Category Archives: Prière et intention

Une croissance saine de l’ego

632.3Question : Quels sont les signes d’une croissance saine de l’ego dans la corporéité et la spiritualité ?

Réponse : Une croissance saine de l’ego a lieu lorsque je m’élève au-dessus de lui et que j’effectue des actions spirituelles. Ce faisant, je force l’ego à grandir jusqu’à mon niveau.

Supposons que j’effectue une certaine action spirituelle. Dès que je monte à son niveau, mon ego monte également à son niveau. J’aspire à avancer, à effectuer la prochaine action spirituelle et à monter au niveau suivant, et mon ego aussi monte plus loin de ce niveau. Cela signifie que dans la mesure où je grandis dans la spiritualité, mon ego grandit également.


C’est ainsi qu’ils se suivent mutuellement, comme il est dit : « Celui qui est plus grand que son ami, son désir est plus grand. » Il s’avère que lorsque vous devenez un bon kabbaliste, vous devenez un grand égoïste.

Mais l’ego est alors contrôlé par l’attribut spirituel que vous avez acquis, ce qui signifie que vous travaillez avec l’intention de donner sans réserve, et vous poussez votre esprit, votre état spirituel, qui à son tour pousse votre ego vers le haut.

Ainsi, notre niveau spirituel croît réellement grâce à l’ego, parce que tout ce que le Créateur a créé est fondamentalement l’ego, et tout le reste, ce sont ses dérivés.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/11/2018

Demandez de l’aide au Créateur

632.4Commentaire : La Kabbale dit que lorsqu’une personne ne demande pas l’aide du Créateur, c’est une transgression.

Ma Réponse : Les personnes qui aspirent au but de la création et qui veulent atteindre l’état correct doivent comprendre que leurs aspirations consistent en deux directions.

L’une est de se rapprocher de l’autre. L’autre est la réalisation et la compréhension qu’il est impossible de le faire parce que notre nature ne nous permet pas et ne nous permettra pas de le faire. Le Créateur fait obstacle à notre cheminement et ne nous permet pas de nous rapprocher les uns des autres, et cause toutes sortes de problèmes pour qu’une personne comprenne que sans l’intervention du Créateur, elle ne peut pas se rapprocher des autres.

Ni l’homme, ni une nation, ni un pays, ni la totalité de l’humanité n’atteindront quoi que ce soit à moins qu’ils ne commencent à se rapprocher les uns des autres avec l’aide du Créateur.

C’est alors qu’une action telle qu’un commandement, c’est-à-dire une bonne action, se produit lorsque j’essaie de me rapprocher des autres et que je demande au Créateur d’y participer. Alors je peux définitivement être sûr de réussir.

Extrait de KabTV, «Les états spirituels » du 19/11/2018

Renforcez l’estime de soi

557Question : Un des effets émotionnels est l’appartenance à un groupe. Une personne s’identifie à une certaine communauté, cherche à l’évaluer positivement et de cette manière à élever son statut et sa propre estime de soi.

Cela vaut-il la peine de renforcer et de cultiver cet effet, par exemple, dans un groupe de personnes qui cherchent à s’unir en disant « Vous êtes spécial, vous êtes le meilleur. Ensemble, nous allons réussir » ?

Réponse : Je considère qu’il est nécessaire de booster l’estime de soi des gens, de faire monter l’énergie et le désir d’atteindre le but qui sommeille peut-être chez une personne, de l’encourager, de la soutenir.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 25/09/2020

Parlez aux cœurs

557Question : Le charisme est un talent spécial, une personnalité exceptionnelle sur le plan intellectuel, spirituel ou tout autre respect, une capacité à faire appel littéralement aux cœurs. Vous êtes une personne très charismatique. Pouvez-vous me dire comment être comme cela ?

Réponse : Je ne pense pas avoir la chance d’attirer les autres. Pas du tout.

Je m’appuie sur la science qui parle de l’univers, de tous les mondes combinés, y compris la force supérieure qui gouverne l’univers tout entier. Et j’ouvre légèrement la voie à cette énorme connaissance pour tous ceux qui le souhaitent.

Je n’ai aucun charisme, je ne veux pas commander, je ne veux pas attirer. Peut-être que parfois je peux être dur ou impoli, mais cela fait référence au désir d’être bien compris et de ne suivre que le chemin que je parcours.

Il me semble que si une personne a un objectif, elle peut captiver les autres avec celui-ci. En général, vous devez faire ce qui est le plus proche de vous, ce que votre âme désire. Et puis vous donnerez un bon exemple aux autres.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 06/11/2020

Apprenez à vivre uniquement dans les pensées

232.1Question : La connexion virtuelle est-elle suffisante pour développer un individu en tant que personne ?

Réponse : À l’avenir, la communication virtuelle sera d’une qualité différente. Ce ne sera que la base du développement de connexions sensorielles et internes qui ne peuvent être transmises par la communication verbale ou physique.

Il nous semble juste que nous sommes en quelque sorte en contact les uns avec les autres. Nous devons établir un contact avec nos cœurs et nos pensées plutôt que physiquement lorsque nous sommes opposés l’un à l’autre et que nous nous percevons et sommes donc impressionnés l’un par l’autre.

Question : Quels nouveaux organes sensoriels recommanderiez-vous de développer pour une meilleure communication via une connexion virtuelle ?

Réponse : Je conseillerais aux gens d’apprendre à vivre uniquement dans les pensées afin que nous essayions tous d’être connectés ensemble dans une pensée appelée la « Pensée de la Création ». Dans cette pensée, nous nous comprendrions, nous fusionnerions les uns avec les autres et établirions une connexion avec la pensée qui régit l’univers entier, la création entière, et dans laquelle nous devons tous être inclus.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/10/2020

Et la roue tourne en avant

294.2Si plusieurs amis parmi la dizaine sont en ascension et que d’autres ressentent la lourdeur et la descente, c’est comme un rouet : une partie monte et l’autre chute, mais la roue avance. Et si nous élevons une prière commune, alors une partie de celle-ci consistera en un remerciement et l’autre partie en une demande.

L’une ne peut exister sans l’autre, tout comme les deux faces d’une même médaille. Par conséquent, il est bon que nous nous sentions de cette façon ; c’est un signe que nos dizaines sont complètes, parfaites, et contiennent les deux côtés.

Même lorsque nous atteignons la fin de la correction, notre désir de recevoir ne disparaît pas, il ne change pas. Seule l’intention au-dessus de lui est corrigée. Si le désir de recevoir disparaissait, l’intention de donner sans réserve disparaîtrait également et la création elle-même disparaîtrait.

Par conséquent, rien n’est perdu : nous avons juste besoin de changer notre intention, d’atteindre de plus en plus de connexion et de préserver toutes nos qualités. De la profondeur du désir et de l’écran avec la Lumière réfléchie, de ces deux forces opposées, un Kli (récipient) parfait sera construit.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 23/11/2020

Quand la moralité est-elle apparue ?

565.01Question : La moralité est une forme particulière de conscience sociale ou un type de relations sociales. On ne sait pas avec certitude quand les lois morales sont devenues une partie essentielle de la société humaine, mais elles peuvent être attribuées à l’époque de la rédaction du Tanakh (Pentateuque, Prophètes, Hagiographes, ndt). Il existe des preuves des écrits du roi Salomon qui contiennent déjà certains principes moraux.

Quand pensez-vous que la moralité soit apparue ?

Réponse : Cela dépend du type de moralité. La moralité sur laquelle nous nous appuyons aujourd’hui est apparue il y a environ 6000 ans. Il y a 3500 ans, dans l’ancienne Babylone, elle a commencé à se concrétiser sous forme de lois.

Tous les pharaons et dirigeants du monde qui arrivaient au pouvoir voulaient poursuivre leurs propres politiques, leurs propres points de vue et leur propre philosophie sur la structure du gouvernement et de la société. Tous les systèmes moraux ont émergé de là.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 09/10/2020

Le précieux germe de l’âme

962.8La raison ne nous oblige pas à travailler dans le don sans réserve. Nous constatons que nous ne sommes absolument pas préparés à le demander, pas prêts pour le don sans réserve et l’unité. Nous devons encore faire grandir ce désir en nous-mêmes parce qu’au départ nous ne sommes que des égoïstes, et ne différons pas en cela des animaux.

Si nous voulons découvrir le point dans notre cœur, la partie divine d’en haut, le germe du don sans réserve, nous devons faire beaucoup d’efforts et nous entraider dans le groupe. Nous cultivons la force du don sans réserve à l’intérieur de nous comme s’il s’agissait d’une goutte de sperme incrustée en nous jusqu’à sa pleine mesure, qui est appelée âme.

Le Créateur ne se révèle pas comme s’Il était quelque part au loin et que finalement j’y aille et Le trouve là-bas. Je dois ressentir le Créateur en moi, ressentir cette qualité en moi. À un moment donné, je veux recevoir pour moi-même, puis je veux donner ; ces qualités se révèlent à l’intérieur d’une personne.

Le Créateur est « proche » de moi ou « loin » : cela signifie que je veux être comme Lui ou non, que je veux ou non que la qualité du don sans réserve me gouverne.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 22/11/2020

Equilibrer deux forces

562.02Question : Votre professeur le Rabash a écrit que la création à partir du moment de la naissance se compose de deux opposés : le désir de recevoir et le désir de donner sans réserve.

Il n’y a pas d’opposition plus grande qu’entre ces phénomènes qui apparaissent l’un après l’autre. Et il y a une ligne médiane qui inclut les deux états : recevoir et donner.

Une personne doit-elle équilibrer les deux forces en elle-même ?

Réponse : Elle doit rassembler ces deux forces pour atteindre le but. Et le but est l’entraide, la solidarité, comme si chaque force se diminuait et faisait tout pour soutenir l’autre. Dans une telle direction mutuelle, elles travaillent entre elles.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 11/09/2020

L’orgueil est une manifestation de l’égoïsme

294.4

Remarque : L’un des sentiments liés au développement spirituel est l’orgueil, l’estime de soi, le respect de soi, un sentiment de satisfaction de la conscience des succès obtenus, un sentiment de supériorité dans quelque chose. Vous écrivez que toute qualité peut être corrigée sauf la fierté. C’est la manifestation la plus élevée de l’égoïsme. Cela nous éloigne de l’objectif de l’unité.

Mon Commentaire : Le fait est que l’orgueil nous bouche les yeux et les oreilles. Il ferme simplement une personne, elle ne peut rien percevoir, elle ne ressent pas les autres. Dans ce cas, elle n’est pas capable de changer quelque chose en elle-même.

Question : L’amour pour soi est-il aussi de l’orgueil ?

Réponse : L’orgueil est l’égoïsme. L’amour-propre est bien inférieur à l’orgueil.

Question : Comment pouvons-nous surmonter l’orgueil ? Y a-t-il une technique ?

Réponse : Non. Cela vient progressivement lorsque vous ressentez que vous êtes complètement entre les mains de la nature.

Remarque : D’un autre côté, il y a une sorte d’orgueil positif lorsque l’on dit qu’une personne devrait être fière d’appartenir à un certain cercle, par exemple celui des scientifiques.

Mon Commentaire : C’est la fierté de votre appartenance. La fierté dans le chemin, pour le but, c’est la fierté de faire partie de ce chemin.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/08/2020