Category Archives: Sagesse de la foule -intelligence collective

L’entrée progressive dans la nouvelle société

Le Baal HaSulam, Les Écrits de la Dernière Génération : Il est important de faire une correction telle que personne ne réclamera ses besoins de la société. A la place, il y aura des personnes sélectionnées qui examineront les besoins de chaque personne et fourniront chaque personne. L’opinion publique dénoncera celui qui revendique quelque chose pour lui-même, comme le voleur et le scélérat d’aujourd’hui.

Ainsi, les pensées de chacun seront consacrées au don sans réserve à son prochain, comme la nature de toute édification qui le calcule, avant même que l’on ressente ses propres besoins.

Nous devons avoir foi dans la direction, en ce qu’elle sait tout, comprend tout, est plus intelligente que nous le sommes et qu’elle nous conduit correctement vers le véritable but. La société doit être consciente de cela et l’accepter volontairement.

Lorsqu’un individu est consciemment avisé du mal à l’intérieur de sa propre nature et de la nécessité d’accepter à la place la nature bienveillante du supérieur, alors il sera capable d’échanger toutes les formes d’actions physiques pour l’atteinte spirituel.

Question : Est-ce qu’une seule dizaine dans la société peut être prête pour cela, alors que le reste de la société ne l’est pas ?

Réponse : C’est l’entrée progressive. Le Baal HaSoulam écrit que la société va graduellement, dizaine par dizaine, entrer dans le nouvel état.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 31/07/2017

La coexistence peut-elle naître des cendres de la haine ?

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article :
http://frblogs.timesofisrael.com/la-coexistence-peut-elle-naitre-des-cendres-de-la-haine/

Les personnes incompétentes ne sont pas conscientes de leur incompétence

Dr. Michael Laitman

Dans les Nouvelles (Psychologies): «Les gens qui ont une faible intelligence, une qualification moyenne, une vision réduite – précisément en raison de leurs capacités modestes ne peuvent pas comprendre que leurs décisions ont fausses,elles pensent avoir des talents qu’ils n’ont pas. C’est pourquoi ils pensent qu’ils ont raison dans toutes leurs actions et comprennent mieux la situation que lesautres.

«Les gens talentueux sont caractérisés par l’effet inverse: ils comprennent comment les lois de la réalité sont compliquées et que champ de la connaissance est étendu ce qui peuvt être acquis avec le temps, ceciles amène à sous-estimer leurs propres capacités, à sous-estimer leur place dans société.

« Le résultat est que ceux qui ont confiance sont stupides, et ceux qui ont une compréhension doutent et sont indécis. »

Mon commentaire: Le monde va progressivement reconnaître la perfection, précisément dans l’opinion du collectif. La Kabbale enseigne que seule une équipe soudée de 10 spécialistes solidaire est en mesure d’éviter les erreurs et de parvenir à l’opinion correcte.

Une solution brillante à toutes sortes de problèmes

laitman_530Question : Supposons qu’une tâche soit imposée à un groupe de trois personnes. Chacun a ses propres calculs, connaissance, tâche et expérience. Ils peuvent effectuer le travail peu importe où cela ira, mais ils peuvent également créer l’intelligence de groupe. Tout le temps, en augmentant les connexions émotionnelles, ils augmentent leur capacité de penser. Y a-t-il une limite à ce processus ?

Réponse : Oui. Et ici, il est très important de vérifier quels sont les obstacles au-dessus desquels les gens se connectent. S’il est difficile pour eux de se rapprocher l’un de l’autre en raison d’un comportement désagréable parmi les membres du groupe, de conflits internes et de rejets, mais qu’en dépit de tout cela ils réussissent à se connecter au-dessus, alors la différence entre le niveau dans lequel l’ego est au contrôle et la hauteur à laquelle ils s’élèvent au-dessus pour atteindre l’unité leur apporte une connexion émotionnelle intense.

Question : Et donc, afin d’obtenir une solution brillante, je dois rassembler les travailleurs les plus égoïstes en un seul collectif. Que doivent-ils faire pour s’unir ?

Réponse : Désirer ardemment une unique sensation mutuelle. Cela signifie que chacun pense de façon positive à propos des autres, se soumet et se contracte, s’élève au-dessus de ses sentiments personnels, et commence à aimer l’autre comme si cet autre était la personne la plus proche de lui.

Il voit la personne la plus merveilleuse et idéale dans l’autre et veut faire le bien pour elle de toute les manières possibles. En même temps, il n’efface pas le sentiment de haine ; il construit plutôt consciemment une connexion d’amour au-dessus.

Pour cela, nous effectuons une série de réunions spéciales dans lesquelles nous clarifions comment chacun doit s’élever au-dessus de lui-même, contracter son ego sans l’abolir, mais seulement contracter son activité. C’est la façon dont nous devons nous annuler pour être inclus avec les autres et pour les sentir comme ils sont et non pas comme il me semble qu’ils sont. Je veux être inclus avec une autre personne comme si je ne ressentais rien à son égard, ni amour ni haine. Que veut-il ? Qu’est-ce qu’il aime, qu’est-ce qu’il déteste, par quoi est-il attiré ? Quelles sont ses tendances, ses préférences et ses plans ? Je veux l’apprécier ; c’est la chose principale.

Question : En apprendre sur un collègue ou deux au travail n’est pas difficile. Et si nous sommes dix, est-ce que cela signifie que je dois apprécier chacun d’eux ?

Réponse : C’est vrai ! Chacun s’annule pour ressentir les autres. Et dans le prochain exercice, je n’ai pas besoin de m’annuler, je me sens plutôt plus grand que vous tous, prêt à remplir chacun d’entre vous.

De là, il s’ensuit que pour vérifier ce dont l’autre manque, je dois m’amenuiser et être inclus avec lui sans mon ego. Je dois être comme un capteur indétectable, ne créant aucune interférence. Et pour le remplir, je dois utiliser toutes mes capacités. Cela signifie que dans ma capacité à remplir, je suis déjà plus grand que tous. Je ne suis pas le plus petit dans un groupe, plutôt le plus grand. Et ainsi j’ai une influence positive sur eux.

Question : Comment cela se fait-il que, grâce à l’atmosphère de bonnes attitudes entre nous, nous atteignons les meilleures solutions ?

Réponse : L’idée n’est pas dans l’atmosphère. L’aptitude de construire une nouvelle sensation intégrale et une nouvelle intelligence intégrale au-dessus de la nature qui nous sépare chacun d’entre nous, c’est ce qui est important ! Créer quelque chose de similaire à la nature collective qui me permette de trouver une solution à un niveau plus élevé que le niveau où chacun de nous se trouve, même si c’est Einstein.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 26/01/14

Une intelligence intégrale

laitman_940Question: Une étude a été menée auprès de personnes qui ont été divisées en groupes de cinq. Certains de ces groupes étaient composés de personnes avec un haut degré d’intelligence, et le reste des groupes étaient des gens d’un niveau moyen, mais avec une forte capacité d’empathie et de connexion à d’autres personnes.

Tous ont reçu la même tâche. Étonnamment, dans les groupes ayant un potentiel émotionnel, les résultats étaient plus élevés que dans les groupes avec une grande intelligence. Comment est-ce possible que’avec un lien émotionnel nous travaillons avec une intelligence supérieure?

Réponse:  Notre matière est le désir de recevoir et ce qui se passe en son sein est appelé émoition, nous nous basons sur le désir, l’émotion, et avec nos sentiments nous sommes prêts à absorber plus, à se sentir plus profondément et largement, donc cela nécessite que notre intellect se développe.

Supposons qu’il me manque le sens de l’ouïe. Mon cerveau n’a pas besoin d’absorber les sons, de les identifier, ni de connecter en une seule image, de créer toutes sortes de sons, et d’apprendre avec eux une partie de la réalité. Par conséquent, ma capacité intellectuelle est réduite.

Dans l’étude que vous avez susmentionné, dans le groupe qui était mieux connecté, il y a euune atteinte d’un sentiment général plus élevé et plus profond. Les membres de ce groupe ont développé une intelligence de groupe supérieure avec leur connexion. Afin qu’ils puissent résoudre les problèmes et mieux comprendre la situation que les gens ayant une intelligence séparée qui n’étaient pas unis.

Il s’ensuit que la chose principale n’est pas le nombre de participants et non les réalisations personnelles, mais la puissance de connexion. Plus précisément c’est ce qui éveille l’esprit à une nouvelle forme et à une nouvelle intensité du développement. L’esprit devient intégral Parce qu’il absorbe toutes sortes de sentiments des personnes qui veulent se connecter à une émotion partagée, elle doit également être partagée.

Donc, une seule image est créée à partir d’eux, « comme une personne avec un seul cœur » et une intelligence. C’est un niveau qualitatif absolument différent par rapport aux gens doués d’intelligence séparée avec des diplômes scientifiques. Ils peuvent être de grands psychologues, mais s’il n’y a aucun lien entre eux, ils ne sont pas prêts à atteindre une telle qualité.

Question: De mon expérience, je sais que si différentes composantes s’unissent, le résultat sera une somme donnée. Alors qu’ici je sens qu’il existe un autre composant qui est inconnu. Quelle est cette composante?

Réponse: Ce est la composante intégrale. Nous ne relions pas des unités pour construire une dizaine, mais de la dizaine nous construisons un seul ensemble.

De « une nouvelle vie » de KabTV 26/01/14

Quand l’ego comme à s’adoucir

Laitman_633_4Question: Chacun de nous vit sa vie avec des typiques difficultés, des réussites et des déceptions. Nous aimerions rendre notre vie plus heureuse, mais la question est comment? Où trouvons-nous les sentiments de chaleur et de sécurité?

Réponse: La réponse est dans le ventre de notre mère, puis dans ses bras, puis dans la chaleur de notre maison et le foyer. Nous nous en éloignons progressivement, mais notre envie de préserver ces formes demeurent, même si nous voulons être indépendants dans notre ego.

Qui plus est, nous voyons que notre ego commence à se ramollir lorsqu’il sent la communauté que nous établissons quand nous participons dans les cercles de discussion. Je regarde ce que je peux donner dans l’ego. Je ne lannule pas vraiment, mais il commence tout simplement à m’aider à m’incorporer de plus en plus dans la vie de la communauté et à sentir que j’appartiens à un plus grand cercle. Ainsi, notre ego peut fonctionner comme «une aide à mon encontre. »

Lorsque nous nous sommes développés égoïstement, nous avons continuellement détruit notre vie communautaire. Cependant, maintenant, quand nous restaurons une communauté au moins sous la forme d’un jeu-le moi qui sent la pression commence à nous aider. Il ne s’annule pas mais prend une nouvelle forme. Cela s’appelle l’éducation communautaire intégrale.

Espérons que nous serons en mesure de l’atteindre. Nous équilibrons donc la force globale générale de la nature, et elle relie l’humanité selon notre inclinaison intérieure. Lorsque les deux forces qui nous influencent deviennent harmonieusement équilibrées, notre vie sera heureuse.
[149655]
De de KabTV une nouvelle vie du 08/10/14

Le véritable amour et non l’hypnose

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment un système intégral me permettra de faire face à la peur? Maintenant, je sais seulement que je n’ai pas d’argent.

Réponse: Tout d’abord, il est important d’établir une bonne relation avec les membres de la famille, puis avec l’environnement. Une personne dépend de l’environnement. Tout ce qui est dans son appartement a été obtenu par la société.

Chaque individu est dépendant de la société et ne peut se déconnecter de lui. Donc, nous allons voir comment nous pouvons nous unir à la société de sorte que tout le monde se sente à l’aise et, en même temps, se sente responsable. Puis il y aura plus de confiance.

Nous devons introduire une question de réciprocité entre l’argent et l’égoïsme et l’obligation d’être attentif envers les autres. Sinon, nous nous entredévorerons, comme un cancer détruit un corps entier.

Tout cela doit être expliqué progressivement, apporter la preuve de chercheurs et des médias, afin que tout le monde l’apprenne dans son intégralité. Nous parlons de sentiments, ceux qui nous rongent et sont impossibles à neutraliser avec de l’argent: la peur, l’inquiétude, l’incertitude.

Question: Pourquoi une société peut me donner, en tant que personne, de la chaleur et de la confiance, que je ne peux pas atteindre par moi-même?

Réponse: la confiance, la chaleur, l’amour, et une agréable sensation sont reçus de l’extérieur, et dépendent entièrement de l’environnement, et jamais de soi-même ou les sentiments intérieurs de chacun. Nous pouvons vous influencer de sorte que vous fassiez tout, d’un extrême à l’autre. Nous allons combler tous vos désirs matériels corporels avec le panier de consommation optimal et toutes vos aspirations humaines au-dessus de ce panier. Quoi d’autre?

Une personne doit être en mesure de se maintenir dans l’équilibre intérieur, l’harmonie intérieure, et se sentir bien. Peut-elle être en parfaite santé? Oui, et c’est due à des vibrations positives qui émanent de la société. Et ceci est l’état réel, pas une illusion ni l’hypnose.

De « Une nouvelle vie » de KabTV 03/09/14

Trouvez la formule du bonheur

Dr. Michael LaitmanLe bonheur ne se mesure pas par la richesse ni par la taille de sa maison, ni par le nombre d’appareils électriques dans la cuisine, ni par la réussite en affaires. Il est impossible de mesurer avec les valeurs matérielles.

Tout d’abord, le sentiment de bonheur n’est pas subjectif; il englobe des groupes entiers de personnes. D’une part, il s’agit d’une mesure de l’intégralité de l’indice du bonheur: Si tout le monde autour de moi est misérable, je ne peux pas être heureux.

Disons que je peux me senstir fort, c’est aussi temporaire car cela exige également la confirmation de certaines parties de la société. Le bonheur peut être senti dans l’unité collective quand il  y a un soutien et l’accord entre les personnes.

Deuxièmement, même si la personne veut réaliser ce qui a été enseigné par la société: l’argent, le statut, le pouvoir, la gloire, et ainsi de suite, pour l’essentiel, elle est à la recherche inconsciemment d’un sentiment de bonheur. Mais comme ils ne l’enseignent pas, elle reste malheureuse  toute sa vie avec un sentiment d’un manque de respect réel. Dans ses derniers jours de vie, quand elle regarde en arrière, elle comprend qu’il n’y a aucun avantage à sa vie: non pas pour elle, pas pour ses enfants ou petits-enfants; eux ont, comme elle, ne seront pas heureux.

Trouver la formule du bonheur et l’enseigner à autrui  est la chose la plus importante dans la vie. En outre, si vous n’apprenez pas aux autres, alors vous ne pouvez pas être heureux vous-mêmes, parce que le sentiment de bonheur, comme des études l’ont montré, dépend du fait de se sentir parmi les gens autour de vous. C’est de quoi traite la sagesse de la Kabbale.

Du congrès de Sotchi « jour un » 13/07/14, Leçon 1

Le collectif est toujours plus intelligent

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles ( de Paranormal Nouvelles ) :  » De nombreux exemples de la vie quotidienne semblent nous convaincre de l’incapacité de l’ intelligence collective à prendre la bonne décision.

 » Pendant ce temps, dans certaines conditions, un groupe, même composé de personnes qui ne peuvent pas se vanter d’une grande intelligence, est souvent plus proche de la vérité que ses membres les plus intelligents.  La moyenne élimine les erreurs faites par tout le monde, et les erreurs d’individus sont mutuellement annulées ; ce qui reste est la vérité ou quelque chose s’en approchant. Les quatre conditions suivantes doivent être remplies pour que le groupe trouve la bonne solution :

  • L’avis des membres devrait varier (tout le monde devrait avoir une partie de sa propre information, même si elle est une interprétation erronée des faits réels ).
  • Ils doivent être indépendants ( l’avis personnel ne devrait pas dépendre de l’opinion des autres).
  • Le groupe doit être décentralisé ( il n’a pas chef, dont l’opinion pourrait être suivie par le reste ).
  • Un mécanisme qui détecte la solution collective.

Mon commentaire: Si un groupe est relié par un seul but, mais a différentes manières pour y parvenir et cherche la bonne façon d’atteindre cet objectif, indépendemment de l’exactitude individuelle de quelqu’un, il va trouver la vraie solution avec le soutien mutuel et la clarification générale.

Produire les lois intégrales ensemble

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quand nous commençons à travailler avec des gens dans le domaine de l’éducation intégrale, devons-nous mettre l’accent sur la méthode elle-même ou sur le groupe de dix dans lequel la force intégrale est révélée?

Réponse: Le Groupe des dix dans lequel les personnes qui reçoivent une éducation et une formation intégrale commencent à découvrir cette méthode eux-mêmes. Après tout, nous savons combien elle peut entrer et demeurer dans une personne. Ainsi, l’importance de la communication verbale et conceptuelle disparaît.

Les gens doivent sentir tout eux-mêmes et arriver à ces conclusions que nous voulons leur apprendre par eux-mêmes. Par conséquent, toutes les questions que nous posons au cours de l’atelier doivent être adressées dans ce sens, pour que cela produise le résultat le plus fiable.

Ils vont soudain commencent à comprendre : «Oui, ce doit être le cas « et nous leur demandons immédiatement «Et pourquoi pas autrement?  » Et ils seront eux-mêmes et nous convaincre avec la conclusion intégrale qu’ils ont atteint : Il est certainement nécessaire d’être d’accord avec ce que l’autre personne dit et je ne fais que la compléter et celui qui vient après moi me complète et ainsi de suite.

En d’autres termes, nous devons tous arriver à une sorte d’opinion commune que nous acceptons, non pas qu’elle nous soit imposée ni donnéeau cours du processus de certains dialogues rusés ou d’une certaine persuasion politique, mais plutôt, c’est l’avis de tout le monde sans exception. Comment est-il possible de trouver une opinion de ce genre en qui tout le monde sentira vraiment que c’est ma solution ? Je ne fais pas de concession et  ils ne me convainquent pas non plus, mais plutôt elle existe dans la même forme car je l’exprime. Et puis ce sera l’unité intégrale.

Après cela tout le monde arrivera à une opinion commune que nous devrions tout résoudre  sur un pied d’égalité en fonction de caractéristiques que la nature a donné à chacun. C’est -à-dire l’égalité des personnes ne peut être que conditionnelle. Et ainsi de suite. Ainsi, les étudiants doivent produire toutes les lois intégrles communes par eux mêmes.

De  Kabtv  » au fil du temps  » 17/09/2013

Page 1 des 212