Category Archives: Prière et intention

Changez votre attitude envers le monde

Laitman_632.3Commentaire : Les gens ont tendance à utiliser de bons sentiments et un amour altruiste.

Ma Réponse : En effet, les gens ont cette qualité. Il est clair qu’ils veulent se servir de tout le monde dans leur propre intérêt. Mais cela ne signifie pas que nous devrions faire de même.

Si je veux m’élever au-dessus de la vie animale et ne pas exister seulement durant le nombre d’années que j’ai reçu dans ce corps animal, si je veux atteindre le niveau de perception de l’éternité, de la perfection, de toute la nature maintenant, avant que mon corps ne cesse d’exister, alors je dois changer mon attitude envers le monde.

Même pour des raisons purement égoïstes, je devrais le faire.

Question : Combien d’années faut-il pour qu’une personne change son égoïsme en altruisme ?

Réponse : Cela dépend de la personne et de l’époque dans laquelle elle vit. À notre époque, cela peut être assez rapide, de 5 à 15 ans, mais ce sont des années ! Ce sont encore des années.

Qu’est-ce que vous voulez ? Pourquoi nous sont-elles données ? Imaginez que votre vie touche à sa fin. Pour quoi viviez-vous ? Pour ressentir tout le bien et le mal ? Et puis quoi ? Avec personne et pour personne.

Vous devez donc utiliser les années pour atteindre exactement le but que vous vous êtes fixé.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 19/04/2020

Les kabbalistes sont-ils sans peur ?

laitman_204Question : De quoi avez-vous personnellement peur ? Ou les kabbalistes sont-ils sans peur ?

Réponse : Non, les kabbalistes ne sont pas sans peur. J’ai crains le Créateur.

J’ai vraiment peur des doutes et des barrières qu’Il place devant moi. Et plus j’avance, plus ils sont grands et puissants, et je les crains. Je dois en avoir peur. S’il n’y avait pas de peur, je ne penserais pas à eux, je ne m’y préparerais pas et je n’essaierais pas de les surmonter.

L’Homo sapiens est constitué de peurs, ce que l’on appelle la crainte. Et elles ne disparaissent nulle part. Il sait juste d’où elles viennent et comment travailler avec elles.

Par ailleurs, si par exemple, vous lui faites une sorte d’injection et que ses peurs, ses sensations de douleur et toutes sortes d’autres sensations disparaissent, alors comment travaillerait-il, comment bougerait-il, comment se positionnerait-il dans n’importe quelle situation ?

Question : Quelle a été la plus grande peur que vous ayez éprouvée avant et après l’atteinte spirituelle ?

Réponse : Fondamentalement, ce sont des peurs dans lesquelles vous ressentez l’impossibilité de surmonter votre égoïsme, votre paresse et votre impuissance, et vous concentrez toutes vos forces et vos intentions afin de vous ressaisir et de vous tourner vers le Créateur pour obtenir de l’aide.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/04/2020

Cette vie suffira-t-elle pour atteindre le Créateur ?

laitman_214Remarque : Il semble que cette vie entière ne soit pas suffisante pour atteindre le Créateur.

Mon Commentaire : Si vous écoutez vraiment ce que je dis, je vous promets que vous pourrez atteindre pleinement le Créateur au cours de votre vie. Après tout, c’est là le but de la création. Bien qu’il puisse sembler que notre vie soit courte, elle a été créée de cette façon, afin que nous puissions le faire.

C’est comme si nous nous tenions sur la tête des générations qui nous ont précédés dans le travail spirituel. Nos âmes ont subi les états progressifs de l’évolution spirituelle et nous pouvons donc parler de ces choses aujourd’hui. De plus, nous ne pouvons même pas imaginer comment nous pouvons accélérer notre développement spirituel si nous commençons à le faire en groupe. Chacun de nous alors se développera immédiatement dix fois plus (selon le nombre d’amis dans le groupe), puis encore dix fois plus et ainsi de suite.

Cela signifie que nous accélérerons à l’infini notre développement spirituel.

De ce fait, ne vous inquiétez pas de ne pas avoir assez de temps pour terminer votre correction. Quiconque arrive à l’étude de la sagesse de la Kabbale a parfaitement l’opportunité de le faire.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 08/12/2019

Beaucoup de peurs, une seule joie

laitman_565.01Question : S’il y a 800 types de peur, combien y a-t-il de types de joie ?

Réponse : Un seul. C’est la joie de découvrir, d’atteindre et de ressentir le Créateur.

Regardez combien de films, de comédies musicales et tout ce que l’humanité a inventé au sujet du chagrin, de la souffrance et de toutes sortes de conflits dans notre monde.

Et combien de films heureux avons-nous ? Quelques films insignifiants. Il n’y a pas beaucoup de facettes ou d’expériences dans quelque chose de gentil, de doux et de joyeux.

C’est précisément parce que nous existons dans l’égoïsme et que ses manifestations sont amères et douloureuses qu’il y a tant de nuances en lui.

Question : Y a-t-il de la joie dans les relations avec les autres, par exemple, dans l’amour pour un homme, une femme, des parents et des enfants, le chemin vers le Créateur ? Ou est-ce simplement de l’égoïsme ?

Réponse : Non, c’est de l’égoïsme pur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/04/2020

Du cognac à la place du thé

Laitman_177.13Question : Vous dites souvent que le monde extérieur n’existe pas vraiment, que c’est une illusion et qu’il n’y a que notre perception. Que percevons-nous si le monde extérieur n’existe pas ?

Réponse : Vous vous sentez à l’intérieur de vous-même, de vos désirs qui dépeignent l’image de votre monde en vous.

Question : Supposons qu’il y ait une tasse de thé devant vous, pourrait-il s’agir plutôt de cognac ? Après tout, s’il s’agit d’une illusion, y a-t-il vraiment une différence entre le thé et le cognac ?

Réponse : Si vous changez certains désirs en vous, vous aurez du cognac dans cette tasse à la place du thé, pas de problème. Savez-vous comment changer vos désirs de cette façon ?

Commentaire : Non, c’est pourquoi je demande.

Ma Réponse : C’est la raison pour laquelle vous êtes arrivé à la sagesse de la Kabbale, afin d’apprendre à le faire. Tout ce que vous ressentez, ce sont vos désirs et c’est ce que vous dépeignez pour vous-même. Si vous voulez représenter du cognac au lieu du thé, vous pouvez le faire, je vous le promets. Il y a beaucoup d’histoires sur les kabbalistes concernant cette question.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/12/2019

Des criminels spirituels

laitman_961.2Question : Dans l’une des émissions, vous avez parlé du fait qu’il est plus facile pour un criminel de comprendre le Créateur parce qu’il est en partie libre de son ego. Est-ce vrai ?

Réponse : Le Créateur « aime » les criminels parce qu’il est plus facile de leur parler. Nous parlons de criminels spirituels qui comprennent qu’ils ne peuvent pas résister à leurs désirs égoïstes, qu’ils sont faibles et ont besoin d’aide et de soutien, et ainsi c’est plus facile avec eux.

La sagesse de la Kabbale nous en dit long sur les différentes faiblesses humaines. Ce n’est pas qu’elles soient les bienvenues, mais leur apparition est la bienvenue car c’est en fait grâce au fait qu’une personne révèle intérieurement ces états que l’on se rapproche du Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 08/12/2019

Symphonie pour Zeir Anpin et Malkhout

Laitman_049.03Il n’est pas encore possible d’expliquer où se trouvent Zeir AnpinMalkhout et les autres Sefirot dans la dizaine. Une dizaine ne ressent toujours pas cela, n’a pas de telles capacités. Pour travailler avec des concepts spirituels, il faut déjà incorporer les propriétés du don sans réserve et s’engager dans l’amour des amis au-dessus du désir d’avoir du plaisir, au-dessus de l’amour pour soi. Ainsi, nous acquerrons les propriétés de Zeir Anpin et serons en mesure d’accroître Malkhout, sinon c’est impossible.

Par conséquent, tout notre travail consiste à attirer la Lumière supérieure qui nous touchera. Nous devons demander au Créateur de faire briller la Lumière réfléchie sur nous, ce qui nous donnera la qualité du don sans réserve. Dans la mesure où la Lumière supérieure nous parvient, nous voudrons aimer notre prochain et lui donner sans réserve. Nous avons seulement besoin d’attirer la Lumière et pour cela nous avons besoin d’une prière commune.

Si ensemble, en tant que dizaine, nous demandons et exigeons que la Lumière vienne, elle viendra et nous unira en un seul corps appelé Zeir Anpin ou Malkhout. Ensuite, nous comprendrons la connexion et ce que le Baal HaSoulam a écrit dans son article « Talmud des Dix Sefirot ». Pour l’instant, nous ne comprenons pas cela ; nous lisons seulement « Zeir Anpin et Malkhout », mais nous n’avons pas de tels fonctionnements en nous et, par conséquent, le texte reste mort. Ce sont simplement des lettres sans vie pour nous.

Mais après la correction, nous pourrons lire et effectuer ces actions internes, dans nos sensations. Ce texte deviendra pour nous comme des notes pour un musicien qui peut les jouer ou même chanter une mélodie à l’oreille. Après tout, il ressent ces notes.

Si une personne ne connaît pas les notes, elle ne comprend pas comment les chanter et les jouer. Elle regarde les notes de musique et ne sait pas ce que signifie chaque note. Ainsi nous ne savons pas ce que signifie la structure des mondes supérieurs. Tant que nous n’aurons pas acquis les qualités du don sans réserve, nous ne pourrons effectuer aucune des actions décrites dans les livres kabbalistiques.

Extrait de la leçon quotidienne de Kabbale, le 30/03/2020

La nature commence à nous éduquer

laitman_571.06Question : Avons-nous maintenant la possibilité de prier consciemment pour le monde entier à travers notre connexion ?

Réponse : Il semble aux gens que si nous nous adressons au Créateur en tant que personne, alors tout ira bien. Ce n’est en fait pas le cas.

Nous nous adressons au système de la nature ; nous voulons y participer avec les microsystèmes de chacun et de tous ensemble. En s’y intégrant et en s’efforçant d’être en équilibre avec lui, nous y apportons un impact positif. Cette relation positive amène tout le système à l’état d’équilibre.

Il s’agit en fait d’une prière ; c’est notre impact sur le système. C’est ainsi que nous devons prier les uns pour les autres et pour tout le monde, car dans le monde d’aujourd’hui, en raison de la violation de l’immense équilibre général, nous sommes très dépendants les uns des autres.

Les personnes qui sont plus ou moins influencées par cette perturbation appelée coronavirus devraient s’entraider.
La perturbation est commune à tous. Le système est commun à tous. Nous sommes tous dedans. Par conséquent, réalisons combien nous nous influençons les uns les autres et dépendons les uns des autres. Ce système commence à nous apprendre assez sérieusement que nous sommes un petit organisme unique sur un petit globe appelé la planète Terre, et nous devons y penser et en prendre soin.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/03/2020

Le secret de l’utilisation de l’égoïsme

laitman_963.1Question : D’une part, nous devons réduire l’ego et l’annuler. Et d’autre part, on dit que l’ego n’est pas détruit et même qu’il grandit. Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Le fait est que nous ne détruisons pas l’ego mais son utilisation pour notre propre intérêt.

Les désirs pour nous-mêmes sont appelés des désirs égoïstes. Les désirs pour le Créateur sont des désirs altruistes. Nous devons déplacer nos intentions de notre propre intérêt vers l’intérêt du Créateur.

Alors ne vous inquiétez pas, rien ne disparaît ou n’est détruit. Comprenez que l’ego est spécialement créé d’en haut pour être un « moins » contre un « plus ». Par conséquent, lorsque le moins et le plus travaillent ensemble, nous pouvons recevoir l’énergie entre eux, une sorte d’effort productif.

Extrait de KabTV, «Les Fondamentaux de la Kabbale » du 16/02/2020

Qu’est-ce que le Créateur attend de l’homme ?

627.2Commentaire : Nous nous tournons tout le temps vers le Créateur. On dit qu’Il réagit même à nos désirs égoïstes.

Réponse : L’ensemble du système de l’univers est construit de manière à ce que vous n’ayez aucune connexion avec qui que ce soit, sauf la force supérieure qui entoure, baigne et remplit tout. C’est pourquoi toutes vos aspirations et tous vos espoirs sont toujours dirigés vers elle.

Mais la prière est votre réglage individuel vers une relation personnelle avec Lui.

Question : Il y a huit milliards de personnes sur terre et tout le monde veut quelque chose. Certains manquent de vêtements ou de nourriture, d’autres la santé, certains veulent de l’argent et d’autres encore des connaissances. Et tout le monde se tourne vers cette force à un moment donné, même sans le savoir. Est-ce aussi appelé une prière ?

Réponse : Bien sûr. Tous les êtres créés, y compris les plantes, les petits insectes, les animaux, peu importe quoi et qui, ont une connexion absolue avec le Créateur, sans parler des êtres humains. Mais nous devons atteindre une connexion consciente avec le Créateur. Il désire que nous établissions une relation consciente avec Lui.

Question : Mais fondamentalement, Il ressent tous nos désirs, n’est-ce pas ?

Réponse : Nous existons tous à l’intérieur de Lui, complètement attachés à Lui. Toutes nos sensations, nos désirs, tout ce que nous faisons, tout ce qui se passe, tout cela est en Lui. Nous sommes à l’intérieur de Lui.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 01/04/2020