Category Archives: Religion

Pourquoi la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas considérée comme une religion ?

Question : Pourquoi la sagesse de la Kabbale n'est-elle pas considérée comme une religion si elle parle de la force supérieure, du Créateur ? Réponse : C'est parce que la sagesse de la Kabbale explore et étudie la force supérieure comme un physicien qui explore et étudie les forces physiques dans notre monde. La sagesse de la Kabbale explore et étudie la prochaine couche de la nature, les forces physiques du monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Démons, anges et miracles

Question : Le Livre du Zohar mentionne les démons, les anges et autres miracles. Il me semble étrange que la Kabbale ne soit pas du mysticisme. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ? Réponse : Le fait est que les kabbalistes ont utilisé des termes tels que « satan », « ange », « démon » et ainsi de suite pour désigner les forces physiques de la nature.

Les forces positives et négatives de la nature sont équivalentes. En outre, les forces négatives ne sont en aucun cas pires que les forces positives, mais en hébreu, elles sont décrites dans ces termes, et par conséquent, la Kabbale les utilise. Cela a été écrit dans la Kabbale il y a 5 000 ans lorsqu'il n'y avait ni Christianisme ni Judaïsme.

Le fait que les gens aient commencé à donner les noms des forces physiques, des formes, des volumes et qu'ils les aient ajouté à leur vie, relève de l'imagination d'une personne, et c'est du mysticisme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Pourquoi une Mezouzah est-elle nécessaire ?

Question de Facebook : Une personne religieuse m'a expliqué que de pas mettre une Mezouzah à sa porte est une source de problèmes à la maison : maladies,les appareils électroniques tombent en panne, etc. Comment la sagesse de la Kabbale voit-elle cela ? Y a-t-il des causes profondes à ces problèmes ? Réponse : On dit qu'une Mezouzah protège les maisons juives et qu'elle doit se trouver sur toutes les portes. Par conséquent, sa présence ne devrait pas vous déranger, même si vous n'y croyez pas.

Si vous commencez à creuser plus profondément ce qui est écrit sur le morceau de parchemin et pourquoi il protège la maison, vous verrez qu'il parle de l'unicité du Créateur et de la connexion avec Lui.

Si une personne est connectée au Créateur et Le considère comme étant la seule force qui la gère, et qu'elle émule Ses caractéristiques du don sans réserve et d'amour, elle entre certainement sous sa protection. C'est le sens intérieur de la Mezouzah.

Ce n'est pas le morceau de parchemin qui vous protège, mais le fait que vous devenez une force qui aspire au Créateur.

Par conséquent, il est dit : « Inscrivez-les sur la tablette de votre cœur » et « Mettez-les à toutes les entrées et sorties dans votre vie ».

Extrait de KabTV, « L'Actualité avec Michael Laitman » du 08/03/2017

Agir dans l’intérêt d’autrui

Le plus important dans le travail spirituel est de mettre des filtres ou des restrictions sur toutes nos pensées, nos actions, nos désirs et nos paroles, qui agiraient strictement dans une seule direction : assurez-vous que vos pensées, vos désirs dans le cœur, vos paroles, vos actions œuvrent uniquement dans l'intérêt d'autrui. Cependant, cela ne veut pas dire qu'il faille courir d'hôpital en hôpital, aider les personnes nécessiteuses ou aider les personnes âgées à traverser la rue, etc. Rien de tout ceci ! Nous voyons que cela ne nous donne aucun résultat.

Il ne reste qu'une seule chose : faire passer la Lumière supérieure à travers nous vers le monde entier en devenant une seule nation, comme il est écrit dans la Torah : « Et vous serez pour moi une nation de Cohens (Prêtres, ndt). » Si nous entreprenons cela et devenons des intermédiaires entre le monde entier et le Créateur afin de Lui donner sans réserve ainsi qu'au monde, tout en ne jamais en tirer aucun intérêt puisque « les Cohens n'ont pas d'attribution dans ce monde », alors nous amènerons le monde entier à l'harmonie, à l'équilibre et à la réalisation de notre mission.

C'est l'essence du chapitre Shoftim (Juges) : ceux-ci doivent tout le temps mesurer et estimer correctement, promulguer des jugements équitables et se contrôler.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/09/2016

En quête de justice

La Torah, Deutéronome 16:20 : C'est la justice, la justice seule que tu dois rechercher, si tu veux te maintenir en possession du pays que le Seigneur, ton Dieu, te destine. L'ordre d'aspirer à la justice est donné avant d'entrer en terre d'Israël parce que c'est uniquement avec l'aide de la justice que vous pouvez atteindre l'état où vous montez au niveau de la « Terre d'Israël ».

Il est écrit « ... si tu veux te maintenir en possession du pays... » car c'est la vie. Selon la Kabbale, l'existence corporelle n'est pas considérée comme la vie.

La vie est la manifestation des qualités du Créateur à l'intérieur d'une personne ; sinon, cette personne est appelée un corps mort, c'est-à-dire existant au niveau animal, sans une étincelle spirituelle à l'intérieur.

Le but de la vie est d'atteindre le niveau du Créateur. C'est pourquoi être en quête de justice signifie être en quête du Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 24/08/2016

Deux niveaux de la Torah

Question : Si Moïse a écrit la Torah, pourquoi est-il dit que le Créateur a regardé dans la Torah au moment où Il a créé les mondes ?

Réponse : En fait, la Torah est le mouvement du désir qui a été créé à l’opposé du Créateur vers une ressemblance complète avec Lui.

Ainsi, lorsque le Créateur « décida » de créer la créature, comme nous disons dans le langage corporel, Il devait d'abord la créer comme Son contraire ainsi que créer un mécanisme complet par lequel la créature se rapprocherait pour ressembler au Créateur.

Avec cette intention, Il a écrit la Torah, un système de commandes et d'instructions qui doivent être réalisées par le désir qu'Il a créé. C'est ainsi qu'Il amène le désir qu'Il a créé pour qu'il Lui ressemble. Moïse a écrit la Torah lui-même, mais pas du point de vue de la gouvernance par le Créateur parce que la Torah reste dans la tête du monde de Ein Sof (Infini).

Pour Moïse, elle a été enregistrée dans la tête du monde de Atsilout comme une activité. Il s'agit donc de la même chose, mais à différents niveaux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/09/2016

Donner un sens au jour du Souvenir de l’Holocauste

Donner un sens au jour du Souvenir de l’Holocauste

Tout se passe dans notre désir

Question : Le Livre de Job raconte comment les enfants de Job, sa femme et tout son bétail sont morts et la colère et le désespoir qu'il a ressenti lorsqu'il s'est plaint au Créateur. Est-il parvenu à se libérer de son égoïsme ? Il est dit aussi dans ce livre que le Créateur parle avec Satan. Comment les gens qui ont écrit ce livre ont-ils découvert que le Créateur a parlé de Job avec Satan ? Réponse : Vous êtes un peu désorienté. Vous devriez lire la traduction correcte et essayer de ressentir tout ce qui se passe dans notre désir.

La foi selon la sagesse de la Kabbale et selon la religion

Question : Quelle est la différence entre la foi selon la sagesse de la Kabbale (la foi au-dessus de la raison) et la foi selon la religion ? Réponse : Selon la sagesse de la Kabbale, la foi est la force d'être au-dessus de votre ego. Cette force émerge à l'intérieur d'une personne à la suite de l'effet de la Lumière Environnante. Selon la religion, la foi est un sentiment psychologique de sécurité dans quelque chose qui est incertain.

La coexistence peut-elle naître des cendres de la haine ?

128Lien vers l'article : http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/12/04/la-coexistence-peut-elle-naitre-des-cendres-de-la-haine/
Page 1 des 3512345Dernière »