Category Archives: Religion

La coexistence peut-elle naître des cendres de la haine ?

128Lien vers l’article :
http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/12/04/la-coexistence-peut-elle-naitre-des-cendres-de-la-haine/

Lorsque Dieu étend votre frontière

La Torah, Deutéronome, 12:20 : Lorsque le Seigneur, ton Dieu, aura étendu ton territoire comme Il te l’a promis, et que tu diras « Je voudrais manger de la viande », désireux que tu seras d’en manger, tu pourras manger de la viande au gré de tes désirs.

Si une personne parvient à un état où elle peut recevoir les plus grandes Lumières Supérieures pour le bien du don sans réserve, ce qui signifie qu’elle peut recevoir d’énormes plaisirs non pas pour elle-même, mais plutôt pour les transmettre à d’autres, alors cela devient possible pour elle de le faire. Elle reçoit le pouvoir et l’aide du Créateur.

C’est la signification de « Lorsque le Seigneur, ton Dieu, aura étendu ton territoire (…) tu pourras manger de la viande » (recevoir la Lumière Supérieure) au gré de tes désirs.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 30/06/2016

Cher Monsieur Untel : réponse à un Américain anonyme

128Lien vers l’article :
http://unitingeurope.blogactiv.eu/2016/11/23/cher-monsieur-untel-reponse-a-un-americain-anonyme/

Les objets d’adoration

laitman_546_04La Torah, Deutéronome 12:2 : Vous devez détruire tous les lieux où les peuples dépossédés par vous auront honoré leurs dieux, sur les hautes montagnes et sur les collines, et au pied des arbres touffus.

Les montagnes, les collines et les arbres sont ce que les gens adoraient. Ils vénéraient n’importe quelle chose dans ces lieux : dans les plaines ou dans les vallées, dans les montagnes ou sur les collines, etc.

Une personne peut prier n’importe quoi. Dans le répertoire (de référence homéopathique), où sont décrites toutes sortes de motivations humaines et les méthodes de leur traitement, des impulsions très intéressantes d’une personne sont mentionnées, par exemple, une prière envers la queue d’un cheval et d’autres choses semblables.

Une personne est sujette à toutes sortes de fluctuations internes ; il y a en elle des doutes, des forces et des états en fin de vie.

Les gens adoraient beaucoup les arbres. Cependant, si nous parlons du travail interne d’une personne, alors l’arbre de la connaissance du bien et du mal est la personnification du fait que de quelque chose grandit quelque chose. C’est-à-dire, la connaissance est le fruit de l’arbre.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 22/06/2016

Le mérite des religions

laitman_624_02_0Question : Les tribus primitives qui ont survécu jusqu’à nos jours vivent beaucoup plus pacifiquement et dans un plus grand altruisme réciproque que les gens qui font partie des représentants de n’importe quelle religion. Pourquoi la religion est-elle considérée comme une bonne chose ? Après tout, nous pourrions tous vivre une vie paisible sans elle, faisant paître nos chèvres et vivant du fruit de la terre.

Réponse : Si nous vivions de cette façon, nous resterions au niveau animal, vivant dans une grotte ou une cabane, chassant les mammouths, pêchant, et tout irait bien. Mais le processus d’évolution ne nous appartient pas.

Nous nous développons grâce à l’égoïsme qui grandit en nous, grâce à notre mauvaise nature. Mais les ajouts qui nous sont donnés par les religions ont apprivoisé notre égoïsme dans une certaine mesure et l’ont formé d’une certaine façon. Et pour cela, nous devons reconnaître le mérite des religions.

Bien qu’elles découlent de l’égoïsme humain, chaque religion et sa propre forme, parmi son propre peuple, dans son propre secteur, a été fructueuse. La médecine, la culture, la danse, et même la science découlent du développement religieux.

La science s’est développée à partir de la religion afin de prouver les bases des croyances religieuses et pour expliquer les différentes situations dans notre vie. Puis les conflits et les contradictions sont apparemment apparus entre la science et les différentes religions, qui continuent jusqu’à ce jour parce que les religions ont été fossilisées. Nous devrions respecter les religions d’être la racine du développement humain.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/05/2016

Écrivez Mon programme sur votre cœur

laitman_443La Torah, Deutéronome 11:18 : Imprimez donc Mes paroles dans votre cœur et dans votre pensée…

Une personne doit reconnaître tous les changements qui lui arrivent et aller exactement en accord avec eux, les percevant chacun comme venant du Créateur, comme une nécessité pour son avancement.

Avec ces états qui sont comme si c’était les « mots » du Créateur, elle doit formater son cœur et son esprit, en d’autres termes, les transformer en un format complètement différent.

Tout comme il est nécessaire de supprimer un ancien programme dans un ordinateur afin d’en installer un nouveau, de la même manière, tout en allant de l’avant, nous devons progressivement supprimer chaque degré à l’intérieur de nous et y enregistrer un nouveau degré pour le remplacer. Nous devons réécrire progressivement l’ensemble de l’attitude égoïste envers le monde, la vie et l’un envers l’autre de manière altruiste. Et nous devons le faire de façon indépendante.

Par conséquent, il est écrit « Imprimez donc Mes paroles dans votre cœur et dans votre pensée », ce qui signifie écrivez Mon programme, le programme du don sans réserve et de l’amour, sur votre cœur égoïste.

Mais le cœur ne veut pas vraiment l’accepter, de sorte que ce programme ne peut pas aller immédiatement au cœur ! Ce n’est vraiment pas facile.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 15/06/2016

Vous avez été rebelles…

laitman_934La Torah, Deutéronome 9:24 : Oui, vous avez été rebelles envers le Seigneur, depuis que je vous connais !

Question : Quel est le sens de la phrase « depuis que je vous connais » ?

Réponse : C’est à partir du jour où Moïse a été appelé à diriger son peuple.

C’était encore un cadeau du Créateur ! L’égoïsme absolu éclatait de chaque point possible parmi les fils d’Israël. Ainsi, il fut nécessaire de régler, de comparer, et de faire constamment des changements dans leurs attitudes les uns à l’égard des autres, de ce fait ils ont accepté de sortir d’Égypte.

De plus, ils doivent être conscients de l’état futur vers lequel ils vont. Ce n’est pas une sortie physique d’Égypte vers le Sinaï, mais une sortie de leur égoïsme, la séparation de celui-ci, l’élévation au-dessus de lui.

Voilà comment la rébellion s’est exprimée. L’égoïsme s’est lui-même permis une liberté totale d’action.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 11/05/2016

La purification par le feu

Laitman_001_02La Torah, « Deutéronome », 9:3 : Tu reconnaîtras donc que c’est le Seigneur, ton Dieu, qui marche devant toi, comme un feu dévorant ; c’est Lui qui les anéantira, Lui qui les fera plier devant toi, si bien que tu les vaincras et les détruiras sans peine, comme le Seigneur te l’a promis.

La force supérieure peut être perçue soit comme un amour très doux en conformité avec les qualités du don sans réserve et de l’amour qu’une personne a obtenus, ou au contraire, comme un feu brûlant toute chose, très violent s’il n’y a pas l’amour et le don sans réserve envers les autres à l’intérieur d’une personne.

« (…) si bien que tu les vaincras et les détruiras (…) »

« Eux » se réfère à mes qualités personnelles. Je dois les éradiquer à l’intérieur de moi et ressentir comment je les corrige à chaque fois, pour les brûler hors de moi ! Laissez-les brûler. Qu’elles soient détruites afin que je ne reste qu’avec les qualités pures que le feu brûle et illumine.

Extrait de KabTV,  « Les Secrets du Livre éternel » le 04/05/2016

Adam et Ève

laitman_232_06Commentaire : Il est dit que le Créateur a créé Adam, comme s’il était une figure collective qui ressemble au Créateur.

Réponse : L’attitude du Créateur envers la création est appelée Adam. Et l’être créé est Ève (Havah), à savoir qu’est déjà présent, le désir de recevoir.

Commentaire : Selon le Livre du Zohar, Adam est une combinaison des parties mâle et femelle.

Réponse : C’est vrai, mais la partie féminine à l’intérieur d’un homme est dissimulée. Bien sûr, cela vient du Créateur, mais pas directement, pas comme quelque chose ex-nehilo.

Commentaire : Dans le passé, il y avait des organismes qui se sont fécondés eux-mêmes et se sont ensuite divisés en une partie mâle et femelle.

Réponse : Nous pouvons encore voir ce phénomène dans la nature. Maintenant, de nombreuses espèces dans le monde animal changent leur sexe de mâle en femelle et vice versa en fonction de la nécessité de perpétuer les espèces.


Question : Est-ce en corrélation avec ce que le Livre du Zohar dit à propos de l’unité des parties mâle et femelle ?

Réponse :
 Non, le Livre du Zohar nous parle uniquement des états spirituels. Comment leurs effets se manifestent dans notre monde ; ici, il y a beaucoup d’options.

Lorsque le désir a commencé à se développer, il a été divisé en une partie mâle et une partie femelle, qui a conduit à l’émergence de personnes qui étaient des hommes et des femmes dans notre monde et qui doivent s’accoupler pour avoir une descendance.

C’est seulement par l’accouplement de deux éléments indépendants distincts et opposés de la nature que l’émergence d’un troisième élément est possible, de manière similaire à la façon dont les deux lignes, les lignes droite et gauche, génèrent la ligne médiane.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/04/2016

La démolition de l’autel

laitman_600_04La Torah, « Deutéronome », 7:05-06 : Non, voici ce que vous devrez leur faire : vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs monuments, vous abattrez leurs bosquets, vous livrerez leurs statues aux flammes. Car tu es un peuple consacré au Seigneur, ton Dieu : Il t’a choisi, le Seigneur, ton Dieu, pour lui être un peuple spécial entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

Tout ce qui a trait à l’intention pour moi-même et est un rituel de l’égoïsme doit être détruit. Par conséquent, brûler, démolir, etc., fait référence à quatre types d’élimination de l’égoïsme que nous devons poursuivre jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Nous ne parlons pas du désir lui-même, mais de l’intention au-dessus de lui. Le désir reste dans sa forme originale. Seule l’intention pour moi-même est détruite et est remplacée par l’intention pour les autres et pour le Créateur.

Un autel est ce que je fais pour satisfaire l’égoïsme. Cependant, je dois me débarrasser de cette action, de cette qualité, et de cette méthode de satisfaction de l’égoïsme. Et comment puis-je m’éloigner de l’égoïsme ? Seulement en écrasant la méthode de sa satisfaction. C’est la démolition de l’autel. Il ne peut pas être transformé, il peut uniquement être détruit, ce qui signifie disperser les pierres, briser le foyer, et commencer à partir de zéro.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 06/04/2016