Category Archives: Santé

Pas d’une bonne vie

231.01Commentaire : Dans la situation actuelle du monde, il y a de plus en plus de dépression et de stress et les gens sont de plus en plus fermés.

Ma Réponse : Les gens sont fermés jusqu’à un certain point où ils ne peuvent plus aller nulle part. Ils continuent à jouer et à essayer de fuir les problèmes, ils utilisent ces moyens instinctifs qu’ils utilisent depuis des milliers d’années : nous dansons avec des lances autour d’un feu de camp comme des sauvages, nous nous enivrons, nous nous battons ou nous jouons à la guerre.

Que fait l’humanité ? La drogue, l’alcool, le sexe, mais aussi le football. C’est quelque chose qui peut vraiment vous distraire sérieusement, non pas de la bonne vie, mais seulement pour échapper au stress.

Lorsqu’une personne a une bonne vie, lorsqu’elle est en ascension, elle ne devrait pas réprimer son corps physique. Au contraire, cela ne fait que l’aider à avancer.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Drogues, alcool et sexe » du 29/07/2011

La nourriture est-elle le sens de la vie ?

293Commentaire : Les gens passent la majeure partie de leur vie à manger, tout tourne autour de la nourriture. Pourquoi le système est-il construit de telle manière que le processus de nutrition occupe pratiquement toute notre vie ?

Ma Réponse : Que feriez-vous d’autre ?

Si nous avions organisé la vie dans notre monde correctement, conformément aux racines spirituelles supérieures, nous nous occuperions de la question de manger au maximum deux heures par jour pour une autosuffisance normale et rationnelle, et nous consacrerions le reste du temps à notre développement et à notre épanouissement spirituels.

Au lieu de cela, nous passons notre temps à fabriquer des choses inutiles, à se les vendre, à les jeter rapidement et à en fabriquer de nouvelles.

En principe, le sommeil, l’alimentation et le travail spirituel sont ce dont une personne a besoin dans cette vie pour commencer rapidement à ressentir une portion minimale d’un nouveau monde spirituel et passer à l’éternité, à la perfection.

De quoi d’autre avons-nous besoin ? Pourquoi devrions-nous nous attarder ici, à ce point de passage ?

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – La nourriture est le sens de la vie » du 27/09/2012

Un groupe puissant contre le Créateur

293À notre époque, une hiérarchie s’est formée dans le monde où il n’y a qu’une douzaine de familles ou de personnes qui contrôlent le monde et font tout ce qu’elles souhaitent pour elles-mêmes. Il semble qu’elles aient des capacités illimitées, elles contrôlent l’humanité et la limitent dans l’obtention de vraies informations.

En outre, elles nous empêchent d’obtenir des médicaments, une alimentation normale et une énergie bon marché qui aurait pu être utilisée il y a longtemps à la place du pétrole, et elles font cela sur la base de leur égoïsme et de leur position.

Rien ne peut être fait différemment jusqu’à ce que l’humanité atteigne un degré tel d’intégration interne qu’elle commencera à ressentir la force supérieure, la gouvernance supérieure. C’est seulement à partir de ce moment que le monde cessera d’être contrôlé par une poignée de personnes. Elles ne pourront pas s’opposer à la gouvernance supérieure et limiter notre monde dans son développement positif.

Bien entendu, ces personnes sont elles aussi des anges, c’est-à-dire qu’elles sont gouvernées par la force supérieure. Elles sont comme l’ombre de nos défauts. Lorsque nous commencerons à nous unir entre nous, nous les neutraliserons. Mais pour l’instant, dans notre déconnexion, dans notre égoïsme, c’est comme si nous les soutenions ; nous sommes leur source d’énergie et nous créons les conditions de leur existence.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Les kabbalistes contre les médiums » du 14/07/2012

Il n’y a rien dont nous pouvons être fiers

547.05Commentaire : Vous dites qu’un héros est quelqu’un qui fait constamment des efforts, et bien qu’il perde tout le temps, néanmoins, il reste un héros.

Ma Réponse : Il ne perd pas ! Il considère que sa nature lui est imposée à dessein et qu’elle lui est donnée pour qu’il la change et la transforme ! Alors que faire s’il se sent faible face à cette nature ? Et qui est-il ? Il a été créé comme ça !

Si une personne s’est engagée dans un but supérieur, alors elle a la force de l’étape suivante. Et si elle ne le fait pas, alors elle n’est qu’un petit animal de notre monde qui pollue notre pauvre petite planète, et c’est tout. Regardez à quoi elle ressemble de l’extérieur.

De quoi devrions-nous être fiers ? De quoi une personne devrait-elle être fière ? Du fait qu’elle peut soulever 150 kilos ? En grandeurs proportionnelles, un moustique peut soulever plus qu’une personne. Disons que vous êtes plus intelligent que tout le monde, mais à quoi gaspillez-vous votre esprit ?

Les animaux l’utilisent pour survivre, pour exister et pour développer une descendance. Et vous faites exactement le contraire ! Vous vous détruisez vous-même, votre progéniture, tout le monde et tout le reste. Aucun des animaux ne défèque là où il vit. Ils ne se détruisent pas. Et une personne agit de façon absolument anormale. Il n’y a rien dont nous pouvons être fiers !

Les gens sont des créatures dotées d’une telle intelligence et de telles capacités ! Et ils les utilisent de manière tout à fait opposée. Alors est-ce que cela mérite des éloges ?

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Qui est le vrai héros ? » du 28/01/2012

La baisse du niveau de consommation

507.04La dépression qui touche le monde n’atteint pas les yachts, villas, voyages, fêtes. Bien sûr, cela dépend du niveau de développement des pays et des sociétés car dans les sociétés plus développées, elle est encore plus forte.

Le fait que l’ère de la consommation touche à sa fin est évident à travers l’augmentation du nombre de psychologues, de psychiatres, de sédatifs, la légalisation des drogues, etc. Lorsqu’il s’agit d’industrie où il y a des gens qui veulent faire du profit, et que les masses ne leur permettent pas d’en faire parce qu’elles n’achètent pas les biens qu’ils produisent, c’est là que le problème se pose !

Que vont faire ceux qui ont besoin d’ajouter un autre zéro à leur richesse ? Ils ont beaucoup de choses : des armes et du pouvoir, mais personne ne leur achète rien. Comment leur compte en banque sera-t-il réapprovisionné ?

Ils ont créé une économie qui ne dépend que du pouvoir d’achat des gens. Si vous achetez et jetez, gagnez de l’argent à nouveau et achetez et jetez, alors ils en profitent et c’est ce dont ils ont besoin. C’est ce qu’ils apprécient. Le fait que tout ce qui est jeté pollue la Terre et l’épuise en minéraux n’a aucune importance. L’essentiel est de voir un zéro de plus dans la banque.

Mais qu’est-ce que ça peut vous faire ? Peu importe à quel point ils essaient de vous convaincre que vous devez acheter, vous ne voulez plus. Voici la crise, et ils ne savent pas quoi en faire.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Comment faire une révolution » du 10/02/2012

Des discussions vides

511.01Très souvent, les personnes qui n’atteignent pas le Monde Supérieur aiment parler de la Kabbale. Comment peuvent-ils en parler s’ils sont incapables de mettre en œuvre cette méthode ? Ils ne comprennent pas du tout ce que c’est et ils tirent leurs conclusions par analogie avec quelque chose qui leur semble similaire, avec l’Hindouisme ou certaines pratiques psychologiques ou spirituelles, rien de plus.

Nous n’y prêtons pas attention. Que peut-on faire avec des gens qui parlent de ce qu’ils ne ressentent pas et n’ont pas vécu eux-mêmes ? Ce n’est pas sérieux et ce n’est pas scientifique. C’est le fait de personnes qui soit philosophent sans atteindre la matière, soit expriment leur opinion sans rien comprendre.

J’ai rencontré de telles personnes et j’ai parfois dû les écouter, car il n’est pas commode de dire à une personne qu’elle est petite et stupide, bien qu’elle puisse paraître importante, qu’elle se sente sortir de la cuisse de Jupiter et qu’elle soit même scientifique.

En règle générale, les scientifiques sérieux comprennent que ce n’est pas leur domaine. Ils ne s’aventurent pas dans ce qu’ils n’ont pas exploré eux-mêmes. Cela ne vaut que pour les philosophes et toutes sortes de mystiques et journalistes, ceux qui pensent comprendre quelque chose.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – La Kabbale à propos des cultes » du 18/12/2013

L’avantage de l’éducation intégrale

269Il y a un grand nombre de professions inutiles dans le monde. Une personne devrait les quitter, sinon elle polluera complètement la terre. Elle devrait suivre l’éducation intégrale.

On estime que 75% des personnes actives font un travail complètement inutile. Il serait préférable que plus de 90 % de la population mondiale cesse de faire quoi que ce soit et se contente de s’asseoir et de consommer. Les gens et l’environnement s’en porteraient mieux.

La méthode de l’éducation intégrale est donc nécessaire et urgente pour mettre de l’ordre dans l’économie, pour la rendre normale, profitable, et afin de libérer les gens pour ce qui est vraiment nécessaire.

Notre conformité à la nature, qui peut être obtenue par l’éducation intégrale, mettra toute la nature et nous-mêmes en ordre, c’est-à-dire en harmonie, et tous les problèmes que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui et que nous appelons une crise deviendront en fait la naissance d’une nouvelle humanité. En principe, le vrai sens du mot « crise » est la naissance, et non pas quelque chose de négatif que nous entendons par ce terme.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Investissez une partie de vous-même » du 24/08/2013

Le cerveau sera-t-il contrôlé par ordinateur ?

962.7Question : Dans le futur, nous pourrons contrôler notre cerveau à l’aide d’un ordinateur ou d’un smartphone. Cela signifie-t-il que nous deviendrons nous-mêmes des robots ?

Réponse : Il y aura une telle connexion peut-être partiellement. Au moins, il sera possible de donner des signaux et des ordres par le biais d’un smartphone ou d’un ordinateur, et d’extraire des informations de nous-mêmes et de les imprimer.

Après tout, qu’est-ce qu’une personne ? Juste une interface.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 17/02/2022

Qu’est-ce que le bonheur ?

537Le bonheur se ressent lorsque la Lumière Supérieure descend sur l’homme et le remplit de la sensation d’une existence éternelle et parfaite.

Un des mots pour dire bonheur en hébreu est Mazal [aussi chance], et il tient sa racine du mot Nozel [goutte]. Lorsque la Lumière Supérieure descend sur l’homme, elle se déverse et le remplit d’atteintes, de connaissances et de sentiment d’existence extrêmement nette, parfaite et éternelle. C’est le bonheur.

Un homme peut-il atteindre cet état sans faire aucun effort ? Nous voyons des personnes qui ont plus de chance que d’autres dans la vie.

Dans notre existence matérielle limitée, oui bien sûr. Il se peut qu’une personne sente que tout va bien et qu’elle n’ait besoin de rien de plus. Elle vit alors simplement une vie vide. C’est possible oui. Trouvez-vous une cabane dans un village isolé, installez-vous y faites-en un foyer chaleureux et accueillant et soyez-y heureux si vous le pouvez.

Mais la vérité c’est que l’ego est en constante évolution. Il a en permanence de nouveaux besoins à satisfaire. Et si une personne ne satisfait pas ces besoins, elle se sent alors de nouveau insatisfaite.

Comment pouvons-nous donc faire en sorte que les sensations qui arrivent dans notre ego soient satisfaites sans problème? Il n’y a qu’en concentrant notre désir sur le don, vers l’extérieur, que nous ne nous sentirons pas vide. En développant des sens extérieurs à nous, nous réussirons à être heureux.

Pour atteindre le bonheur, la plupart des gens pensent qu’il faut de l’harmonie, de l’équilibre des qualités, mais de quelles qualités parlons-nous ?

Il n’y a qu’en devenant un seul et même tout avec le monde qui l’entoure, qu’une personne peut réussir à vivre en harmonie avec ce monde. Elle doit sentir le monde comme elle-même et se préoccuper de lui comme si elle se souciait d’elle-même.

Extrait d’un entretien avec Michael Laitman.

La sensibilité particulière des kabbalistes

276.02Question : Une personne dotée d’une mémoire spirituelle n’a-t-elle plus peur d’aucun cataclysme ?

Réponse : Non, elle a peur. Si elle existe encore dans le corps, alors elle ne peut aller nulle part.

Les kabbalistes tombent malades et souffrent physiquement comme les gens ordinaires et même plus. Nous pouvons dire qu’ils ressentent tous les cataclysmes avant les autres : à la fois par le spirituel sur leur corps physique, et par le physique sur le spirituel.

En ce sens, ils sont plus sensibles et plus vulnérables car ils ont aussi un « corps subtil ». Un kabbaliste n’est donc pas plus protégé que les autres.

Et pourquoi devrait-il se protéger ? Après tout, nous parlons de la Kabbale comme de la science du don sans réserve, de l’amour et de la connexion avec les autres, et vous suggérez de vous isoler de tout le monde.

Par conséquent, un kabbaliste, en étant connecté à tout le monde, ressent ces coups et parfois les ressent en premier.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – L’inversion des pôles » du 15/05/2011