Category Archives: Prière et intention

D’un cœur pur

Laitman_109La Torah, Deutéronome 10:17 : Car le Seigneur, votre Dieu, c’est le Dieu des dieux et le Maître des maîtres, Dieu souverain, puissant et redoutable, qui ne fait point acception de personnes, qui ne cède point à la corruption…

Le Créateur ne touche pas de pots-de-vin, à la différence des rois, des chefs et des fonctionnaires qui peuvent être achetés.

Vous pouvez vous adresser au Créateur uniquement avec un cœur pur, sans aucune relation avec vous-même, lorsque vous pouvez dire que vous ne proposez certainement pas de pots-de-vin et que vous vous excluez complètement et tout ce qui peut être lié à vous provenant de n’importe quelle conséquence.

De ce fait, vous n’avez pas de motivation pour donner ou offrir quoi que ce soit à quiconque. Vous avez des désirs et des pensées absolument purs. Cela arrive lorsque vous pouvez vous engager dans la Torah, en d’autres termes, dans la vraie correction.

Cependant, notre monde est construit sur une tromperie complète de nous-mêmes et des autres, et par conséquent nous ne ressentons aucun phénomène spirituel en lui. Tout est constamment acheté, et nous ne pouvons pas agir d’une tout autre manière. Si au moins nous pouvions agir directement et honnêtement en quelque chose, nous nous trouverions immédiatement dans le monde supérieur.

Extrait du programme de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 01/06/2016

Du monde physique au spirituel

Lorsque je commence à travailler avec le groupe, je rencontre progressivement toutes sortes de problèmes. Voici comment le Créateur me révèle le domaine du travail afin que je résolve tous les problèmes qui surgissent, les couvre avec des ponts d’amour, et que je crée les conditions pour Sa révélation à l’intérieur du groupe.

De ce fait, je m’attache avec les autres membres du groupe, comme les dix Sefirot, et je fournis une place pour la révélation du Créateur entre nous.

Par conséquent, nous devons constamment nous rappeler ce sujet les uns aux autres. Après tout, le Créateur nous réinitialise constamment dans notre philistinisme terrestre, et nous devons nous élever à partir de cela jusqu’au réglage spirituel, jusqu’à la vue correcte de la situation.

C’est notre travail constant. Nous nous élevons vers le nouvel état spirituel à partir du monde terrestre déroutant que le Créateur crée pour nous exprès.

Extrait du congrès de Moscou, leçon n°4, le 03/05/2016

Le temps : un concept vague

Laitman_715Question : Pourquoi le temps semble-t-il passer très lentement quand l’on fait quelque chose qui ne nous plait, mais si on fait quelque chose qu’on aime, le temps semble passer à toute vitesse ? Qu’est-ce que le temps pour un kabbaliste ?

Réponse : Le temps pour un kabbaliste est le nombre de changements qu’il vit à n’importe quel moment, et de ce fait s’il passe par plusieurs états en une seconde, cette seconde est ressentie comme un certain nombre de secondes, et s’il se trouve dans le même état pendant une heure, l’heure est ressentie comme une seconde.

Autrement dit, le temps est élastique, susceptible de traîner en longueur et de s’étirer. Cela dépend de la façon dont nous le remplissons, du nombre d’états que nous subissons dans n’importe quelle unité de temps.

Extrait de la leçon Kabbale en russe, le 17/04/2016

La peur existe-t-elle dans la spiritualité ?

Laitman_109Question : Y a-t-il un concept dans la sagesse de la Kabbale comme la peur de Dieu ? Les gens ont peur du feu, des inondations et des autres catastrophes. Une personne devrait-elle ressentir la peur du Créateur ?

S’« Il n’y a rien hormis Lui » (Deutéronome 4:35), est-il possible de dire que ceci est la peur de Dieu, ou que c’est un instinct bestial pour l’autoconservation ? Y a-t-il une peur similaire dans la spiritualité ?

Réponse : Il y a la peur de tomber dans un désir égoïste, la peur de perdre le paradis dans notre monde. La peur spirituelle ne consiste pas à acquérir ou à perdre la capacité de donner sans réserve, autrement dit, à devenir comme le Créateur, et elle n’est pas due à avoir peur pour moi-même, mais à la prise de conscience de la grandeur du Créateur.

Le remède contre la calomnie

laitman_928Question : À quel moment la calomnie apparaît-elle ? Comment puis-je ne pas manquer ce moment afin d’éviter d’y entrer ?

Réponse : La calomnie vient de la sensation d’orgueil de quelqu’un. Si vous dites uniquement de bonnes choses au sujet de tout le monde, vous ne serez pas en mesure de vous élever. Le besoin de s’élever au-dessus des autres oblige une personne à calomnier autrui.

En règle générale, nous devons essayer de parler seulement avec le Créateur.

Extrait du Congrès de Moscou, Leçon n° 4, le 03/05/2016

Le but détermine tout

laitman_238_01Question : Je vis dans un pays que je n’aime pas et j’aime une personne qui ne veut pas de moi. Que devrais-je faire ?

Réponse : Je pense que vous devez dépasser tout cela. Je ne peux pas imaginer ce que signifie aimer ou ne pas aimer. Premièrement, comparez et testez cela en relation avec le but de la vie et peut-être qu’ainsi vous déterminerez ce que vous n’aimez pas, ou ce que vous aimez, et ce que vous préférez aujourd’hui vous décevra demain et peut-être même que vous le détesterez. Commencez à prendre du recul. Ainsi, vous devez faire une nouvelle évaluation des valeurs. Après tout, peu importe l’endroit où vit une personne. Je ne pensais pas que je pourrais vraiment vivre comme je vis aujourd’hui. L’objectif doit tout déterminer.

Et le but est la découverte du Créateur par une personne dans ce monde. Nous n’avons aucun autre besoin ! Et de ce fait, vous serez pleinement heureux et vous atteindrez l’éternité, l’infini et la perfection, ici et maintenant. Cela ne comptera pas pour vous dans quel pays vous vivez, quel travail vous avez, avec quel(le) partenaire vous vivez, etc. Vous comprendrez pourquoi le Créateur vous a mis dans cet environnement, et dans l’ensemble, tout ira bien dans votre vie.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/04/2016

Les rois du monde

Laitman_506_1La Torah, « Deutéronome », « Eikev », 7:24 : Il mettra leurs rois dans ta main, et tu effaceras leur mémoire sous le ciel ; pas un ne te tiendra tête, de sorte que tu les extermineras tous.

Les rois sont nos désirs les plus importants. Il y a un ensemble de 620 désirs chez une personne et tous doivent être corrigés. Chaque groupe de désirs a ses dix Sefirot, ses qualités, et il est nécessaire d’en corriger les principaux.

La correction est effectuée non pas dans les désirs eux-mêmes, mais dans l’intention. L’intention est la tête du groupe de qualités. Par conséquent, elle doit être corrigée précisément parce que les désirs suivent docilement les intentions qu’une personne créées. Les intentions de recevoir pour moi-même sont les mauvais rois impurs du monde.

Extrait de KabTV, « Les secrets du Livre éternel » du 27/04/2016

Comment traversons-nous le Machsom ?

Laitman_183_04Question : Est-ce qu’une personne traverse le Machsom (Barrière) par le fait qu’elle attire la quantité nécessaire de Lumière Environnante (Ohr Makif) ? Est-ce qu’elle le traverse après qu’elle a attiré une quantité suffisante de Lumière Environnante ou a-t-elle besoin d’autre chose que d’attirer la Lumière Environnante afin de traverser le Machsom ?

Réponse : La Lumière Environnante fait tout.

Question : Comment une personne peut-elle déterminer si elle a traversé le Machsom ou non ? Est-ce que quelque chose s’ouvre devant elle dans ses sensations ? Est-ce qu’un sixième sens se développe en elle par lequel elle commence à ressentir la présence du Créateur ?

Réponse : Oui !

La démolition de l’autel

laitman_600_04La Torah, « Deutéronome », 7:05-06 : Non, voici ce que vous devrez leur faire : vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs monuments, vous abattrez leurs bosquets, vous livrerez leurs statues aux flammes. Car tu es un peuple consacré au Seigneur, ton Dieu : Il t’a choisi, le Seigneur, ton Dieu, pour lui être un peuple spécial entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

Tout ce qui a trait à l’intention pour moi-même et est un rituel de l’égoïsme doit être détruit. Par conséquent, brûler, démolir, etc., fait référence à quatre types d’élimination de l’égoïsme que nous devons poursuivre jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Nous ne parlons pas du désir lui-même, mais de l’intention au-dessus de lui. Le désir reste dans sa forme originale. Seule l’intention pour moi-même est détruite et est remplacée par l’intention pour les autres et pour le Créateur.

Un autel est ce que je fais pour satisfaire l’égoïsme. Cependant, je dois me débarrasser de cette action, de cette qualité, et de cette méthode de satisfaction de l’égoïsme. Et comment puis-je m’éloigner de l’égoïsme ? Seulement en écrasant la méthode de sa satisfaction. C’est la démolition de l’autel. Il ne peut pas être transformé, il peut uniquement être détruit, ce qui signifie disperser les pierres, briser le foyer, et commencer à partir de zéro.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 06/04/2016

Les murs du Temple

Laitman_155Question : Pourquoi y a-t-il eu spécifiquement le 17e jour du mois de Tammouz un siège du Temple et la destruction de ses murs ?

Réponse :
 En effet, la destruction physique du Temple est arrivée ce jour-là parce que tout ce qui se passe dans notre monde descend et se développe depuis le monde supérieur. Cela se réalise d’abord sous la forme d’un « champ d’énergie » et ensuite également dans notre monde matériel.

Le Temple est appelé le monde de Atsilout ; c’est le lieu de résidence du Créateur. Autour du monde de Atsilout existe ce qu’on appelle un Parsa (barrière, mur). À l’extérieur de ce mur, sous le monde de Atsilout, se trouve tout le reste des caractéristiques de notre monde. La fonction du mur qui se situe entre le monde de Atsilout (les caractéristiques du Créateur) et notre monde (nos désirs et caractéristiques) est de permettre à ceux qui sont dignes d’être à ce niveau de passer dans le monde de Atsilout, dans le Temple. Il filtre apparemment les caractéristiques. De cette façon, il retient ceux qui n’en sont pas dignes et les rejette en arrière.

La destruction des murs du Temple symbolise le monde de Atsilout ayant acquis les mêmes caractéristiques qui existent aussi dans notre monde, qui se trouvent en dehors de ses murs. À la suite de la destruction, un mélange de toutes les caractéristiques du monde de Atsilout et de notre monde inférieur se produit. Après cela, une reconnaissance progressive que les caractéristiques du monde de Atsilout sont différentes en dépit de tout et une clarification et une compilation des caractéristiques du monde de Atsilout commencent à partir de l’amas général des caractéristiques mixtes.

Il nous appartient de traverser cet état et de construire le « Troisième Temple » à partir des bonnes caractéristiques. Ensuite, il n’y aura plus besoin d’un mur parce que tout le monde demeurera à l’intérieur du Temple. À propos de cela il est écrit : « Car ma maison sera dénommée Maison des prières pour toutes les nations » (Isaïe 56:7). « Atsilout » (dérivé du mot « Etzlo » – près de Lui) est la caractéristique du Créateur à laquelle tout le monde va s’élever sans exception. Le monde entier va acquérir ces caractéristiques et il n’y aura alors plus de restrictions sur quoi que ce soit.

Si nous imaginons le Temple en ruines sous la forme de limaille de fer et le monde de Atsilout comme un aimant, alors cette limaille dont les caractéristiques correspondent à l’aimant va commencer à être attirée vers lui et s’élever du plus léger au plus lourd. Il est écrit : « Car tous, ils me connaîtront, du plus petit au plus grand » (Jérémie 31:34).

Extrait de KabTV, « L’actualité avec Michaël Laitman » du 11/07/2016