut en parler?! Que comprend l’humanité de la construction d’Adam HaRishon (le premier homme) et de sa chute du niveau spirituel dans notre monde?

Tout cela se situe au niveau du monde d’Atsilout. Il est nécessaire d’étudier la structure des mondes supérieurs, leur système, son fonctionnement et la manière de maintenir l’équilibre. Ce sont d’énormes systèmes autonomes dont tous les signaux de contrôle descendent sur nous, et reçoivent nos réactions et sont réarrangés en conséquence pour nous faire constamment avancer.

C’est un système énorme, vis-à-vis duquel notre Terre et notre univers ne sont pas pris en compte, bien qu’il soit le centre d’attention de tout le système. Nous sommes les plus petits.

Par conséquent, dire que nous pouvons blâmer quelqu’un en utilisant notre intelligence, notre compréhension, est insensé. C’est comme si un enfant grondait ses parents en disant: « Maman n’est pas gentille, elle ne me donne pas ce que je veux ! »

Tiré de «a force du livre du Zohar» de KabTV # 7