Category Archives: Prière et intention

La foi au-dessus de la raison est l’atteinte

610.2Question : D’une part vous parlez de la foi au-dessus de la raison, d‘autre part, il n’y a pas de foi du tout dans la Kabbale mais seulement l’atteinte. Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : La foi au-dessus de la raison est l’atteinte. La foi est la qualité du don sans réserve, la qualité de Bina. Le don sans réserve au-dessus de l’égoïsme est appelé la foi au-dessus de la raison. Avec l’aide de cette condition, une personne découvre le Monde Supérieur par elle-même.

Vous ne pouvez rien faire contre le fait que le concept de foi a été déformé dans notre monde. Tout dans notre monde est déformé.

Seule une personne qui s’est élevée jusqu’à la qualité du don sans réserve peut être considérée comme un croyant.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 24/09/2017

La différence entre les larmes spirituelles et égoïstes

514.02Question : Pleurer est une façon d’exprimer ses sentiments. Quelle est la différence entre les larmes spirituelles et les larmes égoïstes ?

Réponse : Les larmes spirituelles proviennent du fait qu’une personne ne peut pas d’accepter l’attitude du Créateur à son égard de la bonne manière. Dans notre cas, une personne pleure parce qu’elle n’a pas la possibilité d’exprimer ses émotions de la bonne façon.

Nous pouvons dire que dans le monde spirituel, une personne pleure pour les autres du fait qu’elle ne peut pas aimer ni donner, et dans notre monde, du fait que personne ne l’aime, qu’elle n’est pas satisfaite.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 06/11/2022

Lorsque le Créateur vous parle

509Question : On dit que si vous parlez avec le Créateur, tout va bien, mais si le Créateur vous parle, alors vous devriez aller chez le médecin.

Existe-t-il une chose telle que le Créateur vous parle ? Entendez-vous une sorte de voix ?

Réponse : C’est vrai. Les deux choses se produisent dans la Kabbale. Cependant, la voix du Créateur n’est pas une voix mais une sensation que vous recevez par un impact extérieur.

Question : Dans quelle mesure une personne peut-elle clairement affirmer que les choses sont ainsi ? Existe-t-il un moyen de vérifier que vous n’êtes pas dans une sorte d’illusion ?

Réponse : Il n’y a aucun moyen de le vérifier. Cela dépend uniquement de la façon dont une personne dépeint correctement une connexion commune avec le Créateur.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 23/10/2022

Comment pouvez-vous atteindre le succès ?

549.02Question : Lorsque vous parlez avec des personnes, comment pouvez-vous savoir par des calculs si leur action sera réussie?

Réponse : Vous ne savez pas ce qu’est le succès. Il est tout à fait possible que vous vous « preniez un coup sur la tête » venant du résultat de votre travail, et ce sera un succès. Le succès peut ne pas correspondre au fait que tout se termine avec succès comme vous l’aviez prévu.

Comment savoir ce qu’est le véritable succès, sous quelle forme il se présente et comment il devrait vous tomber dessus ? Il est possible qu’en réalité l’échec soit un succès, sinon vous et votre chance, selon vos calculs, auriez vogué vers on ne sait où et consumé votre vie. L’échec vous conduit à l’étape suivante, à la nécessité de vous élever, tandis que la chance au contraire vous détend.

Question : Avez-vous eu des exemples clairs où vous avez vu de telles choses dans votre propre expérience ?

Réponse : Parfois, mon professeur le Rabash me donnait une très forte « pichenette sur le nez ». C’était très douloureux et insultant pour moi, mais à ce jour je lui en suis reconnaissant. Il ne le faisait pas assez et il aurait dû le faire davantage. Il m’aimait trop.

Question : Est-il vraiment possible d’atteindre le succès uniquement par des coups ?

Réponse : Et comment pouvez-vous faire autrement face à l’égoïsme ? Il n’y a pas d’autre moyen. Notre nature, quoi qu’on en dise, ne fonctionne jamais dans un état calme et agréable.

Bien sûr, les coups peuvent être doux lorsque vous vous affûtez à l’intérieur du groupe et savez ce que vous gagnez en même temps. C’est ainsi qu’il faut s’organiser.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Le véritable succès » du 21/08/2013

Quand les désirs d’une autre personne sont plus importants que les vôtres

630.2Question : Comment pouvez-vous intégrer une composante spirituelle dans les produits médiatiques d’une manière qui pourrait toucher une personne ?

Réponse : Cela dépend des intentions. Rien d’autre. La spiritualité signifie l’intention. La matérialité signifie le désir.

Le désir est permanent et n’a pour but que de se satisfaire. La matière minérale, végétale et animale, qui inclut l’homme en tant que stade le plus élevé du développement de la matière animale avec son égoïsme, sa conscience et ses possibilités, tout cela constitue un désir de se remplir.

Et si nous ajoutons à ce désir l’intention de l’utiliser non pas sous sa forme naturelle pour lui-même, mais sous une forme complètement différente dans l’intérêt d’autrui, alors c’est déjà de la spiritualité.

Mais c’est impossible à faire et même impossible à vouloir. Cela n’est possible que si nous accomplissons certaines actions qui attirent la Lumière supérieure, qui remplace l’intention égoïste en nous de tout saisir pour nous-mêmes par l’intention altruiste de nous comporter dans l’intérêt des autres, où le désir et les états d’une autre personne sont plus importants pour moi que les miens.

Cela ne peut être fait par aucune force ou méthode autre que la méthode de l’éducation intégrale ou la méthode de la Kabbale, qui est une seule et même chose. Il s’agit simplement de deux niveaux. Pour les personnes qui ne ressentent pas cette aspiration, la méthode s’appelle l’éducation intégrale, et pour les personnes qui ressentent un certain besoin pour cela, elle s’appelle la méthode de la Kabbale ou la méthode de correction.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Investissez une partie de vous-même » du 24/08/2013

D’abord l’intention, puis l’action

600.02Question : Quelle est la différence entre la pensée et l’action ? Nous jugeons toujours les gens par leurs actions, mais les pensées produisent pratiquement les mêmes actions. Disons qu’une personne veuille tuer quelqu’un, nous ne la jugeons pas par ses pensées.

Réponse : Dans notre monde, nous jugeons une personne par ses actions, et dans le monde spirituel par ses pensées. C’est là toute la différence. Par conséquent, nous devons corriger nos pensées, comme on dit, l’intention.

Commentaire : Les gens font sûrement des choses terribles dans leurs pensées ! Ils se seraient déjà entretués.

Ma Réponse : C’est pourquoi nous sommes en dessous du niveau du monde spirituel ; nous n’avons pas ses forces, sinon nous aurions pris cette force et détruit le monde entier. Mais il vous est donné la possibilité de l’avoir seulement dans la mesure où vous pouvez en faire un usage correct et dans aucun autre cas.

Le programme spirituel est créé de telle manière qu’il y a toujours une intention d’abord et seulement ensuite une action. De ce fait, dès que vous avez une mauvaise action et une mauvaise intention avant celle-ci, vous tombez immédiatement de ce degré et n’avez pas la force d’avancer.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Pensées et actions » du 08/09/2013

Intellect, désir et intention

260.01Question : Une personne née dans notre monde a-t-elle déjà une intention ? Ne naît-elle pas seulement avec le désir de recevoir ?

Réponse : Oui, mais ce sont de petites et micro intentions.

Question : Nous voyons qu’un petit enfant a un désir d’avoir du plaisir. Pourtant, on ne peut même pas dire qu’il a du plaisir pour lui-même. Mais lorsqu’il grandit, il fait preuve d’une telle ruse pourrait-on dire qu’il le fait consciemment pour lui-même, il utilise consciemment les autres. Avons-nous un désir, un esprit et une autre fonction ?

Réponse : Nous avons un intellect, un désir et une intention. La chose la plus importante est l’intention. Elle détermine vers quoi une personne aspire dans ses actions.

Avec l’aide de l’intellect, nous pouvons changer l’intention. Le désir lui-même est purement mécanique. Mais la façon dont nous pouvons élever l’intention au-dessus des désirs et changer la nature du désir lui-même (dans notre propre intérêt ou dans celui des autres) est déjà une capacité humaine.

L’intellect est une fonction très importante. Grâce à lui, nous pouvons changer nos intentions.

Extrait de KabTV, « Le Talmud des Dix Sefirot (TAS) » du 02/10/2022

Est-il possible de devenir une personne absolument juste ?

962.3Amener une personne au degré de juste absolu signifie lui montrer les choses les plus terribles, les plus injustes, les plus affreuses au monde, et néanmoins, parce qu’elle rattache tout cela au Créateur en tant que seule force, l’unique Créateur, elle les justifie.

C’est impossible. Tout simplement impossible ! Mais vous y devez arriver à cet état.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michaël Laitman » du 17/02/2022

La prière de huit milliards de personnes

260.01Commentaire : Il est très difficile d’imaginer qu’une personne se promène et pense du matin au soir : « Comment puis-je aimer tous les autres? Si je ne peux pas les aimer, il vaut mieux ne pas vivre. Je ne veux pas vivre comme ça ! »

Ma Réponse : Si nous commençons à y réfléchir et à comprendre que le sens de notre vie est de nous corriger de l’égoïsme vers l’altruisme, alors en général c’est ce que nous faisons.

Commentaire : Imaginez que huit milliards de personnes s’assoient et réfléchissent : « Comment pouvons-nous nous aimer les uns les autres ? » Ce serait une utopie.

Ma Réponse : S’ils s’imaginaient ainsi pendant une seconde, ce serait une prière de huit milliards de personnes ! Elle serait tout de suite exaucée.

Question : Croyez-vous qu’un jour cela se produira ?

Réponse : Oui. Progressivement, toutes sortes d’émotions négatives, de rejets et de déceptions s’accumulent dans l’humanité. A la fin, tout le monde en viendra à cela.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 25/09/2022

Demander de l’aide au Créateur

549.01Question : Votre maître le Rabash a écrit que nous devrions prier le Créateur pour qu’Il nous aide à aller au-dessus de la raison. Et ce travail devrait se faire dans la joie, comme si nous avions déjà reçu la connaissance spirituelle.

Comment peut-on demander une telle chose ? Que devrions-nous faire des demandes régulières qui surgissent automatiquement en nous ?

Réponse : Si une personne vise à se connecter aux autres, à les aimer, si elle se tourne vers le Créateur pour s’élever au-dessus de sa nature égoïste, elle y parvient progressivement.

Commentaire : Mais c’est contre notre nature.

Ma Réponse : Oui. C’est pourquoi j’ai dit qu’elle y parvient progressivement.

Commentaire : Votre professeur a également écrit que le péché de l’homme est de ne pas demander de l’aide au Créateur. S’il l’avait demandée, il l’aurait certainement reçue.

Il s’avère que le seul péché n’est pas de faire des actions indignes, mais de ne pas demander de l’aide au Créateur.

Ma Réponse : Oui. « Pourquoi n’as-tu pas demandé ? »

Question : N’est-ce pas considéré comme un péché si vous avez fait quelque chose contre l’humanité ?

Réponse : Vous auriez dû demander à ne pas faire de telles actions ou avoir de telles pensées ou motivations.

Question : Donc si quelque chose a déjà été fait, ce n’est pas un péché ?

Réponse : Il y a une possibilité de tout corriger.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 25/09/2022