Category Archives: Religion

Une honnête conversation avec le Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que veut dire  » parler avec le Créateur? » 

Réponse: « parler avec le Créateur » signifie premièrement de faire tout en mon pouvoir pour révéler Son image en toi. Tente d’imaginer: Il est la raison pour tout ce que je ressens. Mes pensées, désirs, et sensations sont toutes Lui, celui qui a coulé mes fondements et qui me forme.
Lorsque je décide que ma réalité actuelle est établie par Lui, alors comment puis-je traiter tout ce qui m’arrive? Il y a deux possibilités:
1. Structurer directement mon attitude envers ma réalité intérieure ainsi que mon attitude envers Lui. Mais cette approche est inexacte, erronée, et instable. Il n’est pas possible de tester ou de le vérifier, car je vais sûrement être guidé par mon ego et commettre des erreurs.

 

2. Au début, je me fortifie dans ma relation avec d’autres comme moi, et puis je structure mon attitude envers la réalité intérieure en passant son image à travers cette connexion. Dans ce cas, je suis certainement déjà dans une certainsequalité du don, et mes qualités sont adaptées à l’image du Créateur. Ainsi, au lieu de changer l’image, je change d’attitude à son égard. C’est ce que signifie «parler avec le Créateur. »

Une prière pour la société

Dr. Michael LaitmanOn croit que la prière collective se produit lorsqu’une personne élève sa prière parmi d’autres qui prient en même temps.Pourtant, ceux qui ont plus éveillés spirituellement croient qu’une prère collective est un plaidoyer pour la société. Une telle prière est immédiatement acceptée par le Créateur, alors qu’une prière égoïste (quand une personne prie pour elle-même) n’est pas entendue.

Néanmoins, même une demande de la société au Créateur n’est pas parfaite. En fait, si le Créateur  » est le bien qui fait le bien », ma demande implique que la société souffre à cause du Créateur, n’est-ce pas ? Il semble que je pense que le Créateur maltraite la société, et que je devrais prier pour elle. Toutefois, si le Créateur est toujours bienveillant pour tout le monde, pour qui suis-je en train de demander ?
Il s’ensuit que je ne peux pas demander au Créateur de changer Son attitude àmon égard (une prière personnelle) ou envers la société (une prière collective). Puisque le Créateur est absolument et toujours bon, je ne peux que lui demander de me corriger et tous les autres de telle manière que nous ressentions qu’il n’est que bon.

Si tous ceux qui veulent être connectés au Créateur dans la propriété de l’amour et du don sans réserve sont prêts à s’unir aux autres pour la même propriété, puis à travers leur aspiration, ils créent un lieu où le Créateur se révèle. Ce lieu est notre amour mutuel.

Toutefois, un tel état ne peut être atteint que grâce à la correction des 613 désirs de chaque individu, ce qui est appelé « l’observation des 613 commandements ». Dans le degré de notre correction, nous nous rapprochons les uns aux autres puisque la correction des désirs réside dans leur union.

C’est pourquoi les sages ont déclaré que «l’amour des autres est la plus grande loi de la Torah », et tous les commandements ne sont nécessaires que pour atteindre le dernier, le commandement universel : l’amour. Par conséquent, dans ces corrections individuelles et collectives, nous sentirons la puissance de l’amour et de don sans réserve nous remplir.

Mais si nous ne sommes pas corrigés et unis, et que tout le monde veut recevoir pour lui-même, notre prière est uniquement pour les choses matérielles. (La matière est ce qui est reçu égoïstement, alors que le spirituel est ce qui est reçu dans le but de donner). Dans ce cas, en recevant pour nous-mêmes, nous devenons «les nations du monde, et non « Israël  » (droit à Dieu).

Ces termes ne sont pas liés à quelque nation ou nationalité. Ils décrivent les états d’une personne sur le chemin spirituel. Selon cette étude, notre prière est soit pour améliorer notre état personnel d’existence ou pour corriger notre attitude envers les autres et le Créateur.

En attendant l’aube

Dr. Michael LaitmanL’égoïsme humain hait la sagesse de la Kabbale car il parle de l’amour envers autrui. Pourtant, afin d’amener l’homme plus près de l’état opposé à son ego, des religions ont été inventées. Ce fut l’occasion d’utiliser la «sagesse de la Kabbale « (pour ainsi dire) dans diverses fausses formes, ce qui a permis aux gens de se développer égoïstement.La religion élève une personne au-dessus de son existence animale en adoptant l’idée qu’il y a un Créateur, une punition et une récompense dans ce monde et le prochain, et l’éternité de son âme. Elle donne à une personne un aperçu, aussi faux qu’il soit, de quelque chose de supérieur. Cependant, les gens commencent à construire autour d’elle diverses théories, philosophies, et méthodologies, et de développer ainsi l’art et la culture, s’efforçant de devenir plus grands. Ainsi, à travers les religions, l’humanité se développe dans son ego, pour enfin se rendre compte, de nos jours, qu’elle est en exil de la vraie spiritualité.

Quand il y a 2000 ans, nous avons perdu nos voies spirituelles, en tombant de l’amour d’autrui à la haine infondée de tous, nous n’avons pas senti la chute parce que les gens étaient habitués à la présence du Créateur dans leur existence. Mais l’humanité a besoin de sentir la profondeur insondable de notre chute et la déconnexion totale de la spiritualité ! Pour ce faire, elle a besoin de Lumière pour l’éclairer et révéler son état qui est obscurité.

Puisque nous n’avons pas le désir pour l’amour d’autrui, au lieu de nous donner la Torah (la Lumière qui ramène vers le bien), on nous donne la Torah sous la forme d’une religion de ce monde, lorsqu’on utilise la Torah avec des intentions égoïstes et non en vue d’atteindre l’amour pour les autres.
En étudiant la Torah avec des intentions égoïstes, une personne plonge encore plus profondément dans les ténèbres de son égoïsme, jusqu’à ce qu’elle atteigne un état dans lequel elle prend conscience de l’obscurité et le fait que, au lieu d’aimer les autres, elle est prétentieuse et haineuse envers eux. Nous avons à subir ce processus afin de réaliser la nature du mal de notre égoïsme. Le Créateur dit : «J’ai créé le mauvais penchant », et nous devons le trouver en nous-mêmes.

Ensuite, je vais avoir besoin de la Torah, comme un remède pour la correction de mon égo, et je vais me lamenter. Ce ne sera pas simplement une religion, mais la Lumière qui ramène vers le bien et nous amène au don sans réserve et à l’amour.

La religion de l’amour et du don

Laitman_002Aux Nouvelles (De Vesti.ru): « A compter du 1er avril 2010,les écoles dans dix-neuf districts scolaires de Russie commenceront à enseigner une matière nouvelle: les fondements des cultures religieuses et des éthiques laïques. Le programme couvre les quatre principaux mouvements religieux, les religions du monde et de l’éthique laïque. … Le contenu des études comprend des sujets comme l’amour, l’amitié, la culpabilité et le pardon. Le sujet est composé de six blocs: la culture orthodoxe, la culture islamique, les fondements du bouddhisme et du judaïsme, l’étude des religions du monde, et de l’éthique laïque. … Les parents choisissent quelles classes ils veulent pour leurs enfants, et les étudiants seront placés en conséquence. »

Mon commentaire: La Religion a toujours conduit à la haine et aux guerres, à la terreur et à la séparation. Le Créateur a donné un seul décret: le commandement de «Aime ton prochain comme toi-même ». Toutes les autres lois ne sont que des applications de celle-ci, la loi générale de la nature.
Toutes les religions et les croyances sont des inventions de l’égo humain. C’est pourquoi elles provoquent l’opposition, évoquent la haine et la spéculation de l’excès, l’achat de l’enfer et de l’argent comptant pour une entrée au paradis. Il ne faut pas habiller un loup en le déguisant en mouton. La religion est la plus grande manifestation de l’ego humain, elle ne fera que provoquer la haine et une déconnexion entre les étudiants. Voir l’article du Baal HaSoulam « L’essence de la religion et son but.
« Notre religion» ne signifie pas le judaïsme: c’est la religion de l’amour et du don sans réserve à tous.

Maïmonide à propos des lois de l’idolâtrie

Maïmonide ou le Rambam (1135-1202), Mishneh Torah, « Les lois de l’idolâtrie », Chapitre 1 (abrégé):1. Les sages dans les jours d’ Enoch et Enoch lui-même a décidé que, puisque Dieu a créé les étoiles et les sphères célestes, afin de gouverner le monde, ils sont ses fidèles serviteurs. Ainsi, les étoiles sont dignes d’éloges, et elles correspondent à la volonté de Dieu.

2. Avec cette idée en tête, ils ont commencé à construire des temples pour les étoiles, faire des sacrifices pour elles, et les louer. Tout cela a été fait dans le but de satisfaire la volonté du Créateur. Ce fut le début de l’idolâtrie.

3. Ainsi les idolâtres ne prétendent pas que l’étoile en béton est un dieu. Tout le monde sait que Toi seul es Dieu. Pourtant, les gens commettent une erreur en ce qu’ils considèrent des actions injustifiées comme étant l’accomplissement de Ta volonté.

4. Plusieurs jours ont passé et les faux prophètes sont apparus. Ils ont commencé à dire que Dieu leur a ordonné de transmettre au peuple: «Servez une étoile, faites des sacrifices pour elle, construisez des temples, et créez son image de sorte que les gens puissent l’adorer. » Ils ont montré au peuple une certaine forme qu’ils ont inventée eux-mêmes et lui disent « Il s’agit d’une image qui m’a été transmise par prophétie ».

5. Voilà comment ils ont commencé à créer des images dans les temples et se rassembler là pour le culte. Ils ont suggéré à la population que l’image peut faire du mal ou du bien, et on devrait en avoir peur ou la servir. Les serviteurs de culte les ont convaincus: «Propager le service et cela vous portera bonheur; faites ceci ou cela, ou ne faites pas ceci ou cela. »

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Mes amis m’ont envoyé un clip vidéo, « Le Mur occidental», qui a été présenté sur un site d’un club chrétien de vidéo. Il y a des séquences, y compris des images de vous qui ont été tournées sur la tombe du Baal HaSoulam. Pourriez-vous s’il vous plaît commenter ce sujet? 

Ma réponse: Nos archives contiennent des films qui ont été tournés lors de nos voyages sur des grands sites de la Kabbale en 1999, y compris à Safed et à la grotte Idra Raba. Les titres des films sont, Les Nuits de la Kabbale et Nous, Bnei Baruch . Je n’ai aucune idée d’où les créateurs du clip vidéo en question ont tiré les images.

Nous sommes bien connus, beaucoup de gens étudient nos concepts et nos matériels. J’ai déjà évoqué dans ce blog que des gens écrivent des thèses sur nous dans les universités du monde entier (par exemple, à l’Université du Caire). En outre, aux États-Unis, j’ai donné des conférences dans de nombreuses universités, et il y a pas mal de gens qui étudient nos activités. Nous avons une grande organisation d’éducation dans le Midwest, à Saint-Louis, qui accueille de nombreux étudiants protestants et catholiques. Nous sommes ouverts à tout le monde.

De toutes façons, on peut continuer à observer sa propre religion et s’en tenir à ses traditions, mais, afin de corriger notre égoïsme et de progresser spirituellement, nous devons étudier la Kabbale. Imaginez que deux choses soient exclues de chaque religion: 1) enseigner sur l' »au-delà » et 2) les règles de contrôle de notre destin (qui, soit dit en passant, n’ont rien à voir avec une quelconque religion). Sans ces deux éléments majeurs, toute religion se transforme tout simplement en un ensemble de traditions de routine et devient une sorte de «club de rendez-vous de week-end ». Il n’y a rien d’autre.

« L’au-delà » se révèle à une personne grâce à notre réalité actuelle en attirant la Lumière en étudiant la Kabbale. Il est possible de contrôler notre destinée seulement en attirant Ohr Makif (La lumière environnante) et en utilisant Le Livre du Zohar, chacune et chacun d’entre nous, pour notre bénéfice personnel.

Les kabbalistes ne sont pas opposés aux religions, mais ont plutôt l’intention de les traiter comme des inventions culturelles de l’humanité et pas plus que cela. Si on s’en tient à cette approche, l’exploitation spirituelle et la dictature religieuse cesseront d’exister et l’humanité atteindra l’illumination.

La contemplation du Créateur remplacera la foi et les coutumes

Religion Is a Cultureal Tradion, Whereas Kabbalah Deals With Man's Correction Through Revealing the Light  Aux infos: (traduit de ISRUS): « Pélerinage en Ukraine: Les Juifs sont-ils tombés dans le paganisme? » – La « migration » annuelle de pélerins hassidiques en Ukraine prouve que leur monde intérieur est vide. Laissant leurs femmes et enfants chez eux, ils sont partis avec des hommes pour la fête peu importe les circonstances – C’est vraiment une aventure! Ce pont illusoire dissimule le vide qui recouvre le paquet appelé « foi ».

 Mon commentaire: La Kabbale parle d’un Créateur immatériel et abstrait qui remplacera toutes les icônes et images, coutumes exagérées par une contemplation intérieure du Créateur dans un être corrigé.

Ma rencontre avec le psychologue, le Dr. Kalman J.Kaplan

Lors de mon séjour à New york, j’ai rencontré le célèbre psychologue, le Dr. Kalman J. Kaplan

kaplan

Le Dr. Kaplan est un psychologue en développement, et il pratique également dans les hôpitaux. Il a publié des travaux relatifs aux relations interpersonnelles et internationales, ainsi que sur la psycholigie du développement de la vie, tout en se concentrant dans les domaines des thérapies et théories de l’âge et de la famille, mais aussi dans le champ de la psychologie biblique, l’usage des analyses transactionnelles dans la schizophrénie et le suicide et la prévention du suicide.

Actuellement le Dr. Kaplan est professeur de psychologie clinique dans deux départements de l’Université de l’Illinois au Collège de Médecine (département de psychiatrie et le département de médecine) et il est le directeur de programme en religion, spiritualité et santé mentale (www.rsmh.org) financé par la Fondation John Templeton.

Il a été membre du programme Fullbright dans le département de psychologie de l’université de Tel Aviv en 2006- 2007, a été l’éditeur du Journal de Psychologie et Judaïsme, il est également chroniqueur pour le journal International de psychologie de la religion.

Les religions sont les expressions de cultures, et non une connaissance supérieure absolue

Un communiqué : Le Grand Rabbin de Grande-Bretagne, Jonathan Sacks, a écrit un livre « Comment éviter le choc des civilisations ». Selon le Rabbin Sacks, toutes les religions devraient être considérées comme authentiques. Bien sûr, des fondamentalistes ont frappé d’anathème le livre et ont accusé Rabbi Sacks d’hérésie.

Mon opinion : Tout cela se passe ainsi car les gens considèrent les religions comme étant authentiques, possédant une connaissance supérieure absolue, au lieu d’une expression de la culture et du mode de vie des gens.
Les religions ont été inventées par les hommes. Il n’y a pas de raison de leur accorder plus de crédit que des clubs, vers lesquels hommes se tournent à la recherche d’une aide psychologique dans nos vies instables. Il y a du bon en elles, mais rien de divin ou d’authentique !

Article du Baal Hasoulam, « L’essence de la Religion et son But » (Il faut noter que dans cet article, quand le Baal HaSoulam dit « religion », il veut dire Kabbale.

Changer le futur

Question: La Bible est l’un des livres les plus mystérieux au monde, et les gens s’y sont toujours intéressés pour en rechercher le sens caché. Beaucoup pensent que les textes de l’Ancien Testament contiennent des informations cachées concernant toute l’histoire de l’humanité. Et apparemment, ils trouvent des évidences pour soutenir cette croyance. Mais si les Textes Sacrés contenaient réellement des prévisions pour le futur, est-ce que cela est alors inévitable ?

Ma réponse : Je ne dirai pas que des secrets n’existent pas, car ils existent ! Néanmoins, ils existent seulement pour ceux qui sont capables de les découvrir PAR EUX-MEMES. Il n’y a pas d’autres secrets ou trucages de toutes sortes. Rien n’est soudainement révélé. Il est possible de les découvrir par vos efforts personnels.

J’ai déjà parlé de certaines de ces découvertes. Par exemple, dans un livre imprimé de Kabbale, on commence tout à coup à voir d’autres mots imprimés entre les mots et entres les lignes. Ils n’ont pas été vraiment imprimés, mais ils sont apparus car le lecteur se prépare lui-même à leur révélation. De plus, ils se sont révélés seulement pour ce lecteur particulier. Autrement dit, c’est comme lorsqu’on commence à voir, comme avec ses propres yeux, non pas une personne, mais l’essence de la personne dans une forme du niveau animal ou végétal, où au lieu de voir les gens et d’autres objets, comme n’importe qui d’autre, vous voyez seulement les forces qui les contrôlent.

Rien de ce qui est écrit n’est absolu. Cela explique simplement à quoi ressemblera le futur si nous n’interférons pas avec, si nous ne modérons pas les forces irrésistibles de la nature. C’est pourquoi les prophéties semblent si effrayantes. Néanmoins, de par nos actions, nous pouvons changer fondamentalement leur matérialisation dans notre monde.

Page 35 des 36« Première3233343536