Category Archives: Prière et intention

La véritable satisfaction

Question : Je ne comprends vraiment pas pourquoi une personne qui est déprimée, qui comprend que le Créateur l’a mise dans cette situation, voudrait Lui ressembler?

Réponse : Parce qu’elle n’a pas d’autre choix. Le Créateur met une personne en état de dépression afin qu’elle puisse se demander « Pourquoi vivre ? », et finalement cherche et trouve un sens à sa vie.

Question : N’est-il pas possible d’amener l’Homme à cette reconnaissance différement ?

Réponse : Non, parce que l’Homme est un désir de plaisir. S’il ne ressent pas de plaisir, il se demande : « Pour quelle raison je devrais vivre ? » Puis il atteint un état dans lequel il doit trouver une satisfaction égoïste. C’est ainsi qu’il avance de façon égoïste, et commence à comprendre que la véritable satisfaction est celle qui est altruiste.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/04/2017

Qui prions-nous ?

Question : Si le Créateur n’existe pas dans le sens interprété par les religions et que nous Le créons, alors vers quel Créateur dirigeons-nous nos prières ?

Réponse : Vers celui que vous créez, vers celui à qui vous vous adressez.

Question : De la Kabbale, j’entends dire que si vous ne priez pas pour ce dont vous avez besoin, vous vous faites du mal. Est-ce vrai ?

Réponse : Oui. D’une part, si vous demandez quelque chose pour vous-même, vous vous faites uniquement du mal parce que vous réclamez une satisfaction égoïste. Mais d’autre part, vous êtes corrigé : tout est pardonné, comme à un petit enfant.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/03/2017

Suivre les conseils des kabbalistes

Question : Que signifie « principe » dans la spiritualité ? Est-ce une loi ? Et que se passera-t-il si je ne suis pas un certain principe ?

Réponse : Tous les principes que nous avons venant des souhaits et des conseils des kabbalistes sont destinés uniquement à nous aider à nous concentrer correctement sur la sensation du monde supérieur. Par conséquent, si nous suivons leurs conseils, nous commencerons à percevoir et à atteindre le monde supérieur, ce qui est la chose principale et tout le reste dépend de vous.

Beaucoup d’étudiants de la Kabbale sont entêtés et ne veulent rien changer intérieurement. Ils ne veulent pas changer leur paradigme de la perception du monde. Par conséquent, ils continuent à se précipiter contre un mur lors de l’étude de cette sagesse et ils ne peuvent rien faire.

Question : Je comprends ce qui se passera dans notre monde si j’ignore la loi de la gravité, mais qu’arrivera-t-il si je ne respecte pas ou ne suis pas une loi ou un principe qui est dans Le Livre du Zohar ?

Réponse : Si vous ne respectez pas la loi du monde supérieur, vous ne la ressentirez pas.

Question : Est-ce la pire chose qui puisse arriver ?

Réponse : Cela peut être bien pire parce que tout notre développement dans ce monde vise à nous pousser à un développement supplémentaire : à la perception du monde supérieur. Si nous ne le faisons pas, nous nous développerons par de terribles souffrances.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

De quoi dépend la force vitale ?

Question : Qu’est-ce qui détermine la puissance de la force vitale d’une personne ?

Réponse : Cela dépend uniquement de la Lumière supérieure. La puissance de la force vitale matérielle de l’homme dépend aussi de la Lumière supérieure, mais il existe une certaine corrélation entre elles.

Question : Vous dites souvent que la fatigue n’existe pas. Qu’entendez-vous par là ?

Réponse : La fatigue n’existe pas car elle dépend de la façon dont la Lumière vous influence. C’est pourquoi la puissance de la force de vie peut être absolument infinie.

Pour le dire simplement, nous sommes créés afin qu’il y ait une alternance entre le fait d’être éveillé et endormi, mais cela n’a rien à voir avec la fatigue. Certains signaux baissent en nous qui nous font dormir, nous fatiguent, nous font nous réveiller, pas parce que le corps en a besoin.

Les lois de la nature sont organisées ainsi. Cela vient des mondes supérieurs.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Un endroit dans la spiritualité

Question : Qu’est-ce qu’un « endroit » dans le monde spirituel ?

Réponse : L’endroit est l’ampleur de mon désir qui détermine combien de plaisir je peux recevoir en quantité et en qualité pour faire plaisir au Créateur.

Question : Lorsque vous dites « désir », vous voulez dire conscience ? Ou ce sont deux choses différentes ?

Réponse : Le désir est le désir et la conscience détermine comment je travaille avec mon désir.

Question : Alors, la conscience est-elle une intention ?

Réponse : Non. La raison pour laquelle je travaille avec mon désir et comment je travaille avec lui sont deux choses différentes. La conscience détermine comment je travaille. Et pourquoi je travaille représente l’intention.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Le Livre du Zohar : le cœur comprend

Question : L’un des principes de l’étude du Livre du Zohar est que le cœur comprend. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Réponse : Lorsque nous lisons Le Livre du Zohar, nous acceptons la condition selon laquelle Le Livre agit uniquement sur nos sensations, pas sur notre esprit, qui est un pur produit de notre monde.

Les sensations peuvent ressembler au monde supérieur dans un certain sens, et nous attendons le moment où elles se réveillent en nous. Cela s’appelle « le cœur comprend ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Devenir le Peuple Saint

La Torah, Deutéronome, 28:09 : Le Seigneur te maintiendra comme Sa nation sainte, ainsi qu’Il te l’a juré, tant que tu garderas les commandements du Seigneur, ton Dieu, et que tu marcheras dans Ses voies.

La qualité du don sans réserve et de l’amour s’appelle la sainteté parce que la sainteté est l’essence du Créateur.

Le Créateur est Kadosh (Celui qui est Saint) parce qu’il y a la qualité du don sans réserve en Lui. Par conséquent, une personne est appelée sainte lorsqu’elle reçoit une influence spéciale du Créateur qui lui fait donner et aimer, et cela touche tout le monde autour d’elle.

Si vous aspirez à cela, vous recevrez une telle réponse du Créateur et vous deviendrez saint, c’est-à-dire quelqu’un de béni, donnant et aimant autrui.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 05/12/2016

L’intention est l’action

 

Question : Le Baal HaSoulam dit que c’est en fait notre égoïsme qui nous donne la sensation du temps. Il y a une action et son résultat, et c’est le résultat qui est important pour nous, pas le plaisir de l’action elle-même.

Réponse : L’égoïsme est le désir de recevoir, de prendre, d’attirer pour vous-même, d’étirer le point zéro vers deux directions différentes. C’est ainsi qu’est ressenti le concept de temps.

Question : Si tel est le cas, alors il n’y a pas de temps dans la spiritualité parce qu’une personne tire du plaisir uniquement de l’action elle-même et n’attend pas le résultat de son intention ?

Réponse : Dans la spiritualité, l’intention est l’action.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Pourquoi doit-on créer le Créateur ?

Question : Vous dites que le Créateur n’existe pas et que nous devrions Le créer. Qu’est-ce que le Créateur ? Pourquoi devrions-nous Le créer ?

Réponse : Le terme « Créateur – Boré » découle des mots hébreux « Bo-ré » (« venez et voyez »). Tant que vous ne L’atteignez pas, rien ne se passera ou ne fonctionnera car il n’y a pas de Créateur qui soit externe à une personne. Il apparaît à l’intérieur de nous dès que nous L’atteignons.

Il en est de même pour notre monde et pour tout ce qu’il y a en son sein. Tant que nous l’observons, il se révèle en nous, et à partir du moment où nous cessons de l’observer, il disparaît. Les scientifiques commencent également à parler de ce phénomène.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Qu’apporte le livre du Zohar à une personne ?

Question : Le Livre du Zohar est-il la bonne force ? Que m’apporte-t-il ?

Réponse : Le Livre du Zohar peut donner à une personne tout ce qu’il y a dans ses désirs les plus secrets et dissimulés, mais seulement si d’abord elle se façonne et se forme comme un récipient pour le recevoir.

Ceci est également écrit au début du Livre du Zohar : « Ouvrez-moi vos cœurs et je vous ouvrirai le monde »

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Page 1 des 1221234550Dernière »