Category Archives: Prière et intention

La composante spirituelle spéciale

Il y a des gens qui ont même du mal à entendre que nous devons établir une connexion pour atteindre le Créateur. Le Créateur est tellement exalté et incompréhensible, Il se trouve dans une autre dimension que nous ne ressentons pas. Il n’entre pas dans le champ de notre esprit et de nos sensations. Nous ne pouvons pas assembler ce puzzle, l’image du Créateur, à partir des pensées et des sensations qui sont en nous afin que nous puissions Le ressentir et Le comprendre.

D’autre part cependant, ils affirment que cela se produit par le biais de simples actions corporelles dans notre monde. Nous ne comprenons pas le lien qui existe entre les deux : en quoi cela aidera-t-il si je souris aux autres et que je les traite bien ? Nous ne considérons pas cela comme un jeu sérieux, mais comme de l’hypocrisie. Nous sommes égoïstes par nature et avons déjà essayé de changer notre comportement extérieur sans changer l’essence intérieure.

Cependant, nous devrions comprendre ici qu’il existe une composante spirituelle spéciale appelée la Lumière qui ramène à la source, une force spéciale que nous pouvons attirer et qui changera notre nature. Par conséquent, même si nous ne voulons pas nous unir, nous rapprocher et nous soutenir les uns les autres, nous devons le faire pour nous rapprocher du Créateur. C’est un travail difficile et nous devons nous convaincre de sa nécessité pour que, même en agissant contre notre désir, en simulant et en jouant, nous éveillions la Lumière qui ramène vers le bien.

Plus notre effort est artificiel et non naturel, et nous le produisons néanmoins, plus il éveille la Lumière. D’où le paradoxe que les personnes qui ne peuvent supporter aucune union avec les autres et n’acceptent pas ce principe, à travers leurs plus petits efforts pour s’unir, elles éveillent une grande Lumière qui corrige (1).

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Du Point dans le Cœur à une Dizaine » (Préparation de la Convention en Amérique Latine 2019), le 28/04/2019

(1) : à 14 minutes et 52 secondes

Pour que l’amer devienne douceur

Question : Qu’est-ce qui détermine si le goût de l’illusion matérielle sera amer ou sucré ? Pouvez-vous le contrôler ?

Réponse : Il ne peut être contrôlé qu’en reconnaissant que cela vient d’en haut, du Créateur, et par conséquent toute amertume devient douceur.

Bien qu’en réalité, il n’y ait rien de doux dans l’univers entier. C’est le mal, c’est l’amertume absolue, le sel absolu, le poivre, l’aigreur. Cependant, lorsque vous commencez à relier ces sensations au Créateur, elles s’imprègnent de douceur.

Les mêmes états amers, salés, aigres et autres états similaires sont imprégnés de la douceur du Créateur et deviennent incroyablement savoureux ! Il n’y a pas d’autre douceur comme cela.

La douceur du monde supérieur se compose de deux opposés qui se complètent mutuellement. C’est comme dans notre monde : disons qu’il y ait quelque chose de sucré-salé. Par exemple, du cognac ou de la vodka est ajouté à du chocolat. Sans cela, c’est impossible, cela ne fonctionnera pas. Il doit y avoir quelque chose comme ceci ou vous ne sentirez pas le goût.

Question : Ou la douceur de gagner un Oscar ou le prix Nobel dans notre monde ?

Réponse : Non, ce sont des types de douceur complètement différents qui s’ajoutent parce que les gens souffrent. Après tout, ils investissent toujours des efforts.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/01/19

Après l’obscurité vient l’aube

Question : Quels états, quels plaisirs terrestres et quelles souffrances avez-vous personnellement éprouvés avant d’avoir découvert le Créateur ?

Réponse : J’ai traversé beaucoup de choses. Vous aussi. C’est pareil pour tout le monde.

Question : Avez-vous ressenti le vide ou la dépression ?

Réponse : Comment ne peuvent-ils pas être ressentis si ce sont des états nécessaires avant même d’avoir reçu une quelconque connaissance ? Vous devez ressentir que vous manquez de cette connaissance, que vous ne comprenez pas quelque chose et que vous êtes dans un état de confusion.

C’est la même chose avec l’atteinte spirituelle. Avant de révéler quelque chose de spirituel, vous devez avoir la sensation que vous ne comprenez rien, que vous êtes dans une sorte de prostration. Il vous semble que vous ne réaliserez jamais ce que vous désirez et que toutes vos études sont absolument inutiles, sans but et stupides. Vous commencez à vous maudire, vous, moi et tout le monde.

Ensuite, cet état change. Un nouveau jour vient, une nouvelle lumière et tout se manifeste d’une manière nouvelle, uniquement à un niveau supérieur.

Chaque fois les ténèbres et la lumière tournent, nuit et jour, jusqu’à ce que vous accumuliez suffisamment d’impressions pour en faire une sensation constante : la connaissance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Saisissez l’onde avec le Créateur

Question : Vous avez dit que l’on peut se tourner vers le Créateur uniquement quand nous voulons Lui ressembler, à travers la dizaine. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Réponse : Vous devez atteindre la même fréquence. Lorsque vous ajustez la fréquence de votre récepteur-émetteur spirituel, vous devez capter la même onde que le Créateur.

La qualité du don sans réserve et de l’amour vient de Lui à vous ; par conséquent, une qualité similaire doit aller de vous à Lui. Sinon, Il ne vous entendra pas car le Créateur est un système qui résonne, ne perçoit que des signaux en équivalence avec sa nature.

Question : Pouvez-vous vous tourner aussi vers le Créateur depuis la joie ?

Réponse : Pas de la joie, mais seulement de l’équivalence. La joie n’est pas un indicateur d’équivalence. Elle en est le résultat. En théorie, tout le monde peut être content.

Pour cette raison, nous devons d’abord contacter le Créateur via un modem, à travers une sorte de dispositif de connexion qui permettrait d’adapter nos qualités à celles du Créateur. Le groupe de dix joue le rôle de ce modem.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 06/02/2019

À quoi réagit la Lumière supérieure ?

Question : Comment puis-je attirer la Lumière environnante : avec mon effort ou mon désir ? A quoi répond-elle ?

Réponse : Le désir et l’effort sont des notions très proches. Mais en général, la Lumière environnante répond à nos efforts.

Dans la mesure où j’essaie de sortir de moi-même, de me connecter aux amis et d’atteindre une propriété opposée à mon égoïsme, je commence à ressentir depuis le centre du groupe l’impact d’une propriété spéciale appelée « la foi au-dessus de la raison ».

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 23/12/2018

Comment devrions-nous imaginer la spiritualité ?

Question : Pouvez-vous décrire l’état dans lequel nous progressons ? Quel devrait être le niveau de connexion entre nous au niveau émotionnel et intellectuel ?

Réponse : Cette question a lieu d’être, mais il n’y a pas de réponse. Comment pouvez-vous imaginer la relation mutuelle que la Lumière supérieure révélera entre nous ? C’est indescriptible. C’est pourquoi on l’appelle « la foi au-dessus de la raison », une « qualité spirituelle », le « monde spirituel » où les opposés ne sont plus des opposés, mais une complémentarité.

Je ressens que cela est perçu au niveau linéaire en chacun de vous, rien ne peut être fait ici. Vous devez juste demander que cela se produise.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 06/02/2019

Les mauvaises actions et le développement spirituel

Question : Comment mes mauvaises actions dans la vie quotidienne affectent-elles ma vie spirituelle ?

Réponse : Aucune action dans votre vie n’influence la spiritualité, car elles sont toutes dictées par l’égoïsme, qui est contrôlé d’en haut.

La seule chose qui touche la spiritualité, c’est à quel point vous faites des efforts pour vous connecter à vos amis et atteindre la qualité du don sans réserve. Juste cela ! Tout le reste, ce sont nos jouets dans ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Peur de nuire au groupe

Question : Dans mon travail avec la dizaine, je ressens que je fais du mal aux amis. Même lorsque je le fais, je n’ai aucune force pour arrêter. Cependant, je suis terriblement contrarié de ne pouvoir rien changer. Est-ce une prière ? Ou devrais-je faire quelque chose de plus pour renverser la situation et passer à l’état suivant ?

Réponse : Vous devez prier et demander à la dizaine de vous aider à devenir gentil et bon. Essayez d’être honnête avec eux, sans détour.

Faites la même chose avec le Créateur. N’ayez pas peur de le faire, cela vous aidera. Si vous ne le faites pas, alors votre développement spirituel dans cette vie ne fonctionnera pas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/12/2018

Pourquoi se tourner vers le Créateur ?

Question : Lorsque j’utilise la force de l’électricité ou de la gravité, je n’ai pas besoin de demander quoi que ce soit à personne. Pourquoi est-ce que pour interagir avec la force supérieure de la nature, j’ai besoin de formuler une demande spirituelle ?

Réponse : À l’intérieur du cadre de la nature minérale, végétale ou animale (puisque dans cette existence terrestre, nous faisons également partie de la nature animale), nous restons dans un état matériel clair. Nous n’avons rien à demander. Nous devons simplement savoir nous adapter, apprendre et utiliser la nature corporelle, étudier ses lois et essayer de les appliquer correctement.

Lorsque nous essayons de nous élever au niveau supérieur, au degré spirituel de notre existence, nous entrons dans une relation totalement différente : une relation avec le Créateur. Par conséquent, nous sommes constamment liés à Lui. Il s’adresse à nous et nous nous tournons vers Lui.

Dans cette connexion, lorsque nous voulons devenir comme Lui, nous créons pour nous-mêmes une image semblable à celle du Créateur, appelée « notre âme ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 16/12/2018

Que demander au Créateur ?

Le Baal HaSoulam, Lettre n°27 : « Mais je prie le Créateur de vous guider sur le chemin de la vérité, afin que vous soyez sauvés de tous les obstacles rencontrés le long du chemin et que le Créateur accomplisse pour vous tout ce que vous faites.

Quant à vous, vous devriez suivre méticuleusement les voies que j’ai établies pour vous en ce qui concerne l’esprit et le cœur, les désirs et les prières, et alors le Créateur nous fera certainement réussir et nous nous unirons bientôt corps et âme, dans celui-ci et dans le suivant. »

Chaque enseignant prépare ses élèves à ce que le Baal HaSoulam a écrit. De notre côté, il devrait y avoir une demande. Une demande est une prière.

Je demande constamment à être connecté au Créateur, à ressentir Ses actions en moi et à ce que nous Le ressentions tous ainsi que Ses actions vis-à-vis de la dizaine, du groupe.

Je Lui demande de me montrer une place dans cette dizaine, dans ce groupe, et de me laisser ressentir mon inclusion en eux afin qu’Il se révèle entre nous comme remplissant toutes les distances qui nous séparent.

Le but ultime de ma demande est qu’Il nous connecte et nous remplisse pleinement. C’est d’une importance primordiale. Ainsi, progressivement, une personne établit une connexion au groupe et au Créateur jusqu’à ce qu’elle parvienne à l’état suivant : « Moi, le groupe et le Créateur ne sommes qu’un. »

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/02/2019