Category Archives: Questions & Réponses

Questions à propos du Créateur

laitman_222_0Question : Qu’est-ce que la révélation du Créateur ? Cela arrive-t-il lorsque vous dépassez la Makhsom (Barrière) ? Est-ce la sortie vers une nouvelle dimension ?

Réponse : La découverte du Créateur est la révélation du seul désir général dans notre unité, au-dessus de nos forces égoïstes personnelles.

Question : Vous dites que le Créateur veut uniquement ce qui est bon pour nous, mais comment peut-Il vouloir quelque chose ? Est-Il vivant ?

Réponse : C’est ainsi, dans nos sensations, que nous percevons l’attitude de la nature (soit de la force supérieure) envers nous.

Question : Comment la sagesse de la Kabbale explique-t-elle la théorie de Spinoza selon laquelle Dieu est la nature ?

Réponse : Dieu est tout, et tout est nature.

La différence entre un groupe d’étudiants de la Kabbale et une secte

laitman_934Question : Quelle est la différence entre un groupe d’étudiants de la Kabbale composé de dix personnes et une secte dont le but est d’exploiter ses membres ?
Réponse : Un groupe d’étudiants de la Kabbale est basé sur l’amour pur absolu et dans un tel groupe vous n’obéissez pas à ceux qui le dirigent, mais uniquement à son but spirituel. Par conséquent, il appartient à une personne d’intégrer le groupe ou pas.Dans une secte d’autre part, il y a beaucoup de conditions ; elle est très limitée et fermée, possède son idéologie distincte, et plus on se rapproche du centre de la secte, plus il devient d’avantage caché. Une secte a également des rituels typiques tels que des prières, des méditations, etc. Ces choses-là ne font pas partie de l’étude de la sagesse de la Kabbale.Un groupe de kabbalistes n’est pas fermé. Il est basé sur le principe de l’amour mutuel, l’honnêteté, la cordialité, l’inclusion mutuelle et l’entraide selon les principes des kabbalistes et selon les sources qui sont étudiées. Le seul rituel qu’il encourage est de partager un repas.

Il n’y a pas de conditions quant à la religion, la race ou une nationalité. Une personne qui veut se joindre au groupe est acceptée et si elle veut partir, elle peut le faire. Tout est ouvert et gratuit, tous les documents pour l’étude sont disponibles sur Internet dans toutes les langues; il n’y a aucune barricade ou séparation.

La sagesse de la Kabbale encourage l’unité de toute l’humanité dans l’amour mutuel et les bonnes relations mutuelles sans aucune contrainte, de la même manière pour tout le monde et avec tout le monde.

De la leçon de Kabbale en russe, le 29/11/15

Différents destins, un seul but

Laitman_115_04Question : Pourquoi chacun de nous a-t-il reçu un sort différent ?

Réponse : C’est parce que les huit milliards de personnes qui peuplent cette planète forment un système intégral en lui-même qui est composé de dix Sefirot. Dix Sefirot forment le système de l’humanité, un système puissant qui a dix éléments, et qui est un tout unique incluant chacun de nous et tous nos attributs.

Different-Faiths-One-Goal

 

Les kabbalistes étudient et explorent le système : qui est à l’intérieur de lui, à quelle partie il appartient, comment les nations se connectent à l’intérieur, et comment il peut être amené à l’unité intégrale totale. Ainsi, toute l’humanité s’équilibrera avec la nature qui nous entoure, et nous allons tous nous élever jusqu’au prochain niveau de notre évolution, dans une autre dimension.

Une personne qui étudie la sagesse de la Kabbale et qui la perçoit, voit ces dix Sefirot. D’une part, elle est incorporée en elles, dans leur action, et en même temps, elle est encore liée à l’humanité par les pieds et doit se soucier de son ascension.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

Réponses à vos questions, n°120

Dr. Michael LaitmanQuestion : A quoi la sagesse de la Kabbale se livre-t-elle ?

Réponse : La sagesse de la Kabbale s’engage à unir toute l’humanité au-dessus de l’égoïsme mondiale.

Question : Qu’est-ce que l’amitié ?

Réponse : L’amitié est la moitié de l’amour ! L’amour, c’est recevoir afin de donner sans réserve, l’amitié c’est donner sans réserve dans le but de donner.

Réponses à vos questions, n°123

laitman_622_01Question : Comment puis-je me tromper si je reste loin du mal et des gens ?

Réponse : C’est réciproque. Lorsque vous restez loin des gens, vous restez aussi loin du mal, mais votre perspective n’a pas la dimension de se rapprocher du bien !

Question : Je sens que je déteste les gens qui n’étudient pas la sagesse de la Kabbale. Je prends le bus où je regarde les gens et je les déteste, en ressentant qu’ils ne valent rien et qu’ils sont misérables, et que je suis exalté et plus important.

Je comprends que c’est mon ego qui se déchaîne. Comment gérer ce sentiment ?

Réponse : Nous subissons tous des états similaires, et par conséquent nous nous comprenons les uns les autres. Vous devez essayer de vous concentrer davantage sur vous-même, sur votre bonne attitude envers vos amis, et tout le reste se corrigera.

La vie de l’âme

laitman_603Question : Qu’advient-il si un kabbaliste acquiert une âme et commence à travailler sur la correction de ses désirs, mais que son corps physique meurt à un moment donné ?

Réponse : Tout arrive pour une raison ; tout se passe selon le système dans lequel rien n’est accidentel. Tout se passe à un moment donné selon le plan général préétabli qui comprend toutes les âmes, tous les corps, tout le temps, tout le système de correction selon lequel le corps d’une certaine personne meurt.

Question : Est-ce qu’il continue sa correction d’où il s’est arrêté ou doit-il tout recommencer depuis le début ?

Réponse : Sa correction est déjà incluse dans le système général et de ce fait elle continue, pas à partir du moment où il s’est arrêté ; il ne démarre pas tout depuis le début, mais à partir du niveau suivant, qui est certainement supérieur au niveau précédent. Le système continue son mouvement et il est inclus en lui.

Question : Mais l’âme a encore besoin d’un corps physique, ou est-il possible de vous corriger vous-même, sans le monde corporel ?

Réponse : Il y a des cas où l’âme doit être intentionnellement revêtue d’un corps à la fois pour son propre intérêt, mais surtout pour le bien des autres. Ces gens viennent dans notre monde non pas parce qu’ils en ont besoin, mais parce que d’autres ont besoin d’eux. Dans l’ensemble, l’âme s’élève d’un niveau à l’autre dans le monde à venir, pas dans le corps matériel.

De la leçon de Kabbale en russe, le 01/11/15

Apprendre des sages

Laitman_137Question : Pourquoi n’êtes-vous pas satisfait en atteignant le sens révélé de la Torah ? Pourquoi devrions-nous pénétrer ses couches intérieures cachées ?

Réponse : Selon le Baal HaSoulam dans l’Introduction à l’Étude des Dix Sefirot et le Gaon de Vilna dans le Sidur du HAGRA, il est impossible d’atteindre la Torah sans comprendre ses quatre couches.

Les sages qui ont écrit la Torah et tous les livres saints les ont écrit à partir du niveau sur lequel ils ont atteint chaque partie de la réalité et de la réalité corporelle, qui se révèle à nous. C’est la raison pour laquelle je veux apprendre de ce qu’ils ont révélé dans la Torah et ne pas me contenter d’actions mécaniques.

Je ne peux pas comprendre ce que dit la Torah et ce que les sages voulaient transmettre si je ne comprends pas le sens interne de la Torah. Je suis comme un enfant qui ne sait pas lire, mais qui feuillette seulement un livre en regardant les images.

Une seule solution à tous nos problèmes

laitman_626Question : Vous avez une unique réponse pour chaque problème : la connexion, l’unité. Comment est-ce possible ?

Réponse : La connexion est la seule solution à tous nos problèmes quels qu’ils soient ou pourraient être à l’avenir, si nous ne parvenons pas à l’unité entre nous qui nous mènera à une nouvelle réalité, à la paix et à la tranquillité.

En s’unissant, nous nous trouvons dans un système où tous nous nous complétons les uns les autres. Maintenant, le monde entier est comme une machine en panne dans laquelle toutes les parties sont désynchronisées et nous devons les connecter correctement afin de tout réparer.

C’est comme un corps dans lequel il existe différents systèmes et organes qui ne fonctionnent pas correctement. S’ils sont réparés et qu’ils fonctionnent correctement, le corps peut guérir.

La même chose se passe dans notre société. Regardez les maladies dont elle souffre : la pauvreté et la richesse, le divorce, la drogue, les ennemis internes et externes qui menacent notre sécurité, et tout cela parce que les gens à travers le monde ne sont pas correctement connectés.

C’est en fait nous les Juifs qui possédons la méthode de connexion et d’unité. Si nous commençons à nous unir, nous apporterons l’unité à travers le monde entier. Ainsi, le monde cessera de nous accuser car il recevra ce qu’il exige. Dans l’ensemble, le monde exige que nous amenions le monde entier à l’unité et que nous mettions ainsi un terme à sa souffrance.

C’est la raison pour laquelle l’unité est en effet la réponse à tous nos problèmes, et je n’ai pas d’autres conseils. La solution est uniquement dans notre connexion.

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 06/12/15

Le niveau d’Aaron a terminé sa mission

laitman_627_2Question : Qu’est-ce que cela signifie qu’une personne a terminé sa mission et qu’elle a atteint le niveau d’Aaron ?

Réponse : Nous dépendons tous les uns des autres dans le monde spirituel et nous sommes connectés à l’intérieur d’un seul système, mais chacun de nous porte aussi son propre élément unique que personne d’autre n’a, c’est ce dont elle dispose, et il s’agit de son investissement personnel dans le système général.

Elle doit gérer l’ensemble du système depuis la racine de son âme, s’investir dedans et l’aider. Son investissement dans le système, qui est ce qu’elle doit y mettre ensemble avec toutes les autres âmes, est appelé son âme. Ceci est la raison pour laquelle tout le monde est très important. D’une part, tout le monde a une seule âme, et d’autre part, chacun a sa propre âme personnelle.

Il y a, par exemple, un Reshimo (Réminiscence) en moi appelé le point dans le cœur que je dois remplir pour participer de manière adéquate au système de l’homme avec toutes les autres âmes. C’est en fait ma participation à cela qui est appelée mon moi. Chacun de nous doit accomplir cela.

La totalité des milliards de parties de l’âme générale se trouve à l’intérieur de moi, mais les principales sont Abraham, Isaac, Jacob, Moïse, Aaron, Joseph et David. Ils sont les dix Sefirot principales de l’âme, et toutes ses autres parties se revêtent sur eux, comme des grappes.

En complétant son système, Aaron se détache, se retire et rejoint ses ancêtres. Maintenant ses enfants continuent son travail spirituel.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 01/07/15

Pourquoi ne savons-nous pas quand nous allons mourir ?

Laitman_080Question : Pourquoi l’heure de notre mort nous est-elle cachée ?

Réponse : C’est très bien que ce soit caché parce que je dois atteindre un état où peu importe quand dans ma vie, dans mon existence bestiale, je vais me séparer du corps physique.

Je dois atteindre un état où je vivrai dans l’âme et pas dans le corps, de sorte qu’il ne fasse aucune différence pour moi si j’existe dans un corps ou non. Si je continue à exister à l’intérieur de lui, c’est seulement pour que d’une certaine façon je donne encore plus à l’humanité, au monde.

Ainsi, cela ne fait aucune différence pour moi à quel moment je vais mourir. Je suis tout simplement sous le contrôle de la gouvernance supérieure, et c’est tout.

De la leçon de Kabbale en russe, le 01/11/15