Category Archives: Santé

Prévision de l’épidémie de coronavirus

laitman_220Quelles prévisions peuvent être données pour le développement de l’épidémie de coronavirus, va-t-elle se propager dans le monde ou peut-elle être stoppée ? Il existe ici plusieurs niveaux de protection.

Tout d’abord, cela dépend de la diffusion de la science de la Kabbale, du fait que les gens entendront parler au moins de l’équilibre et de l’harmonie du monde, des liens positifs dans la société humaine, de ce que la nature nous oblige à faire, et que notre inadéquation aux lois de la nature donne naissance à tous ces virus. Cela doit être expliqué et diffusé sur tous les réseaux sociaux. Tout est entre nos mains.

N’ayez pas peur d’être petit et de pensez que rien ne dépend de vous. Il est de notre responsabilité de faire notre travail, d’expliquer que la nature nous dirige vers notre but, et nous devons commencer à agir en conséquence. Nous ne pouvons pas nous débarrasser du coronavirus ; si ce n’est ce virus, alors d’autres apparaîtront. L’ère de la correction finale est l’époque des coups intensifiés.

La Kabbale enseigne que le meilleur remède contre le virus est l’unité entre les gens. Mais l’humanité a trouvé un remède différent et opposé contre l’épidémie : le confinement, pour ne pas se contaminer. Il semble qu’il y ait ici une contradiction, mais en réalité il n’y en a pas : dans de telles conditions, l’union s’exprime par le confinement.

Prendre soin des autres dans une telle épidémie s’exprime dans la séparation, le confinement. Mon amour pour mon prochain se manifeste par la distance physique qui me sépare des autres. Pour cette raison, je me rapproche d’eux intérieurement, mentalement ; après tout, je prends soin d’eux et par conséquent je m’éloigne physiquement. Mon action d’aliénation est en fait une connexion.

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « La Paix », le 05/03/2020

La raison du Coronavirus Covid -19

Le meilleur remède contre le coronavirus

laitman_938.07Le coronavirus est devenu un problème mondial pour l’humanité. Le nombre de morts du virus originaire de Chine et qui s’est répandu dans le monde a déjà dépassé les 3000 personnes. Comment devrions-nous aborder ce problème ?

Nous rencontrons de nombreux problèmes sur le chemin de notre développement. De nouveaux virus et de nouvelles maladies apparaissent tout le temps. En raison du réchauffement climatique, la terre s’évapore et nous découvrons chaque jour quelque chose de nouveau. Nous pouvons assister au retour de maladies qui existaient dans un passé lointain, il y a environ 50000 à 100000 ans.

Nous ne savons pas d’où viennent les nouveaux virus, nous ne vivions pas à l’époque puisque l’humanité n’existe consciemment sur cette planète que depuis quelques milliers d’années. C’est pourquoi nous pouvons nous attendre à la manifestation d’un nombre de plus en plus important de nouveaux virus et bactéries.

La sagesse de la Kabbale offre un moyen de protection simple : nous n’avons rien à craindre si nous nous unissons ensemble. Par notre unité, nous créons une situation et une force qui tue tous les virus. Essayez-la et vous verrez.

Par exemple, nous avons récemment organisé le Congrès Mondial de Kabbale au cœur de Tel Aviv. Plus de 5000 personnes venant de 78 pays y ont participé. Nous étions ensemble pendant les trois jours du Congrès principal ainsi qu’avant et après, pendant 10 jours au total. Et personne n’est tombé malade, ni même a attrapé froid.

Le fait est que nous avons un vaccin : un agent désinfectant spécial qui élimine tous les microbes, c’est notre union. C’est la force de la nature qui agit contre toutes les forces du mal. Si les gens veulent s’unir ensemble, ils ne craignent aucun virus, ils reçoivent un vaccin qui tue tous les virus, tant spirituels que matériels.

C’est pourquoi je n’ai eu aucun doute sur la tenue de ce Congrès. Certains ont suggéré d’annuler le Congrès ou au moins de restreindre l’accès aux personnes qui doivent éviter les grands rassemblements par crainte de différentes infections, c’est-à-dire les mères qui allaitent ou les personnes atteintes de maladies chroniques.

Cependant, je suis convaincu qu’un tel Congrès ne pose aucun risque pour la santé. Nous avons le remède contre tous les virus, il suffit d’apprendre à l’utiliser et ce n’est pas simple.

Les gens doivent apprendre à utiliser la connexion entre eux qui peut éliminer et désinfecter toutes les infections et tuer les virus qui existent aux niveaux biologique et spirituel. Cela peut sembler mystique et irréel, mais c’est précisément la connexion entre les personnes qui est le remède à toutes les maladies et à tous les problèmes. C’est parce que notre unité a lieu au plus haut niveau possible dans ce monde.

Il existe quatre niveaux de la nature : minéral, végétal, animal et humain. Aux niveaux minéral, végétal et animal, la nature existe telle qu’elle a été créée, sans changements. Mais au niveau humain, nous pouvons influencer ce qui se passe. Si nous construisons de bonnes relations entre nous, nous nous transmettons de l’énergie et de la force afin que cela nous vaccine contre les mauvaises pensées, les problèmes et les mauvaises relations.

Mais si nous ne corrigeons pas les relations entre les gens, nous encourageons la prolifération et la manifestation de divers virus et catastrophes naturelles : les éruptions volcaniques, les tsunamis, les typhons, etc. Tout dépend des relations entre les gens car nous existons au plus haut niveau de la nature. C’est pourquoi notre attitude tue la nature ou au contraire la commande de devenir meilleure.

Extrait de KabTV, « Le Monde : l’Épidémie de Coronavirus » du 03/03/2020

La spiritualité est à portée de main

laitman_202.0Question : Que se passe-t-il lorsque les gens deviennent accros aux jeux informatiques ou se referment sur eux-mêmes ? Comment devrions-nous réagir et établir un lien avec cette situation ?

Réponse : La génération actuelle vit comme ça. Les gens n’ont pas besoin d’autre chose.

Les générations précédentes rêvaient de beaux vêtements, de quelques objets matériels. Aujourd’hui, la nouvelle génération n’en a plus besoin. Donnez-leur un coin ou une pièce séparée, car ils ont envie de rien faire, donnez-leur un ordinateur ou un téléphone avec une bonne connexion Internet, de la pizza, du Coca, et laissez-les tranquilles.

Pouvez-vous imaginer ce dont une personne a vraiment besoin ? Il y a de minuscules studios où vous grimpez, vous vous allongez et vous avez tout ce dont vous avez besoin. Rien de plus n’est nécessaire.

Nous sommes remplacés par une génération spéciale avec un type spécial d’égoïsme. Leur égoïsme est déjà en phase avec le monde spirituel. Ils ne s’intéressent pas aux grandes demeures et à la richesse que vous voyez dans les films des années 50 et 60. Je me souviens de ma jeunesse lorsque les gens couraient après des fétiches comme cela.

Aujourd’hui, tout est différent. Les valeurs sont devenues virtuelles, et c’est formidable. Dans une telle ère, la spiritualité est à portée de main.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 12/01/2020

Pourquoi les kabbalistes exigent-ils que les étudiants travaillent ?

Question : Pourquoi les kabbalistes demandent-ils aux étudiants de travailler ?

Réponse : Une personne doit travailler car elle doit être occupée. Elle ne peut pas étudier la Kabbale toute la journée ou s’asseoir sur un banc, grignoter des graines de tournesol et parler politique. Elle n’en a pas besoin du tout.

Elle devrait étudier de préférence trois heures le matin avant le travail et deux heures le soir après le travail. Si elle a du temps libre, alors plus. Le reste du temps : travaillez, dormez et mangez. De quoi d’autre a-t-elle besoin dans la vie ? Cela devrait être très simple et naturel.

En ce qui concerne le sommeil, elle doit se reposer pendant 5 à 7 heures. Il y a des gens qui ont besoin de sept heures de sommeil, il y a des gens pour lesquels cinq suffisent.

Remarque : Il y a aussi le sport, la musique et le théâtre.

Mon commentaire : Si une personne étudie la Kabbale, alors elle s’unit pour former une seule musique, théâtre et sport.

Question : Cela signifie-t-il qu’il n’y a pas d’autres besoins ?

Réponse : Non.

Question : Donc, idéalement, la sensation du Créateur devrait combler toutes ces niches ?

Réponse : Tout vient de Lui, seulement cela nous vient sous des formes différentes.

Remarque : En principe, les gens vivaient autrefois normalement et sans sport…

Mon commentaire : Mais faire de l’exercice, peut-être, est nécessaire. La musique, la littérature et tout le reste sont également nécessaires, mais cela doit être dans les limites de la correction de l’âme humaine.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 03/01/2019

Le développement humain intra-utérin et le développement de l’âme

Question : Comment les neuf mois de développement humain intra-utérin sont-ils liés au développement de l’âme ?

Réponse : C’est absolument clair. Si vous prenez Talmud des Dix Sefirot, sa dixième partie s’appelle « Embryon » et la onzième partie « Allaitement ». Elle ne parle pas de l’être humain, mais de l’âme qui tire son origine du système spirituel appelé « Père et Mère ». Et ce qui se passe dans notre monde est une copie de la naissance spirituelle.

Ce sujet est très intéressant car il est décrit clairement, avec des détails plus puissants que ce que nous savons de notre vie. La science de la Kabbale parle de choses que nous ne pouvons pas découvrir dans notre monde.

Nous savons comment une personne est conçue, comment elle est née, comment un fœtus se développe, mais nous ne comprenons pas les processus internes. Nous ne comprenons pas l’essence, la source de la raison pour laquelle cela est arrangé de cette façon et pas autrement. Ce qui se trouve chez une femme est un système très intéressant, semblable au Créateur.

Remarque : Il est intéressant de noter que les kabbalistes ont écrit sur cela il y a 3 500 ans.

Mon commentaire : Ils l’ont écrit à partir de l’atteinte du système supérieur. Par conséquent, ils ont expliqué comment un fœtus se développe, pendant combien de temps : sept, neuf ou douze mois. Il y a eu des cas où les femmes ont accouché même à 12 mois.

Les kabbalistes ont écrit comment donner naissance, comment et dans quelles conditions, comment une personne devrait se développer lorsqu’elle naît, qu’une période d’allaitement est possible jusqu’à deux ans, comment une femme devrait se comporter après l’accouchement pour se rétablir plus rapidement, etc. Ces livres contiennent une énorme quantité d’informations. Cela vaut la peine d’étudier cette science.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/12/2018

Peut-on retarder la mort ?

laitman_559Question : Pourquoi un événement naturel comme la mort crée-t-il instinctivement de la peur ? Quelle est sa racine spirituelle ?

Réponse : C’est la perte, la disparition, l’annihilation, il ne reste plus rien. Une personne, en tant qu’égoïste, est vraiment désolée de la perdre, même si la vie est principalement pleine de souffrances.

De même, si nous comptions la quantité de plaisir obtenue au cours de notre vie par rapport à la souffrance, alors bien sûr, cela ne vaut pas la peine de vivre. Néanmoins, notre corps animal est vraiment mis à l’épreuve par cela.

Question : Comment pouvons-nous utiliser correctement la peur de la mort ?

Réponse : Pour le moment, nous devons avoir peur de la mort, de sorte que, comme indiqué dans la Kabbale, cela nous pousse à la possibilité de choisir la vie réelle. Par conséquent, pour atteindre la vie éternelle et parfaite, nous avons besoin de la peur de la mort.

Question : Est-il possible de demander au Créateur de retarder la mort afin de pouvoir atteindre davantage de spiritualité ?

Réponse : C’est une question incorrecte. Essayez d’atteindre la spiritualité au lieu de différer la mort.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/10/2018

Quelles sont les causes des catastrophes naturelles?

Question : Que se passerait-il si tous les Chinois souhaitaient posséder une voiture ?

Réponse : Rien ne changera dans le monde et dans l’écologie ; même le fait de laisser tout le monde posséder une voiture, et plus d’une. Qu’il y ait 7 ou 14 milliards de voitures particulières dans le monde. Les voitures ne sont pas ce qui cause les catastrophes écologiques. Nos relations corrompues sont ce qui cause les catastrophes écologiques.

Nous devons comprendre ce qui est visible dans la nature et dans ses recherches ; les catastrophes écologiques ne sont pas causées par la technologie, par les niveaux minéral, végétal et animal, mais par le niveau humain. Uniquement nous, au niveau de nos relations, provoquons la détresse à tous les autres niveaux de la nature.

Toutes ces catastrophes dans les domaines de l’écologie et de la santé, de la dépression et de la toxicomanie, des divorces et de tous les autres problèmes proviennent de la nature uniquement pour nous inciter à en comprendre la cause, qui se trouve à un niveau supérieur. Toujours dans la nature, un problème d’un niveau supérieur descend vers les niveaux inférieurs et active le système à partir de là.

J’espère que dans la recherche pour être sauvé de ces maux, que nous considérons comme des maux à notre niveau égoïste, nous devrons renoncer à notre égoïsme, nous devrons comprendre que nous pouvons être en équilibre avec la nature au niveau minéral, végétal et animal en raison de notre niveau humain, uniquement si nous nous traitons avec amour et compréhension.

Alors, nous apporterons l’unité à la nature comme un tout et parviendrons à un équilibre avec la nature générale.

Extrait de La Table Ronde des Opinions Indépendantes, Berlin, le 09/09/2006

De quoi dépend la durée de vie de quelqu’un ?

Question : Qu’est-ce qui détermine l’espérance de vie de différentes personnes ?

Réponse : Cela a-t-il vraiment de l’importance ? Est-ce vraiment un cadeau de vivre longtemps ?

Cela vaut la peine de vivre tant que vous pouvez résoudre les problèmes graves pour lesquels la vie est donnée. Et dès que cette possibilité s’épuise et que vous n’existez que pour servir votre corps animal, alors cela ne vaut plus la peine de vivre. Mais nous ne nous débarrassons pas de cela ; par conséquent, il est interdit de réduire l’espérance de vie de quelque manière que ce soit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 31/12/2017

Être en meilleur santé

Question : Les maladies peuvent-elles indiquer des étapes incorrectes dans l’avancement spirituel ?

Réponse : Toutes les maladies indiquent cela. Nous devons comprendre qu’au-dessus de notre système corporel (matériel) se trouve un système spirituel d’où tout descend.

Par conséquent, il n’y a pas une seule maladie physique qui ne soit pas une conséquence d’un désordre spirituel. De même pour le traitement, nous pouvons guérir notre corps autant que nous le voulons, mais jusqu’à ce que nous soignions nos âmes, les corps ne se débarrasseront d’aucun problème. Il y a de telles maladies qui ne peuvent pas du tout être guéries au niveau animal.

Si nous commençons ensemble à former un unique système de soutien mutuel, alors nous pouvons vraiment parvenir à une meilleure santé. Même les éducateurs disent que si nous élevons les enfants dans un bon environnement, ils seront en meilleur santé. C’est évident pour tout le monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/08/2017