Category Archives: Religion

Les mots de la Torah sur le cœur vivant

282.02Question : Le Créateur nous a donné des tables et y a gravé le mot « liberté ». Cela signifie que le cœur est identique aux tables. Mais je ne peux pas faire moi-même cette gravure sur mon cœur. Comment mes amis m’aident-ils à faire cela, ou est-ce que je les aide ?

Réponse : Nous travaillons ensemble pour accepter de tout notre cœur ce que le Créateur attend de nous. Ainsi, on grave les mots de la Torah sur un cœur vivant.

Écrire sur mon cœur, c’est écrire sur mes sentiments. Tout comme les lettres sont gravées sur la pierre avec un marteau et un ciseau, il en va de même pour nous. Plus nous pouvons les creuser profondément, plus notre existence devient justifiée.

Question : Mais ce qui est écrit dans nos cœurs est effacé. Pouvons-nous faire quelque chose pour graver les mots de la Torah une fois pour toutes ?

Réponse : Non, seulement si nous sommes connectés aux amis, alors les enregistrements de notre cœur seront préservés.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, «  la liberté » du 04/02/2024

Comment pouvons-nous être récompensés de la partie cachée de la Torah ?

504Question : Comment pouvons-nous être récompensés de la partie cachée de la Torah ? Quelle devrait être la tâche principale dans le travail spirituel ?

Réponse : Nous devrions essayer de nous unir jusqu’à ce que nous ressentions une connexion les uns aux autres. Cette connexion est notre désir commun, dirigé vers le Créateur.

Nous essayons d’y ressentir notre aspiration au Créateur et de Lui donner ce désir commun dans lequel Il pourrait se manifester Lui-même comme un désir de donner sans réserve. Cela s’appelle l’âme.

Question : Si nous ne pouvons agir que dans la partie révélée de la Torah pour l’instant, comment pouvons-nous nous rapprocher de l’accomplissement des bonnes actions si beaucoup de gens se trompent au sujet de cette partie ?

Réponse : C’est simple. Si je veux ouvrir mon cœur et mon âme à mes amis, je suis prêt à être avec eux dans un seul désir, dans un même mouvement les uns vers les autres, pour m’unir, pour fusionner. C’est mon travail.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Concernant le révélé et le caché » du 06/12/2023

Le développement sur quatre niveaux

515.02Question : Il existe des histoires de guerres, de religions et de développement de la science. Pourquoi le développement humain est-il jugé selon ces trois paramètres principaux ?

Réponse : La guerre est aussi une sorte de développement. D’un côté, il semble y avoir l’escalavage, la mort et la cruauté, tandis que de l’autre, il y a un échange d’informations, de sentiments et de contacts très dur et vivant. Il n’y a pas moyen d’y échapper, c’est ainsi que la guerre se manifeste.

De plus, le développement de l’humanité se juge à l’aune de ces trois paramètres puisqu’ils sont des manifestations très claires de l’égoïsme.

De plus, l’égoïsme se manifeste dans la sphère interne : la façon dont une personne aménage son foyer, la façon dont une personne organise sa société (féodale, esclavagiste, capitaliste, etc.), y compris la technologie et la science, et la façon dont une personne s’organise intérieurement. y compris les religions, les objectifs du passé et ceux du futur.

Tout cela vient du fait que notre désir égoïste se forme en quatre phases : première, deuxième, troisième et quatrième, comme nous l’apprend la Kabbale. Par conséquent, nous avons besoin de leur développement parallèle : moi en tant que personne, mon état physiologique confortable, y compris ma famille, moi dans la société, moi dans la science et moi en ce qui concerne le développement spirituel. Autrement dit, nous nous développons sur l’ensemble des quatre niveaux.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – L’évolution des découvertes » du 31/10/2011

Machiakh Ben David

294.4Question : Le roi David était-il un kabbaliste ?

Réponse : Bien sûr ! Sinon comment aurait-il pu être roi, juge et chef militaire à l’époque où Israël était une société spirituelle ?

Il est considéré comme la base de la structure spirituelle d’Israël. C’est pourquoi la force qui viendra pour la correction de l’humanité est appelée son descendant, Machiakh Ben David. Moïse (du mot « limshokh », tirer) signifie nous tirer de l’égoïsmeBen David signifie « fils de David ».

Il est considéré comme la personnification de Malkhout, du mot « royaume ». C’est pourquoi il est appelé Melekh Israël, roi d’Israël. Cependant, il ne s’agit pas d’un royaume de force et de pouvoir, mais plutôt d’une propriété qui remplit les désirs.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – L’étoile de David » du 10/01/2011

Par les forces, et non par le mysticisme

547.05Il y a des gens dans notre monde qui comprennent qu’ils peuvent être dérangés par n’importe quoi, mais l’essentiel pour eux est d’atteindre le monde supérieur. Je pourrais être désorienté aussi. Je me souviens des états dans lesquels j’étais. De tous côtés, on me disait ceci et cela.

Mais une précognition supérieure ou simplement ma nature elle-même m’orientait dans une seule direction. Je savais exactement ce dont j’avais besoin : je devais vraiment atteindre l’univers, trouver son appareil physique et mathématique, et révéler les formules par lesquelles tout fonctionne. C’est ce que j’ai trouvé.

Tout cela est clairement écrit dans la Kabbale. Vous commencez à comprendre tout le système de développement de cause à effet que vous suivez et atteignez. Vous l’atteignez clairement dans la nature par les forces, et non par le mysticisme.

Pour les adeptes d’autres pratiques spirituelles, cela n’a aucune importance. L’essentiel pour eux est de ressentir qu’ils volent. Eh bien, volez ! Plus important encore, il s’agit de tricher, de vendre toutes sortes de fétiches aux gens.

À un moment donné, Abraham a cassé les figurines des dieux qu’il vendait. C’est à ce moment-là qu’il est vraiment devenu kabbaliste. Mais ils continuent à vendre des idoles jusqu’à aujourd’hui. C’est la base de l’illusion de l’humanité. Comment peut-on être d’accord avec cela ?

Mais, ne comprenant même pas cela, ils viennent me voir et me disent : « Connectons-nous. » C’est-à-dire qu’ils ne ressentent même pas la différence. Comprenez-vous l’obscurité dans laquelle les gens vivent ?

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Les kabbalistes n’existent pas ! » du 20/08/2011

La plus terrible des punitions

49.01Question : Si les punitions sont interdites dans le judaïsme, comment éviter alors qu’une personne n’abuse du fait qu’elle ne sera pas punie ?

Réponse : Dans le judaïsme, la punition la plus terrible a toujours été l’opinion publique, la censure, l’excommunication de la société et l’expulsion de celle-ci

Les enfants étaient particulièrement élevés dans l’amour et le respect des parents et des proches : « Ce sont tes parents éloignés, c’est ta communauté, ton peuple. Tu dois penser de cette manière, tu dois aider tout le monde. »

Il ne devrait pas y avoir de mendiants dans la société ! Tout le monde devrait avoir à manger ! Si un mari meurt, assurez-vous d’aider la femme et les enfants. Il y avait un devoir de marier toutes les filles et d’enseigner aux enfants l’alphabétisation et les mathématiques. Tout le monde doit apprendre ! Et ainsi de suite.

C’est-à-dire que l’on a créé un très grand nombre de systèmes auxiliaires, comme les organisations sociales d’aujourd’hui. Tout cela existe depuis longtemps, bien avant l’exil du peuple.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – La prison » du 16/08/2011

Au niveau mental

504Question : Pourquoi les trois religions que sont le christianisme, l’islam et le judaïsme sont-elles considérées comme les principales ?

Réponse : Parce qu’elles symbolisent les trois lignes. Toutes les autres croyances les accompagnent et sont incluses en elles. Il est clair qu’elles ne proviennent pas de l’état où l’âme était entière et s’est ensuite brisée en morceaux.

Je ne veux même pas m’y attarder et me livrer à une analyse comparative. Pour quelle raison ? Tout cela est en train de se terminer de toute façon.

Commentaire : Le bouddhisme joue également un rôle important dans la vie de nombreuses personnes. Elles le considèrent comme une religion.

Ma Réponse : Il s’agit d’une philosophie de vie, d’une mentalité, pas d’une religion. Il est impossible d’être bouddhiste si on ne l’est pas de naissance. Il s’agit de la structure intérieure et mentale d’une personne.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Trois religions » du 12/08/2011

Le calendrier juif

740.01Actuellement, la préparation de toute l’humanité pour la correction finale de toutes les religions est en cours. L’islam est la ligne droite, le christianisme est la ligne gauche et le judaïsme est la ligne médiane.

Conformément à cela, elles établissent leurs calendriers. L’islam a un calendrier lunaire, le christianisme a un calendrier solaire et les juifs ont un calendrier mixte : à la fois lunaire et solaire.

Par conséquent, tout le monde a un problème avec les calendriers sauf les Juifs. Le calendrier juif a été créé il y a plusieurs milliers d’années sans aucune modification depuis ! Absolument ! Il n’y a pas d’ajout d’année bissextile, de nouvelle heure, d’ancienne heure, rien !

Il est basé sur les mouvements de la lune et du soleil et est calculé à la seconde près. De grands kabbalistes comme Yehouda Hanassi ont compilé ce calendrier avant même la destruction du Temple. Nous l’utilisons depuis lors.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Le porc casher » du 16/07/2011

S’éloigner de l’accomplissement automatique des commandements

533.02Toutes les lois du judaïsme sont basées sur des corrections qui se produisent dans l’âme car il y a 613 désirs dans l’âme que nous devons corriger pour en faire des désirs altruistes, pour aimer son prochain.

Dans notre monde, il existe 613 actions appelées Mitsvot (Commandements) que vous pouvez accomplir automatiquement, sans aucune intention. Mais en même temps, vous semblez être dans une sorte d’espace mécanique, fermé et créé artificiellement. Il vous retient.

Le peuple d’Israël a conservé cette vie quotidienne pendant 2 000 ans jusqu’à notre époque. Et maintenant, cela commence à changer, s’estompant spécifiquement en arrière-plan. Au cours des 200 dernières années, les gens sont devenus de moins en moins pratiquant  afin de pouvoir accepter le point de vue kabbalistique.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Le porc casher » du 17/08/2011

Pourquoi dire « Créateur » au lieu de « Dieu » ?

509Commentaire : Un élève demande : « Pourquoi ne dites-vous pas tel quel : Dieu ? Vous dites « force supérieure », « Créateur » ou « nature », et non pas comme ils l’écrivent partout ailleurs. »

Ma Réponse : Je ne veux pas tromper les gens avec ce qu’ils ont déjà entendu ! « Dieu, Dieu ! » Qu’est-ce que Dieu d’ailleurs ?

Question : Mais ils disent toujours « Dieu », et vous dites « Créateur ». Qu’entendez-vous par « le Créateur » ?

Réponse : Le Créateur est celui qui crée, fabrique, construit et nous crée nous et tout ce qui est en nous à chaque minute. Dieu cependant est une sorte de force qui remplit le vide autour de nous.

Question : Craignez-vous ainsi qu’une personne ne perçoive pas ce que vous voulez qu’elle perçoive lorsque vous dites « Dieu » ?

Réponse : Dieu et le Créateur n’évoquent pas les mêmes sensations chez une personne.

Question : Quelles sensations voulez-vous évoquer chez une personne lorsque vous dites « Créateur » ?

Réponse : C’est une force sage qui me prend par la main comme un petit garçon et me fait avancer.

Extrait de  KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 22/05/2023