Category Archives: Prière et intention

Un endroit dans la spiritualité

Question : Qu’est-ce qu’un « endroit » dans le monde spirituel ?

Réponse : L’endroit est l’ampleur de mon désir qui détermine combien de plaisir je peux recevoir en quantité et en qualité pour faire plaisir au Créateur.

Question : Lorsque vous dites « désir », vous voulez dire conscience ? Ou ce sont deux choses différentes ?

Réponse : Le désir est le désir et la conscience détermine comment je travaille avec mon désir.

Question : Alors, la conscience est-elle une intention ?

Réponse : Non. La raison pour laquelle je travaille avec mon désir et comment je travaille avec lui sont deux choses différentes. La conscience détermine comment je travaille. Et pourquoi je travaille représente l’intention.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Le Livre du Zohar : le cœur comprend

Question : L’un des principes de l’étude du Livre du Zohar est que le cœur comprend. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Réponse : Lorsque nous lisons Le Livre du Zohar, nous acceptons la condition selon laquelle Le Livre agit uniquement sur nos sensations, pas sur notre esprit, qui est un pur produit de notre monde.

Les sensations peuvent ressembler au monde supérieur dans un certain sens, et nous attendons le moment où elles se réveillent en nous. Cela s’appelle « le cœur comprend ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Devenir le Peuple Saint

La Torah, Deutéronome, 28:09 : Le Seigneur te maintiendra comme Sa nation sainte, ainsi qu’Il te l’a juré, tant que tu garderas les commandements du Seigneur, ton Dieu, et que tu marcheras dans Ses voies.

La qualité du don sans réserve et de l’amour s’appelle la sainteté parce que la sainteté est l’essence du Créateur.

Le Créateur est Kadosh (Celui qui est Saint) parce qu’il y a la qualité du don sans réserve en Lui. Par conséquent, une personne est appelée sainte lorsqu’elle reçoit une influence spéciale du Créateur qui lui fait donner et aimer, et cela touche tout le monde autour d’elle.

Si vous aspirez à cela, vous recevrez une telle réponse du Créateur et vous deviendrez saint, c’est-à-dire quelqu’un de béni, donnant et aimant autrui.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 05/12/2016

L’intention est l’action

 

Question : Le Baal HaSoulam dit que c’est en fait notre égoïsme qui nous donne la sensation du temps. Il y a une action et son résultat, et c’est le résultat qui est important pour nous, pas le plaisir de l’action elle-même.

Réponse : L’égoïsme est le désir de recevoir, de prendre, d’attirer pour vous-même, d’étirer le point zéro vers deux directions différentes. C’est ainsi qu’est ressenti le concept de temps.

Question : Si tel est le cas, alors il n’y a pas de temps dans la spiritualité parce qu’une personne tire du plaisir uniquement de l’action elle-même et n’attend pas le résultat de son intention ?

Réponse : Dans la spiritualité, l’intention est l’action.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Pourquoi doit-on créer le Créateur ?

Question : Vous dites que le Créateur n’existe pas et que nous devrions Le créer. Qu’est-ce que le Créateur ? Pourquoi devrions-nous Le créer ?

Réponse : Le terme « Créateur – Boré » découle des mots hébreux « Bo-ré » (« venez et voyez »). Tant que vous ne L’atteignez pas, rien ne se passera ou ne fonctionnera car il n’y a pas de Créateur qui soit externe à une personne. Il apparaît à l’intérieur de nous dès que nous L’atteignons.

Il en est de même pour notre monde et pour tout ce qu’il y a en son sein. Tant que nous l’observons, il se révèle en nous, et à partir du moment où nous cessons de l’observer, il disparaît. Les scientifiques commencent également à parler de ce phénomène.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Qu’apporte le livre du Zohar à une personne ?

Question : Le Livre du Zohar est-il la bonne force ? Que m’apporte-t-il ?

Réponse : Le Livre du Zohar peut donner à une personne tout ce qu’il y a dans ses désirs les plus secrets et dissimulés, mais seulement si d’abord elle se façonne et se forme comme un récipient pour le recevoir.

Ceci est également écrit au début du Livre du Zohar : « Ouvrez-moi vos cœurs et je vous ouvrirai le monde »

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Qui lève l’ancre ?

Question : Notre génération est comme un navire prêt à naviguer, mais il a jeté l’ancre. Comment lever cette ancre pour que le bateau quitte le port ?

Réponse : Seule la Lumière supérieure peut le faire ! Nous devons comprendre que la décision est uniquement dans l’influence de la Lumière supérieure sur nous. Seuls des efforts sont nécessaires de notre part afin de faire en sorte que la Lumière nous influence correctement.

Question : Le but de la dernière génération est de parvenir à l’adhésion au Créateur. Sur quels principes la société de la dernière génération sera-t-elle fondée ?

Réponse : Il n’y a qu’un seul principe : « Aime ton prochain comme toi-même. » Tout le reste est une aspiration à l’accomplissement de ce principe.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 22/05/2017

Ma lettre hébraïque préférée

Question : Quelle lettre parmi les lettres de l’alphabet hébreu vous plaît plus que les autres ?

Réponse : Je pense que c’est la lettre « ».

C’est la cinquième lettre de l’alphabet et elle symbolise le Kli final, qui a été entièrement corrigé, l’âme qui est prête à commencer à absorber la Lumière.

En dehors de  ceci, Bina et Malkhout sont indiquées par cette lettre, et elles donnent ensemble la lettre « Youd », et il s’agit de la dixième.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Effacer la mémoire d’Amalek

La Torah, Deutéronome, 25:19 : Aussi, lorsque le Seigneur, ton Dieu, t’aura débarrassé de tous tes ennemis d’alentour, dans le pays qu’il te donne en héritage pour le posséder, tu effaceras la mémoire d’Amalek de dessous le ciel : ne l’oublie point.

N’oubliez pas que vous devez constamment effacer la mémoire d’Amalek.

En aucun cas n’affaiblissez votre concentration, soyez toujours sur vos gardes, et rappelez-vous qu’Amalek, l’intention pour soi-même, peut s’approcher de vous à tout moment, entrer en vous dans des désirs et des intentions spécifiques et s’en emparer. De cette façon, il recevra de nouveau des forces, et vous serez affaibli sur votre chemin.

Question : Quand le Créateur permet-il finalement de se reposer ?

Réponse : Il n’y a pas de repos.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 02/11/2016

 Alors le Cohen recevra le panier de ta main… 

La Torah, Deutéronome, 26:3-4 : Tu te présenteras au Cohen qui sera alors en fonction, et lui diras : « Je viens reconnaître en ce jour, devant le Seigneur, ton Dieu, que je suis installé dans le pays que le Seigneur avait juré à nos pères de nous donner. » Alors le Cohen recevra le panier de ta main, et le déposera devant l’autel du Seigneur, ton Dieu.

Le Cohen est la qualité du don sans réserve, la qualité supérieure de la connexion de tout en un seul tout. Si vous pouvez atteindre une telle qualité, cela signifie que vous vous tournez vers le Cohen (prêtre).

À l’intérieur de chacun d’entre nous, il y a soit un animal, une personne simple, soit celui qui commence à travailler sur lui-même. En d’autres termes, mon « moi » commence à travailler sur lui-même afin de se connecter avec les autres et à travers cette connexion, avec le Créateur.

Si je travaille de cette façon avec les autres, je suis appelé un Lévite, et si grâce à cette connexion avec les autres, je commence à travailler avec le Créateur, alors je suis appelé Cohen. Ensuite, à l’intérieur de toute cette hiérarchie, je trouve le contact avec le Créateur et j’existe en adhésion à Lui.

Cela signifie que j’apporte mon panier, c’est-à-dire toutes mes intentions et mes efforts, au Cohen.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 09/11/2016